La Gazette du Sorcier - Edition Poudlard12

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Chronique des Bibliothécaires

http://gazette.poudlard12.com/public/Celty/171/Chronique_des_Bibliothecaires.png

 

Par une douce soirée d'hiver, dans une haute tour d'ivoire – ou plutôt, dans la bibliothèque du château, comme toujours – quelques puristes de la littérature étaient réunis pour délibérer sur les nominations au Phénix du Meilleur Livre. Parmi eux, un homme d'un certain âge, à la barbe magnifique et au sourire le plus charmeur selon Sorcière-Hebdo, prit la parole.

« Lecteurs, lectrices. Bonsoir à tous, et bienvenue à cette toute première réunion des férus de littérature. Je suis ravi de vous voir aussi nombreux pour débattre à propos des nominés au Phénix du Meilleur Livre.  »

Quelques applaudissements se firent entendre parmi l'assemblée, qui était en réalité plutôt restreinte : seuls quatre invités avaient en réalité fait le déplacement et de nombreux sièges demeuraient non pourvus. L'hôte qui avait la parole voulait surtout les flatter. Il reprit sans attendre.

« Vous, courageux lecteurs, avez lu – ou êtes censés en tout cas – avec attention les treize ouvrages nominés, pour pouvoir fournir un verdict é-clai-ré sur le sujet. Qui veut commencer à faire part de ses observations ? »

Une fillette – non, le jury des férus de littérature n'était pas composé que de vieux bonhommes aigris – leva la main, sourire en coin.

« Moi, j'avais pas envie de lire les livres de cours pendant mes vacances, mais j'ai pas été déçue ! Le Guide du soigneur de créatures décrit toutes sortes de maladies et comment les soigner, c'est très pratique pour ceux qui ont une créature. Tout est expliqué en détails mais avec clarté : il y a même des schémas et la présentation est impeccable. Illisana River est aussi l'autrice du Guide du magizoologiste, qui est d'aussi bonne qualité. Elle y présente des créatures avec précision et sous tous les aspects, en insistant une fois de plus sur leurs blessures et maladies potentielles. J'ai aussi lu Formation de duels runiques : le guide, d'Adrian Mander. C'était super cool ! Je ne me suis pas sentie noyée sous les informations tant elles sont bien organisées et équilibrées, entre théorie et pratique. Enfin, le livre de cours d'Iza KorbergPotions du monde magique, prend quant à lui la forme d'un glossaire. De nombreuses potions y sont répertoriées et précisément décrites. La présentation est une fois de plus irréprochable ce qui rend la lecture fluide. C'est chouette d'avoir des professeurs et élèves si passionnés par une matière : je pense que ma voix ira à l'un de ces bouquins ! »

Un léger silence approbateur suivit la prise de parole de l'enfant. Un autre membre, une femme très âgée à la voix chevrotante, se racla la gorge avant de poursuivre.

« Très bonne analyse jeune fille, mais j'ai été plus séduite par la virtuosité de certains auteurs à me faire revivre – non sans nostalgie – mes années d'étude à Poudlard, il y a bien longtemps. Sombre année à Poudlard, écrit par Archie Oberlin, a su me captiver. Le personnage principal, un Serpentard né-moldu, a beaucoup de profondeur et le cadre du récit – la rentrée de 1997 – était judicieux. La plume de l'auteur était très fluide et agréable, ce qui m'a permis de me plonger complètement dans ce récit. Le retour des fondateurs, de Jessica Wonders, m'a également beaucoup plu. Haut en couleurs et plein de rebondissements, cet ouvrage nous plonge dans des péripéties à perdre haleine. Le récit démarre très fort avec des événements inédits et inexplicables, dont on comprend les dessous au fil de la lecture. Mettre cette belle école à l'honneur, dans des récits parfois sombres mais riches, est une excellente idée à mes yeux. »

Lorsqu'elle eut fini, une autre femme, plus jeune et à la voix très douce cette fois-ci, prit la parole à son tour.

« J'ai pour ma part été emportée par des fictions qui m'ont fait voyager dans un autre univers. D'abord, Le soulèvement des saisons, de Kaya Landers, m'a emmenée dans un monde léger et féerique qui m'a fait rêver en suivant Flora, une héroïne attachante. Ensuite, Le plongeon, de Iaril Karazyan, m'a frappée d'une toute autre manière. Dans cette mise en abyme de la lecture d'une œuvre, l'auteur nous captive par son style bref, saccadé et efficace. J'ai aussi beaucoup apprécié Perdus au Paradis, d'Adrian Mander. Celui-ci nous fait rêver d'un lieu idyllique. Entre histoire et fantaisie, la plume de l'auteur nous emporte loin, elle aussi. Enfin, La larme du roi, d'Astaelle, m'a tout autant plu. Cette mystérieuse autrice conte avec virtuosité l'histoire de son monde, son quotidien et sa mythologie. En somme, le talent des auteurs à me faire vivre par procuration des aventures qui sortent du quotidien m'a profondément captivée. »

Ce fut enfin un jeune homme au style extravagant qui s'exprima le dernier.

« En ce qui me concerne, c'est l'originalité et la subtilité de la forme qui ont constitué mes principaux critères d'appréciation ! Tout d'abord, le livre Être sorcier c'est démodé de Coconut Dynamite était tout simplement excellent. Bien que je ne sois pas d'accord avec le titre de cet ouvrage, je dois admettre que celui-ci est atrocement drôle. Le second degré avec lequel notre monde est décrit est judicieux. Dans un registre plus poétique, j'ai été captivé par les ouvrages de Ray Paro, à savoir Démo de mots & Tautogrammes ainsi que En vers et contre tout. Cet auteur sait assurément jouer avec les mots, comme il le prouve dans le premier ouvrage, et procurer grâce à sa plume des émotions profondes, chose qu'il montre dans le second. J'aimerais donc que l'un de ces livres soit récompensé ! »

Chacun avait donné son avis. Ne réussissant pas à se décider, le jury soumit finalement les livres nominés à un vote de la plèbe. Heureusement, celle-ci était lettrée et cultivée, savait lire et avait savouré avec délice les chefs-d'œuvre nominés. Au terme d'une compétition acharnée, c'est finalement Sombre Année à Poudlard, d'Archie Oberlin, qui obtint le Phénix d'Or du Meilleur Livre et Le Guide du soigneur de créatures qui se vit décerner le Phénix d'Argent. Les autres n'avaient pas démérité, mais c'étaient ceux-ci qui avaient conquis le cœur des foules. Ils trônaient désormais bien en évidence dans la bibliothèque de Poudlard12, invitant tous les curieux à les parcourir, si ce n'était pas déjà fait.

 

http://gazette.poudlard12.com/public/0Sceaux_2019/La_Bibliotheque.pnghttp://gazette.poudlard12.com/public/0Sceaux_2019/Celty_Roze.png

Partager : Partage

Commentaires

1. Le Dimanche 2 février 2020, 10:41 par Ellana

Superbe Chronique, les présentations donnent envies de se plonger dans tous ces ouvrages

2. Le Dimanche 2 février 2020, 19:20 par Joplin

Il y a de magnifiques auteurs sur P12, c'est une belle façon de les mettre en valeur. C'est aussi toujours un vrai plaisir de les lire. Bravo à eux, ceux qui sont cités ici, mais d'autres également -:) !

3. Le mardi 4 février 2020, 16:40 par mirabelle Boutondore

A chaque parution de la Gazette, j'ai hâte de lire la Chronique des bibliothécaires.
Comme d'habitude, je n'ai pas été déçue par celle-ci.

4. Le mercredi 19 février 2020, 17:51 par Angele

Bravo Julie pour ton article ♥

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet

© 2009-2019 Poudlard12.com :: Propulsé par Dotclear