La Gazette du Sorcier - Edition Poudlard12

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Edition n°161 › Les bruits de couloir

vendredi 1 mars 2019

Un petit tour dans le monde magique

http://gazette.poudlard12.com/public/Maiwenn/Gazette_161/moma.png

 

Des moldus à Poudlard
La direction a-t-elle perdu la tête ? Veulent-ils semer la pagaille dans l’école ? Tant de questions se posent, alors qu’on assiste actuellement à la répartition des 6 moldus dans nos maisons. Si leur présence semble ravir de nombreux élèves, elle déplaît également à d’autres, comme la préfète de Serpentard, Camille Dubois. Heureusement pour nos jeunes non-sorciers, les aurors veillent. Affaire à suivre donc …

Perfectionnement Magique
La jeune Shéhérazade cherche de l’aide afin de se perfectionner dans l’art du rpg, c’est pourquoi je m’adresse à toi, petit lecteur qui adore le rpg : Arrête de procrastiner et va aider ton prochain ! 

L’œil du monde magique
On entend rarement parler de lui, mais lorsqu’il décide de sévir, les rumeurs provenant des dossiers qu’il sort se répandent comme de la fumée. Aux dernières nouvelles, la chambre d’une retraitée ouverte, un combat entre préfète et élève ou encore une histoire autour d’un Phénix irlandais, tant d’aventures qui semblent intéressantes à suivre.

Recrutement
Les amoureux du rpg auront déjà surement vu cette annonce dans les postes vacants : La brigade des Aurors cherche de nouvelles recrues ! Alors si vous avez envie de vous investir encore plus dans le monde magique et si vous rêvez de travailler avec la belle Opale et le séduisant Lume, n’hésitez plus, ce poste est fait pour vous.

 

La légende

Votre patience paye enfin, la légende de Poudlard 2.0. fait son grand retour !  Au programme : sueurs, larmes, sang et action !  Pour rappel, la première édition de l'animation avait obtenu le prix du phénix des animations 2018.  Jetez-y un oeil, cela en vaut la peine.

http://gazette.poudlard12.com/public/0Nouveaux_sceaux/Maiwenn.png

Partager : Partage

Accrocs au topic "Je pense à", ils deviennent les gourous d'une secte sorcière

http://gazette.poudlard12.com/public/Celty/152/acrocs_au_topic_je_pense_a.png

Au sein de Poudlard12, tous autant que vous êtes, aucun d'entre vous n'a pu passer à côté du fameux topic "Je pense à"... Et parmi vous, la plupart peuvent être classés. Je sais que c'est mal de catégoriser les gens, mais il me fallait une intro', d'accord ?! En tout cas, ce topic n'est pas comme les autres. Il a crée de nombreuses sectes à travers le château et c'est à ce moment qu'on est en droit de se dire : "ah ouais, quand même !". Ces personnes là existent, ces sectes aussi. Peut-être en avez-vous croisé lors de vos passages dans les couloirs ?... Voilà maintenant le top 5 des sectes les plus connues ! Cliquez ! S'il vous plaît ...? LISEZ MES ARTICLES.

Secte numéro 1 : les amours de collège 
Parce que tu sais A... Je t'aime en secret, je te love de tout mon être, tu es l'... NON. Non et non. Je comprends que tu as besoin d'extérioriser cet amour réciproque (ou non, et c'est souvent non d'ailleurs) parce que c'est douloureux, mais parles-en à ton ami du collège s'il te plaît, ça t'aidera davantage. Nous ici, on t'aime, mais y'a des limites à tout.

Secte numéro 2 : les rageux qui règlent leurs comptes avec des pédouziens 
Pour vous en revanche, on a dans ce château, quelque chose de fantastique. On l'appelle "la Direction". Elle est là pour résoudre tous tes soucis sur le site, je te jure qu'ils t'écouteront, tu n'as pas besoin d'afficher qui que ce soit ! D'ailleurs, ce n'est pas la peine non plus de raccourcir le pseudo, les relations entre membres et les pseudos sont facilement reconnaissables, et en plus... C'est interdit. Bisous à vous quand même.

Secte numéro 3 : les accrocs les vrais 
"Oh une lettre de [Insérer pseudo de votre choix ici] !" souvent associé à un "c'est pas la [Insérez chiffre supérieur à 5 ici]ème fois qu'il/elle poste là-dedans ?!" c'est que vous avez affaire à un membre des accrocs du "Je pense à". Cette personne poste tous le temps, les lettres ne sont même pas intéressantes, vous finissez par ne même plus lire les dits posts (petit coucou à la secte suivante !). Ces personnes qui devraient plutôt avoir un journal intime, ça serait probablement plus pratique, mais on les laisse faire, évidemment, ils ne sont pas bien méchants.

Secte numéro 4 : les commères de l'ombre
Je vous présente ma secte à moi. En tant que journaliste, vous m'en voyez obligé, mais j'ai dû lire de nombreuses lettres perdues dans le temps et l'espace afin de vous faire un rapport des plus fidèles à la réalité. Puis y'a les fidèles de la secte... Soit d'autres collègues rédacteurs, soit des commères, les vraies. Vous savez, celles qui font que tout se sait en une journée sur le site ? "Mais comment tu sais ça ?!". La réponse est souvent dans le topic, méfiez-vous (ou surveillez bien, tout dépend de quel côté vous vous retrouvez) !

Secte numéro 5 : les gens qui n'assument pas 
Ici on fait face à un problème majeur de contradiction avec soi-même. Vous êtes tout à fait dans votre droit d'écrire votre petit message dans ce topic cependant... Faudrait songer à ne pas envoyer sur les roses les personnes qui s'inquiètent pour vous et se demandent pourquoi vous avez écrit votre message ! Sinon, eh bien... On ne poste pas ? Pas ici ? Je propose ça comme ça, vous prenez, vous ne prenez pas... Je ne souhaite que vous aider et votre bonheur.

Je suis sûr que vous pouvez vous reconnaître dans l'une, voire plusieurs de ces sectes. Si jamais l'une d'entre elles vous intéresse, n'hésitez pas à contacter la Gazette du Sorcier qui s'empressera de vous recontacter avec le nom du chef. Pour garder tout anonymat, afin de préserver ces groupes, votre journal préféré ne pourra pas dévoiler publiquement de noms (et c'est rare) !

PS : Cet article est à but humoristique. Merci de ne ni vous sentir attaqués, visés, ni quoi que ce soit d'autre en "és".

http://gazette.poudlard12.com/public/0Nouveaux_sceaux/Xerion.pnghttp://gazette.poudlard12.com/public/0Nouveaux_sceaux/celty.png

Partager : Partage

You are so weird !

http://gazette.poudlard12.com/public/Celty/161/you_are_so_weird.png

Il y avait cette fille dans mon école… qui ne m’évoquait que gentillesse, douceur et amour. Je l’appréciais beaucoup même si nous n’avions jamais été spécialement proches. Je pensais que c’était le cas de tout le monde, après tout qui aurait pu penser du mal d’elle ?

Pourtant, un jour, je me suis rendue compte qu’énormément de personnes disaient du mal d’elle. Ce qui revenait le plus souvent, c’était que cette fan de K-POP était bizarre avec ses manies, ses mouvements de danse improvisés n'importe quand, n’importe où. Je n’avais jamais trouvé cela dérangeant, moi. Ça la rendait encore plus mignonne à mes yeux.  

C’est à cet instant que je me suis demandé qu'est-ce que c'était, "être bizarre". Pourquoi cette fille était étrange pour les autres mais pas pour moi ? Pour répondre à ma question, j’ai été interroger sept gentilles pédouziens qui ont accepté de répondre à mes questions bizarres. 

 

Bonjour tout le monde ! Merci d'avoir accepté de répondre à ces quelques questions pour éclairer ma lanterne. Je voulais tout d'abord vous demander, même si la question est large, "c'est quoi, être bizarre?"

Aaliya Whitewood : Être bizarre, c'est ne pas être à sa place quelque part.

Aliciagagne : Selon moi, être bizarre a un lien avec le fait de ne pas être conforme. Dans la société où l’on vit, quiconque s’éloigne des catégories préconçues peut être considéré comme bizarre, et ce, malgré le fait que les jeunes tentent de plus en plus de briser ces moules. 

Draconimus : Je dirais qu' "être bizarre" c'est se comporter de manière inhabituelle ou excentrique. En quelque sorte c'est une chose qu'on a du mal à comprendre.

Julius Maxima : Pour moi quelqu'un de bizarre c'est quelqu'un qui agira de manière étrange (en mangeant sa colle par exemple).

Mirabelle Boutondore : Le mot « bizarre » vient du vieux français. Proche de l’extravagance et du fantasque, une connotation négative lui était cependant attribuée : ce qui était, autrefois, qualifié de "bizarre" c’était ce qui « n’était pas convenable.»

Oddven Wisconsin : Pour moi être bizarre c'est être fort différent de moi et mon entourage.

Drayryfore : Être bizarre pour moi c'est quand quelqu'un, quelque chose sort du commun qu'une personne ou encore la société, sortir de la norme.

 

Je vois... Il y a donc autant de définitions du mot "bizarre" qu'il y a de personnes. Pourtant, un élément commun les rapproche tous. Être bizarre, c'est être différent (de soi et des normes). 

En suivant cette logique,  quand est-ce que vous considérez qu'une personne est bizarre?

Aaliya Whitewood : Je considère une personne bizarre quand elle fait un truc qui me met souvent mal à l'aise. Après, j'accepte la bizarrerie car je suis une personne bizarre.

Aliciagagne : Personnellement, je considère que tout le monde est bizarre à sa manière sans que cela ait une signification péjorative.

Draconimus : Je considère une personne bizarre quand elle agit de façon inexpliquée ou vraiment décalée par rapport à moi ou aux autres en général.

Julius Maxima : Hum... dur dur sans exemple concret dans les yeux. Si elle parle toute seule la tête contre un mur par exemple, je considérerais qu'elle est quelque peu étrange... Mais après tout dépend des gens, ça n'est qu'un avis personnel...

Mirabelle Boutondore : Je dirais que nous sommes toujours bizarre pour qui n’est pas comme nous et vice versa, reste à savoir ce que nous en faisons.

Oddven Wisconsin : Je considère qu'une personne est bizarre quand son style est vraiment éloigné du mien, que son attitude est très différente de moi, que sa présence m'intrigue et met mal à l'aise un peu.

Drayryfore : Alors personnellement, ça va être quand quelqu'un ne partage pas la même opinion, je peux dire "il est bizarre lui" alors qu'en fait pas plus que ça ... en vrai, j'ai pas de réels exemples, je pense que tout dépend la personnalité de la personne en fait :x

 

D'une certaine manière, on est tous un peu le bizarre de quelqu'un. Dans ce cas, est-ce qu'il y a selon vous plusieurs catégories de "bizarre" ?

Aaliya Whitewood : Pour moi, il y a différents types de catégories, le bizarre qu'on évite et le bizarre qu'on aime.

Aliciagagne : Selon moi, il y a plusieurs catégories de "bizarre". En effet, ce terme pourrait désigner une personne extravagante, tout comme il pourrait désigner un psychopathe qui a comme phobie les ballerines. Il y a donc différents degrés de bizarrerie qui nous permettent en quelque sorte de créer des catégories.

Draconimus : Je pense car parfois des personnes sont bizarres à cause d'une habitude ou de quelque chose qu'elle apprécie. Je dirais qu'il y a les bizarres décalés, les bizarres perdus et les bizarres illuminés.

Julius Maxima : Alors oui et non. Il peut y'avoir plusieurs degré de bizarrerie, genre un truc assez lambda jusqu'à un cas plus élevé (comme quelqu'un qui adore s'enfoncer des bâtons dans les oreilles.)

Mirabelle Boutondore : Il y a des graduations dans l’attribution du mot bizarre, elles peuvent aller du simplement « étonnant », passer par le « douteux » dans le sens de « louche » pour aboutir au « carrément dangereux ». 
Il s’agit de ne pas de se voiler la face : si une personne continue à me suivre alors que je marche seule dans la nuit et que je change exprès de direction plusieurs fois, je vais trouver son comportement « bizarre » avec une connotation qui atteindra le degré le plus négatif au fur et à mesure que mon inquiétude grandit.

Oddven Wisconsin : Bien sûr qu'il y a plusieurs catégories de bizarres, entre les fous, les drogués, les extrémistes, les décalés (punk, gothiques) et tout cela. Tout ce qui s'éloigne beaucoup de la norme me parait bizarre, car je suis quelqu'un dans la norme je pense, la norme c'est ce que la société nous a imposé, le style vestimentaire, les façons de penser, les clichés, les gens considérés comme cool, populaires etc..

Drayryfore : Mais oui, il doit y avoir plusieurs catégories de "bizarre".

 

Ok donc on remarque quand même qu'il y a des degrés de "bizarrerie" plus ou moins acceptés allant du gars qui a un piercing au psychopathe qui tue des chatons en écoutant du Miley Cyrus. Après, Julius, je me mets souvent des bâtons dans les oreilles, même que j'appelle ça des cotons-tiges. Je devrais être enfermée tu penses? 

Je finirai en vous demandant c'est quoi "être normal"?

Aaliya Whitewood : Après, y a pas de normes. Tu peux paraître bizarre pour une personne et moins pour une autre si elle est dans ton délire etc...

Aliciagagne : Je pense qu’être normal signifie d’être ennuyant, suivre les sentiers battus au lieu de créer notre propre chemin et être ce qu’on nous dit d’être. 

Draconimus : La normalité est ce qui est conforme à nos habitudes, souvent elle est associée à ce que la majorité d'un groupe décide.
Par exemple, Bdragon est bizarre car il mange des chaussettes ce qui est insolite pour une grande partie des gens.

Julius Maxima : Y'a pas de normal. Tout le monde est comme il est et ça n'est pas parce que l'on fait une chose différemment que l'on peut-être réellement classé comme étant quelqu'un de bizarre. L'on peut faire des actions bizarre mais pas être bizarre (sauf si notre quotidien se compose d'actions toutes plus étranges les unes que les autres).

Mirabelle Boutondore : Il n’y a rien de plus changeant que le « normal » : c’est une affaire de culture. A l'intérieur d'une culture donnée, c'est aussi une question de "mode" ( même si on fait de son mieux pour ne pas être influencé par la mode). Pour tout ce qui concerne l’apparence extérieure, celle qu’on appelle le "look", il y a bel et le "bizarre" et le "pas bizarre". Il suffit de prendre l'exemple des Sorciers qui tentent de ressembler à des Moldus en revêtant des tenues pourtant "moldues" pur jus.

Oddven Wisconsin : Quelqu'un de normal pour moi s'apparente à ce que je suis et ce que les autres dans mon entourage sont, pas de style super décalée de la plupart des gens, pas de façon de pensé extrémiste, et d'attitudes un peu suspecte, différente de ce que l'on a l'habitude de voir.

Drayryfore : Je ne pense pas qu'il existe une définition pour "être normal", ou alors, ça serait être juste lisse.

 

Merci beaucoup pour vos réponses ! En conclusion, je dirais qu'il n'est pas possible d'être objectif quand il faut décider si quelqu'un est bizarre ou non. Tout dépend de la personne, du vécu, de la relation, des valeurs,... C'est pour ça que je trouve mon amie normale, même mignonne tandis que d'autres trouvent son comportement bizarre. 

Et vous, que trouvez-vous bizarre ?

 

http://gazette.poudlard12.com/public/0Nouveaux_sceaux/Greta.pnghttp://gazette.poudlard12.com/public/0Nouveaux_sceaux/celty.png

 

 

 

 

Partager : Partage

Je veux vivre dans un monde de livres !

http://gazette.poudlard12.com/public/Alyne/Gazette_161/livr.png

A l'occasion de la nomination de deux nouveaux bibliothécaires, la Gazette vous propose un petit dossier sur leur section parfois oubliée mais ô combien riche en perles et ouvrages. Que pensent les pédouziens de la bibliothèque de Poudlard12 ? Quels sont les livres incontournables à ne pas manquer ? Comment se passe l'intégration de Galahad et de Bastien ? La Gazette vous dit tout.



https://zupimages.net/up/19/09/4r58.png



Curieuse de connaitre les habitudes des pédouziens, la Gazette a organisé un grand sondage au sujet de la fréquence de leurs visites au sein de la bibliothèque. Nous avons obtenu 20 réponses, les pédouziens semblent pour le moins mitigés car les résultats sont plutôt équilibrés.

A quelle fréquence vous rendez-vous à la bibliothèque ? (en %)


https://nsa40.casimages.com/img/2019/02/28/190228085242497507.png

 

En négatif, il ressort qu'il est difficile de trouver des livres de qualité, qu'il est récurent de tomber sur des livres inachevés qui ne connaitront jamais de fin (bonjour, la frustration), que la section n'est peut-être passez mise en avant voire pas assez exploitée, qu'il manque peut-être une certaine publicité ou communication pour inciter les pédouziens à venir y faire un tour, que les recherches ne sont pas faciles à faire : les bons livres ne sont pas assez mis en avant. Une partie des sondés ajoutent également qu'ils n'ont pas le temps d'y passer à cause de leur vie IRL et parce que le site propose énormément d'activités, qu'il faut faire un choix.

En positif, il ressort qu'il est agréable d'y découvrir des talents pédouziens, que le système de points est attractif, que de très chouettes histoires s'y cachent, qu'il est génial de pouvoir enrichir la bibliothèque avec ses propres ouvrages, que les critiques permettent aux auteurs de s'améliorer, que cette section enrichit l'univers de Poudlard12. 


Suite à ce sondage, la Gazette est partie à la rencontre d'Angele, la bibliothécaire en chef, pour lui demander en quoi il est intéressant de venir à la bibliothèque.

https://www.zupimages.net/up/19/01/q9fj.png "D'abord, pour s'y instruire. La bibliothèque renferme de nombreux secrets sur le monde magique, que vous auriez tort de ne pas vouloir découvrir.
Ensuite, pour s'y détendre. Une foule d'histoires de tous genres vous attendent, et il y en a pour tous les goûts ! Allez donc vous promener dans les rayons, je mets ma main à couper que vous trouverez quelque chose qui vous plaît ! * regarde sa main en espérant ne pas avoir signé son arrêt de mort * 
Enfin, pour échanger. Si vous aimez parler lecture et écriture, partager vos coups de coeurs, alors venez faire un tour dans le bureau des biblios !"



https://zupimages.net/up/19/09/9xsm.png

http://image.noelshack.com/fichiers/2019/03/4/1547755653-babyniffler.jpghttps://zupimages.net/up/18/35/830a.png


Il est maintenant temps de harceler nos deux nouveaux bibliothécaires des plus passionnés et motivés. Galahad et Bastien répondent à toutes nos questions.



Pourquoi la bibliothèque vous attire-t-elle ? Pourquoi avoir voulu devenir bibliothécaires ?



GalahadParce que la littérature, qu'on soit lecteur ou auteur, est un espace de liberté qu'il faut mettre en avant !

BastienLa littérature permet une évasion des plus complètes, pour tous. Passer ses journées au milieu des écrits des pédouziens est vraiment passionnant. Il y a moyen d'apprendre vraiment plein de trucs. 



Que diriez-vous à un pédouzien pour lui donner envie de venir faire un tour dans votre section ?



GalahadVous trouverez de tout, il suffit de chercher au bon endroit. Que ce soit dans les bureaux, dans les rayons, ou dans le club : vous devriez trouver votre bonheur.

BastienIl ne faut pas hésiter à fouiller un peu dans les rayons, le bureau ou le club, cela vaut vraiment la peine. Il ne faut pas partir perdant. Si vous n'aimez pas lire, il y a des débats, des jeux et tout le tralala. Il y a forcément un livre ou un topic qui vous correspond, il suffit de bien chercher.



En quoi consiste le travail de bibliothécaire ?



GalahadÀ se brûler la rétine sur des "je mangea" et "je marcha", dire CHUUUUUUUT aux élèves qui osent parler entre les rayons... Non, plus sérieusement, on doit valider ou refuser les textes des auteurs, faire la chasse aux fautes, proposer des animations régulières, valider les critiques, en faire soi-même, gérer le club, nettoyer les étagères... Tout un programme !

BastienDes tas de choses, franchement, il n'y a pas de quoi rêvasser. Nous devons animer notre section et le club, corriger les fautes ou en tout cas essayer de réduire leur nombre notamment via les leçons de français, valider les livres (et il y en a quand même pas mal !) Et les critiques qui sont également très nombreuses. Puis, il y d'autres tâches encore mais il serait long de toutes les citer.



La charge de travail ne vous fait-elle pas peur ? Corriger des livres, un bonheur ou une corvée ?



GalahadNon, ça ne me fait pas peur, parce que nous sommes une très bonne équipe ! Reposez-nous la question dans 6 mois pour la correction, car pour l'instant, je n'ai eu que de bons textes et mon avis est donc un peu biaisé.

BastienEn vrai ça va, l'équipe est soudée et tout le monde met la main à la pâte, de manière équitable et selon les disponibilités de chacun. Et corriger les livres, c'est un vrai bonheur pour moi pour l'instant. Je n'ai encore dû valider que d'excellents livres qui valent vraiment la peine d'être lus. Pourvu que ça dure !



Vous avez un livre préféré à promouvoir dans la bibliothèque de Poudlard12 ?



GalahadJe suis d'humeur à vous conseiller Créatures Immondes et Grotesques de nos Pays, par Wilde et Cannelle, parce que ce livre me fait du bien.

Bastien J'ai toujours du mal avec les ouvrages préférés, ce sont souvent les mêmes œuvres qui sont mises en valeur alors qu'il y a de réelles perles à côté. Je vais donc citer deux livres (le gros thug) du même auteur. Guide des Créatures Fantastiques hors HP : Dragons et Les Animaux en lien avec la sorcellerie ou la religion de Aelis Esclapitaire sont de très très bons ouvrages qui sont bien présentés par de l'aération et des illustrations et qui sont très poussés et complets. J'ai appris plein de choses en lisant ces livres et je les conseille à tout un chacun.



Comment se passe votre intégration dans l'équipe ?



GalahadTrès bien ! Ils sont adorables, comme à leur habitude.

BastienSuper bien ! L'équipe est super sympa, à l'écoute et toujours prête à aider !



Pour vous, Angele est quelqu'un de...



GalahadRayonnant (pun intended) !

BastienEuh je ne la connais pas encore très bien mais je dirais qu'elle est incandescente ! Elle éclaire notre route, toujours avec le sourire.


Vous seriez prêts à sacrifier quoi pour votre poste ?



GalahadUn autre poste. (a) Je lance les paris sur la date de ma démission dans la valise !

BastienEuh, mon phénix ? Ou alors comme Galahad, un autre poste, mais j'espère que ça ne va pas arriver de suite.



Une communication à faire ?



GalahadGardez un œil sur nos bureaux ! 

BastienViendez à la Bibliothèque ! On vous attend !

Note : Le "viendez" donne tellement envie !


 

https://zupimages.net/up/19/09/7uoh.png



Ci-dessous, vous retrouverez une petite liste des ouvrages recommandés par les pédouziens. De quoi satisfaire votre soif de lecture !
 

♦ Complots Faciles, de Jun Eayst (recommandé par 3 lecteurs)
♦ De la question de la vérité devant la justice magique, de Lume de Dio
♦ Les collections de Soins aux Créatures Magiques écrites par Illisana
♦ Dobby, ou le pouvoir du hasard, de Bdragon
♦ Les yeux de la Biche, de Vitali Tea
♦ Le deuil d'un Weasley, d'Ellie McGregor
♦ Il faut sauver Sirius Black, de "Auteur inconnu"
♦ Pourquoi je ne suis pas mort le jour où l'Augurey a pleuré, d'Aelis Esclapitaire (et ses autres livres)
♦ Une seule nuit, de
♦ Dans un carnet, d'Etoile Llewellyn
♦ Les yeux de sa mère, de Castiel Holmes
♦ Des passants aux ourlets, de Méliandre Van Lackshad
♦ Guide des Créatures Fantastiques hors HP : Dragons
♦ Les Animaux en lien avec la sorcellerie ou la religion, de Aelis Esclapitaire
♦ Créatures Immondes et Grotesques de nos Pays, de Wilde et Cannelle
 



C'est ainsi que se clôture le dossier de la Gazette du Sorcier sur la Bibliothèque. Vous pourrez dès ce mois-ci retrouver Les chroniques de la bibliothèque dans nos éditions. Cette chronique, réalisée par les bibliothécaires, vous présentera régulièrement de nouveaux livres pédouziens à découvrir.
Bonne lecture à vous, chers dévoreurs de livres !

 

http://gazette.poudlard12.com/public/0Nouveaux_sceaux/amy.pnghttp://gazette.poudlard12.com/public/0Nouveaux_sceaux/Alyne.png

Partager : Partage

Un regard sur Camille Dubois

http://gazette.poudlard12.com/public/Mia/Gazette_161/Camille.png

Ce mois-ci, nous partons à la découverte de Camille Dubois, préfète de Serpentard et photgraphe pour la VIPère.


Amy : Bonjour, Camille ! J’entre directement dans le vif du sujet en te parlant de ton poste le plus influent. Pourquoi avoir voulu devenir préfète ? En quoi le rôle de préfète était plus intéressant à tes yeux que le poste de professeur que tu as sacrifié pour obtenir ton actuel ?
Camille : Alors d'abord, je n'ai pas sacrifié le poste de professeur, parce qu'un sacrifice c'est plutôt douloureux, et là ce n'était pas le cas. Je pense que le poste de préfète me convenait mieux, je me sentais un peu seule en professeur et le travail d'équipe m'enchantai !. Oui oui, même avec Alanna et Hellia, mais je ne savais pas dans quoi je m'embarquais. 

Amy : Ouhlala, ça sent les dossiers ! Cette interview promet ! D’autant plus que tu cumules également ton poste avec un taff dans le journal le plus gossip de Poudlard12. Pourquoi avoir voulu devenir photographe pour la VIP ?
Camille : Pour m'améliorer en graphisme! J'ai commencé il y a genre 6 mois, et être dans le journal me permettait d'avoir des avis et l'aide de Katalina (merci à elle, elle a été parfaite). Et puis aussi, travailler pour le journal des Serpentard, c'est quand même très glorifiant, surtout que je suis maintenant à la tête d'un mouvement de gilet vert contre la tyrannie d'Aidan (coucou Aidan). 

Amy : Justement, maintenant que tu parles de ce mouvement de révolte… Qui est le chef le plus tyrannique : Aidan ou Alanna ?
Camille
: Chacun a son style, mais que ce soit l'un ou l'autre, il suffit de trouver la bonne manière de les prendre.


Amy : Prochain tuto : comment prendre Aidan et Alanna en 5 leçons ! Hum… Pardon, reprenons ! De petites anecdotes sur tes chefs ?
Camille :
Je serai muette comme une tombe, arrosée au rhum pour attirer Alanna. 

Amy : Vous, les Serpentard, vous êtes bien trop secrets, hihi ! Si Serpentard n'existait pas, dans quelle maison te trouverais-tu ? 
Camille
: En vrai, aucune ne me correspondrait autant que Serpentard, et du coup, je préférerais aller à Beauxbatons pour trouver quelque chose d'équivalent à Serpentard. 

Amy : Pourquoi Serpentard est-elle si différente des autres maisons à tes yeux ?
Camille
: Les valeurs qu'elle défend déjà et puis je pense que l'ambiance Serpentard est vraiment spéciale, celle que je préfère. 

Amy : Il est vrai qu’elle possède une identité indéniable. J’imagine que tu dois avoir pas mal d’amis Serpentard dans ton groupe de potes ? Et peut-être d’autres maisons également ?
Camille
: Pas mal de Serpentard, oui, et quelques personnes dans d'autres maisons. Mais j'ai de la chance de m'entendre très bien avec beaucoup de personnes dont Alanna et Hellia (ne leur répète pas, elles vont devenir encore plus insupportables). 


Amy : Ton secret sera bien gardé (ou pas, un journal qui garde des secrets…). Alanna et Hellia ont certes leurs caractères mais y a-t-il des membres qui t'intimident et/ou dont tu souhaiterais te rapprocher ?
Camille
: M'intimident pas vraiment, après comme je suis une grande stalkeuse de RP, il y a encore des RPGistes de talent comme Prov, Vesper, Carter avec qui j'aimerais bien RP avec un jour (aa). 

Amy : Poudlard12 t'a apporté quoi dans la vie ?
Camille
: Une manière d'écrire régulièrement, de découvrir le graphisme et des bons amis. 

Amy : De jolis cadeaux ! Des ambitions futures sur le site du coup ?
Camille
: Devenir le maitre du monde évidement. 


Amy : Rien que ça… Et sinon, une communication à faire ?
Camille
: Vous saviez qu'Alanna Spall a vraiment un regard de salamandre ? 



Qu'en pensent ses chefs ?

 

http://nsa37.casimages.com/img/2017/08/04/170804012743782695.png

Alanna Spall a dit :

"Je trouve que Camille fait un très bon travail de préfète ! Elle est pleine de dynamisme, de motivation et d'entrain ! Elle est toujours volontaire, motivée, bouillonne d'envie et d'idées, et aime vraiment ce qu'elle fait, ce qui se ressent que ce soit aussi bien dans notre salle, que dans la salle commune. C'est un plaisir de travailler avec elle et elle va apporter énormément à Serpentard j'en suis certaine. "


 

https://www.zupimages.net/up/18/11/hw3c.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aidan Dynamite a dit :

"Ce que je pense de son travail à la VIP ? Tu veux dire son travail quand elle ne met pas un gilet vert ? Oui, elle aime bien faire grève avec moi. Non, plus sérieusement, j'aime beaucoup son travail. Déjà, elle donne son avis, on peut discuter avec elle, elle n'est pas fermée. Après, je ne vais pas mentir, Camille n'est pas la meilleure photographe avec qui j'ai travaillé. Il y a eu Katalina, Hellia et Lasica pour ne citer qu'elles. Toutefois, on voit bien que Camille veut progresser, s'améliorer. Et si on lui dit ce qui ne va pas, comme ce qu'elle doit améliorer, elle le fera. Elle ne restera jamais à son niveau actuel, elle cherchera toujours à être meilleure. Même si parfois, ses premiers jets sont assez brouillons, elle peut faire des trucs vraiment stylés. Surtout qu'au-delà de la qualité de ses illustrations qui doivent donner envie à la plupart des journaux, y compris à la Gazette, elle sait aussi taffer comme une malade. Comme Hellia, en période de rush, elle peut sortir un nombre impressionnant d'illustrations. Sur une édition de 23 articles elle m'en a fait 11. Presque la moitié en somme. 

Je vous montre ses trois meilleures illustrations sur nos trois dernières éditions, une pour chaque édition :


VIP 91


"Je ne suis pas fan des blocs d'habitude, mais là j'avoue que j'ai un faible pour ça. Je trouve qu'elle met bien dans l'ambiance."

VIP 92


"Pas besoin de détailler. L'effet est juste génial."

VIP 93


"Je trouve vraiment l'image de base magnifique et tellement dans le thème !"

 



Et c'est sur cet échantillon d'illustrations que je clôture ce regard sur Camille Dubois.

 

http://gazette.poudlard12.com/public/0Nouveaux_sceaux/amy.pnghttp://gazette.poudlard12.com/public/0Nouveaux_sceaux/Mia.png

Partager : Partage

La nouvelle couronne jaune et noire

http://gazette.poudlard12.com/public/AmyPont/GdS_160/La_nouvelle_couronne_jaune_et_noire.png

L'heure du sacre a sonné ! Poufsouffle a d'ores et déjà sa nouvelle reine ! A peine sa couronne fut posée sur sa tête, que de nouveaux topics avaient déjà fait leur apparition dans la salle commune des blaireaux. On aurait presque dit un roi qui n'attendait que ses pouvoirs pour aller couper des têtes.
Heureusement, nous parlons bien de Poufsouffle, au mieux, elle s'empressera d'aller chercher des gâteaux en cuisine telle la bonne professeur de Gastronomie qu'elle est. Bref, si vous ne scrutez pas les postes vacants tels de bons gossip P12, je vous parle bel et bien de Gwenlie ! Hm... Tara Wilson pour les nouveaux il parait. Excusez le vieil homme que je suis.

Afin de mieux comprendre qui elle est au sein de notre site, je vais vous raconter une histoire. Son histoire. A partir de 2016, la jeune demoiselle est depuis toujours une fervente supportrice de Poufsouffle, que ce soit au travers du pointage où elle a souvent excellé ou en tant que pom-pom girl sur le stade de Quidditch pour soutenir son équipe favorite.
Elle a notamment été nommée à plusieurs reprises en tant que "Poufousffle du mois" ces dernières années grâce à son omniprésence sur la #reserve. Sa participation aux animations, jusqu'à sa dévotion à travers son dortoir ou les différents clubs dans lesquels elle était co-gérante a fait d'elle une membre jaune et noire hors pair. Vous l'avez compris, elle était partout ! Elle obtient même 10 aux BUSEs le 7 mai 2018.

Maintenant que vous comprenez mieux les raisons de sa couronne, parlons de cette Gw.. Tara Wilson que vous ne connaissez pas.
Celle qui demande tous les ragots des Trois Balais, celle qui soudoie ses professeurs pour obtenir ces fameuses excellentes notes. Cette même demoiselle qui, étrangement, peu après son unique rendez-vous dans le bureau de Bdragon, se retrouve avec des promotions sans nom. Vous ne connaissez pas non plus celle qui sanctionne les autres maisons quand elles sont devant celle qu'elle admire ! Les rumeurs disent qu'elle a ainsi changer de pseudo en espérant se dissimuler de ses nombreux méfaits. C'était sans compter sur la Gazette, toujours là pour faire la lumière pour ses fidèles lecteurs !

http://gazette.poudlard12.com/public/0Nouveaux_sceaux/Xerion.pnghttp://gazette.poudlard12.com/public/0Nouveaux_sceaux/aaliya.png

Partager : Partage

La baignoire de Camstar feat Violette

 

 

* Une douce mélodie semblait émaner comme par magie de la baignoire la plus célèbre de P12. Camstar, journaliste mondialement célèbre et adulé, attendait impatiemment que son invitée du jour, une très vieille dame, grimpe dans son bain pour débuter l'interview. * 

CAMSTAR : Plus plus plus plus loiiiiiiiiin ! Bonjour les vermines qui nous regardent ! Et oui, vous me pensiez mort ! Mais soyez rassurées, j'avais besoin d'une retraite anticipée pour me remettre de la furie cannibale du directeur Bates ! Je repars au front ! Bonjour Violette ! Bienvenue dans le bain de Camstar ! 

VIOLETTE : Bonjour... monsieur ? Vous avez un nom de famille ou je suis obligée de vous appeler Camstar ? 

CAMSTAR : Camstar seulement, chérie ! Fais pas ta timide, on est quasi nus dans le même bain, j'te rappelle !

VIOLETTE : Eh bien... Camstar, je vais éviter de vous mentir en disant que c'est un plaisir de me retrouver avec vous dans cette baignoire bien trop petite, mais il semblerait que ça soit un passage obligé quand on est nommée au club de Slug.

CAMSTAR : Enfin dans ton cas, peut-on réellement parler de nomination ? C'est plutôt un lot de consolation pour avoir joué dans un jeu aussi bidon non ?

VIOLETTE : Disons que je n'ai pas eu besoin d'étaler mes compétences partout dans le château pour forcer mon entrée dans ce club très sélect, on m'a offert cette place pour me récompenser de mes talents et compétences naturelles.

CAMSTAR : Naturelles ? À cet âge, c'est plutôt "mortelles"... Parlons un peu de toi ! Au final, personne ne te connaît dans ce château !

VIOLETTE : Eh bien... J'ai étudié à Poudlard il y a de nombreuses années, avant de devenir briseuse de sorts indépendante. Le ministère m'a ensuite embauchée au service de la Coopération Magique Internationale, avant que Poudlard me propose un poste d'adjointe en Sortilèges et Enchantements. Quand j'en ai eu assez, je suis partie et j'ai ouvert une petite boutique d'apothicaire au Pays de Galles. Je suis revenue à Poudlard pour... rendre service au professeur Bates, qui cherchait une archiviste. 

CAMSTAR : Donc briseuse de sorts, fonctionnaire, adjointe, apothicaire, archiviste... t'as pas l'impression d'avoir raté ta vie ? JE HUUUUURLE !

VIOLETTE : Mon compte à Gringotts vous affirmerait le contraire.

CAMSTAR : Ah oui on adoooore l'argent ici. Cette inconstance, elle est due à quoi selon toi ? 

VIOLETTE : Je n'aime pas m'ennuyer, j'aime la nouveauté. Les gens sont lassants. Au bout d'un moment, on aime les voir disparaître de notre vie, mais c'est plus facile de le faire en prétendant changer de carrière. Ça ne vous dirait pas de changer de carrière, d'ailleurs ? Toute cette eau qui macère, ça doit faire des ravages sur votre peau... 
 


CAMSTAR : Ma chérie, je t'apprendrai le principe du siphon juste après.... Changer de carrière ?! Et pousser mes millions de fans, mes Camstarlettes d'amour, au suicide ? Jamais ! En revanche, on va penser à ne pas rester ici trop longtemps pour ne pas perdre le peu de peau qu'il te reste, je huuuuurle... ! T'as réussi à construire une famille au milieu de tous ces changements ? 

VIOLETTE : Hm... J'ai un mari. Il est dans le coma, le pauvre. Ça va faire dix ans. Mais avant ça, nous n'avions pas envie d'avoir d'enfants. Ça chouine, ça sent mauvais... si je voulais adopter une créature magique repoussante, j'aurais la décence de le faire dans la valise de Newt pour pouvoir l'abandonner par la suite en toute légalité. 

CAMSTAR : Dans le coma ? On se croirait dans Plus Belle la Magie ! Raconte ! Mes fans veulent savoir! 

VIOLETTE : Oh, il était Auror et s'est pris un mauvais sort assez puissant, mais qu'on pouvait soigner facilement à Sainte-Mangouste. Mais une idiote de médicomage a utilisé la mauvaise potion et on n'arrive plus à le réveiller, le bougre. 

CAMSTAR : Une vraie tragédie grecque ! Donc pas de famille, un état cérébral instable poussant constamment au changement, une vie amoureuse réduite au néant... qu'est-ce qui te passionne aujourd'hui ? 

VIOLETTE : J'essaye de diversifier mes hobbies. J'ai accès à certains ouvrages de magie avancée très intéressants, et j'ai rendu service aux collègues en Potions en les assistant cet hiver. Je tiens aussi une boutique dans laquelle je suis payée pour dire aux gens qu'ils sont laids. Et puis je les relooke, parce que le style se perd, de nos jours... 

CAMSTAR : Se faire du fric sur la laideur des gens, je valide ! Archiviste pour le directeur, ça veut dire quoi ça ? Archiver quoi ? 

VIOLETTE : La direction a une bibliothèque secrète, où aucune autre personne qu'un ou qu'une directrice de Poudlard n'a mis les pieds. Vous devriez voir l'endroit... Même avec la magie, le rangement et le classement de tous les ouvrages et parchemins qui s'y trouvent prend des années. 

CAMSTAR : Une bibliothèque secrète ? Elle délire maintenant, la mamie ! Et pourquoi tu as l'accès à une telle pièce ? T'es pas un peu vieille pour passer sous le bureau ? 

VIOLETTE : Le charme et le glamour, ce n'est pas votre tasse de thé, n'est-ce pas ? Un vrai tébo. Quant aux accès à cette bibliothèque... Disons que le professeur Bates connaissait ma valeur et que ça lui a suffi à m'en prêter la clé. Mais je n'ai pas le droit d'en dire plus. 
 


CAMSTAR : J'prendrai bien une tasse de thé, d'ailleurs ! SEEEEERGE ! Du thé, merci ! Admettons que vous ayez raison. En somme, vous êtes une aventurière ! 

VIOLETTE : Hm, oui, nous pourrions dire ça. Mais je ne suis pas sûre que la vie à Poudlard soit aussi trépidante que laisse entendre le terme "aventurière". Regardez, je suis dans un bain avec un inconnu vulgaire qui me pose des questions déplacées dans une eau bien trop tiède pour être agréable et une mousse bien trop clairsemée pour que je ne finisse pas par perdre la vue dans quelques minutes. Si c'est ça, l'aventure, alors oui, je suis une aventurière. 

CAMSTAR : Mais c'est le chemin vers la célébrité, nouvelle Camstarlette ! Parlons quelques instants de ta nomination au club. The Voice P12, ça compte pour toi ? 

VIOLETTE : Eh bien, c'est un concours qui nous a permis de découvrir quelques talents à Poudlard. Il y avait de très jolies voix, comme celle d'AliciaGagne. Il y en avait d'autres plus... expérimentales, comme celle d'un certain directeur de maison, mais c'était une expérience très agréable tout de même. Je pense que le plus agréable, c'est quand j'ai été sacrée comme étant la meilleure voix du château. J'aime quand les évidences sont énoncées distinctement. 

CAMSTAR : JE HUUUURLE ! Elle pète vraiment plus haut que son cul ridée celle-là... Serge rappelle-moi pourquoi j'ai accepté ? Ah oui, le fric. Euh mes informateurs m'ont rapporté des rumeurs de triche... tu nies ?

VIOLETTE : Je nie, je nie. Les tricheries entacheraient ma victoire. Mais qu'importe que certains aient triché pour voir leurs favoris en finale : c'est moi qui ai gagné, donc ils ont fait tout ça pour rien. Je n'ai pas eu besoin d'un coup de pouce du destin, je suis le destin. 

CAMSTAR : Serge, prévois un sédatif, elle s'emballe là je crois ! TU aurais triché apparemment, vieille goule ! Favoritisme, meilleur ordre de passage, plus de moyens au niveau de la promotion... tu nies aussi ? 

VIOLETTE : Si être la favorite amène au favoritisme, qu'y puis-je ? Ma voix enchante. Violette passe et tu t'écartes. Violette domine et tu t'inclines. Je n'ai pas eu besoin de tricher ou de faire tricher : mon talent parlait pour moi. 
 


CAMSTAR : Ah là là, le besoin de célébrité fait faire bien des folies ! Chers téléspectateurs et Camstarlettes, n'en prenez pas exemple... En parlant de célébrité, l'ambiance chez Slug, c'est comment ? J'ai entendu dire que le nouveau prof de métamorphose, le gars trop canon et trop intelligent, y était aussi ! Petite veinarde... 
 

Note du journaliste : les propos suivants n'ont évidemment pas été truqués.



VIOLETTE : Ah, oui, le professeur Taylor ? Un vrai canon oui. Il était déjà un enfant exceptionnel durant sa scolarité. Un peu solitaire mais terriblement intelligent. Je pense qu'il est l'avenir de la magie. 

CAMSTAR : Et donc l'ambiance ? Elle perd la boule...

VIOLETTE : L'ambiance... Disons qu'il faut secouer un peu leurs ciseburines pour qu'il se passe quelque chose. Les alumni du club de Slug comprendront cette référence réservée à l'élite, mais sachez que le sablier a beaucoup de mal à s'arrêter de couler. Je pense que je me suis plus amusée à l'enterrement de ma grande-tante Hortensia.

CAMSTAR : Qu'elle repose en paix au paradis des loustics... Nous arrivons à la conclusion de cette interview, tu as quelque chose à rajouter, une info croustillante à lâcher ? Serge, zoome bien sur ses rides là.

VIOLETTE : J'aurais bien quelques rumeurs entendues çà et là sur un garde-chasse et un directeur de maison, mais ce n'est pas mon genre de les colporter. Je pense qu'ils aimeraient vivre leur vie de couple en paix, vous voyez ? 

CAMSTAR : Si c'est pas ton genre, autant te taire... Bien, il ne me reste plus qu'à remercier Violette pour sa présence - ou absence plutôt - enjouée et passionnée ! Sa grâce et son élégance ont magnifié ma baignoire ! Et n'oubliez pas : pour devenir comme moi, il faut payer un chirurgien ! 

VIOLETTE : Et voilà ma peau plus fripée qu'elle ne l'était déjà... J'espère que vous avez une bonne assurance, parce que ça va vous coûter cher en onguents ! 

CAMSTAR : Serge, débarrasse-toi d'elle... Évite la poubelle de recyclage, vu son âge, on ne pourra plus rien en tirer !

* Violette gifle Camstar. *

Camille Taylor à l'écriture, Violette Beauchamps au graphisme, 
avec la participation de la promotion 18 du Club de Slug.

 

Partager : Partage

Chronique des bibliothécaires

http://gazette.poudlard12.com/public/Maiwenn/Gazette_161/chronique_biblio.png

— Tu me ranges ça, Galahad, s'il te plaît ?

Un nouvel arrivage de livres venait d'atterrir dans le bureau des bibliothécaires. Angele était ravie de pouvoir maintenant déléguer quelques tâches à ses nouveaux larbins. Le rangement n'était pas si compliqué : il suffisait de feuilleter les livres pour déterminer le rayon auquel ils appartenaient. Galahad ouvrit le premier volume, La Folle histoire des Ananas Confits, écrit par Julius Maxima, et fronça les sourcils. La préface lui tira un sourire idiot : 
 

La folle histoire des Ananas Confits

"Bien évidemment, le comportement des personnages (des P12iens) est purement fictif étant donné que j'ai tenté d’interpréter leurs réactions. C'est aussi de l'humour (Ellena n'étant pas une grosse patate droguée à l'ananas)"


— S'il savait...

Intrigué de savoir comment l'élève se moquait de sa collègue et amie, Galahad se plongea dans le livre. Un sombre récit sur l'addiction qui pousserait n'importe qui à réfléchir à deux fois avant se démener pour accéder au club de Slug, pensa-t-il avec amusement. Il rangea l'ouvrage dans la catégorie humour et en ouvrit un second, au thème similaire : 5 choses que le club Slug ne doit plus faire. par Jade Redhun. Il allait le déposer à côté du livre précédent, mais l'ouvrit quand même pour vérifier. Un nom accrocha son regard.
 

5 choses que le club Slug ne doit plus faire.

« N°1 : Les membres du club s'engagent à ne plus jouer les entremetteurs.
— Pas de commentaire sur celle-là, répliqua Yoann.
— Reconnais que ça a marché, dit Camille.
— Pas de commentaire. »

 


De peur que quelqu'un surprenne sa réaction à la lecture du passage, il referma vite le livre pour se réfugier dans un autre, dont le sujet ne pouvait que lui plaire : Pourquoi je ne suis pas mort le jour où l'Augurey a pleuré, par Gulliver Pokeby.

Les rééditions de vieux ouvrages canoniques étaient toujours bien accueillies. Galahad ouvrit l'introduction pour redécouvrir avec satisfaction la plume du grand Pokeby.
 

Pourquoi je ne suis pas mort le jour où l'Augurey a pleuré

Après avoir mené de longues recherches afin de déterminer quelles étaient les raisons des lamentations de ces volatiles, il parvint à prouver que les vieilles superstitions n'étaient en rien véridiques. Pionnier de la sauvegarde des Augureys, Gulliver Pokeby vous présentera dans cet ouvrage comment un simple sorcier parvint à faire changer les mentalités.

 


Après son tour du côté de la zoologie, il allait falloir classer un drôle d'ouvrage fort poétique, écrit par un historien. Rien à voir avec une quelconque histoire de l'Atlantide, le texte était en fait une ode à la lecture très surprenante. Il déposa donc Le plongeon, par Iaril Karazyan, sur l'étagère Autres littératures, avec l'esprit noyé dans le début spectaculaire du chapitre unique :
 

 Le plongeon

C’est en ouvrant ce livre que tout commença… Le temps est un traître. Tout se mélange. Le rouge, le rose et le vert… L’âme, l’esprit et le cœur. Et le corps. Le corps qui perd sa densité. Qui s’enfonce par-delà le réel, le palpable. Comme une tentative d’escalade non-anesthésiée sur des barbelés, le plongeon est dangereux. Le corps. Ton corps tangue au gré des mots. Le rythme est inscrit sur la page. Ton cœur suit le mouvement de ton regard. De gauche à droite. De droite à gauche. Le plongeon. Volutes de fumées. Trouble sans contours. Commencement, fin, milieu et milieu, fin, commencement. Tu nages dans l’eau nébuleuse. L’opuscule t’accroche. Tu es doucement poli par l’énergie du vide.


La diversité du nouvel arrivage était incroyable. Un roman policier, Roses de Sang, par Dayton Bronner, lui tomba entre les mains, et il faillit oublier de continuer sa tâche en parcourant les chapitres aux descriptions crues de meurtres comme on en trouve dans les pires affaires criminelles. 
 

Roses de Sang

Il s'agit de Laura Delacour, dix-sept ans. Elle vivait toujours chez ses parents. Ils avaient signalé sa disparition il y a cinq jours. Sa photo a circulé un peu partout. Elle était allée à une soirée d'anniversaire et devait rentrer autour de deux heures du mat' comme ses parents le lui avaient ordonné, mais elle n'est jamais rentrée. Aucune nouvelle depuis. C'est l'type là-bas qui l'a trouvée là en premier, aux alentours de six heures, il partait au travail, comme beaucoup d'autres. Il est encore sous le choc, le pauvre. Enfin ! tu comprendras pourquoi une fois que t'auras vu ce à quoi on a affaire.


Ne lui restait plus qu'à trouver un foyer pour Des Démons et des Hommes, par Orion Millers. Le titre ne le laissait pas présager, mais il s'agissait bien d'une romance fictive sur deux personnages historiques : Hermione Granger et Severus Snape. 
 

Des Démons et des Hommes

— Pourtant regarde-la bien Ron, ajouta Ginny, c’est bien notre Hermione. Plus vieille je te l’accorde mais c’est bien elle.

Tous les regards se figèrent à présent sur Hermione ainsi que sur l’enfant qu’elle tenait dans ses bras. Personne n’osait briser le silence qui venait de s’installer. La femme qui se trouvait devant eux était définitivement Hermione Granger, pourtant une autre chose était certaine, cette femme était environ dix ans plus vieille que l’étudiante qu’ils avaient vue il y avait encore environ un mois. Elle était assez maigre, ses traits étaient durs et on pouvait remarquer quelques cicatrices ici et là sur ce qu’on pouvait voir de sa peau. La petite semblait également assez fine sans pour autant parler de maigreur mais était plus qu’attachée à la sorcière.

— Miss Granger… commença Albus, que vous est-il arrivé ?

Toute l’assemblée retint alors son souffle, attendant qu’une explication leur soit enfin révélée.

 


Très intrigant, tout ça. Le Scamander dédoubla le livre pour le ranger parmi les livres d'aventure et d'amour. Il était presque content de son efficacité quand Angele revint vers lui, chargée comme un hippogriffe.

— Attends, on en a eu d'autres !

Il avait de quoi passer des journées entières à traiter les derniers livres. Heureusement qu'il allait pouvoir refourguer ce nouveau tas au demi-géant qui lui servait de collègue. C'est avec un sourire satisfait qu'il déposa bruyamment la pile devant Bastien pour un partage équitable des tâches.

— Un grand gaillard comme toi ne devrait pas avoir du mal à porter tout ça.

http://gazette.poudlard12.com/public/0Nouveaux_sceaux/bibliothe_que.pnghttp://gazette.poudlard12.com/public/0Nouveaux_sceaux/Maiwenn.png

Partager : Partage

© 2009-2019 Poudlard12.com :: Propulsé par Dotclear