La Gazette du Sorcier - Edition Poudlard12

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le professorat dans tous ses états

Votre rédactrice s'était vue confier une mission un peu particulière, celle de rassembler tous les professeurs de la vénérable école de Poudlard, pour enfin comprendre ce qui se trafiquait dans les salles de cours. (Si on excluait la vente de poudres et de cookies suspects). Elle avait donc convoqué tous les professeurs, sans entretien individuel (voulant garder sur ses épaules la chose nommée tête). Après avoir disposé toutes les chaises en un cercle qu'elle espérait accueillant, elle fit entrer tous les professeurs dans la pièce qu'on lui avait attribuée. 

Rédactrice: Bienvenue et merci à tous! Prenez place s'il vous plaît. 

Elle entendit un grognement, puis une voix féminine qu'elle n'identifia pas tout de suite: "On est chez les mandragoriens anonymes ou quoi ? ". Avec un sourire, votre rédactrice en sursis répondit: "le cercle des professeurs anonymes, mais ça revient au même, n'est ce pas ? ". Un concert de grognement retentit, et le corps professoral prit place à contrecoeur sur les chaises en bois. 

Rédactrice : Commençons ! 

Un second cœur de grognement répondit, mais personne n'essaya de répondre. La stupide envoyée de la Gazette tenta donc de mettre en route son plan B: droguer tous les invités. C'était beaucoup plus simple. Aussi distribua a-t-elle du thé, qu'elle avait elle même préparé. 

Quelques murmures satisfaits se répandirent dans la pièce, juste avant qu'elle ne parle. 

Rédactrice : J'avais oublié de vous prévenir... Il se pourrait que le thé contienne du Veritaserum. On commence ? Allez, dans l'ordre des aiguilles d'une montre! 

Avec un enthousiasme évident, le professeur concerné lui souhaita une mort rapide et douloureuse, avant de continuer malgré lui. 

Toma Dresden: Si je m'en réfère à la description classique de mon domaine d'enseignement, je suis en charge d'apprendre aux élèves le nom des astres dans le ciel et leurs propriétés. Mais tout le monde sait en réalité que mon seul et unique but est d’asseoir la suprématie des licornes dans tout le château, et éventuellement, à mes heures perdues, d'enseigner l'influence magique des astres sur notre environnement. Tout le reste est futile et superflu. A bon entendeur !

Il réussit enfin à arrêter de parler, rougissant sous les rires de ses collègues. Sans se faire prier, le second prit la suite. 

Mike Abel: Bonjour, je m'appelle Mike Abel et j'enseigne l'Etude des Runes. 

Un concert de "Bonjour Mike" moqueur se fit entendre, mais cela n'empêcha pas le professeur de continuer.

Mike Abel: Cette matière a été recréé au château par Dawn Lorentz (anciennement Lust Caféine) le 01/01/2009. C'est une matière qui est dispensée à partir de la deuxième année, obligatoire cette même année puis optionnelle jusqu'en septième année. Son enseignement se base sur la mythologie nordique et l'enseigne, ainsi que la grammaire et la magie runique, ainsi que la runomancie (divination par les runes).

Mais alors vraiment pas ... Il continua de parler, couvrant tous les sons de la salle. 

Mike Abel: Mike est quelqu'un qui peut être vraiment très sympathique. Il adore les rumeurs, et semer la discorde entre plusieurs personnes. Son poste de rédacteur à la Gazette du Sorcier en témoigne beaucoup. Pour ne pas trouver pas hasard un jour dans la Gazette, il faut savoir comment se le mettre de son côté. Il n'aime pas mettre de mauvaises notes et adore voir la progression de ses élèves. S'il peut montrer sa belle facette à ses élèves, rien ne dit qu'il ne sera pas ... diabolique. En effet, derrière ses airs sympathiques, se cache... vous n'avez pas envie de le savoir.

Un professeur qui s'est bien gardé de dire son nom: Il parle de lui à la troisième personne! Vous êtes sûrs qu'il n'y a que du sérum de vérité dans votre boisson? 

Avec un rire, la rédactrice répondit : "Je ne sais pas... En tout cas, il ne me piquera plus mes plumes ! Allez ! À la suivante, si vous le voulez bien ! Ou pas. "

Catherine Spinnet: Eh bien... je ne pensais pas que la Défense contre les Forces du Mal avaient besoin de présentation. Enfin, que voulez-vous. Certains ont peut-être le QI d'un veracrasse et nous le savons pas.

Bref ! La Défense contre les Forces du Mal est comme le dit le titre, une matière qui permet aux élèves de découvrir et pratiquer la magie dans l'optique de s'en protéger. Car comme tout, ce sont les intentions des personnes qui comptent. Puis tout récemment, la Miss Aydee nous a offert, à Erwan et moi, la possibilité d'intégrer la Magie noire dans notre matière. Donc, à partir de la 6e année, les cours seront beaucoup plus... intéressants. Et peut-être sanglants. Même si on nous a fait promettre de ne pas dépasser le 18% de perte.

Un concert d'approbation vibra, alors qu'une voix s'élevait en demandant malicieusement qui était donc la professeure qui parlait. 

Catherine Spinnet: Qui je suis ? C'est une blague ? Catherine Spinnet, Professeure de Défense contre les Forces du Mal depuis bientôt 3 ans. Je suis également Directrice adjointe. Comme dirait Erwan, " Catherine Spinnet, Sa beauté froide n'a d'égale que le feu de son sarcasme. " Un poète dans l'âme. Comme professeure, je crois que je suis assez exigeante. Je cherche la perfection, la motivation en chacun et chacune de mes élèves et la rage de découverte. Car chaque personne a quelque chose à apporter. Sauf si bien sûr, le but est de perturber les cours. Ça je supporte... un peu moins.

Puis, finalement, ce qui se passe dans mon bureau ne regarde strictement personne. Sauf Erwan et... Eurydice. Merci de respecter cela.

La professeure de DCFM réussit à s'arrêter, essoufflée. Elle aurait dû se douter que la spécialiste des Arts Noires arriverait à se libérer des effets du Veritaserum tôt. Tant pis. Sans se faire prier, le suivant dans la ronde se lança, ayant apparemment absorbé toutes les questions différentes.

Mus: Mus est un Nymphe des bois, il a rejoint le professorat pour enseigner les L&DM. Cette matière permet de s'ouvrir au monde et aux Autres par l'apprentissage de certaines Langues et certains Dialectes de créatures magiques (nymphe, centaure, vampire, être de l'eau...).

Il s'arrêta net, un sourire sarcastique dirigé vers la rédactrice. 

Mus: Vous devriez savoir que toutes les créatures magiques ont une résistance plus élevée que la moyenne à certaines potions, n'est ce pas? Vous avez échoué. Laissons donc ma collègue continuer. 

Théodora Hildegarde: Avec plaisir! La dragonologie, comme son nom l'indique, est l'étude des créatures aussi impressionnantes qu'effrayantes que sont les dragons ! Pendant les deux années d'étude, beaucoup de choses sont étudiées comme les différentes espèces, leur comportement, les propriétés magiques, les dragonologistes célèbres, etc. Des sorties sont même prévues à la fin de chaque année ! Cela permettra de voir les dragons dans leur état naturel et laissez-moi vous dire que cela est très intéressant !

Mon rôle est d'accompagner les élèves lors de cet apprentissage et surtout de faire en sorte qu'ils ne se fassent pas manger ! Sinon ce serait tragique et en plus cela ferait de la paperasse, et j'ai horreur de ça !

Pour les plus grands passionnés ou curieux de dragons, venez dans mon cours ! Vous ne serez pas déçus, je vous le promets ! Quant à vous, madame l'enquiquineuse, venez donc dans mon bureau que je vous présente mon Magyar à Pointes. Nous droguer. Et puis quoi encore ?

Pas si courageuse, votre envoyée spéciale menacée de démembrement et de machouillage se recroquevilla, souhaitant ardemment apprendre à disparaitre. Dès que le sérum n'agirait plus, elle serait morte. Pourtant, elle regarda son voisin, le dernier du cercle, et sourit férocement : " Que pouvez-vous nous dire, très cher collègue ?"

Gajiu: Gajiu n'est pas un très bon professeur, d'ailleurs, il n'est pas forcément très doué pour le vol sur balai. Il utilise régulièrement Bisou (Bilel Soufan) comme assistant pour donner les cours à sa place.

Son collègue rédacteur et professeur semblait très mal supporter le thé potionné, et elle prit quelques secondes pour le plaindre. Seulement quelques secondes. Après tout, il maltraitait Bisou et mangeait toujours le dernier cookie. 

Rédactrice : Que se passe-t-il dans ton bureau en ce moment ?

Gajiu: Dans le bureau, il y a eu une animation de "touché crashé", une sorte de bataille navale version sorcière. Sinon, je suis en train de refaire tous les cours de première année, et je me lancerai sans doute sur la cinquième année après ça !

Raté. Pas de révélations utiles pour le chantage ce coup-ci. Une autre de ses collègues, avec des cheveux d'un rouge vif attendait un peu somnolente :

Aaliya : Merci de ton invitation.... une présentation de ma matière... C'est un peu compliqué car ma matière est bien connue, donc personne n'apprendra rien de nouveau. Je suis professeure en soins aux créatures magiques. Une matière où, comme on s'en douterait, on apprend à soigner des animaux.. Hum... Comment dire ? Je me fais un malin plaisir à faire soigner les pires créatures de notre monde aux élèves, je trouve ça drôle de voir leur galère !

Elle porta machinalement sa tasse à ses lèvres, et but une gorgée. Elle le regretta immédiatement, sentant le sérum de vérité prendre le contrôle de son cerveau. Flûte. 

Hermione Tonks-Black : Je suis rédactrice et professeur de Post-BUSES, et j'enseigne l'alchimie. Les cours sont accessibles aux sixièmes et septièmes années, et divisés en deux cycles, l'un pratique et l'autre théorique. L'alchimie est vraiment une matière formidable, qui s'intéresse à différents aspects de la magie et aux rêves les plus chers des humains: l'immortalité, la richesse et la santé éternelle. Peu de gens suivent les cours, mais sachez que n'importe quel élève peut pousser la porte de mon bureau ! Actuellement, une refonte de la septième année est en cours, et elle est accompagnée de jeux. D'ailleurs, monter un club de jeu de société serait bien différent de mon quotidien... Je suis obligée de cumuler deux travails pour avoir un salaire digne de ce nom. Les collections de chaussettes coûtent chers de nos jours ! 

 

Les différents professeurs se levèrent, enfin libérés du veritaserum. Avec un ricanement, ils levèrent leurs baguettes et ligotèrent la rédactrice à la chaise, et quittèrent la pièce, la laissant déblatérer à propos de chaussettes à motifs étranges. 

 

Un grand merci à tous les professeurs qui ont participé ! Et n'oubliez pas: vous connaissez leurs secrets, alors allez vite faire des devoirs pour pouvoir réclamer des points en échange de leur silence. 

 

Partager : Partage

Commentaires

1. Le 3 mai 2024, par Karteure

Intéressant comme concept ; ça aurait été chouette de voir les différences facettes des autres professeurs ! En tout cas, merci à la Chroniqueuse qui a eu le courage de faire usage de Véritasérum et d'affronter le vilain regard de Catherine Spinnet ou l'odeur nauséabonde de Gajiu.

2. Le 3 mai 2024, par Margaret

« Le vilain regard » ? Il est très joli le regard de Miss Spinnet... Honnêtement, j'ai bien aimé l'exercice, même si personnellement, je me suis posé des questions sur... les questions haha Mais ce fut agréable à écrire.

Bel article et j'aime bien la mise en page, avec chacune des petites faces de nos professeurs. Bravo !

3. Le 6 mai 2024, par Fiona Romney

Ça n'a pas dû être facile d'évoquer les cours qu'on donne et je comprends qu'Hermione ait tenté de droguer ses collègues, hihi.
En fait, il me semble que tout le monde (ou presque) connaît les professeurs et la matière qu'ils/elles enseignent. Il suffit de se rendre dans leurs bureaux et de parcourir leur presentation, ce qui n'enlève rien à la qualité de cet article.
Merci aux profs qui ont répondu et j'adore la magnifique bannière réalisée par Erwan !

4. Le 20 mai 2024, par Emma

Pour commencer, je me permet d'apporter quelques interrogations sur les méthodes utilisées par les rédacteurs et rédactrices de ce journal. Pas très... professionnel, le véritaserum. Il n'y a apparemment pas que dans la salle des professeurs qu'il y a des étranges trafics !
Mais, je suis en tous cas ravie de découvrir les dessous de la salle des professeurs qui n'a pas l'air toute rose, à en voir les responsables de certaines matières. Pas sûr que je m'aventure dans tous les bureaux, Halloween prochain.
En tous cas, bon courage à toi Hermione, j'espère que quelqu'un t'as détaché de ta chaise depuis, et à toi Mike, parce que tu n'as pas l'air de bien t'entendre avec tous tes collègues...

(C'est magnifique ces petits portraits pour chaque prof, ça ajoute beaucoup à l'article je trouve !)

5. Le 28 mai 2024, par Flyy

Vu l'échec cuisant de bon nombre de ces thé-véritaserum, je me demande si ce n'est pas l'équipe de la Gazette qui a besoin de retourner en salle de classe... Mais en tout cas, très chouette article, c'est toujours sympa de (re)découvrir les membres du personnel, ça permet d'avoir un aperçu de la personnalité de ceux qu'on connaît un peu moins !

© 2009-2024 Poudlard12.com :: Propulsé par Dotclear