La Gazette du Sorcier - Edition Poudlard12

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 1 mars 2013

Editorial

Editorial


Chers lecteurs, chères lectrices, 


C'est avec plaisir que nous vous proposons un nouveau numéro de la Gazette. Avec seulement 28 jours en février pour la remplir nous ne déplorons pourtant qu'une seule catégorie vide. Vous retrouverez donc les Multiplettes de la Direction le mois prochain. 

Cependant vous pourrez vous tenir au courant de l'actualité de Poudlard12, du Monde Magique, et même du Monde Moldu avec l'article Whassup. Vous pourrez connaitre votre futur avec l'horoscope, ou jouer grâce à un Logigramme. Mais aussi découvrir la nouvelle Rubrique Spotted ! Dans laquelle des billets doux sont envoyés à d'autres habitants du château. Pour en envoyer un vous aussi, rendez vous dans les bureaux de la Gazette !

Mais Mars ne vous réserve pas seulement des articles succulents, illustrés avec brio. L'équipe va connaitre quelques changements puisque qu'Isabelle prend la place de Wilde en tant que Photographe en Chef. Mais ne vous ruez pas si vite sur cette feuille de papier pour vous tailler les veines, puisqu'il ne quitte pas encore l'équipe !

Clara Badaboum, et l'équipe de la Gazette vous souhaitent une bonne lecture.
Poudlard12

Informations
Suivi des grands évènements de l'école, coupes, changements du personnel, etc.

La faim des soldes
Article écrit par Flora Cook, illustré par Wilde

En Mars, ne sois pas le seul dindon sans farce
Article écrit par Hell Zaran, illustré par Vanille-Rose

Grabuge aux Trois-Balais
Article écrit par Alexeievna, illustré par Chloé Yang.

Interviews
Entrevues avec un ou plusieurs personnalité(s) P12ienne(s), souvent en relation avec un thème précis.

Entretiens aux Trois-balais
Article écrit par Stan Wright, illustré par Wilde.

Interview de la nouvelle Directrice Adjointe.
Article écrit par Effy Magorian, illustré par Isabelle Rosily.

Rumeurs
Tous les petits potins de P12 !

La SHP a encore frappé !
Article écrit par Hell Zaran, illustré par Isabelle Rosily

Déboires d'historienne ?
Article écrit par Alexeievna et illustré par Wilde 

Chronique des Bibliothécaires
L'un de nos chers bibliothécaires présente un auteur et son œuvre, figurant dans les rayons de la Bibliothèque de P12.

Chronique des Bibliothécaires.
Article de Faustine Thompson et Pepsi, illustré par Chloé Yang.

Portrait
Description, si possible chargée d'humour, d'un grand (ou petit !) P12ien.

Top 10 : Ces pseudos insupportables
Article écrit par l'équipe de la Gazette, illustré par Wilde.

Conversation croisée
Article écrit par Stan Wright, illustré par Wilde

Babillages Inquisitoriaux
Les Agents Inquisitoriaux vous parlent, ouvrez bien vos oreilles !

Ce mois-ci dans le Grand Escalier...
Article de Snaïla, illustré par Wilhemina Compton.

Monde Magique

Actualité
Toutes les nouvelles du monde sorcier !

Mon beau lutin, roi des forêts
Article écrit par Alexeievna, illustré par Coconut Dynamite

Le Bizutage ; on en veut encore ! 
Article de Deborah Chloé Parker, illustré par Vanille-Rose.

Faits Divers
Des petites affaires aux grands mystères qui éveillent notre curiosité...

Mode Cupid ON
Article écrit par Flora Cook, illustré par Chloé Yang.

L'affaire du Filet du Love
Article écrit et illustré par Wilde.

Sondage
Pour savoir tout ce que tout le monde pense tout bas...

Quelle friandise vous correspond ?
Article de Flora Cook, avec l'aide de Hell Zaran, illustré par Isabelle Rosily.

Sports
Suivez les plus grands matchs de Quidditch, apprenez-en davantage sur vos idoles et découvrez de nouveaux sports !

Coupe des Clubs. (Ici on parle de Quidditch, pas de Golf)
Article écrit par Stan Wright, illustré par Chloé Yang

Culture
Littérature, musique, cinéma magiques sont au menu !

Puisse le sort vous être favorable !
Article écrit par Flora Cook, illustré par Wilhemina Compton.

Les artistes prennent le pouvoir
Article de l'équipe de la Gazette, illustré par Vanille.

Zoologie
Car les animaux ont aussi le droit à leur rubrique !

Whassup ?
Article écrit par Alexeievna et Hell Zaran, illustré par Isabelle Rosily

Publicités
Laissez-vous tenter par le tout nouveau Nimbus 2009, par des places de concert pour la tournée d'adieu des Bizarr'Sisters, ou encore par une potion aux effets étranges...

Another Time 
par Adrian Mander

Détente


Jeux & Concours

Logigramme.
Article de Flora Cook

Horoscope
Qui n'est jamais tenté de connaître son avenir ?

L'horoscope de Mars
Article écrit par Hell Zaran, illustré par Wilde

Courrier des Lecteurs
Critiques, poèmes, dessins, coups de gueule ou petites annonces... Cette rubrique est à vous !

Spotted à Poudlard12
Propos recueillis par Lia R., illustrés par Wilde.

Partager : Partage

Le Bizutage : on en veut encore !

Le Bizutage : on en veut encore !



Lors de la longue interview que le ministre de la Magie a accordé à la Gazette (à paraître au prochain numéro), Mr. Rosenberg a notamment évoqué le sujet de la nouvelle mode qui dévaste Poudlard : celle du bizutage, déclarant :
« Ce qui était un jeu innocent prend une ampleur qu'on ne saurait approuver ». Aussitôt, prévenue par quelque sbire, la Directrice de l'école a souhaité rappeler que « Poudlard restait sous sa seule juridiction ». Parce que nous aimons les effusions de sang presque autant que celles d'amour, nous décririons bien les échanges hauts-en-couleurs qui s'ensuivirent au sujet de la présence bien utile des Formateurs et des Aurors du Ministère dans l'enceinte du Château, puis des noms d'oiseaux très intéressants trouvés par l'ancienne Serdaigle, mais jeter de l'huile sur le feu publiquement n'est pas notre genre.

Venons-en donc aux faits. A l'occasion de la Saint Valentin, de nombreux membres du Personnel de l'école ont subi des violences terrifiantes, allant de la Potion de Vieillissement soigneusement administrée à la métamorphose animale imposée par une haute (ir ?)responsable de l'école. Bien que la situation soit officiellement « sous contrôle » et revenue à la normale, il nous est permis de nous interroger sur ces étranges pratiques, devenues au fil des mois de plus en plus ordinaires.
Nous sommes donc allés, dans cette optique, poser quelques questions à quatre personnes choisies au hasard : un jeune homme à la mèche renversante, une Auror cicatrisée, une élève de Serpentard et la professeur de Métamorphose. Tous ont répondu d'une même voix : « Le bizutage ? on en veut encore ! ». Pourtant, ils semblaient tous en avoir été eux-mêmes victimes, et nous les soupçonnons d'avoir respectivement subi les bizutages suivants : faire semblant d'être un mage noir, être plus niaise que Bdragon, reprendre la VIPère et enseigner la métamorphose.

Mais nous ne nous sommes évidemment pas arrêtés à ces résultats satisfaisants et avons cherché à déceler quelque cadavre caché sous le tapis. En vain. D'après l'infirmière de l'école elle-même, aucune des victimes n'aurait subi de choc post-traumatique en sortant des états bizarres dans lesquels on les avait plongées. De quoi rester sereins face à cette mode... étonnante.

Article de Deborah Chloé Parker, illustré par Vanille-Rose.

Partager : Partage

Spotted à Poudlard12

Spotted à Poudlard12

J'ai du mal à te regarder sans avoir les larmes aux yeux depuis l'annonce de ton départ. Même si tu détruis tout, prends garde à mon cœur tout doux. 

Je t'ai vu lors d'un de tes passages à Azkaban. Tu étais rayonnant malgré les Détraqueurs, et j'aimerais que tu sois mon Patronus gourmand et pouffant. L'ancienne prisonnière cellule 42.

Je t'ai repérée en cours de Vol, mais je suis trop timide pour t'aborder. Je serais ravi de t'offrir un jus de citrouille si tu daignes regarder au troisième rang derrière toi, tu verras un roux qui craque pour ta chevelure emmêlée.

Vanille, Lait, Café, ou Chocolat, 
Je leur préfère la simplicité de la noix, 
Ton parfum des plus exotiques,
Et ton teint magnifique.
Plus rien ne tourne rond,
Quand tu te penches sur mon chaudron.

Tu es aimé de tous, et surtout de moi. Nous sommes tous deux des Serpentard originaux, drôles, intelligents et aux moeurs hors du commun. Regarde derrière toi.

Du domaine des rêves, tu es la déesse.
Tu règnes sur les moldus et mon cœur 
Avec grâce, diplomatie et tendresse.
Malgré les ricanements moqueurs
J’espère que tu me regarderas un jour
Et que tu verras sous mon plumage
Le troubadour plein d’amour 
Qui sommeille dans mon corps sans âge.


Tu me croises tous les jours dans le Grand Hall vers 7h, enroulée dans ta cape noire pour prendre ton petit déjeuner (des oeufs au plat). Je sors au même moment de ma salle commune, mon chapeau sous le bras.

Tu t’exprimes toujours avec poésie,
Et sous ta plume, nait la fantasy.
Et si parfois t’échappe une grossièreté
Tes propos me font toujours rêver.
Comment grâce, douceur et beauté 
Peuvent être en un si petit corps condensé ? 
J’aimerais que tu m’enlèves sur ton balai 
Moi ton supérieur adoré.

Propos recueillis par Lia R., illustré par Wilde.

Partager : Partage

Babillages Inquisitoriaux

Babillages Inquisitoriaux

Ce mois-ci, il s'en est passé des choses dans le Grand Escalier !

Au sein de la Brigade Inquisitoriale, j'ai tout d'abord le plaisir d'annoncer la nomination de Janus Mentor Licorner au poste de Chef des Aurors, qui a déjà entrepris de nombreux projets ! Jesse Riders vient à l'occasion grossir les rangs des Aurors, ce qui ne présage que du bon. 
Mais c'est aussi une nouvelle démission qui vient amoindrir nos rangs. En effet Detruitou Titoo, Agent Inquisitorial desCouloirs du Château a décidé de remettre son insigne, la mort dans l'âme, ne trouvant plus le temps nécessaire à consacrer à son travail. Il y a donc actuellement un recrutement pour ce poste ! Nous souhaitons donner une vraie liberté de pensée au prochain A.I. de cette section pour qu'il la réinvente et se la réapproprie, alors n'hésitez pas à tenter votre chance.

Comme je vous l'avais annoncé dans la dernière Gazette, c'est l'Amûûûr dont on a parlé durant tout ce mois de Février.
La Brigade Inquisitoriale en collaboration avec les Chevaliers de l'Amour (Wilde, Effy Magoran et Cannelle), vous avait concocté une petite Bataille de la St Valentin. Le but, autour de nombreuses animations, était de faire gagner un camp. Il y avait le camp de ceux qui aimaient célébrer l'amour et mettre des petits cœurs à la place des points des "i" : les Chevaliers de l'Amour. Mais nous n'avons laissé personne en reste, car les Saboteurs de l'Amour eux se sont donné du mal pour cracher sur la fête absurde qu'est la St Valentin et toutes ses niaiseries. Et ce sont d'ailleurs ces derniers qui ont remporté les festivités du mois !
Ces animations ont aussi permis aux participants d'acheter aux enchères des membres du Personnel pour en faire leurs esclaves, et je crois que c’est un concept qui a plutôt plu... Et s'il revenait un jour ?

Les Soldes du Professorat ont aussi été lancées, elles vous permettent d'augmenter significativement les notes de vos devoirs sans aucun effort ! Je vous conseille donc à tous de vous précipiter dans les bureaux des Professeurs pour prendre connaissance de cette animation qui continue pendant le début du mois de Mars.

Le mois de Mars sera probablement beaucoup plus calme, enfin une accalmie, la première depuis bien longtemps ! Mais à vrai dire rien n’est moins sûr ; vous connaissez le Château, incapable de rester endormi...
J'ai d'ailleurs entendu dire que Deborah Chloe Parker etClara Badaboum comptaient lancer la seconde édition d'un événement. Et il semblerait, folle coïncidence, que la Saint Sacré Fête des Frères Weasleys serait approchante... Pensez vous qu'elles vont raviver la flamme qui anime nos cœur à cette occasion ? Pour ma part je meurs d'impatience de savoir ce qu'elles mijotent.

Mais voyons à présent l'actualité des différentes sections :

• Dans les Couloirs du Châteaula reconstruction de la section est encore au goût du jour ! En effet Detruitou a dû partir mais a laissé derrière lui de nombreux projets et idées à la disposition du futur A.I.. Encore une fois je vous encourage tous à tenter votre chance au recrutement !Ce sont des recrutements qui attirent rarement les foules, vous avez donc toutes vos chances.

• La section Harry Potter suit son petit bonhomme de chemin comme toujours. De nombreux jeux et sujets de discussions y sont à votre disposition et ça semble vous satisfaire grandement ainsi ! Après les nombreuses animations de l'amour et fin d'animation avec la Couronne perdue, elle reprend un peu son souffle ce mois-ci. Ou c'est en tout cas ce qu'elle veut vous faire croire...

• La Section Histoire de Poudlard12 continue à s'activer pour attirer les foules ! Vous devriez garder un œil curieux sur cette section car l'Historienne ne cesse d'y mettre du cœur pour la renouveler. A l'occasion du mois de mars un nouveau type d'animation régulière fait d'ailleurs son entrée. Suite au succès des animations de 4/5 joursde la St Valentin, une animation de ce genre vous sera proposé tous les mois, récompenses à la clef. En plus de ce changement l'Historien du Mois deviendra un concours continu, auquel vous pourrez envoyer des articles quand vous le souhaitez. Quand je vous disais que ça bougeait !

• Dans le Monde Magique, les nominations de Janus Mentor Licorner au poste de CdA et de Jesse Riders en Auror ont activé les projets ! Je ne vous en dis pas trop mais je peux vous dire que ça s'agite au QG, et qu'on vous prépare de vrais et beaux changements. Ce mois-ci sera un mois d'aventure, de magie et probablement de nombreuses surprise pour vous les RPGistes. Mais pas que les RPGistes. L'équipe prend un soin particulier à vouloir attirer de nouvelles personnes dans la section, n'hésitez pas à vous laisser tenter ils ont prévu des choses rien que pour vous !
Je viens de plus d'apprendre la démission de Bastien Von Hiller qui ne trouvait plus le temps de protéger le Château. Cela présage un recrutement, je dis ça, je ne dis rien...

• Dans le Monde Moldu, je pense que votre A.I. sera ravi car ce sont différents projets qui lui tenaient à cœur qui vont émerger ce mois ci. Tout d'abord sachez que les pourtant si différents Monde Moldu et Monde Magique auront à faire ensemble ce mois ci, je vous conseille donc de garder un œil sur elles, j'ose espérer que rien que l'idée en soi vous intrigue parce qu'il va y avoir de quoi être surpris. En plus de cela la rénovation du Club Moldu a pris une nouvelle tournure suite à une réunion entre les deux A.I. concernés, et je pense que vous aurez bientôt des nouvelles du Club, et l'opportunité de participer à cette expérience de façon plus structurée qu'auparavant. Pour terminer la soirée "La Montée des Marches" semblait vous avoir bien plu en Janvier, eh bien... elle revient en mars ! En effet le 15 mars au soir si je n'abuse vous aurez de nouveau l’occasion de participer à cet événement, ne le ratez pas !

• Dans l'AtelierEldarion Evans, le nouvel A.I., a déjà pris ses pelles, son goudron et son haut parleur pour remanier un peu tout ça. De son travail a émergé un nouveau Règlement des Boutiques ! Celui-ci introduit notamment une nouvelle gestion des Stop Co', des périodes d’essai pour les nouvelles boutiques mais aussi des inspections de temps à autre des anciennes boutiques de sorte à renouveler les quotas si nécessaire. Ces décisions ont été prises sur base de votre avis dans un débat organisé dans la section concernée, je suis sûre que ces changements ne présagent que du bon. Votre A.I. m'a aussi chargée de vous dire que l'animation ne sera pas en reste dans l'Atelier, alors ne relâchez pas votre attention. Et la section est aussi concernée par la réouverture du Club Moldu, dont je suis persuadée que vous aurez des nouvelles très bientôt.

Au mois prochain pour suivre de nouveau l'actualité du Grand Escalier !

Article de Snaïla, illustré par Wilhemina Compton.

Partager : Partage

Another Time

Il y a plus de 10 ans, le Secret Magique était levé. Aujourd'hui, Rillof Death, leader d'extrême-droite, est arrivé au pouvoir en Grande-Bretagne. Vif défenseur des moldus contre la menace sorcière, ses serviteurs préparent dans l'ombre la nouvelle guerre qui déchirera le monde. Poudlard a su éviter une première rafle. Mais, l'auror Jesse Riders devant la justice et la prochaine occupation de l'école et de Pré-au-Lard, les sorciers sauront-ils lutter pour leur liberté... et leur survie ? 

Adrian Mander. 

Partager : Partage

Chronique des bibliothécaires

Chronique_des_Bibliothécaires

Annonce de la plus haute importance !

Hier soir, à la fermeture de la Bibliothèque un étrange bruit se fit entendre non loin de la Réserve. Malheureusement à notre arrivée le pire s'était déjà produit. En effet plusieurs livres ont disparu, y compris un livre auquel personne n'avait accès, un livre très important gardé secret. Ce livre renferme plusieurs histoires alors il est essentiel de le retrouver. De toute évidence quelqu'un s'est introduit dans la Bibliothèque alors que nous étions occupés dans les rayons. Pour cela nous avons besoin de toute l'aide possible, et c'est pourquoi une description de ce que contient ce livre magique vous est donnée, afin de vous aider à le reconnaître si vous le retrouvez.

Dans ce livre que nous appelerons "Livre aux mille et une histoires" se cache une histoire bien sombre, une histoire recherchée. Scarecrow de Selene Sambre va vous mettre l'eau à la bouche avec son originalité renversante. Mettez vous à la place d'Eléa, jeune fille souffrant de schizophrénie paranoïde et ressentez ses émotions, mélangez vos pensées aux siennes ! Une chose est sûre, ce livre ne vous laissera pas de marbre.

D'un tout autre genre, Danse avec la Mort d'Adrian Mander (anciennement Caesar Riders)vous fera découvrir l'histoire de Jonathan, jeune homme au triste destin, jusqu'à la fin de sa vie, suivant deux points de vue différents. Le style poétique d'Adrian ne pourra que vous charmer, donnant une autre vision de ce qui nous attend tous un jour ou l'autre.

Mais ce qui fait l'originalité et surtout la rareté de cet ouvrage c'est surtout le fait que les oeuvres qu'il contient soient de genres différents. Ainsi, nous pouvons retrouver la magnifique création de Bdragon intitulée Petits Contes au Coin du Feu. Grâce à cet ouvrage vos enfants pourront s'endormir paisiblement ou vous pourrez vous divertir vous-même à travers de nouveaux contes magiques totalement originaux et qui vous transporteront dans un nouvel univers.

Enfin, nous trouvons dans ce livre merveilleux et magique qu'est "Le Livre aux mille et une histoires" une oeuvre signée Patty Ghe'z et qui s'intitule sobrement Il était une fois .... Mais derrière ce nom qui laisse penser à un autre Contre il s'agit là en réalité d'un Roman qui vous laissera vous envoler au fil de l'histoire de deux jeunes filles, Lilas et Sally, qui revisitent l'histoire des contes traditionnels avec leurs motifs habituels.

Les Bibliothécaires sont tous sur le qui-vive our retrouver ce livre qui fait la richesse de la Bibliothèque et qui se régénère seul depuis des centaines d'années et qui se met à jour avec les meilleurs ouvrages que la Bibliothèque contient. Si quelqu'un détient des informations concernant la personne qui possède cet ouvrage ultra-important, vous savez où vous adresser !

Les Bibliothécaires qui ont besoin de vous !
Article de Faustine Thompson et Pepsi, illustré par Chloé Yang.

Partager : Partage

jeudi 28 février 2013

Conversation croisée.


Lire la suite...

Partager : Partage

Entretiens aux Trois-Balais.


Lire la suite...

Partager : Partage

Top 10 : Ces pseudos insupportables.

En alternance avec les "Tu sais que..." et une autre sorte d'article commun que vous retrouverez le mois prochain, nous vous concoctons désormais des Tops, qui paraîtront, pour votre plus grand plaisir espérons, chaque trimestre.


Lire la suite...

Partager : Partage

Coupe des Clubs. (Ici on parle de Quidditch, pas de Golf.)

Elles sont quatre. Quatre équipes à vouloir s'adjuger la nouvelle Coupe des Clubs de Quidditch, qui débutera début mars. Présentation et calendrier, après un petit rappel des faits.

Lire la suite...

Partager : Partage

Interview d'Hevi Shawn

Si on m’avait dit qu’une directrice adjointe avait le même emploi du temps que le ministre de la magie lui-même, j’aurais peut-être réfléchi avant de me proposer pour cette interview. Après avoir harcelé pendant près d’un mois Madame Shwan, je réussi enfin à la coincer dans une alcôve du château pour recueillir quelques mots.

Interview.png

Lire la suite...

Partager : Partage

L'affaire Filet du Love

L'affaire Filet du Love
Le 14 février dernier à 23h46, la Brigade des Aurors retrouvait le cadavre de monsieur Kearl, maître des potions des Hébrides. Vidé de toute vie, le pauvre homme aurait apparemment succombé à l'attaque d'un Filet du Diable, qui, après l'avoir progressivement étouffé, l'aurait violé jusqu'à ce que mort s'ensuive. Ou l'inverse, l'équipe chargée de l'enquête n'étant pas encore totalement fixée à ce sujet. Quoi qu'il en soit, l'affaire fut rapidement nommée Filet du Love, pour des raisons plus qu'évidentes.

Immédiatement, la piste de l'accident fut écartée, en effet des préservatifs végétaux furent retrouvés sur les tentacules de la plante tueuse, de même que la piste du suicide, puisque, comme l'affirma le concubin du potionniste, monsieur Gingered : "On s'apprêtait à partir en voyage pour faire les folles à Ibiza". C'est donc très rapidement que les enquêteurs optèrent pour un meurtre. Mais pour quels motifs voudrait-on tuer un modeste maître des potions sans histoires ?

L'arme du crime retrouvée, il s'agissait donc de retrouver le coupable ; après tout, on n'achète pas de pieds de Filet du Diable tous les jours. En faisant quelques recherches, les Aurors découvrirent que monsieur Kearl venait de souscrire à une assurance vie, dont son amant, amateur de botanique, était le bénéficiaire. Il n'en fallut pas moins aux enquêteurs pour interroger monsieur Gingered, qui avait après tout un motif, les connaissances nécessaires à la manipulation de l'arme du crime, et une vie sexuelle délurée (rappelons que la victime a quand même été souillée par une plante). Le suspect numéro un a cependant un alibi, il était en train de tromper son cher et tendre avec nul autre qu'Adrian Mander dans une chambre délabrée de la Tête-de-Sanglier au moment des faits, chose confirmée par le jeune Adrian. Monsieur Gingered fut donc innocenté du meurtre, mais inculpé pour détournement de mineur. Après plusieurs semaines de recherches, et en l'absence de pistes, l'affaire faillit être classée, mais c'était sans compter l'acharnement du chef des Aurors, monsieur Mentor Licorner, qui après analyse de l'arme du crime, découvrit que le Filet du Diable en question souffrait d'un début de décolorisation, et qu'un seul jardin des Hébrides possédait des pieds de Filet du Diable souffrant de cette maladie. Cette piste mena bien vite l'enquêteur sur les traces de miss Curgery, botaniste amatrice passionnée, qui était la seule à avoir eu l'opportunité de voler l'un des pieds du jardin. En poursuivant cette piste, l'agent Licorner découvrit que la suspecte avait fait appel aux services de monsieur Kearl peu avant l'incident, afin qu'il concocte une potion de régénération pour sa Tentacula Vénéneuse préférée. Suite à une erreur de dosage dans la potion, la plante aurait attrapé la Balaflore, maladie qui, comme vous le savez, n'est décelable qu'à la mort inexplicable de la plante. Rendue folle de rage suite au décès de son "amie", comme miss Curgery l'appela plus tard devant les enquêteurs, elle avait décidé de donner l'opportunité aux plantes de se venger du sorcier.

Le procès de miss Curgery aura lieu le 8 mars prochain, et la criminelle est actuellement incarcérée à Azkaban, où elle risque de purger sa peine à perpétuité. Des membres de la Ligue Extrémiste des Chevaliers Herboristes Enervés manifestent actuellement pour la libération de miss Curgery, qui n'aurait fait qu'accomplir la volonté de la nature selon eux, ce à quoi monsieur Rosenberg, ministre de la magie aurait répondu : "Allez vous lavez les cheveux saletés de hippies !".

Une affaire dont on n'a pas fini d'entendre parler.
Article écrit et illustré par Wilde
d'après un devoir de Botanique

Partager : Partage

L'horoscope de Mars


Lire la suite...

Partager : Partage

Les Artistes prennent le pouvoir


Les artistes prennent le pouvoir
Après un mois de dur labeur, d'arrachage de cheveux (ceux de Hell Zaran, il y en a trop), de pleurs (celles de Flora Cook après maintes insultes) et 58,4 plumes d'oie, Les Artistes prennent le pouvoir est de retour pour vous proposer de découvrir les artistes les plus IN de Poudlard12. 
Le concept est très simple, petit rappel pour les séniles ; c'est vous, chers lecteurs, qui envoyez à l'équipe des photographes votre oeuvre. Si elle est sélectionnée, 3 membres de l'équipe de La Gazette du Sorcier la jugeront afin de vous permettre de progresser et de vous faire connaître du grand public. Vous serez alors rémunérés 1 Gallion par oeuvre publiée ! Vous avez bien lu, vous pourrez être payé 1 Gallion si vous envoyez une de vos images à un membre de l'équipe des photographes de La Gazette du Sorcier, un bon moyen de vous faire de l'argent facile si vous êtes un(e) artiste dans l'âme, et que les devoirs ne sont pas votre tasse de thé.
Trêve de bavardage inutiles, nous sommes ici pour découvrir de belles images, alors en voici...



Oreiller Champêtre


- Flora Cook -

J'ai un immense coup de coeur pour cette photo, que je trouve très belle et mélancolique. Le choix du cadrage n'est pas forcément le meilleur, mais tout l'art de cette photographie réside dans les effets de flou, qui mettent en valeur les plumes. Le titre est très bien choisi, car cette image me donne un sentiment de paisibilité et de légèreté. En revanche, je préfère ne pas penser au pourquoi du comment autant de plumes se trouvent au même endroit.


- Wilde -

Bon, ta photo mériterait quelques retouche au niveau des couleurs je trouve (pour mettre en valeur les plumes notamment, et retirer le bâtiment en arrière plan), et le cadrage n'est pas forcément le plus intéressant qui soit, mais mis à part ces quelques fausses notes ta photo est très belle. L'idée est intéressante, et le choix du flou en arrière plan accentue l'effet de douceur de la photo. C'est très poétique et je pense que malgré tes imperfections tu as très bien réussi à faire ressortir ce que tu voulais montrer de ce paysage.


- Wilhemina Compton -

Personnellement j'aime bien cette photo. J'aime l'effet que donnent les plumes, ça met une touche qui diffère des tons vert/brun de la photo. Cependant il aurait fallut prendre la photo en laissant un peu plus d'air en haut. Qu'on voit un peu plus le ciel ... Et le flou au tout premier plan est en trop je trouve. D'ailleurs le flou de l'arrière-plan ne semble pas très maîtrisé, comme s'il n'avait pas été fait exprès. Mais si je ne me base que sur le choix du sujet, je dirais que c'est une très belle photo.




Paris en vrac II


- Effy Magorian -

Je trouve la boutique très belle, comme l'a dit Flora ça fait très Paris 1950. Ce que je trouve dommage c'est le cadre de la photo... Il aurait fallu soit mieux cadrer la boulangerie et ne pas voir le reste, soit étendre encore plus pour avoir un contraste avec le reste de la rue. Cela aurait donné un effet anachronique dans ta photo.

- Flora Cook -

Les reflets dans les vitrines me dérangent un peu, de même que le flou, comme le dit Mina. Et il aurait peut-être fallu rogner la photo, ou mieux la cadrer, pour faire disparaître le monsieur à gauche. Mais l'image est belle, et me fait penser au Paris des années 1950. J'ai l'impression qu'un jeune homme coiffé d'un béret va sortir du commerce, avec une baguette sous le bras.

- Wilhemina Compton-

Celle-là je l'adore ! Elle me fait penser à une vielle boutique de Pré-au-Lard. Une très jolie teinte et l'image est bien cadrée. Parfaite ! La seule chose qui me démange un peu c'est le flou dans l'encadrement de la porte.




Versailles VII


- Alexeievna -

J'adore cette photo. Tout d'abord, la perspective, qui rend très bien avec les statues, les colonnes, et la lumière sur le carrelage, et cette impression qu'on a d'avoir une toute petite porte, un peu à la "Alice aux Pays des Merveilles". Et puis, il y aussi cette impression d'aller vers la lumière. Sur un chemin qui semble simple, puisqu'en ligne droite, mais surveillé tout du long, et avec peut-être un peu de vents qui ferait se balancer les lampes... J'adore.


- Flora Cook -

Cette photographie m'intrigue beaucoup. Je trouve le point de vue et le cadrage bien choisis, j'ai l'impression que deux miroirs ont été disposés l'un en face de l'autre, et que c'est un même reflet qui se répète à l'infini. Le seul détail qui dément cet effet est la toute première lampe, qui n'est pas alignée avec les autres. Le contraste entre la netteté de l'image et le flou du dallage au second plan donne un beau rendu.


- Wilde -

Cette photo est impressionnante. Le cadrage impeccable met en valeur la perspective ce qui rend la photo d'autant plus imposante, presque austère, vers une lumière chaleureuse. Il y a un bon travail au niveau de la profondeur du couloir qui est accrue, presque sans fin. Il aurait peut-être fallu retoucher l'image pour la rendre moins froide, plus... magique.




Bree


- Clara Badaboum -

Un dessin magnifique, que je trouve très ressemblant à l'actrice. A tu pris un photographie pour modèle ? Les couleurs, si on peut parler de couleurs dans un dessin noir et blanc, sont très très bien réalisées. Tu es très douée je trouve, continue à travailler !


- Stan Wright -

Ce dessin me plaît beaucoup ! Ou du moins, le visage de la femme. Je le trouve très bien réalisé, ses traits étant remarquablement bien faits de mon point de vue. L'atmosphère qui se dégage de sa posture sensuelle donne envie de le regarder longuement. En revanche, je suis bien moins emballé par son cou. C'est dommage, on voit qu'il y a du travail derrière tout ça, mais sa réalisation est pour moi bien moins réussie.


- Wilde -

Joli travail. Il y a encore quelques efforts à faire au niveau des ombres pour rendre ton dessin plus réaliste, mais ton dessin est déjà excellent. J'ai été particulièrement impressionné par les cheveux auxquels tu as su donner une teinte riche en utilisant que le noir et blanc. Petit bémol cependant, à mesure qu'on arrive vers le bas du dessin, la qualité diminue, comme si tu avais eu envie de terminer rapidement, c'est dommage. Mais cela reste de l'excellent travail.






- Alexeievna -

Alice et June, bonne reprise de la pochette. Tu respectes bien les dessins, l'idée générale de la chanson. Par contre, la peinture est difficile à manier, et ton image fait un peu brouillon : les coups de pinceau sont souvent assez gros et certaines couleurs ne sont pas maîtrisées. Les ombres aussi sont à revoir. En revanche, le dégradé dans le ciel, me plait assez, même s'il n'y était pas sur la photo originale. Mais on voit également les plis sur ta feuilles, ce qui n'est pas très agréable. Enfin... tu es sur la bonne voie, continue de t’entraîner !


- Clara Badaboum -

Tu commences avec un pinceau j'ai l'impression, et on voit un peu de vide entre différentes couleurs. C'est plutôt dommage, puisque le dessin en lui même est réussi et fidèle à la pochette. Mais je ne doute pas un instant qu'avec un peu de travail, et un support plus pratique et solide qu'une feuille tu arrives à faire de grands progrès. Cependant, ta peinture n'est vraiment pas mauvaise, et je la trouve vraiment jolie.


- Wilde -

Excellente représentation de la jaquette ! J'aime beaucoup le parti pris d'utiliser la peinture, mais je pense que tu as été un peu timide à ce niveau. Tu devrais essayer de peindre sur toile si tu en as l'occasion, et ne pas hésiter à superposer les couches de peinture pour éviter les discontinuités dans ton image. Je t'invite vivement à continuer de travailler ton coup de pinceau et nous envoyer tes oeuvres !




Article écrit par l'équipe de La Gazette du Sorcier,
sous les coups de fouet de Wilde,
et illustré par Vanille.

Partager : Partage

Grabuge aux Trois-Balais


Grabuge_aux_Trois_Balais


Dans un article précédent, je vous avais parlé des elfes de maison et de leur révolte, pour retrouver un maître. Cette fois-ci, s’il s’agit bien d’un elfe de maison, bien possédé par le propriétaire des Trois-Balais, mais qui a la fâcheuse habitude de prendre des décisions… cocasses. En effet, l’elfe Carline, habituellement serveuse sur la Terrasse des Trois-Balais, a décidé que le temps du melting-pot était arrivé ! Et, se débrouillant pour faire passer des petits mots entre les différents lieux du pub, chacun destiné aux élèves d’une certaine maison, elle a découvert que certains s’entendaient bien. Mais plus question de continuer cette petite correspondance. Non, non, non. Faisons des échanges !

Est-ce que les elfes ont des sentiments ? Nous ne le saurons probablement jamais, mais à en voir le travail de celle-ci, nous avons de quoi en douter. Car plutôt que d’envoyer chacun des correspondants dans la pièce réservée à la maison de l’autre, elle a pris un chapeau, mis les noms de tout le monde, et tiré au hasard ! Bien entendu, les Penfriends, qui pour l’occasion s’étaient tous réunis ensemble, attendant avec délectation le moment où elle annoncerait qu’ils pourraient rejoindre leur camarade, furent grandement surpris. Pourquoi avait-elle fait ça ? Pourquoi Crok Mitaine, le propriétaire des lieux, ne disait rien ? Ni les barmen et les serveurs ? Au contraire, ils semblaient jouer le jeu, et piochaient dans le chapeau mangeur de main pour les pauvres petits élèves, qui venaient de se faire avoir en beauté. Aussi, pas le choix : ceux dont le nom était tiré devaient quitter leur lieu de prédilection, et aller squatter chez d’autres, aussi peu ravis de les voir arriver que de voir partir leurs camarades. L’annonce des duos s’est également faite dans la douleur pour certains (nous ne citerons pas Emy Denver, qui par exemple, a demandé la corde), dans l’indifférence, ou encore dans la joie et la bonne humeur. Vanille et Wilhemina se sont même royalement engueulées dans le pub, pour prouver leur joie d’être ensemble ! (Cette phrase n’a rien d’ironique.)

La moitié des doublettes ont donc dû traîner les pieds pour aller se faire siffler dessus par des vipères, subir les histoires de la jeunesse de Mawine, voir Roxas courir tout nu ou enfin comprendre pourquoi on avait toujours l’impression que les Gryff’ étaient restés un peu trop longtemps au soleil. Et là, Carline arrivait tout sourire, avec un nouveau petit papier : « Vous ne savez pas quoi faire chez ces gens inhospitaliers ? Ne vous inquiétez pas, je vous ai trouvé de quoi avoir l’air bien ridicules ! » … Et encore une fois, certains acceptaient avec joies les défis de Carline et voyaient ça comme une occasion d’enfin faire la connaissance de ces alcooliques étranges à qui ils n’avaient jamais parlé, ou comme une possibilité de démontrer le lieu commun « Le ridicule ne tue pas ». Quant aux autres, ils ont râlé, jusqu’à ce que deux semaines plus tard, ils rentrent dans leur maison, affublés de leur boulet-Penfriend. 

La pauvre Carline, très vite prise d’assaut par les élèves, a su cependant faire preuve de tact et de tolérance – ce qui est une qualité non-négligeable quand on porte la tare d’être un elfe et celle de faire des bêtises – avant de prendre une semaine de vacances. Car oui, les elfes prennent des vacances, maintenant. Et si nous ne savons pas encore comment tout cela va se finir, nous pouvons au moins la remercier pour avoir replongé certains dans l’alcool (ce qui renfloue les caisses des TBs), pour avoir instauré une nouvelle ambiance dans le pub, pour avoir créé de nouvelles relations et enfin, pour avoir donné une bonne raison aux gens de renverser les tables. Et puis, soyons honnêtes, tous ceux qui ne se sont pas inscrits attendent déjà avec hâte la prochaine fois qu’ils pourront se trouver des Penfriends grâce à elle… (D’ailleurs, n’hésitez pas à lui envoyer des cadeaux en tous genres dès maintenant pour la convaincre de recommencer, et ce à votre avantage. )

Article écrit par Alexeievna et illustré par Chloé Yang

Partager : Partage

mercredi 27 février 2013

En Mars, ne sois pas le seul dindon sans farce...


Lire la suite...

Partager : Partage

Lundi 25 février 2013

Quelle friandise vous correspond ?


Lire la suite...

Partager : Partage

Déboires d'historienne

Déboires d'Historienne


Cette année, la St-Valentin a encore fait des ravages. Bien entendu, les petits cœurs ont fleuri un peu partout du moment que c’était sous vos yeux, les couples se sont mis à se bécoter furieusement au point de nous laisser croire qu’ils tentaient un nettoyage de leurs amygdales respectives… et les marchands de chocolat ont fait un profit des plus lucratifs – autant en vendant des boites roses pour les amoureux en manque d’inspiration quant à leurs cadeaux qu’en laissant les pauvres célibataires se morfondant dans le désespoir en acheter. 

Bien sûr, certaines âmes en peine se sont dirigées vers d’autres solutions pour passer cette soirée : un tête-à-tête avec une bonne bouteille de chez Rosmerta, et voire avec sa sœur aussi, une fête sans pareille avec le Baron Sanglant dans les cachots, une séance de méditation avec les centaures (ou d’autres créatures peuplant la Forêt Interdite, nous ne vous jugeons pas), ou rien du tout. Cependant, certaines personnes ne se sont pas contentées de ces activités traditionnelles de la St-Valentin. 

Parmi elles, nous pouvons par exemple vous citer le cas de Méliandre Van Lackshad. Non contente de ne pas avoir un gnome à bécoter en ce 14 février, elle a décidé de vivre par procuration l’amour des autres. Comment cela ? En utilisant pour couverture son métier d’historienne, bien sûr ! Elle est venue, là, nous a montré la collection de vieux couples qu’elle a connus au cours de sa jeunesse. L’historienne vous a parlé de « couples fail » ? Ne soyez pas dupes ! Il ne s’agit que de ses lointains fantasmes, de ses idéaux d’adolescente (dévergondée ?). Mais ceci n’était que le début de toutes ses machinations. En effet, tout juste après, soit à peine deux jours avant le Jour Saint-Niais, celle-ci a fait une affiche officielle pour… retrouver la trace de tous les couples qu’elle ne connaîtrait pas ! Bien sûr, elle vous offrait, à la clef, tout un assortiment de récompenses. Et en cette période de félicité et d’amour pour tous, vous ne vous êtes pas retenus : vous avez listé et fait rapport de tout un nombre de petits détails croustillants sur les relations actuelles ou qui s’étaient passées récemment dans le château. Les rencontres dans les coins de porte, les petits bisous sous le gui au Bal de Noël, la douceur et le romantisme de la Cabane Hurlante (qu’on devrait renommer sans tarder le Nid aux Cafaramoureux)… même la directrice est venue raconter sa petite anecdote ! 

Le vol dans lequel Méliandre s’est récemment impliquée n’avait rien d’un cours habituellement dispensé aux élèves du château. Elle s’est accaparée vos souvenirs, un à un… Et si elle a fait mine de les noter scrupuleusement dans ses vieux grimoires d’historienne, vous serez certainement ravis de savoir que mon enquête m’a menée tout droit jusqu’à un autre ouvrage : un petit carnet, sous l’oreiller de Méliandre, bien caché, certainement destiné aux soirées où elle ne supporte plus de s’endormir toute seule… enfin, jusqu’à l’année prochaine.

Article écrit par Alexeievna, illustré par Wilde

Partager : Partage

Mon beau lutin, roi des forêts


Lire la suite...

Partager : Partage

samedi 23 février 2013

La faim des soldes.


Lire la suite...

Partager : Partage

- page 1 de 2

© 2009-2016 Poudlard12.com :: Propulsé par Dotclear