La Gazette du Sorcier - Edition Poudlard12

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Lundi 1 mars 2021

The Gardiex

 

Partager : Partage

La phase cachée des formations

Peu importe que vous ayez déjà participé à une formation ou non, certaines choses doivent rester secrètes, tout comme d'autres se doivent d'être révélées étant donné leur niveau élevé de prévention. Mieux vaut prévenir que guérir comme on dit.

Si vous avez pour ambition de devenir animagus, c'est vers Jade Redhun qu'il faudra vous tourner et, bien que Poufsouffle, vous ne devriez pas vous laisser amadouer par son sourire angélique. D'abord, il vous faudra faire bien attention à votre comportement en sa compagnie. Il se pourrait qu'une future transformation ratée soit due à une sorte de vengeance de la formatrice si jamais elle ne cautionne pas votre attitude. Si, en pleine formation, vous recevez un message de sa part, préparez-vous à pleurer. Ne demandez pas pourquoi, et n'attendez pas d'en vérifier le sujet, pleurez, ça aide à évacuer la pression. Enfin, les personnes qui restent bloquées avec un corps mi-animal, mi-humain ne seront pas dédommagées. C'est important de le savoir, et ce n'est pas le problème de la formatrice mais uniquement le vôtre. Il ne faudra pas oublier de payer pour le dérangement occasionné  évidemment.

Au sujet de la Légilimancie, vous êtes déjà considérés comme de grands courageux dès la remise de votre candidature, tout en sachant que vous aurez à traiter avec Camille Dubois. La première chose à savoir est la suivante : évitez la moindre bêtise, vous aurez moins de MP de sa part, elle fait assez peur en général lorsqu'elle menace de finir par vous brûler. Le pire ? Elle est sérieuse. Oh, et il y a bel et bien un pourcentage de perte instauré par la direction pour cette formation. Vous êtes prévenus, c'est à vos risques et périls. N'oubliez pas de ne jamais accepter une tasse de thé de cette formatrice. Un dessin n'est pas utile, c'est une mage noire, n'essayez même pas d'imaginer ce qu'elle pourrait vous faire. Alors accepter une tasse de thé c'est choisir de s'empoisonner plutôt que de tenter de survivre. Quoique, finalement ça pourrait être une solution de secours si besoin.

Pour les futurs occlumens qui auront à suivre une formation en compagnie de Summer Pearson, certains conseils essentiels vous permettront peut-être d'éviter le pire. Faites attention à l'écriture d' "occlumancie", il se pourrait qu'elle vous étripe dans les règles de l'art si vous vous trompez dans l'orthographe. Imaginez donc la suite de la formation. En tant que Serdaigle, on pourrait s'attendre au cliché parfait de la patiente et créative jeune femme qui vous enseigne comment arrêter de pleurer à chaque mauvaise note. Et pourtant, vous seriez légèrement - mais alors très légèrement - à côté d'imaginer que vous ressortiez indemne à tous les coups. Dernière chose, personne ne sait réellement ce que c'est, ni comment on y survit, tant qu'on ne s'est pas lancé. Trop de mystère tue le mystère.

Concernant les Premiers Soins Sorciers, vous devrez faire face à Septimus Lestrange, aussi redoutable que ses prédécesseurs. Cumuler les postes de professeur d'Alchimie et formateur en PSS n'est pas bon signe, vous êtes prévenus d'avance. Si, lorsque votre formation débutera, vous vous rendez compte qu'il y a beaucoup trop de termes techniques, voire simplement incompréhensibles, je vous rassure, c'est l'objectif. Septimus ne vous apprend pas à soigner vos camarades mais à garder votre calme face à des mots qui n'existent pas vraiment en réalité. C'est un concept comme un autre. Et non, vous ne devriez pas en rire. Les nouveaux en poste, qui plus est surexcités, sont les moins stables. Et on parle de la formation de Premiers Soins Sorciers. Selon votre défense, soit vous commencerez à délirer dès les trois mois de formation terminés, soit vous n'en ressortirez tout simplement pas.

Le Transplanage ? Tout est beau, tout est rose, tout est parfait. Vous ne craignez strictement rien, vous n'avez certainement pas à vous en faire.

 

Partager : Partage

Participation ou flood ? Grand débat sur P12

Sur P12, j’ai deux passions : passer des heures à fixer la carte du maraudeur, et regarder les commentaires de la Gazette. En tant que parfaite ReC, lire vos avis, qu’ils soient positifs ou non, c’est un peu comme le café du matin, c’est un petit rituel qui fait du bien. Si ces derniers temps, la Gazette ne battait pas les records d’engagement espérés, j’ai eu l’occasion de voir, au début du mois, une belle augmentation de commentaires qui m’a un temps réchauffé le cœur. Un temps seulement, oui, car j’ai vite été ramenée sur terre par une Alicia sauvage qui m’a dit avec son fameux accent « mais c’est à cause des Jeux de Ludo ! ». Et en effet, quelques recherches plus tard, j’avais compris que cette explosion de commentaires n’avait rien à voir avec une vague d’engouement autour du journal, mais qu’il ne s’agissait en fait que l’un des défis imposé dans l’animation organisée autour de la Coupe de Quidditch des Quatre Maisons.  


Alors j’aurais pu en rester là, et accepter sans trop broncher de voir des dizaines de commentaires affluer sous les articles, venant souvent de personnes qui n’ont même pas pris le temps de les lire (inutile de vous mettre à hurler, sachez que ça se voit quand ce que vous écrivez n’a aucun lien avec l’article). Mais je vous avoue, avec toute la bienveillance dont je puis faire preuve, que c’est assez agaçant. Déjà parce que ces participations ne s’arrêtent pas à la Gazette, elles vont également nous visiter dans différentes sections du Grand Escalier, mais aussi parce qu’elles ne valorisent absolument pas le travail que nous effectuons chaque jour.  Alors loin de moi l’idée d’accabler les personnes qui participent à ces animations, c’est tout à votre honneur de vous investir pour faire gagner votre maison, et j’ai bien conscience que vous ne faites que ce qui vous est demandé. Ce que je voudrais interroger, c’est plutôt la pertinence de ce type de défis. Je cite en exemple de cet article les Jeux de Ludo, mais ma critique pourrait concerner d’autres animations qui poursuivent le même but, à savoir encourager une participation massive et de grande ampleur sur le site, sans pour autant que cela valorise ou encourage le travail réalisé.


Pour mieux comprendre en quoi ce genre d’interaction avec des modules me semble poser problème, je crois qu’il faut tout d’abord se poser la question suivante : pourquoi proposons-nous ce type de défi dans une animation ? Je pense que la première réponse qui a été trouvée à cette question, et qui a encouragé la création de ce type d’animation était la suivante : mettre en avant et inciter les gens à s’investir ainsi qu’à rendre dynamiques des modules comme la Gazette par exemple. Ne nous méprenons pas, je considère la solidarité entre différentes équipes du site comme essentielle, et je n’ai aucun doute sur le fait que demander aux participants d’une animation d’aller poster dans des bureaux ou de commenter la Gazette partait d’un bon sentiment. Or, je pense que nous nous sommes éloignés de l’objectif initial de ce type de défi. En effet, si on pouvait employer le mot participation il y a quelques années, je pense qu’aujourd’hui parler de « flood » serait plus approprié. Qu’apportent ces commentaires qui arrivent par dizaine sous les articles ou ces différents posts dans les bureaux ? Encouragent-ils les membres du personnel à s’investir d’avantage ? Sont-ils constructifs ? Je pense qu’on peut s’accorder pour dire que non, ce n’est pas le cas. Et c’est pour cela que flood incessant lié à des animations telles que les Jeux de Ludo pose problème.


En faisant ce constat, je n’invite nullement à la critique gratuite qui ciblerait directement les organisateurs-trices, mais plutôt à réfléchir sur la manière dont nous construisons les animations, afin de les rendre pertinentes, valorisantes et dynamiques. C’est ainsi que se construit l’évolution de P12, et c’est en écoutant les retours des différentes personnes présentes sur le site que l’on peut arriver à un équilibre qui contente tout le monde.

Partager : Partage

Mythes et légendes de Scandinavie

Peut-être avez-vous vu apparaître en dernier message de la section “Bureaux du Personnel” le topic “Petite histoire de Scandinavie”... Et si vous n’avez pas eu la curiosité d’aller plus loin que de cliquer sur le lien, c’est la nouvelle animation commune de l'Étude des Runes et des Bibliothécaires !

Le principe est simple : chaque jour vous était proposée une rune, dont il vous fallait trouver le nom pour recevoir le sujet qui y était associé. Ces derniers étaient répartis dans trois grandes catégories, la mythologie, l’histoire et la culture, qu’il était alors possible de traiter à l’écrit, graphiquement, ou les deux ! Plusieurs participants ont donc pu envoyer leurs participations au cours du mois, espérant peut-être décrocher le droit de participer à l'écriture d'un cours en Etude des Runes, ou la chance d'être mentionné dans la prochaine chronique des bibliothécaires.

Vous êtes intéressés ? Vous pouvez encore demander des sujets jusqu’à ce soir (le 1er mars quoi), minuit si vraiment vous vous en voudriez à vie d’avoir raté ça… Qui sait, peut-être tomberez-vous sur la construction d’Asgard ? Ou bien les rituels qui entourent la mort d’un.e guerrier.ère ? Ou mieux encore, peut-être parlerez-vous du Traité de Saint-Clair-sur-Epte, qui a été conclu en 911…

Et si vraiment, vous ne voulez pas écrire ou grapher, toutes les participations envoyées vous seront soumises, anonymement bien sûr, pour un vote du public ! Quelles productions sauront conquérir votre cœur ?

Rendez-vous dans les bureaux de la Bibliothèque pour le savoir...

 

Partager : Partage

Publicité - Azkaban

 

Image:

Un ciel nuageux, sombre.

Texte:

Mourir n'est qu'un commencement. AZKABAN - Mars 2021

 

Partager : Partage

Marre des régimes ? Nous avons la solution à votre problème...

A l’ère du « tout-numérique » (tout quoi ? Les sorciers ne connaissent pas ça pff), le fait de venir à la Bibliothèque est presque devenu… vintage. Je sors les grands mots aujourd’hui, oui, vous avez bien entendu : vintage. Criminel, nous qui sommes une génération de lecteurs assidus (du moins, ne serait-ce que la précieuse série de livres de J.K. Rowling, les Harry Potter). Alors, répondre en tant que Bibliothécaires, c’est facile pour nous. Nous sommes presque obligés de se coltiner la lecture d’ouvrages tous plus intéressants les uns que les autres, nous sommes presque obligés de lire vos fabuleuses réponses dans nos bureaux, nous sommes presque obligés de lire vos critiques presque toujours constructives (et pour une fois, je ne suis pas ironique dans mes propos). Mais la question se pose… qu’est-ce qui vous pousse à venir à la Bibliothèque, vous ? Et si vous n’avez pas les réponses, lisez l’article suivant. Cela vous donnera peut-être de bonnes raisons d’y mettre les pieds ! Vous pouvez découvrir des artistes fabuleux et des récits incroyables.

  • Vous pouvez gagner des points de maison en faisant plein de choses trop chouettes : corriger des textes, faire des critiques, montrer votre talent graphique en postant des couvertures... Les possibilités sont infinies.
  • Vous pouvez faire découvrir votre talent d'écrivain aux autres.
  • Vous pouvez exposer vos œuvres à la critique pour pouvoir vous améliorer, si vous le souhaitez. (Et si vous ne le souhaitez pas, vous avez juste à fermer les yeux pour ne pas lire les critiques).
  • Vous pouvez vous garantir de meilleures notes en lisant et relisant les livres de cours de vos profs préférés... si si, j'vous jure.
  • Vous pouvez apprendre plein de nouvelles choses, notamment sur des domaines plus sombres tels que la Magie Noire... si vous parvenez à entrer dans la Réserve sans alerter un Bibliothécaire.

Alors, certes, ce titre était un mensonge (comme les textes emplis le plus souvent de mensonges que nous nous amusons à lire) mais il ne vous fera pas maigrir, au contraire, il fera grossir une partie de votre corps que vous n’aviez jamais soupçonné d'en être capable… votre cerveau ! Lisez, c’est bon pour la santé.

Partager : Partage

Survivre face à la mort

Spoiler:

IMAGE 1
Personnage 1 : Il y a encore eu un changement de maison
Personnage 2 : Et un changement de pseudo...
Personnage 3 : Et une démission.
Personnage 4 : Et une rupture amoureuse, on en parle ?

IMAGE 2
Personnage 1 : QUOI ?
Personnage 2 : C'est impossible !

IMAGE 3
Phase 1 : le déni

Personnage 1 : Je n'y crois pas !
Personnage 2 : Tant que je l'ai pas vu, ça n'existe pas.
Personnage 3 : CA N'EXISTE PAS.
Personnage 4 : Je ne vois pas de quoi vous parlez.

IMAGE 4
Phase 2 : la colère

Personnage 1 : Espèce de babouin ! C'est hors de question, ça va pas la tête ?
Personnage 2 : *balance des chaises, meubles, ect*

IMAGE 5
Phase 3 : le marchandage

Personnage 1 : Viens on va négocier ?
Personnage 2 : Tu veux des cookies ?
Personnage 3 : *offre des chocolats*

IMAGE 6
Phase 4 : la dépression

Personnage 1 : *pleure toutes les larmes de son ptit corps*
Personnage 2 : Nooooooooooooooooooon.
Personnage 3 : *PLS*

IMAGE 7
Phase 5 : l'acceptation

pas de personnage - Je ne suis pas encore à ce stade là.

Partager : Partage

Dindesquement vôtre

Depuis quelques temps dans le château, une nouvelle secte a vu le jour. Enfin, quand je dis secte je pense à petit club privé qui reçoit sur invitation payante et avec offrandes. Enfin, non, pas exactement. C’est plutôt le club élitiste nouvelle génération, qui n’accepte que la crème de la crème. La Gazette m’a envoyée mener une petite enquête, notamment suite à l’apparition de chapeaux dindes et après avoir entendu des gloussements étranges.

Après avoir suivi de près un gloussement, j’ai réussi à prendre Miss Moore dans un placard à balais obtenir une brève interview d’elle. Il semblerait qu’elle soit l’un des membres phares de ce club très privé.

Ivy | Bonjour Miss Moore, dénommée Dinde de luxe en Chef.

Hope | Oh j’aime cette appellation
Bonjour Miss Hastings/Maddox, queen de mon cœur.

Il semblerait que j’ai bien plus d’informations que je ne devrais en avoir…

Ivy | Pouvez-vous m’expliquer en quelques mots de quoi cela s’agit-il ? Est-ce une secte, une organisation ou simplement une tentative de prise de pouvoir ? Promis cela restera entre nous.

Hope | C’est un art de vivre. Une manière d’être. Un guide de vie. Nous ne dirons pas que nous voulons prendre le pouvoir, mais Dindlard12, il faut avouer que c’est sobre, sexy et que ça donne envie, vous ne trouvez pas ?

Tentative de corruption par la douce Hope Moore, l’enquête risque d’être compromise.

Ivy | Je vois, cela paraît très tentant effectivement, comment rejoindre cette révolution dindesque ?

Hope | Il suffit de déposer un CV auprès de la royauté de notre communauté, aka KingDindasse Côme Minier et Drayryfore, la grande Prêtresse des dindes. Vous pouvez également essayer de m’acheter en tant que Princesse/Ambassadrice dindesque (avec du roquefort de qualité par contre) ou encore mon acolyte ambassadeur SeptiDinde, mais je ne dis pas que ce sera accepté. Ce CV doit être accompagné d’un gloussement de type qualitatif, non négociable.

Notant tous les noms sur un parchemin à la va-vite, il serait intéressant de suivre à la trace ces membres.

Ivy | Intéressant, votre brigade semble être parfaitement royale et bien hiérarchisée. Pensez-vous qu’une rizvolution peut entraîner l’acceptation également sans avoir besoin d’un CV ?

Hope | Du moment que le gloussement est reconnaissable, on peut marchander.

Note : Prendre du roquefort en rentrant des bureaux et une bonne bouteille de muscat.

Ivy | C’est noté ! Pouvez-vous dire que votre communauté de dindes s’agrandit ou bien qu’elle n’a que l’élite, la crème de la crème et qu’il est difficile d’y entrer ?

Hope | Pour l’instant, l’élite seulement y a accès. Côme, Drayryfore, Septimus, moi-même. Camille Dubois flirte de temps en temps avec nous, elle glousse divinement bien. Matka Omen aussi d’ailleurs. Mais nous ne sommes pas contre l’extension de notre communauté, au contraire. Venez découvrir la joie de notre mode de vie. On vous fera des avatars avec des chapeaux de dinde.

Ivy | Eh bien, cela semble être une assemblée prometteuse ! Merci pour cette courte interview, nous allons tout de même mener en parallèle une petite étude et nous vous remercions pour votre temps Miss Moore.

Hope | Avec plaisir grande dame, la TeamDindasse vous ouvre grand les bras, si vous souhaitez nous rejoindre !

A première vue, il s’agit d’une toute nouvelle communauté royale. Officiellement, il s’agit donc d’un regroupement de personnalités fort intéressantes qui ont un royaume très original. Officieusement, une seconde enquête est menée pour vérifier qu’il n’y a pas de disparitions mystérieuses des dindes, surtout depuis que les elfes dans les Cuisines ont visiblement un manque de cette délicieuse viande, ils n’arrivent plus à s’en procurer et les élèves de Poufsouffle deviennent grincheux à force de n’avoir que du bœuf dans leurs assiettes.

Et vous, qu’en pensez-vous, de cette nouvelle élite ? Ont-ils déjà tenté de vous corrompre ? Bien évidemment, si vous souhaitez que la Gazette mène une nouvelle enquête sur d’autres personnes suspectées d’appartenir à une secte, n’hésitez pas à nous en faire part, nous serions ravis de les démasquer !

 

Partager : Partage

Être joueur de Quidditch: pour les noobs

Chère nouvelle membre, cher nouveau membre, tu ne le sais pas encore mais le Quidditch représente bien plus qu'une compétition à Poudlard12. C'est aussi le sport national grâce auquel tu rencontreras d'autres camarades avec lesquels tu prendras plaisir à t'amuser. Tu pourras même jouer avec des joueurs qui ne font pas partie de la maison au sein de laquelle tu as été réparti. Cela s'appelle la Coupe des Clubs. Mais avant cela et, comme pour tout jeu, il y a quelques règles que tu dois prendre en compte.

#1 : attraper le vif d'or en entraînement, tu ne devras pas. Petit nouveau, petite nouvelle, sache qu'il est formellement défendu de toucher à cette petite balle jaune et intrépide lors d'un entraînement sous peine de lourdes sanctions. En réalité, tu feras juste perdre la tête aux deux Lee (parfois surnommés de manière élégante par ton Capitaine) et crois-moi, pour la bonne tenue de l'entraînement, il vaut mieux qu'ils aient la tête sur les épaules. Tu auras tout le loisir de briller tel Harry Potter s'emparant du vif d'or lors des rencontres dans les années 90 lors des matchs officiels. Là, c'est permis.

Ne fais pas comme les joueuses Omen ou Juli !

#2 : ne pas être daltonien, tu devras. Le Quidditch est un art où les couleurs sont de sortie. Du bleu, du violet, du vert, le Quidditch à Poudlard12 fait ce qui lui plaît. En fonction du poste qui te conviendra le mieux, tu devras suivre les indications de la couleur de ton poste : bleu pour les poursuiveurs et le gardien, violet pour les batteurs & vert pour les attrapeurs, comme ici.

#3 : à parler plusieurs langues, tu apprendras. Eh oui, le joueur de Quidditch est polyglotte. Si tu ne sais que dire ton prénom et compter jusqu'à deux dans une langue étrangère, tu auras l'occasion d'acquérir de nouveaux mots de vocabulaire comme par exemple le fameux déterminant espagnol el, souvent associé du nom cognard. Ou encore le terme indonésien versi.

#4 : te venger, tu pourras. Le Quidditch est un sport dangereux, surtout avec une batte dans les mains. Mais c'est aussi un moyen de faire barrage à ceux qui peuvent te nuire. Alors, en cas de mauvais traitement à ton égard, prends une profonde inspiration, saisis-toi de ta batte (ou de celle de ton camarade si jamais tu n'es pas batteur) et frappes un grand coup dans un cognard. Si tu t'y es pris assez tôt - en moins de cinq secondes - alors ton coup fera mouche et ta vengeance opèrera.

#5 : les chevilles enflées, tu auras. Tout le monde mérite son quart d'heure de gloire, petit nouveau. Sache-le ! On dit souvent que la vérité sort de la bouche des enfants, mais c'est aussi le cas des bots de Quidditch (les deux Lee dont je t'ai parlé toute à l'heure). Il ne faudra alors pas que tu rougisses, au contraire, sois fier et confirme les qualités qu'on dira sur toi. On ne vantera pas tes mérites tous les jours, sauf si tu reçois le Phénix d'or du meilleur joueur de Quidditch comme Drayryfore.

#6 : persévérer, tu devras. La route est longue et parfois semée d'embûches pour atteindre les sommets, petit scarabée. Aussi, tu ne deviendras pas tout de suite un dieu du Quidditch comme la joueuse de Quidditch sus-nommée (Drayryfore). Mais il ne faut pas que tu relâches tes efforts. Au contraire ! Poursuis tes rêves, assistes à tous les entraînements que proposera ton capitaine, lance-toi dans la fabuleuse aventure de la coupe des clubs (c'est aussi un très bon moyen d'apprendre à jouer au côté des plus grands, tu verras). Et, un jour, tu auras toi aussi droit à la gloire, à cette foule en délire qui hurle ton nom dans les gradins.

 

Partager : Partage

Azkaban

Il y a deux ans, je clôturais la dernière partie de la Légende de Poudlard, et la Mémoire de Poudlard a pu triompher du Fléau de Voldemort grâce à vous. Aujourd’hui, j’ai une toute nouvelle aventure à vous faire vivre : celle des premiers jours d’Azkaban, ces jours sombres où le Ministère n’avait aucune emprise sur l’île, ces jours où la magie noire y était l’unique maîtresse.

Jeu de rôle sur table

AZKABAN est un jeu de rôle inédit sur Poudlard12, où vous participerez avec le partenaire de votre choix. Votre duo devra s’évader des geôles avant qu’Ekrizdis, le mage noir qui règne sur l’île, ne fasse de vous les prochains cobayes de ses expériences. Mais la prison est dangereuse, labyrinthique et, surtout, emplie de mystères qui pourraient vous coûter la vie… ou vous sauver.

Ce ne sera pas un RPG classique comme la Légende, avec des posts similaires à ceux de la section Monde Magique. Vos actions seront plus brèves à écrire, comme si nous jouions à un jeu de rôle sur table et que vous me disiez : “je tente de passer discrètement derrière le détraqueur”. Cependant, vous devrez mesurer ces actions avec une grande prudence : Azkaban est un lieu dangereux où vous n’êtes pas tout-puissant, bien au contraire !

Âmes errantes, nouvelles opportunités

Puisque l’aventure se déroule au XVème siècle, vous ne jouerez pas votre personnage P12ien. Vous débuterez avec votre partenaire dans la peau de deux pêcheurs moldus, échoués sur l’île après une étrange tempête. Cela signifie que vos compétences sont limitées, et surtout que vous ne pouvez pas utiliser la magie ! Il sera donc extrêmement difficile pour vous de sortir de votre prison sans vous faire repérer.
Alors, les gardes n’auront aucune pitié pour vous, et vous recevrez le Baiser du Détraqueur. L’aventure s’achève… ou bien non ?

Imaginez si les âmes enlevées par les Détraqueurs demeuraient sur l’île, et que l’une d’elles parvienne à votre corps vide. Que se passerait-il ?
C’est la clef pour progresser dans l’aventure : vous avez la possibilité, en cas d’échec de votre évasion, de devenir quelqu’un d’autre ! Une ancienne professeure de Poudlard, un mage noir fou, un aventurier moldu… et ainsi de gagner leurs capacités ! Ainsi, l’aventurier sera plus endurant et capable d’escalader les murs, alors que le mage noir sera plus doué avec les maléfices et pourra tenter de manipuler ses adversaires.
Mais vous n’aurez aucun contrôle sur ces âmes : c’est de leur propre volonté qu’elles vous choisiront. Et si vous deviez de nouveau échouer, nul ne sait qui vous deviendrez ensuite...

Votre aventure comme aucune autre

Chaque duo vivra sa propre aventure de manière distincte des autres duos. Ainsi, en observant les progrès de chacun, vous en découvrirez davantage sur Azkaban, ses dangers et ses possibilités. Il existe plus d’une manière de s’enfuir de l’île, avec bravoure ou avec ruse, en collaborant avec des forces anciennes ou en les affrontant... Selon le personnage que vous incarnerez et le chemin que vous prendrez, vous vous rendrez vite compte que vous vivez une aventure unique.
Et si vous deviez découvrir les premiers l’un des secrets d’Azkaban, ou terrasser l’un de ses redoutables gardes, vous en seriez également récompensés. Mais ça, c’est une information que je garde pour plus tard.

Alors en attendant, trouvez-vous un(e) partenaire et préparez-vous à vivre un périple où la mort n’est qu’un début. Sachez cependant que les places seront limitées au lancement et que, pour que je puisse au mieux animer vos parties une à une, 10 duos seront tirés au sort. Il est possible que j’ouvre ensuite l’animation à de nouveaux duos, alors gardez un œil sur l’événement !

Nulle intrigue n’aura été si exigeante avec vos personnages, soyez-en assurés. Mais chaque réussite que vous y accomplirez fera votre fierté.

 

Partager : Partage

© 2009-2019 Poudlard12.com :: Propulsé par Dotclear