La Gazette du Sorcier - Edition Poudlard12

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

[Reportage] La Gazette du Bourg Palette

Il y a un mois déjà, je découvrais mon nom dans la gazette du sorcier m'annonçant que j'allais désormais faire partie de l'équipe de rédaction. Il y a un mois déjà, je tombais dans un autre monde et partais à sa découverte, lançant mon sac à dos sur mes épaules et enfonçant ma casquette sur ma tête pour partir à l'assaut de la forêt de Jade.

Le premier pokémon que je rencontrais fut la chef des rédactrices, un petit rondoudou rose à l'accent slave qui a le talent unique d'endormir son équipe à cause de son blabla infernal à propos des divers projets qu'elle veut mener avant de se vexer comme un pou lorsque personne ne l'écoute. Heureusement pour moi, la petite boule rose mit quelques instants avant de sortir sa plume rouge et j'échappais de peu à une remontrance de sa part. Je ne pu malheureusement pas en dire autant du coup de poireau qui m'atteignit alors que j'envisageais une retraite stratégique. 

En effet, ma propre adjointe en métamorphose avait troqué son bambou contre un légume et s'était transformée en un canarticho sadique qui devait me servir de guide à travers la forêt dense. C'est d'ailleurs de son fait que j'écris ces quelques lignes à propos de ma rencontre avec les autres membres de l'équipe de la Gazette. Il était d'ailleurs temps pour moi de les rencontrer et je suivais Xaniarticho à travers les buissons, poursuivant ma balade avec un nouveau compagnon d'aventure. 

C'est dans une clairière que je pu rencontrer un nouveau pokémon artiste plus qu'étrange. En effet, un salamèche tentait de réaliser des portraits sur les troncs des arbres de la clairière à l'aide de ses griffes. Pratmèche semblait plus que motivé à transformer les locaux de la Gazette en une véritable oeuvre d'art, sautant dans tous les sens pour motiver ses autres collègues pokémon et crachant des flammes pour se motiver à abattre le plus de travail possible plus vite que tout le monde.

Alors que j'enchaînais une deuxième retraite stratégique pour éviter les flammes, je pu remarquer le petit chenipan qui avançait lentement sur le sol de la forêt dans laquelle il était entré en même temps que moi. C'est d'ailleurs sous mes yeux que le chenipan évolua, se transformant en un papilusion tout excité, voletant un peu partout (la période chrysacier sera passée sous silence). La Bailylusion que je pensais toute discrète était en fait une jeune pokémon avec des avis et des idées prêts à être partagés et impossible à ne pas remarquer.

En parlant d'impossible à remarquer, un bruit d'électricité me fit lever les yeux au ciel. Je pu voir la forme d'un pokémon inconnu d'après mon Pokédex. Heureusement, Xaniarticho m'apprit qu'il s'agissait de Hellektor, un pokémon légendaire qu'on ne voyait que rarement dans la forêt de la rédaction mais qui en était aussi la plus vieille habitante. Il me tardait de rencontrer d'autres de mes collègues et, à la place de partir à la recherche de ce pokémon mystérieux, je décidais de continuer mon chemin. 

Bien m'en prit puisque je tombais sur deux pokémons d'un coup. En effet, un psykokwack et un électrode se lançaient des piques tout en redécorant la forêt. L'Av(e)rykokwack courait partout, se tenant la tête entre les mains, très certainement prise d'une migraine qu'elle aurait facilement pu refiler à quelqu'un avec ses nombreuses questions, pour échapper aux éclairs de colère que lui lançait l'Electrowney, sa façon de montrer qu'elle appréciait la jeune pokémon.

Je préférai ne pas rentrer dans la danse et m'éloignais discrètement avant de me rendre compte qu'un Nosferalto surveillait les deux jeunes filles courant à travers les arbres. Xaniarticho m'apprit alors que le Minasferalto surveillait ces deux jeunes pokémons toujours à l'essai, prête à plonger sur elles pour les remettre dans le droit chemin et à sucer leur sang, son petit côté vampire/loup-garou ressortant un peu trop souvent auprès des nouvelles recrues.

Les yeux dirigés vers le feuillage des arbres, je me rendis compte qu'il était nuit. Ma première journée dans la forêt de Jade avait été éreintante et je m'endormis le long d'un tronc. Je me réveillais au milieu de la nuit et découvris que tous les arbres autour de moi avaient été gravés. Xarniaticho, a moitié endormie, commenta le fait que Willeromite avait encore frappé. Mon Pokédex termina de m'informer en ajoutant que aéromite faisait toujours plus que sa part du travail sans que personne ne s'en aperçoive grâce aux spores qu'il utilisait pour endormir la surveillance de ses collègues. 

Frustrée de m'être faite avoir, je me retournais dans mon sac de couchage et découvris à côté de moi un abra, ce pokémon passant la plupart de son temps endormi. Je préférais ne pas secouer Samabra car on m'avait mise en garde : Bien qu'endormi durant la plupart du mois de préparation de la Gazette, le pokémon était prolifique une fois réveillé et de bonne humeur. Il valait donc mieux le laisser se reposer encore un peu. 

Ca n'allait d'ailleurs pas me demander beaucoup d'effort puisqu'une mélodie s'échappait d'une grotte tout près de l'endroit où je me trouvais et la curiosité me poussa à me déplacer jusque là. Je découvrais alors un Melofée blond tournoyant autour d'une pierre de lune et prononçant des paroles plus qu'étranges. Des exercices de divination ou des paroles vaudou pour faire en sorte de convaincre sa chef de la prendre dans l'équipe plutôt qu'à l'essai, je n'en saurai certainement jamais rien et je préférais m'éloigner une fois de plus avant que cela ne se retourne contre moi.

Le soleil n'allait pas tarder à apparaître dans le ciel et il me restait encore un pokémon faisant partie de l'équipe à rencontrer. Je ne m'étonnais donc même pas de découvrir un chétiflor là où j'avais laissé mes affaires. La Chetifley était un peu fébrile mais une fois qu'elle aurait prit ses marques et apprit tous les recoins de la forêt, je ne doutais pas qu'elle devienne une pokémon capable de se débrouiller seule. 

Au petit matin, j'avais pu rencontrer tous les pokémons de la forêt de Jade et j'étais enfin prête à travailler pour la Gazette du Bourg Palette. L'équipe était assez hétéroclite mais le nouveau monde dans lequel j'avais atterri me semblait plein de mystères intéressants à découvrir et de pokémons à rencontrer. Il était temps que je devienne à mon tour l'un des pokémons de la forêt de Jade !


Article écrit par Mew et illustré par Pratmèche

Partager : Partage

Commentaires

1. Le jeudi 1 mai 2014, 17:02 par Flora Delvos

J'adore le lien avec Pokémon, c'est trop cool *-* Surtout Hellektor, pokémon rare et légendaire :')

2. Le mercredi 14 mai 2014, 17:38 par Rawen

J'aime pas les Pokémons. [/Schtroumpf Grognon]

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet

© 2009-2019 Poudlard12.com :: Propulsé par Dotclear