La Gazette du Sorcier - Edition Poudlard12

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Pièges à clics livresques

Si vous avez passé un tant soit peu de temps sur les applications moldues type YouTube, vous avez peut-être remarqué cette mode, pour attirer votre attention, d’écrire les titres en majuscule, dont le contenu vous choque ou vous promet des vérités époustouflantes si vous regardez la vidéo. Cette mode, bien connue sous le nom de « putaclic », n’a pas épargné le Monde Magique et de temps en temps, au détour d’une étagère, nous, Bibliothécaires, trouvons un livre portant ce style de titre. Et c’est aujourd’hui le sujet de cette chronique !

Tout d’abord, promenons-nous parmi les BD sur le thème d’Harry Potter et nous rencontrerons l’un de ces spécimens : « Voldemort le rageux ». Un classique, entre nous. Et là intervient mon premier conseil pour donner un parfait titre piège à clics à votre livre : n’hésitez pas à abuser du langage familier et du verlan ! C’est d’ailleurs la base de ce registre !

Mais poursuivons notre balade à travers les rayons jusqu’à arriver aux fanfictions, toujours sur le thème de Harry Potter. Le premier que nous remarquons n’est autre que « James Potter et Lily Evans, enfin !! ». Ici, nous pouvons voir que l’auteur a parfaitement utilisé deux règles du « putaclic » : exagérer la ponctuation pour montrer qu’il s’agit de quelque chose de dingue et montrer son impatience. Prenez-en note s’il vous vient à l’esprit de vous lancer dans ce genre ! Si vous avez pris le temps d’errer parmi ces étagères, peut-être aviez-vous remarqué le nombre d’ouvrages commençant par « amour », suivi d’un adjectif. Vraiment, allez y jeter un coup d’œil si ce n’est déjà fait, il y en a vraiment pour tous les goûts : « amour caché » (mon préféré), « amour passionnel », « amour destructeur », « amour impossible »… Cette version du piège à clic existe dans de multiples combinaisons ! Autrement, nous avons les titres plus axés sur la vérité : « une révélation fracassante », un autre classique qui se décline également selon les goûts.

Un autre ouvrage dans ce style se trouve parmi les contes : « Il était une fois… la vérité ». Ici, parfaite maîtrise de la ponctuation qui met l’accent sur la quête de vérité et du mystère autour de la vérité car nous ne savons pas sur quel domaine elle porte. Toujours dans les contes et dans la catégorie de la ponctuation : « je te le dis !!!! » A ce jour, nous ignorons toujours ce que cette personne souhaite nous dire mais cela semble assez important vu le nombre de points d’exclamation... Ou peut-être était-ce son but que nous croyions cela !

Un peu plus tôt, nous vous avions parlé des majuscules, n’est-ce pas ? Eh bien la Bibliothèque n’y a pas échappé, car quand nous arrivons à la hauteur des romans et des nouvelles, plusieurs manuscrits arborent des titres dans ce style : « TOI + MOI = Meilleures amies » ou encore « L’INVASION ». Petit coup de cœur pour ce dernier qui attise notre curiosité à cause du suspens qui l’entoure. Autre catégorie que nous pouvons y croiser : l’hyperbole. Et pour l’illustrer, rien ne vaut des exemples : « La Grande Catastrophe ou comment j'ai tenté de sauver des millions de vie » ou encore « La Fabuleuse histoire de Sherlock Socks, alias la Chaussette avec les plus Grandes Capacités Intellectuelles du Monde ». Seul défaut à ces deux titres : ils ne sont pas suffisamment courts et perdent rapidement l’attention du lecteur potentiel. Un conseil chers écrivains en herbe : moins le titre est long, plus il est impactant !

C’est par ceci que se conclut notre visite de la Bibliothèque, autour du thème : « pièges à clics livresques ». Il y en a peu, c’est vrai mais nous comptons sur vous pour que ce lieu en soit envahi avant la fin de l’année scolaire, surtout à présent que vous avez reçu nos meilleurs conseils. Alors, chers amis, à vos plumes !

 

Partager : Partage

Commentaires

1. Le vendredi 4 juin 2021, 10:34 par Nox De Leon

Parce que c'était un conseil ? Personnellement je ne recommanderai de le suivre qu'avec méfiance. En tant que lectrice assidue, il n'y a rien qui me donne moins envie de lire un ouvrage que de voir un titre en majuscules, un titre en anglais, ou encore un titre qui remplace la préface tant il est long, préface qui en général est d'ailleurs absente. Bref, rien de tel pour que j'en cherche un autre !

2. Le vendredi 4 juin 2021, 20:26 par Mirabelle Boutondore

J'ai tant aimé cet article.
La perspicacité associée à un humour impertinent sur les bords, voilà un cocktail royal.

3. Le Dimanche 20 juin 2021, 14:31 par BenPop

J'ai le droit de dire que j'aime beaucoup le ton bleu de la bannière ? Moi je dis oui ! Concernant cet article, j'ai beaucoup aimé, plein d'humour 3ème degré comme j'aime l'appeler. En tout cas, s'il me prend l'envie d'écrire un livre (on ne sait jamais mais bon...), je suivrai ces bons conseils ! Merci.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet

© 2009-2019 Poudlard12.com :: Propulsé par Dotclear