La Gazette du Sorcier - Edition Poudlard12

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi 15 février 2020

Hors-Série n°2


Passé l'effet de surprise du 1er numéro Hors-Série de la Gazette, il fallait à nouveau marquer le coup. Le plan était parfait : un article bien construit et pertinent de Kyle ; des gifs rigolos ; un sondage léger ; la redécouverte d'un billet d'humeur de Wilde ; de jolies illustrations de Kyara et Celty...

Oui mais voilà. Parfois les choses ne se passent pas comme prévu. Il arrive qu'on nous mette des bâtons dans les roues, qu'on nous gâche notre enthousiasme, qu'on réduise à néant nos efforts pour vous proposer un contenu de qualité. En disant cela, bien sûr que j'ai une cible en tête. Et comme l'éditorial est l'espace de liberté du Rédacteur en Chef, je ne me gênerai pas pour donner son nom.

Dotclear. Que ce blog de merde aille bien se faire cuire un œuf périmé.


En vous souhaitant malgré tout une bonne lecture.

 

SOMMAIRE

Cliquez sur les titres pour les faire apparaître en-dessous.

Soyez amoureux
Rédigé par Kyle Gallerion

Le Hors-Série n°1 en gifs
Rédigé par l'équipe

En attendant Godotclear
Rédigé par Ray Paro

Publicité
Illustré par Celty Roze

Sondage : À quel célèbre nounours ressemble Artus Myrtle ?
Rédigé par Ray Paro

P12 perd de sa mag... Et ta sœur ?
Rédigé par Wilde

Création libre
Rédigé par Ray Paro, illustré par Celty Roze



Rédigé par Ray Paro
Illustré par Sukyana Singh
Conceptualisé par Celty Roze

À l’origine, je voulais écrire un article sur « comment j’ai détesté participer au Tournoi du Dragon ». Quelque chose de très construit – mais pas forcément très constructif. Quelque chose de très acide, acerbe. Ah ! Ce serait bien croustillant sous la dent ! Je voulais laisser éclater ma rage. C’est un sentiment très puissant – et il se déclenche si facilement ! Et qu’est-ce qu’on s’en délecte. Dire du mal de quelqu’un ou quelque chose, c’est actif, c’est rechercher la petite bête et la déchirer de ses canines acérées. Ça attise les tripes, ça gonfle l’égo. Et si on pense faire « dans l’intérêt » de l’autre, alors là c’est encore mieux ! C’est nous qui avons raison ; qui pour nous contredire ? Ô quel sentiment de jouissance !

Soudain, je me rends compte de ce à quoi je suis en train de penser. À quoi servirait un tel article ? Peut-il tirer un sourire amusé, améliorer notre petite communauté, y mettre de l’entrain et de la bonne humeur, une ambiance chaleureuse et joyeuse ? Ai-je vraiment oublié le thème de la saga qui nous a réunie ? Ai-je vraiment oublié, dans une histoire de magies parfois des plus redoutables, laquelle était cependant la plus forte de toutes ?


Les différents types d’amour

Vous savez ce dont la Saint-Valentin est communément la fête ? De l’amour. Pas des amoureux. Les Grecs distinguaient quatre sortes d’amour qu’ils exprimaient par les jolis noms de philia, agapê, storgê et éros. Je vous ferai grâce d’un exposé plus complet et ne vous interroge que sur ceci : l’amour entre amoureux.ses, combien de ces quatre types croyez-vous qu’il recouvre ? C’est bien vrai : il ne correspond qu’à l’éros seul. Serait-il le plus important alors ? Non. Serait-ce le plus utilisé ? Loin de là. Le plus fort, le plus facile à déclencher ou à cultiver ? Toujours pas. L’amour « romantique » n’est qu’un des autres types d’amour. Dans ces autres-là vous trouverez au hasard : la sincère amitié, l’émerveillement pour le monde, la tendresse d’une mère…

Ce n’est que peu de répéter que les célibataires ne doivent pas se sentir coupables d’être seul.e.s le jour de la Saint-Valentin, comme si la valeur de leur vie était basée sur leur capacité à se trouver en couple (ou potentiellement) à cette date-là. C’est la notion même de « bonheur = couple » qu’il faut remettre en question. Vous voulez célébrer la Saint-Valentin ? Préparez-vous une soirée avec vos meilleurs potes. Allez rendre visite à vos chers grands-parents. Offrez-vous une séance de massage ou de ciné, selon vos goûts. « Attends là ! » je vous entends me dire, « c’est une activité solo, ça ! » Bien entendu que ça l'est. Et c’est même celle que je recommanderai au-dessus de toutes les autres. La raison, la voici :


L’amour commence avec soi-même

On cherche « l’amour » (comprenez bien : à se mettre en couple) dans l’espoir d’être enfin aimé. Et dans une société où cet amour doit être parfaitement exclusif, il est normal de s’attendre à ce qu’il nous mette à l’abri pour toujours ; nous garantisse que non seulement l’on sera aimé, mais en plus pleinement, davantage que tous les autres. Cassons cette pauvre illusion, voulez-vous ? Nous venons d’établir que l’amour pour notre partenaire peut et n’a pas à être supérieur à l’amour pour nos amis ou notre famille. Ce n’est pas en fouillant les moindres recoins de la Terre que vous trouverez la personne qui vous aimera le plus et le mieux. Cette personne, ça ne pourra jamais être que vous-même. Pour certains (les moins narcissiques d’entre nous) c’est dur à accepter – mais c’est ainsi. S’aimer soi-même, ce n’est pas se satisfaire égoïstement de sa propre compagnie ou refuser d'approcher celle des autres. S’aimer soi-même, c’est déjà prendre soin de son corps. La base, c’est de se laver les dents. Le niveau au-dessus, c’est écouter sa fatigue, savoir prendre le repos et le calme nécessaire quand on a les nerfs à vif, quand notre cerveau nous implore de nous arrêter. C’est choisir ses vêtements pour se plaire à soi-même et être confortable toute la journée. C’est comprendre qu’il n’y a rien de mal à avoir un date avec soi-même. Ce n’est pas s’empiffrer à toutes les occasions, mais se poser de temps à temps pour déguster un bon dessert ou un bon plat.

« Soi-même » c’est le pire conjoint, le pire coloc de tous les temps : on connaît tout de ses défauts, toutes ses faiblesses, tous ces détails qui le rendent « moche » et insupportable. Par conséquent, apprendre à l’aimer, c’est apprendre à aimer tous ses semblables – ceux-là mêmes que nous nommons « les autres ».


Conclusion : il faut aimer

Nos sentiments sont infinis et infiniment complexes. On ne « trouve » pas « l’amour » lorsqu’on parvient enfin à se mettre en couple. L’amour c’est ce qui relie positivement deux êtres humains, c’est ce lien bizarre, mais fort, qui nous permet, chaque jour, d’avancer vers une société meilleure. Même ici sur P12. Il ne s’agit pas d’être naïf ou candide ou hypocrite ou positif de force ou même de tout pardonner sur-le-champ. Il s’agit d’aimer. C’est l’amour – l’amour pour soi-même, pour l’autre, pour ce qu’on veut construire – qui nous permettra de critiquer avec efficacité.

Alors aimez-vous bande de pleutres.

Quand Ray nous propose du travail supplémentaire.

 

 

Quand Ray dit finalement que ce n'est pas obligatoire.

 

 

Quand t'as postulé avant de savoir qu'il y aurait du taf en plus.

« - C'est une blague ? - Ils nous ont bien eu. »

 

 

Mais que c'est quand même un super concept.

 

 

Quand Ray lance des idées mais que c'est Celty qui doit tout exécuter.

 

 

Quand on est super motivés et que le blog plante à ce moment là.

 

 

Quand Celty vient à la rescousse avec une page html.

 

 

Quand Celty se lance dans l'explication du fonctionnement de son système d'onglets.

 

 

Quand tu vois que doclear marche toujours pas.

 

 

Quand Ray propose d'illustrer lui-même un article.

« - J'aimerais bien voir ça. »

 

 

Quand tu viens de finir tes articles ou tes illustrations ou parfois les deux pile dans les temps.

 

 

Quand tout est prêt et qu'on a plus qu'à attendre le blog.

 

 

Quand le blog reste indisponible jusqu'au dernier moment.

 

 

Quand on fête la publication aux Trois-Balais.

 

 

Après quelques verres de Whisky Pur Feu (Pour oublier Dotclear).

 

 

Quand les lecteurs découvrent le nouveau format.

 

 

Quand les lecteurs réagissent au hors-série.

 

 

Quand on reçoit des "Pauvre Guideone" suite au sondage.

« - Je vois ça comme le triomphe de l'esprit humain, de pouvoir se soucier à ce point de quelque chose d'aussi futile. »

 

 

Quand on voit les retours positifs de membres emblématiques de P12.

« - Il est célèbre et il me parle. »

 

 

Quand Aidan trouve des trucs à redire.

 

 

Quand Elea découvre le commentaire d'Aidan sur sa publicité.

 

 

Quand on découvre le clash dans le topic de parution.

 

 

Quelques échanges plus tard.

 

 

Le mois suivant, quand on doit bosser sur le HS n°2 et que le blog est de nouveau inaccessible.

« - Et c'est reparti. »

 

ARTICLE. - Toi aussi, tu dois être content, au fond, avoue-le.

RAY. - Content de quoi ?

ARTICLE. - De m'avoir écrit.

RAY. - Tu crois ?

ARTICLE. - Dis-le, même si ce n'est pas vrai.

RAY. - Qu'est-ce que je dois dire ?

ARTICLE. - Dis, Je suis content.

RAY. - Je suis content.

ARTICLE. - Moi aussi.

RAY. - Moi aussi.

ARTICLE. - Nous sommes contents.

RAY. - Nous sommes contents. (Silence) Qu'est-ce qu'on fait, maintenant qu'on est content ?

ARTICLE. - On attend Dotclear.

RAY. - C'est vrai.

(Silence)



Ce deuxième Hors-Série devait sortir le samedi 15. Tout était prêt en fin d'après-midi. C'était sans compter sur notre ennemi numéro un.

Dotclear. Rien qu'en écrivant ce mot, j'ai les poils qui s'hérissent. Il est difficile pour le lecteur lambda de comprendre l'aversion que provoque ce blog chez les Rédacteurs/Photographes/Chroniqueurs en Chef.

C'est qu'il y a beaucoup à (mé)dire le concernant. D'ailleurs, un seul article comme celui-ci ne suffirait pas. Du coup on a lancé l'idée en salle de rédaction de faire une édition spéciale : un Regard sur dotclear pour expliquer son fonctionnement ; un article gifs sur ce que nous inspire ce blog ; un reportage de Kyle plein de dérision ; une interview des Chroniqueuses en Chef par Marc à ce sujet ; un Tu sais que tu utilises dotclear quand ; un Psychotest "quelle fonctionnalité bidon de dotclear es-tu ?" ; une affiche anti-dotclear par Elea ; les perles du blog par Ray... Il y a matière à faire un journal complet rien qu'avec ce sujet.

Mais s'il fallait résumer dotclear en quelques mots, j'utiliserais certainement toutes les insultes du dictionnaire, pour rester impoli. Lorsque vous voyez que la page d'un journal ne fonctionne plus ("502 bad gateway"), dites-vous que les problèmes sont encore plus fréquents avec notre outil de travail (en général quand les journaux sont inaccessibles, c'est que le blog est en "404 not found" depuis deux jours - donc il y a souvent des cas où la page d'administration est hors-service mais pas les journaux). Impossible d'accéder aux fonctionnalités de dotclear, mettre en ligne nos articles, publier quoi que ce soit. Imaginez que vous ne puissiez faire vos activités pédouziennes que la moitié du temps, parce que les sections, onglets ou modules ferment inopinément. Déjà que c'est la panique générale les rares fois où P12 ou le tchat cessent de fonctionner...

Dotclear c'est ça. Un outil claqué au sol, inaccessible dans les pires moments, qui nous empêche d'avancer comme on le voudrait, qui gâche constamment nos efforts. Et ça encore c'est que la partie plus ou moins émergée de l'iceberg. Je ne vous raconte pas tous les soucis de fonctionnalités quand le blog daigne enfin marcher. Les boutons qui ne veulent pas fonctionner, les codes html qui font n'importe quoi tout seuls, la médiathèque d'images qui est prise de tête... Depuis 2012 que j'utilise dotclear grâce à cause de mes postes, j'en ai vu passer des vertes et des pas mûres.

Souvent, des gens viennent me voir pour me dire que la Gazette ne fonctionne plus. MERCI JE SAIS. J'ai le blog constamment ouvert, je suis le premier au courant quand il fait de la merde, et : j E . n E . p E u x . r i E n . y . f a i r E.
CE BLOG AURA MA PEAU ! On pourrait réfléchir à d'autres moyens de vous proposer le même contenu, mais ce n'est pas si simple que ça.

Mais zen, restons zen. Malgré le stress et la frustration qu'engendre dotclear, je tiens bon. J'ai plus beaucoup de cheveux, mais mon cerveau n'est pas encore trop attaqué. Alors pour conclure, je parlerai au nom de tous les gens qui gèrent les journaux de P12 : nous avons d'autant plus besoin du soutien des pédouziens et de savoir que vous nous lisez malgré les difficultés que l'on rencontre. Sans vous, on baisserait les bras beaucoup plus vite à force d'user notre énergie dans ces conditions. Merci.

Avant le sondage du mois, voici les résultats du précédent. Nous vous invitions à répondre à la question : « À quoi vous fait penser le sourire de Galahad Scamander ? »

C'est la réponse « À un message d'Artus : aimable et bienveillant » qui arrive en tête des suffrages avec 36% des votes ! La preuve en image :


cliquez pour agrandir


Galahad-Artus, une transition toute trouvée. Peu après la nomination de Galahad en tant que Directeur Adjoint, c'est Artus Myrtle qui a rejoint le Conseil d'Administration comme Ministre Adjoint. Une information somme toute assez futile, ne nous le cachons pas.

Le principal fait d'arme d'Artus ces dernières semaines - et qui résume à lui seul la longue aventure du jeune homme sur Poudlard12 - c'est d'avoir gagné le Phénix du pédouzien le plus gentil. Une récompense logique pour beaucoup, mais qui nous amène, nous à la Gazette, à prendre des précautions. Nous devons enquêter sur le sujet. Il nous a donc paru judicieux, dans un premier temps, de comprendre quel type de gentil était le nouveau Ministre Adjoint selon vous.

Nous vous invitons donc à répondre au sondage suivant :


À quel célèbre nounours ressemble Artus Myrtle ?

Baloo : avec lui il en faut peu pour être heureux.
Groscopain, le Bisounours orange : cliché de la niaiserie.
Nounours (Bonne nuit les petits) : toujours proche des jeunes membres du site.
Pedobear : un peu trop proche des jeunes membres du site.
Hagrid : un cœur de géant.


Empruntez ce portoloin pour voter !

2012. Poudlard12 est en proie à de vives agitations. L'ambiance du site se dégrade petit à petit. Malgré les efforts et l'activité du personnel, les membres ne retrouvent plus la "magie d'avant". C'en est trop pour Wilde - alors Directeur de Maison, Adjoint en HDlM et Photographe de la Gazette - qui dégaine sa plume la plus affûtée pour combattre cette vision pessimiste.
Un article paru dans l'édition n°76 de la Gazette (février 2012).

PORTOLOIN VERS L'ARTICLE ORIGINAL

 

 


Depuis plusieurs années maintenant, on entend à tout va et vient de la part de tout le monde et n’importe qui que « Poudlard12 perd de sa magie ». Chaque année, mois, jour, minute et seconde, notre chaleureux château irait de plus en plus mal. Si vraiment c’était le cas, je pense qu’il n’en resterait aujourd'hui plus grand chose. Dès qu'une animation ne marche pas, « Poudlard12 perd de sa magie ». Dès que quelqu'un démissionne, « Poudlard12 perd de sa magie ». Dès qu’un recrutement remporte moins de succès, « Poudlard12 perd de sa magie ». Dès que Lust va aux toilettes, « Poudlard12 perd de sa magie ».

Mais où va le monde ? Le Pédouzien est devenu chiant, et il le revendique maintenant, afin de montrer son ancienneté, afin d'ennuyer (restons polis) les personnes géniales qui donnent de leur temps pour le site (surtout moi), afin de faire comme les vieux en espérant connaître la renommée qu'il n’aura jamais, afin de se faire remarquer, ou tout simplement de pouvoir aller lécher la cuvette après le passage de Casmir.

 

 

Il est vrai que notre école connaît des hauts et des bas, d’autant plus que le mouvement HP s’essouffle peu à peu avec la sortie des sept livres et films. Mais ces personnes que rien ne contente, se rendent-elles compte qu’elles sont relous ? Qu’elles contribuent à cette perte de magie ? Pensent-elles que cette gourde de Luna Lovegood, ou ce niais de Colin Crivey auraient osé dire à leur Directeur (Dumbledore ou Rogue, faites votre choix), que leur école était en train de sombrer ? Pensez-vous que ce binoclard d’Harry Potter, aussi focu qu'il était, aurait simplement imaginé dire à Dumbledore : « Eh mon pote, bouge ton boule, y a ton école qui coule ! » ?

La bonne réponse est non. Si vous avez répondu oui c'est que vous êtes aussi intelligent qu'un troll des prairies. Pensez-vous sincèrement que Lust est aveugle, consanguine et déficiente mentale ? Qu'elle ne se rend compte de rien, et qu'il faut lui rabâcher quelque chose qu’elle peut constater et déplorer elle-même tous les jours ? Si votre réponse est encore oui, vous pouvez vous jeter de la tour d'astronomie, ça nous fera un boulet en moins.

 

 

La magie, elle vient des personnes qui peuplent ce château et traversent ses couloirs tous les jours ; des liens qui se créent autour d’un univers, et malgré la distance ; des choses les plus simples que nous faisons tous les jours sur Poudlard12 et que nous prenons pour acquises car elles sont là depuis toujours.

Un philosophe célèbre dont j’ai oublié le nom a dit : « Il en faut peu pour être heureux, vraiment très peu pour être heureux ! » Vu le nombre de fans de Disney qu’on peut croiser chaque jour dans le château, ne pourrait-on pas penser que cette phrase est aussi acquise que ce que nous faisons à chaque fois que nous foulons le sol de notre école ? Pensez-vous que c’est en se plaignant que cette magie « perdue » va revenir ?

Un scientifique moldu du nom de Lavoisier et que certains d’entre vous connaissent peut-être a dit : « rien ne se perd, rien ne se créé, tout se transforme ». Cette règle élémentaire de la physique et de la chimie moldue veut tout dire je pense. Non, cette magie n’est pas perdue. Elle est toujours là, c’est juste que nous y sommes trop habitués pour nous en rendre compte.


Vous êtes chiants, cet article aussi, je vous laisse donc méditer sur ces belles paroles en espérant ne pas fouler un neurone de vos cervelles de moineaux (aucune atteinte à Serdaigle bien sûr, je n’oserais jamais).


Article écrit par Wilde qui en a marre des relous qui ne savent rien faire à part se plaindre perpétuellement telles des moules détachées de leur rocher.

Partager : Partage

samedi 1 février 2020

Éditorial

http://gazette.poudlard12.com/public/AmyPont/GdS_171/editorial.png

 

Chers membres de Poudlard12,

Vous n'êtes pas sans savoir que la Gazette connaît actuellement quelques changements dans son équipe. Avant de vous annoncer le nom de nos recrues, nous souhaitons une bonne continuation à Natsu White et Nevan Baldwin, qui vont quitter la salle de rédaction. Merci pour leur travail !
 
Mais qui sont donc nos nouvelles photographes ? Vous êtes sur le point de le savoir...

Un peu de patience...
 
Romane Slater - Alaska Gump - Sukyana Singh
 
Félicitations à nos trois recrues !
 
Pour le mois de la Saint-Valentin, nous avons préparé ce numéro avec amour. Nous espérons en recevoir de votre part en retour avec plein de commentaires. Bonne lecture !
 

 

 

http://gazette.poudlard12.com/public/AmyPont/GdS_171/sommaire.png

 

AIGUISE-MÉNINGES
Actus • Vie de château • Billets d'humeur • Mots du personnel
 

 

Tournoi du Dragon : le résumé des flemmards
Rédigé par Marc Potter et illustré par Elea Loohest
 

La faim justifie les pseudos moyens
Rédigé par Ray Paro et illustré par Celty Roze
 

Devoirs vides : scandale chez les profs
Rédigé par Kyle Gallerion et illustré par Romane Slater
 

Publicité - Comment séduire à Poudlard ? •
Rédigé par Kyle Gallerion et illustré par Patsy Lind
 

La Voix des Gardiens •
Par l'équipe des Gardiens
 

Chronique des Bibliothécaires
Rédigé par l'équipe des Bibliothécaires et illustré par Celty Roze
 

Publicité - Tournoi de Duels
Illustré par Elea Loohest
 

 

VERITASERUM
Enquêtes • Rumeurs • Portraits • Reportages
 

 

Le Récap des couples pédouziens
Rédigé par Patsy Lind et illustré par Sukyana Singh
 

La Chouette bleue
Rédigé par Clarissa Nebulosa et illustré par Elea Loohest
 

Les noobs d'aujourd'hui sont les directeurs de demain •
Rédigé par Ray Paro et illustré par Aaliya Whitewood
 

Un regard sur les Relations Moldues
Rédigé et illustré par Patsy Lind
 

[Top Secret] Dossier : Julie Lang
Par le Conseil d'Administration
 

Reportage : les pédouziens au ski •
Rédigé par Kyle Gallerion et illustré par Yeji
 

Top 10 des cadeaux de la Saint-Valentin
Rédigé par Natsu White et illustré par Aaliya Whitewood
 

Publicité - Speed Théding •
Illustré par Elea Loohest
 

 

FELIX FELICIS
Jeux • Psychologie • Conseils • Détente
 

 

Horoscope •
Rédigé par Kyle Gallerion et illustré par Elea Loohest
 

Les Recrues du CA en Chiffres
Rédigé par l'équipe de la Gazette et illustré par Celty Roze
 

Mr Hectar aux Trois-Balais 2 •
Rédigé et illustré par Patsy Lind
 

Publicité - Saint-Valentin •
Illustré par Alaska Gump
 

Des Phénix pour la Gazette
Rédigé par Marc Potter et illustré par Celty Roze
 

Ray & Celty - épisode 3 : quand on parle des pédouziens
Rédigé par Celty Roze & Ray Paro et illustré par Celty Roze
 

Publicité pour gonfler artificiellement la taille du journal
Illustré par Celty Roze
 

 

ÉLIXIR DE LONGUE VIE
Supplément : Participations pour le Tournoi du Dragon
 

 

Journal de bord de Tchoucra Tortuga •
Rédigé et illustré par Tchoucra Tortuga
 

Guide de survie pour un sorcier en France
Rédigé par Draconimus et illustré par Celty Roze
 

Journal de bord d'une escapade à Paris •
Rédigé par Mhulane Shafiq et illustré par Aaliya Whitewood
 

 

http://gazette.poudlard12.com/public/0Sceaux_2019/Equipe.png http://gazette.poudlard12.com/public/0Sceaux_2019/Aaliya_Whitewood.png

Partager : Partage

Tournoi du Dragon : le résumé des flemmards

http://gazette.poudlard12.com/public/Elea/Fevrier/tournoidragon.png

 

Comment passer à côté de ça ? Annoncé le 1er septembre 2019 par Adrian Mander, le Tournoi du Dragon est une animation qui s’étale d'octobre 2019 à juin 2020. Peut-être êtes-vous nouveau ou nouvelle au château, ou alors n’avez-vous pas été très intéressé(e) par ça jusqu’à présent ? Cependant, cette animation durant assez longtemps et pouvant influencer le Contexte, en voici une belle présentation.


http://gazette.poudlard12.com/public/Celty/170/separation8.png


Le principe
Durant le Tournoi, nous visitons huit pays, un chaque mois, et donc l’école qui y est liée. À cela s’accompagnent toutes sortes de défis et activités permettant de gagner des points, dans le but de dresser un classement. Celui-ci sert à avoir un(e) champion(ne). En fonction du nombre de points gagnés par les personnes s’étant rangées du côté du Secret ou de la Révélation, les écoles rejoindront l’un ou l’autre côté, ce qui aura son importance lors du Grand Vote, prévu cet été.
Rappelons que les gagnant(e)s de chaque pays se retrouveront en juin, lors de l’Épreuve Finale, afin de désigner le/la champion(ne) des champion(ne)s.


Mahoutokoro
C’est au Japon que nous avons commencé notre tournoi, en octobre. Peu avant avait eu lieu une animation permettant de gagner des chrysanthèmes, points de l’école japonaise, en avance.

Dans les bureaux de la bibliothèque a eu lieu un concours de haïkus, dans lequel les participants pouvaient gagner des points bonus en écrivant sur le thème de la semaine.
Dans la fabrique de Tara Wilson, ils devaient envoyer trois MP – un à la fois – à la maîtresse des lieux, ceci afin de réaliser LE makisushi qui saurait satisfaire les papilles des clients.
Nos voyageurs et voyageuses étaient également libres de visiter l’école de magie, le mont Fuji, ainsi que les différents quartiers de Tokyo (et aussi d’effectuer des défis dans ceux-ci).
Sur le tchat a eu lieu une sorte de Buster Call (les fans de One Piece sauront). Quatre candidats devaient choisir parmi les thèmes suivant : culture japonaise, mangas, mythologie japonaise et Mahoutokoro. Une question leur était alors posée et, s’ils répondaient juste, ils avaient le droit de tirer sur un(e) adversaire, chaque participant(e) ayant quatre vies.

Après une bataille serrée avec Julie Lang, c’est finalement Iaril Karazyan qui est devenu le champion de l’école japonaise.


Uagadou
Pour novembre, Yooku Ondua nous a ouvert les portes de Uagadou. Les élèves se sont alors mis en quête de tambours, dans le but d’arriver premier(e) du classement mensuel.

Lors de la soirée d’intégration s’était produit un meurtre. Des poils noirs, retrouvés sur le corps de la victime, indiquaient qu’un(e) animagus était responsable. Jade Redhun a été chargée de l’enquête, et vos aides ont été les bienvenues.
Le ministère vous proposait d’interpréter à votre façon divers rêves, que cela soit sérieux ou, au contraire, totalement loufoque.
Une magico-chasse sur le thème du Roi Lion a été organisée aux TBs.
L’Atelier vous proposait de réaliser des créations en lien avec l’Afrique au travers de différentes catégories, telles que le graphisme, la photographie, les arts sur toile, la sculpture, les arts architecturaux, la musique... Chaque catégorie avait des épreuves bonus rapportant des points supplémentaires.

C’est finalement Regina Mazikeen qui s’est vue décorer du titre de « championne de Uagadou ».


Durmstrang
En novembre, nous avons rejoint la Norvège, les couronnes en guise de points, ainsi qu’une école réputée pour la magie noire et pour effacer la mémoire de ses étudiants à la fin de leurs études.

Tormund Verr, le directeur, a organisé un bal sur le bateau de son institut. Malheureusement, sa précieuse toison d’or a été volée par un être de l’eau, et la fête a vite tourné à la catastrophe. Monsieur Verr a pu récupérer son artéfact grâce au sacrifice d’une sorcière, qui a accepté de donner sa baguette magique en échange de la toison.
Les enseignants d’Astronomie nous ont proposé divers défis et activités afin d’empocher des points et des créations graphiques d’Artus.
Nos étudiant(e)s anglais(es) n’ont jamais eu aussi froid, car les seuls endroits qu’ils/elles étaient autorisé(e)s à visiter étaient l’école, son parc, et la mer du Nord. Après le naufrage du navire, les visiteurs ont été quelque peu… refroidis.
Aux Trois-Balais, Bepo s’est lancé dans une expédition pour trouver le trésor du Père Noël. Les clients du pub ont sillonné le site en quête de ses quatre pièces de traîneau, et ont ensuite dû affronter ses terribles énigmes.

Ce mois s’est soldé par la victoire de Julie Lang.


Beauxbâtons
Durant le mois de janvier, nous n’avons pas eu à aller bien loin. En effet, Olympe Maxime nous a accueillis dans son établissement, en France donc. Cette fois-ci, c’est pour des macarons que se sont battu(e)s les participant(e)s.

Une JHP à Toulon se déroulant dans l’école de magie française a permis de gagner des macarons supplémentaires.
Une série de questions sur Beauxbâtons et Poudlard12 était posée, et les intéressé(e)s tentaient, tant bien que mal, de répondre.
Les élèves ont eu la possibilité de visiter Paris, les Pyrénées, ainsi que Beauxbâtons.
Dans le bureau de P.S.S. de Camille Dubois, une à deux plantes étaient présentée(s) par jour sous forme d’énigme. Il ne s’agissait pas de plantes terriblement toxiques, mais bien de plantes médicinales.
Habituellement, le Monde Moldu proposait un débat sur le pays visité. Seulement, vu le nombre de Français et Françaises sur le site, ce sont trois questions – niveaux 1, 2 et 3 – qui ont été posées chaque jour du Tournoi de janvier.
Les PNJs officiels du site ont eu droit à leur propre boutique. Dedans, n’importe qui pouvait réaliser des commandes, à condition de respecter les spécificités.

Le champion ou la championne sera annoncé(e) bientôt. Mais vous pouvez d'ores et déjà retrouver des articles de quelques participant(e)s à la fin de cette édition de la Gazette.


http://gazette.poudlard12.com/public/Celty/170/separation8.png


Maintenant, vous avez toutes les clés en main pour briller dans des conversations passionnées aux TBs.

Profitez bien de février et de Castelobruxo !

 

http://gazette.poudlard12.com/public/0Sceaux_2019/Marc_Potter.pnghttp://gazette.poudlard12.com/public/0Sceaux_2019/Elea_Loohest.png

Partager : Partage

La faim justifie les pseudos moyens




Bienvenue dans le restaurant 3 étoiles de Poudlard12.com.

Les pédouziens vous invitent à leur table.
À leur inscription, certains d'entre eux vous ont concocté des petites recettes dont vous nous direz des nouvelles. Prenez place et commandez ce qui vous fera envie.

 

http://gazette.poudlard12.com/public/Celty/170/separation1.png


 


 


 

http://gazette.poudlard12.com/public/Celty/170/separation1.png

 

Nous espérons que vous passerez un agréable moment dans notre établissement. Vos papilles sont notre trésor. Et n'oubliez pas de laisser un commentaire sur GazetteAdvisor.


 

 

Partager : Partage

Devoirs vides : scandale chez les profs

/public/Celty/171/Devoirs_vides_Romane.gif


Vous, lecteur ou lectrice, qui ouvrez votre journal préféré à la page de cet article, vous vous attendez sûrement à lire quelque laïus bien senti, pensé tout fort par le corps enseignant et mis par écrit par votre humble serviteur son porte-parole ; à devoir lire égrainées sur ce rectangle beige des raisons sans queue ni fin selon lesquelles un tel acte – un crime, oserai-je dire – n'est plus envisageable au sein de notre école bien-aimée ; à devoir supporter une énième critique contre vous, ô pauvres élèves qui trimez déjà sous le poids infini des animations et des duels. Ah ! Quelle naïveté ! (Quel désespoir, surtout, si vous pensez bel et bien que la Gazette n'est plus que le récipiendaire des sautes d'humeur de la Direction.)
 

Non, chers lecteurs. Ce n'est pas ce que vous trouverez dans ces lignes. Car je suis ici, fermement campé sur mes positions, malgré le risque encouru par ma carrière, pour vous donner des noms ! Des noms au sein du professorat même ! Eh oui. Vous vous figuriez peut-être, jeunesse candide et pure, qu'il n'y avait que les plus malins d'entre vous pour parvenir à cette technique – celle-là même qui consiste à n'envoyer que des devoirs vides, nonobstant ainsi la moyenne, cette dernière n'étant en effet pas pris en compte lors du passage de l'examen, et tout cela afin de gravir les années plus rapidement... et au moindre effort ! Vous vous disiez qu'il n'y avait que les plus amers d'entre vous, les adolescents de dix-sept ans coincés semblait-il ad vitam æternam et semper saeculis en 1ère année. Que nenni. Certains entrent dans le professorat alors même qu'ils y sont, en 1ère année. Quelle courage ! Quelle finesse d'esprit pour y parvenir ! Mais voilà que bientôt, le ver du vice s'installe – et avec lui, les idées mauvaises. « Un prof en 1ère année ? Ça ne se fait pas. Mais monter les années ? Je ne suis plus un vulgaire élève. Puis j'écris beaucoup de cours maintenant. J'ai le droit de penser à autre chose. »

Alors on cherche. On se met en quête d'un autre moyen ; on attend son salaire, sa prime de Noël avec impatience, afin de se ruer chez Honeydukes et d'acquérir cette si convoitée Potion de vieillissement. Mais on ne peut acheter que 100 dragées au maximum par trimestre, et la potion en coûte 950. Calculez par vous-même... Qu'importe ! Derechef on se remet en route, cette fois-ci vers le MoMa ; la Pensine coûte presque la moitié de la potion et permet de remporter jusqu'à 100 souvenirs. Et il ne vous en faut que 65 pour passer en 2ème année avec la meilleure mention. Bingo ! Enfin... à un détail près : une pensine ne permet d'obtenir que 20 souvenirs et il faudra cinq semestres pour l'obtenir. Peu lui chaut le téméraire professeur ! Il suffit de grappiller à droite à gauche, non ? Les dragées s'obtiennent en Salle Commune – on n'y a pas mis les pieds depuis l'arrivée de la V5. Des souvenirs peuvent être gagnés en faisant des RPGs – un personnage adulte est certes ce qu'on qualifierait vulgairement de badass, mais il est en fait très seul à jouer.

Voilà lecteurs, voilà cet instant, lorsque les calculs sont faits et refaits, lorsqu'on comprend qu'on ne passera à l'année suivante qu'en économisant durant six autres, au plus profond du désespoir scolaire, que fleurit la terrible idée. « Et si j'envoyais des devoirs vides ? Je perdrais moins de temps et EHP m'aidera à passer mes examens avec une mention honorable... » L'idée – le poison – est distillée. Plus le temps passe, plus nos doigts s'agitent nerveusement et notre esprit accumule les excuses. « Je participe beaucoup à l'animation du site, ce ne serait que justice... Comment je ferais des devoirs en rp de toute façon... Mes collègues pourraient avoir peur de mal me noter... »
 

Mais moi j'accuse ! Oui j'accuse notre professeure de Dragonologie, bien perdue dans sa matière, si bien qu'on ne penserait à aller vérifier ce qu'elle y fait, j'accuse Kathleen Kye de rendre des devoirs vides ! Et plus important encore, j'accuse l'homme qu'on croyait le plus doux du monde, le plus charmant et compatissant, celui-là même qu'on a salué si chaleureusement lors de son accession au grade si prestigieux de Ministre adjoint, j'accuse Artus Myrtle d'avoir rendu des devoirs vides !

Vous, professeur-e-s qui partagez notre fardeau commun, qui savez quelle quantité de sueur et d'amour pareillement nous mêlons à l'écriture de nos cours, avec quelle abnégation nous délaissons nos vraies études pour aller vérifier, sur une obscure encyclopédie, ce petit détail au sujet de cette potion, de ce sortilège, afin de rendre des cours parfaits, exempts de défauts, vous qui savez avec quelle attente presque gamine nous attendons des devoirs, avec quelle excitation et quelle déception subséquente nous recevons ces devoirs vides, vides de tâches d'encre ou de petits messages, d'une excuse même. Comment osez-vous perpétuer cette odieuse tradition ? Devant tout notre lectorat, moi, je me dresse aujourd'hui et j'accuse ; répondez céans de vos actes !

 


/public/0Sceaux_2019/Kyle_Gallerion.png /public/0Sceaux_2019/Romane_Slater.png

Partager : Partage

Publicité - Comment séduire à Poudlard ?

https://zupimages.net/up/20/05/ppxt.png

 

/public/0Sceaux_2019/Kyle_Gallerion.png /public/0Sceaux_2019/Patsy_Lind2.png

Partager : Partage

La Voix des Gardiens

/public/Inclassable/171/lavoixdesgardiens.png

/public/0Sceaux_2019/Les_Gardiens.png

Partager : Partage

Chronique des Bibliothécaires

http://gazette.poudlard12.com/public/Celty/171/Chronique_des_Bibliothecaires.png

 

Par une douce soirée d'hiver, dans une haute tour d'ivoire – ou plutôt, dans la bibliothèque du château, comme toujours – quelques puristes de la littérature étaient réunis pour délibérer sur les nominations au Phénix du Meilleur Livre. Parmi eux, un homme d'un certain âge, à la barbe magnifique et au sourire le plus charmeur selon Sorcière-Hebdo, prit la parole.

« Lecteurs, lectrices. Bonsoir à tous, et bienvenue à cette toute première réunion des férus de littérature. Je suis ravi de vous voir aussi nombreux pour débattre à propos des nominés au Phénix du Meilleur Livre.  »

Quelques applaudissements se firent entendre parmi l'assemblée, qui était en réalité plutôt restreinte : seuls quatre invités avaient en réalité fait le déplacement et de nombreux sièges demeuraient non pourvus. L'hôte qui avait la parole voulait surtout les flatter. Il reprit sans attendre.

« Vous, courageux lecteurs, avez lu – ou êtes censés en tout cas – avec attention les treize ouvrages nominés, pour pouvoir fournir un verdict é-clai-ré sur le sujet. Qui veut commencer à faire part de ses observations ? »

Une fillette – non, le jury des férus de littérature n'était pas composé que de vieux bonhommes aigris – leva la main, sourire en coin.

« Moi, j'avais pas envie de lire les livres de cours pendant mes vacances, mais j'ai pas été déçue ! Le Guide du soigneur de créatures décrit toutes sortes de maladies et comment les soigner, c'est très pratique pour ceux qui ont une créature. Tout est expliqué en détails mais avec clarté : il y a même des schémas et la présentation est impeccable. Illisana River est aussi l'autrice du Guide du magizoologiste, qui est d'aussi bonne qualité. Elle y présente des créatures avec précision et sous tous les aspects, en insistant une fois de plus sur leurs blessures et maladies potentielles. J'ai aussi lu Formation de duels runiques : le guide, d'Adrian Mander. C'était super cool ! Je ne me suis pas sentie noyée sous les informations tant elles sont bien organisées et équilibrées, entre théorie et pratique. Enfin, le livre de cours d'Iza KorbergPotions du monde magique, prend quant à lui la forme d'un glossaire. De nombreuses potions y sont répertoriées et précisément décrites. La présentation est une fois de plus irréprochable ce qui rend la lecture fluide. C'est chouette d'avoir des professeurs et élèves si passionnés par une matière : je pense que ma voix ira à l'un de ces bouquins ! »

Un léger silence approbateur suivit la prise de parole de l'enfant. Un autre membre, une femme très âgée à la voix chevrotante, se racla la gorge avant de poursuivre.

« Très bonne analyse jeune fille, mais j'ai été plus séduite par la virtuosité de certains auteurs à me faire revivre – non sans nostalgie – mes années d'étude à Poudlard, il y a bien longtemps. Sombre année à Poudlard, écrit par Archie Oberlin, a su me captiver. Le personnage principal, un Serpentard né-moldu, a beaucoup de profondeur et le cadre du récit – la rentrée de 1997 – était judicieux. La plume de l'auteur était très fluide et agréable, ce qui m'a permis de me plonger complètement dans ce récit. Le retour des fondateurs, de Jessica Wonders, m'a également beaucoup plu. Haut en couleurs et plein de rebondissements, cet ouvrage nous plonge dans des péripéties à perdre haleine. Le récit démarre très fort avec des événements inédits et inexplicables, dont on comprend les dessous au fil de la lecture. Mettre cette belle école à l'honneur, dans des récits parfois sombres mais riches, est une excellente idée à mes yeux. »

Lorsqu'elle eut fini, une autre femme, plus jeune et à la voix très douce cette fois-ci, prit la parole à son tour.

« J'ai pour ma part été emportée par des fictions qui m'ont fait voyager dans un autre univers. D'abord, Le soulèvement des saisons, de Kaya Landers, m'a emmenée dans un monde léger et féerique qui m'a fait rêver en suivant Flora, une héroïne attachante. Ensuite, Le plongeon, de Iaril Karazyan, m'a frappée d'une toute autre manière. Dans cette mise en abyme de la lecture d'une œuvre, l'auteur nous captive par son style bref, saccadé et efficace. J'ai aussi beaucoup apprécié Perdus au Paradis, d'Adrian Mander. Celui-ci nous fait rêver d'un lieu idyllique. Entre histoire et fantaisie, la plume de l'auteur nous emporte loin, elle aussi. Enfin, La larme du roi, d'Astaelle, m'a tout autant plu. Cette mystérieuse autrice conte avec virtuosité l'histoire de son monde, son quotidien et sa mythologie. En somme, le talent des auteurs à me faire vivre par procuration des aventures qui sortent du quotidien m'a profondément captivée. »

Ce fut enfin un jeune homme au style extravagant qui s'exprima le dernier.

« En ce qui me concerne, c'est l'originalité et la subtilité de la forme qui ont constitué mes principaux critères d'appréciation ! Tout d'abord, le livre Être sorcier c'est démodé de Coconut Dynamite était tout simplement excellent. Bien que je ne sois pas d'accord avec le titre de cet ouvrage, je dois admettre que celui-ci est atrocement drôle. Le second degré avec lequel notre monde est décrit est judicieux. Dans un registre plus poétique, j'ai été captivé par les ouvrages de Ray Paro, à savoir Démo de mots & Tautogrammes ainsi que En vers et contre tout. Cet auteur sait assurément jouer avec les mots, comme il le prouve dans le premier ouvrage, et procurer grâce à sa plume des émotions profondes, chose qu'il montre dans le second. J'aimerais donc que l'un de ces livres soit récompensé ! »

Chacun avait donné son avis. Ne réussissant pas à se décider, le jury soumit finalement les livres nominés à un vote de la plèbe. Heureusement, celle-ci était lettrée et cultivée, savait lire et avait savouré avec délice les chefs-d'œuvre nominés. Au terme d'une compétition acharnée, c'est finalement Sombre Année à Poudlard, d'Archie Oberlin, qui obtint le Phénix d'Or du Meilleur Livre et Le Guide du soigneur de créatures qui se vit décerner le Phénix d'Argent. Les autres n'avaient pas démérité, mais c'étaient ceux-ci qui avaient conquis le cœur des foules. Ils trônaient désormais bien en évidence dans la bibliothèque de Poudlard12, invitant tous les curieux à les parcourir, si ce n'était pas déjà fait.

 

http://gazette.poudlard12.com/public/0Sceaux_2019/La_Bibliotheque.pnghttp://gazette.poudlard12.com/public/0Sceaux_2019/Celty_Roze.png

Partager : Partage

Publicité - Tournoi de Duels

http://gazette.poudlard12.com/public/Elea/Fevrier/pubduel.png

 

http://gazette.poudlard12.com/public/0Sceaux_2019/Elea_Loohest.png

Partager : Partage

Le Récap des couples pédouziens

https://www.zupimages.net/up/20/03/m98q.gif 

 

Vous ne rêvez pas, peut-être avez-vous eu l'occasion d'en connaître en votant pour le Phénix d'Or du plus beau couple RPGique, mais il en existe tout plein ! Afin d'éveiller votre jalousie votre curiosité, j'ai préparé rien que pour vous un superbe récapitulatif sur certains couples. N'hésitez plus, et courez aux informations croustillantes !

 

Jessica Wonders & Jean-Baptiste White

Peut-être l'avez-vous vu dans leur RPG commun, mais les deux ont déjà bien avancé dans leur relation ! Baisers et complicité au rendez-vous ! Ils risquent sûrement de finir ensemble tous les deux, et ce qui est certain c'est qu'on meurt tous d'envie de connaître la suite de cette relation, qui a l'air d'avoir plus que bien commencé. Le formateur en Légilimancie et la professeure adjointe en Étude des Moldus ont l'air de s'être bien trouvés ! Enfin, tout ce qu'il nous reste à faire, c'est tenter de trouver un défaut à cette relation.

 

Mhulane Shafiq & Camden Elwood

Mhulane Shafiq est en couple RPGique avec le PNJ personnel d'Erskine Blane, Camden Elwood. Les deux ont d'ailleurs postulé pour les Phénix d'Or du meilleur couple RPGique avec des avatars qui se complétaient : "Unis pour le meilleur" du côté de Mhulane, et "pour le pire" avec Camden. Les deux sont très mignons ensemble ! Ils sont en couple depuis leur deuxième année à Poudlard, et dans la pensine de Mhulane on peut lire "depuis qu'il est entré dans ma vie, l'amour me semble être une évidence".

 

Opale Tal Moundine & Aidan Dynamite

Les deux ont déjà eu l'occasion de remporter le Phénix d'Or du meilleur couple RPGique. Leur relation passionnelle a toujours été une des meilleures histoires à raconter aux pédouziens. Leur RPG "Don't mess with me" est très complet, ayant déjà commencé en novembre 2016. Le couple est très proche et bienveillant l'un envers l'autre en général. Certaines des phrases présentes dans leurs messages sont particulièrement remplies d'amour : "La vérité c'est que je me fiche de connaître ton passé voire ton présent tant que je peux partager ton futur."

 

Hope Moore & Toma Dresden

Ces deux-là sont également un des couples phares de tous ces RPG à deux, et se sont rencontrés pendant leur cérémonie de répartition. Les deux ont été répartis à Poufsouffle et se sont très vite bien entendus. Leur RPG, "Une salade de Toma te Hope oivrons", a commencé tout récemment, en juin 2019. La première à faire sa déclaration a été Hope ("Toma, je suis amoureuse de toi."), après deux jours visiblement amusants, et une discussion au lac. Ces deux-là sont en deuxième année maintenant, alors peut-être avons-nous déjà fêté la première année à deux de ces personnages ?

 

Jessica Wonders & Erskine Blane

Tout juste, notre Jessica a aussi flirté avec l'ancien professeur adjoint en Sortilèges & Enchantements. Tout ceux qui, comme moi, ont pu faire la Colonie Géante du Calmar Géant pendant les vacances dernières, ont pu assister à leurs discussions croustillantes au bord du lac. Jean-Baptiste avait à cette époque quitté le château, mais malheureusement il faut croire qu'Erskine n'a pas fait le poids ! On ignore aujourd'hui lequel des deux s'est éloigné de l'autre en premier, mais on aurait bien voulu savoir la suite de cette histoire tout de même !

 

Catherine Spinnet & Shannon Hartley

Si on devait être honnête, on dirait que pour le moment les deux ne sont pas encore vraiment ensemble, on peut le voir à la pensine de la préfète de Serdaigle. Cependant, ces camarades se sont rencontrées au hasard, dans le parc de la cour du château, et ont l'air d'avoir vécu des expériences ayant bien rapproché les deux jeunes femmes. Ces deux-là n'ont encore rien officialisé mais semblent très bien ensemble, ce que j'ai pu déduire avec des phrases tirées de leur pensine : "La préfète se sentait elle-même bien en sa compagnie" ou bien "Shannon se montre très intriguée par sa camarade de Serdaigle."

 

Emma Martinson & Iaril Kazaryan

Emma Martinson et Iaril Kazaryan ont été leurs premiers amours respectifs. À l'époque, Iaril était encore à Serdaigle, et alors la préfète en chef actuelle était tombée sous son charme très vite. Ils se sont rencontrés lors d'un bal de Noël, se sont même embrassés parfois, mais ont toujours fait de leur relation quelque chose de secret, ou de mystérieux. Mais quelques temps après la nomination du Kazaryan en tant qu'Historien, les deux se sont revus dans son bureau, ce qui a visiblement ravivé la flamme. En tout cas, une chose est sûre, c'est que leur histoire nous a bien fait nous rendre compte que les amours de jeunesse manquent terriblement à Poudlard12.

 

Vous connaissez d'autres couples qui ne sont pas cités ici, ou des anecdotes au sujet de certains ? Nous serions ravis d'en savoir plus ! Mais en attendant, si vous souhaitez connaître votre avenir amoureux, n'hésitez-plus et consultez l'horoscope de la Saint-Valentin !

 

http://gazette.poudlard12.com/public/0Sceaux_2019/Patsy_Lind.png https://nsa40.casimages.com/img/2020/01/23/200123070204952823.png

Partager : Partage

La Chouette bleue

http://gazette.poudlard12.com/public/Elea/Fevrier/cbbastien.png

 

http://gazette.poudlard12.com/public/0Sceaux_2019/Clarissa_Nebulosa.pnghttp://gazette.poudlard12.com/public/0Sceaux_2019/Elea_Loohest.png

Partager : Partage

Les noobs d'aujourd'hui sont les directeurs de demain

http://gazette.poudlard12.com/public/AmyPont/GdS_171/les_noobs_d_aujourd_hui.png

 

15 octobre 2019 - 22h48 à Singapour.


Après plus d'un an d'absence, me voilà de retour sur P12. Les choses ont bien changé : la Réforme, la Valise de Newt, Carrie Directrice, des pseudos inconnus... Un petit tour dans l'onglet Équipe du personnel s'impose. Deux-trois noms m'interpellent : Julius Maxima, qui dans mes souvenirs était un newbie un peu boulet, est devenu Préfet ; Bastien Morholt, Bibliothécaire en Chef qui n'allait pas tarder à devenir Directeur de Maison, restait pour moi Romain Niké, ce petit noob qui avait postulé Rédacteur un jour, mais dont la plume était un peu trop frêle à l'époque.

La vie est ainsi faite. Les gens s'aguerrissent, gagnent en expérience, deviennent plus matures. En bref ils évoluent. Ce qui, en théorie, n'est pas pour déplaire à Darwin et au Professeur Chen.

Moi-même, lorsque je me remémore mes premiers pas sur le site, j'ai bien conscience de tout le chemin parcouru. C'était en décembre 2010, et je ne savais même pas ce qu'était un forum. (Sans déconner, j'avais 17 ans, j'ai demandé "c'est quoi un forum ?" après mon inscription.) Je mettais plein de couleurs partout : celle des maisons pour les pseudos, du violet pour les sorts, du marron pour les lieux, du orange pour les matières. Un vrai bordel. J'obtenais un ridicule 8/10 à mon premier devoir de Métamorphose. Bref, j'étais un noob.

Mais il n'y a pas de honte à avoir. Cette situation, beaucoup ici l'ont connue, à un moment où à un autre. Kyle Gallerion vient peut-être de devenir Doyen, les anciens savent quel boulet il était il y a quelques années. Marc Potter a beau avoir une plume très intéressante, des qualités et un potentiel indéniables, il n'en reste pas moins un peu noob sur les bords parfois. Et si vous voyiez la bouille de Bianca Gordon sur toutes les photos accrochées chez ses parents, vous ne pourriez pas vous dire que la demoiselle est aujourd'hui Directrice Adjointe de P12.

Pour certains, la noobitude est éphémère mais reste marquée au fer rouge. Car il existe, dans cette catégorie, les gens qui s'inscrivent avec un vrai pseudo de newbie. Passons sous silence ceux qui utilisent leur véritable nom de famille, mais prenons une minute pour faire coucou à Alanalala (Ellana Spleen), Matinale (Patsy Lind) ou encore la légendaire Hermionne Licorne (Natacha Tchaïviev). Il en faut du mérite pour ainsi passer à la postérité.
 

Pour autant, est-ce que les personnes citées ici passent à côté d'une belle carrière pédouzienne ? Non. Ce site a la faculté de nous faire progresser dans plein de domaines. Et avec un peu de volonté et de persévérance, tout le monde est capable de devenir une figure importante de P12. Alors si vous vous considérez comme un newbie, ou si les mauvaises langues critiquent votre attitude, vos faits et gestes, n'oubliez pas : les noobs d'aujourd'hui sont les directeurs de demain.

 

 

http://gazette.poudlard12.com/public/0Sceaux_2019/Ray_Paro.pnghttp://gazette.poudlard12.com/public/0Sceaux_2019/Aaliya_Whitewood.png

Partager : Partage

Un regard sur les Relations Moldues

https://nsa40.casimages.com/img/2020/01/23/200123073122882991.gif

 

Comme pour l'article "Examinatrice Examinée V.2", nous allons aujourd'hui faire une étude de terrain dans une autre branche du personnel, avant de lancer des interviews. L'équipe que nous allons passer au peigne fin n'est autre que celle des Relations Moldues, qui se compose d'Aileen Verran, Alpha Landstorm et Alice Wellington. Une équipe toute fraîche qui a vu le jour récemment, suite à la Réforme du personnel. Leur bureau se situe dans ceux du Ministère, et je m'y suis rendue faire ma petite enquête.

 

https://zupimages.net/up/19/41/rmiy.png

image tirée du bureau

 

Leur bureau est plus que complet, on ne peut pas le nier. En tout cas, on se perd assez vite dedans, pour la raison suivante : certains ont décidé de changer de nom. Alors quand vous vous retrouvez avec un Philip qui surgit de nulle part, au début c'est un peu confus, jusqu'à ce qu'on arrive aux portraits, où on comprend mieux. Il s'agit du second personnage d'Aileen. Si Alpha et Aileen ont déjà un parcours sur le site, ce n'est pas le cas d'Alice. Elle vient d'obtenir son premier poste avec les Relations moldues. Il y a bien des différences entre les trois, mais peut-être est-ce ça qui donne cette bonne ambiance ?

En bref, les Relations Moldues ont un rôle parfois un peu mystérieux, nombreux sont ceux qui ne connaissent pas réellement leurs tâches. Pour cela, je me suis appuyée sur la fiche de poste, ainsi que sur une partie de leur bureau.
 

https://nsa40.casimages.com/img/2020/01/20/200120064625276536.jpg

image tirée du bureau

 

Cette présentation plus que complète ne se fait pas contredire par les célèbres fiches de poste. On comprend facilement grâce à cette dernière que ce n'est pas un rôle de tout repos, puisqu'il demande tout de même 11 points de cumul, rien que ça !

Leur tout nouveau système de Newsletter fonctionne particulièrement bien pour mettre l'ensemble des pédouziens au courant. Pour vous dire, j'y suis moi-même abonnée. Mais si elles sont très actives à ce sujet, elles deviennent des professionnelles de l'animation à force, avec les "Lumos" sur les réseaux sociaux, qui mettent en lumière des membres du site, ainsi que l'animation de Noël ayant eu lieu dans leur bureau : "Le père Noël est un Moldu". Elles proposent également des conseils quant à notre utilisation d'internet.
 

https://nsa40.casimages.com/img/2020/01/20/20012006541881748.jpg

image tirée du bureau

 

Ah, mais ces filles sont aussi dotées d'un sens de l'humour bien à elles. Même si parfois, elles nous cassent nos espoirs de devenir riches en trois jours. Cruelles ou Drôles, on ne sait pas. Maintenant que notre enquête de terrain est faite, passons à l'interview.
 

https://nsa40.casimages.com/img/2020/01/23/200123073434788653.png

 

PATSY : Qu'est ce que vous préférez dans votre poste ?

Alpha : Clairement la diversité des tâches ! On fait plein de choses différentes et c'est trop cool. puis ça sort un peu de l'ordinaire par rapport à ce qu'on voit sur P12 en général, et l'équipe est géniale !

Alice : Ce que je préfère c'est écrire la Newsletter avec l'aide des filles. On est contentes d'avoir des retours qui prouvent qu'elle vous plaît. J'aime aussi gérer les réseaux sociaux (écrire des chroniques pour Intagram, etc.).

Aileen : Beaucoup de choses ! J'adore préparer la Newsletter (NL pour les intimes), on a un regard global sur à peu près tout ce qui se passe sur le site. Et puis, travailler à l'image du site vue par l'extérieur, notamment avec les réseaux, c'est aussi super sympa, on réfléchit à ce qui peut être attractif pour les membres, et pour les potentiels membres ! Sans oublier les partenariats, ce n'est certes pas mon domaine de prédilection, mais j'en apprends toujours plus. Et vous donner envie, aussi. En fait, je peux pas choisir ce qui me plait le plus, c'est un tout !

 

PATSY : Si vous résumiez en quelques mots le poste, quels seraient-ils ?

Alpha : Collaboration, contact et multidisciplinaire !

Alice : En quatre mots : interaction, communication, informations et enrichissement.

Aileen : Partage - découverte - amusement !

PATSY : Est-ce que l'aspect d'être celles qui inaugurent le poste vous a séduit ?

Alpha : C'est certes gratifiant de se dire qu'on nous laisse cette responsabilité, mais ça laisse aussi une certaine pression parce que c'est beaucoup de travail.

Alice : Je suis la dernière arrivée dans l'équipe et honnêtement ce n'est pas un aspect qui m'a attirée, même si avec le temps on se rend compte que c'est un poste à part !

Aileen : C'était à la fois séduisant et flippant ! D'autant plus que c'était mon tout premier poste sur le site. Alors oui c'est attirant, parce que c'est à nous de façonner le poste à notre façon, de le construire selon notre vision (avec l'aide précieuse du CA). Mais c'est effrayant parce qu'on a peur de se tromper, de ne pas réussir à rendre le poste intéressant à la vue des autres.

 

PATSY : Une raison d'aller voir vos réseaux sociaux ?

Alpha : L'actu du site y est régulièrement postée, pour ne rien manquer. Et des jeux sont en préparation donc c'est le moment ou jamais de s'abonner pour soutenir P12 tout en s'amusant.

Alice : Évidemment ! Il y a quelques nouveautés sur les réseaux, les présentations de nos partenaires qui sont intéressantes, des petits rappels quelquefois et des chroniques à ne pas rater sur Intagram !

Aileen : C'est moi qui les anime ? Non, en vrai, on essaie de les rendre attractifs, avec plusieurs petits jeux et projets en cours, en partageant des infos, alors allez-y si vous avez envie, commentez, likez, partagez si vous en avez envie !

 

PATSY : Est-ce que votre position dans le pôle communication vous semble adaptée, et pourquoi ?

Alpha : Bien sûr ! C'est même le fondement de notre poste de communiquer, que ça soit en interne avec les pédouziens, mais aussi à l'extérieur avec nos partenaires et notre pub.

Alice : Oui ça me semble totalement adapté parce les Relations Moldues se basent justement sur la communication. Que ce soit avec les membres du château ou les partenaires et parfois avec des personnes totalement  extérieures au site !

Aileen : Relations Moldues, c'est de la relation, donc ça a tout à fait sa place dans la communication ! Après tout, on communique avec les membres pour la Newsletter, on communique avec le monde sur les réseaux, on communique avec les partenaires ! Que de la communication, eheh !

 

PATSY : Et puis, un dernier mot pour la fin ?

Alpha : N'hésitez pas à nous suivre ! De chouettes choses sont à venir.

Alice : N'hésitez pas à nous contacter si vous avez une chronique à proposer ! Cœur sur vous.

Aileen : Comment ça la fin ? Il n'y a pas de fin voyons, mon dernier mot sera celui de ma démission, et elle est pas encore arrivée !

 

 

http://gazette.poudlard12.com/public/0Sceaux_2019/Patsy_Lind.png http://gazette.poudlard12.com/public/0Sceaux_2019/Patsy_Lind2.png

Partager : Partage

[Top Secret] Dossier : Julie Lang

http://gazette.poudlard12.com/public/Artus/Dossier_Julie_Lang.png


Carnet volé du détective Aulmz

 

[1re entrée]

Depuis son arrivée au château en juin 2019, miss Lang n'a cessé d'en investir les moindres recoins. Le Gryff'Time d'abord, avant de trouver le chemin vers la salle des professeurs en décrochant le poste d'adjointe en Vol. C'est ensuite aux Trois-Balais qu'elle débute un nouveau contrat, et même la Bibliothèque devient l'un de ses repères.

Une telle omniprésence est alarmante. Comment fait-elle pour assumer autant de responsabilités à des postes aussi différents ? Aurait-elle accès à un Retourneur de temps ? Nos suspicions se font plus lourdes avec son tout récent titre de championne de Durmstrang, après être passée à un cheveu de représenter l'école japonaise pour le Tournoi du Dragon.

Que cache une telle activité dans tous les domaines ? Profiterait-elle de son accès au journal de la maison rouge et or pour accumuler des informations sur les lions ? Sa place aux Trois-Balais lui offre également la possibilité d'accumuler discrètement des tas d'informations personnelles sur les clients. Quant au professorat, des informations sensibles et les équipements de voyage pourraient être utilisés à mauvais escient, sans parler de l'accès à tous les livres défendus de la Bibliothèque...

 

[2e entrée]

Ses récents Phénix d'or de la meilleure maraudeuse et de la plus ambitieuse prouvent que le château entier s'est rendu compte de quelque chose, mais la popularité de la jeune fille semble la protéger. On dit même que l'un des membres du Conseil d'administration lui aurait offert un badge ministériel avec un curieux message : "Parce que tu es la Ministre de mon cœur." Simple mot d'amour ? Promesse de piston ? Julie Lang serait-elle prête à investir les hautes fonctions ? Il semblerait que cet épisode ait ouvert les hostilités entre miss Lang et l'actuelle Ministre, cette dernière craignant un potentiel licenciement, ou pire, afin de réunir Julie et Artus. Il faudra donc se montrer doublement vigilant.

Il semble difficile pour le moment d'identifier les objectifs de la demoiselle. Sa polyvalence semble indiquer qu'elle cherche à se rapprocher d'un maximum de membres du château. Reste à trouver ce qu'elle compte en faire.

 

[3e entrée]

On peut d'ores et déjà identifier une première prouesse de la jeune femme : elle aurait réussi à adoucir Marc Nissa au point qu'il lui confie sa précieuse baguette magique. Ses talents pour s'intégrer dans n'importe quel groupe et rafler la victoire sont aussi des signaux d'une potentielle faculté de manipulation des esprits, une pratique très dangereuse et absolument illégale. Serait-ce là son véritable sujet d'étude ? Vigilance constante : les mages noirs pourraient avoir troqué leur affreux masque pour un visage d'ange.

Affaire à suivre de très près.

 

http://gazette.poudlard12.com/public/0Sceaux_2019/Conseil_administration.png

Partager : Partage

Reportage : Les Pédouziens au ski

/public/Celty/171/Reportage_Yeji.png

Vous aurez bien évidemment reconnu les voix de Ray et Kyle,
mais félicitations à Clairet, Julie et Dray qui ont interprété leurs rôles respectifs !

 

/public/Celty/170/separation7.png

 

Kyle : On va s'éclater. Je la sens tellement mal cette classe de neige.

Ray : Mais non, mais non ! Allez les flocons, on pousse sur les bâtons ! (chantant) Une, deux, une deux ! Je pousseuh sur les bâ-tons ! Une deux, une, d...

Kyle : Par pitié ne chante pas ! Si tu ne le savais pas, les avalanches se produisent souvent quand y a des ultrasons. Bien, attends voir, on a tout le monde là ? Un, deux, trois... six, sept. Merde ! On a perdu quelqu'un ! Ray, on a déjà perdu quelqu'un !

Ray : Hein ? Ah non, t'inquiète pas. C'est Dray. Elle est restée au chalet. Parait que la bière d'ici est pas la même que chez nous, alors elle voulait procéder à quelques tests.

Kyle : Tout va bien se passer, tout va bien se passer...

Ray : Allez les flocons ! Prêts pour descendre la piste Le Mur Mortel ?

Kyle : MAIS T'ES MALADE !

Ray : Pourtant elle a l'air facile cette verte.

Kyle : … Ah oui, tiens. C'est une verte...

(intermède)

Ray : Tout le monde est bien arrivé ?

Draco : CHAUD DEVAAANT !

Kyle : Ralentis, Draco, ralentis !

Draco : Je sais pas faiiiire !

Kyle : Le chasse-neige ! Mets tes ski en chasse-neige !

Draco : J'ai pas appriiiiis !

(Boum.)

Kyle : Bien.

Ray : Ça va tout le monde ? Rien de cassé ? Personne a mouru ?

Kyle : Un vrai miracle.

Ray : Dans ce cas, c'est parti, on remonte !

Kyle : Attends voir. Quatre, cinq et... six. Ray, on en a encore perdu un !

Julie : Mais non, c'est juste Julius qui est allé changer ses skis. D'ailleurs le revoilà.

Ray : Il est large son ski. Il en a pas oublié un ?

Kyle : Julius...

Julius : Oui ?

Kyle : Qu'est-ce que tu fous avec cette luge.

Julius : Oh eh bien c'est-à-dire que, vous voyez toutes ces pistes... Je me sens pas très à l'aise. Je crois que je vais plutôt aller là-bas sur la piste de luge. Il n'y en a qu'une seule alors je risque pas de me perdre.(s'éloigne rapidement) À ce soiiiir !

Kyle : … Sans commentaire. Et tous sur les télésièges.

(intermède sur les télésièges)

(Ray (meumeunant) : étoile des neiges, pays merveilleux...

(Kyle : Non.)


Kyle : Bien ! Comme cette piste est toute droite et assez courte, vous allez pouvoir y aller en tout schuss !

Toma : Tout schuss ?

Kyle : Tout schuss !

Toma : TOUT SCHUUUUUSS (s'élance)

Clairet : Tout schuss ?

Kyle : Tout schuss !

Clairet : Tout schuuuuss (s'élance moins rapidement)

Kyle : Un peu plus tout schuss, Clairet !

Ray : Ils se débrouillent pas trop mal je trouve.

Kyle : C'est vrai. Je pensais qu'on aurait déjà fait appel aux médicomages à cette heure-ci.

Ray : Ne jamais sous-estimer les sorciers et leur capacité d'adaptation !

Kyle : Tiens, en parlant d'adaptation, t'as vu passer Erskine ? Pourtant avec sa combi multicolore et son bonnet jaune canari, il est pas difficile à repérer...

Ray : Je le crois que je le vois ! Là-haut, au-dessus de la grosse bosse de compèt.

Kyle : Mais il va pas essayer de la sauter, si ?

Erskine : CHAUD DEVAAAAANT

(Il décolle)

Kyle : Woaw. Il vole bien.

Ray : Il vole même très bien. Oh, regarde il nous fait coucou !

Kyle : Il devrait pas réatterrir quand même ?

Ray : Si. Je me demande s'il n'aurait pas trafiqué son surf... Oh ! Du Quidditch hivernal !

Kyle : Hein ?

Ray : Mais si ! Adapter le Quidditch aux sports d'hiver. D'abord, il y aurait moins de blessés vu qu'on tomberait dans des paquets de neige. Et puis au lieu de deux pauvres cognards à se partager, ce serait bataille de boules de neige à volonté !

Kyle : Ah oui, pas bête. Et on aurait moins les parents sur le dos, aussi.

(Boum.)

Kyle : Ah c'est bon, il a réatterri. Allez, rejoignons vite les autres en bas.

(Fin de la descente)

Kyle : Le programme : on reprend les télésièges et on va descendre le Chevreu... Oui Toma ?

Toma : J'crois que Kono va pas vouloir.

Kyle : Et pourquoi donc ?

Toma : Parce qu'elle a le vertige. Et qu'elle s'est vomi dessus en fait.

Kyle : Tiens donc, je croyais que c'était un motif sur sa combi. Faut dire que comme elle est laide de base...

Ray : Aucune importance ! On va prendre le tire-fesse-fesse !

Kyle : N'oubliez pas de lâcher la perche à l'arrivée !

(intermède sur le tire-fesse)

Kyle : ... et quatre et cinq et Clairet arrive. Youhou Clairet par ici !

Clairet : Hihihihi

Kyle : Mais... pourquoi elle lâche pas la perche ? Lâche la perche Clairet ! Clairet, lâche la...

Ray : Accio perche de Clairet !

(Boum.)

Kyle : Ray, je ne présenterai pas la facture pour le tire-fesse à Carrie, c'est bien clair ? Allez vous autres, pendant qu'ils recherchent leur ski, on va aller faire cette dernière descente.

Toma : TOUT SCHUSS

Erskine : LA GROSSE BOSSE

Julie : Hé, vous voulez bien regarder si je fais bien ?

Kyle : Bien sûr. Vas-y Julie, je te regarde.

Julie : Et à droite, et à gauche et à droite et à gauche...

Kyle : Ah oui pas mal.

Julie : Et àààààAAAAH

(Boum.)

Kyle : Bon. À sa décharge, la piste est pas très large. Et quelle idée d'aller planter autant de sapins sur le bas-côté !

Kono :

Kyle : Me regarde pas comme ça, Kono.

Kono :

Kyle : T'as encore envie de vomir c'est ça ? Ben pas sur la piste alors. Après ça fait du verglas.

(intermède)

Ray : Ah lala, qu'est-ce qu'on s'est bien éclaté !

Kyle : Bien éclaté la gueule oui.

Dray : Hé, vous devinerez jamais ce que j'ai découvert !

(Kyle claque la porte)

Dray : Kyle n'aime pas la menthe qu'ils rajoutent dans la bière ?

 

/public/Celty/170/separation7.png

 

 

/public/0Sceaux_2019/Kyle_Gallerion.png /public/0Sceaux_2019/Yeji.png

Partager : Partage

Top 10 des cadeaux de la Saint-Valentin

http://gazette.poudlard12.com/public/AmyPont/GdS_171/top_10.png

 

« La Saint-Valentin est proche… qu'est-ce que je peux bien lui donner ? »


Alors que le mois de février commence, les personnes en couple ont, pour la majorité, ce sentiment d'anxiété qui arrive. La Saint-Valentin se profile, mais elle vient souvent avec son lot d'agents stressants, notamment liés à la pression de vouloir impressionner notre moitié. Alors, pour cette Saint-Valentin 2020, l'équipe de la Gazette a décidé de vous rendre la tâche plus facile ! C'est pourquoi nous vous offrons, ici, dix idées de cadeaux de Saint-Valentin qui saura faire sourire votre conjoint(e) pendant la journée de l'amour. C'est gratuit, alors profitez de nos conseils !

 


 

10. Crapaud à la menthe


On ne va pas se mentir... ces friandises ont deux aspects. Au risque de recevoir une claque pour le message subliminal qu'on peut comprendre avec la menthe, votre moitié sentira au minimum ces crapauds sauter dans son estomac tels les papillons qu'elle a ressentis au début de votre relation ! En plus, au moment du baiser... bonne odeur assurée !
 

9. Beuglante


Il est vrai qu'au premier abord, ça semble être une mauvaise idée… voire la pire. Néanmoins, je suis certain que recevoir une beuglante qui crie un message d'amour au restaurant est assez romantique. Quoique… à bien y penser… non, c'est bon, changeons d'idée.
 

8. Chocogrenouille


Parfois, il ne vaut mieux pas sortir un peu trop des sentiers battus. Du chocolat, ça reste toujours gagnant (sauf pendant un régime). Le pire qui peut arriver, c'est que vous soyez considéré un peu « vieux jeu » ou que la chocogrenouille réussisse à se sauver à l'aide de son seul bond. C'est un choix qu'on peut dire sécuritaire.
 

7. Rêve éveillé


Trouvable chez Weasley, farces pour sorciers facétieux, cet article vous permettra d'offrir à l'être aimé un merveilleux rêve de trente minutes, complètement éveillé. À noter que la Gazette n'est en aucun cas responsable et ne nettoiera pas les traces de salive causées par ce genre de cadeau.
 

6. Encre auto-correctrice


Cette encre est plutôt pour vous, qui voulez offrir une carte à la Saint-Valentin. Si vous savez que vous avez tendance à vous tromper dans l'orthographe de bien des mots, elle vous sauvera la vie. Faites seulement attention lorsque vous écrirez un nom afin d'éviter les quiproquos. Exemple : « Je t'aime Marie » et « Je t'aime carie » sont deux choses bien différentes !
 

5. Philtre d'amour


Très utile pour raviver la flamme dans votre couple ! Si vous sentez que tout semble devenir des braises prêtes à s'éteindre, rien de mieux que de boire chacun une de ces petites bouteilles afin de raviver le tout. Note : utiliser loin d'animaux ou autres créatures afin d'éviter les erreurs d'amour.
 

4. Une créature de la valise de Newt


Pour les couples qui ne sont pas prêts à avoir un enfant mais qui veulent avoir des responsabilités communes, cadeau parfait ! Sans oublier que, dans la valise, il y a l'embarras du choix. Néanmoins, celui qui abandonnera une créature suite à la rupture recevra une beuglante de ma part… et ça ne sera pas de l'amour !
 

3. Carte-cadeau chez Glaces Florian Fortarôme


Après tout, quoi de mieux que de recevoir des glaces gratuites ? Peut-être suis-je trop gourmand, ou facile à acheter, mais ce cadeau semble être, à mon humble avis, l'un des meilleurs que je pourrais recevoir ! Okay, mon ventre me biaise un peu… j'ai faim.
 

2. Fizwizbiz


Encore des confiseries, je sais, mais voltiger dans les airs, ne serait-ce que quelques secondes, voire minutes, c'est une expérience inoubliable. L'amour donne des ailes, dit-on. N'est-ce pas la meilleure façon de représenter cette citation ? Sinon, achetez un balai, ça vole plus haut.
 

1. Un hibou


Le cadeau idéal si vous avez l'impression que votre partenaire vous ignore et ne répond pas à vos hiboux. Qu'il/elle essaye de trouver une excuse maintenant qu'un hibou se trouve à ses côtés. Ça fait un peu… « stalker » mais bon...

 



Vous nous remercierez plus tard, on sait que nous vous avons sauvé la vie !

 

http://gazette.poudlard12.com/public/0Sceaux_2019/Natsu_White.png http://gazette.poudlard12.com/public/0Sceaux_2019/Aaliya_Whitewood.png

Partager : Partage

Publicité - Speed Théding

http://gazette.poudlard12.com/public/Elea/Fevrier/speedThe.png

 

http://gazette.poudlard12.com/public/0Sceaux_2019/Elea_Loohest.png

Partager : Partage

Horoscope

/public/Elea/Fevrier/horscope1.png

/public/Elea/Fevrier/horscope2.png

/public/Elea/Fevrier/horscope3.png

/public/Elea/Fevrier/horscope4.png

/public/Elea/Fevrier/horscope5.png

/public/Elea/Fevrier/horscope6.png

/public/Elea/Fevrier/horscope7.png

/public/Elea/Fevrier/horscope8.png

/public/Elea/Fevrier/horscope9.png

/public/Elea/Fevrier/horscope10.png

/public/Elea/Fevrier/horscope11.png

/public/Elea/Fevrier/horscope12.png

 

/public/0Sceaux_2019/Kyle_Gallerion.png /public/0Sceaux_2019/Elea_Loohest.png

Partager : Partage

Les Recrues du CA en Chiffres

http://gazette.poudlard12.com/public/Celty/171/Les_recrues_du_CA_en_Chiffres.png

 

L'événement de ce début d'année 2020, c'est bien entendu les arrivées de Galahad Scamander (Directeur Adjoint) et Artus Myrtle (Ministre Adjoint) dans le Conseil d'Administration de Poudlard12. Un destin logique au regard de leur parcours. Coup d'œil sur ces deux grandes figures du site, avec quelques chiffres à la clé.

 

http://gazette.poudlard12.com/public/Celty/170/separation4.png

 

31 : Galahad est devenu le 31e Directeur Adjoint de Poudlard12. Un chiffre assez colossal, qui correspond à environ 2 DA par an, depuis 15 ans que le site existe.


3 : Poste bien plus récemment créé, Ministre Adjoint n'a pas encore vu défiler grand monde. Artus est le 3e pédouzien à obtenir ce grade.


16 : Entrer dans le Conseil d'Administration ne se fait pas en un claquement de doigts. Pour en arriver là, Artus a cumulé pas moins de 16 postes, souvent liés au Professorat et à la Gazette.


13 : De son côté, Galahad s'est distingué avec 13 grades, la plupart dans le Professorat et la Bibliothèque.


30 : C'est le nombre de commentaires postés par Artus pour nous dire qu'il adore notre travail et que la Gazette c'est trop chouette ! Bien entendu, dès cette édition, ce chiffre ne sera plus d'actualité.


33 : Le nombre de commentaires postés par Galahad, pour nous prouver qu'il est encore plus fan de la Gazette qu'Artus. (Et c'est sans compter sur les 28 commentaires postés avec Illisana, et les 79 (!) avec le pseudo Lusenn).


2 : Il a fallu deux mois au Ministère pour trouver son adjoint. Au final, ce sont deux nouveaux membres qui sont arrivés coup sur coup au CA. Deux hommes qui plus est, alors que le Conseil n'en comptait pas.


47 : L'arrivée de Galahad a suscité pas moins de 47 réactions dans le topic de nomination. Un plébiscite, quand on sait que ce genre d'annonce entraîne généralement une vingtaine de messages.


40 : Moins de réactions côté Artus, mais un chiffre tout aussi conséquent. Mais qui sont donc les petits malins qui ont félicité Scamander mais pas Myrtle ?


10 : Un autre point commun entre ces deux recrues ? Artus et Galahad ont créé leur compte respectif durant le mois d'octobre. 2014 pour le premier, 2017 pour le second.


01.02.2009 : Galahad s'est inscrite sur P12 sous les traits d'Illisana le 1er février 2009. Il y a donc 11 ans jour pour jour. Joyeux anniversaire !


11.2006 : De son côté, Artus est un vieux de la vieille. Arrivé en novembre 2006 sous le pseudo Wondrous, il est plus âgé sur P12 que certains pédouziens IRL...


: C'est (à peu près) le niveau de classe de ces deux pédouziens d'exception.

 

http://gazette.poudlard12.com/public/0Sceaux_2019/Equipe.png http://gazette.poudlard12.com/public/0Sceaux_2019/Celty_Roze.png

Partager : Partage

Mr Hectar aux Trois-Balais 2

/public/Patsy/Mr_Hectar_aux_Trois-Balais.png


C'est étrange, mais voilà que ça faisait déjà un moment que je n'étais pas passé aux Trois-Balais rendre visite aux pédouziens. Ça m'avait manqué, les bières d'Abelforth, les sonorus à mon nom... Alors Hectar est de retour officiellement, pour le plus grand bonheur de toute cette assemblée de lecteurs !

 

 

J'étais moi-même étonné. Tous les Trois-Balais n'étaient que ravis de l'arrivée du nouveau Ministre Adjoint. J'admets avoir été un peu vexé, depuis quand est-ce que je suis mis de côté ? Je suppose que je dois mettre ça sur le dos de mon absence dans ces lieux. En tout cas, Artus Myrtle, si tu lis cette Gazette, n'hésite pas, ma volière t'es grande ouverte !

 

 

Ah, je me souviens encore de cette #K qui m'avait demandé en mariage. Pauline n'était vraiment pas ravie, alors que je n'ai jamais accepté (quoique je n'ai pas refusé non plus). Elle doit être en vadrouille, depuis le temps, mais je ne t'ai pas oubliée, gente damoiselle ! En tout cas, rien ne me fait plus plaisir qu'un sonorus dans lequel je suis cité !

 

 

Ah, ce Gilderoy. Parfois je me reconnais à travers lui. En tout cas, si vous saviez à quel point Pauline ne fait que me rabâcher que les rides ne me vont pas au teint ! Il faudrait que je passe plus souvent là-bas, les gens sont bien plus gentils. Je vais devoir cacher cette édition au Dr Pauline je crois bien, je risque de ne plus pouvoir vous écrire.

 

 

Peut-être que vous aussi vous l'ignoriez ? La Gazette est créative, on dit même que "La Gazette, c'est trop chouette !". En tout cas, notre duo est officiellement indissociable. Polyn sans Ectar, et puis quoi encore ?

 

 

Oui, car la Gazette sort depuis peu des Hors-Série à mi-mois. Celui de janvier est déjà disponible, alors n'hésitez plus et courez voir toutes ces nouveautés ! En parlant de nouveauté, il se murmure que Pauline et moi allons bientôt ouvrir un cabinet pour accueillir les pédouziens et leurs problèmes existentiels... Ouvrez l'œil et le bon.

 


http://gazette.poudlard12.com/public/0Sceaux_2019/Pauline_Hectar.png /public/0Sceaux_2019/Patsy_Lind2.png

Partager : Partage

Publicité - Saint-Valentin

https://nsa40.casimages.com/img/2020/01/17/200117041300792918.png

 

http://gazette.poudlard12.com/public/0Sceaux_2019/Alaska_Gump.png

Partager : Partage

Des Phénix pour la Gazette

http://gazette.poudlard12.com/public/Celty/170/Des_Phenix_pour_la_Gazette.png

 

Comme annoncé lors de la dernière édition de la Gazette, les résultats des Rita d’Or vont maintenant vous être dévoilés !
Avant toute chose, je souhaiterais remercier les personnes qui se sont investies dans ce concours, que ce soit du côté de la Gazette ou du côté lecteurs-lectrices. Mais je dois avouer vouloir préserver un peu le suspense, alors… place aux statistiques.


http://gazette.poudlard12.com/public/Celty/170/separation5.png


Patience
Vous avez été… une seule personne à participer. Nous sommes restés entre nous, dans l’encre, le papier, les brouillons et les canards en plastique de Ray, chassant occasionnellement les toiles d’araignées qui gagnaient du terrain.
Au moins, il n’y aura pas beaucoup de stats.

Résultats

Rita d’Or du lecteur-commentateur compulsif
http://gazette.poudlard12.com/public/AmyPont/GdS_171/1.png

Rita d’Or du critique d’art
http://gazette.poudlard12.com/public/AmyPont/GdS_171/6.png

Rita d’Or du plus grand fan de la Gazette
http://gazette.poudlard12.com/public/AmyPont/GdS_171/2.png

Bien évidemment, vous l’aurez compris, le PNJ de l’équipe n’a pas vraiment gagné de prix. Quoique…
Félicitations à toi Alaska ! Tu remportes (finalement) 3 Gallions ainsi que ton prix, réalisé par Aaliya.

Nous espérons vous voir plus nombreux et nombreuses lors du prochain concours. En attendant, pensez à nous faire un coucou dans les bureaux de la Gazette de temps en temps.

Sur base de l’animation « Les Phénix d’Or » des Gardiens.


http://gazette.poudlard12.com/public/0Sceaux_2019/Marc_Potter.png http://gazette.poudlard12.com/public/0Sceaux_2019/Celty_Roze.png http://gazette.poudlard12.com/public/0Sceaux_2019/Aaliya_Whitewood.png

Partager : Partage

Ray & Celty - épisode 3 : quand on parle des pédouziens

http://gazette.poudlard12.com/public/Celty/171/Quand_on_parle_des_pedouziens.png

 

Le binôme formé par Celty et Ray peut se résumer en trois mots : complicité (épisode 1), procrastination (épisode 2) et communication. Notre conversation discord est un joyeux bordel, où l'on parle de nos vies et nos envies. De la Gazette et du Chicaneur. De P12 et ses membres. Nous nous sommes amusés à rechercher des pseudos pour voir le nombre d'occurrences et ce qu'on a pu dire sur chacun. Et parce qu'on voulait vous partager tout ça plutôt que nos tests Griffor, on en a fait un article.

 

http://gazette.poudlard12.com/public/Celty/170/separation8.png

 

Elea - 27 résultats

https://zupimages.net/up/20/03/zaqj.png
Parce qu'on l'aime.

 

Aaliya - 53 résultats

https://zupimages.net/up/20/05/w2bk.png
Du complot dans l'air.

 

Marc (Potter) - 27 résultats

https://zupimages.net/up/20/03/6kxb.png
Je crois qu'on l'a toujours pas compru.

 

Ellena - 12 résultats

https://zupimages.net/up/20/05/vjk4.png
Ray n'a pas osé.

 

Opale - 50 résultats

https://www.zupimages.net/up/20/05/xveu.png
L'amour du risque.

 

Ellana - 19 résultats

https://zupimages.net/up/20/05/l7pc.png
Quand Ellana a dit qu'on était des génies. (Oui Galahad est partout.)

 

Sukyana - 13 résultats

https://zupimages.net/up/20/05/h6kn.png
Et bientôt l'une des meilleures graphistes ?

 

Violette - 11 résultats & Nienna/Mun - 12 résultats

https://zupimages.net/up/20/05/hp84.png
Quand Celty distribue les bons points, catégorie graphisme.

 

Mirabelle - 10 résultats

https://zupimages.net/up/20/05/2v1w.png
Quand Celty distribue les bons points, catégorie écriture.

 

Patsy - 24 résultats

https://zupimages.net/up/20/05/ogmq.png
Gnn.

 

Galahad - 47 résultats

https://zupimages.net/up/20/05/9fau.png
Vous le sentez venir le 2e épisode des anagrammes pédouziennes ?
 

 

Vous êtes curieux de savoir si on parle de vous ? Commentez l'article et on vous donnera le nombre d'occurrences de votre pseudo !

 

http://gazette.poudlard12.com/public/Celty/170/separation8.png
 

 

http://gazette.poudlard12.com/public/0Sceaux_2019/Celty_Roze2.pnghttp://gazette.poudlard12.com/public/0Sceaux_2019/Ray_Paro.pnghttp://gazette.poudlard12.com/public/0Sceaux_2019/Celty_Roze.png

Partager : Partage

Publicité pour gonfler artificiellement la taille du journal

 

Partager : Partage

Journal de bord de Tchoucra Tortuga

/public/Inclassable/171/journaldebord.png

Partager : Partage

Guide de survie pour un sorcier en France

http://gazette.poudlard12.com/public/Celty/171/Guide_de_survie.png

 

Sorciers, Sorcières,


Vous avez toujours voulu visiter le pays abritant l'académie de Beauxbâtons mais vous n'osez pas franchir le pas ? N'hésitez plus, j'ai la solution pour vous permettre de ne pas vous perdre au milieu des moldus français !

Je vous propose un petit guide afin de vous fondre dans la masse sans trop vous faire remarquer. Tout d'abord, vous devez savoir que la France est un vaste territoire composé de différentes régions. Mais bien que ce pays dispose d'une belle langue commune, il n'en reste pas moins qu'elle dispose de nombreuses langues propres à chaque région, appelées "patois".

 

http://gazette.poudlard12.com/public/Celty/170/separation5.png



1 - Les différents patois en France :

Que vous soyez dans le Nord, l'Ouest, l'Est ou le Sud de la France, vous ne pourrez échapper au patois régional. Chaque région a son histoire et a développé au fil du temps un langage propre à sa région. Même si ces patois ne sont pas tous parlés par les régionaux, il vous faudra parfois déchiffrer certains mots ou expressions locaux.


2 - Paris, une ville particulière :

Ah Paris, la capitale de la France, dite aussi la capitale de l'amour. Vous y retrouverez le charme à la française avec les différents monuments à visiter comme la Tour Eiffel, le Louvre, l'Arc de Triomphe en passant par les Champs-Elysées et j'en passe.
Mais Paris c'est aussi un autre univers, vous remarquerez que les parisiens sont des personnes assez stressées et pressées. Ils sont constamment agités en ne sachant pas vraiment après quoi ils courent !


3 - Ta patience tu travailleras :

Oui mes chers amis, selon la région où vous irez votre patience sera mise à contribution. Que ce soit pour vous déplacer via les transports en commun quand ils ne sont pas en grève ou bien quand ces derniers ne sont pas toujours à l'heure. Mais surtout il vous faudra du temps pour vous habituer et vous intégrer à chaque région que vous visiterez, leur charme étant propre à chacune.


4 - Un patrimoine multirégional :

C'est aussi ça le charme de la France, sa culture diverse et variée. Comme je vous le disais un peu plus haut, chaque région a son patois mais également sa culture. Et notamment sa culture culinaire : vous pourrez déguster une très bonne carbonnade flamande dans le Nord tandis que dans le Sud vous vous retrouverez avec une bouillabaisse.


5 - Des paysages à couper le souffle :

Que vous aimiez vous prélasser sur de belles plages, parcourir les sentiers de randonnées ou descendre les pistes enneigées, ce pays vous offrira un large choix de paysages différents. Vous pourrez y pratiquer différents sports, que ce soit du ski, de la pétanque ou bien un match de foot. Vous trouverez sans aucun doute chaussures à vos pieds.

 

http://gazette.poudlard12.com/public/Celty/170/separation5.png



Voilà mes chers amis, avec ce guide vous pourrez parcourir la France sans passer pour un ignorant. Mais si vous voulez un dernier conseil, profitez de cette diversité régionale qui ne vous laissera pas indifférente.

 

http://gazette.poudlard12.com/public/0Sceaux_2019/Draconimus.png http://gazette.poudlard12.com/public/0Sceaux_2019/Celty_Roze.png

Partager : Partage

Journal de bord d'une escapade à Paris

http://gazette.poudlard12.com/public/AmyPont/GdS_171/Journal_de_bord_d_une_escapade_a_Paris.png

 

Jour -3 : Voilà déjà plusieurs heures que je prépare ma valise, je ne connais pas du tout la France. Je sais où elle se trouve bien sûr mais y fera-t-il plus chaud ? Le climat sera-t-il meilleur ? J’emporte quand même une robe, au cas où…


Jour 1 : J’ai passé ma journée dans le train en compagnie de moldus. Qu’ils sont bruyants, surtout mon voisin à qui j’avais envie de lancer un « silencio » comme à mon Focifère, juste pour le faire taire. Mais le règlement me l’interdit. Pourquoi ? J’aurais été bien plus vite en balai et surtout, surtout, je n’aurais pas été dérangée par le bruit. Mais ma maman m’a dit que c’était étrange une jeune fille qui se promène avec un balai. Honnêtement je ne comprends pas pourquoi.


Jour 2 : Je viens de me réveiller d’une LONGUE nuit de sommeil et par ma fenêtre je remarque une pyramide. Suis-je en Egypte finalement ? Quel pays étrange qu’est la France. En descendant à la réception on m’apprend que c’est le Louvre. Je ne sais pas trop ce que ça signifie donc je décide d’y faire un tour. C’était affreux !!! Affreux parce qu’on m’a volé mon sac à extension. Mon premier jour à Paris commence mal.


Jour 3 : Aujourd’hui, c’est visite de la Tour Eiffel. C’est joli ! Mais entre nous, je suis persuadée que pour une telle construction, ils ont eu recours à la magie. Peut-être que ce Gustave était un sorcier après tout. J’en ai également profité pour me promener. C’est fou le nombre de pigeons qu’il y a ici. J’ai envie de voler,  je suis un colibri sous ma forme animale, mais je crois que j’éveillerais les soupçons au milieu des pigeons à une patte.


Jour 4 : Nicolas Flamel ? Tu le connais ? Oui c’est le célèbre alchimiste. Et bien figure-toi qu’il a vécu à Paris. Je ne peux donc pas passer à côté de cette visite. Je me suis donc rendue au numéro 51 de la rue de Montmorency. La boutique de Flamel est toujours là mais lui n’est plus. Le site a été transformé en musée en son honneur. J’y ai d’ailleurs croisé plusieurs autres sorciers - je crois bien qu’il faut être sorcier pour trouver ce lieu. D’un coup, je me suis sentie moins seule. Ma famille et mes amis me manquent.


Jour 5 : Je vis mon dernier jour à Paris. Je suis tellement pressée de rentrer, et en même temps je commençais à m’y faire à cette aventure en solitaire. Pour ce dernier jour, j’ai décidé de visiter Notre-Dame de Paris. En arrivant, je fus surprise de voir qu’elle avait pris feu, je n’étais pas au courant. Quel gâchis ! Je suis donc restée un moment à observer les personnes essayer d’y faire quelque chose. J’avais tellement envie de sortir ma baguette pour les aider. Pourquoi nous ne pouvons pas le faire, ça serait quand même tellement plus simple et plus rapide.


Jour 6 : Je viens de rendre mes clefs et je suis en direction de la gare. La concierge va me manquer mais je lui ai promis de lui envoyer une carte postale de chez moi. Le train est encore bondé mais le bruit ne me dérange plus. Me serais-je habituée aux moldus ? Le voyage me semble plus court qu’à l’aller, peut-être parce que j’en profite un peu plus, à flâner par la fenêtre. J’ai raconté mon séjour à mon voisin, je crois que je l’ennuie, mais après tout ce n’est qu’un moldu.

 

http://gazette.poudlard12.com/public/0Sceaux_2019/Mhulane_Shafiq.png http://gazette.poudlard12.com/public/0Sceaux_2019/Aaliya_Whitewood.png

Partager : Partage

- page 1 de 128

© 2009-2019 Poudlard12.com :: Propulsé par Dotclear