La Gazette du Sorcier - Edition Poudlard12

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Whassup ?!


« Fichtre, sacrebleu, par le fessier de Merlin et les vergetures de Morgane ! » me suis-je écrié hier soir en découvrant qu'il me fallait rendre ce matin mon article sur l'actualité du monde moldu. Pourquoi tant de panique, me demanderez-vous : les Poufsouffles ne sont-ils pas connus pour leur assiduité ? Ouais, sauf que si c'était le cas, on serait premiers à la coupe des quatre maisons et on aurait davantage de membres du personnel, vous pensez pas ? Comme le dit ma grand-mère, « qui joue trop de pipeau finira dans le caniveau ». Une femme remarquable.

J'ai donc quitté la fête donnée pour mon départ de la Gazette dans une telle précipitation que j'en ai oublié ma culotte vibrante sur la table, cependant que mon vomi granuleux coulait sur mon costume de soirée. Il faut bien se soûler pour supporter le navrant spectacle de Xania qui.. qui est Xania, tout simplement... Mais bon, on l'aime quand même.

De retour dans mon bureau, j'ai feuilleté la presse moldue. C'était d'un tel ennui, toutes ces photos immobiles ! Et puis, toutes ces informations à traiter... Trop c'est trop, mais cela ne m'a pas fait reculer : « chui un bonhomme, moi, un vrai de vrai ! »

Haoui Mézilkiki, l'un des plus grands cinéastes actuels, sort Le vit se lève, qui clôture sa prestigieuse carrière : après les pérégrinations de ses héroïnes dans Princesse Monogamie et le Voyage qui chie et rote, ce grand monsieur de l'animation nous raconte... attendez, je retrouve l'article... ah oui ! Il nous raconte la vie et les mésaventures d'un groupe d'adolescents. Du love et du fight sont au programme, semble-t-il : alors que sa petite amie Valérie a fait une intoxication alimentaire au Burger King de la gare Saint-Lazare, François s'interroge sur ses sentiments. Est-il simplement ami avec sa partenaire de TPE, la jolie Julie ? Aura-t-il le courage de s'avouer à lui-même son attirance et de l'emmener à la boum sur son scooter ? Le spectateur est maintenu en haleine tout au long du film, d'autant plus que ce fil conducteur se trouve entrecoupé par une autre histoire, plus tendue celle-ci : depuis que son camarade Dieudonné a volé toutes ses quenelles à la cantine, Manuel est furieux. Il va donc employer toutes ses ressources de délégué de la seconde 3 pour mettre des bâtons dans son camarade. Enfin, c'est ce que j'ai cru lire ; ce film me semble soudain très osé.

Et sinon, quoi d'autre dans l'actu moldue ? La France et ses inondations, les Etats-Unis et les tempêtes de neige, l'Espagne et l'interdiction de l'avortement : morale de l'histoire, je préfère vivre dans un pays sous le mauvais temps que dans un pays hors de son temps.

Et c'est sur ce brin de philosophie et un dernier vomissement que j'ai finalement chargé mon hibou grand-duc de remettre cet article à Clara, avec un mélange de satisfaction, de nostalgie et de vide. Presque sept mois à travailler pour la Gazette, ce n'est pas rien. Une aventure collective, et chaque mois ce défi d'écriture : écrire des articles qui vous plaisent et qui me bousculent dans mes habitudes d'auteur. Je ne sais pas si le défi est relevé, mais j'ai été en tout cas très heureux de partager le fruit de ma plume avec vous. A bientôt et merci !

Article écrit par Adrian et illustré par William Jones

Partager : Partage

Commentaires

1. Le 1 févr. 2014, par Roxas

Haoui Mézilkiki n'aurait-il pas aussi créé un château en buvant ?

2. Le 2 févr. 2014, par Adrian

Quelle culture cinématographique, Roxas !

3. Le 4 févr. 2014, par Ginny Workey

Haha, super cet article ! Bien sûr que tu vas manquer à la Gazette avec tes articles à mourir de rire...

© 2009-2024 Poudlard12.com :: Propulsé par Dotclear