La Gazette du Sorcier - Edition Poudlard12

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Dimanche 1 novembre 2015

Editorial

Editorial.png
 

Chers petits potes Pédouziens,

Nous avons trouvés quelques articles halloweenesques entre nos ailes de chauve-souris, nos nez crochus et nos citrouilles évidées... peut-être souhaiteriez-vous les lire, puisque la journée s'y prête si bien ?

Chers lecteurs et chères lectrices,

vous vous imaginiez bien que l'on ne vous laisserait pas qu'avec de simples articles d'Halloween, n'est-ce pas ? Retrouvez donc tout vos articles habituels sur une actualité plus que croustillante, des ragots et de l'information en pagaille, des interviews et un sondage auquel nous vous invitons à répondre au plus vite. Vous avez également toujours accès aux articles d'Halloween, car nous savons que certains ont été très occupés pendant ces festivités.

Notez également que pour cette édition, Xania et Calixte nous quitte réellement, même sans avoir joué à ce fameux sport décrit dans la catégorie du même nom.Bon vent à ce petit monde et bonne lecture à tous !

 

Alexeievna-Edito.png
 

 

 

 

 

 

 

 

 

A_l_int_du_chateau.png
 

Rapeltout
Suivi des grands événements de l'école, coupes, changements du personnel, etc.

Règlement 2.0
Article écrit par Lune O'Nightley et illustré par William Jones

La conquête du Chapeau Tueur
Article écrit par Calixte Lachésis et illustré par Ginny Workey

www.meetic12.com
Article écrit par Lune O'Nightley et illustré par Ginny Workey

Les Oreilles à rallonge
Les petites histoires que nos oreilles affûtées ont pu entendre, les informations croustillantes sur les plus grands secrets vainement dissimulés...

Les RPG d'intrigue, propriétés des Aurors ?
Article écrit par Partison Gardiensar et illustré par Maddy Freeman

Gavage d'oie en approche
Article écrit par Calixte Lachérsis et illustré par Maddy Freeman

Crise à P12 ? Jamais !
Article écrit par Faris Grogan et illustré par Chloé Yang

La plume à papote
Entrevues avec un ou plusieurs personnalité(s) P12ienne(s), souvent en relation avec un thème précis.

Un regard sur... Fanny la sorcière
Article écrit par Faris Grogan et illustré par Ginny Workey

Les rats des livres
Article écrit par Melody Store et illustré par Chloé Yang

Le château prend la parole
Le personnel du château prend la parole et vous dit la vérité sur ce qu'il se passe ou va se passer dans notre chère école.

Voix des Gardiens
Article écrit par Florence Shawn & l'équipe des Veilleurs, illustré par Chloé Yang

La Chronique des Bibliothécaires
Article écrit par les Bibliothécaires et illustré par Chloé Yang

A_l_ext_du_chateau.png
 

 



Actualité et Faits Divers
Toutes les nouvelles du monde sorcier ! De la grande crise aux informations de la vie quotidienne des sorciers.

Quand les sorcières sortent de l'ombre !
Article écrit par Faris Grogan et illustré par William Jones

La nuit des inferi
Article écrit par Faris Grogan et illustré par William Jones

Créatures de compagnie pour vieux rabougris
Article écrit par Alexeievna et illusté par Ellie Bradburry

Sports
Suivez les plus grands matchs, apprenez-en davantage sur vos idoles et découvrez de nouvelles pratiques !

Hécatombe
Article écrit par Alexeievna et illustré par Chloé Yang

Culture
Littérature, musique, cinéma magiques sont au menu !

Sortir du lot pour Halloween
Article écrit par Partison Gardiensar et illustré par...

Pottermore ou....Potterless ?
Article écrit par Alexeievna et Lune, illustré par William Jones

Le syndrome de la page blanche
Article écrit par Partison Gardiensar et illustré par Chloé Yang

Sondage
Pour savoir tout ce que tout le monde pense tout bas

Halloween, ce qu'en pensent les pédouziens
Article écrit par Partison Gardiensar et illustré par Ginny Workey

Le Top des Avatars d'Halloween
Article par l'équipe de la Gazette

Avez-vous peur ?
Article écrit par Alexeievna et illustré par Maddy Freeman

Du côté des Moldus
Car les animaux ont aussi le droit à leur rubrique !

Des légumes pour Halloween
Article écrit par Lune O'Nightley et illustré par William Jones

Whassup ?!
Article écrit par Xania et illustré par Chloé Yang

Reportages
Venez suivre l'un de nos rédacteurs dans un voyage merveilleux, où il vous fera découvrir des destinations de rêve !

Museum d'Histoires Surnaturelles
Article écrit par Melody Store et illustré par Ginny Workey

chapeau_sans_tete.png
 


Le scarabée
Tous les petits potins de notre école et du monde magique ! Les paparazzis font leur apparition. La vérité éclate... ou pas !

Je, tu, il, quand les RPGistes réinventent les pronoms
Article écrit par Partison Gardiensar et illustré par...

Chez Kreattur, Dobby et Winky
Les petits secrets de cuisine, de bricolage et de beauté de vos elfes préférés !

Porte-magie
Article écrit par Alexeievna et illustré par Ginny Workey

Gourmandises mens... cruelles
Article écrit par Alexeievna et illustré par Ellie Bradburry

Tout pour se refaire une laideur
Article écrit par Calixte Lachésis et illustré par Ginny Workey

Horoscope
Qui n'est jamais tenté de connaître son avenir ?

Hallowroscope
Article écrit par Melody store, illustré par Chloé Yang

Feuilleton pour grands et petits
Histoire à suivre en plusieurs épisodes, écrits sans images ou sous la forme d'une BD

Argus Rusard : c'est pas sorcier ?
Article écrit par Alexeievna et Partison Gardiensar, illustré par William Jones

Jeux & Concours

La Chasse aux Sorcières
Article écrit par Lune O'Nightley et illustré par William Jones

Publicités
Laissez-vous tenter par le tout nouveau Nimbus 2009, par des places de concert pour la tournée d'adieu des Bizarr'Sisters, ou encore par une potion aux effets étranges...

Par Chloé Yang, Maddy Freeman et William Jones

Partager : Partage

[Rapeltout]Règlement 2.0

 

Il fut un temps où les changements dans le Règlement d'Ordre Intérieur et les nouveaux décrets étaient monnaie courante. On pouvait même parler d'une certaine vague à la mode quand un des professeurs peu apprécié s'auto-proclama Grande Inquisitrice de Poudlard et promulgua une flopée de règles. Bdragon n'est pas grand Inquisiteur, ayant déjà le mot « dragon » dans son pseudo, il n'en a guère besoin mais il rejoint le club quand même en promulguant une nouveauté dans le grand règlement de l'école. L'équipe des Trois-Balais a désormais l'autorité sur toute personne contrevenant aux règles de Poudlard12, proposant même des sanctions si cela se révèle nécessaire au sein du pub mais également de l'école.

Vous, innocents élèves qui croyiez alors que dès que vous quittiez les murs du château, vous étiez libres comme l'air, ce temps est désormais révolu. Une surveillance constante de vos moindres faits et gestes est désormais en place et l'heure des réjouissances est désormais terminée. Le contrôle est bel et bien là et aucune excuse ne sera permise, pas même une soirée particulièrement arrosée pour expliquer un comportement un peu débridé.

Étudions d'un peu plus près cette nouvelle règle afin de bien étudier les incidences de cette annonce perdue dans le discours de notre directeur d'école.

 

Les #Trois-Balais étant hébergés par Poudlard12, les modérateurs y ont autorité pour y faire respecter le règlement du site. En cas d'infraction dans les différents salons, ils pourront appliquer des sanctions aussi bien aux #Trois-Balais qu'à Poudlard12.


Déjà, le pouvoir accordé dépasse le pub des Trois-Balais à toute l'école, ce qui est un peu inhabituel. Et qui se trouvent derrière les modérateurs ? Le tavernier, des barmans et barmaids, des serveurs et.... des Elfes ! Oui chers lecteurs vous avez bien lu et je peux imaginer la lumière qui vient de s'allumer dans votre esprit à la lecture de cette phrase. Même les Elfes ont désormais le pouvoir de faire régner l'ordre, autant dans leur salon ou aux Trois-Balais que sur le reste du château. Une grande première dans l'histoire du monde magique. Certes, les Elfes de Maison ne manquent pas de talents magiques, mais quand même. 

Si vous croisez donc un de ces Elfes dans un couloir de notre école, craignez-le, ou faites attention à votre comportement. Des sanctions sont dorénavant possibles et entre nous, je ne sais pas ce qui est pire. Être puni par le serveur de votre bièreaubeurre de la veille ou craindre désormais les représailles d'un Elfe alors que vous ne faites que vous balader dans un couloir (interdit peut-être, et alors?). À côté de la direction, des Aurors, des préfets et des veilleurs qui gèrent l'ordre, nous sommes dans une société de plus en plus surveillée et contrôlée. L'autorité nous dira que c'est pour le bien de tous, afin de nous protéger des éventuels dangers ou de prévenir certains comportements. Est-ce vraiment le cas ? Il faudra établir des statistiques ou étudier la question de manière plus approfondie pour répondre à cette question.

De plus, nous pouvons sérieusement nous demander, parmi tout le public se rendant aux Trois-Balais et ceux qui y travaillent, qui boit plus que les autres ? Qui a donc plus de probabilités à commettre une infraction au règlement sous les effets ténébreux d'une boisson plus ou moins alcoolisée ? Si ce n'est pas une campagne d'alcoolisme anonyme, l'annonce de la prochaine coupe comportera peut-être un nouveau changement dans les règles de notre château, la surveillance des gens qui nous surveillent. Peut-être qu'après les Elfes les élèves auront cette autorité ? Le Magenmagot pourrait très bien voir le nombre de réclamations augmenter pour contester ces nouveautés.

 

Lune-William.png
 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager : Partage

[Rapeltout] La conquête du Chapeau Tueur

la_conquete_du_chapeau_tueur.png

 

Halloween... La soirée à ne manquer sous aucun prétexte ! On s'y déguise, on y fait des gentilles plaisanteries, on dévore des bonbons. Cela semble bien mignon. Mais une inquiétante apparition est venue nous rappeler à l'ordre : Halloween n'est pas censé être mignon, loin de là. C'est dans la Grande Salle qu'un sorcier sans tête s'est suicidé en s'immolation devant des élèves quelque peu perturbés par un spectacle si macabre. De quoi refiler des terreurs nocturnes pour les prochains mois. Cependant l'histoire ne s'arrête pas là, elle ne fait que débuter.

Si nous aimons tous le Choixpeau Magique pour sa gentillesse et ses sages paroles, nous ne pouvons en dire autant pour le Chapeau Tueur qui est à l'origine de ce tragique événement. Ce Chapeau Tueur est bien décidé à faire régner la panique dans notre château pour fêter dignement Halloween. Malheureusement pour nous l'intrus possède une armée impressionnante d'objets maléfiques prêts à violenter les élèves. Entre les chaudrons rieurs, les robes dansantes, les grimoires errants et les baguettes bagarreuses, on ne sait plus où en donner de la tête ! Les ennemis se multiplient en sein du château et les dégâts augmentent de jour en jour.

Fort heureusement nous pouvons applaudir une poignée d'élèves courageux qui n'hésitent pas à se battre pour rétablir l'ordre. Une chance pour nous que le Choixpeau Magique soit sorti de son habituel sommeil pour nous venir en aide avec ses précieux conseils. Mais cela sera-t-il suffisant pour vaincre le Chapeau Tueur ? Ce dernier ne prévoit pas de se laisser faire et prépare son grand final en ce jour de 31 octobre. Les élèves ont tout intérêt à se préparer car la puissance de Chapeau Tueur risque bien d'atteindre son apogée ce soir et ce ne sont ni des blagues ni de la musique qui risquent de le mettre hors d'état de nuire…

Calixte-Ginny.png
 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager : Partage

[Rapeltout] www.meetic12.com

 

Après quelques travaux, un tout nouveau hall d'entrée a fait son apparition au sein de notre château. A la base, il ne s'agit que d'une simple pièce non loin du grand escalier menant aux cachots ou étages, bref un lieu de passage et de potentiels rendez-vous en somme. Rien de bien extravagant. Désormais, nos deux Préfètes-en-Chef ont investis les lieux pour y aménager leur bureau et offrir leurs différentes annonces. Avantage non négligeable, les nouveaux et newbies ne peuvent (plus ?) pas rater les derniers évènements ou en tout cas les différentes aides qui leur sont proposées. Et quelques nouveautés sont apparues dans le lot en prime, comme le registre des différents liens RPG recherchés par les pédouziens. Vous êtes à la recherche d'une soeur ou d'un frère perdu ? Votre mère biologique ? Vous trouvez votre vie morne et vous avez bien envie d'un ennemi pour pimenter votre quotidien ? Ce lieu est fait pour vous !

Tous les membres, élèves ou adultes peuvent passer par là afin de publier une annonce ou au contraire, feuilleter les offres de liens déjà proposées. Cependant, un fait est à constater, il y a bel et bien une grande recherche d'un amoureux ou d'une amoureuse (mais surtout amoureux vu la propension de filles à rechercher un sexe opposé) au point qu'on peut se demander si nous ne sommes pas en période de pénurie de couples. Au moment de l'écriture de cet article, sur environ 50 demandes, 19 consistaient à la recherche d'un élu de leur coeur, dont une grande majorité n'avaient d'ailleurs pas encore trouvé de réponse. C'est la crise, même Cupidon est au chômage visiblement.

Nous pourrions comparer cette page de recherche comme un site de rencontre sorcier. Il vous suffit d'indiquer votre nom, quelques mots sur votre personne et votre histoire et les caractéristiques de la personne que vous recherchez. Par sa place dans le hall d'entrée, accessible à tous, visible et surtout régulièrement mis à jour ou complété par des demandes, vous pourriez ainsi découvrir les nombreux célibataires de P12 en quête d'amour. À vous alors d'envoyer un hibou ou de tenter de retrouver la personne qui vous intéresse pour programmer un rendez-vous et commencer votre plan drague. Il faut avouer que cela va simplifier les rencontres !

Cependant, il y a déjà eu beaucoup plus de réponses pour les recherches d'ennemis ou de frères et soeurs que pour les autres domaines. De nombreuses âmes sombres et/ou familles décomposées et recomposées forment la société sorcière aujourd'hui. Dans tous les cas, peu importe votre personnalité, que vous soyez en quête d'un confident, d'un meilleur pote, d'un compagnon de bouteille ou d'un rival, passez faire un tour dans le hall d'entrée. Grâce aux préfètes-en-Chef vous pourriez peut-être (re)trouver votre famille, des amis s'ils vous en manquent ou l'amour de votre vie. De plus, si vous êtes intéressé (et je suis certaine que vous l'êtes) par tout lien avec l'auteur de cet article (car tout le monde veut une rédactrice de la Gazette dans son carnet d'adresse, c'est bien connu), envoyez un MP à Lune O'Nightley !

 

Lune-Ginny.png
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager : Partage

[Oreilles à rallonge] Gavage d'oie en approche

http://gazette.poudlard12.com/public/Maddy/Gazette_121/Gavage_d_oie_en_approche02.png

 

Si les changements des salaires ont été la source de polémiques ce mois-ci, une autre nouveauté de notre cher directeur Bates a soulevé des questions à la fois sur la situation économique de P12 mais aussi sur le régime alimentaire des élèves. Quel rapport me diriez-vous ? Faites appel à votre mémoire, même si ce jour-là vous étiez entièrement obnubilés par les changements des salaires… Nous parlons ici de l'arrivée des dragées ! Cela ne vous dit toujours rien ?

Resituons le contexte, à la tête de la hiérarchie se trouve le directeur Bates et ses adjoints, en dessous nous trouvons les directeurs de maison s'occupant comme bon leur semble de l'activité de la salle commune et des élèves. Ainsi nous pouvons voir différentes récompenses apparaitre selon les maisons. Des émeraudes chez les Serpentard ou bien des points de mascotte chez les Serdaigle. Il s'agit là de récompenses permettant d'accéder à des services et autres privilèges. Si le système fonctionnait à merveille, ce n'était pourtant pas au goût de M. Bates qui décide de changer les habitudes de tout le monde en troquant les récompenses par des dragées. Nous devinons facilement la joie des Poufsouffle face à cette nouvelle mais d'autres se montrent nettement moins ravis.

Outrée, Xania a été aperçue en train de menacer le directeur d'un coup de bambou bien placé… L'échange fut virulent, la directrice de maison des Serpentard ne voulait absolument pas voir disparaitre ses pierres précieuses pour de simples sucreries. La jeune femme menaça même de trafiquer les sabliers pour y récupérer des émeraudes. Une situation bien délicate à gérer pour notre directeur.

Néanmoins il est parfaitement légitime de se demander pourquoi le choix s'est porté sur des dragées. Cela revenait-il trop cher de fournir différentes sortes de récompenses aux DdM ? Pourtant le directeur financier de Nimbus corporation a, je vous le rappelle, approuvé la gestion financière de l'école. La piste de la crise est donc à écarter. Alors nous pouvons nous demander si cette mascarade ne résulte pas du caractère légèrement gâteux de notre directeur qui passait déjà son temps à donner des gâteaux aux élèves qui venaient lui rendre visite dans son bureau. A ce rythme-là on va bientôt atteindre le gavage d'oie.

 

Calixte-Maddy.png
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager : Partage

[Oreilles à rallonge] Les RPG d'intrigue, propriété des Aurors ?

 

LeS_RPG_d_intrigue.png

 

Dans les méandres du Monde Magique, si l'on est un peu curieux, une sorte de RPG se détache de ceux "Lieux" et "Simples". Appelés RPG d'intrigue, ils mettent en scène des lieux, personnage et scénarios inédits. Souvent à grande échelle, ils impressionnent de nombreux pédouziens. Mais alors, est-ce que les Aurors restent les seuls à pouvoir les réaliser ?

Depuis que ce style de RPG existe sur Poudlard12, la grande majorité on été créé, réalisé, et mené à leur terme par des Aurors. Que ce soit les Terres du Sorcier-Détraqueur, Adieu Poudlard ou encore Heartless, ils ont tous connu un certains succès auprès des RPGistes. Tous sont de grande envergure de part le scénario et le nombre conséquent de participants. Effectivement, cela demande du travail, et pas qu'un petit peu. Autant avant que pendant le RPG, les Aurors ont du rester attentifs et consciencieux, chaque détail ayant son importance. Ce travail en effraie plus d'un. En effet, il suffit de plusieurs erreurs pour perdre le contrôle. De plus, gérer plus de dix pédouziens dans un RPG n'est pas tâche facile. C'est pourquoi, il faut une certaine expérience pour arriver à maîtriser parfaitement l'intrigue. Et bien souvent, le grade d'Auror est associé à une forte expérience dans le domaine du RPG. Ce qui est principalement le cas. Mais, il ne suffit pas d'un grade pour réaliser un RPG d'intrigue. 

La première partie, celle de la création, est sans doute la plus aisée. Trouver un cadre spatio-temporel, inventer de nouveaux personnages, et surtout créer de toute pièce l'intrigue, voilà grossièrement en quoi elle consiste. Cela reste accessible à tous. En effet, point besoin d'une histoire très complexe, de vingt personnages et de lieux totalement hors du commun pour réussir à faire quelque chose d'intéressant. Cela reste comparable à la toute première étape lors de l'écriture d'un livre. Ainsi, point besoin d'un grade pour savoir le faire. Vient ensuite la création du topic, qui n'est pas une tâche ardue. Commander une bannière dans une boutique, demander des avis, que de solutions pour palier certaines difficultés. Est-ce, jusqu'ici, une si lourde tâche ? Le plus gros morceau, celui redouté par beaucoup, est lorsque le déroulement de l'intrigue arrive enfin. Alors, la liberté des RPGistes rebute. En effet, ils peuvent faire quelque chose d'imprévisible et surprendre le réalisateur, qui se trouve un peu pris de court. Pourtant, il faut prendre cela comme un avantage. Il suffit de rebondir sur une action, garder son sang froid, et chercher des solutions pour éviter de voir son intrigue partir en fumée. Étant celui qui dirige tout, trouver des solutions se révèle plus simple qu'en étant un simple spectateur. Et puis, bien souvent les RPGistes ont peur de prendre des initiatives de la sorte. Cela est-il alors si insurmontable et impossible que cela pour quelqu'un qui n'a pas le grade ? Il ne pourra pas être aussi bien vu qu'un Auror, n'étant pas considéré comme un professionnel du RPG, mais, cela ne pourra en rien influencer son intrigue. Et puis, qui dit qu'une intrigue d'un Auror est beaucoup mieux que celle d'un simple RPGiste ?

Après cela, est-il encore possible de dire que les Aurors seuls et eux seuls peuvent créer des intrigues ? D'autant plus que parmi les tutoriels des Aurors, un concerne ce système de RPG. Autant dire que créer et participer à une est la portée de tout le monde. Est ce n'est pas parce que le réalisateur n'a pas le grade que son intrigue reste toute pourrie.

Partison-Maddy.png
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager : Partage

[Oreilles à rallonge] Un nouveau DdM à Poufsouffle

nouveau-ddm-pouf.png

 

Il faut croire que la malédiction s’abat au sein des dirigeants d’équipe de maison. Après le départ de Kaya Landers à Serdaigle, c’est au tour de Poufsouffle de voir partir son Directeur de Maison : Naru Honeywell. Touchés par son départ, beaucoup de Poufsouffle ont porté un avatar pour le remercier.

 

 

Mais la question se pose de savoir qui sera son successeur et surtout si la décision sera aussi longue à prendre comme ça a été le cas pour Serdaigle. Bon nombre de personnalités importantes pourraient prétendre à ce poste : les préfètes, le professeur de Vol, l’adjointe en Arithmancie ou encore le Chef des Aurors. Alors qui aura le poste ?

En ayant reçu des informations de-ci, de-là, je peux déjà vous affirmer qu’un recrutement a été mis en place par la direction. Cela s’explique sans doute par le fait qu’une décision à chaud n’était pas possible, et que tous les postulants allaient devoir s’arracher les poils de Blaireau pour réussir à convaincre qui de droit qu’ils étaient le ou la meilleur(e) pour obtenir le poste si prestigieux. Ndrl : Encore qu’on peut se demander s’il est prestigieux de diriger une maison en jaune et noir…

D’autre part, il paraitrait qu’au vu de sa gourmandise non dissimulée, une prétendante impromptue pourrait éclairer les devants de la scène du recrutement et mettre un brin de surprise. Il s’agit de Sirianna McGregor, qui avait été élue la plus Poufsouffle parmi les P12iens au dernier Phénix d’Or. Ce pourrait-il qu’elle échange sa robe en vert et argent pour une robe en jaune et noir, et se retrouver ainsi plus proche des cuisines de Poudlard12 ? Personne ne peut encore l’affirmer avec certitude, mais ceci devrait nous mettre la puce à l’oreille, et nous enjoindre à porter attention davantage à ce recrutement qui promet de faire des étincelles. 

Bien entendu tout ceci n’est qu’une pure supposition de ce qui pourrait arriver dans les prochaines jours ou semaines à Poufsouffle. L’attente se fait ruse pour les postulants, et les tensions peuvent vite éclater. Espérons simplement que la direction ne tarde pas trop à détendre les muscles des prétendants au poste, au risque d’avoir un blaireau un peu dur à manger pour les prochaines fêtes de fin d’année !

 

Article écrit et illustré par Xania

 

 

 

Partager : Partage

[Actualités et faits divers] La crise à P12 ? Jamais !

CRISEP12.png

Vous ne l’avez sûrement pas vu, parce que vous êtes au chaud dans votre château, mais les récentes augmentations de salaire liées à l’éducation ont fait énormément parler au ministère de la magie. Tout d’abord parce que la crise moldue ne nous épargne pas vraiment, et d’autre part, parce que cette augmentation a été vue comme inéquitable ! Retour sur les récentes décisions prises par la direction de la célèbre école de sorcellerie, Poudlard12.

Dans un premier temps, c’est la nomination du nouveau directeur de Poudlard12 qui a visiblement chamboulé les habitudes salariales de l’école. Une coupe a peine après sa nomination, le professeur Bates à décider de bouleverser les salaires de ses collègues en augmentant la plupart de ceux-ci. Ainsi désormais le directeur de l’école gagne 5 gallions supplémentaires par mois. Dans un même temps, les bibliothécaires se voient réduire leur salaire de 20 gallions ! Naturellement, les responsables économiques de Gringotts et les chargés d’affaires à la banque des sorciers crient au scandale ! Qui est donc responsable de ces changements de salaire ? La direction répond que c’est dû à une récente réévaluation des fiches de postes.

Certains postes ont en effet été jugé trop coûteux pour la charge de travail qu’ils pouvaient représenter ! Les réfracteurs se posent alors la question suivante : pourquoi, alors que le monde sorcier connaît une crise économique, le professeur Bates a-t-il décider de s’augmenter ? En effet, nous sommes en droit de nous poser la question. Le ministre de la magie lui-même avait signalé vouloir diminuer les salaires des directeurs de départements. La réponse semble pourtant évidente : Poudlard12 a son propre monde économique ! 

« Le ministère a sûrement beaucoup de chose à apprendre de cette école », signale le directeur financier de Nimbus corporation. « Si eux arrivent à augmenter leur salaire, c’est qu’ils doivent avoir une belle gestion financière ! ». Quoi qu’il en soit, les hausses et les baisses de salaires n’ont pas fini de faire jaser le grand public. Certains même parlent de révolution budgétaire ! Suite au prochain épisode ?

 

Faris-Chloe.png
 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager : Partage

[Plume à papote] Un regard sur... Fanny la sorcière !

Un_regard_sur_Fanny_La_sorciere.png

Tout monde a vu son nom lors du recrutement du nouveau préfet en chef ! Et ce fut la surprise générale ! En effet, la jeune Fanny n’est pas encore bien connue dans notre école. Et pourtant, vous n’êtes surement pas passé à côté de l’implication de la jeune Gryffondor. La Gazette du sorcier est fière aujourd’hui de vous présenter une sorcière en devenir… Fanny la sorcière ! 

C’est tout d’abord en parlant avec une de ses amies IRL que Fanny a découvert notre très belle école. Pas que celle-ci soit déjà élève ici, toutefois leur conversation lui a donné envie d’en savoir plus sur les Poudlard interactifs. Rapidement elle envoya son inscription. Et c’est à Gryffondor qu’elle prit place. Naturellement, les débuts furent difficiles. En effet, comme tous les nouveaux arrivants, la jeune fille s’est senti un peu seule dans cette grande école. Une école où les élèves se connaissent tous, participent beaucoup et surtout, où il existe de vraies et de belles amitiés IRL. Néanmoins elle a persévéré et a décidé de prendre part au parrainage mis en place par les préfètes en chef.
Et c’est principalement grâce à Léa Cowell – sa marraine - qu’elle est encore parmi nous aujourd’hui. 

Ce sont les nombreuses animations et le caractère comique de certains de nos contemporains qui ont su la charmer. Principalement les avatars douteux de Poulet, Wilde et Ray Paro, pour ne citer qu’eux. Aujourd’hui les projets de la sorcières sont plutôt raisonnables. En effet elle compte privilégier son implication dans la salle de cours avant d’envisager quoi que ce soit, bien qu’elle ait visiblement des rêves d’intégrer le personnel. Et vu son exploit récent pour le poste de Préfète en Chef, nous ne doutons pas de sa réussite. Bien que de Gryffondor, Fanny ne manque pas d’ambition, et nous lui souhaitons tout plein de réussite dans sa vie parmi nous. 

Avant de clore sa présentation, il me semble important de faire part d’un mystère qui réside encore chez Fanny. J’ai cru déceler dans son discours quelques incohérences. En effet, certaines de ses phrases m’ont vaguement rappelé celles d’un grand sorcier de notre école. Un sorcier qui en est aujourd’hui le directeur. Des doutes apparaissent alors. Fanny serait-elle un double compte de Bdragon ? Ceci pourrait expliquer sa réussite et surtout, son talent ! Toutefois, ce n’est qu’une rumeur. A prendre, ou à laisser.

Faris-Ginny.png
 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager : Partage

[La plume à papote] Les rats des livres

ratsdeslivres.png
 

Entre les étagères de la Bibliothèque, où savoir et littérature règnent en maître, parmi les chandelles presque totalement fondus et l’odeur des ouvrages dont les pages ont plusieurs centaines d’années, un évènement était attendu. La maîtresse des lieux, Alexeievna a embauchés lors d’un recrutement palpitant, quatre jeunes prétendants au poste de Bibliothécaire. Beaucoup de Pédouziens ont fait gratter leurs plumes pour écrire des pages de candidatures.

Pour certains, ce fut en vain et pour les quatre chanceux, ce fut victorieux. Deux Serdaigles érudites et cultivées, un Pouffsouffle peu grassouillet et un Serpentard qui n’aurait pas tôt mais tard été accepté. Ces petits rats piétineront désormais le parquet bien lustré de la Bibliothèque, corrigeront des milliers de pages d’ouvrages neufs et anciens, ils participeront et animeront les différentes animations et concours de ce lieu de culture et ils écriront des centaines d’essais jusque tard le soir, les yeux injectés de sang et le jus de citrouille ne sera pas assez revigorant pour les empêcher de tomber endormis sur le parchemin, la tête pleine d’encre.

Salazie Downton, jeune Serpentard cultivé, avait déjà par le passé tenté sa chance pour obtenir le poste de Bibliothécaire. Le dernier recrutement fut couronné de succès et il pourra désormais se pavaner parmi le savoir magique que regorge un tel endroit. Lugwid Van Berth est le seul Poufsouffle que compte désormais la Bibliothèque, écrira-t-il un ouvrage gastronomique à l’image de ses camarades ? Erin Crowder, petit oiseau ayant déjà l’expérience de la verve tout comme Lune O’Nightley, qui en plus rédige de fabuleux articles pour la Gazette du Sorcier, feront toutes deux de merveilleuses gardiennes du savoir. 

D’ailleurs, afin de mieux les connaître et de recueillir leur impression quant à leur arrivée dans l’équipe de la Bibliothèque et dans ses lieux, elles ont bien voulu répondre à une interview exclusive pour la Gazette du Sorcier :



Dites-moi un peu pourquoi vous avez choisi de postuler pour la Bibliothèque ?

L : L'envie d'écrire va de pair avec l'envie de lire, je pense que le poste est un très bon complément à la fonction de rédacteur. C'est ce qui m'a donné envie de postuler.... après avoir été poussée par MP par certaines personnes qui se reconnaîtront.

E : Je passe ma vie la tête dans les bouquins, autant que ça serve à quelque chose, non ? Et puis, j'adore partager mes passions avec d'autres, et le poste de Bibliothécaire est idéal pour qui souhaite partager son goût de la littérature !

Que pensez-vous de l'équipe actuelle ? (Lâchez-vous)

L : Ce ne sont que des littéraires ou presques évidemment, ils utilisent des mots étranges, complexes et connaissent mieux le dico et le Bescherelle que le commun des mortels. Ils me font peur.

E : Vraiment très accueillante et agréable ! J'espère seulement que certaines des rumeurs dont j'ai eu vent sont fausses, comme celle qui stipule qu'Alexeievna lance des jeux de runes sur la tête des bibliothécaires en retard sur leur planning, ou encore le fait que Xania imbibe d'alcool les livres sur les bambous pour les repérer à l'odeur.

Comment vous intégrez-vous dans vos nouveaux locaux ?

L : La bibliothèque n'est pas simple à gérer et de nombreux éléments sont à savoir avant de se lancer dans les différentes tâches à réaliser. Pour le moment, je prends mes repères et je regarde les autres nouveaux travailler haha.

E : Je prends mes marques, petit à petit, même si je suis encore dans ma phase "J'observe de loin en essayant de comprendre mon boulot".

Faites une recommandation d'un livre de la Bibliothèque pour que nos lecteurs aient ensuite envie de le lire.

L : Je n'ai pas de titre unique à recommander, généralement, je vais au hasard dans les sections mais dès que je repère un texte que j'aime bien, je cherche après l'auteur pour trouver ses autres livres. C'est une bonne méthode pour trouver des textes qui nous plaisent vraiment.

E : Des passants aux ourlets de Méliandre Van Lackshad. De façon générale, tous les livres de Méliandre. Lisez-les. Dévorez-les. Puis pleurez dans ses jupes pour lui demander de nouvelles histoires.

Plutôt rat des villes, rat des champs, Ratatouille ou Ragondin ?

L : Ratatouille !

E : Ragondin, pardi ! J'aime l'eau et les animaux, quel choix serait plus logique ?

Nos quatre petits rats des livres sont désormais entre de bonnes mains et de bonnes plumes et il ne fait aucun doute que leur arrivée sera revigorer la Bibliothèque et son âme. 

Avec la participation de Lune O'Nightley et Erin Crowder

 

 

Melody-Chloe.png
 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager : Partage

[Le château prend la parole] Voix des Gardiens

lavoixdesgardiens.png

 

Une nouvelle coupe s'est achevée et la grande animation des Veilleurs pour la rentrée a été couronnée de succès pour toutes les sections du grand Escalier. Se faire répartir, dessiner ou jouer à des jeux flash, il y en avait pour tous les gouts et c'est finalement Serpentard qui s'est révélé être la grande maison gagnante. Mais les activités ne s'arrêtent pas là.

Après le départ de Proventus de son poste de Veilleur, la section a tourné au ralentit le temps qu'un nouveau sorcier soit nommé. Félicitations à Luna Warden qui reprend le chapeau et qui va devoir s'occuper des sorciers en herbe. Heureusement pour elle, un ménage a déjà été partiellement organisé et le concours de l'épouvantard organisé par Bdragon anime quelque peu la section.

Pour les couloirs, un ménage de printemps d'automne a lui aussi fait son apparition. Entre deux escaliers, on a pu voir Yukirin porter plumeau et balais pour astiquer certains topics et en supprimer d'autres. Deux nouveaux jeux et concours ont fait leur apparition pour faire gagner des points au P12ziens de manière permanente (Les défis et les images parlantes) tandis que le foyer des élèves était déplacé dans la nouvelle section du Hall d'entrée. 
Mais la Serpentard aux cheveux couleur caca de licorne ne s'arrête pas là puisqu'elle vous réserve une animation à base de polynectar pour le mois de novembre.

Le monde magique quant à lui a été un peu plus calme. Après le festin de début d'année presque parfait, les élèves se font désormais attaquer par des objets de la vie sorcière qui se rebellent. Baguette tueuse, robe de sorcière et chaudrons magiques sont les armes d'un chapeau fou ayant décidé de mener la rébellion. Espérons que le mois prochain soit plus calme que la bataille rangée qui fait rage pour le moment.

Après le Time's up, le monde moldu sort ses défis de poule mouillée pour Halloween. Montrez à tous que oui, vous méritez d'aller à Gryffondor et que vous n'avez pas peur du ridicule en effectuant les divers défis proposés ou en inventant vous même vos propres défis. 
Avec un mois de retard, Snaïla vous proposera bientôt un quiz sur l'actualité moldue ainsi que des paris sur les événements moldus. De quoi donner l'eau à la bouche.

L'atelier quant à lui voit le retour du Pol(art)oïde en lien avec l'animation d'Halloween : Les topics se font un à un contaminé par l'ambiance noire et orange et il faut répondre aux jeux et concours en prenant en compte cette fête d'Halloween? Le mot d'ordre est orange et peur. Le kit presque parfait a aussi commencé et après Solene c'est à Yukirin de se faire relooker.

Le château est donc sans dessus-dessous en cette période de fête et nous espérons que vous ne perdrez pas trop la tête.


Ecrit en collaboration avec les Veilleurs et illustré par Chloé Yang

Partager : Partage

[Le château prend la parole] Chronique des bibliothécaires

chroniquebiblio.png

De nouveaux bibliothécaires ont fait leur entrée au sein de l'équipe de Poudlard12. Prêts à s'acharner à la tâche, ceux-ci ont motivé les plus anciens dans un concours de citations. Le but était de se trouver une citation adaptée à son propre caractère. Trouvant l'idée drôle, tous se mirent d'accord, pour une fois, qu'il serait tentant de tester les élèves de l'école pour savoir si ceux-ci connaissaient les bibliothécaires de leur bibliothèque préférée. Alors, saurez-vous trouver qui correspond à quelle citation ?


 

Lune O'Nightley est quelqu'un d'introvertie, qui aime rêver de temps à autre. Toutefois, elle possède en elle une curiosité naturelle qui la pousse à toujours fourrer son nez dans tout et n'importe quoi.

 

Salazie Downton est fort curieux lui aussi, mais plutôt dans le genre extraverti. Par ailleurs, ne lui cherchez jamais trop de noises, parce qu'il est facilement irrascible !

 

Angele aime par-dessus tout que les choses se fassent en douceur. Si le rythme est par moment assez festif au sein de la bibliothèque, elle reste celle qui a la tête sur les épaules et qui ne prend le taureau par les cornes que lorsque cela est la seule solution possible.

 

Aurolya est très gentille et très douce. Un peu naïve, elle souhaite toujours le meilleur pour les autres sans vraiment savoir si elle aura un retour ou non un jour. 

 

Idéaliste, Erin Crowder est rêveuse et optimiste ! Elle aime tout particulièrement le savoir et la liberté.

 

Lugwid Van Berth est un bout en train au sein de la bibliothèque. Toujours prompt à donner le meilleur de lui-même, il est difficile à canaliser par moment.

 

Xania est à Serpentard et, cela, personne ne pourra le lui nier. Armée de son bambou, elle aime faire savoir qu'elle détient la main sur le vert. Un jour difficile à passer ? Elle trouvera toujours la solution pour contourner le problème.

 

Enfin, Alexeievna est une acharnée au boulot. Si vous pensez qu'elle se prend un jour des vacances, c'est sûrement parce qu'elle est malade, ou qu'elle vient de faire une indigestion suite à son hobby de cannibale.

 


Mais voici les citations qu'il vous faudra accorder à chacun d'entre eux : 

« L'organisation émane des grands esprits, l'humain procède des petits. » (Stefan Zweig)

« La gentillesse est à la morale ce que la kinésithérapie est à la médecine : un massage de l'âme et donc une manière de faire le bien par la douceur. » (Emmanuel Jaffelin)

« Et garde tes rêves. Tu ne peux jamais savoir à quel moment tu en auras besoin. » (Carlos Ruiz Záfon)

« Parmi les gens susceptibles, les meilleurs ont encore ce défaut qu'ils vous pardonnent cent fois par jour des torts qu'on n'a jamais eus envers eux. » (P.J. Stahl)

« La joie est en tout ; il faut savoir l'extraire. » (Confucius

« Etudie, non pour savoir plus, mais pour savoir mieux. » (Sénèque)

« La beauté plaît aux yeux, la douceur charme l'âme. » (Voltaire)

« Quand on n'a pas la force, il faut avoir la ruse, arme de l'intelligence. » (Maurice Toesca)

 

Les trois premiers à envoyer leur bonne réponse à Xania, avant le 25 novembre se verront offrir chacun respectivement 2 gallions, 1 gallion et 10 mornilles, tandis que toutes les autres participations justes recevront 1 mornille.

 

 

Article écrit par l'équipe de la Bibliothèque et illustré par  Chloé Yang.

Partager : Partage

[Actualités et faits divers] Quand les sorcières sortent de l'ombre.

Quand_les_sorcieres_sortent_de_l_ombre.png

 

Hé oui ! Pendant Halloween c’est bien connu, les petits moldus jouent à devenir de vraies créatures. Le déguisement qu’ils préfèrent, c’est naturellement celui de l’affreuse sorcière. Bien loin de notre réelle apparence, il faut reconnaître tout de même l’effort des jeunes moldes pour égaler nos semblables. Naturellement, cette fête qui met en valeur notre aspect « dangereux » a donné des idées  aux sorciers et sorcières les moins politiquement corrects.

Le fait qu’Halloween ait pour objectif premier de faire peur n’est pas tombé dans les oreilles de sourds. Si bien que des sorciers de notre monde – entendez par là, de vrais sorciers - ont décidé de rendre cette fête plus vraie que nature ! Le ministère de la magie et notamment les Oubliators luttent sans merci depuis des jours pour tenter de faire oublier les apparitions de nos congénères. Si ces apparitions restaient de banales apparitions, le problème ne se poserait pas. Toutefois un groupe de sorcières se faisant appeler « Les RVM » (ndlr : Révélatrices du vraie monde) font de leurs apparitions de véritables cauchemars pour nos amis les moldus.

Certaines sources indiquent d’ailleurs que l’objectif de cette année serait d’effrayer un maximum de moldus en leur jetant des sortilèges crache limace ! Imaginez un peu le cirque que cela pourrait créer. Lorsque nous avons demandé à l’une d’entre elle de nous donner le « but » de cette mission, elle nous a simplement répondu qu’il était temps de montrer aux moldus qu’ils n’avaient pas le pouvoir sur terre !

Si cet article semble d’un prime abord anodin, il révèle toutefois un fait inquiétant : serait-ce le retour des sorciers anti-moldus ? La suite des événements nous le dira. Quoi qu’il en soit, si vous voulez effrayer des moldus à visage découvert, Halloween semble être la période rêvée !

 

Faris-William.png
 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager : Partage

[Actualités et faits divers] La nuit des Inferi

La_nuit_des_inferi.png

 

Qui n’a jamais entendu parler de ces infâmes créatures ? Les inferi font partit des créatures les moins appréciées du monde de la magie, et pour cause ! Leur apparence de mort, leur odeur nauséabonde et surtout, les raisons de leur apparition les rendent tout à fait hostiles !

Il est important de rappeler que les inferi naissent de la magie noire. La plupart du temps ils servent d’armée à des sorciers qui auraient de mauvaises intentions. Depuis des années, les inferi avaient été totalement absent du monde de la magie. Toutefois, cette semaine, de récents événements nous ont permit de nous rappeler à quel point ces créatures pouvaient être dangereuses et porteuses d’un message sombre.

Tout a commencé à 22h30 dans la contrée de Godric’s Hollow. Mariasa Burdarry, sorcière vivant dans la ville et connue pour ses recherches sur les moldus, sortait de chez elle dans le but d’aller visiter un de ses amis. Elle passa non loin d’un parc lorsqu’un bruit et une odeur étrange retint son attention. Lorsqu’elle se retourna, il était déjà presque trop tard. En effet la sorcière était entourée de pas loin de 20 inferi sortis de nulle part ! A peine eut-elle le temps de crier et de lancer un Periculum que les inferi eurent raison d’elle.

Naturellement, les cris attirèrent de nombreux sorciers du voisinage qui sortirent tous apeurés ! Après plusieurs minutes interminables de combat, les inferi furent finalement maitrisés par John Smith. « C’était tout bonnement horrible. On sentait la mort s’emparer de notre ville… » révéla t-il au reporter de la gazette sur place ce soir là ! L’ensemble des habitants renommèrent rapidement cette nuit « la nuit des inferi ». Toutefois le mystère reste complet. 

Comment et pourquoi ces inferi se sont-ils trouvés là ? Et pourquoi ont-ils attaqué Mariasa ? Serait-ce en rapport avec ses travaux de recherche ? Vanille-Rose aurait-elle du souci à se faire ?

Les regards sont tournés autour des RVM (ndlr : Révélatrices du vrai monde) qui font beaucoup parler d’elles avec leur « mission d’Halloween ». Espérons à présent que cette histoire ne reste qu’un fait divers parmi tant d’autre.

Faris-William.png
 

 

 

 

 

 

 

 

Partager : Partage

[Actualités et faits divers] Créatures de compagnie pour vieux rabougris

464587CreaturesdeCompagnieblbl.png

 

Avec la nomination de nouveaux professeurs (nouveau ne voulant pas dire jeune, loin de là), on observe de drôle de tendances. En effet, vous aurez tous remarqué la création de bureau toujours plus élaborés et complexes, modernes au possible. Mais avez-vous remarqué qu’ils ne sont maintenant plus jamais seuls ? 

Ce phénomène a commencé il y a bien longtemps, en Étude des Runes, avec l’apparition du fantôme Bjarni, qui a accompagné la grande majorité des professeurs de cette matière depuis Aqme, et qui hante encore à ce jour bon nombre de cours. Si le phénomène aurait pu être isolé et l’a été pendant de nombreuses années, c’est maintenant chose révolue : fantômes, créatures et autres êtres ont envahis les bureaux de nos professeurs. 

Ou ce qui sert de bureaux. Ainsi, Illisana, reléguée au fond de sa vieille cabane, s’est vue accompagnée par deux acolytes particuliers : l’un crache aux visages des gens, a des pouvoirs électrisants et est souvent de mauvaises humeurs avec les élèves, l’autre est un brave alpaga répondant au doux nom de Tiky. Niveau créature étrange et relations particulières avec les professeurs, on ne peut pas non plus passer à côté de Wilde et de son cher Raymon, un bandimon à l’odeur exquise… mis hors du bureau d’histoire de la magie après le départ de son propriétaire ! En effet, vous avez pu découvrir que dorénavant, c’est un magnifique lapin qui prend sa place, au côté de Chloé Yang. 

Mais ce ne sont pas les seuls animaux classiques et comestibles du château : en effet, on observe une recrudescence de félins avec Croque-Moineaux et Chat (qui croit qu’il n’en est pas un, évidemment, puisqu’il a du fléreur dans les veines), respectivement en S&E et Astronomie, ainsi qu’un magnifique manchot (et pas pingouin) dans le bureau de Vesper – dont la matière a un nom bien trop long pour être cité. 

Quant à Naru Honeywell, il se voit accompagné d’un elfe de maison, probablement pour apprendre lui-même quelque chose de la Gastronomie magique avant de l’enseigner, et Adrian Mander, quant à lui porte le grade de professeur d’Alchimie… alors que son bureau indique clairement qu’une femme le serait, assistée par un Golem. Comme quoi, les Poufsouffle semble davantage avoir besoin d’assistance que de compagnie… 

Une chose est certaine : les professeurs sont désormais nombreux à ne plus être seuls dans leur bureau, et bien que la Gazette ne cherchera pas à faire de rapprochements tendancieux et quelque peu scabreux, il est fort probable qu’un manque « d’affection » soit la cause de cette nouvelle mode.

 

Article écrit par Alexeievna et illustré par Ellie Bradburry

Partager : Partage

[Sports] Hécatombe

hecatombe.png

Si le Quidditch semble un sport glorieux, un alternative peu ragoûtante a récemment vu le jour au nord d’un quelconque pays où il fait déjà froid de toute façon, sans aller au nord. Curieuse comme une pie et réchauffée par l’alcool, c’est Xania qui s’est rendue sur les lieux de la découverte afin d’enquêter pour nous. 

Le principe ? Très simple. Le nombre de joueurs ? Infini. Pourquoi ça n’est pas arrivé jusqu’à nous ? … bonne question. Ce sport, au doux nom de « Hécatombe » peut en effet se pratiquer avec le nombre de joueurs qui vous semblera opportun et ne nécessite, comme terrain d’entraînement, que d’un vulgaire cimetière. Prenez comme horaires de jeux une plage nocturne (qui est nettement plus élevée au nord du cercle polaire en hiver, vous en conviendrez) et munissez vous d’armes. À ce stade de ma narration et de votre étonnement, il convient de dire que si, des sports peuvent bel et bien faire intervenir des armes, puisque la chasse, l’escrime ou encore les fléchettes sont considérés comme tels. 

Le but ? À l’aide des armes, prendre un « morceau » d’un adversaire et l’assigner à une tombe (d'où le nom), jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de tombes sans morceau. Bien entendu, vous comprennez bien que morceau peut désigner un bout de T-shirt, un coin de chapeau ou une chaussure, n’est-ce pas ? Et que l’arme sert à contraindre l’autre à vous faire don de ce morceau. Eh bien visiblement, la directrice de Serpentard ne l’a pas entendu de cette oreille. Peut-être parce qu’elle se l’était fait couper en cours de jeu. 

Trouvant la chose on ne peut plus rigolote, elle a décidé de commencer à jouer avec une de ses collègues, afin de fournir un article à la Gazette ayant deux points de vue, et donc, une approche plus généralisée de ce sport nordique. Où est leur point de vue ? Probablement assigné à une tombe de Godric’s Hollow, lieu où nous avons retrouvé nos deux rédactrices, en très piteux état (également d'où le nom). Inutile de dire qu’elles ne rejoueront plus jamais à ce sport, dont les plus grands champions ne le restent jamais très longtemps. 

Vous comprenez désormais pourquoi ce jeu ne se répand que très peu et je vous prierai de ne pas vous amuser à y jouer chez vous. Xania et Calixte y ont perdu leur doigt et leur langue, mais seront certainement ravie de vous démontrer les dangers d’un tel sport… hors des locaux de la Gazette. Bien entendu. Puisque sans doigt ni langue, je me voyais mal garder des rédactrices écrivant avec leur pied. 

Cet article vous a plu ? Retrouvez, le mois prochain, dans votre Gazette préférée : comment vos loisirs peuvent-ils influencer votre vie professionnelle ? avec l’interview exclusive de deux estropiées. 

 

Lexei-Chloe.png
 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager : Partage

[Culture] Sortir du lot pour Halloween

Sortir_du_lot_pour_halloween.png

Chaque année, lors du 30 Octobre, nous retrouverons avec plus au moins de plaisir les clichés d'Halloween. Citrouilles, bonbons, vampires, sorts et frayeurs, rien de bien nouveau. Mais, à présent, grâce à la Gazette vous saurez quoi faire pour tous les éviter et découvrir cette fête sous un nouvel angle.

   Oubliez la mythique phrase "des bonbons ou un sort" et sortez quelque chose de plus remarquable tel que "des bonbons ou des sous". Vous obtiendrez immédiatement les bonbons. Ou si vous êtes chanceux, de l'argent. Dans tous les cas vous restez gagnant.

   Vous pouvez dorénavant jeter votre costume de vampire ou de momie, puisqu'ils ne font plus aucun effet. Optez plutôt pour un maquillage de zombie ultra réaliste, quitte à vous casser un bras. C'est pour la bonne cause. 

   Qui vous dit que cette fête est synonyme de gavage de bonbons ? Au lieu de donner des tonnes de friandises aux enfants, préférez leur offrir des objets qui vous encombrent. Non seulement vous évitez les clichés mais en plus vous vous débarrassez de choses inutiles. 

   La décoration est essentielle pour cet événement. Laissez donc les citrouilles pour les repas et les bougies pour les soirées. Remplacez cela par quelques gnomes, préalablement domestiqués, déguisez-les, et laissez-les gambader un peu devant votre maison. Ainsi ils surprendront les passants à coup sûr. 

   Soyons sincères, un simple "bouh !" même avec le plus réaliste des costumes reste ridicule. Vous devez ruser, user de nombreux stratagèmes et sortilèges pour effrayer tout le monde et vous faire remarquer. Par exemple, un simple sonorus rendra vos cris audibles par n'importe qui et beaucoup plus réalistes. 

   Passer la soirée dans la Cabane Hurlante est beaucoup trop banal, de plus tous les élèves de Poudlard l'ont déjà fait au moins une fois. Comme lieu pour cette nuit, optez plutôt pour Azkaban. Au moins les sensations seront au rendez-vous. Et puis si les détraqueurs font peur, c'est bien le but de cette fête.

   Ne pensez même pas à faire Halloween de 20 heures à 23 heures. Tous les sorciers sont de sortie dans ces heures, et, vous ne ferez que vous fondre dans la masse. Il pourrait même y avoir des blocages. Déambulez à 2 heures voir à 4 heures de matin. Il n'y aura personne, vous serrez tout de suite remarqué et vous pourrez plus facilement effrayer les autres. Que du bénéfique en somme.

Vous êtes maintenant parés pour un Halloween parfaitement hors du commun. Ce n'est pas si difficile que cela de se démarquer un peu, non ?

 

Partison-Maddy.png
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager : Partage

[Culture] Pottermore ou... Potterless ?

 

L'annonce du tout premier Pottermore avait provoqué un engouement terrible pour les fans de la saga. Le site a plus ou moins évolué avec le temps, ponctué de Coupes des Maison, de duels ou de fabrications de potions, mais surtout au gré des chapitres de la saga postés, ceux-ci étant agrémentés de dessins interactifs afin de remuer légèrement vos méninges. Un gros changement avait été annoncé, et il est désormais mis en ligne avec une nouvelle version du site. Finie la répartition du Choixpeau Magique, vous ne serez plus intégré dans une maison et vous n'avez plus vraiment de chemin à suivre lors de votre arrivée dans le château. À vous de faire votre propre route pour découvrir le contenu de Pottermore... ou pour découvrir ce qui a disparu, nous laissant un goût amer de Potterless, comme l'ont gentiment formulé nos confrères de la GazetteduSorcier.com. Alors, Pottermore ou Potterless ?

Pottermore.
Un site avec un nouveau design et qui se veut moderne. Il faut un peu de temps pour s'y habituer et comprendre le principe, mais au final, le rendu en jette avec des titres qui attirent le regard et une organisation plus adulte, pour des fans qui ont grandi. En âge, au moins, car sommes-nous plus adultes ou voulons-nous rester un peu enfant, en aimant tant la saga de Rowling ?

Potterless ?!

L'interaction avec les autres, c'est fini. Apparemment, discuter entre fans n'était pas au goût de l'auteur. Peut-être a-t-elle découvert qu'on avait de meilleurs idées qu'elle, par conséquent, elle a mis fin à nos échanges ou nos discussions, voire aux RPs qui se développaient dans les commentaires. Plutôt que se retrouver sur Pottermore, d'autres sites vont vivre et finalement, heureusement que nous avons P12 pour cette fonction.

Pottermore ?
Beaucoup de choses à lire, des nouveautés, des anecdotes, des informations utiles, bref, un contenu qui se veut riche et touchant tous les domaines de la Pottersphère, comprenant autant la saga littéraire que les films produits ou à venir... etc. On ne peut que s'y perdre, curieux d'en savoir toujours plus sur l'univers de rêve qui nous transporte depuis notre tendre enfance. Ou sur les à côté magiques, comme le chien du producteur de l'actrice n°1 dans un film pas encore sorti, parce que si, c'est important comme information.

Potterless ?

L'arrivée à Poudlard comme un élève sorcier : c'est fini. On rêvait de recevoir cette lettre magique, on rêve toujours de débarquer à Poudlard. Tout le monde désire réaliser ses premiers achats sur le Chemin de Traverse, choisir son animal de compagnie et franchir les grandes portes de Poudlard en attendant de suivre sa répartition. Jetez votre rêve aux oubliettes, vous êtes Moldu et vous le serez jusqu'à la fin de vos jours. Tant pis pour vous. Mais soyez heureux, on a quand même levé le secret magique pour vos beaux yeux. Une rumeur circule qu'une répartition sera à nouveau proposée dans le futur, à nous de voir comment ils vont la réaliser avant de se prononcer sur la question.

Pottermore ?!
« Pottermore », quand on arrive sur le site, est écrit par la main de Rowling ! Et c'est là apparemment la plus grande différence avec le précédent site, la page d'accueil s'en vante d'ailleurs. Okay, c'est bien joli mais bon c'est un peu manipuler la populace en évitant de mettre en avant tout ce qu'ils ont supprimé de l'ancienne version. En gros, tadaa, voici tout le « more » de ce nouveau site, qui cache plein de « less ».

Potterless.

Un less, c'est qu'il n'y a plus d'activités ludiques. Plus de duels ou de potions à fabriquer, juste de la lecture. Les mots c'est amusant non ? Certes mais c'est toujours intéressant d'avoir quelques éléments en plus, pour voir ou faire autre chose. Quitte à avoir conçu et mis en ligne l'idée, autant la laisser plutôt que tout supprimer d'un coup.

Pottermore !!
La boutique est toujours là ! Nous avons tous les livres, les DVD voir même des produits dérivés en bons fans que nous sommes. Entre nous, je ne pense pas que nous sommes le genre de personne à acheter d'autres versions du livre en ligne directement sur ce site, mais le plus, c'est qu'on nous le propose quand même. (Gros plus, en se connectant depuis la Belgique, tous les livres proposés sont en néerlandais, et lors du changement de la langue, la page 404 not found apparait, merci bien.) Pourtant, cette partie dont nous nous passerons bien, pour la santé de notre portefeuille ou par principe, tout simplement, est bien restée et est toujours mise en valeur d'une manière ou d'une autre. Il est difficile de ne pas se rappeler que Pottermore est une marque, une action commerciale et un but de vendre encore plus tout ce qui entoure le jeune Harry Potter.

Potterless...

Et enfin... finis les articles en français. La traduction n'étant pas encore terminée, seule la version anglophone est disponible. Certains s'en réjouissent mais tous les fans ne sont pas bilingues et doivent donc patienter pour découvrir le site. Ou alors, ils doivent plancher sur l'apprentissage d'une seconde langue pour suivre le mouvement et ne pas perdre des informations comme les autres. Comme quoi, ce site nous apporte beaucoup. (De déception ?)

Voici, dressé pour votre plus grand bonheur, le bilan dressé suite à la sortie du site de JKR. À la base créé pour notre plus grand bonheur, il semble que son évolution ne prenne plus qu'elle ne donne. Mais vous, qu'en pensez-vous ? Plutôt Pottermore... ou less ?

Source : La Gazette du Sorcier

 

Article écrit par Alexeievna et Lune, illustré par William Jones

Partager : Partage

[Culture] Le syndrome de la page blanche

pageblanche.png

RPGistes, Chroniqueurs, Rédacteurs ou encore passionnés d'écriture en tout genre, il nous arrive tous à un moment de perdre l’inspiration et de ne plus arriver à écrire. Une maladie que beaucoup redoutent et certains en sont même effrayés. Décryptage de ce syndrome ravageur.

Les premiers symptômes sont assez courants. Flemme grandissante, lassitude, et ennui quant à l’écriture d’un quelconque texte. Au premier abord cela ressemble à de la pure fainéantise, voire aux effets de la fatigues, cela n’inquiète alors en rien la personne infectée. Il arrive à tout le monde de vouloir flemmarder, se reposer en ne faisant aucune activité intellectuelle. Pourtant, la maladie est déjà bien là. Sa progression est très rapide, néanmoins, ni le comportement ni la santé du sujet ne montrent de signes alarmants. La première étape de la maladie est la plus décisive. En effet, c’est à ce moment que la guérison est sans conséquences et la plus rapide. Néanmoins, difficile de se savoir malade avec ces symptômes bénins. Dans ce cas, les trois quarts des sujets ne font strictement rien, croyant qu'avec le temps la lassitude partira. Ils laissent ainsi la maladie se propager sans aucun moyen de défense. Un mois après l’infection, la maladie passe à la vitesse supérieure. Cette fois ci, elle s’attaque directement au cerveau, et ne laisse pas de temps à l’infecté pour réagir. Les premiers symptômes se renforcent, gagnant en puissance. Mais là ne réside pas la dangerosité de cette étape. Un soudain blocage se met en place, empêchant alors le sujet d'arriver à écrire quoi que ce soit. Lors du troisième mois, ceux qui n'ont pris aucun remède prennent alors conscience qu'ils sont infectés, ce qui est un peu tard. En effet, la maladie est maintenant bien logée dans le cerveau, agrippée comme du lierre. Et pour clouer le tout, le désespoir atteint l'infecté qui ne sait que faire pour arriver à écrire. Un cercle vicieux s'installe, et, aux yeux des sujets, rien ne semble pouvoir les tirer d'affaire. Heureusement, la médecine de l'écriture a fait des progrès en la matière. 

Lors des dix dernières années, quelques traitements ont été crées. Ils arrivent à atténuer les effets de la maladie, en l'occurrence un syndrome. Le plus courant reste celui d'écrire tout ce qui passe par la tête, même si cela n'a aucun sens. Autrement dit, il suffit de se munir d'un stylo et d'une feuille puis de se contenter d'écrire des mots qui passent subitement dans la tête. Ce traitement fonctionne bien pendant quelques mois, mais, peu à peu les effets s'estompent et la maladie reprend le pas. Des sujets se sont alors portés volontaires pour faire des cures de ce médicament, pendant deux semaines tous les cinq mois. Jusqu'ici, cela semble fonctionner mais ces cures ne peuvent être encore la disposition de tous. Le deuxième traitement, consiste à voyager, découvrir de nouveaux horizons et sortir de la routine. Néanmoins, selon les médecins, un an minimum serait nécessaire pour que ce médicament fasse effet. Ce qui empêche de nombreux infectés d'y avoir accès. De plus, il ne permet pas la totale guérison, elle reste partielle voir superficielle. Le dernier traitement n'en est pas vraiment un. En effet, il s'agit d'une opération cérébrale délicate. Elle consisterait à provoquer une certaine amnésie chez le sujet. Malheureusement, les médecins ne veulent pas en dire plus à ce sujet, les quelques opérations effectuées ne semblent pas miraculeuse et un patient serait déjà décédé pendant l'opération. 

Malgré les avancées médicales quant à ce syndrome, il subsiste de nombreuses questions, par exemple, les médecins sont incapables de dire comment et pourquoi le patient est atteint du syndrome. Certains doutent même qu'un remède puisse être inventé.

Partison-Chloe.png
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager : Partage

[Sondage] Halloween, ce qu'en pensent les pédouziens

Halloween__ce_qu_en_pensent_les_pedouziens.png

Alors qu'Halloween approche à grands pas, voici un interview de quelques pédouziens quant à cette fête, afin de récolter leurs avis sur diverses questions. Après tout, vous pourriez bien être surpris par certaines de leurs réponses.

P : Partison Gardiensar
S : Saina Wyrda
A : Amy Pont
W : Wara Dantow
S : Solene Alrina


P : Bonjour vous quatre ! Prêtes à répondre à quelques questions concernant Halloween ?

S : Bonjour. Ce serait avec plaisir !

A : Tu peux compter sur moi ! 

W : Coucou ! Hooo oui moi je veux !

S : Salut. Bien sûr avec plaisir.


P : Très bien. Appréciez-vous cette fête ou au contraire la détestez-vous ?

S : J'aime beaucoup Halloween, parce que c'est une fête pour le moins originale. La plupart des fêtes sont issues de la religion catholique et ont une certaine symbolique. Celle-là est différente ! C'est une fête que j'apprécie et ça m'éclate de voir les gens déguisés dans la rue !

A : Je l'apprécie énoooormément, pour moi, Halloween c'est synonyme de joie, de frayeur et de films d'horreur qui sont là pour faire peur aux plus petits.

W : Elle est chouette, même si ce n'est pas vraiment un fête extraordinaire dont je raffole par dessus tout. Les costumes, les bonbons, les citrouilles, c'est cool, mais je trouve qu'au fil des années ça perd un peu de son principe de "journée de l'horreur". 

S : Des bonbons et on peut s'habiller n'importe comment, je vois mal comment on peut détester Halloween !


P : Allez-vous y prendre part sur P12 ?

S : Faut que je me renseigne sur les animations organisées parce que je suis un peu à la traîne mais oui oui oui, je veux participer !

A : Sur P12, oui oui, j'y participerai sans l'ombre d'un doute, j'adore Halloween et mon personnage aussi ! 

W : Sur Poudlard12, je trouve le principe d'Halloween super coul de la mort qui tue, donc à priori je participerai activement aux animations s'il y en a ! J'aime bien effrayer les autres dans mon costume de raton laveur déjanté.

S : Je pense pas, sauf si je trouve un kit qui rend bien. 


P : Pourquoi faites-vous cette fête ? Pour les bonbons, ou faire peur ?

S : Avoir des bonbons gratos ce n'est clairement pas négligeable, on ne va pas se mentir hein ! On se remplit tous les poches et voilà ! D'ailleurs, j'ai droit à des bonbons vu que je réponds aux questions ? Sérieusement, je pense qu'Halloween c'est un mélange. On fait la fête un peu pour les bonbons, encore plus pour le sentiment de peur qui nous fait bien rire et aussi pour être avec des amis ou la famille. C'est un mélange de tout ça qui me pousse à fêter Halloween.

A : Quand j'étais petite, c'était surtout pour les bonbons, comme on dit, les bonbons incite les enfants à faire la fête, c'est un peu la carotte pour l'âne ! Mais maintenant, si je le fais, ça sera surtout pour faire peur aux enfants, car je trouve particulièrement drôle de voir les enfants crier de peur, bien entendu, pas une peur qui pourrait provoquer des crises cardiaques, hein !

W : Étant donné que mes costumes d'Halloween ne se résument qu'à des tenues bien trop petites de citrouille adorable et de squelette inoffensif, je la fête plutôt pour les bonbons. Et puis, c'est un peu le seul moment de l'année où je peux m'en gaver sans qu'on ne m'en empêche, alors j'en profite !

S : Les deux ! C'est trop cool de pouvoir se déguiser, et en plus on a de la bouffe. Mah, j'ai hâte d'être à Halloween maintenant.


P : Quel est, selon vous, le déguisement idéal pour cette occasion ? Et l'avatar idéal ?

S : Sorcière of course ! C'est LE déguisement obligatoire ! Pour ce qui est des avatars, on peut prendre ceux que Wilde met habituellement, ça correspond bien au thème je trouve !

A : Alors, pour moi il n'y a pas de déguisement idéal, il faut juste qu'il soit réaliste et fasse peur. Ensuite, ça dépend du courage des gens ! Pour moi, le déguisement qui me ferait vraiment peur c'est un zombie. Et pour l'avatar idéal, c'est un peu comme pour le déguisement, sauf qu'il faut que l'image soit bien dans le thème, et qu'elle fasse vraiment peur rien quand le regardant !

W : Je propose qu'on se lance tous dans l'investissement de costumes de ratons laveurs déjantés, parce que ça c'est la classe. Et pour l'avatar, je vois pas mal de princesses Disney effrayantes dans les Couloirs, le principe est super et je vous conseille fortement d'en faire autant !

S : Un truc qui fait peur mais qui sort un peu de l'ordinaire tu vois ? Genre sorcière ou diable c'est trop facile. Personnellement je vais essayer de partir sur 'Koala Zombie' (souhaitez moi bonne chance).
Pour l'avatar je sais pas trop, une version zombifiée de son perso c'est toujours cool, mais faut que ça rende bien.


P : N'en avez-vous pas marre d'entendre dire qu'Halloween est purement commercial ?

S : Halloween est commercial, tout comme Noël, Pâques etc etc. Faut arrêter à un moment je pense. Ceci dit, je trouve que Halloween fait parti de celles qui le sont le moins vu que peu de gens la célèbrent ! Dire que c'est purement commercial, c'est quand même vraiment de la mauvaise foie parce qu'on peut très bien se débrouiller sans nécessairement acheter. 
Ceci dit, ça serait cool si la Gazette pouvait investir pour des bonbons pour nous rémunérer...

A : J'en ai marre qu'on dise ça, car personne oblige les autres à faire cette fête, donc c'est le choix des personnes et donc je ne suis pas très contente quand j'entends ça, j'ai juste envie de leur dire : Ceux qui y participe, c'est parce qu'ils le veulent, ils ne sont pas obligés d'y participer après tout !

W : Ceux qui disent cela sont de gros rageux.

S : J'entend pas ça souvent donc ça me saoule pas trop héhé. Mais bon, y'en aura toujours pour dire que les fêtes sont commerciales, personne nous oblige à acheter quoi que ce soit.


P : Quel est donc votre avis là dessus ?

S : Je vais dire le truc le plus important : je veux des bonbons s'il vous plaît! Je ne suis pas difficile, j'aime tout et je vous en serai extrêmement reconnaissante ! Merci ! 

A : Mon avis, c'est qu'il n'y a que ceux qui sont soit jaloux et radins soit qui sont ignorants de la règle qui va pour presque TOUT : on n'oblige personne.

W : Oui bon, Halloween est certes une fête commerciale, mais de toute façon, toutes les fêtes le sont, pas vrai ?

S : Les commerçants seraient un peu bêtes de pas profiter des fêtes pour vendre des trucs, donc évidemment que c'est "commercial".


P : Est-ce alors une fête indispensable comme Noël ?

S : Personnellement, je trouve Noël largement plus important étant donné que j'accorde une très grande importance aux repas de famille, etc. Le but des deux fêtes n'est pas le même non plus donc on ne peut pas vraiment les comparer. Parfois je ne fête pas Halloween et ça ne me dérange pas plus que ça.

A : Non, pas indispensable, Noël lui-même n'est pas une fête indispensable, mais ça fait plaisir aux plus jeunes et c'est une tradition après, comme je l'ai déjà dit, tout le monde est libre de choisir de le fêter ou non.

W : À Halloween, on ne reçoit des cadeaux, donc ce n'est pas indispensable.

S : Noël c'pas indispensable si tu veux mon avis. C'est une fête sympa, mais après on pourrait s'en passer, c'est juste une excuse pour manger et sortir en zombie. Mais c'est cool, alors autant en profiter !


P : Et, un petit quelque chose à ajouter en plus quant à cet événement ?

S : J'aurai quand mes bonbons ?

A : Oui : Bonne fête et faites peur au plus grand nombre ! 

W : BOUH.

S : Profitez les petits !

Maintenant que ces quatre jeunes femmes ont donné leur point de vue sur Halloween, que pensez-vous personnellement de cette fête ?

Partison-Ginny.png
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager : Partage

[Sondage] Top des Avatars d'Halloween

Le_top_des_avatars_d_Halloween.png

Comme tous les ans, les Pédouziens revêtent leurs plus beaux atours pour la fête inratables de la société sorcière : Halloween. La Gazette vous offre la crème de la crème de ce qui s'est fait cette année dans les défilés entre couloirs et toilettes. 

 

10 : Emilien Lenain 


Ce n'est pas vraiment que Renaud nous fasse peur, mais qu'on ose porter son image avec les yeux encore plus défoncés que lorsqu'il a pris sa dose ou bouffé son chat. Bravo pour la faute de goût !

9 : Sirianna McGregor


Ce n'est pas tant le maquillage et les blessures apparentes mais plutôt le sourire de psychopathe digne d'un tueur en série avant de commettre son crime qui fait tout le charme et tout l'horreur de cet avatar.

8 : Emma Podetti


Les petites vibrations dans l'éclairage rende tout le charme que les gouttes de sang n'avaient pas réussi à exprimer, tout en reprenant un classique des films d'horreur.

7 : Alexeievna 


Entre les gants, le sang, les couleurs glauques et le mauvais cadrage, cet avatar a de quoi en faire frissonner plus d'un. Ne manque plus qu'un petit susurrement du personnage pour parfaire cette abomination.

6 : Jersey MacKinley 


Bienvenue aux défigurations des visages avec un globe oculaire des plus monstrueux, défiant même l’œil magique du professeur Maugrey accompagné d'une bouche tordue à souhait. Un visage déformé accentué par un maquillage habile, on peut dire que Jersey a eu l’œil en matière d'avatar !

5 : Arya Faith & Partison Gardiensar 
 

Pourquoi montrer un visage quand des mains ensanglantées vous offrent l'effet d'horreur voulu ? Un peu de sang, une position inconfortable et laissant prévoir le pire, un soupçon de mortalité ou de supplice, Arya et Partison ont trouvé tous les ingrédients pour un avatar glauque à souhait.

4 : Chloé Yang


Une déformation et un look à vous faire vomir, Chloé a réussi (enfin a plutôt échoué) sa chirurgie esthétique et en profite pour effrayer toute personne qu'elle croise. Non seulement une partie de sa mâchoire manque mais en plus sa dentition semble avoir quelques soucis, complétant le tableau de sa défiguration.

3 : Wilde


Inutile de se vêtir d'un déguisement ou d'arborer un maquillage à faire peur quand il suffit de montrer l'une des choses les plus ignobles de la nature et en plein mouvement, je vous prie. Wilde sous une multitudes d'asticots se tortillant gaiement gagne sans conteste le prix de l'avatar le plus dégoûtant.

2 : Calixte Lachésis


La Vipère nous montre qu'il ne suffit pas d'un peu de sang et de sale pour faire un avatar à frémir : ici, rien que l'horreur des déplacements humains. Et en mouvement, car tout est réel, voyons. C'est bien ça le pire.

1. Rosaline Bane


Et le top du top revient sans conteste à Rosaline, qui a su faire de l'avatar classique de la blonde mijaurée une jolie transformation cadavérique, dans un décor morbide à souhait. Nous applaudirions bien si nous n'étions pas en train de nous faire pipi dessus.

Partager : Partage

[Sondage] Avez-vous peur ?

avez_vous_peur.png

 

En ce jour d’Halloween, la peur est à chaque coin de portes, entre les déguisements sanguinolents et les bocaux d’yeux de cafards de Coconut Dynamite. Mais la vraie question que se pose toute la communauté sorcière, c’est : est-ce que vous, vous avez peur ? Répondez à ces questions par oui ou non, en commentaire ou directement dans ma boîte de réception, et laissez le château découvrir l’état émotionnel de ses occupants !

L’escalier craque alors que vous êtes seul(e) chez vous. Avez-vous peur ? 

Oui
Non
Atchoum.


Une lettre de menace arrive dans le bec ensanglanté de votre chouette. Avez-vous peur ?

Oui
Non
Papillon.


Le prof annonce une interrogation surprise de la mort qui tue qui peut vous flinguer votre moyenne. Avez-vous peur ?

Oui
Non
Il fait faim.


Vous apprenez qu’une maladie extrêmement contagieuse a atteint les elfes de maison pendant qu’ils préparaient le dîner d’Halloween. Avez-vous peur ?

Oui
Non
Grenouille.


Vous apprenez que le pont par lequel passe le Poudlard Express (dans lequel vous vous trouvez) s’est effondré deux minutes avant que le train ne doive y passer et qu’il n’aura pas le temps de s’arrêter. Avez-vous peur ?

Oui
Non
Cailloux.


Une colonie d’araignée connut pour vivre dans les oreilles vient d’élire domicile dans votre dortoir. Avez-vous peur ?

Oui
Non
C’est pas faux.


Votre meilleure amie, avec qui vous venez de sévèrement vous disputer, vient de se transformer en loup-garou enragé sous vos yeux. Avez-vous peur ? 

Oui
Non
Licorne.


Une armée de roux a mangé la moitié de votre classe pour avoir une âme et vous êtes le prochain sur la liste. Avez-vous peur ? 

Oui
Non
Cadre.


Vous découvrez que le nouveau membre de votre famille s'appellera Kévin-Aladin Slim-Gad. Avez-vous peur ?

Oui
Non
Bescherelle


Alors que vous deviez aller acheter un nounours, vos parents vous conduisent chez le dentiste, qui pour l’occasion, porte un costume noir et une faucille à la main. Avez-vous peur ?

Oui
Non
Patpat



Si vous voulez faire partie des prochaines statistiques de la Gazette, répondez avant le 15 novembre avec la plus grande franchise. Merci de votre participation !

 

Lexei-Maddy.png
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager : Partage

[Du côté des moldus] Des légumes pour Halloween

 

Oui oui, vous avez bien lu. Cet article parle non seulement d'Halloween mais également des légumes utilisés lors de cette période, grande fête du monde magique et fortement copiée par nos confrères Moldus. Traditionnellement, dans leur culture, une citrouille est décorée avec une bougie à l'intérieur afin d'en faire une lanterne plus ou moins souriante selon l'envie du décorateur. Mais est-ce que le potiron a toujours été un favori ? Après tout, pourquoi pas un autre légume ou objet afin d'en faire un symbole pour cette fête de l'horreur ? Rapide aperçu historique de cette coutume végétale chez les Moldus.

Selon des légendes Celtes, les morts viennent visiter les vivants la nuit du 31 octobre, veille de la Toussaint. A cet effet, les familles laissaient régulièrement de la nourriture et une bûche sur le feu pour les accueillir et permettre aux défunts de reprendre des forces avant de continuer leur voyage dans le monde des morts. Des variantes apparurent, et au lieu de la bûche dans le feu, des lanternes furent construites et disposées sur les fenêtres ou les chemins afin que les morts ne se perdent pas. A cette époque, des betteraves, des pommes de terre ou des navets étaient utilisés, vidés et découpés avec une bougie à l'intérieur. Le folklore a continué d'évoluer en donnant à ces lanternes improvisées des visages grimaçant ou souriant.

La légende fut encore accentuée avec Jack O'Lantern, condamné à errer entre les deux mondes car le Diable l'a refusé à sa porte et son ivrognerie l'empêche de se rendre au Paradis. Une braise remise par le diable fut la chose qui lui restait. Pour se guider, Jack aménagea un gros navet en y laissant la braise (il espérait peut-être cuire le navet de l'intérieur pour ce qu'on en sait) afin d'en faire une lanterne. Parmi les autres morts, Jack O'Lantern se promenait donc chaque année à la même date, reconnaissable avec la lanterne en navet qui lui apporta son nom.

D'accord. Mais au final, pourquoi est-ce que le potiron a pris une telle place dans la société Moldue plutôt qu'un autre légume ? Réfléchissez-y un peu....vous avez déjà vu un navet, un rutabaga ou une patate suffisamment grosse pour en faire une lanterne digne de ce nom ? Car pour l'utilisation souhaitée, il est préférable de constituer une lanterne qui se voit un minimum et ne doit pas ressembler à un déchet alimentaire abandonné sur votre pelouse. Un potiron a tendance à prendre des proportions conséquentes, permettant une plus grande visibilité.

De plus, pour un légume cru, la citrouille est plus facile à creuser plutôt qu'une pomme de terre ou une betterave. Et surtout, la couleur orangée du potiron participe à son succès comme légume principal pour cette fête, rappelant les couleurs oranges et noirs utilisées habituellement. La couleur brunâtre d'une pomme de terre n'a pas autant d'effet en matière de décoration, il faut l'avouer.

Et au final, l'automne est justement la pleine saison de ce type de légumes, ce serait dommage de ne pas en profiter. C'est pourquoi les citrouilles ont autant de succès lors des fêtes Moldues pour Halloween, par leur facilité à les cultiver à cette période, leur facilité de découpe et l'esthétique recherchée pour cette fête de l'horreur.

Maintenant que vous savez que le potiron est utilisé à des fins pratiques surtout, et que les Moldus ne sont pas très originaux, vous pouvez toujours vous démarquer et utiliser d'autres légumes pour votre soirée d'Halloween. Betterave, concombre ou encore rutabaga, montrez un peu d'ingéniosité et décorez votre potager pour l'occasion. Les légumes ne sont pas utiles uniquement pour être mangés, ils s'adaptent à tout folklore et peuvent très bien être utilisés en guise de lampe ou de décoration dans votre intérieur. Alors ? Quel légume allez-vous utiliser pour Halloween ?

Source : Pourquoi la citrouille à Halloween ?

 

Lune-William.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager : Partage

[Du côté des moldus] Whassup ?!

whassup.png

 

Le monde moldu est parsemé d’informations qui parfois nous échappent. Histoire de se tenir un brin à jour, je vous propose dans cet article quelques actualités qui ont marqué le mois d’octobre dans le monde moldu.




 Suite à une évaluation européenne, il apparaît que la France est l’un des plus mauvais élèves d’Europe en matière de sécurité routière. Alors qu’en 2014 le nombre de tués avait diminué, la courbe a recommençait à croître au cours de l’année 2015. Si les moldus aiment se déplacer avec des tas de ferrailles sur quatre roues dont j’ai oublié le nom, il faudrait aussi qu’on se pose la question de savoir si le vol en balai fait autant de morts dans les cieux. Alors, verdict ? Tout dépend de la manière dont on tient le manche !


 Au milieu du mois d’octobre s’ouvrait le procès des faux infirmiers. Même si parfois les guérisseurs de Sainte Mangouste nous paraissent étranges, les hôpitaux moldus ont, quant à eux, des infirmiers qui n’en sont pas réellement. Ceux-ci avaient exercé leur profession de manière illégale dans l’hôpital public Saint-Jacques de Thann, dans le Haut Rhin. Non-diplômés ces infirmiers assistaient les chirurgiens en pleine opération. Et après vous vous étonnez encore qu’on se trompe d’instrument chirurgicaux quand ces derniers vous crient un « biste ou ris » ou encore un « hé quart heure » ? Franchement, ces moldus sont de vrais barbares…


 Depuis le 24 septembre, une trêve dans les combats a été promulgués en Syrie entre les rebelles et les forces du régime. Ceci a permis l’évacuation de plusieurs civils qui souhaitaient fuir le pays, mais aussi d’apporter à la mi-octobre des renforts humanitaires, chargés de provisions et d’outils de soin. Tout ceci aurait pu être régler bien plus rapidement si la manière de se battre consistait à lancer des « Avada Kedavra ». Au moins, dans ce cas-là, il n’y aurait aucune blessure à soigner, et aucune trace difficile à enlever lors de l’inhumation. Oui, c’est un peu cynique tout ça…


 Enfin, en ce jour du 31 octobre, la Nouvelle-Zélande vient de gagner la coupe du monde de rugby. Face à l’Australie, son pays voisin, elle a su mener le match en le rapportant 34 à 17. Autant dire que les All Blacks s’en sont donnés à cœur. Et à la prochaine Coupe des Maisons de Quidditch, quelle maison mettra la pâté selon vous ?

 

Ainsi s’achève le Whassup ?! de ce mois-ci. Si vous êtes un adepte des informations moldues, n’hésitez pas à vous rendre sur des journaux tels que Le Monde, qui pourraient vous offrir encore davantage d’actualités toutes plus croustillantes les unes que les autres !

 

 

 

Xania-Chloe.png

 

 

 

 

Partager : Partage

[Reportage] Museum d'Histoires Surnaturelles

Museul_d_Histoires_Surnaturelles.png

Dans une partie reculée du château, se trouve un coin plein de magie et d’Histoire où les élèves doivent faire un sacré bout de chemin pour y accéder. 

Là, dans ce couloir austère et en plein courants d’air, il y a le bureau de Chloé Yang. Professeur d’Histoire de la Magie, Membre de la Brigade des Quiz et Photographe en Chef à la Gazette du Sorcier, cette Serpentard a repris le flambeau de Lust Caféine et encore avant elle de Wilde afin d’enseigner la noble Histoire de notre monde aux chanceux élèves de Poudlard12. 

Inscrite à un âge plus jeune sous le thème de la V4, Chloé Yang a participé à bien des évènements et contribués à l’évolution du site dès qu’elle le put. Nommée plusieurs fois dans le Professorat en Botanique et Veilleur de l’Atelier, ce n’est pas dans la nature ou dans les arts qu’elle a jeté son dévolu mais dans les âges historiques du monde de la Magie. 

Après ce portrait idéalement brossé, voyons maintenant son univers représenté par son bureau. 
Chloé Yang n’a pas hésité à casser les codes de l’Histoire de la Magie classique, des rouleaux de papier toilettes roses de Wilde ou encore de la machine à café de Lust. Dans cet endroit vous pourrez vous promener parmi les créatures de l’ancien monde que sont les Dinosaures ou encore flâner entre les peintures frivoles et chatoyantes regorgeantes de vie et de magie. Vous pourrez prendre soin de Monsieur Moustache le lapin et participez aux différents concours et animations. Dans cet endroit, la magie, l’amusement et plus important l’Histoire avec un grand H. 

De plus, Chloé tient au courant ses élèves et plus fervent admirateurs au courant de tout ce qui se passe de mystérieux dans cet antre. Et aussi aiguisé vos plumes car la plus sexy des professeurs du château recrute un adjoint alors pour les plus grands fans souhaitant résider au plus proche d’elle, tentez votre chance !

 

 

Melody-Ginny.png
 

 

 

 

 

 

 

Partager : Partage

[Le scarabée] Je, tu, il, quand les RPGistes réinventent les pronoms

1445111764-jetuil.png

Parmi les choses essentielles du RPG se trouvent les pronoms personnels. Sans eux, impossible d'écrire la moindre phrase. Et chacun apporte quelque chose de spécial au récit. Alors, voyons comment les RPGistes les utilisent en se les appropriant.

La troisième personne du singulier, autant le "il" que le "elle", reste la plus utilisée. En effet, il s'agit du pronom le plus simple à s'approprier autant pour les débutants en la matière que les experts. Il a de quoi séduire bon nombre de personnes par ses atouts. Néanmoins, il ne possède pas que des qualités. Il se prête à confusion lorsqu'un RPGiste souhaite en désigner un autre en l'utilisant. Il suffit de penser autrement que celui qui a écrit pour changer tout le sens, alors, impossible quoi penser dans ce cas. Parmi les grands adeptes de ce pronom, Catalina Millers, Cameron O'Brien ou encore Matoutou se détache légèrement. En effet, la grande majorité de leurs écrits sont longs pour ne pas dire très longs. Ainsi, utiliser ce prénom reviendrait-il à faire de grands RPG de la sorte ? Il semblerait bien, puisque souvent, elles s'attardent longtemps sur un détail futile. Cela gêne alors le lecteur puisqu'il veut de l'action et non pas de la simple description. 

Si la troisième personne du singulier pousse à faire de longs posts, ce n'est pas le cas pour la première du singulier. Il suffit de regarder les RPG de Wilhemina Compton ou ceux de Ginny Workey pour se rendre compte comment ils sont courts. Ici, point de longue description quant à la tache de rousseur du voisin, mais plutôt une série d'actions. Si toutes deux semblent maîtriser ce pronom, faisant la distinction entre le personnage et la personne derrière l'écran, elles sont handicapées sur certains points. La description était un problème, elle l'est toujours. En effet, elle se fait très rapidement, et très peu de détails sont donnés. Difficile de s'imaginer correctement le décor, ce qui est peu appréciable lors d'une lecture. De plus, la répétition du pronom est lassante. Lire des "je" trois fois par ligne ennuie le lecteur et peut le décourager. Ce pronom aussi, est bourré de défauts. 

La troisième pronom reste le moins utilisé. Jusqu'ici, le RPGiste le plus connu pour l'avoir employé régulièrement est Ignatus Pratchett. Il s'agit bien évidemment du "tu". Peu de personnes s'y essayent puisqu'il est perturbant. En effet, le lecteur autant que l'écrivain ont l'impression qu'une personne extérieure raconte toute la vie au personnage même. De plus, faire une description se révèle ardue. Impossible de décrire des décors avec ce pronom si étrange dans un récit. Les actions restent simple à décrire. Hormis Ignatus, une certaine Alia Hopeshell s'était essayé à ce pronom mais ne semblait pas y arriver correctement. C'est après beaucoup de pratique que ce pronom peut être employé. D'ailleurs, il semble même avoir totalement disparu de Poudlard12, de part tous ses lourds défauts. Un pronom bien complexe à apprivoiser. 

Tous ces pronoms sont donc imparfaits et ne peuvent complètement satisfaire les RPGistes. Mais dans ce cas, à quand l'apparition des pronoms personnels sujet au pluriel ?

Article écrit par Partison Gardiensar et illustré par Solene Alrina

Partager : Partage

[Chez Kreattur, Dobby et Winky] Porte-magie

porte-magie.png


Titre mystérieux en vue, attention, attention ! Mais en vrai, pas tant que ça, puisqu’il s’agira de construire diverses petites figures en lien avec le monde de la magie, montées sur porte-clés. J’ai donc choisi de faire un choixpeau, un éclair, Edwige, une beuglante, un vif d’or et une clé ailée. 

Pour cela, il me faut : 

  • De la pâte à modeler qui durcit à l’air : n’oubliez pas un petit bol d’eau, à côté de vous, pour vous rincer les doigts, humidifier la pâte, la lisser et coller, au besoin, divers bouts qui auraient décider de ne pas accrocher. Vous pouvez aussi acheter de la fimo, mais c’est plus cher et il faut demander à votre maman la permission d’utiliser le four.
  • Une baguette chinoise : pour faire le trou par lequel passe le porte clé, mais également pour travailler plus en détail, que ce soit avec le côté rond pour les empreintes ou le côté rectangulaire pour les angles et pour tracer des lignes
  • De la ficelle : c’est ce qui servira à nouer l’objet et l’attache porte-clés. Je trouvais ça plus pratique et plus esthétique que du métal.
  • Des attaches de porte-clés : trouvable dans les magasins de bricolage ou loisirs créatifs.
  • Du papier alu : pour laisser sécher sur un socle qui n’accroche pas vos créations. Peu aussi vous servir de palette de mélange, pour la peinture.
  • De la peinture : de préférence de la gouache ou de la peinture à l’eau, mais dans tous les cas, vérifiez que la peinture et la pâte à modeler sont faites pour s’entendre.
  • Du vernis : pour que ça fasse tout beau et que ça soit protégé.
  • Un bon thé et de la patience : parce que mine de rien, ça prend du temps. N’allez pas vous déshydrater.


À défaut de vous présenter les choses selon la chronologie que j’ai suivie, je vais vous les présenter par objets, ce qui sera plus simple si vous décidez de n’en faire qu’un.

Le choixpeau :

  1. Avec la pâte à modeler, faire une espèce de socle rond aux bords irréguliers dans leur hauteur. Il faut bien vous
  2. Faire ensuite un cône et appuyez dessus de manière à lui faire faire des plis. 
  3. Avec la baguette, dessinez-lui une bouche et des yeux en essayant de les fondre dans les plis créez.
  4. Une fois que la réalisation vous semble satisfaisante, mettez-la à sécher.
  5. Une fois sec, peignez votre choixpeau d’un brun foncé. Passez ensuite une seconde couche de marron plus clair pour faire différente tonalité.
  6. Une fois la peinture sèche, vernissez.
Choixpeau.png
 


(Le mien était trop gros pour en faire un porte-clés, je ne l’ai donc pas troué.)

Le vif d’or :

  1. Faites une boule régulière puis percez là le plus proprement possible.
  2. Avec la baguette, faites des motifs sur la boule.
  3. Prenez deux petites boules de pâte de la même taille.
  4. Applatissez-les en tentant de leur donner la forme d’une aile ovale. 
  5. Repliez un côté et percez-le pour y mettre l’attache.
  6. Dessinez les motifs qui vous feront le plus penser à une aile, et ce, des deux côtés !
  7. Mettez à sécher.
  8. Peindre la boule de doré (ou de la couleur la plus proche que vous arriverez à faire).
  9. Peindre les ailes en argenté (ou gris très clair, avec des nuances blanches par exemple).
  10. Une fois la peinture sèche, vernissez.
  11. Passez la ficelle dans les trous, dans l’attache de porte-clés et faites un noeud solide. 
Vif.png
 



La clé ailée :

  1. Formez une clé avec de la pâte à modeler (comme vous pouvez, oui, ce n’est pas une étape facile haha)
  2. Reprenez les étapes 3 à 6 pour les ailes.
  3. Mettez à sécher.
  4. J’ai choisi des nuances de bleu et gris pour les ailes, vous pouvez y ajouter des paillettes ou autres trucs girly, ainsi que du marron pour la clé.
  5. Une fois la peinture sèche, vernissez.
  6. Passez la ficelle dans les trous, dans l’attache de porte-clés et faites un noeud solide. 

 

Cle.png
 


L’éclair :

  1. Soupirez un bon coup, on croit que c’est le plus simple, mais en fait non. 
  2. Il n’y a pas de technique. Faites de votre mieux pour que ça ressemble à un éclair. Prenez la baguette, ça peut être très utile. 
  3. Mettez à sécher une fois que votre création vous satisfait et ainsi de suite, avec la peinture (couleur de votre choix, du noir pour moi), puis le vernis.

 

eclair.png
 


Edwige :

  1. Ok j’avais déjà vu un truc comme ça, je m’étais dit que ça allait être trop chou et en fait, c’est vraiment horrible, soyez prévenus.
  2. Faites plein de petits boudins en suivant le modèle du mien, et attention à ce qu’ils collent bien les uns avec les autres. 
  3. Autre technique, pas testée : étaler de la pâte et y découper la forme. 
  4. Déposez une petite enveloppe dans ses pâtes.
  5. Décollez doucement de l’alu quand vous pensez que c’est sec car cette création risque d’être un tant soit peu fragile.
  6. Peindre la chouette en blanc ou gris et ne pas oublier de faire un sceau rouge sur l’enveloppe.
  7. Vernissez une fois la peinture sèche.
  8. La ficelle peut passer où vous voulez, pour la raccrocher au porte-clés.

 

Edwige.png
 


La beuglante :

  1. Faites le parchemin qui accompagne la beuglante en faisant un rectangle assez régulier, puis en roulant les extrémités et en le plissant légèrement.
  2. Faites le même rectangle, mais cette fois, rabattre plus franchement les extrémités, en pliant franchement la pâte.
  3. Plissez franchement l’enveloppe.
  4. Pour les « dents », faites deux tout petits boudins et applatissez-les avant de dessiner, à l’aide de la baguette, les dents.
  5. Idem pour la langue.
  6. Faites ensuite tenir le tout sur l’enveloppe.
  7. Puis faites tout sécher bien assez longtemps, une fois que vos trous sont faits !
  8. Niveau peinture, il faudra du rouge en plusieurs couches pour l’enveloppe, du feutre multi-support noir pour les écritures (ou vous pouvez imprimer directement l’image de la lettre, que l’on trouve en ligne, et la faire tenir comme bon vous semble).
  9. Vernissez quand c’est sec.
  10. Passez la ficelle, puis le porte-clés, et le tour est joué !
Beuglante.png
 



Si jamais vous avez également fait le test ou si vous avez simplement des questions et/ou un chouchou parmi ces réalisations, n’hésitez pas à poster ! Et si vous voulez d’autres exemples de ce qu’on peut faire avec ce genre de pâte, hein, parce qu’il me reste à peu près 15kg de pâte à modeler. Sur les mains aussi, parce que ça colle.

 

Lexei-Ginny.png
 

 

 

 

 

 

 

 

Partager : Partage

[Chez Kreattur, Dobby et Winky] Gourmandises Mens… cruelles

773483GourmandisesMenscruelles.png


Kreattur, plutôt que de faire son article MENSuel de gastronomie magique, m’a laissé la totale responsabilité des fourneaux, ce qui était on ne peut plus CRUEL de sa part. Maintenant que vous avez donc compris le titre de cet article, vous avez également le droit de vous figurer qu’il serait cruel de ne pas le lire même si certaines images risquent elles aussi d’êtres cruelles à représenter tant de non-talent pour la gastronomie et les gourmandises. J’ai même tenu à vous le prouver en ne faisant pas une, mais bel et bien deux recettes. 

Les Muffins à la Citrouille qui devaient avoir une Tronche de Cervelle mais en fait NON

Ingrédients du gâteau :

  • 100g de beurre
  • 100g de sucre
  • 2 oeufs
  • 1 sachet de levure
  • 250g de farine
  • 1 grosse pincée de sel
  • 100mL de lait
  • 400g de citrouille cuite
  • 100g de pépites de chocolat



Mélanger le beurre en dé et le sucre (ça va vous faire les muscles, parce qu’il faut pas faire fondre le beurre, et ouais). Puis ajouter les oeufs. 
Dans un bol, tamiser la farine et la levure, le sel et les pépites.
Touiller les deux mélanges ensemble, puis ajouter le lait. 
Écraser la citrouille cuite (Je vais pas vous expliquer comment on fait cuire une citrouille, si ? Si ? Bon alors, il faut l’éplucher, la couper en dés et la mettre dans de l’eau bouillante jusqu’à ce que ça soit fondant quand on pique un couteau dedans. Vous aurez un point bonus si vous arrivez à faire le tout sans vous blesser.)

Muffin_1.png
 


Ajouter la citrouille au reste. Mais une fois qu’elle est froide, hein, sinon ça fait fondre les pépites et ça fait une tête bien dégueulasse, comme pour les miens.
Répartir dans les moules à muffin et faire cuire 20min à 180°C.

 

Muffin_2.png
 



Ingrédients du machin censé faire le nappage cervelle :

  • 200g de fromage blanc
  • 10g de sucre glace
  • 1 sachet de chantifix
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • du colorant rouge


Tout touiller, sauf le colorant, et avec force pour que ça prenne bien (il est possible d’essayer de voir si ça tient au-dessus de votre tête, je garantis rien mais c’est censé être assez solide).
Mettre le nappage dans une poche à douille (ou une poche de congélation coupée dans un coin, c’est pareil), en tassant bien dans le coin (j’espère que vous avez pas coupé avant de mettre le nappage dedans, ça serait bête).
Ensuite, faire des zigouigouis sur un muffin un peu aplati de manière à faire des vagues comme sur une cervelle. Ça semble simple au début. On vous dit partout de faire au feeling. Bah ça fini par ressembler à ce que j’ai fait : rien. 
Reprendre vos muffins, faire un petit nappage blanc dessus, mettre une petite de chocolat et les servir par deux en faisant croire que vous avez voulu faire des yeux.

 

Muffin_3.png
 




Et c’est pas fini ! Après une telle recette, j’étais obligée dans faire une seconde, pour faire retomber le niveau. 



Les Muffins au Chocolat qui devaient ressembler à des Chaudrons mais qui ressemblent à des Muffins à l’envers.

Ingrédients du gâteau :

  • 200g de fromage blanc
  • 200g de farine
  • 100g de sucre
  • 2 oeufs 
  • Un sachet de levure
  • 200g de chocolat
  • 50g de beurre
  • Une grosse pincée de sel


Faire fondre le beurre et le chocolat.
Dans un cul de poule (c’est comme ça que ça s’appelle en pâtisserie, si, si, représente), mélanger le sucre et les oeufs, puis ajouter le fromage blanc, et la farine tamisée avec la levure. Une grosse pincée de sel, aussi.
Touiller le chocolat/beurre fondu et la pâte.
Mettre dans des moules à muffins (propres hein, faut pas laisser les miettes des muffins à la citrouille au fond, non mais).
Cuire 30 min à 180°C. 

 

Muffin_4.jpg
 



Ingrédients pour la déco :

  • Du fromage blanc
  • Du colorant violet (ou rouge et bleu si vous êtes allé en maternelle)
  • Des myrtilles 
  • De la noix de coco râpée


Mélanger le fromage blanc et le colorant
Découper le muffin pour qu’il est une forme de chaudron une fois à l’envers. Il doit tenir sur la tête (en partant du principe qu’ils en ont une)
Faire un trou dans le bas (j’allais dire cul, mais ça faisait sale) pour y mettre le coeur du chaudron : une myrtille. 
Tremper la tête et le fond du muffin dans le fromage violet, le poser sur la tête, mettre la myrtille au milieu et saupoudrer de noix de coco râpée. 
Prendre un trombone déplié et nettoyé pour faire la hanse du chaudron, parce qu’au point où on en est, un peu de métal dans la recette ne fera pas de mal.
Préenregistrer le numéro des urgences au cas où un Moldu ait la bonne idée de bouffer le trombone. 

 

Muffin_5.jpg
 




PS : Merci de m’offrir un elfe de maison pour quand Kreattur fait grève. Ou alors, faites que le prochain prof de gastronomie magique veuille nous faire des articles du type.

 

Article écrit par Alexeievna et illustré par Ellie Bradburry

Partager : Partage

[Chez Kreattur, Dobby et Winky] Tout pour se refaire une laideur

Tout_pour_se_refaire_une_laideur.png

 

 

Ha le règne de l'apparence et du paraitre… Il est malheureux de voir tant de jeunes personnes dépenser des fortunes pour s'approprier la dernière potion à la mode issue d'un secret ultra-méga-super bien gardé par mamie Machinchose. Qu'est-ce que nous ne ferions pas grâce à nos grand-mères et leurs conseils farfelus… Mais à quoi bon dépenser nos économies alors que nous avons tout à portée de main dans notre cuisine ? Winky sera ravie de vous ramener quelques ingrédients dérobés dans la cuisine de l'école. Comment ça vous n'avez pas confiance ? Pourtant se tartiner le visage de nourriture apporte que des bienfaits. Ou presque.

 

Vous avez des problèmes d'acné comme 99% des pré-pubères ? La solution est d'une simplicité voyons. Frottez une gousse d'ail sur vos boutons et ils partiront !  Dans le cas contraire soyez contents, vous gagnez une protection contre les vampires. Et vos amis aussi risquent fort de vous fuir toute la journée. Au moins plus personne sera témoin de vos boutons.

Vous avez mauvaise mine ? Passez délicatement un cube de tofu pour avoir la peau aussi douce que les fesses d'un bébé. Par contre l'ancienne directrice de maison des Poufsouffle risque de vous déclarer la guerre pour avoir osé lui voler ses réserves de tofu…

Peut-être avez-vous une peau si grasse qu'elle brille de mille feux H24 ? Un masque d'avocat pourra remédier à votre problème ! Les bienfaits de l'avocat rendront votre peau homogène et lisse. Mais prenez garde à ne pas être poursuivi par les enseignantes de DCFM car vous risquez d'avoir quelques ressemblances avec Frankenstein. Mais vous, vous aurez la décence de ne pas sentir l'odeur délicate du cadavre en décomposition.

A moins que vous ne vouliez tout simplement vous faire plaisir en ayant une peau doucement parfumée ? Cette fois le masque en chocolat est fait pour vous. Néanmoins l'enivrante odeur du cacao risque éventuellement d'attirer quelques élèves gourmands. Mais qu'importe ? Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles lorsqu'on sent le chocolat ! Non ?  


Winky assure que ces conseils beauté sont indéniablement efficaces, après tout il s'agit des conseils d'une très vieille dame. Certes, ces astuces peuvent avoir quelques  effets indésirables, mais ne vous a-t-on jamais dit qu'il fallait souffrir pour être belle ? Ou beau, Winky ne vous juge pas.

 

 

 

Calixte-Ginny.png
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager : Partage

Hallowroscope

horoscope1.pnghoroscope2.pnghoroscope3.pnghoroscope4.pnghoroscope5.png

Melody-Chloe.png

 

 

 

 

 

 

 

Partager : Partage

[Feuilleton] Argus Rusard, c'est pas sorcier ?

Argus_Rusard_c_est_pas_sorcier_1.png

 

Le petit Argus, du haut de ses dix ans, mimait le sommeil dans une action quasi-parfaite. En effet, lorsque sa mère passa la tête par la porte pour voir si son petit ange était debout, elle fut intimement persuadée qu’il dormait encore. Pourtant, les sens du garçonnet étaient bien en éveil : il réfléchissait à toute allure à un nouveau stratagème qui déclencherait ses pouvoirs magiques. Après tout, il n’avait que dix ans… il n’était pas encore trop tard, n’est-ce pas ? La majorité des enfants de son entourage avaient vu leurs pouvoirs se révéler bien plus tôt, mais tant qu’il n’avait pas de lettre de Poudlard suite à son onzième anniversaire, tout était encore possible. Et puis, sa mère, potioniste de renom, le lui avait assuré.

Mais son petit cerveau tournait dans le vide, ce matin-là. Il finit donc par se lever, s’habiller à la va-vite et descendre dans la cuisine familiale, où son arrière-grand-mère, une vieille sorcière aigrie par ses années à Azkaban, battait distraitement un paquet de cartes à jouer. Il lui jeta un vague regard avant de se servir un verre de jus d’orange, puis revint s’asseoir près d’elle, attiré par ce qu’elle avait entre les mains. Une idée venait de surgir dans sa petite tête.

À peine une heure plus tard, alors que sa mère laissait sa baguette préparer le déjeuner, Argus avait réuni ses deux parents et son arrière-grand-mère, qui fumait une pipe à l’odeur atroce pour avoir quelque chose dans les mains, maintenant que les cartes ni étaient plus. Ces dernières étaient dans les mains du jeune garçon, et pour l’occasion, il avait enfilé son chapeau de sorcier : car c’en était un, ça y est, et il allait le leur prouver !

- Père, il faut que vous choisissiez une carte !

- Alors je prendrais la carte de chocogrenouille n° 213.

- Dans mon jeu, souffla le petit Argus, que la réponse de son père avait légèrement découragé.

Le sorcier le fit en levant les yeux au ciel.

- Allons mon cher, soyez conciliant.

- Quelle idiotie nous a-t-il encore inventé, hein ? maugréa Mr Rusard en direction de sa femme.
Celle-ci fronça les sourcils et reconcentra son attention sur son fils.

- Remettez la carte dans le tas, s’il vous plaît, annonça-t-il avec un brin de grandiloquence en tendant le jeu à son père.

Mr Rusard s’exécuta et Argus mélangea aussitôt les cartes en les agitant grossièrement dans ses petites mains osseuses. Puis, d’un coup, il en tira une, qu’il avait visiblement laissée volontairement sur le haut du paquet.

- C’est celle-là ! Et je l’ai deviné… par magie !

Le sorcier d’âge mur haussa un sourcil. Puis explosa dans une espèce de rire qui se transforma rapidement en toux gutturale à cause de la fumée.

- Aucune idée, je n’ai même pas regardé la carte ! Et quand bien même… nous ne sommes pas chez les moldus, petit imbécile ! cracha-t-il en soupirant de dédain avant de s’éloigner de ce fils si misérable.

Argus enleva son chapeau, au bord des larmes, sous le regard désolé de sa mère. Il traversa le nuage de fumée produit par la pipe de la vieille sorcière et grimpa jusqu’à sa chambre, où il s’effondra sur son lit.
Mais à peine eut-il le temps de ravaler sa déception qu’on toquait à la porte, dans une odeur de brûlé et d’encens, la fumée se faufilant jusque sous la porte.

- Voyons, morveux. Halloween, c’est ce soir. Une bonne frayeur, rien de mieux pour réveiller des pouvoirs… et se moquer de ceux qui n’en ont pas.

Pour seule réponse, Argus enfouit sa tête sous l'oreiller, préférant faire semblant de ne pas écouter son arrière-grand-mère. Peut-être avait-elle raison, mais jusqu'ici aucun Halloween ne put réveiller ses pouvoirs. Il n'espérait plus trop rien venant de cette fête, hormis avoir de nombreuses friandises. 
Le soir arriva rapidement, tandis que le jeune garçon avait passé toute la journée dans son lit à ronchonner. Il dut se rendre l'évidence qu'il devrait fêter Halloween sans ses pouvoirs, une fois de plus. 

- Argus ! Tu viens te déguiser pour aller chercher tes bonbons ?

- Oui. J'arrive.

Traînant des pieds et ronchonnant, le jeune garçon descendit les escaliers et arriva dans le salon. Sa mère s'y trouvait avec quelques mixtures à ses côtés. Elle invita son fils à s'assœir sur un fauteuil, et celui-ci s'exécuta. Pendant un quart d'heure, Mrs. Rusard badigonnea le visage, les bras et les jambes de son fils avec diverses crèmes et lotions. Bientôt, il fut méconnaissable. 

- Ho, tu es un parfait vampire ! Va te voir dans la glace !

Argus se précipita vers le miroir le plus proche. Sa peau était d'un pâle inhumain, ses canines longues à en faire peur et du sang très réaliste coulait de sa bouche. Toujours un peu ronchon, il enfila son costume, un simple costard usé et delavé par le temps. Puis, il mit ses chaussures noires toutes poussiéreuses. Il se rendit sur le seuil de la porte, un petit sac miteux à la main. 

- Dépêche-toi un peu ! Les triplés Cormac ont déjà commencé, eux !

- Oui, je sais, je les ai vus... 

Ces trois roux de dix ans ne cessaient de faire des blagues aux habitants du quartier, et souvent pour les embêter plus qu'autre chose. Malgré leur présence, Argus sortit et marcha tranquillement dans la rue éclairée par les nombreuses citrouilles. Cinq autres enfants avaient eux aussi déjà commencé à récolter des friandises. Il était temps de s'y mettre si il voulait récolter quelques bonbons avant de rentrer. Ainsi, il fit quelques maisons, recevant jusqu'ici uniquement des friandises sorcières, étant donné qu'un seul Moldu habitait dans ce quartier. Son sac débordait presque lorsqu'il arriva près d'une maison en même temps que les triplés.

- Et Argus ! Vise un peu ce que j'ai !

Le roux du milieu montra alors une baguette, l'agitant de toute part. Argus soupira. Cela faisait trois ans que les pouvoirs des triplés s'étaient déclarés, alors, il s'amusaient à le narguer en jouant quelques tours, bien que souvent ils tournent à la catastrophe. 

- C'est la baguette de notre mère, on a réussi à lui chiper en douce. Et toi, tu en auras jamais de baguette.

- N'importe quoi ! Je serai un sorcier plus puissant que Merlin lui même. Vous allez voir un de ces jours...

- Oh, mais c'est qu'il nous menace, le Rusard ! Nos habits ont encore la trace de tes prétendues pouvoirs magiques, tu sais. 

- Je confirme !

- J'affirme !

- Regarde plutôt mes pouvoirs magiques, tête de rat !

D'un grand geste ridicule, le roux qui tenait la baguette arriva à faire léviter une citrouille. Mais, ce ne fut pas la seule à décoller du sol, puisque toutes celles devant cette maison se trouvaient aussi à quelques centimètres du sol. Alors, il pointa Argus de la baguette, et, elles se jetèrent sur le pauvre garçon. Il fut totalement recouvert d'orange, des morceaux de citrouilles un peu partout sur lui. 

- HAHAHA ! Argus n'ira jamais à Poudlard !

- Je confirme !

- J'affirme !

Une telle humiliation ne fut pas sans conséquence. Voilà qu'Argus commençait à nourrir une sorte de haine envers les petits sorciers farceurs, et davantage envers les roux.

 

 

Article écrit par Alexeievna et Partison, illustré par William Jones

Partager : Partage

[Jeux et concours] La Chasse aux Sorcières

 

L'équipe de la Gazette du Sorcier était en train de fouiller les armoires de la salle de rédaction afin de retrouver toutes les décorations pour Halloween et se préparer pour le nouveau numéro quand un vieux parchemin s'échappa d'une boîte en carton et atterrit sur le bureau d'une des rédactrices. Arriverez-vous à le déchiffrer afin de savoir ce qu'il y est inscrit ?

 

Clique pour voir le message en grand


Une fois le message décodé et les instructions inscrites réalisées, envoyez vos preuves par hibou à Lune O'Nightley avant le 28 novembre à 22h54 (HF). Les plus rapides seront mieux récompensés.

 

Premier : 30 points de maison et 3 gallions
Deuxième : 20 points de maison et 2 gallions
Troisième : 10 points de maison et 1 gallion
Quatrième et suivants : 5 points de maison

 

Indice : Commençons par le "thé"

 

 

Lune-William.png
 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager : Partage

- page 1 de 2

© 2009-2019 Poudlard12.com :: Propulsé par Dotclear