La Gazette du Sorcier - Edition Poudlard12

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 1 juin 2012

Editorial

Voilà 80 numéros que la Gazette du Sorcier - Edition Poudlard12 est le journal de l’école de Magie Poudlard12. Tous ces numéros au service des Pédouziennes et Pédouziens pour leur amener nouvelles, rumeurs, potins et autres informations sur leur site favori. 

Et je peux vous promettre que cela va encore continuer des années, car au fond, nous avons tous besoin de la Gazette. Que ce soit pour s’amuser, s’occuper lors d’une heure creuse, allumer un feu ou pour toute autre utilisation plus malsaine ou idiote. Nous sommes tous unis, même si on ne le montre guère, par ce journal des sorcières et des sorciers, petits et grands. Il vous a tous, du moins je l’espère, marqué, choqué, interloqué à un moment ou à un autre. Et elle continuera cette mission, aussi longtemps que possible, tant que vous lui donnerez les moyens de perdurer.

Merci donc, à vous, qui lisez la Gazette depuis toujours ou depuis peu, de faire vivre cette Gazette, numéro après numéro, année après année. Nous ne vous remercierons jamais assez pour tout cela et ferons tout pour toujours être à la hauteur, que ce soit pour le numéro 80, que vous tenez entre vos mains, que pour le 150.

Vive la Magie, Longue Vie à la Gazette et Bon Anniversaire Poudlard12,

Informations
Suivi des grands évènements de l'école, coupes, changements du personnel, etc.

Ils voulaient changer le plomb en or
Par Lysane Swan, illustré par Hikari de Chantraine.

Les créa’s de nos super décorateurs
Par Ileana Neela, illustré par Coconut Dynamite.

Rumeurs
Tous les petits potins de P12 !

La malédiction du Chat.
Par Bdragon, sur une illustration de MissFaustine.

Portrait
Description, si possible chargée d'humour, d'un grand (ou petit !) P12ien.

Tricheries, escroqueries et autres filoutages.
Par Justine Brandt, illustré par Wilde.

Babillages Inquisitoriaux
Les Agents Inquisitoriaux vous parlent, ouvrez bien vos oreilles !

Ce mois-ci dans le Grand Escalier…
Par Snaïla, illustré par Wilde.

Actualité
Toutes les nouvelles du monde sorcier !

Plagiat & accusations.
Par Ellana Denver, illustré par Vitali Tea.

Le petit peuple en guerre.
Par Esther Greyback, illustré par Hikari de Chantraine.

Faits Divers
Des petites affaires aux grands mystères qui éveillent notre curiosité...

La prostitution gagne le Chemin de Traverse
Par Effy Magorian, illustré par Chloé Yang.

Sondage
Pour savoir tout ce que tout le monde pense tout bas...

Quelle est la créature magique que vous détestez le moins ?
Par Cannelle et Wilde, illustré par Wilde.

Sports
Suivez les plus grands matchs de Quidditch, apprenez-en davantage sur vos idoles et découvrez de nouveaux sports !

Dans tous les sports, l'arbitre est en tort !
Par Delfius, illustré par Coconut Dynamite.

Culture
Littérature, musique, cinéma magiques sont au menu !

Les artistes prennent le pouvoir !
Par l’équipe artistique de la Gazette du Sorcier.

Zoologie
Car les animaux ont aussi le droit à leur rubrique !

Madame Guipure échappe aux bonnes mœurs !
Par Alexeievna, illustré par Bdragon.

Publicités
Laissez-vous tenter par le tout nouveau Nimbus 2009, par des places de concert pour la tournée d'adieu des Bizarr'Sisters, ou encore par une potion aux effets étranges...

Pubs de Juin !
Par Kate Laflamme, Vitali Tea et Coconut Dynamite.


Jeux & Concours

Le prix du Sourire le plus Charmeur - Résultats
Par Bdragon.

Bande Dessinée
La BD dans toute sa splendeur !

Retard à la Loterie
Par Hikari de Chantraine.

Feuilleton
Histoire à suivre en plusieurs épisodes

Demandez à Poudlard12 - Épisode 3
Par Kate Laflamme.

Leçon de vie : 1er épisode.
Par Ellana Denver, illustré par Coconut Dynamite.

Courrier des Lecteurs
Critiques, poèmes, dessins, coups de gueule ou petites annonces... Cette rubrique est à vous !

Chez les Roses Noires, on change !
Par Eglenty Swell.

Partager : Partage

[Informations] Ils voulaient changer le plomb en or

Hikari: plomb en or

Minuit l'heure du crime ! Non, en fait, non. C'était plutôt 19h l'heure du crime ce jour-là. Une fin d'après-midi calme et paisible, une journée tranquille s'achevant, et un cri retentit. Le meurtre sanglant d'une pomme de terre récalcitrante. Ou alors, celui de Snaïla, l'actuelle apprentie maîtresse des potions, touchée en plein cœur par les douces paroles d'Adrian Mander. Une déclaration d'amour ? Non, vous n'y êtes pas. Plutôt l'élément déclencheur de la Troisième Guerre Mondiale.
« Une option d'alchimie en sixième année ? Vous plaisantez monsieur Mander.
- Comment ? Répondit ingénument Adrian. Pas du tout voyons. Si je plaisantais, j'aurais mis un ou deux smileys... »
On aura connu casus belli plus retentissant, mais le gant était jeté (ndla : quel gâchis !). L'alchimie, domaine réservé des maitres des potions, se trouvait menacée de devenir autonome. Après une suggestion malicieuse de partager l'enseignement de cette discipline entre plusieurs professeurs, puisque l'alchimie, domaine grandiose et complexe, rassemblerait selon les dires de certains, un nombre incalculable de matières différentes, le coeur de la Concierge se serra à cette nouvelle menace. Cela ne se passerait pas ainsi !
Si Coconut et Snaïla étaient expertes dans l'art de mettre la gloire en bouteille, elles n'avaient ni l'envie, ni peut-être la capacité, d'enfermer leur fierté en flacon. Alors que les enseignants potentiels commençaient à faire le siège du bureau de Lust, Coconut glissa nonchalamment à la Directrice lors d'un repas :
« J'ai beaucoup d'appréhension concernant le recrutement... L'alchimie est un art subtil, et les charlatans sont légion...
- Ah ? Et vous avez sans doute une idée pour les dévoiler ?
- Je n'y avais pas tellement réfléchi à vrai dire... Mais maintenant que vous m'en parlez, je pense qu'une preuve de leurs aptitudes devrait être requise. Et par aptitude, j'entends... talent.
- Oh, en effet, je vois. Cela pourrait se faire éventuellement, les calendriers commencent à se décharger, le ministère n'a pas encore envoyé les nouvelles directives quant au blanchissage des dents de Sombrals.
- Parfait ! Je voyais plutôt quelque chose d'incontestable, qui corresponde aux critères d'exigence élevée de notre école... »
Lust jeta un œil autour d'elle à la table des professeurs, cherchant du regard des traces d'exigence chez la clique hétéroclite et bruyante chargée d'assurer les cours.
« Euh oui je suppose. Mais dites-moi, vous avez quelques vagues notions d'alchimie, non ? Que proposez-vous ?
- De vagues notions ? Manqua de s'étouffer Coconut. Bien davantage... et bien à vrai dire, je pensais à une réalisation alchimique permettant de transformer le plomb en or. La pierre philosophale, vous avez sans doute entendu parler ?
- Oui, en effet. J'ai suivi des cours moi aussi Mademoiselle Dynamite. Bien, entendu, nous ferons ceci, je vous enverrai mon phénix pour plus de détails. Bon fin d'appétit à vous. »
Lust se leva, laissant Coconut à son pudding. Ainsi, un deuxième gant en était jeté, mais toute l'histoire ne s'arrêta pas là. Rien ne put empêcher les rouages de la machine de se mettre en marche, même pas les idées novatrices de Percivale, qui, en idéaliste convaincu, proposait de refondre le système pour intégrer l'Alchimie. Ni même le pudding du jeudi soir qui apaise les différends autant que les fringales. Rien n'était assez puissant pour vaincre la détermination.
Les professeurs les plus souterraines du Château n'avaient plus qu'à s'atteler à la dernière étape de leur entreprise, la plus ardue : Reproduire elles-mêmes la pierre philosophale pour l'emporter lors du recrutement.
Lust avait fourni aux postulants les plus prometteurs le matériel et les locaux suffisants pour mener leurs propres expérimentations, tant et si bien que le Château embauma bientôt d'une odeur de salpêtre et de soufre. Des chargements de plomb arrivaient quotidiennement à la gare de Pré-au-lard. Les élèves, en pleines révisions, croisaient souvent leurs professeurs dans les couloirs, dans le parc, toutes échevelées, courant d'un côté ou d'un autre, pour ramasser l'ingrédient miracle qui les feraient réussir. Leurs longues capes noires s'ornaient de tâches, tombaient en lambeaux, leurs mains disparaissaient sous une épaisse couche de poussière couleur boue et un dragon aurait pu se lover confortablement dans leurs cernes. La Poufsouffle, d'ordinaire si gourmande, ne mangeait plus qu'un rôti tous les deux jours, et Snaïla ne touchait plus que les vieux grimoires dénichés dans les recoins les plus sombres de la Réserve. Hélas, rien n'y faisait.
Leurs concurrents ne ménageaient pas leurs efforts non plus : les cuisines furent pillées de tous leurs chaudrons, obligeant les elfes à utiliser une batterie de casseroles moldues ramenée par Julia. Un concurrent particulièrement désespéré tenta de tricher, mais le gobelin de Gringotts embauché pour le jury ne fut pas dupe.
Poudlard12 était devenu, à bien des titres, une poudrière. Qui peut dire ce qui joua le rôle de l'étincelle ? Toujours est-il que les Cachots mis à disposition par la conciliante directrice furent réduits en poussière, condamnant la Salle Commune des Serpentards et piégeant les vaniteux prétendants au siège entre les gravats.
Et devinez qui, d'un autre monde, assis confortablement et sirotant gaiement une boisson dorée, riait aux éclats ? On le disait immortel, mais le fou rire devant l'absurde eut raison de Nicolas Flamel.

Article de Lysane Swan avec la collaboration de Crok Mitaine, illustré par Hikari de Chantraine.

Partager : Partage

[Informations] Les créa’s de nos super décorateurs


Illustration d’Eléanor Hopkins

« Les décorateurs… Un rôle parfois oublié ou trop peu rappelé. »

Coconut et Hikari, décoratrices depuis novembre 2009 sont désormais accompagnée depuis mars 2012 de trois nouvelles têtes de radis magiques : Wilde, Kate Laflamme et Eléanor Hopkins. Ils sont donc tous chargés de refaire une beauté à notre directrice en cas de coup dur, imaginez donc la coupe punkie moldue, avec un radis au bout des cheveux bien sûr. 

Parlons sérieux, parlons scrogneugneu, leur rôle est donc d’embellir – non la Directrice – mais notre beau château qu’est Poudlard12. Amy a même pris en photos les hiboux qui sont disponibles chez Eeylops, je vous encourage d’ailleurs à acheter des hiboux ! – j’avoue ne pas en avoir un, mais je vous encourage tout de même à dépenser quelques sous pour essuyer les crottes de hiboux ! Héhé – Bref, les projets qui se dessinent à l’heure actuelle dans la tête de nos radis magiques concerne les salles de cours, notre très chère Coconut parle même « d’elfe », une idée de ce que cela pourrait signifier ? Malheureusement, elle ne peut nous en dévoiler plus, sous peine de se faire manger la langue par un suçacide, ce qui serait plutôt gênant. Nous n’avons eu guère de temps pour en savoir plus puisque cet entretien avec Coconut s’est déroulé dans un placard à balais, digne de la célèbre Rita Skeeter. Voilà une photo dérobée à la volée des poches de notre noix de coco préférée. Un avis ? Une idée sur ces projets mystérieux ? N’hésitez pas à laisser votre avis !


Par Ileana Neela, Illustration de Coconut Dynamite.

Partager : Partage

[Rumeurs] La malédiction du Chat.



C’est une bien étrange affaire qui fait trembler les murs de Poudlard12 ces dernières semaines. Un chat noir, vivant et se déplaçant dans toute l’école, amènerait malheur et mauvaises nouvelles sur son passage.

Tout a commencé il y a un mois, au retour des vacances de Pâques. La petite créature touffue aurait profité d’un voyage du Poudlard Express pour gagner Pré-au-lard. De là, guidé par son instinct ou une force supérieure, il aurait gagné le château de Poudlard12. Ne vous fiez pas à sa bouille de rêve, il traîne derrière lui des disparitions et morts mystérieuses depuis des années. Toujours utile que sa première victime aurait été le Propriétaire des Trois-Balais, Casmir Elystote, que l’on aurait retrouvé complètement inconscient à l’arrière de son bar. Une étrange odeur de Bièraubeurre flottait, prouvant sa présence sur les lieux !

Notre liste s’allonge avec la sombre affaire de notre professeur d’Astronomie.En effet, ce maudit chat l’empêcherait, et cela depuis des semaines, de corriger ses copies, les dissimulant dans toute sa Tour. Ne vous inquiétez donc pas si vos notes d’Astronomie mettent du temps à arriver, la Malédiction du Chat a frappée dans notre château…

La plus grande prudence est recommandée pour les élèves et les membres du Personnel. Evitez de vous trouver seuls dans les couloirs ou le parc, car vous pourriez bien être la prochaine victime de cette malédiction. A ce propos, nous recherchons des témoignages concernant cette malédiction. Si vous avez été témoin de quelque chose d’inhabituel, ou de maléfique, contactez-nous rapidement pour nous faire part de votre histoire. Nous devons empêcher cette malédiction de s’étendre.

Affaire à suivre...

Par Bdragon, sur une illustration de MissFaustine.

Partager : Partage

[Portrait] Tricheries, escroqueries et autres filoutages.


Lire la suite...

Partager : Partage

[Babillages Inquisitoriaux] Ce mois-ci dans le Grand Escalier…



Ce mois-ci, il s'en est passé des choses dans le Grand Escalier !

Comme toujours, nous allons parler des allers et venues au sein de la B.I... Et, en cet agréable mois de mai, c'est Vanille-Rose qui a rejoint la Brigade au poste d'Agent Inquisitorial de la section Monde Moldu et plus spécifiquement de l'Atelier. Fraichement recrutée, elle est déjà en collaboration avec des élèves pour faire activement bouger les choses dans l'Atelier.
Il me faut aussi parler du recrutement qui se déroule actuellement pour la section Harry Potter. Deborah, qui craignait de peut-être manquer un peu de temps, était à la recherche d'une perle, d'une pierre précieuse, d'un A.I. Idéal pour l'aider dans sa tache. Malheureusement il semble que ça ne soit pas pour tout de suite !

Voila pour ce qui est de l'actualité de la Brigade mais ce que vous attendez tous, vous, c'est l'actualité du Grand Escalier !

Le Mois de Mai s'est révélé plus calme que les autres mois. En effet, toutes les animations se sont recentrées sur les festivités de l'Anniversaire de Poudlard12. C'était, le 25 mai dernier, les 7 ans de Poudlard12 et toutes les animations se sont recentrées autour de ce grand événement qui prend fin aujourd'hui.

Mais ce mois de Mai a aussi été marqué par le couronnement des Miss & Mister de chaque maison! 
Et à Poufsouffle, merci d'applaudir la nouvelle Miss Eléanor Hopkins et leur MisterAdrian Mander!
A Gryffondor, la miss fut Vanille-Rose mais pour des raison logistiques suite à son recrutement au sein de la B.I., c'est sa dauphine qui prend sa place...
Et donc à Gryffondor on retrouve Fleur Lacrou en miss et Edward Dumbledoreen Mister!
Pour finir à Serpentard la Miss est Onirie SaDiablo et le mister Delfius.
Merci de les applaudir bien fort! Vous aurez remarquer que les Miss & Mister de Serdiagle ne sont pas citées, eh bien les aigles aiment prendre leur temps mais nous devrions connaitre assez vite le nom des vainqueurs!

Pour ce qui est du mois de Juin il s'annonce plus agité que le mois de Mai...
En effet, les tant attendus Miss & Mister P12 vont enfin commencés! A partir de la moitié du mois, vous devriez avoir des nouvelles de ce concours qui s'annonce agité pleins de retournements et amusant à la fois pour les candidats que pour les spectateurs.
Je ne peux malheureusement pas vous en dire plus, nous sommes tenu au secret... Mais si vous entendez des informations filtrées, je vous conseilles de vous jeter dessus, car tout le monde trouvera sa part d’intérêt dans cette bataille acharnée !

Voyons à présent ensemble l'actualité des différentes sections du château:

• Les Couloirs du château vont enfin arriver au bout de leur grand nettoyage pour repartir sur de bonnes bases et reconstruire l'animation ! En plus de cela, laRITM12, c'est à dire la radio de Poudlard12, qui a été inaugurée le mois dernier, va commencer à mettre en place son programme régulier, je vous conseilles donc à tous d'y jeter régulièrement un coup d’œil! En plus de cela, la Brigade Inquisitorial va justement tenir une émission sur la RITM12. Celle-ci, qui se nomme "Les Alcooliques Invertébrés" se déroulera un vendredi sur deux de 20h à 21h et je pense que tout le monde peut passer un bon moment en l'écoutant. Il est d'ailleurs possible que notre première émission se déroule le 1er juin c'est à dire ce soir, gardez donc l’œil ouvert ;)

• Dans la section Harry Potter, l'animation continue à battre son plein. Une grande Animation HP Express, qui permet de redécouvrir les différentes livres d'Harry Potter dans le débat et l'amusement s'y déroule actuellement et je pense que tout le monde peut y trouver son compte de bonheur ! Le colis à J.K. Rowlingrentre aussi dans sa dernière ligne droite. Si vous voulez participer à ce projet commun de P12 pour témoigner de notre gratitude à J.K. Rowling, c'est le moment! Il reste encore toutes sortes de choses à faire.

• Dans la section Histoire de Poudlard12, ou plutôt en rapport avec, une grande animation pour écrire un livre sur l'Histoire de Poudlard12 a été mis en place ! En plus d'être un bijou pour la bibliothèque de Poudlard12, ce livre sera aussi surement joint au colis à J.K. Rowling... Alors n'hésitez pas à donner un coup de main pour que ce livre soit de la qualité dont il peut être!

• Dans la section Monde Magique, un grand événement a eu lieu lors du mois de Mai et je vais à présent pouvoir vous révéler le fin mot de l'histoire... En effet, lerecrutement des particularités a pris fin il y a peu. J'ai donc le plaisir de vous annoncer les résultats !
Pour la particularité Loup-Garous ce sont deux jeunes filles qui rejoignent les rangs des museaux velus : Patty Ghe'z et Chloé Yang.
Pour ce qui est des Surdoués, c'est une formatrice qui rejoint leur rangs : Alterius Primrose Bharraigh.
Ensuite, à propos de la catégorie Troisième Œil, ce sont deux filles encore une fois qui confirment leur talent pour la divination : Eglenty Swell et Emily Ledmund.
Pour finir, le nombre des Métamorphomages s’agrandit avec l'arrivé de deux garçons dans leur rang : Peter Turnway et Adrian Mander.
En plus de cela, une grande saga de RPG a commencé, la saga 993 que je vous invite à surveiller avec grand intérêt car elle s'annonce pleine de rebondissements et propose une aventure passionnante.

• Dans la section Monde Moldu, les choses bougent ! En effet, de nombreux concours et jeux ont été faits ou refaits pour que vous puissiez vous tous amusez quelque soit vos préférences. Alors allez vous balader dans cette section pleine d'activités diverses ou vous ne saurez vous ennuyez. Et si vous voulez remercier quelqu'un pour cela, Optimus m'a glissé que le couvrir de cadeau ou faire un sacrifice pour Salazard Serpentard pourrait jouer en votre faveur pour intégrer la dream team des meilleurs membres du Monde Moldu.

• La section Atelier va s'enflammer sous peu ! Le recrutement tout récent de Vanille promet d'y annoncer du changement. Des concours ont été mis en place depuis peu pour que vous ne puissiez plus vous ennuyez dans votre section d'Art. De plus les règles réglementant la section risquent fortement de changer bientôt, gardez donc les yeux ouverts.

Au moins prochain pour suivre de nouveau l'actualité du Grand Escalier !

Par Snaïla, illustré par Wilde.


Partager : Partage

[Actualité] Plagiat & accusations.


Lire la suite...

Partager : Partage

[Actualité] Le petit peuple en guerre.

Vous pensez que les plus grandes guerres peuvent se réduire aux échanges bestiaux entre vampires et loup-garous ? Que les plus douloureux conflits se terminent par des bombes nucléaires moldues ? Que les tensions idéologiques les plus mémorables doivent égaler celles du temps du Seigneur Noir ? Non. Moldu ou sorcier, hybride ou non, nous les humains (et certaines autres espèces s'y apparentant ou non) avons la fâcheuse tendance à sous-estimer plus petit que soi, et à même le négliger.

Ravissant brin de pays qu’est la Cornouailles, n’est-ce pas ? La célèbre sorcière Dymphna Furmage n’est, en tous cas, pas du même avis et elle a bien raison. Ce comté du sud-ouest de l’Angleterre n’ est en effet que peu habité et pour cause : de terribles créatures y vivent depuis des décennies, des millénaires même… j’ai nommé les lutins de Cornouailles. Oh, ne riez pas trop vite ! Ces chères créatures espiègles et à la peau plus bleue que les yeux d’Isabelle n’ont rien d’inoffensives. Dentues, griffues et volantes, ces fées malicieuses ont su à travers le temps entretenir de mauvais rapports aussi bien avec les humains qu’avec d’autres espèces, mais surtout avec leurs cousins féériques du Nord, les leprechauns.

Drôles de créatures que les leprechauns, croyez-moi ! Comment ça, ils n’existent pas ? Vous dites cela car vous n’avez pas su où et quand regarder. Relégués au rang de légende, ce peuple (bien que discret) n’est pas moins réel que la permanente de notre chère reine d’Angleterre. Ces « semi-hommes » (qui n’ont d’ailleurs d’homme que leur petite morphologie) ne viennent non pas de la Comté mais d’Irlande. Mais à dire vrai, cela n’est guère d’une importance capitale. 
En apparence, les lutins de Cornouailles et les leprechauns (parfois appelés farfadets) n’ont strictement rien à voir. Les premiers sont bleus et bestiaux, les seconds barbus et rieurs : ne vous y fiez pas, ces espèces sont aussi espiègles l’une que l’autre. 

Si les Oompa-Loompas seraient prêts à se battre pour des fèves de cacao, les leprechauns, quant à eux, ne vivent que pour leur or. Il n’en fallut pas plus à leurs cousins bleuâtres pour s’en prendre directement au Coffre Leprechaunien de Cork et par conséquent de rompre le pacte pacifiste qui les liait depuis déjà presque deux cent années. Pourquoi ? Les dialectes féériques étant à l’heure actuelle toujours quasi-indéchiffrable pour nous humains, seules des hypothèses peuvent être émises. Et si la paix (relative) du monde magique avait motivé les lutins de Cornouailles ? Connaissent-ils eux aussi la crise économique ? Mais où ira donc tout cet argent ? La plus probable des explications est probablement de dire qu’une fois de plus, les êtres bleus souhaitent enquiquiner royalement tout le petit monde. 
Idiotie ou non, la guerre semble être déclarée et petit peuple ou non, nous risquons d’entendre parler d’étranges phénomènes les jours à venir au Royaume-Uni et ses alentours… Ne les sous-estimez pas. Si d’après Tolkien un hobbit peut changer le monde alors croyez-moi, un si petit leprechaun enragé contre un riquiqui lutin de Cornouailles bordélique ne présage rien de bon.


Par Esther Greyback, illustré par Hikari de Chantraine.

Partager : Partage

[Faits Divers] La prostitution gagne le Chemin de Traverse


Vous l’auriez peut être remarqué au détour d’un achat, mais de plus en plus de jeunes (ou vieilles… ou carrément défraichies) femmes plus que frivoles se sont installées dans les différents recoins du Chemin de Traverse. En effet les prostituées plus habituées de l’allé des embrumes, se sont à présent installées entre Fleury et Bott et le magasin de chaudrons, devant Gringotts et ou encore la ménagerie magique. Certain ayant de la compassion ne semble pas dérangés de la présence de ces femmes de petite vertu, d’autres sont outrés que leurs chères têtes blondes (ou brunes, ou rousses, ou bleus, ou mauves…) puissent côtoyer des péripatéticiennes en effectuant leur achat pour Poudlard. 

C’est donc tout naturellement que j’ai décidé d’en savoir plus sur ces personnes et d’aller à leur rencontre. Après avoir sympathisé avec quelques unes, on me mène à une certaine Brenda, qu’on me présente comme la taulière du milieu.


« Si tu veux une bonne place sur le chemin, ou des petites astuces pour mieux séduire le client, c’est Brenda que tu dois aller voir ! » me confie l’une des filles.

Nous nous dirigeons vers la boutique de l’Apothicaire lorsque j’aperçois la fameuse taulière. Brenda est une femme qui a bien dépassé les 70ans, aussi maigre qu’un sac d’os, un brushing digne de la chanteuse moldu Tina Turner, maquillée comme un magicobus volé, et un décolté bien trop obscène pour sa poitrine plus que ridée… Le collant résille troué dépassant d’une robe d’un autre temps. Parfois je me réveille en hurlant après avoir refais des cauchemars de cette vision… Après de brèves présentations je lui demande donc de m’accorder une interview.


Brenda : Perdre sur mon temps de travail c’est pas possible poupée, ton interview elle te coutera le même tarif que mes clients, 5 galions de l’heure, 35 la nuit complète ! »

Après avoir sorti le nombre de galions nécessaire, nous commençâmes l’interview.

-Pour commencer Brenda, je voudrais savoir, pourquoi avoir choisi le Chemin de Traverse pour exercer votre profession ?

Brenda : Attend, t’as vu la tronche des mecs de l’allée des embrumes !? Ici c’est plus raffiné, ça sent le bourgeois, donc on peut faire monter les prix tu pige !?

-Euh, oui sans doute… mais comment en êtes-vous arrivez à exercer cette profession, j’imagine que ça ne doit pas être facile tout les jours, ou plutôt… tout les soirs ?

Brenda : Oh ça ! Moi maintenant je suis habituée à mon travailrenda, c’est pour les petites que c’est plus difficile, mais quand on a aucun autre talent que celui d’écarter les jambes, on prend se qu’on a et on ne se plaint pas ! Et puis vous savez, ils sont pas bien méchant nos clients ! D’ailleurs, j’ai même eu l’ancien ministre de la magie en personne comme client il y a 30 ans. Et oui, c’est qu’à l’époque je fréquentais du beau monde ! Aujourd’hui ce n’est plus pareil… quoique, j’ai tout de même quelques membres du personnel de Poudlard qui vient de temps en temps, ce n’est pas rien !

-En effet, c’est même un scoop ! Pourrais-je en savoir plus ?

Malheureusement l’article 9 du Code civil de la magie, m’oblige à taire l’identité de ces personnes, leurs noms auront donc été modifiés.

Brenda : Mais bien sûr ! Prenez Wolde par exemple, c’est un client très fidèle, quoiqu’un peu bizarre, il me paye pour me lécher les pieds…. Mais nous avons également quelques demoiselles comme Cannille qui vient de temps en temps assouvir quelques fantasmes. Et beaucoup d’autre encore.

-Je ne me doutais pas qu’ils étaient si nombreux… Une dernière question si vous le permettez… n’avez-vous pas peur que les autorités magiques vous obligent à partir d’ici ? Les commerçants ayant signés une pétition pour que cela se fasse dans les plus brefs délais…

Brenda : Ne t’en fais pas poupée, tant que Brenda est là, je t’assure que rien ne nous fera partir, j’ai mes relations, cinquante ans de carrière ça créer des contacts. Qui sait, peut être même ouvrir une maison close en fonction de qui sera élu Premier Ministre… Maintenant voilà Mr Cruk Mité qui arrive, je dois te laisser ma belle.

Depuis que l’interview fut réalisée, bien des choses se sont passées. Brenda souffrant d’une virulente MST, est aujourd’hui en convalescence à l’hôpital de Ste Mangouste, les magicomages recommandant à tous ses clients de venir passer quelques tests de contrôle, nous lui souhaitons un bon rétablissement. 
Quant aux autres filles, Brenda étant partie, elles ont été priez de partir. C’est donc un Chemin de Traverse sans filles de joies qui s’offre à nouveau aux sorciers et sorcières, du moins, jusqu’au retour, tant espéré pour certains et tant redouté pour d’autres, de Brenda.

Par Effy Magorian, Illustré par Chloé Yang.

Partager : Partage

[Sondage] Quelle est la créature magique que vous détestez le moins ?


Lire la suite...

Partager : Partage

[Sports] Dans tous les sports, l'arbitre est en tort !


Lire la suite...

Partager : Partage

[Culture] Les artistes prennent le pouvoir !

Artistes prennent Pouvoir


Boom ! Un méga blitz de nos artistes, de l'oeuvre d'art jusque dans le tapis et tout ça que pour vous ! Enjoy !



La Mer qu'on voit danser par Miyaji Tsuki

Wilde : En lisant le titre de la photo, je m'attendais vraiment à quelque chose d'impressionnant, à une mer agitée comme la culotte d'une fille tous les mois ; du coup quand j'ai vu l'image, j'ai été déçu. En plus il faut vraiment que tu fasses attention à ton cadrage (au nombre d'or et à la règle des tiers) parce que là c'est pas ça du tout...

Coconut: Je m'attendais aussi à quelque chose de plus... agité. Une mer avec de nombreuses vagues, quelque chose comme ça, et au final c'est très calme. Mais les couleurs sont très belles ! 

Hikari: Dans cette photographie j'aime beaucoup les reflets du soleil sur l'eau, et la couleur de la mer. C'est apaisant à regarder. Je regrette cependant le cadrage qui ne laisse pas beaucoup de place au ciel (il parait tassé) et à la plage.

Adrian: J'aime beaucoup ce cadrage. Le fait de ne pas avoir laissé trop de place au ciel souligne, je trouve, l'immensité marine. De plus, il ne s'agit pas d'une surface lisse. On distingue quatre zones : les eaux les plus proches, parsemées de reflets. La vague, qui apporte de la forme à cette surface. Après, les eaux plus calmes et, au loin, un bleu plus trouble. J'aime beaucoup cette photographie !

Kate : Un sujet intéressant ! On voit un bateau au loin ? On peut se faire plusieurs interprétations de cette oeuvre et c'est ce que j'aime ! Un beau cadrage, avec de jolis angles au centre histoire de défaire un peu le linéaire trop droit. Superbe photo !


**********

Childhood par Miyaji Tsuki

Coconut: Deux jolies photographies qui vont bien ensemble, mais à la première je trouve le cadrage pas forcément top : l'enfant est trop au milieu, la deuxième est plus réussie je trouve !

Hikari:
 J'aime beaucoup l'idée de faire de ces deux photographies un diptyque. J'aime beaucoup le contraste entre le jeu dans le celle du haut (la pause du petit garçon, le cadrage en diagonale par rapport à la mer) et celle plus calme en bas (avec le plan pris bien en face, ce qui donne des lignes très droites).

Adrian : L'idée de ce diptyque est intéressante. Ça donne presque l'impression d'une danse, avec cet enfant qui semble perdu dans un rêve. Les couleurs s'accordent dans une sorte de poésie de la nostalgie. Nostalgie de l'enfance ? Mon seul regret est le cadrage de la seconde photo. J'aurais préféré qu'il y ait davantage de sable et moins de ciel, qu'elle soit cadrée comme la première photo.

Kate : Un concept mignon, qui pourrait faire un beau petit flyer ! Je préfères, et de loin, la deuxième photo (celle du bas donc) le cadrage est envoûtant et le «childhood» en pâle est très bien choisit. BRAVO !



**********

Voyage par Corentine Firmer

Coconut: Une très belle photographie ! J'aime le fait que les cartes soient très floues et la valise nette, ça attire vraiment le regard. Je regrette seulement le fond derrière qui n'est pas très beau.

Hikari: L'idée d'une valise remplie de carte postale pour representer le voyage et toutes les choses qu'on peut y voir est assez sympathique. Le dégradé du flou au net donne un côté assez pro à la photo. Je regrette cependant que l'arrière plan n'est pas été mieux choisi, on n'a l'impression d'être coincé entre deux pans de mur ce qui n'est pas très propice à l'évasion ^^

Adrian: Ah, le thème du voyage ! J'aime beaucoup l'idée de la valise débordant de photos, dans un style très globe-trotter. Concernant le fond, ça m'évoque un peu une chambre d'hôtel. C'est pourquoi ça ne me gêne pas autant que d'autres.

Kate: J'aime beaucoup ! J'imagine la scène où tu reviens d'un long voyage remplit de péripéties envoûtantes et magiques. Tu laisses tomber ta valise pleine d'histoire dans un soupir une fois rendue dans ta chambre et tu contemples en souvenirs ta vie des derniers mois. Je suis fan des photos où l'on joue avec le focus, et celle-là en fait partie ! C'est super !


**********

Tonight par Annabeth Woods

Hikari: Ce que je trouve vraiment dommage sur cette photo, c'est la qualité de l'appareil. Peut être qu'avec un bord un peu moins nette entre le cadre blanc autour et la photo ça pourrait donner une effet "vielle photo" sympathique.

Coconut:L'image est de très mauvaise qualité, c'est dommage ! De plus, on a du mal à voir quel est le sujet... 

Adrian: Je ne sais pas s'il y a la recherche d'un effet de flou ou de vieilli. Si c'est le cas, c'est un peu maladroit. Pourtant, les couleurs et le cadrage sont intéressants, mais la mauvaise qualité de l'image nuit trop.

Kate: Des couleurs réconfortantes, une pose intéressante mais le flou gâche un peu le tout je trouve. Si c'était voulut, je pense que tu pourrais continuer de tester différentes poses et styles afin de peaufiner ton identité photographique. Beau travail !


**********

Early Flower par Annabeth Woods

Hikari: La fleur à l'air jolie, mais la photo de permet pas vraiment de la mettre en valeur. Elle est plus flou que l'arrière plan ce qui est assez dérangeant vu qu'elle occupe 90% de la photo. On dirait un peu qu'on la écrasé contre l'appareil, c'est dommage.

Coconut: Là au moins, on a un sujet ! Mais la qualité est toujours mauvaise, c'est dommage, et le sujet est peut-être justement trop présent... C'est bien que l'œil soit attiré dessus mais là il n'y a que la fleur dans l'image, il aurait peut-être fallu prendre d'autres éléments.

Adrian: Je ne comprends pas l'intérêt de cette photo. Une simple photo de fleur, comme on en trouverait dans une revue de jardiniers. Et, là encore, la mauvaise qualité de l'image. Il aurait peut-être été plus judicieux de la prendre sous un angle moins commun, ou avec d'autres éléments.

Kate: Une belle couleur éclatante ! On voit que tu as tenté de l'isolé du reste en décolorants l'entourage. Je la trouve cependant légèrement floue, encore une fois je ne sais pas si c'était voulu ou non. C'est une bien jolie fleur ^^



**********

Val par Annabeth Woods

Hikari: J'aime beaucoup cette photo, l'angle sous lequel elle est prise est assez jolie et les couleurs (rouge d'un côté, vert de l'autre) sont assez harmonieuses. Je pense qu'elle aurait encore gagné en qualité si le model avait été prise d'un peu plus loin et aurait eu les bras dans une position plus souple.

Coconut: La qualité est bien mieux, il y a un sujet, un environnement... C'est déjà beaucoup mieux que les précédentes ! Mais peut-être aurait-il fallu jouer davantage avec la lumière ?

Adrian: Assurément la meilleure photo des trois ! La silhouette vue de dos, c'est assez répandu, mais souvent efficace. Cette fille de noir vêtue, et les couleurs assez ternes de la photo, apportent un soupçon de mélancolie au cliché. Au premier coup d'oeil, j'ai cru qu'elle était pieds nus, et j'ai été déçu de voir que ce n'était pas le cas. Je pense que ça aurait apporté quelque chose, si tu te dirigeais bien vers la mélancolie.

Kate: Un beau concept, j'aime le paysage derrière la fille, à gauche la ville, à droite la nature, d'une façon linéaire spéciale et intéressante à l'oeil. Je trouve ton sujet (la fille, Val donc) légèrement «fake» dans le sens où je vois qu'elle prend la pose. (et pardon si c'est pas le cas .__.) Je la sens tendue dans les épaules, les bras et les jambes. Mais rendu là, ce n'est pas spécialement la faute du photographe. Superbe photo dans l'ensemble !


**********

Le vent l'a emporté par Miyaji Tsuki

Coconut: Les couleurs sont très jolies mais c'est regrettable que la plume soit cassée, et le fond n'est peut-être pas très bien choisi.

Adrian: La netteté de la plume et le léger flou de la végétation donne un superbe effet de perspective ! Ça, et les couleurs vives que j'affectionne, c'est un combo gagnant ! Quant au fait que la plume soit cassée, je trouve que c'est le soupçon d'originalité qui embellit encore davantage la photo. Ma préférée de toutes celles proposées ce mois-ci !

Kate: Couleurs qui punch ! On aime ! On beau focus sur la plume et beaucoup de richesse dans ce sujet ! Par contre je ne suis pas certaine du cadrage. J'aurais peut-être tenté plusieurs poses afin d'en trouver une plus ergonomique pour l'oeil. Belle photo sinon !


**********

Un oiseau du Paradis par Miyaji Tsuki

Coconut: J'adore cette photographie ! Les couleurs sont superbes, l'oiseau attire le regard, il est bien net et ressort grâce à l'arrière-plan flou... C'est vraiment très joli.

Adrian: Azy, chui sûr que le titre est une référence à un de mes poèmes =° Bon, pour redevenir sérieux, on a de nouveau une très bonne maîtrise du flou, et ces couleurs vives et délicieuses. Rien à dire, si ce n'est que c'est une photo sublime, et très agréable à regarder !

Kate: Je crois que c'est l'une de mes préférées de toute ta série d'oeuvre pour la rubrique des Artistes prennent du pouvoir Miyaji ! Je la trouve belle, riche, dynamique, je n'ai rien à redire là-dessus elle est simplement sublime <3


**********

White Rose par Miyaji Tsuki

Coconut: Le sujet est beau mais il est coupé de tous les côtés ! Je pense qu'il aurait fallu le voir en entier, et peut-être faire plus attention à la lumière pour davantage distinguer les différents tons et pétales de la fleur.

Adrian: Bon, on ne peut pas ne faire que des clichés aussi enthousiasmants que les précédents, hein ! La fleur est très belle, mais deux choses ici me dérangent : son inclinaison (j'aurais préféré qu'elle soit vraiment centrale pour un si gros plan) et le découpage. Pourquoi ne pas avoir pris en photo l'ensemble des pétales ?

Kate: Un très joli blanc pour cette fleur. Dommage qu'elle soit cadrée d'une façon étrange pour l'oeil (le miens du moins .-.) En tout cas continue la photo, tu gères !


Si vous désirez voir vos oeuvres dans les prochains numéros, envoyez un hibou à Kate Laflamme !

Partager : Partage

[Zoologie] Madame Guipure échappe aux bonnes mœurs !

La célèbre propriétaire de la boutique de "prêt-à-porter pour mages et sorciers" située sur le Chemin de Traverse est d'ordinaire connue pour ses robes impeccablement taillées et son sourire toujours chaleureux. Une bonne petite sorcière bien de chez nous, penserons certains. Seulement, ce bon temps est fini. 


Je ne vous conseille pas de rayer cette charmante boutique de votre circuit shopping habituel, bien loin de là. En revanche, si vous êtes une âme sensible, je vous pris d'éviter de pousser le rideau qui se trouve au fond de sa boutique. En effet, Madame Guipure a introduit un nouveau rayon à son échoppe : un rayon se sous-vêtements pour loups-garous ! 

Je vous rassure, Madame Guipure n'a pas perdu la tête, et ne s'est pas non plus fait mordre par une de ses créatures. Bien au contraire, l'histoire est beaucoup plus jolie. Alors que j’interviewais cette charmante sorcière, elle m'a avoué que sa vie de célibataire endurcie avait pris fin. Le petit sourire en coin qu'elle adressait habituellement uniquement à sa clientèle a aujourd'hui une autre cible : Jonathan Toughteeth. Ce qui vous comprendrez, la classe tout de suite hors du cercle des "bonnes petites sorcières bien de chez nous". Au cas où vous l'ignoreriez, Jonathan Toughteeth, en plus d'avoir quinze ans de moins que Madame Guipure, est un loup-garou. De quoi choquer, n'est-ce pas ? 

C'est cette liaison qui donna l'idée à madame Guipure de créer sa propre ligne de sous-vêtements, pour loups-garous, bien entendu. En effet, celle-ci en avait plus qu'assez de devoir reprendre tous les vêtements qu'elle avait confectionnés lorsque ceux-ci se retrouvaient en lambeaux, après les transformations mensuelles de son bien-aimé. Sa nouvelle gamme s'adapte donc aux transformation de nos chers amis lycanthropes, afin que même une fois transformés, ils gardent leurs sous-vêtements intacts et que leur intimité soit cachée de tous (ou tout du moins, de tous ceux qui osent s'en approcher). 

Rien de bien scandaleux, me direz-vous ? Alors voici la partie la plus croustillante de l'aventure de Madame Guipure : ce rayon n'est pas caché à la vue du large public sans aucune raison. Si Madame Guipure a créé une ligne de sous-vêtements, elle présente également une partie de lingerie fine et sexy, toujours pour loups-garous. Voilà donc que notre bonne petite sorcière, après des années sages, se dévergonde et crée le buzz dans le monde de la mode ! De quoi choquer les sacro-saints des vieux vêtements de sorciers...

Alors, vous contenterez vous d'imaginer ce que peut bien porter Madame Guipure sous sa jolie robe violette ou oserez vous franchir le rideau du fond de la boutique ?


Par Alexeievna, illustré par Bdragon.

Partager : Partage

[Publicités] Pubs de Juin !

pubKate1

pubKate2

Pub

Pub 1Pub 2Pub 3

..:: Par Kate Laflamme, Vitali Tea & Coconut Dynamite ::..

Partager : Partage

[Jeux&Concours] Le prix du Sourire le plus Charmeur - Résultats



Vous avez été plus de 50 Pédouziennes et Pédouziens à avoir voté pour élire votre plus beau sourire chez les filles et chez les garçons ! 

Félicitations aux deux gagnants, qui seront mis à l’honneur au cours d’uneinterview lors du prochain numéro de la Gazette du Sorcier - Edition Poudlard12 !

Le journal de Poudlard12 leur offre également la somme de 20 Gallions chacun, à utiliser comme bon leur semble. 

Découvrons sans plus attendre les deux lauréats !





Encore bravo à vous, vous êtes les Sourires les plus Charmeurs de Poudlard12 
!



Par Bdragon.

Partager : Partage

[Bande Dessinée] Retard à la Loterie


(Cliquez pour agrandir)

Partager : Partage

[Feuilleton] Demandez à Poudlard12 - Épisode 3

Épisode 3 (juin 2012)

Partager : Partage

[Feuilleton] Leçon de vie : 1er épisode.


Lire la suite...

Partager : Partage

[Courrier des Lecteurs] Chez les Roses Noires, on change !



Alors, tout d'abord, pour ceux qui ne connaissent pas les Roses Noires, c'est une boutique de Kits. Et donc...

Vous en avez marre de votre avatar tout pourri que vous portez depuis trois plombes et je vous avez récupérez vous-ne-savez-plus-où ? Vous avez envie de changement pour quelque chose d’autre? Alors ne vous inquiétez surtout pas, car vous n’êtes pas seul(e) dans ce cas! =D

Venez aux Roses Noires ! Là-bas, on vous fera un avatar & une bannière! Rejoignez vite Rachell McLean et toute son équipe de choc! Nous vous garantissons:

♦ Des délais tout à fait convenables

♦ Des images de haute qualité

♦ Et du personnel de bonne humeur, quoi qu’il arrive!

Alors; convaincu? Venez vite, vous ne serez pas déçu(e). De toute façon, personne ne vous mordra, et vous en retournerez, avec un magnifique vava, unique, original! N’hésitez plus!


Nous avons entièrement revu notre formulaire, afin de le rendre plus clair.

Citation : Nouveau Formulaire

Taille :

♠Avatar : 150*300

♠Bannière : 300*100

Image : (poupée, fille, garçon)

Style : (coloré, joyeux, triste...)

Texte : (couleur, police...)

Cadre : (couleur, épaisseur, pointillés ou non...)

Autre: (ce que vous n’avez pas dit: hébergeur spécial...)

Il y a-t-il un délai pour votre commande?


Et une petite présentation du personnel!

Patronnes

Rachell McLean:

Sûre d'elle et fêtarde, la jeune fille dirige sa boutique d'une main de fer, et fait souffrir tout le reste du personnel (aa).

Agatha Levis

Une fêtarde, elle aussi, c'est une travailleuse infatigable qui en demande toujours plus. Elle dirig la boutique avec Rachell.


Assistante

Alexane Van Apples

Toujours drôle et pétillante, elle travaille en tant qu'assistante dans la boutique. 


Attachée de Presse

Eglenty Swell

Toujours disponible, elle participe à la mise en lace de la boutique, et à la faire connaitre au sein du château. 

Voilou, voilou!

Par Eglenty Swell.

Partager : Partage

© 2009-2016 Poudlard12.com :: Propulsé par Dotclear