La Gazette du Sorcier - Edition Poudlard12

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 1 novembre 2018

Il est grand temps de casser les clichés : Gryffondor

 

 

Entre une balade en licorne et un cour de pole dance, j'ai pris le temps de me connecter sur notre site préféré dont je ne citerai pas le nom. Et là je me suis rendue compte d'une chose qui m'a fait vider les étriers et je vous garantit qu'à 300 mètres de hauteur, ça fait mal... Je me suis rendue compte que notre beau site était rempli de clichés, de division et de bassesses. C'est pour cela que j'ai pris ma baguette de lumière et que je me suis mise en tête de casser toutes ses vilaines choses. Et quoi de mieux que de casser des critères de stigmatisation en les prenants maison par maison ?
Alors pour ce mois si j'ai décidé de commencer par Gryffondor. C'est parti !

Pierre de puissance... Mewtamorphose !

Depuis le ciel, j'ai vu qu'il était clair que la maison des lions partait avec un très gros handicap : celui d'être la maison du héros d'une saga entrée dans la légende. Et forcément s'il s'agit de la maison qu'on connaît le mieux, il s'agit de la maison qu'on critique le plus facilement. C'est triste mais c'est dommage. Parce que taper sur gryffondor c'est un peu tirer sur une ambulance qui ne vous à rien fait.

Alors revenons en à la base. Gryffondor c'est un rassemblement de gens qui ont été mis là par un artefact magique qui doit être devenu sénile depuis le temps. Parce que cette maison aujourd'hui ce n'est pas ou plutôt ce n'est plus le cliché que nous en avait fait Harry Potter. Un lion ce n'est pas une tête brûlée qui ne sait pas réfléchir. Ce n'est pas une brute épaisse prête à se jeter dans tout les ennuis. Ce n'est pas juste la victime préférée des Serpen... Ah bah si en fait. Par la barbe de Merlin !

Mais un Gryffondor en premier lieu c'est surtout quelqu'un de passionné. C'est une personne en qui brûle une petite flamme et qui est prête à tout pour défendre et faire croître ce brasier. Gryffondor c'est un collectif, une stabilité, un esprit né dans l'ardeur de la bataille par le pouvoir de la lune ! Et si cette combinaison fait des émules, elle leur attire aussi des ennuis et des ennemis.

Cette compétition elle s'exprime dans le Quidditch. Malgré les histoires de transfert frauduleux (comme quoi Neymar n'est pas le seul à faire parler de lui), l'équipe de Gryffondor est d'une stabilité exemplaire et menée par une capitaine qui a de l'énergie à revendre. Organisée, disciplinée, elle créé souvent le surprise. Ce n'est pas certains capitaines qui diront le contrairement. Le colibri a des crocs, et il sait s'en servir.

Gryffondor c'est aussi un esprit d'amitié et de partage qui transcende les maisons, les journaux, les équipes. Le Gryffondor il est simple, pas prise de tête. Il veut dire quelque chose ? Et bien il le dit et sans fioriture. Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement disait Boileau. Cela ne plait pas à certains ? Tant pis pour eux. Qui a dit que les lions évitaient ennuis ?

Enfin, si elle ne possède pas toutes les caractéristiques qui ont fait la renommée d'Harry Potter, Gryffondor c'est un esprit de compétition. C'est une vague qui finit par tout emporter sur son passage, lui permettant de rafler des coupes, et des places au club slug.

Serais-je à la hauteur, pour sauver le monde sans jamais avoir peur.


Gryffondor c'est un ramassis de gens, de clichés et d'espoir. C'est une maison, une des quatre de Poudlard dont j'espère avoir retracé ici un portrait aussi fidèle que possible. Et vous, quand vous voyez Gryffondor, que voyez vous ?

En attendant on se retrouve le mois prochain pour dresser le portrait des aiglons.

Partager : Partage

© 2009-2016 Poudlard12.com :: Propulsé par Dotclear