La Gazette du Sorcier - Edition Poudlard12

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

[Actualité et Faits Divers] La folie chez Honeydukes

http://gazette.poudlard12.com/public/Ellie/128/La_folie_chez_Honeydukes.png

Un peu de pub et hop. Tout change. Vous connaissiez surement la petite boutique de Honeydukes. Une boutique où il faisait bon vivre et où nos chers petites têtes blondes de Poudlard12 aimaient se rendre pendant les sorties scolaires ? En mai dernier, la boutique s’est offert un petit coup de pub avec la promotion d’une nouvelle monnaie : les dragées. Retour sur un phénomène de société. Quand les gallions deviennent obsolète.

Ambrosius Flume propriétaire de la boutique nous a ouvert ses portes aujourd’hui pour nous parler un peu de l’étrange succès dont il est témoin chaque jour. Comment expliquer qu’une monnaie qui se mange soit plus appréciée que les bons vieux gallions ? Tout résiderait selon lui dans la matière première de cette monnaie. Le fait que les dragées soient comestibles les rend visiblement plus attractifs.

Rodriga Perez, Economistomage du ministère de la magie a un avis plus tranché sur la question : « Disons surtout qu’Honeydukes propose des produits qui parlent directement aux élèves de Poudlard12. Il est plus intéressant de repasser sous le choixpeaux plutôt que d’acheter des vêtements… Mais l’arrivée des dragées bouleverse radicalement l’économie du pays ».

Outre le fait que la fréquentation ne cesse d’accroitre dans la petite boutique de pré-au-lard, les premières discussions des syndicats enseignants commencent petit à petit. Les gallions n’intéressent que peu les professeurs de Poudlard12. Certains voudraient être payés en dragée.

« C’est une véritable crise qui nait de ce mouvement purement commercial. J’ai bon espoir qu’avec l’été et les grosses chaleurs, les sorciers puissent plus conserver aussi facilement leur dragée. Les gens se lasseront d’avoir les poches collantes » a signalé Hugh Richbin, directeur financier de la banque Gringotts.

Si aujourd’hui l’économie va mal, il n’en est pas de même pour les petites affaires de monsieur Flume. Le professeur Bates, directeur de Poudlard12 semble même encourager les jeunes élèves à utiliser leurs dragées plutôt que les gallions. Force est de constaté que c’est un coup marketing qui marche. Affaire à suivre donc.

Faris-Ellie.png
 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager : Partage

Commentaires

1. Le 2 juin 2016, par Yukirin

C'est l'infirmière qui va être contente avec toutes les futures caries à soigner...

2. Le 3 juin 2016, par Gajiu

Tout ça c'est un plan de l'école pour mettre des bâtons dans les roues de Gringotts et du ministère. Fu.

3. Le 6 juin 2016, par Roxey

Ce qu'on ne sait pas, c'est que Bdragon gagne un pourcentage sur les ventes réalisées... Déjà qu'il choppe l'argent des formations, il fait bien raquer les élèves ce Directeur !

En tout cas cet article est tout mignon avec une jolie bann, bravo.

4. Le 6 juin 2016, par Alanna

Première boutique de confiserie qui ne voit pas que des Poufsouffle (a)

5. Le 8 juin 2016, par Elsa

"Mais l’arrivée des dragées bouleverse radicalement l’économie du pays" => je crois que c'est la phrase la plus drôle de tout l'article, je suis pliée (ou alors fatiguée, je ne sais pas! XD).

6. Le 16 juin 2016, par Iliana

Miam Miam! Super article qui m'a donné l'eau à la bouche. Vraiment rigolo aussi.
Ça serait chouette quand même, d'avoir de la monnaie mangeable, comme ça, si tu es perdu en pleine forêt, avec sur toi seulement une bourse, t'auras quand même quelque chose à manger.

© 2009-2024 Poudlard12.com :: Propulsé par Dotclear