La Gazette du Sorcier - Edition Poudlard12

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi 30 janvier 2021

Publicité - Le nouveau Petit Filius

Partager : Partage

La charte du bon pédouzien

Qui ne rêve pas de vivre son aventure pédouzienne à cent à l'heure, sans se préoccuper des dramas qui ne sont parfois que prise de tête, en évitant chaque personne là pour vous ralentir dans ce rêve éveillé ? Bien sûr que c'est possible, encore faut-il savoir comment s'y prendre. Cette charte devrait largement faire l'affaire, présentant dix points inévitables qui permettront à n'importe qui de devenir, non seulement, un pédouzien exemplaire - ou presque - mais en plus, de vivre cette aventure à fond.

1. Rester en première année pendant cinq ans, tu devras. Tout le monde sait que les professeurs mettent d'abord à jour la première année. Autant attendre que les cours soient régulièrement renouvelés, du moins à chaque changement de professeur, mais en général vu l'allure à laquelle vous faites les devoirs ... c'est pas un problème d'attendre les démissions puis recrutements. Et au moins, si les devoirs se ressemblent, vous aurez noté de côté les réponses justes au cas où, et un copier/collé du même devoir sera parfait. Pas trop prise de tête, et un joli 20 assuré. Vive la première année.

2. Mettre trois semaines pour répondre à ses MP, tu n'oublieras pas. Logique, inévitable, maître mot de votre vie à Poudlard12. Tout pédouzien qui se respecte doit apprendre à laisser au moins trois semaines s'écouler avant de répondre à ses MP. Au choix, les marquer en "non lu" et s'en occuper seulement lorsque ce sera la pleine lune, que vous aurez décidé de vous couper les cheveux, une soirée méditation de prévue, et le plus important, quand vous serez malade, histoire de vous coucher tôt. Soit, pour finalement repousser la corvée de traitement des MP. Ou deuxième choix, les supprimer directement. Et "oups ! Non mais je vous assure que je n'ai rien reçu !"

3. Oublier qui fait parti du CA te sera indispensable. Ou encore mieux, "c'est quoi le CA ?". Parce qu'après tout, si vous ne savez pas qui fait parti du CA, vous n'aurez même pas besoin de vous excuser de ne pas avoir répondu aux sept MP qui vous attendent dans votre volière, avec pour titre "URGENT". Pour vous, Poudlard12, c'est une fête, et l'objectif, c'est de ne pas vous faire bannir. Bonne nouvelle, sans répondre aux messages du CA, vous tiendrez plus longtemps dans votre marathon d'amusement en tout genre.

4. Au Quidditch, tu t'intéresseras. Quoi de mieux que de s'entraîner, faire ses preuves, et finalement réussir à avoir droit d'entrer dans l'équipe, grade à la clé, pour au final faire perdre son équipe, tel un kinder surprise dévoilant une surprise complètement nulle, lors d'un match très important ? Non, rien. En effet. Vous voulez marquer l'histoire de votre maison ? C'est la meilleure solution. Votre journal de maison peut aussi être une option. Mais imaginez la grande satisfaction de voir vos camarades vous haïr après avoir complètement changé de jeu et de comportement lors d'une grande finale ? Le rêve, je sais.

5. Demander à accéder à la maison "Poudlard" tu devras. Si je ne dis pas de bêtise, pour accéder à cette maison, il suffit d'en parler au CA. Alors, oui, je suppose que discussion est de mise, mais ce n'est pas bien compliqué. Et c'est clairement l'objectif ultime. Non seulement, c'est beaucoup trop mystérieux pour ne pas cacher quelque chose d'incroyable, mais en plus, est-ce qu'on peut discuter ne serait ce que deux minutes de l'utilité de la salle commune ? Entre les topics tous moches parce que l'équipe de maison est persuadée d'avoir de bons graphistes sous la main, les explications qui ne veulent rien dire parce que les préfets(ètes) les ont écrits alors qu'ils(elles) étaient bourré(e)s, ou encore les animations qui ... quelles animations ? Non mais sérieux, l'objectif ultime, c'est clairement la maison Poudlard.

6. Faire des bêtises au Trois Balais, tu n'oublieras pas. C'est très drôle de voir Drayryfore et Hope s'énerver, je vous jure. Il vous suffit de trouver la limite pour ne pas être banni définitivement, du moins pas trop rapidement, et faites vous plaisir ! Criez, floodez, chantez comme des casseroles, dansez la macarena nu, saoulez-vous, faites du breakdance, embêtez tout le monde en privé, incrustez vous dans les conversations qui ne vous regardent pas ... éclatez-vous. Mais je me répète, commencez avec modération, vous faire bannir définitivement dès la première heure de bêtise, c'est juste la honte.

7. Poster dans tous les topics pour raconter sa vie, tu feras. Autrement dit, "flooder tu n'hésiteras pas". Évidemment, tant que c'est interdit, c'est que c'est conseillé pour bien vivre sa vie pédouzienne. Il y a tellement de topics qui vous attendent, comme des jeux, sondages, discussions, ou même les bureaux des membres du personnel qui n'attendent plus que vous. Ici vous n'avez qu'à raconter ce que vous avez mangé à midi, ici parler du temps qu'il fait. Dans ce sondage, vous pouvez toujours interroger l'utilité de telle ou telle chose, ou bien remettre en question l'utilité du professeur en question dans son bureau. Que d'occupation par une journée de pluie.

8. Créer un club pour inciter aux bêtises, tu penseras. Faire des bêtises seul(e) c'est bien. Faire des bêtises à plusieurs, c'est mieux. Rien de mieux que créer un club pour partager ses idées. Objectif : convaincre de l'impact positif d'une bêtise sur la vie d'un individu. Et au pire, il faudra reconsidérer le lavage de cerveau. Mais tout est envisageable, tant que ça sert à la communauté. Ou au moins, à son évolution personnelle.

9. Entrer dans le personnel pour démissionner au plus tôt sera ton maître-mot. Le livre des records pédouzien, c'est clairement un objectif à atteindre. Il y a divers moyens qui vous permettent d'y accéder - du moins si ce livre existe vraiment - et le plus reconnu, c'est la durée ridicule en tant que membre du personnel. Entrer dans l'histoire après à peine 15h en poste ? Qui n'en rêverait pas ? C'est simple, il faut d'abord pondre une candidature du tonnerre, se montrer motiver, avoir des idées, et espérer. L'espoir fait vivre, vous savez. Une fois prit, laissez vous un moment pour espionner ce qui vous semble top secret, ou au moins intéressant, et démissionnez une fois votre nomination rendue officielle. Aussi simple que ça.

10. Ne pas lire la Gazette, tu garderas en tête. Déjà, si tu as cru lire le mot "Gazelle", c'est que tu as trop bu. Si tu as bel et bien lu "Gazette", et bien du peux d'ores et déjà l'effacer de ta mémoire. D'abord, il faut lire les articles, et ça demande du temps. En plus il y en a beaucoup trop, et les rédacteurs ne sont même pas drôles. En plus de cela, les photographes n'ont aucun talent, à se demander s'ils ne réalisent pas leurs bannières sous une quelconque emprise illicite. Dernier argument, histoire de vous convaincre, le nom prête à confusion.

Tant qu'il y a "charte" dans le titre, c'est que c'est du sérieux. Sceptique ? Pas mon problème.

Partager : Partage

Voyage dans l'esprit du procrastinateur

Raisons de procra… Quoi ?

La procrastination, c’est remettre à plus tard ce qui peut être fait maintenant. C’est aussi choisir d’écrire ses articles le 25 janvier parce que Tanja nous a rappelé que la fin de l’édition approchait. Dans d’autres termes, c’est ce qu’on appelle… La flemme. Ce fléau, très répandu, fait des ravages dans notre organisation. Puisqu’on remet à plus tard, il faut faire plus tard. Souvent aux dépends de notre sommeil... (fixe Alicia) (LE SOMMEIL C’EST OPTIONNEL) Mais le fait est que procrastiner, c’est bien. Et voilà pourquoi.
 

  • Vous êtes tranquille plus longtemps, et puis vous avez tellement de choses à faire en attendant.
  • Vous avez cette deadline ultra importante sur P12 qui risque de pénaliser tout le monde si vous êtes en retard
  • Ce chat qui tente de s’abriter de la pluie dehors est soudainement passionnant…
  • Votre compte Gringotts est vide, pourquoi ne pas faire quelques quiz pour vous faire des mornilles rapidement ?
  • Askip Machin et Bidule sont en couple, il faut ABSOLUMENT que vous relisiez leurs RPs de ces six derniers mois pour en être sûr.e…
  • On commence à vous lancer sur un sujet ultra important qui nécessite toute votre attention, et ce n’est définitivement pas les évolutions climatiques pendant les invasions mongoles.
  • Vous êtes fatigué.e et il est temps de compenser pour le manque de sommeil que vous avez accumulé lors des derniers mois.
  • Vous avez soudainement envie de manger du popcorn…
  • « Oh ! Jean-Truc a répondu à notre RP ! Je dois vite répondre ! ».
  • Vous avez regardé une vidéo sur YouTube et vous vous êtes perdu.e dans les recommandations.
  • Vous priorisez les actions qui vous apportent de la gratification instantanée et ce n’est définitivement pas le cas de votre devoir de Philosophie.
  • Un message vient d’être envoyé sur Discord (ces notifications, un réel enfer), il est temps de commencer une discussion qui durera plus d’une heure sur la légitimité des gifs de chat.
  • Les topics du bureau de la Gazette sont là depuis 2012, il peuvent encore y rester quelques mois… (Non, c’est une horreur.)
  • La Gazette sort dans une semaine, c’est large…
  • La vie n’est que la procrastination avant la mort.
  • “Tant que c’est rendu à temps, je suis tranquille.”

 

« Le fait que je procrastine et que je réalise tout de même le travail est la raison pour laquelle je continue de procrastiner »

Partager : Partage

Les états d'âme de l'équipe en musique

La musique est partout dans nos vies. Qu’on choisisse d’en écouter ou qu’elle arrive à nos oreilles grâce à la télé ou à la radio, il est rare de passer une journée sans entendre une seule mélodie. Et si la musique est autant présente autour de nous, c’est sûrement pour l’émotion et l’inspiration qu’elle nous apporte. Et cela ne fait pas exception à la Gazette. Que ce soit pour écrire ou illustrer, toute l’équipe se sert de la musique pour travailler, bien que les morceaux varient en fonction de l’humeur de chacun-e. C’est donc ce qui m’a donné envie de vous présenter une playlist de la rédaction pour le moins hétéroclite, que nous pourrions qualifier des états d’âme de l’équipe en musique !


Olivia Björkman – La joie

Zara Larsson - All the time

C’est un nouveau mois qui commence, plein de projets et de possibilités. Olivia est heureuse, elle graphe avec entrain en dansant sur du Zara Larsson. La vie est belle, les oiseaux chantent. On rêve tous de l’optimisme d’Olivia.
 

Aliciagagne – La sérénité

Dean Lewis - Half a man

Lorsqu’Alicia écoute cette musique, rien ne peut mal tourner. Elle anticipe ses illustrations, envoie de l’amour et des paillettes sur les photographes, invite les gens à commenter à la Gazette. Elle est partout, elle est zen et elle est géniale, tout comme sa musique.
 

Olivia Björkman – L’inspiration

Ludovico Einaudi – Expérience

Olivia vient d’avoir une idée. Concentrée sur son écran, elle superpose, redimensionne et retouche son illustration avec minutie, tandis qu’une mélodie orchestrale vient accompagner son travail avec poésie. Dans quelques heures, l’équipe découvrira une nouvelle perle sortie tout droit de son imagination, qui viendra accompagner la nouvelle édition.
 

Romane Slater – Le talent

Max Ritcher – Vivaldi recomposed

Tel De Vinci qui peignait avec talent la Joconde, lorsque Romane écoute cette musique, on sait tous qu’elle est train de créer une œuvre d’art. Couleurs, détails, écriture, toute son illustration respire l’équilibre et la créativité, venant ainsi rendre l’article vivant. Romane écoutant Max Ritcher, c’est le soleil de notre rédaction.
 

Vanille Fraser – La dépression

Adèle - Set Fire to the Rain

Tandis que certaines achèvent leur travail avec détermination, Vanille déprime. Van Gogh s’étant immiscé dans son travail, elle écrit, efface, ne parvient pas à exprimer précisément ce qu’elle voudrait dire… Heureusement, Adele est là pour l’accompagner dans sa tristesse. Courage Vanille, on est avec toi !


Vanille Fraser – La détermination

Eminem – ‘Till I collapse

Mais c’est mal connaître Vanille que de penser qu’elle se laisse abattre ainsi. Eminem à fond dans ses oreilles, elle est repartie pour écrire, sans interruption ni distraction. Cette fois, elle a trouvé l’inspiration, et ne lâchera pas son brouillon avant qu’il ne devienne parfait pour la prochaine édition.
 

Romane Slater – La puissance

Beyoncé – Sweet dreams

Lorsque Romane écoute du Beyoncé, il vaut mieux ne pas se trouver sur son chemin. Elle ne crée pas, elle révolutionne les illustrations de la Gazette pour nous proposer les plus belles créations possibles. Inspirée et inspirante, Queen B n’a qu’à bien se tenir face à la diva de notre équipe.
 

Tanja Madsen – La procrastination

Молчат Дома (Molchat Doma) - Судно (Sudno)

Lorsque le 31 approche, que je réalise que je suis en retard sur mes articles, que je n'ai ni préparé la publication ni commencé à rédiger l’édito, je n’ai pas d’autre choix que de m’y plonger pendant des heures jusqu’à éviter de justesse un mental breakdown. Mais avec de la musique russe dans les oreilles, la vie est un peu plus supportable.

 
Aliciagagne - La colère

James Blunt - Always hate me

Quand ça fait 3h qu'Alicia tente de repérer une erreur dans le code du sommaire, qu'elle a beau tout relire en détail et qu'elle ne trouve pas, rien de tel qu'un morceau de James Blunt pour l'aider à extérioriser sa colère. Il faut néanmoins espérer que l'erreur soit rapidement rectifiée si l'on ne veut pas la voir passer ses nerfs sur la salle de rédaction...

 

Addison Hastings – Le bruit de la machine à café

Hein ? Quoi ? Et oui, incroyable mais vrai, Addison est l’exception de cette rédaction puisqu’elle écrit à son travail, en esquivant les coups d’œil de son boss. Ah c’est beau le sérieux…

 

Partager : Partage

Es-tu accro au Monde Magique ?

 
Parmi les différents types de pédouziens, nous avons les RPGistes, vous savez ? Ceux qui se connectent parfois uniquement pour venir écrire de fabuleuses aventures, ou qui viennent se détendre dans les lieux pour siroter un jus de citrouille, ou encore, ceux qui débutent dans cette vaste section. Vous êtes vous déjà demandé si vous étiez accro au Monde Magique ou si vous n’étiez qu’un simple touriste ? Aujourd’hui nous allons découvrir ensemble votre niveau de dépendance !

Comment faire ? Il suffit que vous comptiez les points obtenus lorsque l’une des situations suivantes s’applique à vous, c’est parti !


Tu as une fiche personnage
+ 1 point

Tu as déjà fait un passage dans les lieux
+ 1 point

Tu sais ce que Intrigue signifie
+ 1 point

Tu connais le nom de tous les Aurors
+ 1 point

Tu participes à chaque bal
+ 1 point

Tu as déjà enfreint le ROI
+ 2 points

Tu as minimum 50 souvenirs personnels
+ 2 point

Tu as déjà vécu la disparition d’un partenaire de RPG
+ 1 point

Tu es capable de citer trois couples
+ 2 points

Tu peux citer trois lieux disponibles dans la section Reste du Monde
+ 2 points

Tu as déjà un RPG dans les archives
+ 2 points

Tu as déjà participé à plus de deux animations du MoMa
+ 2 points

Tu lis les RPG d’autres membres pour t’amuser
+ 2 points

Tu as déjà participé à une intrigue
+ 3 points

Tu ne passes pas une seule semaine sans répondre à un RPG
+ 2 points

Tu as déjà fait perdre des souvenirs collectifs à ta maison
+ 2 points

Tu connais beaucoup d’aventures que tu suis
+ 3 points

Tu as minimum 200 souvenirs personnels
+ 4 points

Tu as une particularité
+ 3 points

Tu as déjà été Magimens de la coupe
+ 2 points

Ta pensine est RPGique
+ 2 points
(bonus + 1 point si elle est à jour)


Tu as entre 0 et 10 points
Tu es débutant ou un spectre, tes apparitions sont plutôt rares et tu démarres dans ce milieu ou tu n’es tout simplement attiré par ce monde. Tu trempes un orteil pour vérifier la température dans le Monde Magique avant de t’y plonger, car tu as un peu peur sans doute. Ou alors Peeves a réussi à te créer un immense traumatisme lors de ta première sortie et depuis tu n’oses plus venir…

Tu as entre 11 et 20 points
Tu es un RPGiste occasionnel, tu viens quand tu as un peu de temps, sur ton passage tu en profites pour pointer le bout de ton petit nez et te mettre à jour, tu connais un peu le milieu et tu te sens à ton aise. De temps à autre tu participes à quelques animations qui te font envie et ce qui fait plaisir aux aurors, même s’ils voudraient te voir plus souvent.

Tu as entre 21 et 34 points
Tu es le RPGiste amateur, celui qui commence à bien connaître les petits tuyaux et qui a même des anecdotes sympathiques à fournir. Tes yeux se perdent parfois dans des aventures si fabuleuses qu’il t’est difficile de t’en détacher. Le Monde Magique n’a presque plus aucun secret pour toi alors continues sur ta lancée ! Nul doute que la brigade des Aurors a repéré son engouement pour la section.

Tu as plus de 35 points
Tu es le RPGiste confirmé, et un accro au Monde Magique ! D’ailleurs, il serait peut-être temps que tu sortes le nez dehors non ? Non, tu ne veux pas ? D’accord, alors continue à profiter de cette autre réalité que les aurors vous offre et étoffe tes aventures encore plus ! Même si vraiment tu devrais prendre une douche au moins… Quitte cet écran quelques minutes ton autre toi sorcier peut attendre un petit peu avant de reprendre son chemin !


Alors, quel a été ton résultat ? N’hésite pas à le commenter, nous aimons bien savoir quel est le niveau de dépendance de nos lecteurs !
 

Partager : Partage

Gagner au blind-test: les stratégies inratables

 

Passe temps passionnant ou invention du diable, le blind-test est un jeu où il faut deviner plus rapidement que les autres joueurs le titre et l'auteur d'une chanson... Nous y avons tous pris part une fois dans notre vie, que ce soit de gré ou de force.
Mais surtout, nous avons tous croisé l'un de ces génies capables de trouver la réponse après une seule note, un seul mot. Quel est leur secret ?
Notre envoyée spéciale est allée à leur rencontre, et, après moult tortures aimables conversations, voici leurs techniques infaillibles...
 

  • Soyez efficaces

Vous n'avez pas de temps à perdre. Pour vous entraîner, n'écoutez pas la chanson en entier, seules les 15 premières secondes comptent. Alors au lieu de vous entêter à vous refaire toute votre playlist à chaque fois, changez de chanson dès que vous reconnaissez la chanson, et gagnez des heures d'écoute inutile.
 

  • Spécialisez-vous


En règle générale, les blind tests sont organisés en catégories. Dessins animés. Musiques de films. Tubes des années 80. Rap français. Tout est possible. Mais en vous contentant de reconnaître les chansons les plus célèbres, vous ne vous distinguerez pas : tous les connaissent. Alors, à moins d'être vraiment très très très rapide, découvrez les pépites méconnues de votre spécialité. Si vous arrivez à récupérer quelques chansons dans d'autres catégories, c'est tout bénef, et victoire assurée si vous arrivez à convaincre les autres de choisir votre spécialité.
 

  •  Méfiez vous de Tik Tok

Cette application moldue est votre pire ennemie. Certes, elle propose des extraits de chansons brefs et concis. Mais - et c'est là son gros défaut - ce n'est pas le début de la chanson. Bien au contraire. Alors le temps que vous reconnaissiez cet extrait que vous avez déjà vaguement entendu, il est tout à fait possible que quelqu'un l'ai fait aussi... Et puis, ce ne sont que des chansons connues qui ressortent vraiment sur cette application, ce qui rend la compétition d'autant plus féroce.
 

  •  Criez. Fort.

C'est ce qu'on appelle l'intimidation. Crier vous fait apparaître plus déterminé, et fait peur aux autres. Il faut que lorsque vos adversaires déclarent forfait, vous ayiez la voix cassée pendant deux semaines. Et si vous pouvez ajouter des coups de poing sur la table de temps en temps, ça renforce l'effet.

Maintenant que vous n'avez plus d'excuses, on espère voir de la compétition au mois de juin...

 

Partager : Partage

Witchtolove

(Cliquez sur l'image pour une version plus grande)

Êtes vous compatibles ? C'est ce que la Gazette aimerait savoir de ses fidèles lecteurs ! Votre enquêtrice s'est jetée à corps perdu dans l'Astrologie pour vous permettre de découvrir votre avenir amoureux, alors quel est le résultat ?

 

Partager : Partage

Survivre à la Saint-Valentin

 

Vous le savez, la journée de l’horreur approche à grands pas. Les personnes en couple, passez votre chemin.

Non je rigole, restez là, vous allez découvrir ce que vous manquez.

Dans 14 jours exactement. Dans 14 jours, nous serons soumis à cette journée sous le signe de la niaiserie. Journée de la nausée plutôt, non ? À croire que certaines personnes n’attendent que ce jour dans l’année pour dire à leur moitié combien elle est aimée et offrir des cadeaux qui, la plupart du temps, ne plaisent pas réellement. Madame attendait la demande en mariage avec la bague 58 carats. Monsieur attendait la dernière console de jeu à la mode qui vient de sortir.

Si vous êtes en couple, c’est bien. Si vous êtes célibataire, je vais vous vendre du rêve ! Non, je plaisante, je vais juste vous fournir des tips digne d’une veuve qui a elle-même tué et enterré son mari dans le jardin juste parce qu’il chantait faux. Par où commencer ?

Ignorer cette journée. On ne le répétera sûrement jamais assez mais, le 14 février est un jour parfaitement normal, surtout que cette année, il tombe le jour du plaid et Netflix. Pourquoi changer ses habitudes ? Installez-vous confortablement, enroulez-vous tel un sushi dans une couette ou couverture bien chaude et hop télécommande en main ! Par ailleurs, en évitant de succomber à cette fête, vous évitez de finir avec une pneumonie à cause de cette lingerie (vendue exprès pour l’occasion, dans les tons rouges bien entendu) si fine pour faire plaisir à votre moitié en plein hiver, parce que « c’est la Saint-Valentin, voyons ». Dégainez votre meilleur pyjama, combinaison, pilou pilou, c’est mieux.

Penser à soi. Vous aimez les fleurs, les chocolats, les pizzas, les macarons ? N’attendez pas que quelqu’un vous en offre, faites-vous plaisir, un caprice fait toujours du bien. Vous avez envie de refaire la décoration de votre grotte ? Allez-y et surtout foncez, c’est un jour banal pour faire des travaux. De toute façon, il fait froid alors autant en profiter pour rester bien au chaud et faire un peu de renouveau. Profitez-en pour vous faire un petit masque visage le temps de peindre vos murs, votre peau vous remerciera.

Faire de Cupidon une piñata. Dégommez toute trace de niaiserie autour de vous. Cela peut-être en vous moquant de ce petit couple qui roucoule comme deux pigeons parisiens en bas de votre fenêtre, ou simplement rappeler à vos amis que le détartrage à deux n’a pas de période propice et qu’il ne faut pas attendre Saint-Valentin pour le faire. En appelant au hasard des numéros pour dire que Cupidon est en prison. Éclater une grosse piñata en forme de Cupidon, de cœur, de niaiserie, bref tout ce que vous avez sous la main.

Changez de vie. À partir du 15 février, vous aurez de nouveau 364 jours de tranquillité et peut être le temps de vous dégoter une âme sœur pour la prochaine fête de l’amour. Ou changez radicalement de vie et partez vivre avec les pingouins au Québec, ils sont si mignons qu’il est difficile d’y résister n’est-ce pas ?

Vous l’avez compris, la Saint-Valentin c’est nul, ou pas. Question de point de vue. Et si malgré ces petits tips vous vous sentez seuls ou vous vous ennuyez, Peeves viendra vous sauver. La bise à Denise !

 

Partager : Partage

Publicité - Qui gagnera la Coupe d'Argent ?

Partager : Partage

Les aventures de papy Trossard

 

Partager : Partage

Comment flirter sur Poudlard12

Le mois de février rime avec aimer. Et aimer rime avec draguer et flirter.
Vous avez quelqu’un en vue ? Vous voulez le séduire entre vos cours ? Je vais essayer de vous éclairer et de vous donner des idées.

La façon la moins originale pour draguer quelqu’un sur P12 c’est certainement le MP. C’est par là que passent beaucoup de messages et la personne ne va probablement pas y accorder la même importance. Mais on peut dénicher plusieurs moyens de se démarquer !

Non non, il ne faut pas arriver avec les phrases bien lourdes comme : « Tu es une sorcier.e ? Parce que je suis sous le charme. »
Etant des sorciers, charmer n’a aucun secret pour nous.

Innovez, créez des poèmes à la gloire de votre conquête, envoyez-lui des chansons pleines d’amour, offrez-lui une nouvelle garde-robe. Vous pouvez aussi l’inviter à déjeuner avec vous dans la Grande-Salle ou même l’emmener en balade romantique dans le Parc.

Si vous êtes quelqu’un de direct, vous pouvez aller aux Trois Balais et après avoir ingéré une quantité douteuse de Bièraubeurre, vous déclarerez peut-être votre flamme à votre cher et tendre. Mais gare à vous ! Les Trois Balais, c’est un endroit dangereux rempli de personnes cannibales, évitez donc de vous faire manger et de vous faire rouler dessus.
Si vous survivez, vous pourrez vous bécoter en public ou bien à l’abri des regards. Mais soyez discret les rumeurs circulent vite…

Pour les bagarreurs, il y a la Salle des Duels. Vous pouvez commencer à draguer tout en épuisant les vies de votre adversaire. Mais attention à vous, si l’autre duelliste comprend vos intentions, le duel pourrait s’annoncer ambigu. Et s’il ne partage pas les mêmes sentiments, votre cœur risque de perdre une quantité conséquente de PV.

Pour les stalkers, la pensine, si elle est un peu développée, est un super moyen pour draguer ! En effet, vous y apprendrez beaucoup de choses sur l’autre personne et si vous parlez d’elle à la personne, non seulement elle se sentira flattée mais elle aura l’impression qu’on s’intéresse à elle.

Pour les sportifs, quoi de plus simple qu’un petit tour sur votre nouveau balai ? Personne ne peut résister à une jolie figure aérienne. Mais à votre place je ne tenterais pas ça pendant un match, un batteur voulant rire un peu pourrait vous envoyer un cognard et là, votre cotte de popularité descendrait en un rien de temps. Et plutôt que de devenir le charmeur du château, vous deviendrez plutôt le centre des moqueries…

Si avec tout ça vous ne parvenez pas à séduire quelqu’un, je ne peux plus rien pour vous !
Avertissement : Si ces conseils vous mènent droits à un râteau, la Gazette n’en prend pas la responsabilité (a)

 

Partager : Partage

Jeu mensuel

Salut les pédouziens !

Cette fois-ci, on a recu seulement une participation pour le jeu mensuel de l'édition dernière, nos coeurs sont brisés ):

Félicitations à Yann Watson, qui gagne 1 gallion pour avoir envoyé sa participation !

J'espère que pour cette édition plus de pédouziens vont participer à ce super sudoku !

Vous devrez envoyer votre participation à Dr Pauline et Mr Hectar avant le 25 février 23:59 (HF).

Des récompenses sont à la clé donc n'hésitez pas à participer !

Partager : Partage

Diversité et représentation

L’univers créé sur Poudlard12 est-il à l’image du monde qui nous entoure ? Cette question que l’on peut se poser en parcourant les profils et les personnages RPGique de ce site, m’a semblé mériter que l’on y prête attention. Lorsque l’on pose un regard global sur le forum, on y voit tout d’abord le reflet de ce que nous utilisons pour nous représenter, nos avatars. Et dans une grande majorité, on y retrouve toujours les mêmes apparences: de jeunes personnes, blanches, avec un physique correspondant à une « norme » en réalité inatteignable pour le commun des mortels. Alors avant de crier au scandale, on pourrait toujours se dire que ceci ne tient qu’au fait que nous utilisons beaucoup de célébrités pour représenter nos personnages, et que ce sont elles qui correspondent à la « norme » attendue. Mais au delà de ce fait, je crois que nous avons une part de responsabilité dans l’image que nous choisissons pour nous représenter. S’agit-il d’un choix d’utiliser ce type d’apparence physique, ou bien dépendons-nous d’une volonté de correspondre à ces standards ?


Ce questionnement peut également s’étendre l’une des parties fondamentale du site, le RPG et les personnages que nous créons. Tout membre ayant déjà songé à entrer dans la section du Monde Magique s’est déjà posé cette vaste question « comment créer un personnage RPGique ? ». Sur le site, on a pu trouver au fil des années différents guides rédigés par Adrian Mander, Lume De Dio ou encore Vesper nous expliquant comment y parvenir. Dans leurs indications, on y retrouvait l’importance d’un personnage qui soit réaliste, cohérent et avec une histoire plausible ; en somme une personne que l’on pourrait qualifier de « normale» et qui pourrait appartenir au monde réel.  Mais est-ce si facile d’obtenir une représentation diverse et multiple des personnes, incluant ainsi toutes ces caractéristiques humaines qui sortent de la norme espérée et attendue par tous ? L’exemple le plus parlant serait sans doute celui de la représentation du handicap, que l’on observe que très peu au travers de nos personnages. Il est vrai que des explications peuvent être trouvées quant à ce manque de représentation, notamment sur la difficulté d’incarner une situation en tant que non-concerné-e et sur laquelle on ne serait pas assez bien renseigné. A l’inverse, il me semble important de souligner que la représentation des personnes noires au travers des personnages RPGique est plus présente qu’il y a quelques années. Les différents mouvements sociétaux tels que Black Lives Matter ont probablement participé à encourager la diversité des représentations, et ce constat peut nous rassurer quant à la possibilité que nous avons d’agir sur l’image que renvoie Poudlard12. 


Alors quand on prend en compte ces différents faits, on réalise que Poudlard12 ne représente pas de manière réaliste le monde IRL nous entoure. Est-ce grave ? Peu importe la réponse que nous trouverons, l’essentiel se situe dans la question. S’interroger sur l’image que nous renvoyons de nous-mêmes, et sur les standards qui nous poussent à s’intégrer dans la « norme », y compris sur un site que nous pourrions choisir de construire différemment. Evidemment, je ne crois pas que la solution puisse se trouver aussi simplement, mais le simple fait d’en prendre conscience me parait important. Avec cet article, je n’essaie nullement de jeter la pierre à qui que ce soit, puisque je fais également partie de ces constructions sociales que je mets en évidence. Il s’agit plutôt d’essayer de nous amener à questionner la représentation du site et de ses membres que nous renvoyons. Voulons-nous créer un monde avec des personnages se rapprochant d’un idéal, ou souhaitons-nous que le site soit à l’image du monde réel, celui qui existe par delà les écrans qui nous séparent ? Pour certains, ce questionnement ne semblera peut-être pas important, mais je crois qu’il peut l’être pour d’autres personnes, qui y verront la possibilité se retrouver, de s’identifier dans les personnages que nous créons. Peut-être que nous pourrions envisager l’idée de faire ce site un endroit qui soit accessible et où chacun-e puisse se sentir à l’aise, représenté et valide.

 

Partager : Partage

Et si célibat rimait avec chocolat ?

 

Quand ta moitié décide d'être totalement tue-l'amour.

 

Quand ta moitié est un ou une véritable geek / scientifique et que tu tentes de te la jouer cool.

 

Quand ta moitié te dit qu'elle te prépare une soirée inoubliable.
 

Quand tu fais un cauchemar où tu étais dans une pièce rouge remplie de coeurs, de paillettes et de trucs tellement niais que c'était très effrayant.
 

Après un passage au coiffeur pour plaire à ta moitié, juste à temps pour la soirée si spéciale que tu as prévu.

 

Quand tu mets une musique pour détendre l'atmosphère à ton date et que ta moitié décide de se mettre à danser.

 

Quand ta moitié t'annonce qu'elle n'a pas eu le temps d'aller te trouver un cadeau.

 

Quand ta moitié t'oblige à danser.

 

Quand tu te rends compte que finalement, le célibat, c'est mille fois mieux.

 

Et que t'es bien mieux à passer la Saint Valentin avec tes potes.

 

Quand tu rappelles à tout le monde que ok, il y a la Saint-Valentin, mais qu'il faut pas oublier les gestes barrières.

 

 

Partager : Partage

© 2009-2019 Poudlard12.com :: Propulsé par Dotclear