La Gazette du Sorcier - Edition Poudlard12

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 18 novembre 2009

Edito

Élèves, professeurs, fantômes et autres membres du personnel, bonsoir !

      C'est avec grandes difficultés que nous vous faisons parvenir ce quarante-neuvième numéro de l'édition Poudlard12 de la Gazette du Sorcier. Alors qu'une inquiétante faillite menace l'ensemble du monde journalistique, une terrible malédiction frappe la rédaction dès le soir d'Halloween. Les plumes s'attaquent aux rédacteurs, les flacons déversent tout seul leur encre sur des parchemins couverts de notes, tandis que les photographes tentent vainement de sauver les plus précieuses de leurs œuvres qui se précipitent d'elles-mêmes dans les cheminées...

      Dans un désordre et une panique rares, nous avons finalement réussi à récupérer de quoi constituer l'exemplaire que vous tenez aujourd'hui entre vos mains. Nous vous y parlons principalement d'Halloween, du chaos à la rédaction, et aussi du premier film P12ien dont vous découvrirez dans quelques instants la bande-annonce exclusive !

      La tempête magique a néanmoins causé de nombreux dégâts, tout va être remis à neuf... Ceci est le dernier numéro de la Gazette telle que vous la connaissez. Le numéro 50 marquera le début d'une nouvelle ère !

     Mais en attendant, j'espère que ce numéro-ci vous plaira ! Je vous laisse donc vous en délecter tout en vous souhaitant une agréable et Halloweenesque lecture.

Rawen

Rédactrice en Chef


Informations

Halloween vu par les moldus
Par Nienna-Lunnen Van Dark, illustré par Coconut Dynamite

Personne n'est à l'abri !
Par Myrrha Nay, illustré par Selena Seviev

Réforme à la Gazette
Par Shaé, illustré par Coconut Dynamite

Sondage : déguisements
Par Méliandre Van Lackshad, illustré par Coconut Dynamite

Poufsouffle : Lutte contre les mecs pervers
Par Cachou Euphrasie, illustré par Coconut Dynamite


L'équipe de la Gazette s'agrandit !
Par Rawen, illustré par Coconut Dynamite

«Attaque surprise à Poudlard», bientôt sur nos écrans

Par Bdragon & Shaé


Interviews

Interview des Vampires de P12
Par Nienna-Lunnen Van Dark, illustré par Coconut Dynamite

Rumeurs

L'édition P12, dernier vestige de la Gazette
Par Nienna-Lunnen Van Dark, illustré par Hikari de Chantraine

Une armée redoutable et sanguinaire...
Par Cachou Euphrasie

Le Secret des Patacitrouilles
Par Myrrha Nay, illustré par Selena Seviev

Les cyberfloodeurs
Par Méliandre Van Lackshad, illustré par Selena Seviev

"R. & Cie" ou "La mort au ralenti"
Par Nienna-Lunnen Van Dark, illustré par Hikari de Chantraine

La polygamie au château !
Par Cachou Euphrasie

Vlad III, dit le Comte Dracula, est de retour
Par Nienna-Lunnen Van Dark, illustré par Amy Tremblay

La pendaison nargue la Gazette !
Par Natacha Françoise de Pourtinville, illustré par Hikari de Chantraine

Faits Divers

Légaliser la Poudre de Mandragore ?
Par Nienna-Lunnen Van Dark, illustré par Hikari de Chantraine

Aidez-moi, je suis un boulet !
Par Majuma Saise, illustré par Coconut Dynamite

La Trouille des Trolls
Par Myrrha Nay, illustré par Selena Seviev

Précieux-Sang du Christ, Ordre des Sœurs Infirmières
Par Nicholas Trager

Abby et Brittany Hensel, un corps et deux esprits
Par Nicholas Trager, illustré par Coconut Dynamite

Une histoire qu'on n'est pas prêt d'oublier !
Par Cachou Euphrasie

Loup-Garous, Vampires : Les combats reprennent !
Par Nienna-Lunnen Van Dark, illustré par Amy Tremblay

Sports

Quidditch de rue
Par Nicholas Trager

Le grand soir pour le HCG London
Par Nicholas Trager

Publicités

Citrouilles de Vampire
Par Nienna-Lunnen Van Dark, illustré par Hikari de Chantraine

Tous aux Chauves-Souris !
Par Nienna-Lunnen Van Dark, illustré par Amy Tremblay

Le Cabaret de l'Horreur !
Par Nienna-Lunnen Van Dark, illustré par Amy Tremblay

La Chronique des Bibliothécaires

Histoires pour s'évader du quotidien
Par Julia Macmillan, illustré par Coconut Dynamite

Horoscope

Horoscope d'Halloween
Par Nienna-Lunnen Van Dark, illustré par Coconut Dynamite

BD

Halloween vu par Nienna
Par Nienna-Lunnen Van Dark

The Gazette's Memories
Par Nienna-Lunnen Van Dark

Jeux

Anagrammes d'Halloween
Par Rawen

Jeu des 7 différences, solutions
Par Bdragon, illustré par Coconut Dynamite


Et un peu partout... Trente et une illustrations d'Halloween par Amy Tremblay !



Partager : Partage

Informations - Personne n'est à l'abri !

La Grippe Dragonnaire effraie. Tous les sorciers, ou presque, sont terrifiés. Avec ou sans raisons ?

Lire la suite...

Partager : Partage

Informations - Votre déguisement

Il y a bien longtemps qu'Halloween existe maintenant... comme chacun d'entre nous le sait, c'est la fête sorcière la plus fêtée et la plus aimée dans notre monde. Pourquoi ?! Tout simplement parce qu'elle nous célèbre nous-mêmes, ignares ! (aa)

Lire la suite...

Partager : Partage

Informations - Halloween vu par les moldus

Pour nous, sorciers, Halloween est une fête très importante, c'est la fête des morts, notre fête. Nous nous amusons à nous effrayer mutuellement, nous exagérons nos tenues, nous nous déguisons en diverses créatures magiques .. Cette fête va avec notre monde ! Mais qu'en est-il du Halloween Moldu ? Pourquoi les moldus en sont-ils venus à célébrer une de nos festivités ? Et surtout, comment voient-ils cette fête ?

Lire la suite...

Partager : Partage

Informations - «Attaque surprise à Poudlard», bientôt sur nos écrans

Noël, magnifique époque qui révèle bien des surprises, découvrez donc en avant-première la bande-annonce du nouveau de Poudlard12 =)

Lire la suite...

Partager : Partage

Informations - Poufsouffle: Lutte contre les mecs pervers

Poufsouffle, réputée pour ses élèves joyeux, toujours de bonne humeur et fort sympathique cache aussi quelques élèves, plus ou moins pervers... Vous connaissez sûrement d'ailleurs l'un d'entre eux: notre nouveau Mister P12!

Une lutte qui commence... xD

Lire la suite...

Partager : Partage

Informations - Réformes à la Gazette

 

Vous vous demandez à quoi ressemble un projet de réforme à la Gazette ?
Figurez-vous que tout le monde l’accepte, que tout le monde veut l’améliorer, que tout le monde a de supers idées. Le numéro 50 va être génial ! Trêve de plaisanteries, voici un avant-goût de votre prochain journal, avec une vision de ce qu’est le quotidien journalistique.
Le débat a fait rage dans l’équipe de la Gazette. On voulait changer, révolutionner toute la publication, de A à Z : du support de papier, en passant par le nombre d’articles, leur sujet, et en essayant de légaliser le trafic de poudre de mandragore, tout améliorer, tout perfectionner. Chacun avec ses idées, son thème voulait s’imposer. Tout le monde voulait se faire entendre mais pas écouter les autres.
A ce rythme là, le n°50 allait être un vrai fiasco, avant même que le 49 ne soit publié. Rawen en était consciente. Alors, avec l’intelligence de ceux qui savent sacrifier quelque chose pour préserver l’intérêt commun, elle décida d’écrire un numéro normal, et d’aviser par la suite. D’injecter une modification après l’autre. Triste initiative s’il en est, elle l’avoua immédiatement.
La vie suivit son cours, chacun reprit son travail pour la création de la Gazette N°49 (exemplaire que vous tenez entre vos mains, ou du moins sous vos yeux) qui serait en définitive le dernier journal de sa catégorie.
Faut-il voir dans cette réforme de la gazette une tentative de la Rédac’Chef pour s’octroyer plus de pouvoir ? La gazette, votre journal, propriété de la Direction ? Ou au contraire, un mouvement d’humeur des pauvres photographes qui devaient embellir un support affreux ? (Notez au passage que le support s’est déjà grandement amélioré) 

Toujours est-il, pédouziens adorés, que la réforme de la Gazette est en marche. Elle prendra le temps qu’il faut, mais elle aboutira. Vos espoirs les plus fous seront bien en-dessous de ce que nous allons créer.

Partager : Partage

Informations - L'équipe s'agrandit !

Mesdames, mesdemoiselles et messieurs, l'attente des résultats du recrutement de photographes est terminée, car les voici !

Mais laissons tout de même le suspense atteindre son paroxysme avant de vous les annoncer. Comment ? Mais non, rédactrice ne rime pas avec sadisme voyons...

En attendant, je vais vous parler un peu des candidatures. J'en ai reçu une quinzaine environ, dont un bon nombre ont attiré mon attention. Je citerai Eilinel Zanzibar, Noémie Coquine, Sehnie, Lust Chocolate, Adrian Caesar Riders, Esther Greyback, Chloé Yang, Cachou Euphrasie, Ohara Argetlam et Milk Mélon, entre autres. C'est que nous en avons, des artistes, dans cette école !

Parmi tout ce petit monde, le choix a été difficile. J'invite les concernés à me demander plus de détails sur leurs candidatures par volatiles de toute sorte ! (Mais pas de dodo, non seulement parce qu'on ne saurait les qualifier à juste titre de volatiles puisqu'ils ne volent pas, mais aussi et surtout parce que je suis allergique =° )

J'étais d'abord partie pour ne recruter qu'un(e) seul(e) photographe, mais j'ai réalisé qu'un de plus ne serait pas de refus. Nos talentueuses photographes en font déjà énormément et pourtant, il manque souvent quelques illustrations... J'ai donc finalement choisi, avec les conseils de certaines de mes collègues et la validation de Caroline Chaldelaine, de recruter Adrian Caesar Riders et Lust Chocolate !

Ils deviennent donc photographes et entrent dans la folle équipe de la Gazette, félicitations à tous les deux !

Partager : Partage

Interview des Vampires et d'une loup-garou de P12

Le château abrite des sorciers certes, mais parmi eux, certains se détachent du lot, les vélanes, les loups-garous et les vampires ! Pour ce numéro d'Halloween, l'interview des loups-garous et des vampires s'imposait ! C'est ainsi que moi, Nienna, une vampire du château est décidé de parler un peu avec mes congénères et de dépasser les anciennes querelles avec les lycanthropes pour les introduirent dans la conversation ... Malheureusement, une seule d'entre elle a répondu à l'appel : Myrrha Nay, ma collègue, que je remercie =D. Pour les vampires, tous ont répondu - Milk Melon, Viktor Sceleris et moi-même -, ou quasiment, il manque Wondrous Oscios, le professeur de Vol, mais nous l'excuserons facilement au vu de son poste. Bien, maintenant, voici cette fameuse interview !

Lire la suite...

Partager : Partage

Rumeurs - La polygamie au château!

Vous avez tous entendu parler des couples au château: certains s'en vantent, d'autres s'affichent, ou restent plus discret... Mais savez-vous que la polygamie existe parmi les pédouziens?

Vous découvrirez dans cet article plus de détail sur cette mystérieuse pratique, les différents cas dans le château et leur avis!

Lire la suite...

Partager : Partage

Rumeurs - "R. & Cie" ou "La mort au ralenti"

Hommage à vous ...

Lire la suite...

Partager : Partage

Rumeurs - L'édition P12 dernier vestige de la Gazette

Notre grand soeur, la majestueuse Gazette du Sorcier, n'est plus. Notre édition, l'édition P12, est la dernière épave de cet immense paquebot. Mais comment en sommes-nous arrivé là ? La suite en page 4 …

Lire la suite...

Partager : Partage

Rumeurs - Vlad III, dit le Comte Dracula, est de retour.

Pendant sa vie, Dracula se nommait Vlad III, prince de Valachie, et il avait un goût prononcé pour le supplice. Ce seigneur de la guerre mort au combat, en 1476, contre les turcs est devenu par la suite le Comte Dracula. Nous pensons que c'est Élisabeth VI, Duchesse de Transylvanie, amante de Vlad III qui aurai contaminé le prince après l'avoir retrouvé agonisant sur le champ de bataille alors que tout le monde l'avait déclaré mort. Depuis ce jours, le Comte Dracula effraye et malgré le fait qu'une vampire rebelle lui est planté un pieu en argent dans le coeur, les enfants tremblent en entendant son mythe. Cependant voilà, le célèbre et terrifiant Comte Dracula serait revenu parmi nous …

Lire la suite...

Partager : Partage

Rumeurs - La pendaison nargue la Gazette !


En se promenant dans les couloirs de la Gazette on peut entendre des « il s'est pendu » par là ou encore des « passe moi ma corde, c'est mon tour » par-ci ! Mais quelle est donc cette nouvelle manie de vouloir se pendre ?! Les rédacteurs et photographes auraient-ils étaient atteint d'un sort mystérieux et diaboliques ? La suite en page 3 de notre journal …

Lire la suite...

Partager : Partage

Rumeurs - Le Secret des Patacitrouilles.

Personne ne connaît le secret des Patacitrouilles... Non, personne ! Quel mystère se cache donc derrière tout cela ?

Lire la suite...

Partager : Partage

Rumeurs - Les cyberfloodeurs

Une rumeur selon laquelle les membres du perso seraient les plus grands floodeurs de P12 est-elle vraie ?! Vous vous posez souvent la question, ça vous torture l'esprit... cet article est fait pour vous !

Lire la suite...

Partager : Partage

Rumeurs - Une armée redoutable et sanguinaire...

Alors que le 31 octobre vient d'être célébré, les élèves et membres du personnel sont encore sous l'effet de la fête. Entre les projets organisées, jeux des plus divers, activités effrayantes… on ne sait plus où donner de la tête ! Tout le monde est bien d’ailleurs trop occupé pour se soucier des dangers qui les menacent…

Les professeurs, le concierge, des personnes sadiques et méchantes, il y en a plein ! Mais, savez-vous véritablement quels sont vos ennemis, des personnes que ni la peur, ni le sang et bien d’autres choses plus horribles encore, n’effraient pas ? Vous ne voyez toujours pas ? Laissez-moi vous éclairez là-dessus…

Lire la suite...

Partager : Partage

Faits Divers - Loup-Garous, Vampires : Les combats reprennent !

Il y a deux ans, le ministre de la magie venait de réussir à faire signer un acte de paix entre deux communautés : Les Vampires et les Loup-Garous. Les deux représentants s'étaient serrés la mains et bien qu'ils aient légèrement retroussé les lèvres en une expression de mépris, la rencontre c'était bien passée. Mais voilà que, sous couvert de se défendre, un loup-garou à lâchement et sauvagement tué une toute jeune vampire n'ayant pas encore toute sa force vampirique …

Lire la suite...

Partager : Partage

Faits Divers - Une histoire qu'on n'est pas prêt d'oublier!

Tout le monde (ou presque) a été au courant de ce fâcheux incident qui s’est produit avec le piratage de compte de la jeune modératrice HP : Elsa Charisma. Cependant, vous n’êtes pas au courant (honte à vous ! xD), vous n’avez pas tout suivi et vous avez besoin qu’on vous réexplique, ou tout simplement, vous voulez en savoir plus sur cette histoire abracadabrante ? Cet article est fait pour vous !

Lire la suite...

Partager : Partage

Faits Divers - La Trouille des Trolls.

Le Ministère de la Magie fermé le jour d'Halloween ? Un fait sans précédent, qui suscite bien des interrogations...

Lire la suite...

Partager : Partage

Faits Divers - Légaliser la Poudre de Mandragore

La Poudre de Mandragore doit-elle et peut-elle être légalisée ? Voici le débat qui fait rage - surtout dans les bureaux de la Gazette - en ce moment ...

Lire la suite...

Partager : Partage

Faits Divers - Aidez-moi, je suis un boulet !


Témoignage : j’ai testé la boulletisation.


Après m’être fait consciencieusement détestée par tous mes camarades Serpentards, ce que je pense avoir plutôt bien réussie, j’ai testé l’expérience très peu appréciée de devenir une boulette.

Profitant du retour d’Edea et de Zazamimoza, qui, vous l’avez sans doute remarqué, se sont fait bannir pour flood intempestif, je commençais aussi un flood léger, pour lequel je n’ai eu ni remarques, ni retenues, évidemment. Mais, contrairement à ce qu’on pourrait penser, être un boulet, c’est vachement cool quand on le fait exprès. Ca fait du bien, c’est drôle, et voir les autres enrager, c’est très gratifiant.
L’ennui quand on est un boulet, c’est que quand on cesse de l’être, personne ne vous prend plus au sérieux. Ainsi postais-je un topic que je qualifiais de « drole » mais qui fut aussitôt verrouillé. M’insurgeant par hiboux de cette injustice, le professeur consciencieux m’a expliqué qu’il n’avait pas compris le côté comique du topic. Comment lui en vouloir, puisque j’étais une boulette.

De retour dans ma salle commune, je me rendis compte que chacune de mes phrases, que je m’efforçais d’écrire en bon français et sans smileys, étaient prises à un premier degré tel que le sens en était détourné. Accusée à tord d’insultes, phrases incomprises, je tentais une réconciliation.

Il est vrai qu’après m’être fait détester de tous, un accueil chaleureux était trop optimiste.
Cependant, cette expérience m’a fait réaliser à quel point il était dur d’être un boulet. Tous les habitués du site se plaignent des boulets qui sont soumis à une torture psychologique, cependant, aucun ne se penche gentiment sur la question pour leur expliquer le vrai problème. Les boulets en ont marre des messages impersonnels qui leur disent d’aller lire la FAQ et le règlement et de revenir après. Et pour les rares qui essayent de s’en sortir, ils se font rejettés. C’est un effort intense pour arriver à se trouver une place.

Je vote pour la réintégration des boulets dans la vie P12ienne. Qui me suit ? =D

Article écrit par Majuma Saise.


Partager : Partage

Faits Divers - Abby et Brittany Hensel, un corps et deux esprits

Abby et Brittany Hensel sont nées le 7 mars 1990 Carver County, Minnesota aux États-Unis.

Ses deux siamoises possèdent un don particulier de vivre dans un seul et même corps, pour deux têtes. Etrange que de se dire de pouvoir mener une vie parfaitement normale. Elles ont deux colonnes vertébrales, quatre poumons, deux bras et deux jambes. Unis à jamais, les deux jeunes filles partagent le même corps depuis leur naissance.

Leurs parents ont décidé à leur naissance, de refuser une opération qui aurait permis de les séparer, parce que cela aurait signifié au minimum la mort d’une d’entre elles. Depuis lors, les jumelles ont dû trouver des compromis pour vivre ensemble. Voilà qui ne les empêche pas de jouer au voleyball, de faire de la natation ou encore d’aller en voiture à l’école.
A l'âge de 12 ans, les deux « jumelles » ont subit de lourdes opérations au niveau de la colonne vertébrale et de la cage thoracique afin qu'elles ne s'étouffent pas durant leur croissance. On pourrait croire qu'il est difficile de vivre ainsi, mais ce n'est pas le cas des deux jeunes adolescentes.

Ne partageant pas les mêmes goûts vestimentaires, il n'empêche pas à Abby ou Brittany de s'habiller de manière différente (changer le col, ou bien coordonner leurs goûts). Ayant deux cerveaux, deux estomacs, deux coeurs, elles arrivent à courir et marcher normalement. La partie gauche est dirigée par Brittany et la partie droite par Abby.
En matière d’études elles se complètent parfaitement: tandis que Britty préfère les rédactions littéraires, Abby trouve son bonheur dans les mathématiques moldus.


Pour la science, les deux soeurs restent une énigme car, bien qu'elles partagent le même corps, elles mènent une vie parfaitement équilibrée, comme toutes les jeunes filles de leur âge. Toutes deux ont des personnalités totalement différentes et peuvent compter sur de nombreux amis qui sont là pour les protéger.

Pouvant coordonner leurs mouvements, les deux jeunes américaines arrivent à vivre une vie parfaitement normale hormis leur physique bien étrange. Mais pour la science, ce phénomène reste un mystère. Le plus curieux reste à voir pour les années futures. Les jumelles souhaitent toutes deux avoir des enfants et leur choix au niveau des études semble très différent.
Qu'en adviendra-t-il de nos siamoises ? Seul l'avenir nous le dira.

Partager : Partage

Faits Divers - Précieux-sang du Christ, Ordre des Soeurs Infirmières

L'Ordre des Sœurs Infirmières du Précieux-Sang du Christ, fondé en 1895 par la bien-aimée sœur Marie-Ange de Berville, a pour vocation de dispenser soins et réconfort aux innocentes victimes de la guerre et de l'oppression. Il se distingue par une discipline quasi militaire et fait partie des rares ordres à ne pas avoir supprimé le port de l'habit après les réformes du concile Vatican II. Sa coutume de recruter de très jeunes filles parmi les enfants abandonnées et handicapées du monde entier a été souvent critiquée. Les Sœurs Infirmières, qui ne sont guère plus de trois mille aujourd'hui, se sont illustrées par leur bravoure et leur sens du sacrifice au cours des deux Guerres mondiales et, depuis, sur de nombreux terrains d'opérations où plus de cent vingt d'entre elles ont trouvé la mort, ce qui en fait l'ordre des temps modernes qui aura payé le plus cher tribut aux conflits. La tradition veut, en effet, que les Sœurs Infirmières refusent d'abandonner les communautés et les individus au secours desquels elles se sont portées, conformément à la devise de l'Ordre « Où nous allons, nous restons. »

Ne serait-il donc pas étrange d'avoir surpris Soeur Hanna Behat quitter son lieu de transition le sort du grand crime ? Le 14 octobre 2009 dans les environs de 22h, une jeune sœur infirmière serait venu sur les lieux d'un crime. Ce méfait aurait été commis par un néo-mangemort dirigé sous les ordres d'un soit-disant « retour du seigneur des ténèbres ». Mais il s'agissait sûrement plus d'une divagation de l'esprit de cet être sans cœur, que d'un fait réel et crédible.
Le fait est, que Hanna Behat serait la première et la dernière à rompre la devise de l'Ordre des Sœurs Infirmières. En effet, non loin de croire qu'il s'agissait d'un crime que de laisser le pauvre Edward Smith agonisant dans les débris de son atelier, la jeune Behat serait partie « chercher de l'aide ».
Agé de 49 ans, Edward Smith faisait parti d'une association contre les sectes. Il avait accusé à de nombreuses reprises que l'Ordre des Soeurs Infirmières n'était qu'une organisation secrète de l'état pour prêcher mauvais sans sur les terres d'Ecosse. En quittant son poste, laissant Mr Smith mourir sur place, Hanna Behat est considérée comme assassin.

La jeune femme de 22 ans sera jugée devant le tribunal des crimes et délit au Ministère de la Magie à Londres, le 28 octobre 2009.
Mais ne serait-ce pas la volonté de tout homme ? Laisser quelqu'un mourir pour avoir dénoncer une cause que l'on croyait bonne à tout prix ? Il est certain que face à une telle situation, il est parfois difficile d'agir autrement que de sauver une personne que l'on méprise pour tous les dires qu'il aurait put étaler au grand publique. Cependant, Hanna Behat ne pourra plus exercer la profession de soeur infirmière. N'ayant pas accomplie son devoir jusqu'au bout, elle sera éjectée de l'ordre. Maintenant tout dépend du bon vouloir de notre cher Ministre de la Magie.

Mais comme d'habitude, celui-ci nous laissera septique sur sa décision. Prendra-t-il cette affaire sérieuse, ou clôturera-t-il le sujet en un coup de marteau pour envoyer Mlle Behat sous les barreaux pour meurtre ?

Article écrit par Nicholas Trager

Partager : Partage

Sports - Quidditch de rue




Le grand moment est arrivé pour nos jeunes héros de la rue. Le Quidditch de rue, communément appelé Quidd'street revient à la mode ! Laissé à l'abandon pendant de longues années, ce sport tout à fait illégale par les lois en vigueur énoncées par le code civil n°203, reprend forme dans le monde entier !

Mais quel est le but principal du Quidd'street ? C'est un sport urbain qui se pratique dans les rues. Il possède bien entendu les mêmes règles que le Quidditch normal, sauf que tous les coups y sont permis ! Traverser les villes, les petites ruelles interdites, voire inévitables lorsque l'on se fait courser de très près par un batteur enragé... Il faut faire attention à tout ! Moldu, bus, voitures ou même murs et grillages ! Le Quidd'street s'associe bien à un sport de rue où l'on doit utiliser tous les éléments possibles pour en découdre une harmonie parfaite avec l'esprit conviviale de la rue. On ne sait pas vraiment depuis quand est apparut ce sport, mais d'après des sources confidentielles, il aurait fait ses premières apparitions à Chicago, maintenant capitale du Quidd'street !

Bien entendu le Ministère de la Magie ne reste pas indifférent face à cette nouvelle vague. « C'est un sport beaucoup trop violent ! Plusieurs morts par an, rien qu'en pratiquant stupidement une traversée entre des voitures moldus pour essayer d'y attraper une balle ! Mais c'est la mort qu'on trouve au bout du compte » dévoile le sous président des affaires sportives. « Il ne reste pas moins que la plupart des joueurs de rue restent très imprudent lors de leurs nombreuses parties ! Se dévoiler au monde moldu est un acte des plus scandaleux ! Il nous est quasi interminable de continuer à nettoyer tous leurs dégâts après passage » nous raconte le sous intendant de l'organisation des Oubliators.
Bien entendu, ce petit manège ne s'arrête pas là ! Le Quidd'street est bien connu dans les pays étrangers pour ses nombreux paris entre les catchs des diverses équipes. Des paris qui peuvent monter à des sommes colossales ! Du coup, la mafia sorcière a commencée à rentrer dans le système des paris et règlement de compte entre membres d'équipes de tout genre. Plusieurs disparitions d'excellents joueurs ont été mentionnées à Shanghai ou même New-York.

Basé principalement sur la jeunesse, les joueurs de Quidd'street se sont donné un nom. Commun à toutes les nationalités, les joueurs de rues se seraient attribué le titre de « Strayers » ( joueur de quiddstreet, un mélange entre Street et Players), ou Strayeurs en français, qui sont considérés comme des criminels et sont donc passibles de prison. « On dit aussi que "Strayeurs" proviendrait de "frayeurs" car les joueurs aiment se faire peur: ils n'ont pas le droit à l'erreur... »

A l'encontre de toute attente, le Quidd'street reste un sport étonnement passionnant ! A la différence du Quidditch dont nous avons la précieuse habitude de voir se défiler dans nos gradins, le Quidd'street utilise de nombreux symboles de leurs pays ou régions. On utilise les objets du pays ou équipe d'accueil. On y voit des souafles originaux, des cognards verts, balais ou tapis volants etc..
Bien entendu, ne serait-il pas ennuyeux que de garder les mêmes règles qu'un sport connu mondialement ? Il faut essayer de divertir les attentes de nos jeunes gens pour les attirer dans un nouveau monde complètement extraordinaire ! Comment se déroule donc une partie de Quidd'street ?

Il n'existe encore aucune équipe de rue en Ecosse et Grande-Bretagne. C'est donc avec quelques recherches avancées vers d'autres pays comme la France, le Canada ou encore la Russie, que nous avons pu soutirer quelques règles de bases:

9 membres forment une épique soudée. La présence de gardien est prohibée, sachant qu'aucun but n'est présent dans les rues. Un attrapeur, 4 batteurs et 4 poursuiveurs. Les batteurs ont le même rôle que dans les règles de l'art du Quidditch normal, leur but est de renverser leurs adversaires. Les poursuiveurs se passent le souafle et marquent dans des cercles de différentes couleurs, qui apparaissaient aléatoirement au cours de la partie (dans une zone bien définie). Tous les joueurs possèdent une carte de la zone en début de partie pour ne pas être hors jeu. Les cercles apparaissent grâce à un sortilège définit par l'arbitre au début de la partie. Le but ? Trouver un cercle avant de marquer. Etant quasiment impossible d'attraper le vif d'or, de nombreuses critiques ont fait part d'une polémique bien importante dans certains pays. Apparemment, le grade d'attrapeur ne servirait pas à grand chose... Cependant, Igor Varoski, un jeune homme de 22 ans serait l'un des meilleurs attrapeur de toute l'histoire du Quidd'street. La Russie aurait gagnée de nombreux tournois clandestins les années précédentes notamment en Espagne et en Belgique.
Mais pourquoi impossible d'attraper le vif d'or ?
« N'oublions pas que nous jouons nos parties dans une zone délimitée d'une ville ! Ce n'est pas comme sur un terrain de Quidditch ordinaire, où seuls les gradins peuvent faire office d'obstacles. » déclare le célèbre Igor Varoski.
Bien entendu, la fin d'un match se résume à la capture définitive du vif d'or, où bien si l'une des deux équipes réussie à avoir un score de 600 points ! Il se peut que le match s'arrête lorsqu'il ne reste plus que 4 joueurs en jeu. (n'oublions pas que ce sport est cruellement dangereux !)

Chaque année des tournois clandestins de Quidd'street ont lieux dans différents pays. L'Europe n'est pas très favorable à organiser ce genre de festivité, mais Chicago, le berceau du Quidd'street est ouverte à toutes les opportunités. Le prix ?
« Le seul prix est la fierté et le plaisir de jouer » annonce avec motivation le batteur n°1 de l'équipe d'Australie, Jesse McRenfree.

Jeu qui privilégie astuce, vitesse et cran ! Alors quelle équipe prendra forme sur les terres d'Angleterre ? Quelle sera son nom et surtout quels seront ses membres ? La question reste encore sans réponse... Mais peut-être que nos jeunes étudiants de Poudlard en feront parti ?

Article écrit et illustré par Nicholas Trager.

Partager : Partage

- page 1 de 2

© 2009-2019 Poudlard12.com :: Propulsé par Dotclear