La Gazette du Sorcier - Edition Poudlard12

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

[Rapeltout] Six comme...

Six comme... comme quoi, au fait ? Six comme Sixième année, voyons ! De toute évidence, vous étiez distrait pendant le discours de Lust Caféine. À discuter du garçon terriblement mignon et mystérieux qui vient de rejoindre votre maison, ou à fixer la poitrine de la Directrice, nous ne voulons pas le savoir. Heureusement, les reporters de la Gazette du Sorcier ont toujours leurs oreilles grandes ouvertes, à l’affût des moindres scoops. Vous allez donc pouvoir combler votre ignorance à propos de cette nouvelle qui a secoué le Château d'un hurlement de joie. Les B.U.S.E approchent et la Sixième année avec !

Le système d'examens est complètement révolutionné pour l'épreuve finale de la Cinquième année. Vous pensiez pouvoir vous installer tranquillement dans la Grande Salle, devoir répondre pour la cinquième fois à de simples questionnaires à choix multiples et composer deux rédactions en temps limité ? Vous avez passé des mois et des mois à réviser le programme de la Cinquième année ? Ne soyez pas trop bouleversé en apprenant d'abord que les B.U.S.E porteront sur l'ensemble de vos cinq années d'études. Et ne vous mettez pas à paniquer en découvrant que l'examen sera bien plus ardu que prévu.

Les B.U.S.E se dérouleront en deux parties, c'est bien la seule chose qui ne changera pas par rapport aux années précédentes. Vous devrez d'abord subir un entretien aux Trois-Balais avec l’un de vos Professeurs. Celui-ci vous posera des questions de cours, allant de la composition d'une baguette magique à l'histoire de la Potion Têtentriton. Vous n'aurez pas le temps de réfléchir et devrez répondre du tac au tac. Donc ne faites pas comme pendant les discours de Lust, soyez attentifs. Ne parlez pas pour ne rien dire : si vous ne savez pas, vous n’allez tout de même pas inventer. Ne soyez pas pétrifiés par le charme de votre examinateur, ou par sa laideur dans le cas de certains. Et surtout, évitez la fiesta la veille au soir. Cela peut paraître évident, mais si vous vous présentez avec la gueule de bois et une haleine de lama, vous serez recalé sans sommation.

Cette seconde partie, d’ailleurs, sera entièrement de la pratique et se déroulera dans le Monde Magique. Vos Professeurs vous enverront dans des lieux mystérieux, où vous devrez vous dépêtrer d’une certaine situation. Il pourra vous être demandé d’affronter une créature, d’utiliser un balai volant, de vous repérer dans un labyrinthe… Et bien plus encore, car vos Professeurs ont rivalisé d’imagination et de sadisme pour vous concocter ces épreuves. Vous serez jugés sur votre mémoire des cours, ainsi que sur votre aptitude à appliquer toute la théorie qui vous a été enseignée. Pas de secret pour réussir : révisez vos leçons, entraînez-vous et gardez impérativement votre sang-froid.

N’ayez pas peur, ce n’est pas pour tout de suite. Il est même possible que vous ne remplissiez pas encore les conditions nécessaires pour pouvoir passer l’examen, à savoir d’être en Cinquième année depuis plus de deux Coupes et d’y avoir fait au moins trois devoirs de chaque matière. Devant une telle restriction de l’accès à un examen tant désiré, ainsi qu’une telle difficulté des épreuves, il y a de quoi se poser des questions. Une seule question en réalité : pourquoi ? 

La Direction et le Professorat présentent un programme de Sixième année particulièrement alléchant, si l’on excepte la disparition d’une matière phare, le Vol. À condition d’avoir le niveau requis, vous pourrez suivre uniquement les matières de votre choix, celles qui vous permettront d’obtenir l’emploi de vos rêves. Vous serez bien sûr conseillés dans votre orientation professionnelle. La cerise sur la bûche de Noël, c’est que vous aurez également accès à des matières inédites. Peut-être avez-vous entendu ces rumeurs de Dragonologie et Alchimie qui enchantent le Château ?

Ce programme vend du rêve, c’est certain. Mais il va être particulièrement ardu d’y accéder. Serait-ce parce que la Sixième année est loin d’être prête, contrairement à ce qui vient d’être annoncé ? La difficulté des B.U.S.E serait-elle donc un moyen supplémentaire de gagner du temps et retarder l’échéance ? Il est tout à fait possible que, croulant sous les Beuglantes réclamant (enfin) une poursuite d’études, la Direction ait décidé de ruser. Cédant en apparence aux menaces pressantes, il ne s’agirait en réalité que d’une façade.

Cela reste une hypothèse – plus que plausible, mais une hypothèse quand même – car nous n’avons aucun moyen de confirmer ces soupçons. Mais si c’est le cas, cette tactique de diversion est peut-être une bonne chose. En effet, avec cette annonce publique de l’ouverture prochaine de la Sixième année, les Professeurs ont plus que jamais la pression. Avec en plus la remise à niveau du personnel, il est certain que les enseignants n’auront pas d’autre choix que de boucler leurs programmes au plus vite.

Il n’y a donc pas grand-chose à faire pour le moment : attendre et encourager les rares élèves qui se risqueront à passer leurs examens. Qui sait, peut-être la Sixième année sera-t-elle fin prête lorsque vous aurez enfin terminé vos cinq ans d’études. Et la prochaine fois, vous y réfléchirez sûrement à deux fois avant d'ignorer les discours de la Direction, certes interminables mais néanmoins d'une grande importance.

 

Article de Cameron O'Brien, illustré par Gladys Fortarôme.

Partager : Partage

Commentaires

1. Le 1 déc. 2014, par Salazie Downton

Un bon article de Cameron ! Il explique vraiment tout, c'est chouette, et en plus c'est assez humoristique :).

2. Le 1 déc. 2014, par oneil

Voilà un bon article qui donne à la fois envie d'arriver en 6 ème année tout en se demandant ce qui à été prévue par la direction pour y arriver...

3. Le 2 déc. 2014, par Carrie Ligan

Après avoir lu ça, j'ai peur de devoir passer mes B.U.S.E., c'est tellement de pression... En tout cas, super article, c'est bien expliqué et ça permet de s'interroger sur le vrai cas de la sixième année.

4. Le 6 déc. 2014, par Wara

Les BUSE et la sixième année ont l'air géniales ! D'après l'article en tout cas :') Et un article qui est très bien rédigé et agréable à lire, avec une belle bannière ! (:

5. Le 6 déc. 2014, par Quincy

Bravo Cameron! J'avais lu quelques infos sur les BUSE et la sixième année, mais maintenant tout est clair! Un très bon résumé.

6. Le 6 déc. 2014, par Tity

Bon, j'avoue que c'est encore très loin pour moi, vu la vitesse à laquelle je vais pour passer mes années. Cela dit, ça donne quand même envie, donc je pense que je vais m'y mettre bientôt là, il est temps ! C'est un très chouette article, en tout cas.

7. Le 12 déc. 2014, par Wodan

Merci pour cet article Cameron, grâce à toi, plus personne n'osera faire de devoirs. :')

© 2009-2024 Poudlard12.com :: Propulsé par Dotclear