La Gazette du Sorcier - Edition Poudlard12

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 1 janvier 2021

Journal intime de la Gazette

Cher Journal, aujourd’hui lors de ma séance hebdomadaire, ma psychologue m’a conseillée de tenir un journal intime, où je pourrai raconter tout ce qui me tracasse au quotidien à la Gazette ; j’ai donc décidé de sauter le pas et de m’acheter ce carnet rose fushia avec des poils tout doux. Elle m’a aussi dit que faire des crises de colère n’allait pas m’aider à me calmer, mais bon ça je suis pas d’accord, donc je pense que je vais continuer.



Cher Journal, ce matin j’ai encore surpris Aidan avec un fouet à la main dans le bureau en présence d’Alicia. Je ne sais pas ce qu’ils font tous les deux, mais ça m’inquiète… Je crois que je ne vais plus laisser Alicia aller travailler seule, ça vaut mieux pour elle.



Cher Journal, je n’en peux plus des paillettes… Alicia a dû faire une nouvelle crise au bureau parce qu’en arrivant ce matin, j’en ai retrouvé dans mes articles, au fond de ma tasse de thé et même sur le rouleau de papier toilette… Je ne sais plus quoi faire. Je lui ai dit d’aller voir ma psychologue, mais je crois qu’elle reste dans le déni de son addiction.



Cher Journal, aujourd’hui Romane est venue habillée en robe de mariée pour travailler, c’est la troisième fois ce mois-ci. Elle a également installé un miroir gigantesque sur le mur principal, et a passé sa journée à lui demander qui était la plus belle de l’équipe. Je ne crois pas que la réponse du miroir l’ait vraiment satisfaite, parce qu’après, elle n’arrêtait pas de jeter des regards noirs à tout le monde.



Cher Journal, Alysone et moi avons pris en otage plusieurs employés du Ministère ce matin pour réclamer une augmentation de salaire. Nous avions bien organisé notre coup et avions de bons arguments, mais ça n’a malheureusement pas suffi. Les autres rédactrices et photographes se sont interposées pour que nous les relâchions, puis Aidan est arrivé avec son fouet, donc j’ai eu peur et j’ai abandonné. Honnêtement, vu nos conditions de travail, je suis un peu outrée mais bon, je crois que je me suis habituée à ce chaos.



Cher Journal, j’ai peur. Aidan a encore menacé des gens dans la rue pour qu’ils postulent à la Gazette. D’ordinaire le Ministère ferme les yeux, mais cette fois il était en train d’interpeller un moldu en lui agitant une plume à papote sous le nez. L’équipe est intervenue en urgence pour le calmer, mais je crois qu’Alysone n’était pas complètement contre sa méthode de recrutement… Ça m’inquiète.



Cher Journal, Aidan est parti ce matin. Je crois que c’était la journée de trop. Nous étions en réunion lorsque j’ai encore fait une crise de colère, je me suis mise à hurler sur tout le monde et à leur jeter des dragées surprises au visage. Olivia a tenté de me calmer en me proposant de faire un peu de méditation, mais c’est à ce moment-là qu’Alysone s’est remise à hurler “REVOLUTION”, pendant qu’Alicia lançait des paillettes sur Romane qui se regardait dans son miroir géant. Aidan s’est levé et a quitté la pièce sans rien dire, sur le coup on avait l’esprit un peu trop occupé pour s’en soucier mais comme il n’est pas revenu, et que ça fait bientôt 6h, ça m’inquiète un peu.



Cher Journal, Aidan n’est toujours pas revenu. Je crois qu’on se débrouille bien. Alysone et moi avons monté un blocus dans le couloir qui mène à notre bureau, avec des pancartes "Zadistes Rédactrices en colère ». On lance du papier mâché sur les gens qui passent, c’est rigolo. Olivia et Dakota se sont aménagées un atelier d’art dans le bureau, elles lancent des jets de peinture sur de grandes toiles blanches, je comprends pas bien le concept mais c’est rigolo. Alicia passe son temps à voler les robes à Paillettes de Romane, qui est trop occupée à parler avec son miroir pour s’en rendre compte. Parmi tout ça, je crois qu’India essaie de travailler, mais je l’entends aussi parler toute seule, alors je ne sais pas trop…



HELP. Aidan n’est pas revenu, on court partout pour terminer l’édition à temps. Alysone et Dakota placardent les murs du Ministère d’affiches de recrutement, elles ont même essayé de convaincre un enfant de rejoindre l’équipe. Alicia a récupéré le fouet d’Aidan, elle s’est mise debout sur un bureau et essaie d’en mettre des coups à tout le monde. India passe ses journées à nous observer, une plume à papote dans la main, j’ai peur qu’elle écrive des choses sur nous. Quant à moi, j’ai retrouvé des bouteilles de Whisky Pur-Feu vides dans la poubelle, je ne sais plus si c’est moi qui les ai bues ou non.

 

Partager : Partage

Publicité - Est-ce que tu as peur de la mort ?

 

Partager : Partage

Réveillon et résolutions à la Gazette

 

Partager : Partage

Les intrus pédouziens

Sur Poudlard12, la compétition qui fait rage entre les quatre maisons c’est un peu comme la guerre entre le PSG et l’OM : il y a ceux qui prennent ça très à cœur et dont il faut se méfier, et les autres, qui entretiennent la rivalité pour la forme mais sans réelle conviction. Et puis, au beau milieu de cette bataille sanglante, il y a les intrus. Ceux qui sont répartis dans une maison sans que personne n’en comprenne les raisons. Certain.e.s se contentent d’une infidélité discrète avec une autre maison, d’autres affichent au grand jour leur adultère (bouh c’est pas bien). Il y aussi ceux qui décident tout bonnement de rejoindre la maison de leur cœur pour abandonner celle qui les a vu grandir (coucou les ex-Serd qui nous ont lâchement abandonné). Bref, vous l’aurez compris, cette histoire m’intéresse particulièrement. Et c’est donc après une enquête acharnée que je suis parvenue à réunir une liste d’intrus pédouziens. J’espère que vous êtes prêt.e.s, car cet article va piquer.

Hope Moore - Serpentard

Même moi j’ai été choquée en apprenant que Hope était à Poufsouffle. A traîner autant avec des serpentard, comment ça c’est pas une vipère ? Je ne serais pas étonnée de la voir utiliser un Choixpeau chez Honeydukes...

Charlotte Bolton - Serdaigle

En tant que bibliothécaire et professeure en Histoire de la Magie, s'il y a bien une personne qui devrait faire partie de la maison Serdaigle c'est Charlotte ! Après tout, rien n'empêche d'être gentil et intelligent (a)

Bianca Gordon – Serpentard

Sous ses apparences de personne douce et bienveillante, Bianca est en réalité la personne la plus rusée qui existe de ce château : elle a réussi à éliminer tout l’ancien CA après sa nomination, se fait appeler dictatrice par ses collègues et menace tout élève qui enfreint le règlement de l’envoyer dans les tréfonds de la Russie. Si ce n’est pas une erreur de répartition, alors je ne m’y connais point…

Zack McLewis – Poufsouffle

Désolée Zack, mais les rumeurs sont arrivées jusqu’à mes oreilles, et je sais que tu passes ta vie à manger. C’est pas grave tu sais, parfois il faut simplement se rendre à l’évidence et accepter sa destinée. Allez, je suis sûre qu’Aimyli te fera un très bon accueil.

Catherine Spinnet – Serpentard

Tout le monde s’en doute, on ne parle que de ça partout dans le château, alors il fallait que je le dise haut et fort : Catherine est une Serp. Et oui, même après plusieurs années passées chez les aiglons, je sens en elle une âme de vipère… Mais c’est pas grave Cath, même si tu t’en vas un jour les rejoindre, tu auras toujours une place dans le cœur des bleus et bronze !

Mirabelle Boutondore – Serdaigle

Il y a des traumatismes qui ne guérissent jamais, et je crois que le départ de Mirabelle chez les rouges et or en est un. Alors comme maigre consolation, j’ai décidé d’inclure ma chère camarade dans ce top… Mirabelle, je t’en prie reviens-nous !

Aidan Dynamite - Gryffondor

Alors je sais, là vous vous dites « euh, kwa ? » et pourtant, Aidan a bien eu un ancien compte chez les Gryffondor (coucou Mike Carill), avant de tester Serpentard et Serdaigle. Allez courage, plus qu’une maison et tu auras tout essayé !

Camille Dubois – Poufsouffle

Et non, rassurez-vous il ne s’agit pas d’une erreur ! Bien que Camille soit une vraie Serpentard, je suis certaine que faire un petit tour chez les Pouf serait un échange très enrichissant pour sa maison, qui pourrait découvrir des valeurs telles que la gentillesse, la modestie et le fair-play… Allez, sans rancune, bisous les Serp <3

 

Partager : Partage

Rumeurs ou vérités

 

Partager : Partage

Survivre aux fêtes

Les fêtes de fin d’années sont terminées depuis peu et ton foie hurle. Tellement fort qu’il est impossible que réussisse à l’oublier même quelques minutes. Tu as passé ces deux dernières semaines à faire la fête, entre Noël, le réveillon de l’An et les retrouvailles c’était super fun, mais tu as sans doute un peu trop abusé de raclettes, chocolats et ta passion pour le champagne. [ou bien plus fort] Mais si, souviens-toi de ce repas du 24 au soir, à quel point tu t’es explosé le ventre et qu’il a presque fallu que tu te changes, car tu commençais à te sentir serré dans tes vêtements. Rappelle-toi aussi ces nombreux verres durant ces derniers jours, que tu as appréciés et sirotés si tranquillement en ne pensant pas à la fin de cette période et de la gueule de bois que tu risquais de te payer. Maintenant elle est là. Maintenant il faut donc que tu te prépares à devenir sportif, car il faut t’en remettre !

Ton corps doit d’abord se remettre d’aplomb et s’hydrater ! C’est la base. Direction la cuisine, à quelques pas de ton lit, même si ça te semble très loin. Moins dur que des squats ou des pompes, marcher, c’est plus simple. Bois de l’eau, lâche ce soda et toutes ces boissons qui contiennent plus de sucre que la boutique Honeydukes, il faut que ce temple qui est ton corps soit purifié. Une bonne détox passe également par… l’arrêt complet durant quelques jours de la malbouffe. Je te vois venir, accro au Mcdo ou au poulet frit, je vois ta bouche s’ouvrir en grand, prêt à hurler au scandale, mais c’est pour ton bien. C’est promis. Allez, mange un peu de vert c’est bon pour ton intérieur !

Physiquement, après ces excès, tu ressembles peut-être à une dinde rôtie emmitouflée sous toutes ces couches de couvertures, les cheveux en pagaille comme si tu avais pris un mauvais sort dessus, ta tenue en dit long également. Difficile de se remettre, surtout que tu as en plus mauvaise mine et des cernes jusqu’en bas des joues mais pas de panique, tout problème à sa solution ! Un petit Accio pour que tes lunettes de soleil viennent à toi, elles sauveront ta journée si jamais tu croises un autre être humain et t’évitant ainsi le regard qui juge. Beaucoup, mais vraiment beaucoup de couches de produits, que tu sois un homme, une femme, une grenouille ou même un raton laveur, prend soin de ta peau, un bon hydratant peut te sauver la mise !


Une remise en forme, une fois que tu as bu l’équivalent du Lac Noir en eau et que tu as pris un minimum soin de ta peau, il faut que tu sois prêt pour démarrer cette nouvelle année en forme alors commence par… du repos ! Il faut que tu rattrapes ton sommeil qui a souffert de l’accumulation de tes nuits blanches et de tes quelques heures de ronflements éparpillés au beau milieu de toutes ces fêtes. Un bon sommeil réparateur est tout ce dont tu as besoin ! Et une fois que tu seras rétabli, prend une bonne résolution et direction la salle de sport de Pré-au-Lard, tu sais, ce nouveau club Basic-WitchSport qui vient tout juste d’ouvrir, allez, un peu de motivation !

Dès à présent, tu as toutes les cartes en main pour démarrer cette nouvelle année sous ta meilleure forme alors reviens vite nous dire si tu as réussi à t’en remettre facilement ! À très vite !

Ces conseils sont valables pour tous les membres de la communauté magique, applicable dès le 1ᵉʳ janvier 2021, sous réserve d’acceptation des conditions générales inexistantes.

 

Partager : Partage

Soldes ou Utopie

 

En vous promenant un peu dans les rues enneigées de Pré-au-Lard, vous êtes peut-être tombé sur la célébrissime boutique de dragées : Honeydukes. La gérante Honey Flume nous a prétexté des réductions pour la période des fêtes. Ses mots étant les suivants :

« À l’occasion des fêtes de fin d’année, Honeydukes vous propose un événement exceptionnel en vous permettant d’y acheter des cadeaux ! »

Mais soyons honnêtes, en ces temps difficiles chacun cherche à se rassurer et à rassurer les autres. Le virus moldu fait des ravages aussi dans le monde des sorciers.
Le confinement n’a pas dû faire beaucoup de bien à la petite boutique de Honey. Et pour cause, proposer des soldes assez conséquentes hors de la période de solde, il y a de quoi se poser des questions.

La pauvre Miss Flume cacherait-elle une vérité plus sombre ? Serait-elle en train de tomber en faillite ?
Une chose que peu de sorciers espèrent mais qui deviendra peut-être une réalité si la situation ne s’améliore pas.

Ou bien serait-ce quelqu’un qui aurait usurpé son identité jugeant les articles trop chers ?
Il est vrai que de nombreux sorciers rêvent d’obtenir certains objets tels qu’une plume de Beedle le Barde ou encore Choixpeau Magique et parfois même les deux !
Certains sorciers sont prêts à aller très loin pour obtenir ce qu’ils veulent, ce n’est plus à prouver. Et un peu de polynectar n’est pas si difficile à trouver, quand on sait où chercher…

Une question reste si cette hypothèse s’avère véridique : Qui aurait bien pu faire ça ?

 

Partager : Partage

Lumière sur Rita Skeeter


Quand on parle de personnages mal-aimés dans Harry Potter ; Ombrage, Bellatrix ou encore Pettigrew reviennent souvent.
Mais en y pensant un peu, qui aime vraiment Rita Skeeter ?
Cette sorcière déformant la vérité à son avantage, on en vient presque à se demander comment ses livres et articles peuvent-ils être autant apprécié et lu. La réponse reste cependant assez simple ; ce sont des articles à scandales.
Mais soit.

Et comme pour d’autres personnages le nom et prénom de Rita Skeeter n’est pas anodin. Plusieurs possibilités de significations sont probables. La première dit qu’en anglais Rita se prononce « Writer » qui signifie écrivain en français. Et que Skeeter vient de l’argot et veut dire moustique, mais un autre mot est caché dedans : Skeet, potin en français.
Un nom qui colle bien avec le personnage…
La seconde hypothèse sur son prénom est qu’il vient de Margarita. Margarites en grec signifie perle. Un nom qui correspond aussi plutôt bien au personnage de par les perles qu’elle fait avec les potins.

Pour le reste on ne sait que très peu de choses sur elle. Ses études, sa maison, sa famille, tout est resté secret. Ce qui nous permet en même temps de pouvoir l’imaginer comme nous le souhaitons lorsqu’elle est jeune.
Une chose est sûre c’est que si elle était chroniqueuse, le journal de sa maison ne devait jamais manquer d’articles !

Ses deux plus grands atouts sont sûrement sa forme animagus et sa plume à papote.
Pouvoir se changer en scarabée dès que l’envie ou le besoin se fait sentir doit réellement être un atout. Surtout que c’est un insecte répandu, on se poserait plus de questions si c’était un tatou qui venait écouter aux fenêtres. Surtout qu’en étant non déclaré au Ministère, ça donne un autre avantage pour des articles à sensation.
Ensuite la plume à papote était faite pour devenir la meilleure amie de Rita puisque naturellement, ces plumes exagèrent les propos des gens.
Je n’oublierai évidemment pas de dire qu’elle est à la tête du magazine préféré de Molly Weasley : Le Sorcière-Hebdo. Un magazine spécial sorcière avec des articles eux aussi à scandales.

Bien que cette sorcière ne soit pas des plus sympathiques ni des plus clémentes, il faut quand même avouer qu’elle a beaucoup d’inspiration et de créativité.

 

Partager : Partage

Les habitants fantastiques

 

Vous avez surement déjà été ébloui par la beauté d’un enfant de vélane. Eu une frayeur face à un lycanthrope ou un métamorphomage. Surpris par la taille d’un géant ou d’un enfant de gobelin. Rien de tout ça ? Alors dans les couloirs, vous avez au moins croisé un troisième œil, un fourchelang, un prodige, un carcmol, un élève international ou même un fantôme ? Toujours pas. Un tableau ? Une âme meurtrie ? Un malédictus et un mage noir ? Non ? Alors il va falloir y remédier…
Vous l’avez sans doute compris, il s’agit des différentes particularités que peuvent avoir certains sorciers.

Pour la première particularité, nous parlerons de trois élèves. Des élèves que vous avez sûrement déjà croisés dans les couloirs. Vous avez peut-être été attiré par leurs accents, ou le fait qu’elles paraissent âgées alors que vous ne les avez jamais vus les années précédentes dans le château. Il s’agit évidemment des élèves internationaux.
Trois sont à déclarer pour le moment à Poudlard : Iza Korberg qui vient de Durmstrang, Joy Bennett de Ilvermorny et Matka Omen de Uagadou.
Elles ont accepté de répondre à quelques questions à propos de leurs particularités.

India : Est-ce que vous pouvez nous expliquer votre particularité ?
Iza : Alors il s’agit de quelqu’un qui provient d’un autre pays et qui généralement, a étudié dans un autre établissement avant d’arriver à Poudlard. Elle permet d’avoir des liens avec d’autres cultures du monde et c’est vraiment intéressant comme particularité car ça permet d’explorer d’autres traditions du monde.
Joy : En tant qu’élève international, on est transféré de son école d’origine vers une nouvelle école pour X ou Y raisons, déménagement, amour de jeunesse ou dans mon cas : interdiction de remettre les pieds sur le territoire américain, ce qui a amené la petite Joy à Poudlard alors qu’elle était pépouze a Ilvermorny. Pour raconter brièvement l’histoire, son père a eu quelques ennuis avec le ministère de la Magie des États-Unis, et ils ont dû fuir le pays et changer d’identité et du coup la voilà.
Matka : Être élève internationale dépend un peu de l’histoire construite par chaque élève. On peut, par exemple, dire que l’on arrive à Poudlard après avoir fait quelques années d’études dans une autre école… Cela permet non seulement d’être plus âgé que l’année sur son profil, mais aussi d’avoir pu profiter d’enseignements qui ne sont pas forcément prodigués à Poudlard. Dans le cas de Matka, c’est un peu différent : elle suit en même temps des cours à Poudlard et à Uagadou. Je ne suis donc pas plus âgée que je le serais sans ma particularité, mais je peux par exemple pratiquer la magie sans baguette, comme elle est enseignée à Uagadou. J’essaye de développer des sortilèges et des théories magiques autour de ces pratiques (j’ai une liste des formules magiques que j’ai inventées dans ma Pensine). Comme Uagadou est une école qui accueille des élèves issus de tout le continent africain, j’essaye de m’inspirer de différentes langues (du swahili à l’afrikaans).

India : Pourquoi élève international et pas une autre particularité ?
Iza : Je voulais bien avoir la particularité pour pouvoir développer un peu plus l’histoire de mon personnage et pour que ça soit une histoire hors du commun
Joy : Hummm parce que j’aime l’idée de voyage, de découvrir de nouvelles cultures etc, et cette particularité en donne la possibilité ! En plus j’ai trop la classe avec mon accent américain à Poudlard (a)
Matka : Alors je tenais à ce que Matka ait des origines étrangères : sa mère est camerounaise. À partir de là, sa mère était presque nécessairement allée à Uagadou. Et si c’était le cas, alors pourquoi Matka serait-elle à Poudlard, et pas à Uagadou ? (Bon, parce que le site s’appelle Poudlard12 et pas Uagadou12, certes, mais dans son histoire RPGique, pourquoi ?)
Je me suis dit que sa culture camerounaise serait nécessairement une part importante de son éducation, et donc que je me devais de l’inclure, et j’en suis arrivée à la particularité d’élève internationale !

India : Comment votre particularité évolue-t-elle dans vos RPG ?
Iza : À cette date, je n’ai pas tellement évolué ma particularité étant donné que je l’ai obtenue il y a très peu, j’ai fait pour l’instant deux rpg et j’essaie de créer des souvenirs et de bien me concentrer sur les ressentis d’Iza par rapport à ses origines et à son ancienne école pour tenter de créer une histoire cohérente et intéressante
Joy : En ce moment je ne fais pas beaucoup de RP je dois avouer, mais on a un projet de RP avec Iza qui est aussi élève internationale, qu’on a commencée il y a peu. Je ne sais pas si on peut vraiment dire qu’on peut faire évoluer la particularité, mais on peut s’en servir pour construire son histoire, sa personnalité, pour prendre un exemple, à Ilvermorny les non-maj sont très bien acceptés par les sorciers du fait qu’un des fondateurs en était un, Joy a donc une vision très différente des moldus que les élèves de Poudlard, notamment chez Serpentard
Matka : J’ai beaucoup de RPG qui tournent autour de ma particularité : j’en ai un avec les Aurors pour le passage de mes examens de fin d’année à Uagadou, j’en ai un avec Tanguy Kerleal sur la question des Animagus (une grande tradition à Uagadou), j’en ai un avec Julius Maxima sur l’apprentissage de la magie sans baguette…
La question de mes origines, de l’importance de la culture camerounaise par rapport à la culture britannique, de l’équilibre entre les deux écoles… Ce sont des points que j’essaye de développer à chaque RPG.

India : Est-ce que votre particularité vous a permis de créer des souvenirs, traditions… de votre ancienne/autre école ?
Iza : J’ai déjà inventé des personnages et j’aimerais bien inventer des sortilèges.
Joy : Eh bien, je ne sais pas si on peut appeler ça une tradition mais Joy a gardé certains rituels de son ancienne école, elle n’a jamais sa baguette chez elle puisque c’était interdit à Ilvermorny, donc lorsqu’elle rentre en vacances chez ses parents, elle laisse sa baguette à l’école. Elle appelle encore les moldus « non-maj », évidemment je lui ai inventé des amis qu’elle avait à Ilvermorny, comme son meilleur ami Trevor qui est encore là-bas avec qui elle correspond par hiboux. Pour les sorts, je n’ai pas encore fait, mais c’est possible aussi, encore une fois, c’est l’avantage de la particularité, on peut inventer tout ce qu’on veut.
Matka : J’ai imaginé une partie de l’architecture de Uagadou : une grande verrière où les élèves prennent leur repas, une tour en haut de laquelle il y a une grande terrasse éclairée par la lune, qui sert pour les cours d’Astronomie et les transformations en Animagus… Et surtout, j’ai imaginé les professeurs : deux notamment, qui sont très importants pour Matka. Mme. Chepkemboi, sa professeure de Métamorphose et son mentor. Et le maître Enchanteur Tusabe, le professeur de S&E.

J’espère que ce petit voyage à travers diverses cultures vous aura plu !
 

Partager : Partage

Witchtagram

Partager : Partage

Déchiffrons l'indéchiffrable

Dans cet article, vous allez partir à la découverte des lettres et des chiffres, qui n'auront ensuite plus de secret pour vous. Les nombreuses personnalités qui arpentent les couloirs de ce château seront les sujets de nos analyses, pour mieux les comprendre et les cerner. Commençons par quatre personnes aux grands chapeaux : les directeurs de maisons.

 

Camille Dubois aka Bling-Bling. Du haut de l'Empire des Verts, elle mène les serpents d'une poigne de fer ou d'or. En étudiant son identité, on peut tout de suite comprendre que cette femme a atteint une certaine stabilité, mais aussi un équilibre cosmique. Sous le 8, qui est représenté par le sablier et rattaché au matériel, on peut penser qu'elle accorde beaucoup d'importance aux choses. Miss Dubois cherche également la puissance et peut refléter une certaine ampleur.

Tout en continuant dans cette lancée, les lettres de cette femme peuvent démontrer son côté créatrice et terre-à-terre. Sa grande capacité de création est sans doute le secret de ses maléfices et apparitions soudaines. Son tempérament solide, carré lui permet d'affronter ses pires angoisses. Cependant, ses lettres montrent également une jeune femme qui a du mal à contrôler ses émotions et qui peut rapidement basculer dans l'excès face à une crise de colère.

Son Nombre intime met en avant un désir profond de se réaliser. Cette volonté qui la guide depuis sa plus tendre enfance la pousse à tout donner pour espérer gagner, réussir, et acquérir un maximum de pouvoir.

 

 

Le grand et majestueux Erskine Blane. Il guide ses lionceaux à coups de griffes et de rugissements. Son dynamisme pourra en effrayer certains, mais sachez que cet homme réfléchi sagement avant d'agir. D'ailleurs, en étudiant ses chiffres, on aura constaté que le 7 guide ses pas. La perfection en mouvement, c'est ce qui caractérise ce chiffre qui met à l'honneur spiritualité et action en une même entité. On le représente souvent par Neptune, dieu de la mer ou planète imposante : sauriez-vous reconnaître le Gryffondor sous cette allure ?

Les lettres de ce cher directeur de maison nous montrent un homme créateur, cérébral et affectif. Le côté artistique d'Erskine n'aura échappé à personne : on comprendra d'où proviennent ses ressources si précieuses à la maison Gryffondor. Ses fortes capacités de réflexion et d'analyse s'allient parfaitement avec son côté créateur. Finalement, on ne pourra parler de Erskine sans évoquer son amour inconditionnel pour les créatures magiques, ce qui se traduit dans ses lettres par sa tendance affective.

Son Nombre Intime exprime son désir d’indépendance et son envie d’action individuelle. Il manifeste également sa volonté de se plonger plus régulièrement dans une "vie intérieure", s'éloigner des soucis de son environnement, probablement causés majoritairement par ses hautes responsabilités.

 

 

La belle Tara Wilson, gourmande et passionnée. La douceur de cette Poufsouffle ne fait plus aucun doute et en aura sans doute séduit plus d'un. Sous le chiffre 6 qui représente l'harmonie et l'équilibre, Tara dirige sa maison avec amour, le même amour qu'elle pourrait donner à sa propre famille. Vous vous êtes déjà demandé ce que la perfection signifiait ? Le visage de Miss Wilson s'est forcément imposé à vous...

En étudiant ses lettres d'un peu plus près, on aura constaté que cette femme est dotée d'une énorme capacité de création. Son côté artistique ressort d'ailleurs dans son métier : professeure en Gastronomie Sorcière - ses créations nous font tous saliver. Ses lettres, principalement émotives, mettent également en avant sa grande empathie et sa sensibilité très importante, qui font d'elle la femme si gentille et aimante que nous connaissons.

Son Nombre Intime montre son besoin de se réaliser, mêlé à une volonté d’acquérir... Tara Wilson nous a peut-être caché son côté un peu sombre, ses ambitions cachées. Alors, qu'est-ce que ce sera pour la maîtresse des Blaireaux ? Des galions ? Le pouvoir ?

 

Ellena Jones ou l'élégance à l'état pur. Vous l'avez sans doute croisé au détour d'un couloir, ou surprise à bavasser avec quelques êtres de l'eau. Cette femme et son style des années 50 ne passent pas inaperçu. Sous la puissance du 4 qui représente la terre et l'ordre, on peut considérer Ellena comme quelqu'un de droite, travailleuse et appliquée, des caractéristiques qui se vérifient facilement dans son implication au sein du château.

En nous plongeant un peu plus profondément dans la signification de ses lettres, on remarque que la directrice de Serdaigle est principalement cérébrale et créatrice. Rien d'étonnant pour une femme à la tête des érudits du château. Ses talents naturels sont probablement la raison de son ascension.

Son Nombre Intime met en avant son désir d’élévation et ses aspirations universelles. Pleine d'ambitions, Ellena n'aurait-elle pas des gênes de Serpentard ?

Si cet article vous a plu, sachez que vous pourrez en apprendre plus sur les chiffres en cours d'arithmancie, et ainsi pouvoir comprendre et déchiffrer les différentes facettes de votre personnalité. Bien qu'il s'agisse d'une analyse plutôt basique, on peut déjà en tirer de grandes leçons sur nos quatre directeurs et directrices de maison.

 

 

Partager : Partage

© 2009-2019 Poudlard12.com :: Propulsé par Dotclear