La Gazette du Sorcier - Edition Poudlard12

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Philosophiiie hakunamatata !

 

Les films nous amènent à pousser une petite réflexion sur certaines notions, comme la vie et la mort ou le bonheur et le malheur mais qu'essaient de nous dire réellement les films ? Chacun a son analyse et J.K. Rowling a encore la sienne, d'autant plus qu'elle n'est peut-être pas allée chercher aussi loin que certains d'entre nous. Je vous propose de découvrir quelques-unes des questions philosophiques qu'elle aurait pu laisser apparaître au travers de différents objets ou valeurs.

 

Nos rêves peuvent-ils nous empêcher de vivre ?

Il s'agit d'une question intéressante relevée par notre petit Dumbledore, le philosophe déguisé. Que ce soit devant le miroir du Risèd lorsque Harry revoit ses parents ou encore tout au long de la saga dans des circonstances beaucoup moins spécifiques mais qui pourtant nous questionnent.

Mirabelle Boutondore : Le terme absent mais implicite dans cette question, c’est la Vie. L’amour plus fort que la mort est celui qui n'attend rien en retour, il est capable d’aller jusqu’au don de sa vie. Dans la saga Harry Potter, c’est ce qui se passe avec le sacrifice de Lily Potter. Plus tard, au moment d’achever sa quête, Harry Potter choisit de sauver la Communauté par le sacrifice de ce qu’il y a de plus précieux en l’Homme : sa propre Vie.
Nous avons un autre exemple avec Roméo et Juliette qui choisissent de se donner la mort parce que la vie ne leur permettra pas de vivre leur amour.

Eurydice Spector : D'un côté, je suis d'avis que les rêves, comme le désir, sont un moteur. C'est ce qui nous fait avancer, ce qui nous fait vivre. C'est un espoir qui est essentiel, celui qui reste dans la boîte de Pandore, sans lequel on ne pourrait pas vivre. Mais parfois, les rêves peuvent être un frein (moteur, frein, vive les métaphores de voiture), dans le sens où ils peuvent se révéler inaccessibles et pourtant devenir une obsession. Ils peuvent nous bloquer car l'on reste à espérer qu'ils se réalisent ou même à les vivre simplement en pensée mais jamais ils n'arrivent dans la réalité. Ce sont des histoires que l'on se raconte et qu'on ne vit pas forcément, voire qui peuvent devenir décevantes en devenant vraies. Mais dès lors qu'il est difficile de vivre sans, les rêves sont à mon avis très importants pour vivre avec espoir.

 

Dans quel cas faut-il savoir aller contre ses amis ?

Eurydice Spector : Je crois qu'il faut savoir s'opposer aux amis dès qu'on n'est pas d'accord avec eux. L'amitié repose sur un contrat de confiance et d'honnêteté. Dans l'idéal, il faudrait donc pouvoir aller contre ses amis si on estime que c'est nécessaire ou si l'on considère qu'ils vont contre ce que l'on croit bon et leur expliquer pourquoi. Il faut savoir s'opposer sans que cela ne mette en danger l'amitié mais pour que les deux côtés apprennent de l'autre. Peut-être que l'ami saura te convaincre et peut-être que tu le raisonneras mais même si ça n'arrive pas, il faut au moins essayer. Évidemment, ce n'est pas facile à faire et parfois il est plus simple d'épargner un ami mais comme dit Dumbledore "il faut du courage pour s'opposer à ses ennemis mais il en faut encore plus pour s'opposer à ses amis", n'est-ce pas ?

 

L'amour est-il plus fort que la mort ?

Là encore je suppose qu’il existe de nombreux exemple de cela, que ce soit Nymphadora tonks et Remus Lupin, qui semblent unis même sur le lit de mort, que ce soit les parents de Neville, ceux d’Harry ou tout simplement lorsque Harry plonge pendant un instant dans la mort. Ne ferions- nous pas n’importe quoi pour un être que l’on aime ? Où sont les limites ? La mort ? Ou encore au-delà ?

Eurydice Spector : Je ne pense pas qu'il y ait plus fort que la mort. Mais l'amour peut en combattre les conséquences et notamment l'oubli qui advient après la mort. Il me semble qu'on disparaît à nouveau lorsqu'on est oublié ou lorsque plus personne ne nous a connu. L'amour n'a pas le pouvoir d'empêcher la mort mais il peut combattre l'oubli. Aimer quelqu'un peut aller au delà de la mort. Garder une petite place pour ceux qu'on aime dans son coeur est un moyen de les garder en vie, au moins en souvenirs.

 

Qu'est ce que c'est l'amitié ?

Un mot si simple mais qui relève pourtant bien des questions, pendant que quotidiennement vous pensez être entouré de vos amis, vous vous n’êtes peut-être jamais demandé ce qui faisait d’eux réellement vos amis. C’est pour cela que je vous pose la question, et la saga n’a pas arrêté de nous questionner là dessus non plus je suppose que ce soit avec les trahison, celle de Peter ou celle de Rogue.

Mirabelle Boutondore : Cette citation de Pythagore est à mon sens adaptée à ce que je pense de l’amitié : "Les amis sont des compagnons de voyage, qui nous aident à avancer sur le chemin d'une vie plus heureuse." Les chemins que la vie nous propose ou bien ceux que nous choisissons d’emprunter peuvent nous conduire à des impasses, à commettre des erreurs. Quand notre situation n’est pas enviable, un ami véritable ne se détournera pas de nous, il aura même le courage de s’opposer aux décisions de ses amis s’il estime que c’est nécessaire. C’est ce qu’a fait Neville Londubat, il portait en lui un courage qui se révèlera plus tard.

Eurydice Spector : Je ne sais pas vraiment s'il y a une définition, ni s'il y a besoin de le définir pour le vivre. L'amitié, c'est une très belle expérience qui nécessite de la confiance en l'autre, de la joie, beaucoup, et aussi l'envie d'être avec l'autre. Mais je trouve que l'amitié est assez inexplicable, c'est aussi mystérieux que l'alchimie.

 

L'école est-elle faite pour tous ?

Souvent nous a-t-on dit que l’école était obligatoire et c’est vrai, que ce soit une bonne nouvelle ou non ; mais a t-on réellement besoin de la culture prodigué par l’école afin d’exercer tous les métiers, il y en a sans doute qui ne demande pas des facultés intellectuelles. Après, quand vous avez Poudlard devant les yeux, il est vrai que je ne sais pas trop pourquoi on ne voudrait pas y aller. Quoique les jumeaux ont bien montré que les exceptions existaient.

Mirabelle Boutondore : L’ignorance est l’un des fléaux de l’humanité, l’école permet à chacun de sortir du cercle restreint de la famille et de découvrir un univers plus diversifié. J.K. Rowling ne s’y est pas trompée quand elle a ancré l’ensemble des romans Harry Potter dans le Collège de Poudlard. L’enseignement était autrefois réservé aux populations aisées, l’école gratuite et obligatoire pour tous, garçons et filles, a permis une avancée sociale et humaine considérable. C’est un progrès que ne connaissent pas les populations les plus démunies qui vivent sur la planète. Dans les sociétés occidentales elle est devenue un passage obligé mais l’institution scolaire souffre de la rigidité des cadres dont elle s’est dotée et dans lesquels certains peuvent se sentir enfermés.

Eurydice Spector : Grande et intéressante question... Je dirais qu'elle devrait être faite pour tous, même si dans l'état actuel des choses, ce n'est sûrement pas exactement le cas. En tout cas, il est important que tout un chacun ait un accès libre à l'école et puisse bénéficier d'un apport de connaissance si essentiel.

Merci à Eurydice et Mirabelle d'avoir accepté d'un peu philosopher avec nous sur des questions qui ne sont, ma foi, pas faciles.

 

Partager : Partage

Commentaires

1. Le 1 juin 2022, par mirabelle Boutondore

Avant toute chose, Noah, je te remercie pour ta confiance, ce fut un plaisir d'apporter ma petite contribution.

Il y a une petite erreur, mais elle n'est pas grave du tout. Mon écrit concernant "l'amour plus fort que la mort" se retrouve dans " Nos rêves peuvent-ils nous empêcher de vivre".

Eurydice, je suis enchantée de te lire, petit bonheur supplémentaire : j'ai carrément l'impression de dialoguer avec toi.

Maelle, ta bannière me plait beaucoup parce qu'elle apporte cette touche de légèreté et d'humour qui permet à l'article d'être sérieux sans se prendre au sérieux.

2. Le 5 juin 2022, par Joplin Romney

Un article en apparence léger, au vu de la bannière et du titre. Mais non ! Les questions abordées sont des pistes de réflexion qui me semblent vraiment très importantes. Mirabelle et Eurydice ont apporté leurs points de vue et je les rejoins dans leur démarche et dans leurs réponses. Merci à elles pour leurs avis pertinents ainsi que pour l'idée de base de cet article.

3. Le 10 juin 2022, par Nox De Leon

Hé bien on peut dire qu'on a révisé la philo Harry Potter ! Enfin, en partie seulement car il est vrai qu'il y a encore beaucoup de choses implicites dans cette saga et que moi non plus je ne suis pas convaincue que JHR ait pensé à tout ça . La saga a fait l'objet de thèses universitaires et j'ai même aperçu une "étude de la religion dans Harry Potter", alors que je n'ai pas vraiment capté de religion même à la quinzième lecture ... Un article bien intéressant Noah et une illustration plus légère qui va très bien avec, félicitations.

4. Le 10 juin 2022, par Matka

C'est super intéressant cet article, et je trouve que c'est une des forces de Harry Potter, et la raison pour laquelle cette œuvre a eu autant de succès en littérature jeunesse : elle permet de construire et de déconstruire des concepts philosophiques majeurs, d'apporter des éléments de réponse sans jamais être absolument catégorique. On organiserait pas des cafés philos aux Trois-Balais un de ces quatre ?
Je ferai juste un petit reproche : la couleur choisie pour les questions n'est pas très facilement lisible.

5. Le 15 juin 2022, par Romie Keffer

Ce n'était pas un exercice évident à faire mais je suis ravie de m'être prêtée à l'exercice ! Et je suis bien d'accord avec Mirabelle, j'ai eu moi aussi l'impression de dialoguer avec toi à la lecture de cet article, c'était très agréable. Merci Noah pour les questions très intéressantes !
Et oui, Matka, j'adorerais un café philo aux Trois-Balais, quelle bonne idée *-*

6. Le 18 juin 2022, par Angele

Est-ce que cet article a été inspiré par le calendrier moldu (bac de philo) ? (a)
En tout cas vos réflexions étaient très intéressantes à lire, Mirabelle et Eurydice ! Merci !

7. Le 19 juin 2022, par Eden la bedaine

Ce genre d'articles où je me dis "ouf, heureusement que j'ai pas été interrogée parce que j'aurais pas su quoi répondre " ! En tout cas la bannière est top, big up à Paillettes et je trouve quand même super intéressant d'avoir traiter ce sujet !

8. Le 19 juin 2022, par Celia le wombat

Oulah allez, 23H heure de philo c'est parti ! Un article bien intéressant à lire et avec des questions profondes et parfois mêmes primordiales remises au centre de la table le temps d'un dialogue. Je trouve ça brillamment écrit bravo Noah

© 2009-2024 Poudlard12.com :: Propulsé par Dotclear