La Gazette du Sorcier - Edition Poudlard12

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

[Rapeltout] Votre propre guerre des Dieux

Votre_propre_guerre_des_dieux.png


Ces derniers temps, il n'est pas un coin du château qui fût sauvé des pouvoirs désastreux que se menèrent les Dieux d'un autre monde, d'un autre temps ou même d'un autre univers. Des Cachots au Septième étage, toute une clique d'élèves et de professeurs se battaient entre eux, les Poufsouffle essayant de conserver un coin de leur Cuisine si chère à leurs yeux, les Serdaigle tempêtant car les sorts faisaient voltiger les pages des bouquins de la bibliothèque,... Tout le monde se tape donc allègrement dessus, prétextant leur foi qui en Poséidon, qui en Simba.

Mais vous, pourquoi ne feriez vous pas votre propre Guerre des dieux chez vous, dans votre maison ? Parce que c'est bien gentil de voir des gens vous faire des animations, mais vous n'en avez pas marre de voir toujours les mêmes têtes vous dire de faire-ci ou ça ? Allez-y, lancez-vous, grâce à ces petits conseils que vous procure la Gazette !

1) Il vous faut une bonne douzaine de dieux. Histoire de donner le choix aux différentes équipes qui vont s’entre-tuer dans votre maison. Après, pas besoin de prendre des vrais dieux. Des personnages de dessins animés moldus ou des anciens sorciers talentueux peuvent très bien faire l'affaire si votre connaissance des mythologies laisse à désirer.

2) Trouver un moyen pour ressusciter les participants. Parce qu'au fur et à mesure de votre animation, vous aurez des pertes, et vos équipes se réduiront petit à petit pour ne plus laisser personne d'actif, et un gros tas de morts à soigner. En soit, c'est pas possible, donc arrangez-vous pour que vos participants soient seulement mortellement blessés, et amadouez en douce quelqu'un du ministère pour qu'il vous repasse les potions de régénération sanguine qui n'ont pas servi pendant The Last One.

3) Amener des amis. Plus nombreux vous serez, moins de chances de mourir vous aurez, c'est sta-tis-tique. En plus ça se joue par équipe, et à moins de posséder un mauvais joueur dans la vôtre qui vous balance un mauvais sort parce que vous perdez et qu'il en a marre, vous ne risquez pas de vous faire éliminer sans savoir d'où ça vient.

4) Préparez quelques défis. Si tout le monde reste là à se regarder comme des briques en attendant que leur dieu foudroie quelqu'un, vous ne vous amuserez pas. Donc mettez en route des petits jeux, qu'ils soient sympa ou non, et surtout, faites attention à l'équilibre mental de vos participants après leur victoire/défaite (nous rappelons que le petit Aidan Dynamite ne s'est toujours pas remis de la défaite qu'il a subi lors d'une course au vif contre quelqu'un qui n'est monté que peu de fois sur un balai.).

5) Un terrain. Bah oui, ça parait tout bête, mais si vous n'avez pas de terrain pour installer un endroit un peu classe pour le diviser en pièces, toute votre animation tombe à l'eau. Donc si vous avez un château, un grand manoir, un immeuble désaffecté ou tout autre bâtiment de ce genre sous la main, c'est un petit plus pour la réalisation de votre Guerre des dieux.

6) N'oubliez pas d'insérer un bon bain de sang, sous forme d'une vraie guerre, et là, avec des vrais morts. Si personne ne meurt de façon spectaculaire, c'est pas drôle. Et personne n'aimera votre animation. Et tout le monde vous jettera des pierres.

7) Des bestioles! Tout le monde aime les animaux, et votre animation maison ne doit pas en manquer. Par contre ne choisissez pas n'importe quel animal, prenez des chevaux mutants, des félins bizarroïdes, des sortes de choses mi-serpent, mi-femme, et re mi-serpent au dessus, ou encore même des sortes de petits jouets moldus en plastique que vous avez enchantés.

Comme le nombre 7 est un nombre magique, nous allons nous arrêter là. Bien sur, ce n'est pas tout, assurez-vous d'avoir une autorisation du ministère de la Magie de votre pays, et plein d'autres papiers, mais vous êtes déjà parés pour trucider des gens et leur faire tomber des calamités sur la tête en toute impunité.


Proventus-William.png








Partager : Partage

Commentaires

1. Le samedi 1 novembre 2014, 12:57 par Salazie Downton

Toujours un humour morbide, Proventus, et c'est ce qu'on aime dans tes articles !

2. Le Dimanche 2 novembre 2014, 23:25 par Ginny

Je sais ce que ce sera la prochaine activité lors d'une JHP !

3. Le Lundi 3 novembre 2014, 19:46 par Angele

Article sympathique qui colle bien avec son rédacteur, j'adhère :)

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet

© 2009-2019 Poudlard12.com :: Propulsé par Dotclear