La Gazette du Sorcier - Edition Poudlard12

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Un été chez les moldus


UN ÉTÉ CHEZ LES MOLDUS.
BY KENNA.


La rentrée approche, l'été touche à sa fin... Et tandis que bon nombre d'entre vous se prélassait sur une plage de sable fin, j'ai décidé de prendre des risques, de vivre des aventures... j'ai donc passé l'été chez les moldus ! Et j’en ai relevé plusieurs points pour les moins... étranges.

1. LA DESTINATION.

Au niveau du lieu, les moldus nous ressemblent. La plupart favorisent les plages africaines, ou le petit bol d'air à la montagne. Surprise, il y en a même qui font du camping ! Cependant, ils passent la plupart du temps à faire les cent pas dans leur tente en se plaignant du manque de « Weefii ».

2. LES ACTIVITÉS.

Moi qui pensait que les moldus passaient leur temps à jouer dehors... bon nombre de ce que j'ai croisé restaient enfermés chez eux à regarder « Nettflyxe ». J'ai jeté un œil, et tout ce que j'ai vu, c'était une petite fille qui saignait du nez ou des espagnols en combinaison rouge. Mouais... je trouve nos tableaux à Poudlard bien plus intéressants.
 


Oh, et sinon, ils traînent sur les « réseaux sociaux ». En gros, le but est de s’afficher constamment sous son meilleur jour, mais en même temps de se retoucher jusqu’à être méconnaissable... du coup je suis un peu confuse.

3. LA MUSIQUE.

D'après mes observations, la musique est très importante chez les moldus, surtout l'été. On diffuse partout ce qu'on appelle des « tubes de l'été ». Ils parlent très souvent de jolies filles et de belles voitures avec quelques phrases espagnoles. En France, j'ai même entendu une chanson qui parlait de miradors... je n'ai jamais vraiment compris.

4. LES TENUES.

C'est probablement les vêtements les plus étranges que je n'ai jamais vu. Les filles portent des tenues qui ont la taille de sous-vêtements avec des couleurs si criardes que j'en ai eu mal aux yeux. Quant aux garçons, quand ils ne sont pas simplement torses nus, ils portent des chemises à imprimés ridicules et des bermudas à l'odeur dérangeante. Apparement chez les moldus, l'été rime avec indécence. (ou négligence...)
 


5. BRIC-À-BRAC.

Voilà quelques observations que j’ai noté et qui ne rentraient pas dans les catégories précédentes :
• Les moldus semblent avoir une obsession étrange pour les bouées flamant rose.
• Ils adorent se plaindre à la moindre hausse de température. Ça se voit qu’ils n’ont jamais rencontré un Magyar à pointes !
• Mais paradoxalement, ils apprécient particulièrement les soirées « feu de camp » : ils bataillent pendant quarante minutes pour allumer un feu, chantent deux chansons ridicules et vont se baigner. Pas dingue, donc.

En résumé, cet été chez les moldus était des plus... étranges. Enfin, au moins je peux rayer ça de ma to-do list ! C’est tout pour moi les sorciers, passez une agréable rentrée, et surtout n’oubliez pas votre bouée flamant rose !
 

:X

 

Partager : Partage

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet

© 2009-2019 Poudlard12.com :: Propulsé par Dotclear