La Gazette du Sorcier - Edition Poudlard12

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

[Actualités et faits divers] Manger vos élèves avec sérénité

Mangez_vos_eleves_avec_serenite.gif


Il faut bien le dire : sans vos élèves, être professeur ne rimerait à rien. Pourtant, il vous arrive bien souvent de vouloir vous en débarrasser, pas forcément de manière très catholique et encore moins de manière politiquement correcte. Ils n’arrêtent vraiment pas de vous taper sur le système, vous avez de grandes idées pour les faire disparaître, mais aucune excuse valable ? Cet article est fait pour vous. 

Cette année, Halloween s’est étonnamment très peu faufilée sur les bancs de notre chère école. Est-ce une raison pour l’effacer de votre mémoire ? Certainement pas. Rendons-nous donc dans la partie la plus halloweenesque du château. J’ai nommé : les cachots ! En effet, rien de mieux qu’un petit bruissement de chaines, des toiles d’araignée et une odeur de potions moisies pour vous donner le cadre parfait afin de détruire vos élèves. 

A partir de là, transformez-vous en Poufsouffle. Non, ça n’est pas une grosse contrainte mais un acte de manipulation préméditée qu’une bonne cuite aux Trois-Balais saura transformer en souvenir héroïque. Vous voilà donc devenu le plus gentil des professeurs, aimable, travailleur, et sur le point de faire visiter les cuisines – votre nouveau lieu de prédilection – à vos élèves. Attention, cependant. Avant de souhaiter leur offrir cupcakes colorés et jus de citrouille parfumés, gardez bien en mémoire tous les devoirs volontairement mauvais qu’ils vous ont rendus, toutes les remarques à la mords-moi le nœud qu’ils vous ont faites, et surtout, surtout, toutes les heures à venir chouiner dans votre bureau, pour une question déplacée ou pour simplement abuser de votre cordialité et vider votre stock de thé. 

Une fois tout ceci en tête, passez tranquillement la porte des cuisines et appréciez la bonne odeur qui s’en dégage. Présentez vos élèves aux elfes, et laissez la magie agir : redevenez le sadique de base que vous avez toujours été. Ordonnez un bon plat de résistance et retournez dans la grande salle, à l’heure du dîner. 

Si tout se passe bien, Lust Caféine félicitera votre initiative de visite des cuisines car cela vous a donné le sourire et Wilde appréciera les rognures d’ongles dans sa soupe. Le nombre d’élèves chiants aura bien diminué, au point que ceux qui restent puissent enfin poser leurs coudes sur la table en mangeant. Le repas ne vous restera pas sur l’estomac, mais la biture prise suite à votre transformation en Poufsouffle vous aura quand même fait vomir vos élèves, si sereinement mangés. Et si quelqu’un vous pose une question ? Les mystères et horreurs d’Halloween, un esprit réapparu qui a pris possession de votre corps… les excuses sont nombreuses le 31 au soir !

Il ne vous reste plus qu’à attendre jusqu’à l’année prochaine.


Alexeievna-William.png







Partager : Partage

Commentaires

1. Le Dimanche 2 novembre 2014, 07:43 par Salazie Downton

Ni trop court, ni trop long.! William a bien bossé pour cette Gazette, manifestement. :o

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet

© 2009-2019 Poudlard12.com :: Propulsé par Dotclear