La Gazette du Sorcier - Edition Poudlard12

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

[Portrait] Portrait d'Alexander Scamander



« Apprenons-en plus

sur Alexander Scamander »

 

        I.      Arrivée dans l’antre de Poudlard12

 

C’est un Mardi  28 Juillet 2009 que ce Jeune homme fait ses premiers pas dans la plus prestigieuse école de sorcellerie qu’est Poudlard12. L’horloge indiquait alors, quelque chose comme 14 heures. Son ventre rempli, rassasié, pendant que la plupart des élèves sirotent un jus de fruit bien frais dans le parc, le voilà, lui, en avance pour la prochaine rentrée scolaire.

Comme tous les élèves de l’école, il a eu sa période de ce que l’on qualifie de « Newbie ». Il précise lui-même qu’il était le nouveau petit boulet, mais Alexander était surtout quelqu’un d’extrêmement pénible, un chieur né si je puis dire. Cependant, il a finit par s’intégrer plutôt rapidement grâce à son jeu au Quidditch, auquel il se consacrait énormément pour concurrencer Hell Zaran, attrapeuse des Serdaigle. Allait-il pousser des ailes au blaireau ? Telle était la question…

 

 

     II.      Lui-même

 

Je me suis penchée un peu plus sur la provenance de son nom de famille. Chacun de nous étant influencé par celui-ci. Naturellement, notre nom est ancré au plus profond de nos entrailles et nous attribue un caractère spécifique. On aurait pu croire que le nom de « Scamander » faisait référence à Newt Scamander, le célèbre auteur de « Vie et habitat des animaux fantastiques ». Cependant, le petit fils de cette personne étant Rolf Scamander, et Alexander n’ayant jamais fait référence à cet ancêtre, j’en suis arrivée à la conclusion que son nom venait de « Scamander Vallis », une vallée Martienne d’Arabia.

Cela étant plus probable pour la simple et bonne raison que lui-même a décidé de cacher la réalité de sa provenance derrière le jour même de son arrivée, un Mardi. Et il n’est pas le seul à faire cela. La preuve avec Vendredi, une jeune fille de Gryffondor qui a été moins fine que lui sur ce coup là, et qui a fait son entrée le jour même que lui indiquait son prénom. 

Vous me direz alors, mais d’où provient le « di »  de Mardi, dans ce cas ? Encore une fois, ce très cher jeune homme tentait de cacher son affection pour les radis, une plante potagère moldue. Etonnant n’est-ce pas ? Alexander ne cessera jamais de l’être, j’en conviens.

Ce jeune Poufsouffle, en plus d’être un Martien qui aime les radis, est un vrai coureur de jupons. Il soutiendra toujours que son plus grand amour restera Haley Smith, cependant nous ne comptons plus le nombre de conquêtes qu’il a eues. Passant des professeurs aux élèves, nous en arrivons à se demander s’il n’irait pas fouiner du côté des retraitées ? Cheveux blancs, garde à vous !

 

 

   III.      Un radis révolté

 

Son plus mauvais défaut, d’après le professeur de vol, Jude Taylor, est d’être « trop » bon au Quidditch. C’est probablement celui-là qui entrainera celui d’être un mauvais joueur. Je ne pense pas trop m’avancer lorsque je le précise, puisque lui-même, conscient de ce défaut, a écrit un livre s’intitulant « Autobiographie d’un mauvais joueur » que vous trouverez dans la section romans de la Bibliothèque. Révolté de ses défaites alors qu’il s’était donné corps et âme – martien et radis – à chacun des matchs, sa mauvaise humeur prit le dessus.

Alexander est quelqu’un qui aime la provocation. Il s’est donc frotté à l’équipe des Trois Balais, qui a d’abord vu en lui un emmerdeur, il a donc été banni quelques temps. A part cela, il y a eu quelques dérapages. Notamment dans ses propos, comme sa phrase « Hitler est un grand homme » qui n’avait pas été très bien saisie, puisque lui, le voyait plutôt comme « une personne importante du XXème siècle », et pour laquelle on lui avait demandé de préciser ses propos et de s’excuser.

 

 

   IV.      Une remontée spectaculaire

 

Alexander a fait un parcours on ne peut plus intéressant. Après avoir subi les foudres de certaines personnes et s’être forgé une réputation digne de ce nom en tant que « chieur né », il réussit à s’attirer les plus grands fans.

Comment cela se fait-il ?

Tout d’abord, il s’attribue un certain mérite lors de son élection en tant qu’adjoint en vol. Le Quidditch ne cessera jamais d’être sa plus grande passion. Et puis, bien plus récemment, il a acquis le grade d’arbitre de Quidditch, prenant alors la place d’Arkandias. Personne ne s’attendait vraiment à autant d’implication dans ce poste, et pourtant il a su chambouler les mœurs, instaurant un principe jamais vu : des résumés de matchs spectaculaires avec des interviews de personnes grandioses. Tout de suite, cela est devenu plus intéressant, et l’estime que certains avait de lui est remontée. N’oublions pas également, l’évènement le plus important de l’année, encore jamais vu à Poudlard12, LES NIMBUS DE QUIDDITCH.

Pour finir, Alexander sait conquérir les cœurs. Cela n’est pas étonnant lorsque l’on sait que son plus grand modèle est Morzan, élève bien connu du site pour avoir été élu Mister P12 après avoir été le Mister des Poufsouffle.

 

 

     V.      Des avis sur notre radis de la part des autres

 

« Pour moi, Alexander Scamander est quelqu'un qui a avant tout un grand sens du spectacle et du grandiose. Et je pense, même si ça me paraissait dur, qu'il est encore plus fan de Quidditch que moi ! Ce qui fait pour moi deux atouts importants pour le Quidditch sur P12. Je ne regrette pas de lui avoir laissé ma place, il a renouvelé un peu le Quidditch. »

Arkandias

 

« Il m'énerve de temps en temps, il me fait rire assez souvent et au final, c'est quelqu'un d'assez sympa, avec des convictions fortes, une certaine fougue mais aussi la capacité de se remettre en question.
Dans 10 ans je le vois… Loin. C'est fils du vent, ce n'est pas pour rien qu'il a choisi le vol comme matière. »

Crok Mitaine

 

« Il y a tellement de choses à dire sur Alexander...

Déjà je suis très heureuse de le voir grandir sur le site comme ça. Quand il fait quelque chose, il le fait à fond et je trouve que c'est l'une de ses plus grandes qualités. Ensuite, je dois l'avouer que sa voix me fait trop fondre (Rha merci encore pour la musique des Beatles mon petit adjoint adoré !). Il est toujours disponible aussi même si c'est peut être parce que je suis la Boss. De plus, Alex' est toujours de bonne humeur, jamais il se plaint. Je suis très contente qu'il soit à mes cotés pour cette merveilleuse matière qu’est le vol. Il est toujours présent pour nettoyer le matériel quand je veux me reposer une soirée ou quand il y a une énorme pile à corriger pour le lendemain. Enfin le mieux c'est surtout pour la pratique qu'il aide comme je ne suis pas la plus douée pour cela, il me le rappelle, un peu trop d ailleurs…

Je dirais que sa plus grande qualité est son honnêteté. Quand il veut dire quelque chose, il le dit. Ah aussi travailleur... Dur de choisir.

Je ne sais pas où je le vois dans une dizaine d’années. Pas prof' de vol en tout cas, j’aime trop ce poste, et Alexander sera mort sur un balai avant que je parte. *rire* »

Jude Taylor

Partager : Partage

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet

© 2009-2019 Poudlard12.com :: Propulsé par Dotclear