La Gazette du Sorcier - Edition Poudlard12

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tel est pris qui croyait prendre

 

Mi-mars, le confinement commence et avec lui, l’annulation de tous mes « rendez-vous » : rendez-vous chez le docteur le 31 mars, épreuve du CAPES le 1er avril… Attendez voir : rien à faire autour du 1er avril ? Mais quelle opportunité ! Je vais donc faire un poisson d’avril à mes chers collègues du professorat !

Le « week-end de démissions ». Au milieu de ma crise de nerf, je me rends compte que je tiens l’excuse la plus crédible pour ma prise de pouvoir : Bianca ne peut plus gérer le Pôle École seule, il faut qu’on me délègue tout pouvoir sur les professeurs.

La blague commence à se mettre en place, j’envoie un mp récapitulatif à Artus pour qu’il sache quoi faire le jour J. Au programme : une tyrannie (la mienne), des cours à écrire en une journée, des rétrogradations voire des changements de matière. Ils ne vont rien voir venir, ça va être très drôle !

26 mars : Remi revient, quelle agréable surprise ! Et aussitôt elle m’envoie un mp : c’est la 2ème année de suite qu’elle ne fera rien pour le 1er avril et cela la frustre beaucoup. Mais comment organiser un poisson d’avril du professorat s’il y a déjà un poisson d’avril pour le professorat ? N’est-ce pas un peu trop ? L’idée de Remi m’inspire : un changement de nom pour les matières c’est facile à faire et assez discret.

30 mars : Zack veut être Stéphane Bern de « Secrets d’Histoire ». En tant qu’historien, je refuse toute autre possibilité. Aussitôt, tout le monde s’y met et veut un titre d’émission pour sa matière. Mais cela ne s’arrête pas là ! Achyl (responsable de la moitié de nos bannières et probablement d’autres affaires de contrebande bien que je ne me sois pas encore penché sur le sujet) commence à nous faire des avatars. Et quant à Artus, il propose carrément de nous changer de pseudos ! Cette journée s’annonce décidément très mouvementée…

Le premier piège se referme. Je ne parle pas de celui où à la première tentative de connexion, l’on découvre que « Kyle Gallerion » n’existe pas, mais celui où on s’apprête à lancer ses premières farces de la journée. J’avais une réserve de bombabouses : mais déjà que les avatars d’Achyl ne sont que pour une journée, si en plus, on se bombabouse mutuellement… ! Tant pis, je me procure une réserve de savons sauteurs. Mais wait. « Artus Myrtle » n’existe pas. Zut ! Mais quel est son pseudo déjà ? Raphaël de Castablanca ? Casablanca ? Et la particule, elle prend une majuscule ? Par contre, je sais qu’il y a désormais Stéphane Bern dans le château. Mais, c’est bien Zack que je vise, hein ? Je ne voudrais pas taper la gentille Remi…

Le deuxième piège se referme. Depuis ce matin, Jamy, Nagui, Cordula et bien d’autres ont envahi le Grand Escalier. Et ma tyrannie ? Rien à faire. Avec tout le sérieux dont je suis capable, je les menace de tous les virer s’ils ne font pas le mini-cours que je leur ai demandé ! Et que font-ils ? Fleurissent sur le topic des cours plus délirants les uns que les autres. Mention spéciale au Da Vinci Code (qui a tout trouvé ?), le cours sur comment apprendre des paroles (avec Nagui) et le cours ma-rétine-est-pétée avec Cordula. Je repasserai donc, avec mon « inspection surprise ». Surtout que, le coup des profs déplacés entre les matières n’a pas eu lieu car je n’avais pas le cœur à briser tous ces beaux personnages.

Un nouveau piège ?! En milieu de journée, Bianca débarque sur le tchat, toute affolée ; elle veut me parler « en urgence ». Déjà, ça sent le soufre. Et quelle est cette urgence, me demandez-vous, dressés sur votre siège à cause de l’impatience ? Eh bien, semblerait-il, le changement de nom des matières a provoqué le bug du Grand Escalier. M’accuser d’une boulette un 1er avril, c’est très suspect. Mais ça marche à demi. Que croyez-vous ? Sous les airs durs de Ragnar se cache le petit cœur d’un lapinou qui a peur de commettre des bêtises.

Enfin, le dernier piège ! Vous vous rappelez les mini-cours ? Ceux qui, supposément, faisaient partie d’une inspection générale du professorat de ma part ? Faisant leur travail sérieusement (hum !) les profs ont donc accompagné leurs « cours » de devoirs. Et qu’avez-vous fait, vous, les élèves ? Vous les avez fait. Le devoir du Professeur Chen alias Estelle Denis alias Julie Lang ? Il a été fait. Le message en Morse demandé par Sophie Neveu alias Romane Slater ? Fait aussi. J’ignore lequel d’entre vous petits enquiquineurs a eu l’idée de faire ces devoirs, mais sachez bien ceci : vous nous avez donné une crise de fou rire et maintenant, il faut qu’on réfléchisse à comment vous récompenser !

La journée du 1er avril s’est achevée aussi follement qu’elle avait commencé. J’ai voulu me croire les jumeaux Weasley du professorat et je m’en suis retrouvé être sa Dolorès Ombrage. Et vous savez quoi ? Je n’ai pas une once de regret. Ça a été la journée la plus amusante journée de ces derniers mois et je pense qu’on peut en retenir une leçon, à propos de P12 et de ses P12iens : tel est pris (d’amusement) qui croyait prendre (d’amusement) !

 

Partager : Partage

Commentaires

1. Le Dimanche 5 avril 2020, 11:11 par Ellana

Qu'est-ce que c'était drôle ... J'ai adoré cette journée XD

2. Le Lundi 6 avril 2020, 01:09 par mirabelle Boutondore

Ahah, l'élève de deuxième année que je suis, s'était copieusement emmêlé les pinceaux. Un poisson d'avril carrément réussi, Mesdames et Messieurs, bravo.

Je n'avais pas songé une seule seconde au capharnaüm côté organisateurs ! ! Du coup la lecture de cet article, c'est un formidable deuxième 1er avril, bravissimo.

3. Le Lundi 6 avril 2020, 09:08 par Victoire Williams

C'était si bien ce 1er avril ! Merci à toute l'équipe du professorat pour vos blagues, vous nous avez vendu du rêve <3

4. Le Lundi 6 avril 2020, 10:55 par Patsy

Franchement, il faudrait faire des mini-cours plus souvent ! Même si tu as fait dérailler le Grand Escalier, je dois avouer que tu as joué ton rôle à la perfection ! Super article *^*

5. Le vendredi 10 avril 2020, 00:08 par Alice

Effectivement, l’organisation était réussie.
Pour ma part, je me suis faite avoir comme une bleue. J'étais persuadée que les pleins pouvoirs étaient vrais, j'étais perdue avec tous ces noms, les changements de matières etc. Rpz aussi au cours sur les Palmitos de l'EdM. Et merci de nous rappeler tout ça, c'était un joyeux bordel, haha.

6. Le vendredi 17 avril 2020, 18:56 par Julie

Hahaha quel beau souvenir, c'était formidable ! Comme quoi, l'imprévisible est partout :p

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet

© 2009-2019 Poudlard12.com :: Propulsé par Dotclear