La Gazette du Sorcier - Edition Poudlard12

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Quand deux histoires se rejoignent ...

Pour les moins catégoriques d'entre-vous - soit ceux qui n'ont pas de remontée dès qu'ils entendent parler de moldus - vous devez très certainement savoir que les sorciers ne sont pas les seuls à avoir une histoire bien fournie. Et pour cause, les moldus en ont des choses à raconter. Il est d'ailleurs possible, du moins, je vous assure que si, de rapprocher certains évènements de cette fameuse histoire moldue à notre histoire, et plus précisément à des évènements connus par Poudlard12 récemment, ou par des pédouzien ayant marqués les esprits de telle ou telle manière.


Vous avez certainement déjà entendu parler de la bataille de Waterloo, datant du 18 juin 1815, durant laquelle Napoléon Bonaparte (ou Napoléon 1er) - connu comme le premier empereur de France - est vaincu par une coalition anglo-prussienne à Waterloo, précisément cent jours après son retour de l'île d'Elbe, île sur laquelle il était exilé. Cette bataille historique peut aisément être rapprochée du grand pédouzien Artus Myrtle. Je suppose qu'il n'est pas nécessaire de le présenter à nouveau, et si quelqu'un se sent perdu, honte à lui. Imaginez donc Artus, en tant que Napoléon, après une bataille acharnée contre Bianca Gordon, ce dernier finalement vaincu par la dictatrice de l'école, se rendant alors compte du fait qu'il n'avait absolument aucune chance de la vaincre. Il était courageux, reste à voir qui d'autre tentera de la faire virer de son poste. Ainsi, si Artus finit par disparaître, inquiétez-vous d'un nouvel exil probable.

Conflit sûrement bien moins connu, se trouve être celui du nom de la querelle des Investitures, entre le pape et l'empereur, de 1075 à 1122, débuté sous le règne du pape Grégoire VII (précurseur de la réforme grégorienne, dans le même temps que la querelle des Investitures) remettant en cause le degré de pouvoir accordé à la papauté en comparaison à celle de l'Église, à travers divers affrontements, parfois violents. Finalement, ce conflit a considérablement permis d'accroître le pouvoir du pape. Cette lutte acharnée en quête de domination totale, peut être comparée à l'animation des phénix d'or, où chaque année, nombreux sont les pédouziens qui tentent de faire valoir leurs souhaits de se voir attribuer tel ou tel phénix. Ne reste plus qu'à savoir comment les nominés de cette année se battront à nouveau l'année prochaine en quête de ce pouvoir considérable.

Sans en connaître davantage sur sa propagation, tout le monde se doit d'avoir, au moins, déjà entendu parler de la peste noire de 1348, si connue pour le désastre engendré dans de nombreux pays. Cette maladie mortelle - qui touche, à l'origine, le rat, et se transmet à l'homme par la puce - débute lors d'une manifestation en Crimée lorsque des cadavres infectés sont jetés dans la ville. Ville qui contient finalement l'épidémie. Cependant, seuls quelques malades suffiront pour qu'elle se propage de la Sicile jusqu'à toute l'Europe. En plus de la violence de cette pandémie qui fit de nombreux morts, la société en elle – même fut impactée par les comportements liés à la peur, à la panique, ou encore aux incertitudes. À quoi rattacher cela ? La Gazette, bien évidemment. Un mois de préparation pour écrire quelques broutilles est largement suffisant, les rédacteurs ont donc de quoi ajouter quelques informations croustillantes, se rapprochant parfois de cette peste mortelle. Et notamment dès le début du mois avec une nouvelle édition remplie de ragots prêts à détruire des vies pédouziennes.

Davantage connu, nous pouvons maintenant évoquer le concile de Trente, concile œcuménique - c'est-à-dire universel - qui débute en 1545, et prend fin en 1563. Il se déroule en vingt-cinq sessions à Trente, en Italie, et a pour but d'exposer la pensée exemplaire à suivre, ainsi que convaincre les infidèles de ne pas se tourner vers le protestantisme. Il faut d'ailleurs savoir qu'à cette époque, le protestantisme était en plein essor avec le développement des idées de Martin Luther, ou encore de Jean Calvin. Ce concile fut le moteur de la réforme catholique, également appelée Contre-réforme. Maintenant, pensez au CA, et imaginez-les en train de mettre leurs arguments de côté, prévoyants de convaincre chaque élève du droit chemin à suivre. À l'intérieur même de cette réunion, c'est à se demander comment ils peuvent prendre des décisions lorsque Aimyli fait des blagues, Ellana parle de goûter, Lume n'arrête pas de crier, Alpha est en campagne pour Poutine et Bianca est au bord de la crise de nerf.

Pour finir, on peut évoquer la guerre du Péloponnèse, certainement peu répandue. Ce conflit, daté de 431 à 404, a opposé les deux cités bien connues de Sparte et Athènes, durant de nombreux conflits, pour des raisons ayant évoluée au fil du temps. Au cours de cette guerre, il y eut de nombreuses révoltes comme par exemple celle de Mytilène (ville de Lesbos, située en mer Égée), ou encore une épidémie à Athènes qui décima un tiers de la population de la cité. Bien évidemment, on peut rapprocher cette guerre à la coupe des quatre maisons, et plus précisément lors du rush de juin. Moment le plus incertain du combat. Il est toujours bon de rappeler à ses troupes qu'ils sont là pour se battre pour leur maison et non pour eux-mêmes. À la finalité, c'est Sparte qui est sacré vainqueur, ou Poufsouffle, en d'autres termes. Oups, comment ça, je ne suis pas censé favoriser l'une des maisons dans la Gazette ?


Alors, qui pour assurer l'inutilité de l'histoire moldue maintenant ?

Partager : Partage

Commentaires

1. Le Lundi 22 février 2021, 11:19 par Ariane Evans

J'ai adoré cet article. Il est drôlement original et les références sont riches ! En plus on ne perd pas Harry Potter de vue. Impeccable. Bravo au rédacteur.

Belle journée à tous

2. Le Lundi 22 février 2021, 18:46 par Meiling Ling

Impressionnant, cet article fourmille d’élément de l'histoire Moldu et en même temps on vient très facilement à la nôtre. Je vais être plus attentive en cours d'étude des moldus moi. Et encore une fois très belle illustration.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet

© 2009-2019 Poudlard12.com :: Propulsé par Dotclear