La Gazette du Sorcier - Edition Poudlard12

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 1 mars 2019

Accrocs au topic "Je pense à", ils deviennent les gourous d'une secte sorcière

http://gazette.poudlard12.com/public/Celty/152/acrocs_au_topic_je_pense_a.png

Au sein de Poudlard12, tous autant que vous êtes, aucun d'entre vous n'a pu passer à côté du fameux topic "Je pense à"... Et parmi vous, la plupart peuvent être classés. Je sais que c'est mal de catégoriser les gens, mais il me fallait une intro', d'accord ?! En tout cas, ce topic n'est pas comme les autres. Il a crée de nombreuses sectes à travers le château et c'est à ce moment qu'on est en droit de se dire : "ah ouais, quand même !". Ces personnes là existent, ces sectes aussi. Peut-être en avez-vous croisé lors de vos passages dans les couloirs ?... Voilà maintenant le top 5 des sectes les plus connues ! Cliquez ! S'il vous plaît ...? LISEZ MES ARTICLES.

Secte numéro 1 : les amours de collège 
Parce que tu sais A... Je t'aime en secret, je te love de tout mon être, tu es l'... NON. Non et non. Je comprends que tu as besoin d'extérioriser cet amour réciproque (ou non, et c'est souvent non d'ailleurs) parce que c'est douloureux, mais parles-en à ton ami du collège s'il te plaît, ça t'aidera davantage. Nous ici, on t'aime, mais y'a des limites à tout.

Secte numéro 2 : les rageux qui règlent leurs comptes avec des pédouziens 
Pour vous en revanche, on a dans ce château, quelque chose de fantastique. On l'appelle "la Direction". Elle est là pour résoudre tous tes soucis sur le site, je te jure qu'ils t'écouteront, tu n'as pas besoin d'afficher qui que ce soit ! D'ailleurs, ce n'est pas la peine non plus de raccourcir le pseudo, les relations entre membres et les pseudos sont facilement reconnaissables, et en plus... C'est interdit. Bisous à vous quand même.

Secte numéro 3 : les accrocs les vrais 
"Oh une lettre de [Insérer pseudo de votre choix ici] !" souvent associé à un "c'est pas la [Insérez chiffre supérieur à 5 ici]ème fois qu'il/elle poste là-dedans ?!" c'est que vous avez affaire à un membre des accrocs du "Je pense à". Cette personne poste tous le temps, les lettres ne sont même pas intéressantes, vous finissez par ne même plus lire les dits posts (petit coucou à la secte suivante !). Ces personnes qui devraient plutôt avoir un journal intime, ça serait probablement plus pratique, mais on les laisse faire, évidemment, ils ne sont pas bien méchants.

Secte numéro 4 : les commères de l'ombre
Je vous présente ma secte à moi. En tant que journaliste, vous m'en voyez obligé, mais j'ai dû lire de nombreuses lettres perdues dans le temps et l'espace afin de vous faire un rapport des plus fidèles à la réalité. Puis y'a les fidèles de la secte... Soit d'autres collègues rédacteurs, soit des commères, les vraies. Vous savez, celles qui font que tout se sait en une journée sur le site ? "Mais comment tu sais ça ?!". La réponse est souvent dans le topic, méfiez-vous (ou surveillez bien, tout dépend de quel côté vous vous retrouvez) !

Secte numéro 5 : les gens qui n'assument pas 
Ici on fait face à un problème majeur de contradiction avec soi-même. Vous êtes tout à fait dans votre droit d'écrire votre petit message dans ce topic cependant... Faudrait songer à ne pas envoyer sur les roses les personnes qui s'inquiètent pour vous et se demandent pourquoi vous avez écrit votre message ! Sinon, eh bien... On ne poste pas ? Pas ici ? Je propose ça comme ça, vous prenez, vous ne prenez pas... Je ne souhaite que vous aider et votre bonheur.

Je suis sûr que vous pouvez vous reconnaître dans l'une, voire plusieurs de ces sectes. Si jamais l'une d'entre elles vous intéresse, n'hésitez pas à contacter la Gazette du Sorcier qui s'empressera de vous recontacter avec le nom du chef. Pour garder tout anonymat, afin de préserver ces groupes, votre journal préféré ne pourra pas dévoiler publiquement de noms (et c'est rare) !

PS : Cet article est à but humoristique. Merci de ne ni vous sentir attaqués, visés, ni quoi que ce soit d'autre en "és".

http://gazette.poudlard12.com/public/0Nouveaux_sceaux/Xerion.pnghttp://gazette.poudlard12.com/public/0Nouveaux_sceaux/celty.png

Partager : Partage

You are so weird !

http://gazette.poudlard12.com/public/Celty/161/you_are_so_weird.png

Il y avait cette fille dans mon école… qui ne m’évoquait que gentillesse, douceur et amour. Je l’appréciais beaucoup même si nous n’avions jamais été spécialement proches. Je pensais que c’était le cas de tout le monde, après tout qui aurait pu penser du mal d’elle ?

Pourtant, un jour, je me suis rendue compte qu’énormément de personnes disaient du mal d’elle. Ce qui revenait le plus souvent, c’était que cette fan de K-POP était bizarre avec ses manies, ses mouvements de danse improvisés n'importe quand, n’importe où. Je n’avais jamais trouvé cela dérangeant, moi. Ça la rendait encore plus mignonne à mes yeux.  

C’est à cet instant que je me suis demandé qu'est-ce que c'était, "être bizarre". Pourquoi cette fille était étrange pour les autres mais pas pour moi ? Pour répondre à ma question, j’ai été interroger sept gentilles pédouziens qui ont accepté de répondre à mes questions bizarres. 

 

Bonjour tout le monde ! Merci d'avoir accepté de répondre à ces quelques questions pour éclairer ma lanterne. Je voulais tout d'abord vous demander, même si la question est large, "c'est quoi, être bizarre?"

Aaliya Whitewood : Être bizarre, c'est ne pas être à sa place quelque part.

Aliciagagne : Selon moi, être bizarre a un lien avec le fait de ne pas être conforme. Dans la société où l’on vit, quiconque s’éloigne des catégories préconçues peut être considéré comme bizarre, et ce, malgré le fait que les jeunes tentent de plus en plus de briser ces moules. 

Draconimus : Je dirais qu' "être bizarre" c'est se comporter de manière inhabituelle ou excentrique. En quelque sorte c'est une chose qu'on a du mal à comprendre.

Julius Maxima : Pour moi quelqu'un de bizarre c'est quelqu'un qui agira de manière étrange (en mangeant sa colle par exemple).

Mirabelle Boutondore : Le mot « bizarre » vient du vieux français. Proche de l’extravagance et du fantasque, une connotation négative lui était cependant attribuée : ce qui était, autrefois, qualifié de "bizarre" c’était ce qui « n’était pas convenable.»

Oddven Wisconsin : Pour moi être bizarre c'est être fort différent de moi et mon entourage.

Drayryfore : Être bizarre pour moi c'est quand quelqu'un, quelque chose sort du commun qu'une personne ou encore la société, sortir de la norme.

 

Je vois... Il y a donc autant de définitions du mot "bizarre" qu'il y a de personnes. Pourtant, un élément commun les rapproche tous. Être bizarre, c'est être différent (de soi et des normes). 

En suivant cette logique,  quand est-ce que vous considérez qu'une personne est bizarre?

Aaliya Whitewood : Je considère une personne bizarre quand elle fait un truc qui me met souvent mal à l'aise. Après, j'accepte la bizarrerie car je suis une personne bizarre.

Aliciagagne : Personnellement, je considère que tout le monde est bizarre à sa manière sans que cela ait une signification péjorative.

Draconimus : Je considère une personne bizarre quand elle agit de façon inexpliquée ou vraiment décalée par rapport à moi ou aux autres en général.

Julius Maxima : Hum... dur dur sans exemple concret dans les yeux. Si elle parle toute seule la tête contre un mur par exemple, je considérerais qu'elle est quelque peu étrange... Mais après tout dépend des gens, ça n'est qu'un avis personnel...

Mirabelle Boutondore : Je dirais que nous sommes toujours bizarre pour qui n’est pas comme nous et vice versa, reste à savoir ce que nous en faisons.

Oddven Wisconsin : Je considère qu'une personne est bizarre quand son style est vraiment éloigné du mien, que son attitude est très différente de moi, que sa présence m'intrigue et met mal à l'aise un peu.

Drayryfore : Alors personnellement, ça va être quand quelqu'un ne partage pas la même opinion, je peux dire "il est bizarre lui" alors qu'en fait pas plus que ça ... en vrai, j'ai pas de réels exemples, je pense que tout dépend la personnalité de la personne en fait :x

 

D'une certaine manière, on est tous un peu le bizarre de quelqu'un. Dans ce cas, est-ce qu'il y a selon vous plusieurs catégories de "bizarre" ?

Aaliya Whitewood : Pour moi, il y a différents types de catégories, le bizarre qu'on évite et le bizarre qu'on aime.

Aliciagagne : Selon moi, il y a plusieurs catégories de "bizarre". En effet, ce terme pourrait désigner une personne extravagante, tout comme il pourrait désigner un psychopathe qui a comme phobie les ballerines. Il y a donc différents degrés de bizarrerie qui nous permettent en quelque sorte de créer des catégories.

Draconimus : Je pense car parfois des personnes sont bizarres à cause d'une habitude ou de quelque chose qu'elle apprécie. Je dirais qu'il y a les bizarres décalés, les bizarres perdus et les bizarres illuminés.

Julius Maxima : Alors oui et non. Il peut y'avoir plusieurs degré de bizarrerie, genre un truc assez lambda jusqu'à un cas plus élevé (comme quelqu'un qui adore s'enfoncer des bâtons dans les oreilles.)

Mirabelle Boutondore : Il y a des graduations dans l’attribution du mot bizarre, elles peuvent aller du simplement « étonnant », passer par le « douteux » dans le sens de « louche » pour aboutir au « carrément dangereux ». 
Il s’agit de ne pas de se voiler la face : si une personne continue à me suivre alors que je marche seule dans la nuit et que je change exprès de direction plusieurs fois, je vais trouver son comportement « bizarre » avec une connotation qui atteindra le degré le plus négatif au fur et à mesure que mon inquiétude grandit.

Oddven Wisconsin : Bien sûr qu'il y a plusieurs catégories de bizarres, entre les fous, les drogués, les extrémistes, les décalés (punk, gothiques) et tout cela. Tout ce qui s'éloigne beaucoup de la norme me parait bizarre, car je suis quelqu'un dans la norme je pense, la norme c'est ce que la société nous a imposé, le style vestimentaire, les façons de penser, les clichés, les gens considérés comme cool, populaires etc..

Drayryfore : Mais oui, il doit y avoir plusieurs catégories de "bizarre".

 

Ok donc on remarque quand même qu'il y a des degrés de "bizarrerie" plus ou moins acceptés allant du gars qui a un piercing au psychopathe qui tue des chatons en écoutant du Miley Cyrus. Après, Julius, je me mets souvent des bâtons dans les oreilles, même que j'appelle ça des cotons-tiges. Je devrais être enfermée tu penses? 

Je finirai en vous demandant c'est quoi "être normal"?

Aaliya Whitewood : Après, y a pas de normes. Tu peux paraître bizarre pour une personne et moins pour une autre si elle est dans ton délire etc...

Aliciagagne : Je pense qu’être normal signifie d’être ennuyant, suivre les sentiers battus au lieu de créer notre propre chemin et être ce qu’on nous dit d’être. 

Draconimus : La normalité est ce qui est conforme à nos habitudes, souvent elle est associée à ce que la majorité d'un groupe décide.
Par exemple, Bdragon est bizarre car il mange des chaussettes ce qui est insolite pour une grande partie des gens.

Julius Maxima : Y'a pas de normal. Tout le monde est comme il est et ça n'est pas parce que l'on fait une chose différemment que l'on peut-être réellement classé comme étant quelqu'un de bizarre. L'on peut faire des actions bizarre mais pas être bizarre (sauf si notre quotidien se compose d'actions toutes plus étranges les unes que les autres).

Mirabelle Boutondore : Il n’y a rien de plus changeant que le « normal » : c’est une affaire de culture. A l'intérieur d'une culture donnée, c'est aussi une question de "mode" ( même si on fait de son mieux pour ne pas être influencé par la mode). Pour tout ce qui concerne l’apparence extérieure, celle qu’on appelle le "look", il y a bel et le "bizarre" et le "pas bizarre". Il suffit de prendre l'exemple des Sorciers qui tentent de ressembler à des Moldus en revêtant des tenues pourtant "moldues" pur jus.

Oddven Wisconsin : Quelqu'un de normal pour moi s'apparente à ce que je suis et ce que les autres dans mon entourage sont, pas de style super décalée de la plupart des gens, pas de façon de pensé extrémiste, et d'attitudes un peu suspecte, différente de ce que l'on a l'habitude de voir.

Drayryfore : Je ne pense pas qu'il existe une définition pour "être normal", ou alors, ça serait être juste lisse.

 

Merci beaucoup pour vos réponses ! En conclusion, je dirais qu'il n'est pas possible d'être objectif quand il faut décider si quelqu'un est bizarre ou non. Tout dépend de la personne, du vécu, de la relation, des valeurs,... C'est pour ça que je trouve mon amie normale, même mignonne tandis que d'autres trouvent son comportement bizarre. 

Et vous, que trouvez-vous bizarre ?

 

http://gazette.poudlard12.com/public/0Nouveaux_sceaux/Greta.pnghttp://gazette.poudlard12.com/public/0Nouveaux_sceaux/celty.png

 

 

 

 

Partager : Partage

© 2009-2019 Poudlard12.com :: Propulsé par Dotclear