La Gazette du Sorcier - Edition Poudlard12

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi 1 août 2020

Radio CA : Un regard sur Bianca Gordon

Hello le château ! C’est radio CA qui vous parle. Quoi ?! Vous ne connaissez pas radio CA ? C’est tout simplement LA prochaine radio à la mode. Entre trahison, petits secrets et joie intense, le CA n’est pas un long fleuve tranquille. Et aujourd’hui, nous allons nous intéresser à un membre tout particulier de la communauté des sorciers. Comme vous vous en doutez, ce membre est du CA, autrement on aurait pas appeler cela la radio du CA. Si je vous dis Poufsouffle ? C’est pas assez précis…si je vous dis école ? BINGO ! Aujourd’hui, c’est un entretien très spécial avec Bianca Gordon que nous vous proposons.



Interviewer Top secret : Bonjour Grace !

Bianca : Wesh alors o/ Rpz Grace McGillis, toujours dans nos coeurs.

Interviewer Top secret : C'est quoi l'histoire de ton pseudo ?

Bianca : A la base, j'étais Grace McGillis sauf qu'askip, y avait une autre Grace qui traînait dans le coin. C'était un peu compliqué, j'avais des coeurs qui m'étaient pas destiné et ça manquait cruellement de personnalité (même si Grace > all). Donc quand j'ai eu les dragées nécessaires, boum je suis devenue Bianca Gordon, alias Bibi et j'ai eu la chance de trouver mon Bernard. Parce que j'aime ce pseudo et que Gordon, c'est coolax.

Interviewer Top secret : Quel est le projet dont tu es la plus fière depuis que tu fais partie du personnel ?

Bianca : Good question T.T Et horrible aussi. J'hésite, y a des projets qui remontent donc je m'en souviens plus de ouf. Je vais dire l'organisation des 15 et ce qu'on a pu préparer avec Artus, c'était pas simple mais c'était grave chouette *-* Et sinon, la refonte de la salle du personnel, maintenant, y a des paillettes partouuut.

Interviewer Top secret : En vrai tu peux nous le dire, qui est le membre du CA que tu préfères ?

Bianca : PERSONNE. Je lutte chaque jour contre l'oppression du Ministère, vous êtes tous des ennemis de la mère patrie Poudlardienne. Ah du coup, je vais dire Alpha, ma seule alliée dans cette révolution sans pitié. #BiancaGuevarra

Interviewer Top secret : Si tu étais un personnage de l’univers d’Harry Potter, qui serais-tu ?

Bianca : Albus Dumbledore, tmtc, le filtre insta a parlé, il a murmuré 'tu es Dumby'. Après, si on zappe le philtre, je dirais Helga Poufsouffle, parce qu'elle était spécialiste en sorts de cuisine et comment vous dire que c'est ma vie.

Interviewer Top secret : Depuis ton entrée dans le CA, nous avons l’impression que tes collègues du pôle Ecole disparaissent de plus en plus… as-tu une explication ? Penses-tu être la prochaine ?

Bianca : Je pense à un complot du Ministère mais que le peuple pédouzien se rassure, je tiendrai, jusqu'à la mort s'il le faut mais je lutterai, je survivrai à ces tentatives d'assassinat. Mes camarades tombés au combat ne seront pas partis en vain, j'honorerai la mémoire de tous ces disparus. Pour Carrie !

Interviewer Top secret : Si tu étais un gif, lequel serait-ce et pourquoi ?

Bianca : Un gif de canard ou de loutre, ou d'Inès Reg. Un gif qui représente l'une de mes trois passions dans la vie quoi, des canards, des loutres et des paillettes. Celui-là est cool, un canard un peu maladroit mais qui s'enjaille, avec du love à revendre :

Interviewer Top secret : Si tu pouvais dire un message pour la Bianca du passé, (ou la Grace), lors de son arrivée dans les murs du château, quel serait-il ?

Bianca : "Tu vas vivre des dizaines d'aventures incroyables, rencontrer des gens merveilleux alors profite bien de chaque instant. Ah et travaille ta diplomatie plus tôt. Boulette."

Interviewer Top secret : Tu es plus jaune ou noir ?

Bianca : Noir, le jaune jure avec ma couleur de cheveux.

Interviewer Top secret : Quelle est ta routine lorsque tu te connectes sur P12 ?

Bianca : Je regarde si j'ai des MP et j'y réponds. Si y a des demandes, je m'en occupe immédiatement comme ça c'est fait. Je fais un tour sur le tchat, je tape la discut et en même temps je fais un bilan de ce que je dois faire sur P12 (Merlin et Honeydukes), puis je jette un oeil aux projets du CA, j'avance là où il faut. Et entre tout ça, je trouve un moment pour me plaindre d'un truc, en mode drama queen. En vrai, c'est tellement variable, le taf est assez chronophage mais je varie vraiment en fonction du jour et des priorités, si y a Vis ma vie ou non à faire today par exemple.

Interviewer Top secret : As-tu un petit secret à partager avec la communauté magique ?

Bianca : En vrai je suis un bot. Le secret est trop lourd à porter.

Interviewer Top secret : Quels sont les projets sur lesquels tu travailles actuellement ?

Bianca : En ce moment je m'occupe de refaire les FAQ du personnel côté école, recalculer le budget d'une équipe et puis rebosser le système de Coupe annuelle et puis la préparation de l'été !

Interviewer Top secret : Si tu devais définir le CA en une phrase, laquelle serait-ce ?

Bianca : Un océan de paillettes et de canards.



Nous espérons que vous apprécié ce regard sur Bianca Gordon et nous vous donnons rendez-vous très bientôt pour un nouveau Radio CA ! Tututuuuuutuuuu !


Partager : Partage

Troubles à Poudlard


Vous avez toujours rêvé d'être un.e détective. D'opérer dans l'ombre et découvrir les pires secrets sur tout le monde. Ça tombe bien, puisque dans le contexte difficile qui sévit entre le Collège de Poudlard et le Ministère de la Magie britannique, les complots se font de plus en plus insistants. Certains sont vrais, d'autres non. On parle de trahison d'un côté, d'évincement de l'autre, mais on ne sait pas qui se trouve derrière tout ça. C'est là, que vous faites votre entrée.

Trois personnes sont soupçonnées fortement. Pourtant, les groupes, Pro-Secret et Pro-Révélations, sont bien présent au château. Ils ont même enrôlé des élèves. Certaines figures importantes de l'environnement de Poudlard ont aussi semble-t-il une certaine influence. Je parle bien sûr d'Aimyli, qui vient tout juste d'être promue au poste de Directrice de Département. À peine a-t-elle fait son entrée dans les hautes sphères décisionnelles que les confrontations éclates. Nous avons aussi Camille Dubois, qui est bien discrète depuis que le conflit à éclaté. Serait-ce pour mieux en profiter par la suite, quand tout le monde sera fatigué de se frapper à coup d'arguments et d'affiche #Proquelquechose ?

Dans tous les cas, certains employés du Ministère, SURPRISE, veulent faire la lumière sur tout ça. Serait-ce parce qu'ils sont dans un camp ou un autre ? Je dirais que si le camp neutre existait, ils en feraient parti. Toutefois, il leur est impossible d'enquêter sur leurs employeurs, c'est pour ça qu'ils font appel à vous. Oui, oui, petits enquêteur.ice.s en herbe. Ou Espion.ne.s en herbe. Vous serez plongé dans une enquête plus vraie que nature et devrai trouver qui fait partie de la cellule pré-révélationniste et si quelqu'un, quelque part, les a aider. Que ce soit côté École ou côté Ministère. Peu importe vos convictions, il faudra faire la lumière sur la soudaine apparition de cette cellule et l'intention, pour chacun des camps, de voir apparaître ou disparaître cet acteur gênant.

Enfilez votre trench coat et votre deerstalker et préparez-vous à prendre part à la plus grande enquête que Poudlard aura connu. Rendez-vous les couloirs pour vous inscrire, vous avez jusqu'à dimanche 2 août !

Bonne chance !


Cet article a été possible grâce aux informations d'Ellana Spleen.


Partager : Partage

Poudlourd, c'est la guerre !


Je ne sais pas ce qu’il se passe. Mais ça sent mauvais.

J’avais quitté Poudlard très tôt à la fin de l’année. L’été, mes collègues du professorat n’ont pas besoin de moi. Dans les bureaux de la Gazette, je sentais Elea sur les nerfs. Elle était persuadée que quelque chose de gros allait arriver. J’ai haussé les épaules – j’avais déjà prévenu que je prendrais deux mois de vacances. Pendant deux semaines, je demeurai, sans trouble aucun, chez mes parents à la campagne. Mais dans le train qui devait me ramener vers Londres, j’allumai la radio et l’entendai pour la première fois.

« ...le Ministère soupçonne que ce groupe dissident aurait des liens avec Poudlard. La Ministre Tal Moundine aurait déjà lancé une procédure de perquisition à l’intérieur de l’école. »

Puis le premier témoignage. Je sursautai ; c’était la voix d’une de mes élèves, une jeune fille très prometteuse et studieuse – Avis Shelley.

« Je suis et resterais pro-secret, que le Ministère s’empare de l'École s'il le faut. »

Alors que je débarquai à la gare de King’s Cross, je vis une personne, toute d’imperméable noir vêtue (bien qu’il ne fît pas très frais sous cette coupelle de fer) me faire signe. Je m’approchai, ma main posée sur ma baguette dans ma poche, au cas où. Ce fut à peine si je la vis me tendre une lettre – l’instant d’après, elle disparaissait dans la foule des voyageurs. Je dépliai la missive. C’était de Bianca.

Notre chère école est aux abois. Tu ne le sais pas, mais les élèves n’ont pas encore été autorisés à rentrer chez eux. Pour les occuper, nous avons décidé de leur donner des devoirs de vacances, mais ils en profitent pour faire valoir leurs opinions politiques ! Pire : certains de nos collègues les encouragent en leur donnant des points supplémentaires. Reviens, s’il te plaît.

Je fus, à cet instant, tenté d’obéir à ma directrice. Mais je devais me rendre à un séminaire sur les dernières recherches en runologie et nous étions déjà au bord de l’annulation à cause du virus qui ne semblait pas s’émouvoir de nos débats sur la séparation entre moldus et sorciers. Je pris donc ma correspondance. Et dans le train, à moitié somnolent, je rallumai, pour une raison incertaine, la radio.

« Tissard & Brodette vous propose une nouvelle collection ! Portez fièrement les couleurs de votre camp ! Que vous soyez pro-secret ou pro-révélation, ici à Tissard & Brodette, nous ne faisons aucune dist… »

Changement de canal.

« Tout ça pour dire que je trouve qu'on critique beaucoup trop facilement le Ministère alors qu'on a le point du vue du petit rebelle endoctriné par un vieux, et qui adule peut-être un peu trop son école, qui n'est pas si irréprochable. » (applaudissement) C’était le discours d’un jeune élève de Poudlard, Mr Flynn Sinclair. Vous écoutez bien Politiquement Magique et nous sommes en direct du grand débat organisé par la CMI. Le nouvel intervenant est… »

Changement de canal.

« Quewa ?! Le Ministère est à nos portes ?! C'est un scandale ! Si je suis plutôt pro-secret de base, je ne peux laisser cette tentative d'ingérence impunie. Je serai donc pro-école, et par conséquent, pro-révélation. » Déclaration touchante du jeune Alexander Winchester, un élève de Poudlard où se déroule en ce moment-même...

N’y avait-il personne de Poudlard pour parler ? Je rechangeai.

« Je ne suis pas toujours un partisan du Ministère mais je suis un Pro-Secret dans l'âme. Le choix est donc vite fait. » - Merci pour votre intervention Mr… »

Clic. Pas besoin d’écouter la suite. Je reconnaissais cette voix entre mille. Une voix bourrue, digne du demi-géant qu’il était. Bastien, comment peux-tu abandonner ta maison ? Les arbres défilaient près de mon crâne, de l’autre côté de l’épais vitrage. Le vrombissement sourd du métal des roues contre celui des rails m’emplissaient la tête. Je finis par m’endormir tout à fait.

J’avais une adresse, à Oxford. Peut-être aurais-du faire preuve de savoir-vivre et passer d’abord à l’hôtel y déposer mes affaires. Mes pas se hâtaient le long des allées boisées de cette si célèbre ville et bien plus célèbre université. Je vis l’immense porte du hall où se tiendrait notre séminaire, à demi-ouverte. En sorti un homme, du même âge que moi, que je reconnus comme mon vieux camarade de classe Oliver. Mes traits se détendirent. Cependant, presque aussitôt, il fut flanqué d’une autre personne que je ne reconnaissais pas. Et cette personne ne s’embarrassa d’aucune politesse.

« Êtes-vous bien le doyen de l’école de Poudlard ? » me demanda-t-il tout de go. »

Je balbutiai un « oui ». Aussitôt, il me prit par le bras et m’emmena à l’intérieur. Nous passâmes devant la grande salle préparée – une estrade, des nombreuses chaises, un coin buffet pour se restaurer entre deux conférences – et m’entraîna dans les entrailles du bâtiment XIXème. Toutes les portes derrière nous furent refermées. Nous parvînmes finalement dans une sorte de crypte qui sentait l’humidité (et étrangement, les haricots brûlés).

« Que se passe-t-il ? » osai-je enfin.

Ce fut Oliver qui vint à mon secours.

« C’est une véritable guerre qui vient de commencer. Les deux camps poussent à la radicalisation de leurs partisans avec un système à points absolument odieux. Tu peux gagner des points en provoquant une personne du camp adverse en duel et en remportant ce duel ou en créant un quiz sur un personnage sorcier si tu es pro-secret et au contraire sur un personnage moldu si tu es pro-révélation. Et tu sais à quoi sert ces points ? »

Question rhétorique. Je pouvais inventer des raisons (replanter des arbres en Bolivie, acheter des marshmallows pour les cours d’Astronomie), mais Oliver n’était pas là pour rigoler. Moi non plus d’ailleurs.

« Non. »

« À acheter des sanctions ou des privilèges. Un exemple de privilège : pouvoir occuper la meilleure table des Trois-Balais pendant une semaine. Et un exemple de sanction ? Changer la signature d'un de ses adversaires en son bon vouloir et ce, pendant 24H. Autant dire que ce ne sont que des manières détournées de faire sa propre petite propagande dans son coin ! »

Oliver est pâle, las.

« Si ça continue, cette guerre d’idées pourrait dégénérer en guerre d’armes. Voire pire. »

À cet instant, la radio qui crachotait dans un coin devient subitement plus forte et les mots s’éclaircissent. C’est la voix d’une jeune fille, encore. Celle de Matka Omens, une des préfètes de Poudlard.

...est temps que le Ministère remette de l'ordre dans les affaires de l'école : je suis pro-secret !

Je me tourne vers la personne qui m’a emmené jusqu’ici et dont je ne connais toujours pas le nom.

« Pourquoi suis-je ici ? »

Il répond, le visage imperturbable.

« Pour vous protéger de toute implication. Mais vous êtes libres de retourner à Poudlard vous battre si c’est ce que vous souhaitez. »

Ce que je souhaite ? Bonne question. Je ne suis même pas encore sûr d’avoir un avis sur la question du Secret Magique. Et être obligé d’être dans un camp précis seulement pour pouvoir défendre les libertés de ma chère école ne me plaît guère.

Je m’en vais dans un coin, pour réfléchir, pour me poser. Machinalement, je sors ma petite radio de poche. Allez, une dernière fois.

Le ministère s'infiltre dans les affaires de l'école, ne nous laissons pas faire. Et ce même si le Secret Magique m'importe, il est important de garder la liberté de Poudlard.

Cette déclaration me tire un sourire amer. C’était la voix de Camille Dubois, une auror. Même le Ministère ne semble pas être un bloc inébranlable.

Je ne sais pas ce qu’il se passe. Mais ça sent mauvais. Pour tout le monde.


(Retrouvez tous les détails des différentes animations dans ce topic !)


Rédigé par Kyle Gallerion Illustré par Elea Loohest

Partager : Partage

La Révélation selon...


Le futur a toujours été incertain… Chaque choix mène à un chemin différent et pourtant, tous ces chemin se croisent en un point. Cet endroit dans la ligne temporelle qui demeure inévitable et incontournable. En effet, que ce soit par choix ou par accident, les secrets finissent toujours par être révélés et le monde des sorciers n’est pas une exception. Parmi l’étendue des possibilités, nous venons à nous demander lesquelles seraient les plus probables : que se produira-t-il lorsque le monde des sorciers sera révélé ?



La Révélation selon AliciaGagne

En pensant à un monde suite à la révélation du monde des sorciers, je suis arrivée au scénario suivant. Les moldus ont réalisé ce que l’alliance des deux peuples pourrait leur permettre d’accomplir. Ils ont donc décidé de travailler avec les sorciers au lieu de contre ceux-ci pour sauver une planète de la destruction que causait l’humanité. Il fallut des années pour permettre à l’écosystème de la Terre de se remettre du traitement qu’il avait subi, mais finalement, avec l’aide de la magie, le changement climatique cessa d’être un danger pour la survie des êtres vivants sur la planète. C’est ainsi que la collaboration légendaire des sorciers et des moldus débuta. La technologie, qui autrefois fonctionnait pour permettre aux moldus d’évoluer sans la magie, fut développée de manière à réaliser ce que les sortilèges ou les potions ne pouvaient effectuer. Durant cette période de prospérité, le partage des connaissances permit le début d’une nouvelle période où la magie fut utilisée pour le bien commun. La peur n’eut plus raison d’être, car les moldus et les sorciers choisirent de trouver la paix (intérieure) dans une société où tous étaient égaux.

Nous pourrions accomplir tant de choses si nous cessions de voir ceux qui sont différents comme des ennemis… J’espère vraiment que le jour où la Révélation aura lieu, nous saurons voir au delà de nos capacités et réaliser qu’au fond, nous sommes tous humains.


La Révélation selon Elsa Gorski

Je me suis penchée un peu sur ce que pourrait être un monde Pro-Révélation. La première idée qui pourrait venir à l’esprit de certains sorciers, c'est la torture. « On pourrait torturer des Moldus en leurs lançant des sorts, vu qu'ils seraient tous au courant de nos pouvoirs », rapportent certains extrémistes. Mais en se posant quelques minutes et en analysant cette possibilité, il s'agit simplement du côté obscur de la chose, qui pourrait par ailleurs être évité tout comme la torture en général. Alors, comment ce monde pourrait être imaginé, c'est une question pertinente. Eh bien, imaginons ensemble…

Un soir d'hiver à l'approche de Noël, chacun passe dans les vieilles rues en rentrant chez soi, observant en marchant, au-dessus des têtes, des guirlandes enchantées et des étoiles filant dans les airs. Les plus jeunes enfants, Sorciers comme Moldus, s'émerveillent à cette vue, les plus âgés usent des Feuxfous Fuseboum ou de petits sorts décoratifs. Sorciers et Moldus se côtoient ainsi et rient ensemble autour d'un bon verre de vin chaud sur le marché de Noël.

Alors oui, cette vision peut paraître quelque peu bisounours, voire utopiste, mais qu'est-ce qu'un monde dans lequel l'imagination n'est pas permise ? Un monde sans secret, dans lequel tout un chacun vit comme il le souhaite, en paix avec ses voisins, est bien moins dangereux et plus apaisé qu'un monde caché. Après tout, nous avons tous les mêmes racines.


La Révélation selon Vanille Fraser

Et si le Secret Magique prenait fin aujourd'hui ? Soyons honnêtes, il est très probable que ce soit un désastre. Nos deux mondes ne sont pas prêts à faire face à un tel bouleversement.

Mais que se passerait-il si le gouvernement sorcier travaillait à une politique d'ouverture aux Moldus ? Une relation de confiance remplacerait alors l'actuelle, qui est plus basée sur la méfiance. Alors une cohabitation serait possible entre les deux mondes, qui marcheraient ensemble vers la Révélation.

Que se passerait-il si l'école sorcière cessait de considérer les Moldus comme une espèce à étudier ? Les sorciers comprendraient que, même sans magie, les Moldus ne sont pas inférieurs. Eux, au moins, savent faire des divisions et écrire correctement... Ils arrêteraient peut-être même de considérer la magie comme un privilège distinguant une certaine élite, mais comme un don pouvant être mis au service du bien commun.

Que se passerait-il si les Moldus sortaient de leur mode de pensée scientifique et se mettaient à considérer la magie non pas comme un mythe mais comme une énergie propre, capable de faire face à la situation écologique catastrophique ? Cela permettrait de sauver cette planète que nous partageons, de soigner des maladies incurables, d'apprendre le meilleur des deux cultures, pour créer un monde où tous pourraient vivre en paix...

Et si vous aussi, vous optiez pour une Révélation "douce" ?


Le Secret selon la Révélation

Imaginez un instant. Imaginez un lieu de paix, un lieu d'apprentissage et d'intellect dans lequel la seule guerre est de savoir qui se comportera le mieux. Et maintenant, imaginez que cet équilibre soit perturbé par un groupe souhaitant s'introduire, s'immiscer dans la vie de ce lieu. Imaginez, qu'au lieu de laisser les choses se faire comme elles le devaient, ce groupe ne réussisse à entrer et à briser la paix et l'équilibre. Vous venez d'imaginer ce que vivent, en ce moment, les membres de l'École et du Ministère. Et personne ne voudrait voir le Ministère s'immiscer dans les affaires de l'École.

Depuis des centaines et des centaines d'années, nous autres humains possédant le don de magie, vivons reclus et cachés. Cachés pour quoi ? Parce que nous avons peur des conséquences d'une Révélation. Pourtant, nous ne sommes pas différents des moldus. Avez-vous tiqué lors de mes précédentes phrases ? Non. Non, parce que rien n'a été dit à tort. Nous ne sommes que des humains, exactement comme tout moldu. Notre seule caractéristique ? Un don. Un don comme tout moldu pourrait en posséder. Don de clairvoyance, don artistique, don médical. Pourquoi le don magique serait-il différent ? Est-ce que ces autres personnes douées de don se cachent et se taisent ? Non. Parce que les sorciers ne sont que ce qu'ils ont choisi. Ils ont choisi de se cacher, ils ont choisi de se marginaliser et de vivre dans le Secret.

Nous devons, tous, nous rappeler d'une chose. Nous sommes des moldus. En chacun de nous réside un être sans pouvoir. Ce sont les Cracmols, les né-moldus, qui nous le prouve au quotidien. Rien n'empêche un Homme issu d'une famille de sorciers de ne pas avoir le don. Rien n'empêche un Homme issu d'une famille de non-sorciers d'avoir le don. Parce qu'en nous, nous sommes tous identiques.

Qui nous dit que ceux que nous appelons moldus ne réagiraient pas favorablement à notre Révélation ? Le Ministère ? Le Ministère est loin d'être fiable, puisque c'est lui qui nous pousse et nous oblige au Secret. Que peut-il encore nous cacher ? Notre existence aux yeux du monde n'est-elle pas suffisante ? La Terre est la Terre. Elle est là pour accueillir chaque animal, chaque plante, chaque minéral, et pour que tout un chacun vive en paix. Nous sommes les seuls à nous cacher aux yeux du Monde.

Pourquoi ?


Rédigé par les Pro-Révélation Illustré par Aliciagagne

Partager : Partage

Le secret ne se laissera pas faire


Élèves ou habitants de Poudlard, ils ont pourtant choisi d'élever la voix contre la position de leur école et de prendre parti pour le Ministère, quitte à mettre leur éducation ou leur position en danger. Qui sont ces sorciers engagés pour la préservation du Secret Magique ? La Gazette du Sorcier est partie à leur rencontre pour comprendre leurs motivations grâce à notre reporter, Catherine Spinnet.

Encore une fois, cette année, on se retrouve dans une confrontation entre les Pro-Révélation et les Pro-Secret. Ce n’est pas nouveau, d’une certaine façon, parce qu’environ tous les trois ans, un nouvel épisode survient. Un camp parle d’ingérence, l’autre parle de laxisme, mais qu’en est-il vraiment ? Nous ne le saurons jamais. Par contre, selon mon groupe et moi-même, il est de notre avis qu’il est préférable de laisser notre monde et ses possibilités dans le secret. Il y a trop d’inconnues à ce qui pourrait se passer et tout change trop vite. Tant dans notre monde que dans le monde moldu. Se retrouver à faire face à des moldus, qui découvrent pour la première fois que leur monde n’est pas le seul, pourrait créer une onde de choc, allant jusqu’à des émeutes. Nous savons très bien qu’ils sont champions dans ce genre d’événements. Surtout lorsque cela concerne ce qui est différent d’eux ou qui leur est inconnu. Certes, nous avons la magie pour nous protéger, mais l’utiliser contre les personnes qui justement, ont peur de nous, vous trouvez que c’est une bonne idée ? Et on passera sous silence tout ce qui concerne les créatures, qui pourraient être les grandes perdantes là-dedans. Si on demandait aux Centaures ce qu’ils pensent de cette idée de se révéler aux moldus, vous croyez qu’ils vont sauter de joie ? Nous avons aussi nos défauts, je le consens, mais de là à donner en pâture nos créatures parce que l’on veut un monde rempli de paillettes et d’arc-en-ciel, très peu pour moi. Je sais que plusieurs diront que nous pouvons créer des espaces protégés, mais à quoi bon se dévoiler, alors ?

Pour ce faire, nous avons trois lois/décrets à proposer pour la tenue du secret et la sauvegarde de la Magie.



Le décret N°1 résume parfaitement notre pensée. Trop de conséquences vont découler de cette ouverture vers le monde moldu. Même en instaurant des lois, conjointement avec le Ministre moldu, nous savons pertinemment qu’il y aura de l’ingérence de la part des moldus dans les affaires magiques. Ce qui pourrait, globalement, amener des renégociations avec les Ministères de la magie étrangers.



Le décret N°2 est tout simplement clair. Nous avons des acquis qui ne peuvent pas nous être retirés par la seule foi d’inclure un monde qui ne nous connaît pas. Le monde magique britannique n’est pas parfait, mais il peut toujours évoluer et pour cela, il faut rester unis. Il faut améliorer nos relations avec les moldus, notre connaissance de ceux-ci, mais en préservant le Secret. Il serait irresponsable de mettre fin au Secret du jour au lendemain. Il faut de la préparation et pour cela, ça pourrait prendre un siècle ? Il faut commencer par le plus simple pour protéger la Magie. Pour ce faire, il est préférable de limiter la connaissance de la magie à ceux qui nous sont proche, comme c’est le cas en ce moment.



Le décret N°3 est tout simplement la demande initiale faite par notre Ministre de la Magie, Opale Tal Moundine. La seule chose que le Ministère désire est de fouiller l’école à la recherche de possibles infiltrés de cette cellule révélationniste. Il est aucunement question de chasser Bianca Gordon de son poste, ni de sanctionner qui que ce soit à propos d’autres méfaits. Si l’École n’a rien à se reprocher, pourquoi refuser ?

D’autant plus que cette décision de la directrice d’engager une confrontation avec le Ministère est loin de faire l’unanimité au sein de l’école : en effet, nous sommes nombreux, au sein de Poudlard, à protester contre les velléités révélationniste et à soutenir les défenseurs du Secret.

Matka Omen, préfète de Serpentard, confie ainsi : « Je suis pour le Secret parce que j'ai pas trop foi en la nature humaine, ni celle des sorciers, ni celle des Moldus, et que je vois arriver gros comme une maison les sorciers qui iront vendre leurs services à l'Arabie Saoudite, à la Russie, ou aux États-Unis et on va se retrouver avec des armes de guerre à la puissance augmentée magiquement, je vous raconte pas les dégâts… Alors Miss Gordon peut bien brandir la menace d’une pseudo-invasion du Ministère, je défendrai toujours le Secret. »

Septimus Lestrange, professeur d’Alchimie, renchérit : « Et d’un point de vue purement moldu... Vous voulez vous reprendre une inquisition sur le nez ? L’être humain est ainsi, il détruit ce qu’il ne comprend pas - hors sorcier et moldus ne se comprennent pas. De plus, il serait difficile de véritablement nous mêler, puisqu’en grandes quantités, la magie brouille tous les objets électroniques. »

Bastien Morholt, directeur de maison de Gryffondor, est du même avis : « N'oublions pas que toute une partie des croyances et de l'imaginaire Moldu est basé sur des réalités du monde sorcier. Si nous leur montrons que tout cela est réel, pensez-vous vraiment qu'ils vont rester là à rien faire ? Certains, peut-être, seront bien intentionnés. Mais nul doute que la plupart ne le seront pas. Quelques-uns voudront peut-être se venger que tout leur ait été caché pendant tant d'années, tandis que d'autres voudront tout savoir et seront prêts à tout pour connaître la vérité. La demi-mesure ne sera pas possible, la révélation sera entière, ou inexistante. Et l'Histoire montre bien que chaque petite incartade du Secret a eu de terribles conséquences… »

Marc Potter, un élève, se pose également cette question : « Ils ont déjà bien du mal à accepter les leurs, ils se discriminent, se harcèlent et s’entretuent, alors qu’ils sont tous égaux. Que pensez-vous qu’il se passera quand ils apprendront que des gens peuvent les torturer voire les tuer en agitant un bâton et en récitant une formule ? Ils choisiront d’en finir ! Les sorciers du voisinage seront dénoncés, empaquetés dans des camions et mis dans des camps ! Et encore, ça c’est dans le meilleur des cas ! »

Julius Maxima, préfet de Gryffondor et ancien Magizoologiste, s’inquiète de son côté pour la préservation de l’environnement : « Non seulement les Moldus ont déjà du mal à gérer la biodiversité qu’ils connaissent, mais ils ne sont pas du tout aptes à faire face à certaines plantes et animaux du monde magique. Si la révélation a lieu, pouvons-nous continuer de leur interdire l’accès aux réserves que nous avons dissimulés ? Et si nous ne le pouvons pas, comment les préparer à faire face à une Mandragore ou un Focifère ? Et c’est sans compter les ressources qui se trouvent dans ces réserves et qu’ils voudront peut-être exploiter, au détriment de l’environnement… »

Flynn Sinclair, élève de Poufsouffle, soulève également un point épineux : les sorciers ne sont pas les seuls êtres du Monde Magique qui seraient impactés par la Révélation. « Ce n'est pas aux sorciers de prendre cette décision, mais à l'ensemble des êtres de la communauté magique ! Les elfes, centaures, gobelins, êtres de l'eau, spectres harpies ou encore vampires ont le droit de décider pour leur avenir ! »

Alors sorciers, sorcières et êtres du monde magique, ne vous inquiétez pas : vous n’êtes pas seuls dans votre combat pour la préservation du Secret, et au sein même des murs de Poudlard, de courageux partisans font entendre leurs voix pour faire triompher la loi et le Ministère. Le Secret ne se laissera pas faire !


Rédigé par les Pro-Secret

Partager : Partage

Dis-moi qui tu es, je te dirai quel tableau te représente

Partager : Partage

Le Festival de Cam

C'est officiel, à cause du virus moldu bon nombre d'événements ont été reportés ou tout simplement annulés. C'est le cas du très célèbre Festival de Cannes que l'on ne pourra retrouver qu'à partir de l'année prochaine. Heureusement, nous les sorciers, nous n'allons pas nous laisser abattre. C'est donc avec plaisir qu'aujourd'hui nous allons mettre sous les feus des projecteurs (de cinéma) une boutique de Poudlard12 : CamFlix, gérée par la très overbookée Camille Dubois et son acolyte Joy Bennett. Malgré une annonce de Stop-co forcée, il nous reste encore quelques jours pour admirer les montages vidéos et créations des deux Serpentard. De quoi les mettre à l'honneur dans l'attente d'une éventuelle réouverture prochaine de la boutique (on l'espère).

Ainsi, en ce grand jour, je me vois ravie d'être la journaliste de la Gazette dépêchée sur cet événement plus que cool qu'est la toute première édition du Festival de Cam ! Ne vous y méprenez pas, bien que moins connu que sa version moldue, ce festival saura rameuter tout le gratin de la populace pédouzienne en vogue. C'est d'ailleurs la très attendue étape de la montée des marches qui débute sous mes yeux, initiée par la Directrice de Poudlard12 la magnifique, grandiose : Bianca Gordon ! Le tapis rouge déployé sur les marches du château fait son petit effet, les foules de fans sont en délire. Alors que les flashs crépitent, j'aperçois les artistes nommés s'avancer vers moi dans des tenues tout en paillettes et nœuds pap'. A mon tour de m'élancer sur le tapis rouge. Je claque ma plus belle pause, fait péter le sourire colgate et tape un check à Michael Bristow pour avoir l'air cool ! Mission accomplie : j'ai réussi à pénétrer avec classe dans l'auditorium... euh, dans la Grande Salle du château.

La maîtresse de cérémonie, Bianca Gordon, est accompagnée des deux femmes qui ont rendu cet événement possible. Camille Dubois et Joy Bennett sont acclamées, de même que la Directrice de P12 qui ponctue son discours par un jeté de paillettes et un défilé de canetons. Le ton est donné : cette soirée s'annonce grandiose.

Deux mojitos et quelques canapés apéritifs plus tard, nous voici bien sagement assis pour découvrir les différentes catégories du Festival de Cam. Pour chaque catégorie, j'ai retrouvé des témoignages des nommées pour savoir comment elles décriraient leur film (oui, parce que c'est une sélection entièrement féminine), voyons cela de plus près.



Dans la catégorie « Film Noir » sont nommées :

Alysone Petrova : «  Dark, une tombe, du sang, bref, la totale. »
Je te découvre sous un autre angle mon petit canard en sucre...

Catherine Spinnet : « Sombre. »
Efficace.

Kathleen Kye : « Dark, du sang, une ambiance malsaine un peu relieuse, enterrement, des images de croix sombre, sombre, sombre. »
Posez ce couteau je vous prie.


Dans la catégorie « Film d'action » sont nommées :

Summer Pearson : « Combative, que ça bouge un peu. »
The eye of the tiger. Ta, tatata ! Tatata ! Tatataaaaaa !

Astra Graves : « Quelque chose qui sonnerait comme combatif. »
Rocky 2

Emma Martinson : « Un peu de tout, une vie pleine de tristesse, de joie et de combativité. »
Rocky 3


Dans la catégorie « Documentaire animalier » sont nommées :

Mirabelle Boutondore : « Des grenouilles, plutôt celles des dessins animés. Ceci dit, tu m'avais déjà fait quelque chose de très chouette avec les têtards. »
Ah, ça parle de têtards ! Serait-ce le retour du Royaume des Têtards d'Alexander Scamander ?

Joplin Romney : « Des chats, pas de chaton(s) si possible. »
Entrée interdite aux miaouneurs (mineurs, pour ceux qui n(ont pas compris le jeu de mot pourri).

Clémentine Smith : « Je voudrais aussi des chats, des loups, des rouge-gorge. »
J'aimerais le tableau de classification des espèces animales s'il vous plaît.


Dans la catégorie « Film d'auteur » sont nommées :

Jessica Wonders : « En demi-teinte ? Je cherche de la lumière mais aussi des passages plus "gris". »
C'est conceptuel tout ça.

Dakota Gilberti : « Mystérieux en accord avec la musique. Pas quelque chose de trop sombre ni de trop joyeux. »
En demi-teinte en fait ?

Hope Moore : « Supplément de payement en raclette d'ici 2-3 semaines s'tu veux. »
La raclette, une notion très Poufsoufflienne.



Les projections s'enchaînent mais ne se ressemblent pas. On peut admirer le talents des deux gérantes de la boutique qui savent faire preuve de créativité dans chacune de leurs œuvres, y compris lorsque les demandes sont particulièrement loufoques. Standing ovation. La lumière se rallume dans la salle, le temps pour chacun de reprendre ses esprits. Le suspense est insoutenable. Lesquelles de ces nominations obtiendront un prix ? A vous de voter, en commentaires !


Rédigé par Clarissa Nebulosa Illustré par Sukyana Singh

Partager : Partage

Les fiches de poste: en carton ?


Récemment, nous avons vu une nouvelle personne prendre le poste de Préfète-en-chef. Patsy Lind a justement été nommée à ce poste de la plus haute importance dans l’accueil des nouveaux et dans l'animation. Je tiens tout d'abord à féliciter la nouvelle nommée pour l'obtention de ce poste, qui je suis certaine, saura lui plaire. En plus, avec Matoutou, elles devraient faire un superbe duo.

Toutefois, il y a une ombre au tableau. Lorsque la Réforme de Poudlard a été présentée en 2019, débattue, et re-présentée pour être mise en place, bien des gens ont accueilli avec enthousiasme certaines des nouvelles mesures qui seraient mise en place. D'autres ont émis des réserves. Dans ces mesures de réforme, il y a eu la refonte des postes et la mise en place d'une charte des cumuls. Si niveau organisation, on s'y retrouve bien mieux avec les fiches de postes, qui sont extrêmement claire, le cumul a été reçu un peu froidement, puis accepté. Il faut faire avec, certains diront, tandis que d'autres y voient une façon de laisser la chance au plus grand nombre de membres de la communauté d'obtenir un poste.

Dans les fiches de poste, que vous retrouverez dans les Bureaux du Personnel, nous avons la mention RPG qui nous signale quel type de personne peuvent avoir accès à tel ou tel poste. Nous avons donc, les postes élèves et les postes adultes. C'est là, que la bat blesse avec la nomination des deux préfète-en-chef, et bien d'autres, et qui me fait remettre en question cette partie de la Réforme. Tout comme les personnes, avec un poste reconnu comme adulte, qui continuent de jouer des élèves. Bien sûr, je passe sous silence les élèves qui prétendent avoir 14 ans, mais être en première année puisque ce n'est pas le sujet. Donc, revenons à nos veaudelunes. En quoi les nominations sont... cohérentes ?

Car il faut se poser la question. On nous demande à maintes reprises de rester cohérents dans nos gestes, nos paroles, les sortilèges utilisés, les notions que nous avons apprises, même si certaines exceptions sont faites. Par exemple, si je suis hors du domaine de Poudlard, je ne peux pas utiliser la magie, sauf si bien sûr, je veux être sanctionnée. J'ai encore la trace du haut de mes quinze ans. J'entends bien sûr déjà plusieurs personnes me reprocher certains autres actes, mais là n'est pas la question. Si vous voulez vous plaindre, ma volière est totalement ouverte. Alors, pourquoi un.e professeur.e, un.e bibliothécaire ou un.e Magizoologiste peuvent obtenir un poste élève ou jouer un élève ? Certes, les PJS vont arriver et on veut déjà construire son histoire, mais c'est un peu comme mettre la charrue devant le grapcorne, non ?

Lors de quelques nominations, après m'être réjouis pour les personnes, je me suis posée la question: « Donc tout ce qui a été mis en place ces derniers temps prend le bord ? » Pourquoi ? Parce qu'il y a un manque de candidature ? Si c'est ça, le tout s'explique peut-être par un manque de « publicité » ? Je sais bien que le CA et les supérieurs direct rattaché aux postes essaient de faire de leur mieux, de trouver les perles rares, mais là, ce ne serait pas plutôt une petite claque dans la face des gens qui tentent de garder un minimum de cohérence ? Parce que si nous pouvons être adulte, mais prendre un poste élève, nous pouvons faire le contraire également, non ? Je pourrais devenir professeure, mais rester élève et ça, sans les PJS... Pour préparer le futur, quoi.

Je ne demande pas qu'on retire les grades aux personnes concernés, loin de là. Mais plutôt que ça nous serve de leçon ? À moins que les fiches de poste et la cohérence ne sont que poudre aux yeux.


Partager : Partage

Jeu - Préparons la rentrée scolaire

 

En septembre, nous sommes déjà de retour à Poudlard. Mais en août vient l’heure des fournitures scolaires et du moment de leur achat au Chemin de Traverse. Avant de baver devant les vitrines du dernier balai ultra rapide que tout le monde parle ou encore les dernières tenues sorcières à la mode, arrêtons-nous un peu sur la liste de matériel essentielle pour tout le professorat. Mais tous les mots de votre parchemin ont été mélangé lors de votre voyage avec la ooudre de Cheminette. Arriverez-vous à retrouver tous les mots dans la grille ci-dessous ? Et quel est le mot caché qui n’est pas repris dans cette liste ?

 

Clique pour voir l'image en grand


Animal
Cache-oreilles
Chapeau
Encre
Gants
Parchemin
Robe
Baguette
Balance
Cape
Chaudron
Fioles
Livres
Plume
Téléscope


Nous vous rappelons que les élèves de première année ne sont pas autorisés à avoir leur propre balai.

Toutes les participations seront récompensées de 2 mornilles si elles sont envoyées le 31 août 2020 à 17h (HF) au plus tard à Ellie June.

Bon shopping !


Partager : Partage

Jeu - Mots croisés de la biblio


Les bibliothécaires vous ont préparé des mots croisés sur les livres de la Bibliothèque portant sur l'été, les vacances, les voyages et compagnie. Vous pouvez envoyer vos participations à Bastien Morholt. Si ce genre d'activité vous plaît, une animation "Carnet de vacances" vous attend dans le Bureau des Bibliothécaires avec d'autres mini-jeux, exercices d'écriture, défis, etc. N'hésitez pas à y faire un tour !


 

VERTICAL
1. Qui rêve d'aventures dans un livre de Grigàn Hachem ? (3 mots)
3. Titre d'un livre... posé sur le sable (3 mots)
5. Nom du peintre qui a inspiré Joshua McCarthy pour l'un de ses poèmes
6. Auteur(e) du livre sur la promotion Nicolas Flamel du club de Slug
8. Auteur(e) d'"Un voyage avec mon meilleur ami sur le dos de mon ennemi"
HORIZONTAL
2. Pseudo d'une pédouzienne qui a écrit un recueil de poèmes sur l'été
4. Auteur(e) d'un livre au chapitre unique au coeur de la mer et de l'eau
7. Auteur(e) d'un livre sur le Noël d'un célèbre demi-géant
9. Prénom de la gagnante du concours de contes organisé pour Noël 2015
10. Prénom de l'auteur(e) d'un guide de voyage moldu


Version image


Illustré par Camille Dubois

Partager : Partage

Jeu - Les pseudos mélangés


Pour cette édition de la Gazette, spécial vacances, l’équipe des Trois-Balais vous propose de relier le pseudo IRC (Colonne de gauche) au pseudo de la personne sur le site (Colonne de droite). Vous pouvez envoyer votre participation à Drayryfore, quelques mornilles peuvent tomber.


 

Pseudos IRC :

Lexei
Kayou
Lucyolle
Onix
Poupine
Pailletes
Looedy
Mimil
Heaven
Stitch

Pseudos P12iens :

Alexeievna
Adrian Mander
Alyne Matthews
Lucy Gold
Emilien Lenain
Onirie SaDiablo
Kaya Landers
Sirianna McGregor
Guideone Gold
Looedy


Rédigé par Les Trois Balais Illustré par Camille Dubois

Partager : Partage

© 2009-2019 Poudlard12.com :: Propulsé par Dotclear