La Gazette du Sorcier - Edition Poudlard12

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Dimanche 1 novembre 2020

Hogwart Legacy : Les attentes de l'héritage de la saga


Si vous ne vivez pas dans une grotte, vous avez sans doute vu passer le fait qu'Harry Potter va avoir le droit à un nouveau jeu vidéo. Enfin... Oui, mais non. Car ce n'est pas vraiment un jeu Harry Potter, mais un jeu Poudlard, comme le titre laisse à le penser. Adieu gamins insupportables et cheatés et bonjour nouveaux gamins insupportables et sans doute cheatés ! Mais que vaut ce trailer et que devons nous attendre de ce jeu ? La Gazette fait le point pour vous !

Tout d'abord, le jeu se passe au XIXème siècle. Dans les années 1800 pour ceux qui ont du mal avec les siècles ou les chiffres romains (non Aileen, je ne détaillerai pas ce qu'est un romain, va en cours !). Époque intéressante, car nous ne verrons ni Poudlard Express, ni Quai 9 ¾, ni beaucoup d'autres choses. Bref, une période où tout est à inventer. Il est à noter qu'Albus Dumbledore est entré à Poudlard en 1892... Serait-il possible que... ? Peu probable, mais à voir.

Vous incarnerez un élève que vous personnaliserez. Vous choisirez sa maison. Rencontrerez des compagnons, apprendrez des sortilèges, rencontrerez des créatures magiques et vos choix, autour de votre relation avec la magie ancienne, feront l'héritage de Poudlard. Oui, en gros on ne sait rien.

On ne va pas se mentir, on rêve de ce jeu, mais il n'est pour le moment que de belles promesses. On nous parle de choix, mais dans le jeu vidéo c'est rarement bon signe. Quels jeux prennent vraiment en compte vos choix ? Ils sont peu nombreux et souvent l'impact est limité. Sachant que nous connaissons le Poudlard du XXème siècle, il est peu probable que l'on impacte tant que ça l'école de Sorcellerie.

Par ailleurs, la question du comment on apprend les sortilèges, comment on les utilise... Tout ça reste posé. Les images sont très belles, il faut rappeler que le jeu sortira en 2021, donc ça ne pouvait pas être aussi immonde qu'Harry Potter 5 ou 6. Finalement, ce trailer donne plus l'impression de petits gadgets, la magie étant presque superficielle. On est encore loin de connaître le cœur du jeu, qui s'oriente plus sur un action/aventure qu'un vrai RPG. De plus le studio qui le réalise, Avalanche, est à son premier coup d'essai pour un gros jeu, ce qui est rarement rassurant.

Cependant, tout n'est pas à jeter. Comme je l'ai dit les images sont belles. Par ailleurs, vous noterez une certaine diversité chez les élèves. Je ne suis pas vraiment l'ami des SJW, mais on a pu voir des élèves d'origines différentes, sans que le marketing ne s'y attarde. Il est donc à supposer que le jeu se voudra tolérant, dans l'ère du temps, sans que cela nuise à l'histoire ou nous concentre trop dessus. De plus, le monde ouvert semble prometteur et la diversité des créatures et environnements fait saliver. Le Poudlard revisité des années 1800 donne envie, que ce soit avec sa bibliothèque ou sa grande salle.

Finalement, pourquoi écrire un article sur un jeu, dont on sait si peu de choses ? Tout simplement pour souligner que l'univers d'Harry Potter est toujours vivant et si le jeu connaît un grand succès, il faudra que le site sache surfer sur cette vague. Car ce ne sont pas seulement les fans d'Harry Potter qui auront ce jeu, mais aussi des gens n'ayant jamais été attirés ni par les films, ni par les livres. Il faudra donc en profiter. Que ce soit avec les Relations Moldues qui devront être encore plus actives et agressives dans la publicité du site après la sortie du jeu, que le personnel dans leurs choix d'animations. Finalement, en plus d'être une belle promesse pour l'univers de notre adolescent préféré, c'est aussi une belle promesse pour son univers et pour le site. L'avenir du site est au moins en partie lié à celui du jeu. C'est un donc un jeu qu'il faudra suivre avec intérêt.



Rédigé par Aidan Dynamite Illustré par Aliciagagne

Partager : Partage

Le hibou s'est perdu

Poudlard change depuis quelque temps et on espère tous pour le mieux. Du moins, à première vue, c'est le cas. Après des essais et des erreurs, le CA a réussi tout de même à faire que la magie reprend tout doucement ses droits au château. C'est merveilleux, puisque plusieurs ont quitté parce que la magie n'opérait plus. Les disputes entre membres, les soucis de transparence ont eu tôt fait de miner la motivation de tous, membre du personnel comme élève.

Toutefois, un nouveau souci semble poindre le bout de son nez. La construction d'une nouvelle équipe, l'arrivée de nouveaux membres au CA ou dans le personnel est bien sûr synonyme de temps d'adaptation. Par contre, la communication devrait être une priorité. Tant entre les membres du personnel et les élèves, qu'entre le CA et tout le château. Toutes les sphères du château ont l'opportunité de publier un petit quelque chose entre nos pages. D'utiliser ce que les moldus appellent les réseaux sociaux. Ils sont utilisés de plus en plus, même si c'est encore un peu marginal. Néanmoins, dans les profondeurs de tous ces changements, de ce semblant d'ouverture, l'information ne se rend pas nécessairement aux principaux intéressés.

Lorsque vous entreprenez une nouvelle étape dans l'évolution de votre personne, que vous décidez de voir une autre facette de Poudlard ou voulez tester un concept, vous vous attendez à un minimum de communication de la part des personnes qui prennent en charge votre dossier ou de vos « patrons » directs. Malheureusement, ce n'est pas toujours le cas. La communication à l'ensemble des habitants du château est jusqu'ici presque parfaite, mais dès lors que celle-ci devient plus personnelle, individuelle, c'est autre chose. C'est normal d'oublier. Je suis la première à ne pas me souvenir de ce que je dois faire dans deux semaines ou ce que j'ai fait il y a deux jours.

Néanmoins, j'ai pu constater que ces derniers temps, la communication entre nous tous semble s'écrouler. Pourtant, ce ne sont pas les outils qui manquent pour la rendre plus facile. Puis, dans certains cas, lorsque vous posez des questions, vous désirez avoir des explications, la réponse a tendance à être dans un registre condescendant. Attention, en ce qui concerne la condescendance, il n'est pas question du CA. Tous les membres du Conseil d'Administration sont des petits sucres d'orge ou dragée au parfum de fraise. Il est plutôt question de l'ambiance entre membres du personnel ou entre les élèves et membre du personnel. Ce qui est ironique, puisqu'on nous a expressément demandé de faire attention à nos communications récemment. Il semblerait que le message ne soit pas passé chez certains.

C'est normal que parfois notre hibou, notre pigeon ou notre phénix se perde. Qu'on oublie de répondre à une personne ou que l'on réponde sur le coup de l'émotion. Cependant, soyons un minimum compréhensif ou bienveillant. On ne sait pas ce qui se passe dans la vie des gens hors des murs de Poudlard. N'ayons pas peur de nous excuser quand l'on dépasse les bornes. Soyons courtois entre-nous, au lieu de nous lancer des chaudrons derrière la tête. Pour nous, pour notre communauté, pour Poudlard.


Rédigé par Catherine Spinnet Illustré par Alaska Gump

Partager : Partage

Top 7 - Les parodie Harry Potter


On a tous procrastiné. D'accord, je perds déjà la moitié des lecteurs à la première phrase... On a tous déjà glandé sévère alors qu'on devait bosser. Souvent, musique à l'appui. Ou alors en regardant de nouveau nos films préférés de notre saga préférée... Comment ça Harry Potter ? Non je parlais du Seigneur des An... Ah oui, bien sûr Harry Potter. Mais le mieux c'est quand on arrive à lier les deux. Le nombre de parodies musicales de l'univers du Survivant n'est pas aussi important que sa notoriété. C'est pourquoi je vous en propose un top 7 à ajouter sans modération dans vos playlists.


Mention honorable - Potter Puppet Pals: The Mysterious Ticking Noise

Oui, bon avec lui ça fait 8, mais comme la moitié des P12iens ne savent pas compter, on va dire que ça reste un top 7. Cette musique est sans conteste une des plus connues et drôle de l'univers. Pas une parodie a proprement parler, mais qu'est-ce qu'elle est drôle à écouter. Elle est aussi drôlement énervante si bien que j'ai dû brûler trois chatons en réalisant cet article. Je m'excuse par avance auprès des Gryffondor.


7 - Professor Snape

C'est peut-être l'ancien Serpentard qui parle, mais j'avais du mal à imaginer ce top 7 sans un hommage au professeur Rogue. Oui, c'est en anglais... Ce ne sera pas la seule. Néanmoins c'est la moins bonne aussi de ce top. Longue chanson d'hommage qui se compose uniquement d'extraits, on versera toutefois une petite larme en souvenir de celui qui aura marqué les potions. Ou parce que le chant n'est pas toujours juste, au choix.


6 - If the

Vous voulez introduire un ami à l'univers d'Harry Potter ? Cette musique est faite pour vous ! Parodiant avec talent la saga, elle saura aussi reprendre la musique iconique des films. En somme, que demander de plus ? Ah, de vraies vidéos en parodie et pas juste des extraits de films avec quelques plans IRL ?


5 - Harry Potter Friday Parody

Votre demande est accordée. Parodie du premier volet de Harry Potter 7, elle est conseillée avant tout visionnage du film pour se mettre dans l'ambiance. Conseillée si la chanson Friday de Rebbeca Black ne vous fait pas vomir. Malgré le support assez... Original, force est de constater que le tout est très bien réalisé avec un réel amour de la saga.


4 - Prince de Sang Mêlé

Première chanson française de notre top, ce rap est un bel hommage assez personnel... Déconseillé à tout SJW et autre progressiste du genre vu que le chanteur aime espionner avec sa cape d'invisibilité... Je vous laisse deviner ce qu'il espionne, un indice: c'est contre le règlement. Néanmoins le tout est fait avec beaucoup d'humour qui ravira les rouges et or (pour me fait pardonner de ce que j'ai dit plus haut).


3 - Dark Lord Funk

Parodie de la musique Uptown Funk, chanson très connue. Ce n'est pas ma préférée, néanmoins le travail de costume est assez bon et ceux qui ont aimé la chanson d'origine devrait aimer la parodie. Encore une fois on sent un réel amour de la saga qui transpire par l'amateurisme (au sens positif du terme) de la production.


2 - La Chanson du Choixpeau Magique

LA parodie française à écouter concernant Harry Potter. C'est un réel hymne à l'amour de chaque maison. La vision de chacune d'elle est certes discutable, mais on est réellement pris par ce rap aux quatre identités distinctes. Une réelle bataille d'ego qui ne nous rappellera les meilleurs joutes verbales aux Trois-Balais, du temps où de telles pratiques étaient peu encadrées. Que du bonheur.


1 - We Are From Hogwarts

Néanmoins, si la chanson précédente est une belle représentation de rivalité entre les maisons, c'est bien cette parodie qui est la meilleure selon moi. Car bien que montrant les différences entre maison, c'est un hymne à l'unité de la fanbase. Tous différents, mais tous de la même école, peu importe les maisons. Cette chanson transpire la magie, que ce soit par ses paroles mais aussi par ses effets. De quoi mettre de bonne humeur peu importe le contexte et qui vous donnera envie de tout faire sur P12. Elle m'a presque fait faire un devoir... C'est dire !

J'aurai aussi pu parler des tributes, les chansons non modifiées qui sont collées sur des extraits des films. Néanmoins, ces parodies montrent un amour pour la saga que l'on ne peut retrouver dans les tributes. Bien sûr, Harry Potter n'a pas eu le droit qu'à des parodies musicales, mais ça, ce sera pour un autre article.


Rédigé par Aidan Dynamite Illustré par Aliciagagne

Partager : Partage

BD - Intégration mouvementée


Rédigé par Aidan Dynamite Illustré par Camille Dubois

Partager : Partage

S comme Salazar

Serpentard. La maison vert et argent qui selon la croyance populaire est la maison des méchants. Oui, oui. Dans Harry Potter, il y a les gentils, les méchants et les autres. On ne sait pas vraiment de quel côté sont Poufsouffle et Serdaigle, même si j'ai ma petite idée. Malheureusement, là ce n'est pas le sujet.

Dans la saga Harry Potter, livres et films, la maison à l'effigie de la vipère regroupe toutes les âmes sombres et ce qui s'apparente à une élite de sang pur. Vous avez déjà pensé à ce que devait ressentir un jeune sorcier né-moldu qui est envoyé à Serpentard ? Le pauvre. Il représente parfaitement la maison, mais il est moldu. Obligé de se cacher pour ne pas être étiqueté comme étant un sang-de-bourbe. Eh oui, j'ai dit LE mot. Après Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom, voici le-mot-dont-on-ne-doit-pas-utiliser. Tout cela pour dire que dans la saga hors P12, Serpentard perpétue la tradition ou le dégoût des moldus comme son cher fondateur, Salazar Serpentard. Au point que ce dernier créa des souterrains où se cache une mythique créature qui sous ses ordres en fourchelang, attaque les moldus qui eux, n'ont rien demandé à part suivre des cours de magie et découvrir cet univers hors du commun.

Comme dit un peu plus tôt, Serpentard est l'image même du méchant. Ceux qui agressent, attaquent, selon leur bon vouloir. Ceux qui trouvent bien drôle de faire régner la terreur dans les couloirs du château en toute impunité. Plus le temps passe, avec Drago Malefoy en tête, les élèves deviennent de plus en plus sombres. Au sens propre comme au figuré. Arborant fièrement leurs habits aux couleurs de leur maison au tout début, ils deviennent des gens plus « responsables » et arborent des habits sombres comme s'ils allaient à un enterrement, et ce, tous les jours. Tendance que l'on remarque également sur P12, suivant les traces de leur distingué Directrice.

Qu'à cela ne tienne. La maison de la ruse et de l'ambition trouve des partisans aux quatre coins du château, toute maison confondue. Leur détermination et leur savoir-faire, bien protégée par le seul et unique professeur de potions, ne s'attire pas seulement de la rancœur ou du dégoût, loin de là. La réputation de mauvais que la maison s'est vu octroyée ne fut qu'exacerbé par la nécessité d'avoir une trame narrative qui se tient, qui a du punch. Des bons et des méchants, tout simplement. Car en chacun de nous, ou presque, nous avons une part de Serpentard. Pour certains, elle est plus développée et pour d'autres, elle sommeil encore.

Toutefois, jamais au grand jamais, ne venez expliquer vos gestes ou vos paroles en vous appuyant sur la construction ou la trame qu'à donné l'autrice aux personnages phares de cette maison. Car vous ne servez pas du tout leur cause. Ni la vôtre au passage. Serpentard n'est pas la maison intransigeante qui crache son venin sur tout ce qui bouge. C'est une maison comme une autre qui a tout simplement réussi à prendre la place qui lui revenait de droit.


Rédigé par Catherine Spinnet Illustré par Aliciagagne

Partager : Partage

Sondage sur la Gazette

Chers lecteurs,

On ne va pas se mentir. La Gazette est en difficulté. En est la preuve, la récente démission de plusieurs membres de l'équipe. Aujourd'hui, nous souhaitons changer tout cela, lui redonner un côté dynamique et attractif. Mais cette refonte ne peut pas se faire sans vous. D'où le petit sondage que nous vous proposons. Alors, n'attendez plus, et répondez. Car sans vous, nous ne pourrons pas faire perdurer la Gazette.


Portoloin vers le sondage


Rédigé par l'équipe de la Gazette Illustré par Elea Loohest

Partager : Partage

© 2009-2019 Poudlard12.com :: Propulsé par Dotclear