La Gazette du Sorcier - Edition Poudlard12

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Lundi 1 février 2021

Éditorial

 

Vie au château

Un.e assistant.e de direction ? L'interview
Rédigé et illustré par le CA

Analyse de la coupe d'Argent
Rédigé par Looedy et illustré par Olivia Björkman

Dans la salle de bal
Rédigé et illustré par Aliciagagne

La Valise: Rétrospective de 2020
Rédigé par Liam Goldstein et illustré par Dakota Gilberti

Publicité - A leurs pieds
Illustré par Dakota Gilberti

Le maître des duels: la cape
Rédigé par Kyle Gallerion et illustré par Olivia Björkman

Bonnes nouvelles
Rédigé par Charlotte Bolton et illustré par Olivia Björkman

La douche, un lieu de création
Rédigé par AliciaGagne et illustré par Dakota Gilberti

Communauté sorcière

Noirceur d'une âme
Rédigé par India Wheeler et illustré par Olivia Björkman

Publicité - La maladie d'amour
Illustré par Aliciagagne

Quand deux histoires se rejoignent ...
Rédigé par Orane Lueswinn et illustré par Olivia Björkman

Par delà les pages
Rédigé par Vanille Fraser et illustré par Dakota Gilberti

Journal intime de la Gazette - la thérapie
Rédigé par Tanja Madsen et illustré par Aliciagagne

Witchtagram
Rédigé par Addison Hastings et illustré par Olivia Björkman

Dictate12 : Poudlard et ses dictatures
Rédigé par India Wheeler et illustré par AliciaGagne

Chronique des Potions : Congrès International des Potions
Rédigé et illustré par Matka Omen

Récréation magique

Publicité - Le nouveau Petit Filius
Illustré par Martin Lawnder

La charte du bon pédouzien
Rédigé par Orane Lueswinn et illustré par Olivia Björkman

Voyage dans l'esprit du procrastinateur
Rédigé par Vanille Fraser et Aliciagagne et illustré par Dakota Gilberti

Les états d'âme de l'équipe en musique
Rédigé par Tanja Madsen et illustré par Olivia Björkman

Es-tu accro au Monde magique ?
Rédigé par Addison Hastings et illustré par Dakota Gilberti

Gagner au blind test, les stratégies inratables
Rédigé par Vanille Fraser et illustré par Olivia Björkman

Witchtolove
Rédigé par Addison Hastings et illustré par Aliciagagne

Survivre à la Saint-Valentin
Rédigé par Addison Hastings et illustré par Olivia Björkman

Publicité - Qui gagnera la Coupe d'Argent
Illustré par Olivia Björkman

Les aventures de papy Trossard
Rédigé par Looedy et illustré par AliciaGagne

Comment flirter sur Poudlard12
Rédigé par India Wheeler et illustré par Olivia Björkman

Jeu mensuel
Rédigé et illustré par Olivia Björkman

Diversité et représentation
Rédigé et illustré par Tanja Madsen

Et si célibat rimait avec chocolat ?
Rédigé par Addison Hastings  et illustré par Olivia Björkman

 

Partager : Partage

samedi 30 janvier 2021

Un.e assistant.e de direction ? L'interview

 

Spoiler :  Article version texte :
{

Comment est venue l'idée de créer ce poste ?

Alors ce grade est vraiment parti d'une blague que j'ai fait lors des vœux du personnel et où je demandais à devenir assistante du CA. Cela devait donc être un simple grade honorifique avec la possibilité de travailler avec la direction sur un projet, puis de discussion en discussion l'idée s'est transformée en la création d'un poste.

Le CA est-il fidèle à ce que tu imaginais ?

Non, j'ai été extrêmement déçue en l'intégrant de découvrir qu'il n'y avait pas de black-list... Plus sérieusement, j'ai trouvé le CA plutôt fidèle à l'image que je m'en faisais ! J'ai été accueillie très chaleureusement et j'ai pu découvrir des personnes vraiment adorables qui m'ont tout de suite fait me sentir à l'aise à ce nouveau poste. En terme de travail, que ce soit pour les postes de DA, de GA ou de directrice, cela demande beaucoup de travail et j'ai vraiment réalisé l'investissement que chacune mettait dans ce poste.

Qu'est-ce tu aimes le plus au CA ? Et le moins ?

Ce que j'aime vraiment au CA, ce sont les personnes qui le constituent <3 Les filles sont un vrai soutien au quotidien, toujours motivées, bienveillantes et c'est super agréable de bosser avec une telle équipe. Pour la partie que j'apprécie le moins, je dirais que c'est le rôle du CA qui n'est pas évident au quotidien. On peut recevoir des critiques qui, bien que constructives, peuvent parfois être éprouvantes sur du long terme, je le constate dans le ressenti que peuvent partager les filles.

Est-ce que tu as accès à tout ?

Evidemment, j'ai même plus d'accès que les DA elles-mêmes (a) Non haha, je n'ai pas accès à tout ce qui touche à la gestion du personnel et à la modération. Beaucoup de topics ne me sont également pas ouverts, je n'ai accès qu'aux sections qui me sont nécessaires pour mener à bien les tâches liées à mon poste.

Tu sers à quoi en fait ? Quel est ton rôle au CA ? Qu'est-ce que tu y fait ? Tu as des taches particulières ? Tu peux travailler sur des projets ?

Alors on y vient, ma fonction ! J'ai des missions qui se divisent en deux parties: tout d'abord un projet que je réalise avec un DA, en l'occurrence les chocogrenouilles en la compagnie de la belle Ellana. Ensuite, on peut me confier des tâches en fonction des besoins et des disponibilités de chacune. En ce moment j'ai rejoint la gestion d'Honeydukes, ainsi que les permanences de la direction. Je travaille également sur la rédaction de la fiche de poste de mon grade. En bref, j'essaie de ne pas me montrer top inutile (a)

Comment va évoluer le grade d'Assistant de la Direction ?

Etant donné qu'il s'agit d'une création de poste, et que je suis donc la première à effectuer un mandat d'assistante de la direction, on essaie déjà de définir concrètement les la durée, les missions et la charge de travail qui sera celle du ou de la prochain-e assistant-e. On réfléchit également aux projets qui pourraient être mis en place et à la meilleure manière d'accompagner la personne qui arrivera à ce poste, le CA pouvant être un peu déstabilisant lorsqu'on y débarque ! Pour résumer je dirais qu'il s'agit vraiment de préparer ce poste pour qu'il soit le plus facile possible de l'intégrer.

Alpha

Perso j'suis contente d'avoir un larbin une aide en plus pour gérer Aimyli (elle veut tout le temps manger mes biscuits ça m'embête). Plus sérieusement, je suis heureuse d'avoir pu accueillir Tanja. Elle est super volontaire et participe activement au quotidien de l'équipe, c'est un vrai atout et une boule d'amour !

Aimyli

C'est même pas vrai, j'ai pas mangé tous tes biscuits, c'est juste que j'ai arrêté de compter à la fin parce qu'il y en avait beaucoup :'(
Le poste d'assistant de la direction, c'est avant tout une bonne surprise puisqu'il est arrivé à nous de manière inattendue et après un cadeau de Noël. Le besoin et l'envie d'avoir une personne à nos côtés pour nous épauler ont permis de nous apporter la toute première assistante de la direction. Dans tous les cas, c'est vraiment chouette d'avoir Tanja près de nous, elle est toujours présente pour nous aider dans nos tâches, pour mettre la main à la pâte (oui j'aime bien les gâteaux ok j'avoue) lorsque c'est nécessaire et pour apporter sa bonne humeur lorsque nous en avons besoin.

Lume

Tanja nous aide beaucoup sur plein de projets qu'elle mène à leur fin. Avec le départ d'Artus, on avait bien besoin d'une paire de mains bienveillantes pour nous assister ! Elle ajoute un regard neuf au CA. En plus elle est très choue et positive, c'est notre petit rayon de soleil !

Bianca

Tanja est un petit rayon de soleil qui fait vraiment du bien au CA. En plus, c'est la première à tester ce poste, comme une bêta-testeuse, donc elle est super indulgente, motivée pour nous aider à finaliser le poste (et surtout offrir la meilleure expérience possible aux prochain-e-s assistant-e-s vu que le poste n'est pas encore abouti et qu'elle ne peut pas en profiter de la même manière). Elle apporte un regard neuf, constructif pour améliorer le CA et le site. Qui plus est, ça donne de l'espoir sur le futur du site et ce qu'il pourrait être !

}

 

Partager : Partage

Analyse de la Coupe d'Argent

Bienvenue dans cet article où nous allons nous intéresser à la coupe d'argent, une compétition qui définira quelles seront les équipes qui se disputeront les petites et grandes finales de la coupe d'or ! Toutes rêvent de se qualifier pour ce prestigieux tournoi qui récompense la meilleure équipe de l'année, je vais donc vous proposer une petite analyse de cette coupe d'argent, accrochez-vous car ça va chauffer !

Nous allons commencer avec l'équipe qui enchaine les dernières places depuis plusieurs coupes, c'est celle de Gryffondor ! Malgré une équipe plus faible que les autres, elle a su montrer un courage sans faille lors des précédentes coupes, et si c'était finalement leur moment ? Les rouge et or semblent avoir une meilleure équipe cette fois, leur capitaine Julius Maxima est clairement un des meilleurs gardiens du site si ce n'est pas le meilleur, et ils peuvent aussi compter sur Rhaen Ewolf qui n'a rien à envier à son capitaine à ce poste. Leur poursuite semble également très solide, avec un des meilleurs poursuiveurs du site et meilleur joueur de la Coupe des Clubs, Liam Goldstein. Il y aura avec lui notamment l'ancienne capitaine et désormais incontournable en poursuite, Emma Martinson et la prometteuse Tchoucra Tortuga. Leur batte notamment semble très solide, des noms se bousculent comme ceux des vétérans Erskine Blane et Aniloc, le désormais confirmé batteur et attrapeur Bryshere Wellington et la prometteuse Séléné Kean. L'équipe a aussi un bon attrapeur en la présence de Bryshere Wellington qui même s'il est loin d'avoir le niveau de Hope ou Drayryfore est un très bon attrapeur qui a beaucoup apporté à son équipe.

La 2ème équipe que je vais vous présenter est celle de Serpentard, celle qui a dominé le Quidditch pendant plusieurs coupes n'est plus que l'ombre d'elle-même suite au départ de plusieurs joueurs, leur ancienne capitaine Joy Bennett qui a notamment disparu et ne semble pas réapparaitre. Cependant les verts et argent ont une nouvelle capitaine qui est loin d'être un inconnue, Clarissa Nebulosa qui a notamment déjà remporté une coupe de Quidditch en tant que capitaine de cette maison à l'époque où elle s'appelait Clarisse Gardena.

Serpentard pourra compter sur la gardienne exceptionnelle Opale Tal Moundine pour protéger les anneaux, cependant le souci semble être la poursuite, Joy ayant disparu, il ne reste que la jeune Skye McCarran et le vétéran Icarus Kane, deux bons poursuiveurs même si on sait que faire de la poursuite à deux en match s'avère être compliqué. À la batte nous avons quelques noms qui se bousculent, la capitaine est une très bonne batteuse, Aileen Verran et Mathias Potjed sont également solides à ce poste. Pour suivre le vif nous avons l'énergique et prometteuse Matka Omen qui aura la tâche très compliquée de faire oublier le départ de Drayryfore. Même s'ils sont très motivés, les apprentis de Salazar Serpentard semblent destinés à la petite finale, à moins qu'ils nous réservent une petite surprise ?

La prochaine équipe que je vais vous présenter est sur une série de 7 qualifications d'affilée pour des finales qu'elle a malheureusement toute perdues, c'est bien sûr Serdaigle ! Cette équipe connait également un changement de capitaine, la poursuiveuse Summer Pearson reprend le flambeau pour essayer d'enfin arracher la coupe !

Les aiglons ont une équipe très solide pour cette coupe, la présence d'Astra Graves aux anneaux risque de compliquer la tâche des poursuites adverses, mais il faudrait déjà qu'elles réalisent l'exploit de passer le Golden Trio composé de la capitaine Summer Pearson, de la précédente capitaine Ella Atkins et de Matoutou, et je pense ne pas trop me mouiller en disant que c'est la meilleure poursuite à l'heure actuelle. La batte également est excellente, avec un tandem Angele/Mia qui fait des merveilles ! Cependant le gros souci des aiglons reste le même, ils n'ont pas d'attrapeur ! Nous savons qu'Ella et Summer sont de bonnes attrapeuses mais elles jouent en poursuite, et c'est ce qui empêche les joueurs de Serdaigle d'aller chercher cette coupe depuis tellement longtemps.

La dernière équipe est la grande favorite de cette coupe, Poufsouffle vient de remporter la coupe de cuivre et fait figure de grand favori de cette coupe, leur capitaine Sineah Ascott aura la tâche d'aller décrocher cette coupe et une qualification pour la finale de la Coupe d'Or.

L'équipe de Poufsouffle pourra compter sur Hope Moore au goal, la gardienne/attrapeuse n'a rien à envier à celui qui a gardé les goals de Poufsouffle pendant tellement d'années, le grand Bepo. La poursuite sera composée de la capitaine des blaireaux, de la révélation de la Coupe des Clubs, Charlotte Bolton et de l'expérimenté Michael Bristow. À la batte nous avons plusieurs noms qui sortent régulièrement, la légende Drayryfore, l'expérimentée Bianca Gordon, la jeune Elsa Gorski et le polyvalent Looedy. Mais le point fort de cette équipe est qu'elle possède les deux meilleures attrapeuses du site, celle qui se sont livré un combat sans merci à la précédente coupe des clubs, Hope Moore et Drayryfore ! Avec ces deux atouts les matchs risquent de ne pas durer très longtemps.

Cette coupe est très indécise, et si je devais donner en toute objectivité un grand favori pour le titre ce serait Poufsouffle à cause de leurs deux attrapeuses. Ce qui est sûr c'est que cette coupe sera passionnante !

 

Partager : Partage

Dans la salle de bal

Certains événements sont bien connus sur Poudlard12, leur retour est attendu avec impatience et les pédouziens présentent déjà un intérêt lorsque vient le moment de participer. Les bals font partie de ces événements ! Ces soirées où les sorcier.ères dansent, boivent et discutent sont des moments marquants à Poudlard12. Le Bal de Noël ayant récemment eu lieu, il est temps de faire le point et puisqu'une image vaut mille mots, quoi de mieux que des memes pour résumer ce qu'il s'est passé.
 

Des nouveaux et des vétérans sont arrivés dans la salle.

 

Les aurors se sont préparés lors d'une réunion.

 

Les PNJ ont fait leur apparition.

 

Les participants ont fait preuve de créativité.

 

Certains ont abandonné.

 

C'est aussi lors du bal que sont nées plusieurs rumeurs.

«Note ça, note ça !»

 

Et qu'on a découvert des perles RPGiques.

 

Certains n'ont pas été chanceux...

 

Un duo nous a quitté trop tôt.

(Personne n'est mort, je veux juste être dramatique)

 

Et on a eu le droit à un peu de drama !

 

Il ne faut pas oublier la niaiserie, bien sûr.

 

Il y avait un peu d'amour.

 

Beaucoup d'amour.

 

Trop d'amour.

 

Certains ont trouvé d'autres moyens de se distraire.

 

L'ingéniosité était au rendez-vous.

 

Tout cela était au grand désarroi des membres du personnel.

 

Les membres du personnel n'avaient qu'une question.

 

Plusieurs garderont espoir pour le prochain bal... Qui sait, peut-être que la prochaine fois sera la bonne ?

(ou pas)

 

Partager : Partage

La Valise: Rétrospective de 2020

 

L’année 2020 vient de se finir, et il est sûrement temps de faire un bilan. Un bilan de l’évolution de la Valise au cours de cette année. Car, en effet, beaucoup de choses se sont passées (des choses positives mais également négatives) ! La première chose notable est qu’avec le confinement, la Valise a presque été surchargée. Beaucoup de P12iens sont arrivés, d’autres ont été encore plus actifs ! Et, croyez-moi, ça en demande du temps de gérer tout ce petit monde !

Mais bref, commençons par quelque chose de réellement important dans le Module : L’équipe. Car, oui, en 2020, presque toute l’équipe s’est renouvelée. On peut toujours y voir Dakota Gilberti à sa tête mais c’est bien la seule magizoologiste restée en poste au cours de cette année. La première démission a été celle de Salomé Davis, remplacée par Michael Bristow. Jeune homme qui aime les dragons, il a été nommé le 23 mars 2020 ! Puis le départ de Julius Maxima, suivi de celui d’Erskine Blane. Deux magizoologistes réellement investis & qui ont d’ailleurs marqué la Valise qui retournent de l’autre côté du miroir, donc. Et cette fois, ce n’est pas deux mais bien trois nouvelles personnes qui vont les succéder ! Il y a 5 habitats dans la Valise, il devait donc y avoir 5 magizoologistes. Et ce sont Iaril Karazyan, Clémentine Smith & Liam Goldstein qui ont repris le flambeau ce 7 juin 2020. Quelques mois plus tard, c’est la démission de Iaril qui fait venir une nouvelle recrue : Septimus Lestrange. Nommé depuis quelques mois à peine, on ne peut pas le louper. Le plus souvent avec sa salamandre Evanesco dans ses cheveux, ce magizoologiste est particulièrement investi & motivé. Et la dernière démission de l’année : celle de Clémentine, vite remplacée par Aelyuu Celestia. Professeure d’Astronomie & Bibliothécaire, elle a maintenant trois grades au compteur ! C’est donc une toute nouvelle équipe (mais pour le moins efficace) qui veille sur les créatures.

Ensuite, parlons animations ! D’abord, il y a eu le Bistrot de Newt, animation gérée avec brio par Erskine Blane & Tara Wilson. Le but était de faire des plats pour des créatures, et, surtout, de faire des plats que les créatures aimeraient. Et c’est bel & bien Joplin Romney qui a remporté ce petit concours avec 74 fourchettes d’or! A l’occasion du Tournoi du Dragon est intervenue une autre animation, gérée par Erskine Blane : sur les Traces du Chupacabra. Le but était simple : sur un jeu de plateau, il fallait trouver trois morceaux de totem pour gagner (ou en tout cas en trouver le plus). Et nous avons un podium ! Sur la troisième marche, Yeji, ensuite vient Clémentine Smith et, pour finir, Guideone Gold ! Puis vint l’avant-dernière animation de cette année 2020 : à la recherche de la Lune. Une animation basée sur le thème d’Halloween sur une idée de Clémentine a été mise en place par l’équipe des magizoologistes & Aaliya Whitewood (professeure adjointe en Soins aux Créatures Magiques). Des trios ont été formés à cette occasion et ils devaient retrouver Nox, le veaudelune de la jeune Smith ! Et ensuite, pour clôturer cette belle année (c’est faux, elle n'était pas terrible — pour moi en tout cas —), une animation, le Tour du Monde de Noël, a été lancée sur une idée de Liam Goldstein (coucou c’est moi) ! Tous les magizoologistes ont mis la main à la pâte pour proposer aux éleveurs une animation de qualité. Chaque jour (ou presque) jusqu’au 25 décembre, les participants ont visité un pays différent avant d’arriver au Pôle Nord pour faire la rencontre du Père-Noël ! Et on fait un tonnerre d’applaudissements pour la jeune Nox de Leon qui termine sur la première marche du podium ! Et on me dit dans l’oreillette que l’équipe des gardes-chasse vous réserve encore bien des surprises pour 2021 !

Maintenant, j’aimerais aborder un point : le renouveau. Au-délà de l’équipe, bien d’autres choses se sont renouvelées. Après l’arrivée de Clémentine Smith, Iaril Karazyan & Liam Goldstein, l’ancien Bureau a laissé place à un tout nouveau ! D’ailleurs, en parlant de Bureau, vous pouvez aller admirer le « Hall of Fame » présent là-bas. Il rend hommage aux précédents magizoologistes ! Le Refuge a également fait peau neuve avec de toutes nouvelles bannières ! J’enchaîne également avec la Clinique, qui était clairement délaissée. Mais l’équipe s’est chargée de proposer une nouvelle version pour que la Clinique soit davantage en action ! Quatre nouveaux éleveurs de la Coupe ont été nommés : Jessica Wonders, Guideone Gold, Septimus Lestrange & Aelyuu Celestia !J’aimerais ajouter qu’un cimetière pour créatures est apparu, avec un texte écrit par Liam Goldstein (coucou c’est toujours moi) & une magnifique bannière réalisée par Dakota Gilberti ! Enfin, on peut noter l’arrivée d’une créature dans la section : le chupacabra !

J’aimerais maintenant aborder un point qui me tient à cœur : les chiffres (oui, j’aime les chiffres). Pour ceux qui ont horreur de ça, passez au paragraphe suivant. Il y a environ 15 éleveurs vraiment actifs dans la section à l’heure où je vous parle (le 3 janvier à 18h01 & 46 secondes), et 33 nouveaux éleveurs (il est possible que j’en aie oublié certains). Il y a actuellement 95 créatures attendant impatiemment un nouvel éleveur dans le Refuge de la Valise (viendez, la plupart ne mordent pas), et 8 créatures ont droit à une place dans le cimetière.

J’aimerais terminer en remerciant tous les éleveurs & les magizoologistes investis dans le module. Sans éleveurs, pas de gardes-chasse, et sans gardes-chasse, pas d’éleveurs. Donc merci, un petit mot qui exprime cependant beaucoup de choses.

J’espère vous voir nombreux à sillonner les habitats de la Valise, et j’espère également voir le nombre de créatures au Refuge chuter. A bientôt dans la Valise !

 

Partager : Partage

Publicité - A leurs pieds

Partager : Partage

Le maître des duels: la cape

 

Comment ne pas faire… un tournoi de Duels en RPG

Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais il y a eu un tournoi de Duels, récemment, qui s’est déroulé du 14 octobre au 9 janvier (date de la victoire de Matka Omens). Ce n’était pas quelque chose d’important, il est vrai, seulement 25 participant.e.s (et 5 survivant.e.s), deux dizaines de pages et le phénix de la meilleure animation. Mais je me suis dit que ça valait le coup de vous donner des conseils sur comment ne pas reproduire cette animation. Bien évidemment, j’ai aussi interrogé le spécialiste de la question, Zack McLewis qui l’a beaucoup portée sur ses menues épaules.

1. Ne préparez pas de cartes ou même un plan basique de l’environnement dans lequel évolueront les joueur-euses.
Le Manoir des Horreurs – là où s’est déroulé ce joyeux massacre – était composé de trois cartes : le sous-sol, le rez-de-chaussée, le premier étage (où se trouvait la Cape d’Invisibilité) couplé avec le grenier. Pour chacune de ces cartes, comptez 13x13 cases. De même, pour chacune de ces cartes, comptez une multitude d’objets répartis plus ou moins aléatoirement, certains notés utiles (des bonbons pour redonner de la vie, des portoloins, des clés, des sousous…) et d’autres notés inutiles (de vieilles photos, des bonbons qui font perdre de la vie…), mais qui ont pu être détournés pour être utiles. Par exemple : des quilles. L’arme la plus redoutable de tout le manoir.
Bref, évitez de faire ça. Ça donne l’impression d’une organisation impeccable, qu’on peut se diriger vraiment où l’on veut sans être cantonné.e à deux-trois choix de chemins. Ah et si votre carte est illisible (que vous vous rendez compte que vos joueurs ont dû mal à compter les cases ou à repérer les murs), surtout ne faites pas en vitesse une nouvelle carte beaucoup plus propre et lisible !

2. Ne changez pas vos règles en cours de route pour les rendre plus dynamiques !
Il faut savoir que la cachette de la Cape a été découverte par Skye le 4 novembre, mais ce n’est que le 15 décembre que la Team Harold (nous y reviendrons) est arrivée au premier étage ce qui marque pour moi le début de la bataille finale. Il a donc fallu attendre encore trois semaines pour connaître le nom de la gagnante. Comment l’équipe des Arbitres a-t-elle réagi ? Elle a instauré un délai de réponse : 24h après la réponse des Arbitres ou -10pv et pour la bataille finale, 12h seulement. Ne faites pas cela, voyons. Les joueurs pourraient avoir l’impression d’une course contre la montre et être encore plus au taquet !

Kyle : Un conseil que tu te donnerais si tu devais refaire le Manoir des Horreurs ?
Zack : Un conseil que je devrais me donner ? :thinking: Avoir une montre de 48 heures pour une journée. (a) Non, en vrai, c'est compliqué à dire car les difficultés rencontrées n'étaient pas forcément prévues... Peut-être donner plus tôt un délai pour les posts des joueurs, après chaque update ? De manière générale, dès qu'il y a une date, ça fait déjà plus propre, plus ponctuel j'ai envie de dire, et généralement (sauf imprévu), les gens s'y tiennent. Après, c'est difficile à dire, vraiment.

3. N'encouragez pas vos joueur-euses en privé.
C'est une règle de base que beaucoup oublie : il ne faut pas aller dans les pv de vos joueur-euses pour les encourager à persévérer ou simplement pour marquer votre enthousiasme devant votre réponse. Iels pourraient croire que vous lisez toutes les réponses et en plus prenez plaisir à le faire de sorte qu'à la fin vous avez attribués des sortes de prix aux joueur-euses dont "la plus littéraire" à Luan McTire. (ou à l'inverse, "le plus absurde" - un honneur pour votre humble serviteur) ou encore "la fossoyeuse" pour Mirabelle Boutondore qui a fait "la tournée des cadavres".
Pire, cette technique pourrait convaincre des joueur-euses un peu tiède à s'investir jusqu'au bout à cause du retour enthousiaste que vous leur faites.

4. N’essayez pas de finir à tout prix.
On le rappelle, ce tournoi a duré trois mois. Vous vous rendez compte ? Complètement ridicule. Si au bout d’un mois, la cachette de la Cape a été découverte, mais que personne n’as encore réussi à la récupérer, annulez tout. Vous voyez bien que votre animation ne fonctionne pas comme vous l’aviez prévu.

Kyle : Quelle a été la plus grosse difficulté de ce Tournoi ?
Zack : À en croire le Phénix de meilleure animation (inattendue de notre côté, vu la concurrence on ne croyait pas que le Manoir pouvait remporter le Phénix) que nous avions reçu hier soir, j'ai envie de dire qu'il s'est (très) bien passé ? De manière générale, c'était rythmé. Ça demandait une certaine présence, quotidienne vers la fin, et la motivation ne faiblissant pas du côté des joueurs (du moins, du Top 11), c'était un peu compliqué parfois de suivre le rythme. Surtout que la fin précoce du mandat de Catherine et l'absence imprévue d'Alyne n'ont pas forcément aidé... Je me suis donc retrouvé seul à partir de fin novembre-début décembre et c'était là, la plus grosse difficulté. Toutefois, je pense avoir surmonté ça et ai pu faire le job de manière la plus efficace possible.

5. Interdisez à vos participant-e-s de nominer votre animation.
Des fois que vous gagneriez.

6. Ne laissez pas vos joueurs improviser !
Vous savez ce qu’il s’est passé quand Zack a laissé les joueur.euses proposer ce que bon leur semblait ? Matka a apprivoisé une acromentule. Matka s’est mise en équipe avec Camille Dubois et Hope Moore et ces trois pestes de sorcières se sont promenées avec une foutue acromentule sanguinaire ! La ‘Team Harold’ qu’elles s’appelaient ! À détruire (et détrousser) absolument toutes les personnes qu’elles rencontraient ! Même si ladite personne demandait juste la sortie !*
Et vous savez ce qu’il s’est passé d’autre ? Le coffre où reposait la Cape était verrouillé et bien vite, les participant-e-s ont compris qu’il y avait des clés. Des meurtres abominables s’en sont suivis. Finalement, las d’essayer les clés, certaines ont simplement commencé à lancer des Confringo dessus. Jusqu’à ce qu’il pète.
Non, laissez vos joueurs décider d’elleux-mêmes une solution aux problèmes que vous leur posez n’est vraiment pas la bonne idée.

7. Même si c’était prévu, ne lancez pas votre deuxième tournoi.
Nous parlons ici d’une animation sur l’année qui vise à retrouver les trois reliques de la mort avant un affrontement épique entre leur possesseur-euse ; la Cape vient d’être trouvée, il en reste donc deux. Mais voyons, vous voyez bien le désastre qui se profile à l’horizon : le premier tournoi a duré trop de temps, pourquoi lancer le deuxième moins d’un mois plus tard ? Pensez à votre cœur, enfin !

Kyle : Peux-tu teaser le prochain Tournoi qui doit commencer dès le 1er février ?
Zack : Alors... Ce Tournoi ne sera pas à vocation RPGique. Les joueurs retourneront en Salle de Duels, dans le module existant, mais il y aura des petites subtilités qui interviendront au cours du Tournoi (qui permettront alors que le Duel ne se joue pas réellement sur la « chance », ou du moins éviter que la chance influe beaucoup sur le résultat final).

Et en plus ça change l’idée de base de ses trois Tournois pour ne pas ennuyer ses joueur.euses ! Tss, ce Zack est décidément un très mauvais exemple en terme d’animations.

*Excusez la fougue du rédacteur, il s’est retrouvé à 1 contre 4 et a très mal vécu cette rencontre. (Note de la rédaction)

Partager : Partage

Bonnes nouvelles

Partager : Partage

La douche, un lieu de création

Poudlard12 a bien changé depuis 2005. De nouveaux cours ont fait leur apparition, des postes ont été créés et des joueurs ont parcouru les couloirs. Avec les années, on aurait pu penser qu’il serait difficile d’apporter de nouvelles idées au site et de lui permettre de se renouveler, mais chaque coupe, des animations nous prouvent le contraire. Elles permettent de donner vie au château d’une manière interactive et bien souvent, innovante. Mais elles ne sont pas créées par magie. En effet, derrière chaque activité proposée sur le site, il y a un ou plusieurs pédouziens qui se sont dévoués à sa création et à sa modération. Ce n’est pas une tâche facile et c’est pourquoi j’ai choisi de vous montrer aujourd’hui les différents stades de l’organisation d’une animation.

Alors que vous preniez votre douche ou que vous tentiez de vous endormir, une idée de génie vous a parcouru l'esprit. Vous parlez de celle-ci à vos collègues ou à votre mirroir si vous êtes seul-e et elle est acceptée ! Vous êtes habité-e par l'espoir et l'ambition que crée votre vision.
 

Vous souhaitez tout planifier et imaginez déjà la joie qu'amènera votre animation dans le coeur des pédouziens. Vous organisez les parties les plus plaisantes et développez l'idée de base. La vie est paillettée.

Suite à une hésitation ou à un autre projet, vous avez mis l'organisation de votre animation en pause. De toute manière, il vous reste beaucoup de temps, pas besoin de stresser, n'est-ce pas ? Et vous ne voudriez surtout pas prendre du retard sur cette tâche qui vous semble primordiale au moment présent (ou sur la nouvelle série qui vient de sortir sur Netflix).
 

Un de vos collège ou la voix dans votre tête vous a relancé au sujet de l'animation que vous deviez créer. L'animation...? AAAH ! L'ANIMATION ! Malheureusement, sa préparation n'a pas avancé en votre absence et il vous reste beaucoup à faire. Vous préparer 5 tasses de café et dites adieu à vos précieuses 8 heures de sommeil pour les prochains jours. Pourquoi avez-vous choisi de procrastiner ?
 


Enfin ! Après toute la préparation vient le moment de la publication. Vous avez vérifié que tout était parfait une ou cinq fois et vous êtes prêt-e à cliquer sur le bouton Envoyer. C'est en ligne. Il ne vous reste plus qu'à faire de la publicité, animer et noyer votre stress dans le chocolat. Au moins, vous avez réussi à donner vie à votre idée. C'est avec fierté que vous regardez des élèves participer.
 

Vous pensiez que vos explications étaient claires, mais il semblerait qu'il manque de détails parce que vous avez reçu trois questions par hibou. Des erreurs de compréhension surviennent, vous faites de votre possible pour éviter le chaos. Votre organisation n'était pas parfaite, elle ne peut jamais vraiment l'être. Certains ne lisent pas vos posts. Alors qu'on vous demande une précision étant clairement indiquée dans les informations de l'animation, vous désespérez. Par pitié, que les participants lisent ce que vous écrivez avant que vous donniez un câlin au Saule Cogneur pour échapper à vos responsabilités.

C'est le moment où vous sortez le champagne, le whisky pur-feu ou le jus de citrouille. Célébrez et regardez derrière vous, vous avez réussi à créer et gérer cette animation ! Ensuite, vous dormirez probablement pour 13 heures d'affilée parce que vous le méritez. Vous avez le droit de vous écrouler dramatiquement sur le sol et d'y faire une sieste, vous êtes libre ! Redécouvrez le monde extérieure, informez vos proches que vous êtes encore en vie et nettoyez votre chambre, l'animation est terminée.

Vous avez un budget à respecter, il est maintenant temps de tout compter pour vous assurer de donner le plus possible à vos participants tout en gardant des gallions/points de maison/dragées pour le reste de la coupe. Soudainement, les paroles de votre prof de math vous reviennent en mémoire, vous devez simplement additionner les nombres. Malheur ! Vous n'avez pas pensé à l'enseignant vous ayant appris à multiplier et vous vennez de faire une grosse erreur. Si vous êtes chanceux, vous n'avez pas encore posté et il suffit de recompter, si vous l'êtes moins, temps pour vous de contrôler les dommages. Compter n'est pas facile... Au moins, les participants sont content de voir leurs efforts récompensés !
 


Alors que vous preniez votre douche ou que vous tentiez de vous endormir, l'imagination vous frappe à nouveau. Êtes-vous prêt-e à recommencer l'aventure ?

 

 

Je souhaitais profiter de cet article pour remercier les pédouziens qui s'investissent dans ce château à travers les animations qu'ils créent. Ce n'est pas toujours facile, vous faites preuve d'une persévérance et d'une ténacité incroyable. Votre travail est apprécié par tous ceux qui en sont témoins. Merci de donner vie à notre château !

À ceux qui participent aux animations, merci de votre entrain et de votre joie. Vous donnez une raison à chaque animation. Sans vous, Poudlard12 n'existerait pas. Amusez-vous et n'hésitez pas à envoyer un peu d'amour à ceux qui mettent de l'énergie pour que vous ayiez une belle expérience.

 

Partager : Partage

Noirceur d'une âme

Partager : Partage

Publicité - La maladie d'amour

 

Partager : Partage

Quand deux histoires se rejoignent ...

Pour les moins catégoriques d'entre-vous - soit ceux qui n'ont pas de remontée dès qu'ils entendent parler de moldus - vous devez très certainement savoir que les sorciers ne sont pas les seuls à avoir une histoire bien fournie. Et pour cause, les moldus en ont des choses à raconter. Il est d'ailleurs possible, du moins, je vous assure que si, de rapprocher certains évènements de cette fameuse histoire moldue à notre histoire, et plus précisément à des évènements connus par Poudlard12 récemment, ou par des pédouzien ayant marqués les esprits de telle ou telle manière.


Vous avez certainement déjà entendu parler de la bataille de Waterloo, datant du 18 juin 1815, durant laquelle Napoléon Bonaparte (ou Napoléon 1er) - connu comme le premier empereur de France - est vaincu par une coalition anglo-prussienne à Waterloo, précisément cent jours après son retour de l'île d'Elbe, île sur laquelle il était exilé. Cette bataille historique peut aisément être rapprochée du grand pédouzien Artus Myrtle. Je suppose qu'il n'est pas nécessaire de le présenter à nouveau, et si quelqu'un se sent perdu, honte à lui. Imaginez donc Artus, en tant que Napoléon, après une bataille acharnée contre Bianca Gordon, ce dernier finalement vaincu par la dictatrice de l'école, se rendant alors compte du fait qu'il n'avait absolument aucune chance de la vaincre. Il était courageux, reste à voir qui d'autre tentera de la faire virer de son poste. Ainsi, si Artus finit par disparaître, inquiétez-vous d'un nouvel exil probable.

Conflit sûrement bien moins connu, se trouve être celui du nom de la querelle des Investitures, entre le pape et l'empereur, de 1075 à 1122, débuté sous le règne du pape Grégoire VII (précurseur de la réforme grégorienne, dans le même temps que la querelle des Investitures) remettant en cause le degré de pouvoir accordé à la papauté en comparaison à celle de l'Église, à travers divers affrontements, parfois violents. Finalement, ce conflit a considérablement permis d'accroître le pouvoir du pape. Cette lutte acharnée en quête de domination totale, peut être comparée à l'animation des phénix d'or, où chaque année, nombreux sont les pédouziens qui tentent de faire valoir leurs souhaits de se voir attribuer tel ou tel phénix. Ne reste plus qu'à savoir comment les nominés de cette année se battront à nouveau l'année prochaine en quête de ce pouvoir considérable.

Sans en connaître davantage sur sa propagation, tout le monde se doit d'avoir, au moins, déjà entendu parler de la peste noire de 1348, si connue pour le désastre engendré dans de nombreux pays. Cette maladie mortelle - qui touche, à l'origine, le rat, et se transmet à l'homme par la puce - débute lors d'une manifestation en Crimée lorsque des cadavres infectés sont jetés dans la ville. Ville qui contient finalement l'épidémie. Cependant, seuls quelques malades suffiront pour qu'elle se propage de la Sicile jusqu'à toute l'Europe. En plus de la violence de cette pandémie qui fit de nombreux morts, la société en elle – même fut impactée par les comportements liés à la peur, à la panique, ou encore aux incertitudes. À quoi rattacher cela ? La Gazette, bien évidemment. Un mois de préparation pour écrire quelques broutilles est largement suffisant, les rédacteurs ont donc de quoi ajouter quelques informations croustillantes, se rapprochant parfois de cette peste mortelle. Et notamment dès le début du mois avec une nouvelle édition remplie de ragots prêts à détruire des vies pédouziennes.

Davantage connu, nous pouvons maintenant évoquer le concile de Trente, concile œcuménique - c'est-à-dire universel - qui débute en 1545, et prend fin en 1563. Il se déroule en vingt-cinq sessions à Trente, en Italie, et a pour but d'exposer la pensée exemplaire à suivre, ainsi que convaincre les infidèles de ne pas se tourner vers le protestantisme. Il faut d'ailleurs savoir qu'à cette époque, le protestantisme était en plein essor avec le développement des idées de Martin Luther, ou encore de Jean Calvin. Ce concile fut le moteur de la réforme catholique, également appelée Contre-réforme. Maintenant, pensez au CA, et imaginez-les en train de mettre leurs arguments de côté, prévoyants de convaincre chaque élève du droit chemin à suivre. À l'intérieur même de cette réunion, c'est à se demander comment ils peuvent prendre des décisions lorsque Aimyli fait des blagues, Ellana parle de goûter, Lume n'arrête pas de crier, Alpha est en campagne pour Poutine et Bianca est au bord de la crise de nerf.

Pour finir, on peut évoquer la guerre du Péloponnèse, certainement peu répandue. Ce conflit, daté de 431 à 404, a opposé les deux cités bien connues de Sparte et Athènes, durant de nombreux conflits, pour des raisons ayant évoluée au fil du temps. Au cours de cette guerre, il y eut de nombreuses révoltes comme par exemple celle de Mytilène (ville de Lesbos, située en mer Égée), ou encore une épidémie à Athènes qui décima un tiers de la population de la cité. Bien évidemment, on peut rapprocher cette guerre à la coupe des quatre maisons, et plus précisément lors du rush de juin. Moment le plus incertain du combat. Il est toujours bon de rappeler à ses troupes qu'ils sont là pour se battre pour leur maison et non pour eux-mêmes. À la finalité, c'est Sparte qui est sacré vainqueur, ou Poufsouffle, en d'autres termes. Oups, comment ça, je ne suis pas censé favoriser l'une des maisons dans la Gazette ?


Alors, qui pour assurer l'inutilité de l'histoire moldue maintenant ?

Partager : Partage

Par delà les pages

La série Harry Potter regorge de symboles. Ces objets, ces personnages, ces éléments qui peuvent nous paraître anodins à première lecture ont en fait un rôle, certes symbolique, mais qui n'en est pas moins important.


Vous l'aurez compris, cet article - et ceux qui suivront - feront une analyse de ces symboles qui parsèment les sept romans, à commencer par les quatre maisons !


Comme vous le savez sûrement, à Poudlard, les élèves sont répartis dans quatre maisons. Mais saviez-vous que cette idée n'est pas si originale ? J. K. Rowling s'est très largement inspirée de l'école de ses enfants, située juste à côté du fameux cimetière d'Edimbourg (mais si, celui où on peut trouver les tombes de McGonagall et Tom Riddle). Suivant une méthode gardée secrète pour tous ceux qui n'ont pas de lien avec l'école, les élèves sont répartis par couleurs... Idée que l'auteure s'est empressée de reprendre pour son histoire.


Le système de départ laissant place à l'imagination, Joanne a alors décidé de créer des maisons basées sur des valeurs.


Déjà, le choix du mot "maison" n'est pas anodin. Pour Harry qui n'avait jamais été le bienvenu chez les Dursley, Poudlard et Gryffondor deviennent, comme a pu le lui dire Hagrid, sa deuxième famille. Et, dès la fin du premier tome, Harry le reconnaît. Cet esprit général implique des valeurs familiales, l'entraide, la tolérance, la solidarité... Valeurs qu'on retrouve au sein du fameux Golden Trio. Coïncidence ? I think not ! jsuis trop bilingue en fait


Ainsi, ces maisons reposent sur des valeurs définies. Gryffondor prône le courage et la force, Serpentard la ruse et l'ambition, Serdaigle l'originalité et l'intelligence, et Poufsouffle valorise la gentillesse et l'intégrité.


Etrangement, ces caractéristiques sont assez ambiguës : si elles sont trop souvent appréciées chez les autres en moindre mesure, un excès de vertu est rarement positif. Trop de courage se transforme en témérité, poussant la personne à se mettre constamment en danger, tandis que l'ambition associée à la ruse prennent une connotation négative. L'originalité poussée à ses extrêmes met la personne à l'écart, et une personne trop gentille est exposée à ceux qui auraient moins de scrupules.


Quoi qu'il en soit, les idées que transmettent les quatre maisons restent les fondements de notre société. Car, comme un excès de qualités est mal perçu, il en va de même pour ceux qui en manquent. On attendra d'une personne lambda qu'elle se distingue des autres et reste fidèle à ses valeurs, tout en valorisant ceux qui se sont distingués par leurs accomplissements ou leur bravoure... Mais est-ce que compartimenter ainsi ces qualités est forcément une bonne chose ? C'est en tout cas ce que semblent prouver les Chapeauflous, qui remettent en question tout le système éducatif de Poudlard, mais aussi dénoncent d'une certaine manière la façon dont les sociétés contemporaines imposent des "cases" dans lesquelles évoluer...


Après tout, se désigner soi-même par la maison à laquelle on appartient, n'est-ce pas se complaire dans ces cases ?

 

Partager : Partage

Le journal intime de la Gazette - la thérapie de groupe

 

Partager : Partage

Witchtagram

 

Partager : Partage

Dictate12: Poudlard12 et ses dictatures

Partager : Partage

Chronique des Potions : Congrès International des Potions

Le 137ème Congrès International des Potions s’est terminé mardi 26 janvier 2021, sur la place Chao Phraya de Bangkok, en Thailande. Les Maîtres Potionnistes du monde entier ont du redoubler d’ingéniosité pour ne pas attirer l’attention des moldus, préoccupés par la pandémie de coronavirus, et tous étaient soulagés de se retrouver sans encombre pour une édition qui restera dans les mémoires !

En effet, de nombreuses surprises ont parsemé les trois jours du congrès, à commencer par la nomination éclair du Colombien Manuel Lemos Riva au Prix de l’Inventeur. Même s’il n’a pas remporté le titre, le jeune potionniste de 27 ans a fait sensation avec sa création de dernière minute, terminée seulement deux semaines avant le début du congrès : la Potion d’Hypnos. Cette concoction permet d’accéder à l’inconscient d’un patient pour remonter à la source d’un traumatisme, avec un effet similaire à celui d’une séance d’hypnose, et a permis à M. Lemos Riva de faire une entrée tonitruante sur la scène internationale.

Malgré ce bel effort, le Prix de l’Inventeur a été remis à la Tanzanienne Samia Sulle, qui a changé la vie de tous les Magizoologistes en créant la Potion du Triton. Ce breuvage à base de Branchiflore permet à celui qui la boit de respirer sous l’eau pendant près de 48H, de développer des pieds et des mains palmés, mais aussi de modifier son ouïe pour mieux percevoir les modulations de la langue des êtres aquatiques. « Cette potion a déjà permis à des dizaines de spécialistes de passer près de deux jours auprès des créatures magiques qui peuplent nos lacs, rivières et autres plans d’eau, a déclaré Maître Scott Scamander. Nous avons pu observer leurs coutumes de plus près, étudier leur langue plus en détails, et nouer des relations plus amicales avec certains groupements. Je pense pouvoir affirmer que la Potion du Triton de Mme. Sulle est une des plus belles choses qui soit arrivée dans le domaine de la Magizoologie aquatique depuis le début du XXIème siècle ! »

Après ce début chargé en émotions, le Comité International des Potionnistes a accueilli dans ses rangs trois nouveaux sorciers et sorcières, qui se sont vu attribuer la plus grande distinction possible : le rang de Maître. Parmi eux, Cole Millier, un chercheur de renom, dont certains diraient qu’il aurait du recevoir ce titre il y a cinq ans déjà, et qui a vu son travail sur la Potion de Mort récompensé avec les plus grands honneurs. « Je suis honoré de devenir officiellement un Maître Potionniste, a-t-il déclaré, les larmes aux yeux. C’est un moment de réjouissance pour toute mon équipe, et j’ai hâte de les retrouver pour célébrer cela avec une bonne bouteille de Whisky Pur-Feu ! »

Mais la palme du plus beau moment de ce 137ème Congrès International des Potions revient certainement à Lisa Burgermeister et David Guyane. En effet, quand la nouvellement nommée Maître Burgermeister a accepté son nouveau titre, elle ne se doutait probablement pas qu’elle repartirait également avec une bague au doigt ! Les deux Potionnistes émérites, qui se sont rencontrés lors d’un colloque au Canada en 2017, sont désormais fiancés, et nous leur souhaitons à tous deux un mariage des plus heureux !
 
Cette chronique a été rédigée pour promouvoir la publication de nouveaux cours de Potions (Les débouchés en Potions – 5ème année et La Potion de Mort – 6ème année). Nous espérons vous voir nombreux dans notre pile de devoirs !
 

 

Partager : Partage

Publicité - Le nouveau Petit Filius

Partager : Partage

La charte du bon pédouzien

Qui ne rêve pas de vivre son aventure pédouzienne à cent à l'heure, sans se préoccuper des dramas qui ne sont parfois que prise de tête, en évitant chaque personne là pour vous ralentir dans ce rêve éveillé ? Bien sûr que c'est possible, encore faut-il savoir comment s'y prendre. Cette charte devrait largement faire l'affaire, présentant dix points inévitables qui permettront à n'importe qui de devenir, non seulement, un pédouzien exemplaire - ou presque - mais en plus, de vivre cette aventure à fond.

1. Rester en première année pendant cinq ans, tu devras. Tout le monde sait que les professeurs mettent d'abord à jour la première année. Autant attendre que les cours soient régulièrement renouvelés, du moins à chaque changement de professeur, mais en général vu l'allure à laquelle vous faites les devoirs ... c'est pas un problème d'attendre les démissions puis recrutements. Et au moins, si les devoirs se ressemblent, vous aurez noté de côté les réponses justes au cas où, et un copier/collé du même devoir sera parfait. Pas trop prise de tête, et un joli 20 assuré. Vive la première année.

2. Mettre trois semaines pour répondre à ses MP, tu n'oublieras pas. Logique, inévitable, maître mot de votre vie à Poudlard12. Tout pédouzien qui se respecte doit apprendre à laisser au moins trois semaines s'écouler avant de répondre à ses MP. Au choix, les marquer en "non lu" et s'en occuper seulement lorsque ce sera la pleine lune, que vous aurez décidé de vous couper les cheveux, une soirée méditation de prévue, et le plus important, quand vous serez malade, histoire de vous coucher tôt. Soit, pour finalement repousser la corvée de traitement des MP. Ou deuxième choix, les supprimer directement. Et "oups ! Non mais je vous assure que je n'ai rien reçu !"

3. Oublier qui fait parti du CA te sera indispensable. Ou encore mieux, "c'est quoi le CA ?". Parce qu'après tout, si vous ne savez pas qui fait parti du CA, vous n'aurez même pas besoin de vous excuser de ne pas avoir répondu aux sept MP qui vous attendent dans votre volière, avec pour titre "URGENT". Pour vous, Poudlard12, c'est une fête, et l'objectif, c'est de ne pas vous faire bannir. Bonne nouvelle, sans répondre aux messages du CA, vous tiendrez plus longtemps dans votre marathon d'amusement en tout genre.

4. Au Quidditch, tu t'intéresseras. Quoi de mieux que de s'entraîner, faire ses preuves, et finalement réussir à avoir droit d'entrer dans l'équipe, grade à la clé, pour au final faire perdre son équipe, tel un kinder surprise dévoilant une surprise complètement nulle, lors d'un match très important ? Non, rien. En effet. Vous voulez marquer l'histoire de votre maison ? C'est la meilleure solution. Votre journal de maison peut aussi être une option. Mais imaginez la grande satisfaction de voir vos camarades vous haïr après avoir complètement changé de jeu et de comportement lors d'une grande finale ? Le rêve, je sais.

5. Demander à accéder à la maison "Poudlard" tu devras. Si je ne dis pas de bêtise, pour accéder à cette maison, il suffit d'en parler au CA. Alors, oui, je suppose que discussion est de mise, mais ce n'est pas bien compliqué. Et c'est clairement l'objectif ultime. Non seulement, c'est beaucoup trop mystérieux pour ne pas cacher quelque chose d'incroyable, mais en plus, est-ce qu'on peut discuter ne serait ce que deux minutes de l'utilité de la salle commune ? Entre les topics tous moches parce que l'équipe de maison est persuadée d'avoir de bons graphistes sous la main, les explications qui ne veulent rien dire parce que les préfets(ètes) les ont écrits alors qu'ils(elles) étaient bourré(e)s, ou encore les animations qui ... quelles animations ? Non mais sérieux, l'objectif ultime, c'est clairement la maison Poudlard.

6. Faire des bêtises au Trois Balais, tu n'oublieras pas. C'est très drôle de voir Drayryfore et Hope s'énerver, je vous jure. Il vous suffit de trouver la limite pour ne pas être banni définitivement, du moins pas trop rapidement, et faites vous plaisir ! Criez, floodez, chantez comme des casseroles, dansez la macarena nu, saoulez-vous, faites du breakdance, embêtez tout le monde en privé, incrustez vous dans les conversations qui ne vous regardent pas ... éclatez-vous. Mais je me répète, commencez avec modération, vous faire bannir définitivement dès la première heure de bêtise, c'est juste la honte.

7. Poster dans tous les topics pour raconter sa vie, tu feras. Autrement dit, "flooder tu n'hésiteras pas". Évidemment, tant que c'est interdit, c'est que c'est conseillé pour bien vivre sa vie pédouzienne. Il y a tellement de topics qui vous attendent, comme des jeux, sondages, discussions, ou même les bureaux des membres du personnel qui n'attendent plus que vous. Ici vous n'avez qu'à raconter ce que vous avez mangé à midi, ici parler du temps qu'il fait. Dans ce sondage, vous pouvez toujours interroger l'utilité de telle ou telle chose, ou bien remettre en question l'utilité du professeur en question dans son bureau. Que d'occupation par une journée de pluie.

8. Créer un club pour inciter aux bêtises, tu penseras. Faire des bêtises seul(e) c'est bien. Faire des bêtises à plusieurs, c'est mieux. Rien de mieux que créer un club pour partager ses idées. Objectif : convaincre de l'impact positif d'une bêtise sur la vie d'un individu. Et au pire, il faudra reconsidérer le lavage de cerveau. Mais tout est envisageable, tant que ça sert à la communauté. Ou au moins, à son évolution personnelle.

9. Entrer dans le personnel pour démissionner au plus tôt sera ton maître-mot. Le livre des records pédouzien, c'est clairement un objectif à atteindre. Il y a divers moyens qui vous permettent d'y accéder - du moins si ce livre existe vraiment - et le plus reconnu, c'est la durée ridicule en tant que membre du personnel. Entrer dans l'histoire après à peine 15h en poste ? Qui n'en rêverait pas ? C'est simple, il faut d'abord pondre une candidature du tonnerre, se montrer motiver, avoir des idées, et espérer. L'espoir fait vivre, vous savez. Une fois prit, laissez vous un moment pour espionner ce qui vous semble top secret, ou au moins intéressant, et démissionnez une fois votre nomination rendue officielle. Aussi simple que ça.

10. Ne pas lire la Gazette, tu garderas en tête. Déjà, si tu as cru lire le mot "Gazelle", c'est que tu as trop bu. Si tu as bel et bien lu "Gazette", et bien du peux d'ores et déjà l'effacer de ta mémoire. D'abord, il faut lire les articles, et ça demande du temps. En plus il y en a beaucoup trop, et les rédacteurs ne sont même pas drôles. En plus de cela, les photographes n'ont aucun talent, à se demander s'ils ne réalisent pas leurs bannières sous une quelconque emprise illicite. Dernier argument, histoire de vous convaincre, le nom prête à confusion.

Tant qu'il y a "charte" dans le titre, c'est que c'est du sérieux. Sceptique ? Pas mon problème.

Partager : Partage

Voyage dans l'esprit du procrastinateur

Raisons de procra… Quoi ?

La procrastination, c’est remettre à plus tard ce qui peut être fait maintenant. C’est aussi choisir d’écrire ses articles le 25 janvier parce que Tanja nous a rappelé que la fin de l’édition approchait. Dans d’autres termes, c’est ce qu’on appelle… La flemme. Ce fléau, très répandu, fait des ravages dans notre organisation. Puisqu’on remet à plus tard, il faut faire plus tard. Souvent aux dépends de notre sommeil... (fixe Alicia) (LE SOMMEIL C’EST OPTIONNEL) Mais le fait est que procrastiner, c’est bien. Et voilà pourquoi.
 

  • Vous êtes tranquille plus longtemps, et puis vous avez tellement de choses à faire en attendant.
  • Vous avez cette deadline ultra importante sur P12 qui risque de pénaliser tout le monde si vous êtes en retard
  • Ce chat qui tente de s’abriter de la pluie dehors est soudainement passionnant…
  • Votre compte Gringotts est vide, pourquoi ne pas faire quelques quiz pour vous faire des mornilles rapidement ?
  • Askip Machin et Bidule sont en couple, il faut ABSOLUMENT que vous relisiez leurs RPs de ces six derniers mois pour en être sûr.e…
  • On commence à vous lancer sur un sujet ultra important qui nécessite toute votre attention, et ce n’est définitivement pas les évolutions climatiques pendant les invasions mongoles.
  • Vous êtes fatigué.e et il est temps de compenser pour le manque de sommeil que vous avez accumulé lors des derniers mois.
  • Vous avez soudainement envie de manger du popcorn…
  • « Oh ! Jean-Truc a répondu à notre RP ! Je dois vite répondre ! ».
  • Vous avez regardé une vidéo sur YouTube et vous vous êtes perdu.e dans les recommandations.
  • Vous priorisez les actions qui vous apportent de la gratification instantanée et ce n’est définitivement pas le cas de votre devoir de Philosophie.
  • Un message vient d’être envoyé sur Discord (ces notifications, un réel enfer), il est temps de commencer une discussion qui durera plus d’une heure sur la légitimité des gifs de chat.
  • Les topics du bureau de la Gazette sont là depuis 2012, il peuvent encore y rester quelques mois… (Non, c’est une horreur.)
  • La Gazette sort dans une semaine, c’est large…
  • La vie n’est que la procrastination avant la mort.
  • “Tant que c’est rendu à temps, je suis tranquille.”

 

« Le fait que je procrastine et que je réalise tout de même le travail est la raison pour laquelle je continue de procrastiner »

Partager : Partage

Les états d'âme de l'équipe en musique

La musique est partout dans nos vies. Qu’on choisisse d’en écouter ou qu’elle arrive à nos oreilles grâce à la télé ou à la radio, il est rare de passer une journée sans entendre une seule mélodie. Et si la musique est autant présente autour de nous, c’est sûrement pour l’émotion et l’inspiration qu’elle nous apporte. Et cela ne fait pas exception à la Gazette. Que ce soit pour écrire ou illustrer, toute l’équipe se sert de la musique pour travailler, bien que les morceaux varient en fonction de l’humeur de chacun-e. C’est donc ce qui m’a donné envie de vous présenter une playlist de la rédaction pour le moins hétéroclite, que nous pourrions qualifier des états d’âme de l’équipe en musique !


Olivia Björkman – La joie

Zara Larsson - All the time

C’est un nouveau mois qui commence, plein de projets et de possibilités. Olivia est heureuse, elle graphe avec entrain en dansant sur du Zara Larsson. La vie est belle, les oiseaux chantent. On rêve tous de l’optimisme d’Olivia.
 

Aliciagagne – La sérénité

Dean Lewis - Half a man

Lorsqu’Alicia écoute cette musique, rien ne peut mal tourner. Elle anticipe ses illustrations, envoie de l’amour et des paillettes sur les photographes, invite les gens à commenter à la Gazette. Elle est partout, elle est zen et elle est géniale, tout comme sa musique.
 

Olivia Björkman – L’inspiration

Ludovico Einaudi – Expérience

Olivia vient d’avoir une idée. Concentrée sur son écran, elle superpose, redimensionne et retouche son illustration avec minutie, tandis qu’une mélodie orchestrale vient accompagner son travail avec poésie. Dans quelques heures, l’équipe découvrira une nouvelle perle sortie tout droit de son imagination, qui viendra accompagner la nouvelle édition.
 

Romane Slater – Le talent

Max Ritcher – Vivaldi recomposed

Tel De Vinci qui peignait avec talent la Joconde, lorsque Romane écoute cette musique, on sait tous qu’elle est train de créer une œuvre d’art. Couleurs, détails, écriture, toute son illustration respire l’équilibre et la créativité, venant ainsi rendre l’article vivant. Romane écoutant Max Ritcher, c’est le soleil de notre rédaction.
 

Vanille Fraser – La dépression

Adèle - Set Fire to the Rain

Tandis que certaines achèvent leur travail avec détermination, Vanille déprime. Van Gogh s’étant immiscé dans son travail, elle écrit, efface, ne parvient pas à exprimer précisément ce qu’elle voudrait dire… Heureusement, Adele est là pour l’accompagner dans sa tristesse. Courage Vanille, on est avec toi !


Vanille Fraser – La détermination

Eminem – ‘Till I collapse

Mais c’est mal connaître Vanille que de penser qu’elle se laisse abattre ainsi. Eminem à fond dans ses oreilles, elle est repartie pour écrire, sans interruption ni distraction. Cette fois, elle a trouvé l’inspiration, et ne lâchera pas son brouillon avant qu’il ne devienne parfait pour la prochaine édition.
 

Romane Slater – La puissance

Beyoncé – Sweet dreams

Lorsque Romane écoute du Beyoncé, il vaut mieux ne pas se trouver sur son chemin. Elle ne crée pas, elle révolutionne les illustrations de la Gazette pour nous proposer les plus belles créations possibles. Inspirée et inspirante, Queen B n’a qu’à bien se tenir face à la diva de notre équipe.
 

Tanja Madsen – La procrastination

Молчат Дома (Molchat Doma) - Судно (Sudno)

Lorsque le 31 approche, que je réalise que je suis en retard sur mes articles, que je n'ai ni préparé la publication ni commencé à rédiger l’édito, je n’ai pas d’autre choix que de m’y plonger pendant des heures jusqu’à éviter de justesse un mental breakdown. Mais avec de la musique russe dans les oreilles, la vie est un peu plus supportable.

 
Aliciagagne - La colère

James Blunt - Always hate me

Quand ça fait 3h qu'Alicia tente de repérer une erreur dans le code du sommaire, qu'elle a beau tout relire en détail et qu'elle ne trouve pas, rien de tel qu'un morceau de James Blunt pour l'aider à extérioriser sa colère. Il faut néanmoins espérer que l'erreur soit rapidement rectifiée si l'on ne veut pas la voir passer ses nerfs sur la salle de rédaction...

 

Addison Hastings – Le bruit de la machine à café

Hein ? Quoi ? Et oui, incroyable mais vrai, Addison est l’exception de cette rédaction puisqu’elle écrit à son travail, en esquivant les coups d’œil de son boss. Ah c’est beau le sérieux…

 

Partager : Partage

Es-tu accro au Monde Magique ?

 
Parmi les différents types de pédouziens, nous avons les RPGistes, vous savez ? Ceux qui se connectent parfois uniquement pour venir écrire de fabuleuses aventures, ou qui viennent se détendre dans les lieux pour siroter un jus de citrouille, ou encore, ceux qui débutent dans cette vaste section. Vous êtes vous déjà demandé si vous étiez accro au Monde Magique ou si vous n’étiez qu’un simple touriste ? Aujourd’hui nous allons découvrir ensemble votre niveau de dépendance !

Comment faire ? Il suffit que vous comptiez les points obtenus lorsque l’une des situations suivantes s’applique à vous, c’est parti !


Tu as une fiche personnage
+ 1 point

Tu as déjà fait un passage dans les lieux
+ 1 point

Tu sais ce que Intrigue signifie
+ 1 point

Tu connais le nom de tous les Aurors
+ 1 point

Tu participes à chaque bal
+ 1 point

Tu as déjà enfreint le ROI
+ 2 points

Tu as minimum 50 souvenirs personnels
+ 2 point

Tu as déjà vécu la disparition d’un partenaire de RPG
+ 1 point

Tu es capable de citer trois couples
+ 2 points

Tu peux citer trois lieux disponibles dans la section Reste du Monde
+ 2 points

Tu as déjà un RPG dans les archives
+ 2 points

Tu as déjà participé à plus de deux animations du MoMa
+ 2 points

Tu lis les RPG d’autres membres pour t’amuser
+ 2 points

Tu as déjà participé à une intrigue
+ 3 points

Tu ne passes pas une seule semaine sans répondre à un RPG
+ 2 points

Tu as déjà fait perdre des souvenirs collectifs à ta maison
+ 2 points

Tu connais beaucoup d’aventures que tu suis
+ 3 points

Tu as minimum 200 souvenirs personnels
+ 4 points

Tu as une particularité
+ 3 points

Tu as déjà été Magimens de la coupe
+ 2 points

Ta pensine est RPGique
+ 2 points
(bonus + 1 point si elle est à jour)


Tu as entre 0 et 10 points
Tu es débutant ou un spectre, tes apparitions sont plutôt rares et tu démarres dans ce milieu ou tu n’es tout simplement attiré par ce monde. Tu trempes un orteil pour vérifier la température dans le Monde Magique avant de t’y plonger, car tu as un peu peur sans doute. Ou alors Peeves a réussi à te créer un immense traumatisme lors de ta première sortie et depuis tu n’oses plus venir…

Tu as entre 11 et 20 points
Tu es un RPGiste occasionnel, tu viens quand tu as un peu de temps, sur ton passage tu en profites pour pointer le bout de ton petit nez et te mettre à jour, tu connais un peu le milieu et tu te sens à ton aise. De temps à autre tu participes à quelques animations qui te font envie et ce qui fait plaisir aux aurors, même s’ils voudraient te voir plus souvent.

Tu as entre 21 et 34 points
Tu es le RPGiste amateur, celui qui commence à bien connaître les petits tuyaux et qui a même des anecdotes sympathiques à fournir. Tes yeux se perdent parfois dans des aventures si fabuleuses qu’il t’est difficile de t’en détacher. Le Monde Magique n’a presque plus aucun secret pour toi alors continues sur ta lancée ! Nul doute que la brigade des Aurors a repéré son engouement pour la section.

Tu as plus de 35 points
Tu es le RPGiste confirmé, et un accro au Monde Magique ! D’ailleurs, il serait peut-être temps que tu sortes le nez dehors non ? Non, tu ne veux pas ? D’accord, alors continue à profiter de cette autre réalité que les aurors vous offre et étoffe tes aventures encore plus ! Même si vraiment tu devrais prendre une douche au moins… Quitte cet écran quelques minutes ton autre toi sorcier peut attendre un petit peu avant de reprendre son chemin !


Alors, quel a été ton résultat ? N’hésite pas à le commenter, nous aimons bien savoir quel est le niveau de dépendance de nos lecteurs !
 

Partager : Partage

Gagner au blind-test: les stratégies inratables

 

Passe temps passionnant ou invention du diable, le blind-test est un jeu où il faut deviner plus rapidement que les autres joueurs le titre et l'auteur d'une chanson... Nous y avons tous pris part une fois dans notre vie, que ce soit de gré ou de force.
Mais surtout, nous avons tous croisé l'un de ces génies capables de trouver la réponse après une seule note, un seul mot. Quel est leur secret ?
Notre envoyée spéciale est allée à leur rencontre, et, après moult tortures aimables conversations, voici leurs techniques infaillibles...
 

  • Soyez efficaces

Vous n'avez pas de temps à perdre. Pour vous entraîner, n'écoutez pas la chanson en entier, seules les 15 premières secondes comptent. Alors au lieu de vous entêter à vous refaire toute votre playlist à chaque fois, changez de chanson dès que vous reconnaissez la chanson, et gagnez des heures d'écoute inutile.
 

  • Spécialisez-vous


En règle générale, les blind tests sont organisés en catégories. Dessins animés. Musiques de films. Tubes des années 80. Rap français. Tout est possible. Mais en vous contentant de reconnaître les chansons les plus célèbres, vous ne vous distinguerez pas : tous les connaissent. Alors, à moins d'être vraiment très très très rapide, découvrez les pépites méconnues de votre spécialité. Si vous arrivez à récupérer quelques chansons dans d'autres catégories, c'est tout bénef, et victoire assurée si vous arrivez à convaincre les autres de choisir votre spécialité.
 

  •  Méfiez vous de Tik Tok

Cette application moldue est votre pire ennemie. Certes, elle propose des extraits de chansons brefs et concis. Mais - et c'est là son gros défaut - ce n'est pas le début de la chanson. Bien au contraire. Alors le temps que vous reconnaissiez cet extrait que vous avez déjà vaguement entendu, il est tout à fait possible que quelqu'un l'ai fait aussi... Et puis, ce ne sont que des chansons connues qui ressortent vraiment sur cette application, ce qui rend la compétition d'autant plus féroce.
 

  •  Criez. Fort.

C'est ce qu'on appelle l'intimidation. Crier vous fait apparaître plus déterminé, et fait peur aux autres. Il faut que lorsque vos adversaires déclarent forfait, vous ayiez la voix cassée pendant deux semaines. Et si vous pouvez ajouter des coups de poing sur la table de temps en temps, ça renforce l'effet.

Maintenant que vous n'avez plus d'excuses, on espère voir de la compétition au mois de juin...

 

Partager : Partage

Witchtolove

(Cliquez sur l'image pour une version plus grande)

Êtes vous compatibles ? C'est ce que la Gazette aimerait savoir de ses fidèles lecteurs ! Votre enquêtrice s'est jetée à corps perdu dans l'Astrologie pour vous permettre de découvrir votre avenir amoureux, alors quel est le résultat ?

 

Partager : Partage

Survivre à la Saint-Valentin

 

Vous le savez, la journée de l’horreur approche à grands pas. Les personnes en couple, passez votre chemin.

Non je rigole, restez là, vous allez découvrir ce que vous manquez.

Dans 14 jours exactement. Dans 14 jours, nous serons soumis à cette journée sous le signe de la niaiserie. Journée de la nausée plutôt, non ? À croire que certaines personnes n’attendent que ce jour dans l’année pour dire à leur moitié combien elle est aimée et offrir des cadeaux qui, la plupart du temps, ne plaisent pas réellement. Madame attendait la demande en mariage avec la bague 58 carats. Monsieur attendait la dernière console de jeu à la mode qui vient de sortir.

Si vous êtes en couple, c’est bien. Si vous êtes célibataire, je vais vous vendre du rêve ! Non, je plaisante, je vais juste vous fournir des tips digne d’une veuve qui a elle-même tué et enterré son mari dans le jardin juste parce qu’il chantait faux. Par où commencer ?

Ignorer cette journée. On ne le répétera sûrement jamais assez mais, le 14 février est un jour parfaitement normal, surtout que cette année, il tombe le jour du plaid et Netflix. Pourquoi changer ses habitudes ? Installez-vous confortablement, enroulez-vous tel un sushi dans une couette ou couverture bien chaude et hop télécommande en main ! Par ailleurs, en évitant de succomber à cette fête, vous évitez de finir avec une pneumonie à cause de cette lingerie (vendue exprès pour l’occasion, dans les tons rouges bien entendu) si fine pour faire plaisir à votre moitié en plein hiver, parce que « c’est la Saint-Valentin, voyons ». Dégainez votre meilleur pyjama, combinaison, pilou pilou, c’est mieux.

Penser à soi. Vous aimez les fleurs, les chocolats, les pizzas, les macarons ? N’attendez pas que quelqu’un vous en offre, faites-vous plaisir, un caprice fait toujours du bien. Vous avez envie de refaire la décoration de votre grotte ? Allez-y et surtout foncez, c’est un jour banal pour faire des travaux. De toute façon, il fait froid alors autant en profiter pour rester bien au chaud et faire un peu de renouveau. Profitez-en pour vous faire un petit masque visage le temps de peindre vos murs, votre peau vous remerciera.

Faire de Cupidon une piñata. Dégommez toute trace de niaiserie autour de vous. Cela peut-être en vous moquant de ce petit couple qui roucoule comme deux pigeons parisiens en bas de votre fenêtre, ou simplement rappeler à vos amis que le détartrage à deux n’a pas de période propice et qu’il ne faut pas attendre Saint-Valentin pour le faire. En appelant au hasard des numéros pour dire que Cupidon est en prison. Éclater une grosse piñata en forme de Cupidon, de cœur, de niaiserie, bref tout ce que vous avez sous la main.

Changez de vie. À partir du 15 février, vous aurez de nouveau 364 jours de tranquillité et peut être le temps de vous dégoter une âme sœur pour la prochaine fête de l’amour. Ou changez radicalement de vie et partez vivre avec les pingouins au Québec, ils sont si mignons qu’il est difficile d’y résister n’est-ce pas ?

Vous l’avez compris, la Saint-Valentin c’est nul, ou pas. Question de point de vue. Et si malgré ces petits tips vous vous sentez seuls ou vous vous ennuyez, Peeves viendra vous sauver. La bise à Denise !

 

Partager : Partage

Publicité - Qui gagnera la Coupe d'Argent ?

Partager : Partage

Les aventures de papy Trossard

 

Partager : Partage

Comment flirter sur Poudlard12

Le mois de février rime avec aimer. Et aimer rime avec draguer et flirter.
Vous avez quelqu’un en vue ? Vous voulez le séduire entre vos cours ? Je vais essayer de vous éclairer et de vous donner des idées.

La façon la moins originale pour draguer quelqu’un sur P12 c’est certainement le MP. C’est par là que passent beaucoup de messages et la personne ne va probablement pas y accorder la même importance. Mais on peut dénicher plusieurs moyens de se démarquer !

Non non, il ne faut pas arriver avec les phrases bien lourdes comme : « Tu es une sorcier.e ? Parce que je suis sous le charme. »
Etant des sorciers, charmer n’a aucun secret pour nous.

Innovez, créez des poèmes à la gloire de votre conquête, envoyez-lui des chansons pleines d’amour, offrez-lui une nouvelle garde-robe. Vous pouvez aussi l’inviter à déjeuner avec vous dans la Grande-Salle ou même l’emmener en balade romantique dans le Parc.

Si vous êtes quelqu’un de direct, vous pouvez aller aux Trois Balais et après avoir ingéré une quantité douteuse de Bièraubeurre, vous déclarerez peut-être votre flamme à votre cher et tendre. Mais gare à vous ! Les Trois Balais, c’est un endroit dangereux rempli de personnes cannibales, évitez donc de vous faire manger et de vous faire rouler dessus.
Si vous survivez, vous pourrez vous bécoter en public ou bien à l’abri des regards. Mais soyez discret les rumeurs circulent vite…

Pour les bagarreurs, il y a la Salle des Duels. Vous pouvez commencer à draguer tout en épuisant les vies de votre adversaire. Mais attention à vous, si l’autre duelliste comprend vos intentions, le duel pourrait s’annoncer ambigu. Et s’il ne partage pas les mêmes sentiments, votre cœur risque de perdre une quantité conséquente de PV.

Pour les stalkers, la pensine, si elle est un peu développée, est un super moyen pour draguer ! En effet, vous y apprendrez beaucoup de choses sur l’autre personne et si vous parlez d’elle à la personne, non seulement elle se sentira flattée mais elle aura l’impression qu’on s’intéresse à elle.

Pour les sportifs, quoi de plus simple qu’un petit tour sur votre nouveau balai ? Personne ne peut résister à une jolie figure aérienne. Mais à votre place je ne tenterais pas ça pendant un match, un batteur voulant rire un peu pourrait vous envoyer un cognard et là, votre cotte de popularité descendrait en un rien de temps. Et plutôt que de devenir le charmeur du château, vous deviendrez plutôt le centre des moqueries…

Si avec tout ça vous ne parvenez pas à séduire quelqu’un, je ne peux plus rien pour vous !
Avertissement : Si ces conseils vous mènent droits à un râteau, la Gazette n’en prend pas la responsabilité (a)

 

Partager : Partage

Jeu mensuel

Salut les pédouziens !

Cette fois-ci, on a recu seulement une participation pour le jeu mensuel de l'édition dernière, nos coeurs sont brisés ):

Félicitations à Yann Watson, qui gagne 1 gallion pour avoir envoyé sa participation !

J'espère que pour cette édition plus de pédouziens vont participer à ce super sudoku !

Vous devrez envoyer votre participation à Dr Pauline et Mr Hectar avant le 25 février 23:59 (HF).

Des récompenses sont à la clé donc n'hésitez pas à participer !

Partager : Partage

Diversité et représentation

L’univers créé sur Poudlard12 est-il à l’image du monde qui nous entoure ? Cette question que l’on peut se poser en parcourant les profils et les personnages RPGique de ce site, m’a semblé mériter que l’on y prête attention. Lorsque l’on pose un regard global sur le forum, on y voit tout d’abord le reflet de ce que nous utilisons pour nous représenter, nos avatars. Et dans une grande majorité, on y retrouve toujours les mêmes apparences: de jeunes personnes, blanches, avec un physique correspondant à une « norme » en réalité inatteignable pour le commun des mortels. Alors avant de crier au scandale, on pourrait toujours se dire que ceci ne tient qu’au fait que nous utilisons beaucoup de célébrités pour représenter nos personnages, et que ce sont elles qui correspondent à la « norme » attendue. Mais au delà de ce fait, je crois que nous avons une part de responsabilité dans l’image que nous choisissons pour nous représenter. S’agit-il d’un choix d’utiliser ce type d’apparence physique, ou bien dépendons-nous d’une volonté de correspondre à ces standards ?


Ce questionnement peut également s’étendre l’une des parties fondamentale du site, le RPG et les personnages que nous créons. Tout membre ayant déjà songé à entrer dans la section du Monde Magique s’est déjà posé cette vaste question « comment créer un personnage RPGique ? ». Sur le site, on a pu trouver au fil des années différents guides rédigés par Adrian Mander, Lume De Dio ou encore Vesper nous expliquant comment y parvenir. Dans leurs indications, on y retrouvait l’importance d’un personnage qui soit réaliste, cohérent et avec une histoire plausible ; en somme une personne que l’on pourrait qualifier de « normale» et qui pourrait appartenir au monde réel.  Mais est-ce si facile d’obtenir une représentation diverse et multiple des personnes, incluant ainsi toutes ces caractéristiques humaines qui sortent de la norme espérée et attendue par tous ? L’exemple le plus parlant serait sans doute celui de la représentation du handicap, que l’on observe que très peu au travers de nos personnages. Il est vrai que des explications peuvent être trouvées quant à ce manque de représentation, notamment sur la difficulté d’incarner une situation en tant que non-concerné-e et sur laquelle on ne serait pas assez bien renseigné. A l’inverse, il me semble important de souligner que la représentation des personnes noires au travers des personnages RPGique est plus présente qu’il y a quelques années. Les différents mouvements sociétaux tels que Black Lives Matter ont probablement participé à encourager la diversité des représentations, et ce constat peut nous rassurer quant à la possibilité que nous avons d’agir sur l’image que renvoie Poudlard12. 


Alors quand on prend en compte ces différents faits, on réalise que Poudlard12 ne représente pas de manière réaliste le monde IRL nous entoure. Est-ce grave ? Peu importe la réponse que nous trouverons, l’essentiel se situe dans la question. S’interroger sur l’image que nous renvoyons de nous-mêmes, et sur les standards qui nous poussent à s’intégrer dans la « norme », y compris sur un site que nous pourrions choisir de construire différemment. Evidemment, je ne crois pas que la solution puisse se trouver aussi simplement, mais le simple fait d’en prendre conscience me parait important. Avec cet article, je n’essaie nullement de jeter la pierre à qui que ce soit, puisque je fais également partie de ces constructions sociales que je mets en évidence. Il s’agit plutôt d’essayer de nous amener à questionner la représentation du site et de ses membres que nous renvoyons. Voulons-nous créer un monde avec des personnages se rapprochant d’un idéal, ou souhaitons-nous que le site soit à l’image du monde réel, celui qui existe par delà les écrans qui nous séparent ? Pour certains, ce questionnement ne semblera peut-être pas important, mais je crois qu’il peut l’être pour d’autres personnes, qui y verront la possibilité se retrouver, de s’identifier dans les personnages que nous créons. Peut-être que nous pourrions envisager l’idée de faire ce site un endroit qui soit accessible et où chacun-e puisse se sentir à l’aise, représenté et valide.

 

Partager : Partage

Et si célibat rimait avec chocolat ?

 

Quand ta moitié décide d'être totalement tue-l'amour.

 

Quand ta moitié est un ou une véritable geek / scientifique et que tu tentes de te la jouer cool.

 

Quand ta moitié te dit qu'elle te prépare une soirée inoubliable.
 

Quand tu fais un cauchemar où tu étais dans une pièce rouge remplie de coeurs, de paillettes et de trucs tellement niais que c'était très effrayant.
 

Après un passage au coiffeur pour plaire à ta moitié, juste à temps pour la soirée si spéciale que tu as prévu.

 

Quand tu mets une musique pour détendre l'atmosphère à ton date et que ta moitié décide de se mettre à danser.

 

Quand ta moitié t'annonce qu'elle n'a pas eu le temps d'aller te trouver un cadeau.

 

Quand ta moitié t'oblige à danser.

 

Quand tu te rends compte que finalement, le célibat, c'est mille fois mieux.

 

Et que t'es bien mieux à passer la Saint Valentin avec tes potes.

 

Quand tu rappelles à tout le monde que ok, il y a la Saint-Valentin, mais qu'il faut pas oublier les gestes barrières.

 

 

Partager : Partage

© 2009-2019 Poudlard12.com :: Propulsé par Dotclear