La Gazette du Sorcier - Edition Poudlard12

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Des enseignants au chômage technique

 

Si le Ministère de la magie a décidé d’affirmer son contrôle et sa gestion de Poudlard ce n’était pas pour rien. Tout le monde avait pu remarquer une baisse dans le niveau des sorciers sortant de leur scolarité à Poudlard. On a même pu nous rapporter qu’un élève fraîchement diplômé a fait s’effondrer, sans faire exprès, tout un étage du département des mystères au Ministère de la Magie. Néanmoins, le ministère de la magie n’est probablement pas la réponse à toutes les problématiques que rencontre en ce moment Poudlard.

Anastis Peckeret, présidente du conseil d’état déléguée à l’éducation des sorciers de Grande Bretagne rapport même que « professeurs de l’école travaillent en ce moment dans des conditions plus que difficiles. Le Ministère de la magie et la direction de Poudlard entendent les nombreuses plaintes et souhaitent y remédier rapidement». Alors de quelles plaintes parlent-ont ?

«Depuis plusieurs semaines les enseignants ne peuvent plus faire cours sans être interrompu par des coupures inexpliquée. Les poussant parfois à être carrément au chômage technique. » Explique une ancienne professeur d’études des moldus en retraite et membre du SPP (syndicat des professeurs de Poudlard). Les Architectes expliquent que tout est mis en œuvre pour éviter ces coupures mais que malheureusement « Nous sommes parfois dépendant de problèmes magiques… » explique Casmir Elystote, Architecte reconnu.

Alors qu’en est-il ? Ces coupures n’ont pour le moment pas d'incidence sur le salaire des membres du personnel de l’école. La direction a souhaité épargner les bourses et conserver les salaires. « Nous ne pourrons pas fonctionner de la sorte indéfiniment, si de nouvelles coupures doivent se produire les salaires des professeurs de l’école en seront impactés, c’est inévitable » explique Bianca Gordon, nommée Directrice de Poudlard depuis quelques semaines. A noter que les professeurs gagnent 840 Gallions à l’année. Ce qui représente 3,36 Brossdur 11 ou encore 4,2 Hibou petit duc… Autant dire que les professeurs de Poudlard ne font pas partie des sorciers les plus riches de Grande Bretagne.

Fort de ces informations, SSP a fait une demande express à la direction de Poudlard ainsi qu’au conseil d’état en charge de l’éducation es sorciers de Grande-Bretagne de bien vouloir régler ces problèmes de coupures. Au nom du bien-être au travail des professeurs ainsi que du bien être de leur bourse à Gallions.

Mais, qu'en est-il est conséquence sur l'éducation de nos jeunes sorciers ? La Gazette du Sorcier suivra naturellement l’affaire de très près.

Partager : Partage

Commentaires

1. Le Lundi 1 juin 2020, 18:40 par Ellana

Tellement immersif tes articles Artus ! *-*

2. Le mardi 9 juin 2020, 19:32 par Iza

J'adore tes articles Artus, tu inventes des contextes incroyables ^^ Les bannières sont très belles également, j'espère voir la suite dans la prochaine édition.

3. Le jeudi 11 juin 2020, 10:34 par Mirabelle Boutondore

Elle est superbe cette bannière de Poudlard dans un ciel trouble.

Ahh, j'ai adoré les talents d'Artus pour réaliser de savants calculs de correspondance entre les salaires des enseignants et des "produits" utilisables.
Diantre, j'espère qu'aucun prof n'aura l'idée saugrenue de découper en tranches un Hibou petit-duc. Mais avec le "corps-en-saignant" … on ne sait jamais !

4. Le Dimanche 14 juin 2020, 00:25 par Matoutou

Hoho, un article sur les coupures, je n'avais pas du tout compris le but de cet article avant l'intervention de Casmir. Bel article !

Pour revenir sur son contenu, les coupures semblent moins présentes. Mais était-ce vraiment un problème de la baisse de niveau ? Faites comme moi, 8 ans en première année. Au moins, je connais le programme par coeur maintenant ! =°

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet

© 2009-2019 Poudlard12.com :: Propulsé par Dotclear