La Gazette du Sorcier - Edition Poudlard12

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 1 janvier 2014

Editorial


Lire la suite...

Partager : Partage

La formatrice en légilimancie se dévoile


Lire la suite...

Partager : Partage

La meilleure lettre au Père Noël (Résultats)


Lire la suite...

Partager : Partage

Rapport des aurors


Lire la suite...

Partager : Partage

L'assiette salée de fin d'année...

L'assiette salée de fin d'année

Foie gras, cadeaux, moufles et vêtements à paillettes ne sont pas les seuls achats de la saison. En cette fin d'année ce sont surtout les impôts qui vident votre bourse. Vous devez reverser à l'Etat la gabelle et la dime prélevé sur cet argent durement gagné. Des sommes faramineuses qui seront dilapidées au nom du Ministère.


Vous faites probablement partie des 105,6% de sorciers (marge d'erreur de 3,7%) qui se chargent de cette formalité entre le le champagne et la dinde, juste à temps pour l'envoyer avant le 27, date limite. Vous n'attendez pas moins que la dernière minute pour remplir le formulaire et une bourse à l'attention du département des taxes, prélèvements, redevances et tributs du ministère, au risque de surcharger les employés de travail.

Vous me répondrez sans doute que c'est bien fait pour ces pourris, ces escrocs, ces filous qui vous dépouillent annuellement pour des motifs futiles.

Votre message est bien passé, le département est fermé cette année faute de salariés. L'ensemble des percepteurs souffre de troubles de la mémoire dus à des sortilèges d'amnésie lancés par les contribuables récalcitrants ou de dépression comme Magnus Applebie que sa femme a quitté en découvrant son métier après 24 ans et 5 mois de vie commune.

Mais cela ne veut pas pour autant dire que vous échapperez aux taxes. Le ministère ne crache pas sur vos Gallions et s'il faut sous-traiter le recouvrement, qu'il en soit ainsi. L'Etat a donc dû faire appel à une entreprise spécialisée dans les transferts d'argent, le choix s'est comme qui dirait "imposé" à eux : Gringotts.

Suite à la constitution d'un corps de collecte Gobelins, la seule chose qui ait augmenté plus vite que les impôts c'est le taux d'admission à Ste Mangouste. Le ministère envisage de reconduire cette association avec Gringotts, après la réussite indéniable des Gobelins malgré les quelques dégâts collatéraux. L'argent récolté compensant largement les frais engendré pour la sécurité sociale, il s'agit d'un franc succès. Les seuls lésés étant les médicomages de Ste Mangouste qui ne savent plus ou donner de la tête entre crises de foie et rotules brisées en cette période de liesse. Article écrit par Clara Badaboum, illustré par Chloé Yang.

Partager : Partage

Scandale alimentaire

Scandale Alimentaire

Repus, vous vous attelez à un travail de digestion après des repas de fête copieux. L'équipe de la Gazette elle ne connait pas le repas, et c'est à une enquête de terrain, qui la conduiront des fourneaux de Poudlard12 aux plus mal famées des boutiques du chemin de Traverse, qu'elle se livre. Déclinant toute sieste méritée après le festin de Noël nous nous sommes interrogés sur la réussite de celui-ci.


Les tables croulaient sous les victuailles, le fumet de la viande embaumait l'air, le silence s'était fait dans la Grande Salle alors qu'élèves et adultes profitaient du repas concocté avec soin par les elfes de maison. Ce silence n'était troublé que par le bruit de mastication, et il s'est éteint sous les applaudissements adressés aux dévoués cuisiniers.

Nous ne nierons pas que ce fut un grand succès car c'est justement cela qui nous a mis la puce à l'oreille. Après avoir épouillé Alexeievna, nous avons chatouillé la poire et sommes entré dans la cuisine. Elle grouillait d'elfes aux mines satisfaites et aux doigts brûlés. Vêtus de torchons de soie, et de cache-théière (une mode lancée par le chef de cuisine Dobby, quelques années plus tôt) ils nous ont très bien reçu.

Mais quelque chose clochait. Comment avaient t'ils pu faire un banquet aussi copieux avec un budget aussi serré que le leur ? Après l'arrivée d'Hevi Shawn a la Direction des coupes drastique ont été faites pour financer le train de vie luxueux de l'ancienne directrice de maison. Les crus millésimés de madame Rosmerta représentent aujourd'hui une part substantielle des dépenses de l'école.

Après s'être auto-administrés quelques coups, les elfes ont fini par passer à table et cracher le morceau. Nous avons découvert une vérité bien moins rose que le saumon fumé servi un peu plus tôt. Ils avaient compensé la réduction des fonds alloués par l'école par des produits de substitution qui risquent de vous soulever l'estomac.

Farine de gnome dans le porridge, roquefort à l'affinage accéléré grâce à des Bandimons, du basilic à la place de basilic, des beignets de calamar géant qui a perdu quelques tentacules dans l'affaire, sans parler du boudin "spécial" produit par les chaporouges...

Les économies réalisées grâce à ces ersatz n'ont pas seulement permis de servir un succédané de festin à petit prix, mais aussi de financer le niveau de vie chaque jour plus opulent des jadis humbles serviteurs de l'école.

Ce scandale sans précédent nous montre que sans surveillance, même les créatures les plus serviles et loyales finissent par chercher à profiter du système. Offrir un salaire et des jours de congés aux elfes ne les aurait t'il pas corrompu ? Peut t'on leur donner une toque de cuisinier sans crainte de les libéré de leurs obligations ?

Article de Clara Badaboum, illustré par Chloé Yang.

Partager : Partage

Whassup ?!


Lire la suite...

Partager : Partage

Harry Potter plus près de chez vous


Lire la suite...

Partager : Partage

Kreattur digère !


Lire la suite...

Partager : Partage

2014 : l'année du changement sur P12 ?


Lire la suite...

Partager : Partage

La vie de Harry (et Wilde) selon les moldus


Lire la suite...

Partager : Partage

La Fin de Poudlard


Lire la suite...

Partager : Partage

mardi 31 décembre 2013

Le top des résolutions les plus nulles


Lire la suite...

Partager : Partage

Au boulot, les lutins !


Lire la suite...

Partager : Partage

Noël, Joyeux Noël


Lire la suite...

Partager : Partage

Décodage par-ci, décodage par-là...


Lire la suite...

Partager : Partage

La course à l'attrapeur


Lire la suite...

Partager : Partage

Dans la tête d'une assistante


Lire la suite...

Partager : Partage

Publicités de Janvier


Lire la suite...

Partager : Partage

Chronique des bibliothècaires


Lire la suite...

Partager : Partage

© 2009-2016 Poudlard12.com :: Propulsé par Dotclear