La Gazette du Sorcier - Edition Poudlard12

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Notre si joli château


Notre si joli château a 19 ans. Vous vous en rendez compte ? 
Il y a 19 ans, une personne s'est dit qu'elle allait pratiquer son codage, et a construit pierre par pierre le grand château de Poudlard12. 
Il y a eu des départs et des milliers de nouveaux visages, et au rythme des vies qui s'y croisaient, le château a grandi. 
Une petite extension par ci, un réaménagement par là, une sous section plus à gauche et des matières plus à droites... Un sacré chantier. 
Mais tout au long de ces 19 années, une chose n'a pas changé. L'âme de Poudlard12. 
Le château abrite toujours cette flamme, pleine de défis et de promesses, une flamme qui diffuse une chaleur rassurante, une flamme qui nous nourrit autant que nous la nourrissons. Si le château est notre abri, c'est nous qui le construisons. Si le château est un carrefour de toutes nos routes, alors c'est nous qui en améliorons les sentiers. 
Si le château vit, c'est parce que nous vivons, nous respirons entre ses murs. 

C'est étrange n'est-ce pas ? Tous, ici, au détour d'une recherche internet foireuse ou d'une discussion, d'un lien souligné en bleu ou d'une rencontre, nous nous sommes retrouvés au château. Chacun d'entre nous a une histoire différente, une provenance différente, des habitudes, un âge différent... Aucun d'entre nous n'est venu pour les mêmes raisons. Refuge, fandom, évasion, jeux...les cartes du début sont brouillées. 
Pourtant, on a tous quelque chose en commun. Nous sommes restés.  
Inexplicablement, nos doigts ont tapé pour la première fois un pseudo qui allait devenir une partie de notre identité, une partie de nos vies. La souris a défilé sur les questions de la répartition, puis sur les topics et les possibilités qu'offraient nos maisons. 
Quelques tours plus tard, des noms pleins la tête, on s'est aventurés dans le grand bain, lancé dans la Grande Salle et ses topics à foisons. Et nous sommes restés. 
En parcourant les sections et les lieux, en dressant une carte mentale de l'endroit que nous venions de découvrir, nous sommes restés. 
Peu à peu, la visite du château est devenue une habitude. Les gens n'étaient plus que des noms. On y associait des postes, des messages échangés ou des animations communes, des discussions passionnées et des rpg. Chaque soir, nous nous sommes mis à taper cet URL dans la barre de recherche, sans avoir besoin de se souvenir de l'intitulé. Chaque soir, nous revenions entre ces murs. 

Pour certains, cela va faire des années. De longues années à deux chiffres, qui ont vu et écrit l'histoire du château. Pour d'autres, ces années ne sont que le début de quelque chose de plus grand. 
Mais à présent, ces années existent. Ces années existent et elles sont nous. Elles font partie de nous, de notre développement et de la personne que nous sommes. Une partie de notre identité se vit dans ces lignes de code, sous un autre nom. Sous cet autre nom, nous avons appris, grandi, nous nous sommes affirmés. Le château et ses occupants nous ont transformés. 
Notre si joli château n'est pas resté le même, loin de là. Il a changé et grandi avec nous. 

Cette dynamique ne doit pas s'arrêter. Si nous voulons continuer à habiter le château, nous devons faire plus que bouger entre ces murs. Nous devons y vivre et les peindre de nos plus belles couleurs. 
Ce n'est pas simple. 
Cela ne l'a jamais vraiment été. Il faut donner de son temps, de son énergie, de ses nuits. Pas toujours pour des résultats formidables, mais tant pis. 
Si nous voulons que l'histoire se perpétue, il faut vivre avec et dans le château. 
Ce n'est pas simple, n'est-ce pas ? 

Je suis la première à l'attester. Combien est il facile, lorsque nous sommes fatigués de tout, de faire un tour dans les couloirs en remettant à demain nos tâches et nos réponses ? Puis, lorsqu'un problème IRL arrive, d'oublier que le château nous accueillera sans nous juger ? Et d'encore une fois, oublier de finir cette tâche... 
Pourtant, il faut tenir. Parfois, la lassitude peut venir, et avec elle le découragement. Parfois, la fatigue est un peu trop forte. Parfois, on a simplement envie d'arrêter de se battre tout le temps. 
Pourtant il faut continuer. 
Pour le château et tous ses habitants. Pour pouvoir y retourner seulement un jour de plus et ressentir cet émerveillement encore une fois. 
Pour qu'une fois que l'orage soit passé, pouvoir revenir en souriant, et profiter. 
Pour le voir se dresser dans un coin de nos têtes à toute heure de la journée, quand on pense aux aventures qui nous attendent dans la soirée.
 

Ne laissons pas notre si joli château fermer peu à peu ses portes. 
Gardons les grandes ouvertes, comme le jour où on les a passé, pour que d'autres puissent s'y réfugier encore. 
Gardons les grandes ouvertes, pour que notre aventure magique jamais ne s'arrête..

 

Partager : Partage

Commentaires

1. Le 2 juin 2024, par Karteure

Un bel article bien formulé et au message touchant. Le château n'est rien sans ses membres et on a tendance à le laisser de côté. C'est beau de voir que son futur te tient autant à cœur !

2. Le 2 juin 2024, par Nox De Leon

J'allais le dire, un article touchant, avec des mots qui vont droit au cœur, en tous cas, au mien , j'ai aimé l'histoire que tu nous racontes et ta façon de le faire , j'ai aimé l'image colorée et qui rappelle comme l'a dit un grand directeur, que dans les moments sombres, il suffit d'allumer la lumière , j'ai aimé me sentir concernée par tes mots Hermione, bravo à vous deux.

3. Le 3 juin 2024, par Flyy

Merci pour cet article très touchant, Hermione ! C'est vrai qu'ayant grandi sur et avec P12, c'est un peu émouvant de se dire que la magie est restée là depuis tant de temps, et tout naturel d'espérer qu'elle perdure pour toutes les futures personnes qui y passeront !

4. Le 5 juin 2024, par Héra Evans

C'est vrai Hermione, ton article va droit au cœur et tu as bien raison, combien de fois on rentre fatigué et on procrastine notre visite à P12, reprenons nous ! J'ai adoré l'ensemble de l'article.

5. Le 7 juin 2024, par Lisou Grat

Notre si joli château,
Aujourd'hui, que nous réserves-tu de beau ?
En salle commune ou dans les bureaux
Il y a toujours de quoi s'occuper et parfois trop

Notre si joli château,
Jour de pluie et jour de beau
J'aime parcourir tes pièces aux plafonds hauts
Voir la magie qui te traverse la peau

Notre si joli château,
Tellement à voir, des lieux, des phrases, des mot
Et une belle découverte au bord du lac, au bord de l'eau,
Un bel article sans un défaut, plein de trémolos.

6. Le 14 juin 2024, par Angele

Un bel hommage adressé à Poudlard12 ! On a tendance à l'oublier mais c'est vrai que le château est toujours là, portes ouvertes, prêt à nous accueillir, que l'on soit parti une semaine ou dix ans. Merci pour ce texte touchant et bon anniversaire P12 !

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet

© 2009-2024 Poudlard12.com :: Propulsé par Dotclear