La Gazette du Sorcier - Edition Poudlard12

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 1 octobre 2020

Projet Memoria - Alternative aux devoirs ou calvaire marathonien ?


Encore un article sur le RP ? Oui, mais non. Ici on va parler de monter ses années en faisant du RP. Car oui, pour ceux qui ne le savent pas, il est possible de passer d'une année à l'autre grâce au Projet Memoria tenu par la très compétente équipe des Aurors. Néanmoins, si monter ses années en RP est tel que les dragées, je ne le conseille à personne. Car oui, à 950 dragées l'année, soit 475 gallions réparti sur 10 trimestres, donc 30 mois sachant que 24 mois ça fait deux ans, votre personnage va vieillir plus lentement que vous. Certes j'exagère, les dragées peuvent être aussi gagnées en salle commune, même si ça reste souvent de faibles montants pour l'investissement que ça demande. Bref, quelle est le degré d'exigence du vieillissement par RP ? (Oui cet article va avoir des chiffres)

Ici je ne vais me baser que sur une source de gain de souvenir personnels. « 10 messages valides et constructifs dans n'importe quel RPG du Monde Magique » pour 5 souvenirs personnels. Les autres sources sont plus intéressantes, mais plus rares et ne composeront pas, pour le commun des RPGistes, la majorité des gains en terme de souvenirs.

10 messages valides c'est une page de RP. Oui, une page de topic c'est 20 posts, mais vous faites du RP avec un partenaire le plus souvent, donc sur une page il n'y aura que dix de vos posts. Maintenant pour monter d'année en année, le prix de souvenir personnels varie selon l'année et selon la mention avec laquelle vous obtenez votre année. Soit vous l'avez en Acceptable, Effort Exceptionnel ou encore Optimal. À chaque fois que je donnerai une fourchette, le chiffre le plus bas sera pour Acceptable et le plus haut pour Optimal.

Donc, combien de pages faut-il faut pour monter de la première à la deuxième année ? Il vous faudra entre 10 et 13 pages de RP. Ce qui en soi semble facile. Du coup, qu'est-ce que ça donne de la première à la cinquième année ? Il vous faudra entre 52 et 64 pages de RP. Oui... Si vous vous appelez Opale vous pouvez faire ça en une journée... Donc tout dépend du rythme de chacun.

Alors, allons plus loin. On va calculer le nombre de mots que ça demande. Pour faire ce calcul on multiplie le nombre de page par dix, pour retrouver le nombre de postes (car oui, entre 52 et 64 ça veut dire entre 520 et 640 posts, ça déjà ça a l'air moins faisable). Si vous faites 300 mots, cela vous demandera un total allant de 156 et 192 MILLIERS de mots. Si vous en faites 500 c'est un total allant de 260 et 320 MILLIERS de mots. Enfin, si comme moi vous aimez bien faire 700 mots ce sera entre 364 et 448 MILLIERS de mots.

Cela est trop abstrait pour vous ? Prenons des références. Selon ce site, un roman jeune adulte comporte entre 55 et 70 mille mots. Et c'est cohérent. Si vous faites 700 mots par post, pour passer en cinquième année vous devez écrire 4 livres (un par année que vous passez) qui a entre 91 et 112 mille mots. Pour vous donner une idée, Harry Potter 1 c'est 76 mille mots. JE VEUX FAIRE DU RP, PAS DEVENIR ÉCRIVAIN !

Bien sûr, ce ne sont que des chiffres pour avoir un petit comparatif, il est important de rappeler qu'il est déjà plus qu'agréable de pouvoir passer d'une année à l'autre autrement que par des devoirs, chose qui n'a pas toujours été le cas et qui récompense réellement l'investissement. Il faut saluer l'initiative même si on se posera toujours la question de l'équilibrage. Finalement aucune solution ne semble aussi attractive que les devoirs vides pour montrer rapidement afin d'atteindre la Septième. Et toute autre solution que les devoirs pour monter d'année semble plus inciter aux devoirs car demandent plus d'investissement ou d'attente. Néanmoins il est important de rappeler que même si la destination est attrayante, c'est le chemin qui est mémorable.


Rédigé par Aidan Dynamite Illustré par Alaska Gump

Partager : Partage

Top / Flop

Partager : Partage

Nouveau règlement, nouveaux problèmes


La plupart des articles qui sont écrits sont là pour vous divertir. L'information est souvent secondaire. Ici ce sera l'inverse, car nous allons parler règlement. En effet, avec la rentrée, un nouveau règlement est sorti. Il est alors du devoir du journal d'en parler de vous faire un résumé de ce qu'il faut en retenir.

Je vous vois venir. Aidan écrit un article sur de la modération, il va forcément critiquer. Et vous avez raison. Néanmoins, commençons par le positif. Car du positif il y en a à dire. Déjà, il est bien plus complet que le précédent. Tout membre qui prendra la peine de le lire aura toutes les informations dont il a besoin. Les sanctions restent les mêmes, mais il connaît les étapes de la modération de chaque infraction, avec la durée des sanctions quand c'est possible. Le tout est assez pédagogique malgré un aspect très pavé.

De plus, on voit qu'il a été réfléchi. Ce n'est pas une nouveauté pour de la nouveauté. Ce n'est pas comme un topic qu'on refait juste parce qu'il a un an ou deux en changeant à peine un mot dans le bousin. Non, ici les innovations vont vraiment traiter les problèmes de modération qu'il y a eu. Les recrutements post-bannissement ont posé problème, c'est précisé dans la nouvelle version. Les recrutements post-rétrogradation ont fait grincer des dents, même tarif. Il en va de même pour les partages d'écran durant bannissement (cette précision est peut-être de ma faute, oups).

La distinction entre IG et IRL, avec la prise en compte de l'activité en dehors du site répond aussi à un besoin de modération. Fini les piques sur le serveur Discord où il y a un grand nombre de P12iens. Idem pour les salons privés sur IRC qui bashaient en continue des membres. Tout cela dans le but d'assurer l'amusement et la sécurité de tous, malgré un risque de Big Brother qui ne semble pas gêner outre-mesure.

Les problèmes IG sont réglés par la Direction et le personnel, les problèmes IRL sont gérés par la TGP (l'association de P12) ou le Magenmagot (une cour de justice magique). Là aussi, c'est assez bien pensé. Le harcèlement pouvant avoir des conséquences juridiques réelles, l'association semble plus appropriée pour gérer ce genre de cas, pour peu que son bureau soit compétent en droit.

Néanmoins, même si c'est bien pensé, c'est ici que ça coince. Car utiliser un Magenmagot pour gérer des affaires, c'est... Eh bien c'est comme la CJM (Cour de Justice Magique, qui a notamment disparue à la suite d'un avertissement rendu pour hypocrisie). Une cour anonyme qui a un responsable et qui devra rendre des comptes à personne ou presque dans une très grande opacité... Les parallèles sont faciles. Heureusement, elle aura l'expérience de la CJM pour éviter de répéter les mêmes erreurs...

Sauf qu'à cela s'ajoute un autre problème : le manque de courtoisie, le bashing, le harcèlement, ou comme je l'appelle Sainte-Trinité du Fourre Tout, ont des définitions encore très vagues. C'est simple, ce sont les mêmes que le règlement précédent. Points qui posaient déjà de gros problèmes de modération pouvant donner un très grand laxisme ou un régime digne des années 30.

Est-ce un problème ? En dehors de l'image d'une Bianca moustachue se faisant appeler Petite Mère des peuples, pas réellement. Car même si le manque de courtoisie sera toujours cette chimère impossible à définir représentant un cas limite très difficile à modérer, il n'en est pas moins un outil utile afin d'arbitrer les conflits. En effet, toutes les critiques que je pourrai faire ne sont pas tant sur le règlement en tant que tel. La direction a très bien travaillé dessus, sous la tutelle de TGP. On a un ensemble cohérent et complet pouvant évoluer selon les besoins. On pourrait critiquer l'axe pris dans cette réglementation qui met en avant celui qui prend tout mal... Une forme de victimisation à son paroxysme, mais même ça on ne peut pas tant le reprocher au règlement car c'est un chemin emprunté, non pas par la direction, mais plus par l'association qui estime que cela permet de rendre le site accessible pour tous.

Il ne reste donc qu'à saluer ce travail qui n'était pas si évident à faire. Ce nouveau règlement est un très bel outil. Voyons ce qu'il en sera de son utilisation.


Rédigé par Aidan Dynamite Illustré par Alaska Gump

Partager : Partage

Qui mème me suive














Rédigé par Aidan Dynamite Illustré par Alaska Gump

Partager : Partage

Des duels au sommet de la mort


Les duels... Sincèrement c'était un des modules que j'aimais le moins. Pourquoi ? Entre les sorts qui mettent trente ans à monter, les personnes qui vous agressent pour finalement devenir inactive et le côté répétitif et rébarbatif du truc... Il y a de quoi choisir.

Alors pourquoi avoir dit « c'était » ? Finalement les duels ont toujours le même module qui pourrait faire fuir toute personne ayant connu autre chose qu'internet des années 2000. Certes, mais aujourd'hui il a des arbitres. Je reformule. De bons arbitres.

Quand j'avais vu Zack avoir ce grade, je m'étais dit « Tiens, le CA se met aussi aux emplois fictifs... » Je n'aurai pas plus me tromper. Car lui et Alyne ont démontré cet été qu'il était possible d'avoir une animation intéressante, malgré un module qui ne semble pas être fait pour. À défaut de l'aide de l'architecture, déjà très occupée, pour rendre les duels plus dynamiques ils se sont servis de... Mais si vous savez ce truc qui fonde les arguments des progressistes... Ah oui, l'imagination !

Imaginatif, ils l'ont été. Ils ont bien surfé sur la vague Révélation et Secret. Ce n'était pas qu'un simple tournoi où on cochait des cases de sorts comme des [Blague censurée par Celty]. En effet, trois manches, chacune avec ses épreuves et ses points. Plus le temps passait, plus la pression montait entre les participants qui se plaisaient à se vanner. Bien sûr, la salle de duel restait le cœur de l'animation, mais elle n'était plus limitée à l'intérieur de ses murs, si bien que même moi je me suis surpris à y participer.

Une bonne animation ? Non. Elle a été excellente, car là où on aurait pu se contenter de ça, Zack et Alyne ont ajouté un troisième camp : Celui des forces du mal qui pointait en secret sous la forme d'un pro-révélation ou un pro-secret. Banal ? Certes. Néanmoins, imaginez vous trimer à ramener des points pour votre camp comme un dératé pour vous rendre compte qu'un de vos compagnons d'arme avec qui vous avez fait la moitié de vos points n'était en réalité qu'un traître... Et oui, ils ont réussi à rendre les duels surprenants. Ce qui est un exploit en soit.

Quoi, il y a plus que ça ? Et oui. Car l'animation de cet été, qui était déjà une grosse animation, n'était en réalité qu'un teaser pour une animation encore plus grosse qui durera toute cette année scolaire : Le maître de la mort. L'idée est simple, chaque tournoi de duel de cette coupe permettra de remporter une relique. Est-ce tout ? Non. Mais je ne vous gâcherai pas le plaisir de la découverte.

Découverte qui se fera tout au long de l'année. Si vous hésitez, n'hésitez plus et filez dans la section de la Salle des duels voir ce que cette équipe vous a réservé. Les tournois longs et ennuyeux vont changer. Impossible de dire si ce sera en bien ou en mal, même si la performances des arbitres cet été donne une idée sur la réponse. Ils ont réussi à me convaincre de suivre ça et j'espère vous convaincre à faire de même.


Qui n'a jamais rêvé d'être le maître de la mort ?


Rédigé par Aidan Dynamite Illustré par Elea Loohest

Partager : Partage

Publicité - Le cluedo

Illustré par Dakota Gilberti

Partager : Partage

© 2009-2019 Poudlard12.com :: Propulsé par Dotclear