La Gazette du Sorcier - Edition Poudlard12

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 2 mars 2016

Editorial

http://gazette.poudlard12.com/public/Ginny/Gazette_125/editorial.png

Une fois n'est pas coutume, la Gazette est en retard ! Mais ne vous inquiétez pas, c'est la dernière fois que je vous fais le coup. En effet, je remets aujourd'hui ma casquette de Rédactrice en Chef pour laisser la place, à mon plus grand dam, à un Poufsouffle. J'ai nommé : Faris Grogan ! Vous pouvez l'acclamer. Ainsi que tous ceux qui ont participé à cette Gazette et qui ont fourni un travail de dingue : les rédacteurs, qui ont trimé pour vous fournir un bon nombre d'articles de qualité et les photographes, aidés de Faris, qui n'avaient pas le support d'un PheC pour cette édition. Cette période est révolue !

J'espère donc que cette Gazette vous plaira et celles d'après encore plus. Chers lecteurs, chères lectrices, mes amis, de grands changements sont donc prévus pour la Gazette ! Mais en attendant, un peu de répis avec cette édition. Bonne lecture à tous et à toutes.

 

http://gazette.poudlard12.com/public/1Sceaux/Alexeievna/Alexeievna-Edito.png

 

 

 

 

http://gazette.poudlard12.com/public/William/Gazette_125/A_l_interieur_du_chateau_125.png

Rapeltout
Suivi des grands événements de l'école, coupes, changements du personnel, etc.

Du sang neuf
Article écrit par Faris Grogan et illustré par Ginny

Le mythe du grade
Article écrit par Partison Gardiensar et illustré par William

Vivre ou périr sur les Trois-Balais
Article écrit par Andrew Smith et illustré par Ginny Workey

Les Oreilles à rallonge
Les petites histoires que nos oreilles affûtées ont pu entendre, les informations croustillantes sur les plus grands secrets vainement dissimulés...

Kelington et l'amour
Article écrit par Faris Grogan et illustré par William Jones

Une forêt pas si interdite
Article écrit par Faris Grogan et illustré par Ellie Bradburry

La Saint-Valentin chez les membres du personnel
Article écrit par Andrew Smith et illustré par Ginny Workey

La plume à papote
Entrevues avec un ou plusieurs personnalité(s) P12ienne(s), souvent en relation avec un thème précis.

Poudlardnet, 3 ans déjà !
Article écrit par Faris Grogan et illustré par William Jones

Un regard sur... Joshua McCarthy
Article écrit par Andrew Smith et illustré par Ginny Workey

Le château prend la parole 
Le personnel du château prend la parole et vous dit la vérité sur ce qu'il se passe ou va se passer dans notre chère école.

La voix des gardiens
Article écrit par les Veilleurs et illustré par Faris Grogan

Le mot de la direction 
Article écrit par la direction de Poudlard12

http://gazette.poudlard12.com/public/William/Gazette_125/A_l_exterieur_du_chateau_125.png

Actualité et Faits Divers
Toutes les nouvelles du monde sorcier ! De la grande crise aux informations de la vie quotidienne des sorciers.

Le combat des titanesques aurors 
Article écrit par Andrew Smith et illustré par Faris Grogan

Les modes pédouziennes, c'est quoi ?
Article écrit par Partison Gardiensar et illustré par Ginny Workey

Jurassic topic 
Article écrit par Ray Paro et illustré par Ellie Berry

Sports
Suivez les plus grands matchs, apprenez-en davantage sur vos idoles et découvrez de nouvelles pratiques !

Tournez ma neige
Article écrit par Ray Paro et illustré par Ginny

Culture 
Littérature, musique, cinéma magiques sont au menu ! 


Se rattraper après une Saint Valentin ratée
Article écrit par Partison Gardiensar et illustré par Faris Grogan

Retour sur la convention HP... que j'ai loupée
Article écrit par Luna Warden

Sondage
Pour savoir tout ce que tout le monde pense tout bas 

Journal de bord d'un journal
Article de la Gazette, illustré par Faris

Pour ou contre le générateur d'avatar ?
Reportage réalisé par Kyle Gallerion et illustré par Sheila Brooks

Du côté des Moldus 
Car les animaux ont aussi le droit à leur rubrique !

Les soldes chez les sorciers VS les soldes chez les moldus
Article écrit par Andrew Smith et illustré par Ginny Workey

Whassup !
Article écrit par Partison Gardiensar et illustré par Ellie Bradburry

Reportages
Venez suivre l'un de nos rédacteurs dans un voyage merveilleux, où il vous fera découvrir des destinations de rêve !

Amours, baisers et niaiseries chez les Moldus
Article écrit par Partison Gardiensar et illustré par Ginny Workey


http://gazette.poudlard12.com/public/William/Gazette_125/Chapeau-sans-tete_125.png

Le scarabée
Tous les petits potins de notre école et du monde magique ! Les paparazzis font leur apparition. La vérité éclate... ou pas !

La faim de la Gazette
Article écrit par Partison Gardiensar et illustré par Ginny Workey

Mais où sont les fantômes?
Article écrit par Faris Grogan et illustré par Ellie Bradburry

De mystérieuses absences !
Article écrit par Faris Grogan et illustré par lui aussi

Conseil de Mamie Minerva
Un problème dans votre vie de tous les jours ? Niveau magique ? Sentimental ? Pratique ? L'ancienne professeur de métamorphose vous donne un coup de pouce !

Les conseils de mars
Article écrit par Mamie McGo et illustré par Faris Grogan.

Chez Kreattur, Dobby et Winky
Les petits secrets de cuisine, de bricolage et de beauté de vos elfes préférés ! 

Crêpes-chignon de DdM
Article écrit par Alexeievna et illustré par Faris

Horoscope
Qui n'est jamais tenté de connaître son avenir ?

Horoscope surprise
Article écrit par Alexeievna et illustré par Ginny Workey

Jeux & Concours

La Gazette du sort scié
Article écrit par Ray Paro et illustré par Ginny Workey

Publicités
Laissez-vous tenter par le tout nouveau Nimbus 2009, par des places de concert pour la tournée d'adieu des Bizarr'Sisters, ou encore par une potion aux effets étranges...

Publicités de mars
Par Ellie et Ginny

Partager : Partage

[Le château prend la parole ]Mot de la direction

De gauche à droite : Wilde, Bdragon, Janus Mentor Licorner, Coconut Dynamite
 
Les 26, 27 et 28 février derniers, la Direction entière s'est réunie et est allée faire un tour dans le Monde Moldu à l'occasion du Salon Fantastique. Grâce à quelques clichés dignes de ceux de Colin Crivey, on vous permet de (re)vivre l'expérience !
 

Tout au long du week-end, les moldus ont pu goûter les dragées surprise de Bertie Crochue, se faire tirer les Runes, lire dans les tasses de thé, se faire répartir et gagner des points pour leur maison.

 


Sheila Brooks et Vesper, parfaitement déguisés en moldus, prêtent main forte à la Direction pour répartir le flot de passants, souhaitant sans originalité appartenir à Gryffondor ou Serpentard dans 80 % des cas.

http://www.zupimages.net/up/16/10/cio9.png
Flora Delvos et Lust Caféine testent les connaissances des nouveaux élèves sur les créatures magiques des abysses (d'ailleurs, savez-vous quel est le nom français d'un Grindylow ?).


Miss Lin, professeure de Divination, tente de déchiffrer un marc de thé avec l'aide du Chef des Aurors. Alors, est-ce un Sinistros ou une douce abeille ?


Wilde, sans doute en train de traumatiser un enfant en lui annonçant les pires horreurs.


Aucun moldu ne s'est déguisé en calamar géant ou en strangulot...


Les dragées sont terminées, les sabliers remplis… on sent la fin pointer ! Et non, les points de Poufsouffle ne sont pas dus uniquement à Coconut Dynamite et Vesper. 


Il va déjà être temps de se dire au revoir et, nous l'espérons, à l'année prochaine (de gauche à droite : Sheila Brooks, Ellie Bradburry, Bdragon, Manouska, Sirius Blanc) !

Heureusement grâce aux conseils de Vanille-rose et Emily Kindle en matière de moldus le code du secret demeure… secret, et aucun incident n'a été à déplorer au château pendant l'absence des membres de la Direction. Monsieur le Directeur souhaite d'ailleurs vous remercier pour la sagesse et la docilité dont vous avez fait preuve ce week-end.

Article de la Direcrion de Poudlard12

 

Partager : Partage

[Publicité] Publicités

Publicite.jpg
 

Par Ellie

 

bureau_de_la_direction.png
 

Par Ginny

Partager : Partage

[Chez Kreattur, Dobby et Winky]Crêpes-chignon de DdM

http://zupimages.net/up/16/07/m82g.png

 

Vous ne savez pas quoi faire en ce mois de mars pluvieux et vous avez raté la Chandeleur ? Vous avez envie de vous goinfrer et de faire passer une DdM pour une morfale ? Vous êtes à Poufsouffle ? La Gazette est là pour vous proposer une bonne recette qui vous bousillera une après-midi !

Tout d’abord, voici la liste des ingrédients pour une trentaine de crêpes (et un chignon) :
• 1 litre de lait
• 4 œufs
• 500 g de farine
• 50 g de sucre
• 1 pincée de sel
• 1 verre d’eau
• une DdM, de préférence celle de Serp
• huile

 

http://i.imgur.com/mva9LQf.jpg

  1. Prenez votre DdM et donnez-lui un saladier, un fouet et les ingrédients. Reprenez le tout parce que vous avez peur de l’usage qu’elle pourrait en faire et trouvez un elfe de maison qui fera le boulot.
  2. Les œufs doivent être battus (et seulement eux) avec le sucre. Puis faites rajouter la farine et la pincée de sel. Le lait doit ensuite être versé petit à petit pour que ça ne fasse pas de grumeaux. 
  3. Ensuite, passez environ une heure à laisser reposer la pâte et à retenir la DdM d’étrangler l’elfe parce que justement, ça a fait des grumeaux.
  4. Faites chauffer votre poêle et mettez-y un filet d’huile, de préférence extrait des cheveux de la DdM. Ajoutez un verre d’eau à la pâte pour la délayer, puis prenez une louche de pâte et laissez-la s’étaler dans votre poêle brûlante. Quand les bords commencent à se décoller tout seul, laissez la DdM de Serp se brûler les doigts et retourner la crêpe.
  5. Après, quand ça glisse tout seul sur la poêle, c’est cuit ! Vous pouvez utiliser un porte-crêpe, comme dans l’illustration ci-dessous. 

http://i.imgur.com/urEulSK.jpg


Pour le reste de la cuisson, ça devient vite chiant et répétitif alors n’hésitez pas à confier ça à un elfe. Puis mangez une crêpe ou deux, avec sucre/gelée de crapaud/Nutella et laissez-la s’empiffrer du reste avec des photos que vous vendrez 500 gallions l’unité. 
Éclatez-vous !

 

http://gazette.poudlard12.com/public/1Sceaux/Alexeievna/Lexei-Ginny.png

Partager : Partage

[Conseil de Mamie Minerva] Conseils de Mamie Minerva

http://gazette.poudlard12.com/public/Faris/ConseilMcGo.png

 

 

Cher mamie McGo,

Depuis plusieurs jours déjà, une question me taraude. En effet, la semaine dernière j'ai entendu, dans les couloirs, un groupe de stupides Poufsouffle parler d'un groupe qui est très cher à mon cœur : Tokio Hôtel.

Ces bons à rien disaient que leur âge d'or était révolu depuis si longtemps que même vous ne vous en souveniez pas... Je doutes que les incultes qu'ils sont savent que la musique n'existait pas avant l'apparition des humains et donc que vous devriez forcément vous souvenir de la gloire de ce groupe fantastique et qu'elle est à tout jamais gravée dans votre esprit.

C'est pourquoi je voudrais savoir si il serait possible d'organiser des cours de rattrapage musicaux ET d'hygiène corporelle autant faire d'une pierre deux coups non ? pour les blaireaux.

Bien à vous,
Lasica Rundal.

Chère élève,

Les goûts musicaux sont propres à chacun donc il est difficile d'apporter des conseils là-dessus. Même si il faut dire que les Poufsouffles ont toujours hésité entre l'aile et la cuisse, concernant la musique.

Pour ce qui est des cours de rattrapage musicaux, il va être compliqué de trouver un professeur qui accepte d'enseigner cette matière sur du long terme. Parce que certains sorciers ne sont pas doués en musique et en chant. On va dire qu'ils manipulent mieux leur baguette pour lancer des sortilèges.

Aussi, l'hygiène corporelle peut souvent poser problème pour certaines personnes. C'est à toi de trouver certaines combines délicates pour leur faire comprendre leur odeur nauséabonde. Un seau d'eau par exemple ?

Musicalement,
Mamie McGo.

Partager : Partage

[Sondage] Journal de bord d'un journal

http://gazette.poudlard12.com/public/Faris/journalbord.png

 

Partison Gardiensar, Rédacteur
Faris Grogan, Rédacteur
William Jones, Photographe
Ellie Bradburry, Photographe
Andrew Smith, Rédacteur
Ray Paro, Rédacteur
Alexeievna, Rédactrice en chef
Ginny Workey, Photographe

J-29 : La Gazette est sortie. Maintenant, DODO.

J-29 : Voilà, Gazette sortie. Je pensais me reposer un peu plus mais on a un jour de moins pour tout faire. Maudit mois de février.

J-29 : La Gazette est enfin sortie, je peux reposer en paix.

J-29 : Enfin libre ! Ou pas en fait... il faut déjà se remettre au boulot.

J-29 : On a enfin fini woohoo !

J-28 : Prochain sommaire fait, salaires distribués... plus qu'à trouver des idées.

J-28 : Le numéro de février est un bon cru, les lecteurs ont l'air contents. Tâchons de ne pas les décevoir, au boulot !

J-24 : Je regorge d'idées c'est dingue ! J'ai tellement de chance d'avoir autant d'inspiration. Je crois que je devrais aider les autres à trouver de super idées. Après tout, on ne sort pas un journal tout seul.

J-24 : Bon. J'ai déjà pas mal avancé sur mes articles. Je vais pouvoir me concentrer à martyriser un peu les nouveaux avec Lexei. Autant qu'ils servent à nous divertir dans la salle de rédaction !

J-24 : Bon, il serait peut-être temps que je me mette au travail, j'ai suffisamment eu le temps de me reposer.

J-24 : Ah oui, faut peut être commencer à se pencher sur la suivante. Bosseeeer. Eh comment on bosse, déjà ?

J-23 : C'est drôle, tout le monde réagit différemment face à tout le travail qu'il va y avoir à faire pour la prochaine publication. J'espère que ce sera pas une raison pour que tout le monde soit en retard.

J-23 : On est reparti pour un mois difficile et cruel. Je vais parler comme un Poufsouffle pour me faire virer.

J-22 : Mon Dieu. Je suis à la gazette du sorcier. Coucou, il faudrait peut-être que je me réveille pour commencer à faire danser ma plume. Sinon c'est Alexeievna qui va me faire danser.

J-22 : Aujourd'hui je prends mon courage à deux mains et je vais aller parler à Ray et Andrew... Je ne supporte plus leur manque d'hygiène. On peut plus travailler dans ces conditions. M'enfin... visiblement ils sont doués, on peut pas tout avoir non plus.

J-22 : Faris me dévisage depuis quelques jours, ça devient vraiment perturbant. Qu'est-ce que j'ai fait de mal encore ?

J-21 : J'ai passé plus de temps à dévorer tous les chocolats que je me suis auto-offerts pour la Saint-Valentin plutôt que sur mes illustrations, ça va pas du tout erm.

J-21 : La tactique "Poufsouffle" est aussi utilisée par Ellie, il faut que je change de stratégie. Et si je commençais les illustrations ?

J-20 : Aujourd'hui j'ai enfin eu le temps de laver mes chaussettes. Les plaintes de Faris devenaient insupportables pour pouvoir se concentrer.

J-20 : Faris ne supporte pas les mauvaises odeurs ? Étonnant pour un Poufsouffle. On va peut-être pouvoir faire quelque chose de lui, finalement.

J-20 : Je ne sais vraiment pas ce qu'il a Faris avec les deux petits nouveaux. Il doit être vachement suspicieux et peu confiant. Qu'il travaille sur ses articles au lieu de chercher la petite bête...

J-18 : Parfois j'aimerai bien essayer de faire un interview avec une vraie Plume à Papote. Mais Lexei est toujours là pour qu'on évite de les utiliser à mauvais escient. Je le ferai un jour pourtant, un jour.

J-15 : Rapeltout envoyé, premier article fini et trois articles en préparation... hé, attends, qui est-ce qui a volé la Plume à Papote ? Si c'est encore Lia R, je la mets à la porte.

J-14 : Bon ni vu ni connu j'ai volé la Plume à Papote. Apparemment, je ne me suis pas fait prendre, c'est un bon point. Étant le plus vieux rédacteur je pense que je suis le chouchou de notre chef, c'est pour ça.

J-12 : La direction de P12 est venu m'apporter une bien étrange nouvelle... Heureusement que Faris est de moins en moins Poufsouffle, tiens, il pourrait monter en grade sous peu.

J-10 : J'adore voir les autres courir de partout. Au moins je suis bien tranquille à écrire mes articles avec pour seule compagnie ma plume... Je fais pas papy à dire ça ?

J-9 : Je suis un peu à la bourre et surtout que maintenant, il y a Faris qui surveille en plus notre travail. Quelle pression supplémentaire.

J-8 : C'est officiel, je viens de recevoir de nouvelles responsabilités. Adieu mon rôle de chef-chef ! Ça va bien me manquer, les petits nouveaux qui rasent les murs de peur que je les mange.

J-7 : Avec les nouvelles responsabilités de Faris, heureusement que je n'ai pas adopté ma stratégie "Poufsouffle". J'aurais eu une promotion.

J-7 : C'était rigolo de voir les autres s'agiter parce qu'il nous reste plus qu'une semaine pour tout finir, jusqu'à ce que je me rende compte que j'avais moi-même encore quatre articles et demi à finir d'illustrer.

J-7 : Je viens d'imaginer la vie à la Gazette sans Lexei. J'ai eu l'impression de prendre ma douche sans eau chaude.

J-5 : Rappel général de la date, et surtout, du fait qu'il ne reste pas beaucoup de temps avant la publication. En plus de ça, il faut que je fasse place dans mon bureau pour Faris... et que je lui explique comment tout gérer. Et que je lui ordonne de recruter, sinon les photographes vont nous en vouloir jusqu'à la fin des temps. On a pas fini.

J-5 : Panique totale ! La gazette avance vraiment doucement. J'ai fais la moitié des choses que j'ai prévu. Il va falloir donner un sacré coup de collier. Pas de bol, ce mois-ci la sortie de la gazette tombe le même jour que ma conférence sur les langues magiques au ministère.

J-4 : C'est l'apocalypse ici. Faris stresse pour rien. Mais vraiment rien du tout. Je devrais lui donner de techniques de relaxation. Aux Photographes aussi, ça les aiderai je crois bien.

J-2 : Il reste encore tellement d'articles à illustrer. Et si on inversait la tendance ? Si c'était moi qui commettait un meurtre ? On veut des Photographes.

J-1 : C'est pas fini, c'est pas fini. AU SECOURS !

J-1 : Eh bah heureusement que c'est une année bissextile, j'ai failli ne pas terminer à temps...

J-0 : Oui c'est terminé ! Bon ça m'aura coûté quelques caprices auprès de tout le monde mais elle est enfin sortie.

J-0 : Eh bien c'est bon, la gazette est enfin publiée, je peux dormir pendant un mois maintenant. A bientôt !

J-0 : Voilà, Gazette publiée, articles et illustrations en ligne. Comme d'habitude, ils ont fini par gérer. Il va falloir que je leur dise, quand même, avant de rendre ma casquette.

J-0 : Tous mes collègues se sont démenés pour cette Gazette, ils ont fait du beau travail encore une fois. De mon côté, il faut que je fasse mieux la prochaine fois, même si le mois de mars s'annonce chargé.

Partager : Partage

[Sondage]Pour ou contre le générateur d'avatar ?

http://image.noelshack.com/fichiers/2016/09/1456952624-pouroucontre.png

Portoloin ?

 

Reportage de Kyle Gallerion

Partager : Partage

[Culture] Retour sur la convention HP... que j'ai loupée

En bon fan que vous êtes, vous avez surement entendu qu'une convention Harry Potter avait lieu à Paris le week end du 13/14 février. Peut-être avez-vous aussi vu l'appel de Twelve Grimmauld Place disant que quelqu'un vendait son pass 50€ au lieu de 140€, et peut-être que vous avez fortement hésité à sauter sur l'occasion. Si tout ça vous est familier rassurez-vous : vous n'êtes pas seuls !

Pour ma part, il était clair depuis le début que je n'allais pas y aller parce que trop cher, pas au bon moment et pas mes acteurs préférés. C'est donc sans aucun pincement au cœur que je me suis inscrite au groupe de discussion dePeople Convention et que j'ai suivi les préparatifs.

J'ai vu les annonces, d'abord l'acteur jouant James Potter adulte puis l'interprète de TonksKrum et Karkaroff... et puis ils ont annoncé Jason Isaacs alias Lucius Malefoy et Katie Leung alias Cho Chang. Oui, là j'avoue avoir un peu regretté mais mes doutes ont vite été balayés par le prix du billet. 140€ pour être placée au fond de la salle lors des conférences, ne pas pouvoir avoir d'autographe ni de photo je trouve ça un peu abusé (et mon banquier est d'accord !).

Et puis Twelve Grimmauld Place a décidé de s'en mêler ! PAS merci, vraiment pas. Sans exagérer, à partir du moment où j'ai vu qu'il y avait une place à 50€ j'ai passé plusieurs heures à hésiter. 50€ ça n'entre pas dans mon budget et j'avais fini par prévoir autre chose ce week end là. Au final, après avoir appelé deux personnes j'ai fais le choix de m'en tenir à ma décision première et de ne pas y aller. Mais je l'ai mauvaise.

Si vous aussi vous êtes dans la même situation que moi, je vous propose de nous entraider : trouvons des excuses, quitte à être de mauvaise foi, pour justifier le fait qu'on ait loupé ça. J'en ai déjà quelques unes :
 

  • #1 Si même avec ces prix exorbitant la convention a du succès, ils ne risquent pas de les baisser pour l'année prochaine. En fait, en ne venant pas on résiste un peu ! Et peut-être qu'un jour ils plieront !

    #2 Cette histoire de payer pour avoir des autograffes, payer pour prendre une photo, payer pour lui parler seul à seul pendant 5 minutes ça ressemble un peu à de la prostitution non ? Je ne veux pas être mêlée à ça !

    #3 Personne ne doit être très original dans ce genre de chose, imaginez que Jason Isaacs me prenne pour une fille banale parce que j'ai demandé la même photo que 14 personnes avant ?

 

... et vous, quelle est votre excuse ?

 

Article écrit par Luna Warden

Partager : Partage

[Le château prend la parole] La voix des gardiens

 

 

Lire la suite...

Partager : Partage

[Le scarabée] La faim de la Gazette

http://gazette.poudlard12.com/public/Ginny/Gazette_125/la_faim_de_la_gazette.png

 

Depuis sa création, la Gazette a vu passer beaucoup de personnes dans ses locaux. Entre les recrutements de photographes, les quelques stages de rédacteurs et les démissions, l'équipe semble ne jamais s'arrêter de bouger. Face à cela, certains pédouziens se sont alors dit que l'équipe de la Gazette était celle qui bougeait le plus. Alors, simple rumeur ou fait réel ?

Avant toute chose, il est intéressant de se pencher sur les raisons des démissions. Et immédiatement, l'histoire devient intéressante. Derrière les excuses, "j'ai des problèmes dans la vie" ou encore "je n'ai plus de motivation" se cache la véritable raison du départ. En réalité, et je vais mourir pour l'avoir dévoilé, les Rédacteurs et Photographes se font mangés par la ou le Rédacteur en Chef. Bien évidemment pas au sens propre du terme. Mais, les Rédacteurs en Chef ont besoin d'énergie, de beaucoup ď'énergie, pour publier le journal tous les mois. Et ils la puisent dans l'équipe même. Au départ cela commence par quelques vols de nourritures, puis ils demandent de plus en plus de choses à l'équipe. Nettoyage, repassage, cuisinagee, voilà les tâches ingrates qui incombent de plus en plus l'équipe. Les Rédacteurs en Chef mangent leur temps, leur énergie, leur plaisir. N'allez pas non plus croire que l'équipe ne fait plus son travail initial. Tâches ingrates et travail sur la Gazette vont de pair. Après des mois et des années à travailler sous ces conditions, certains démissionnent. Et l'équipe se voit alors réduite.

Mais maintenant, il manque de la nourriture pour le Rédacteur en Chef. Sous prétexte qu'il faut renforcer les rangs afin de fournir une Gazette parfaite, un recrutement est alors lancé. Des nouveaux arrivent à leur tour. Et alors, le cycle recommence. Par ailleurs, certains semblent plus résistants que d'autres. Ils restent un an, deux, voir trois dans les locaux tandis que d'autres ne tiennent pas cinq mois. Les recrutements ne sont donc pas réguliers mais dépendent de l'équipe et de son niveau de masochisme. Parce que oui, si ça n'a pas été dit, il faut être bien masochiste pour rester longtemps dans les locaux à se faire manger par le Rédacteur en Chef. Ce dernier sera d'autant ravi si son équipe possède un taux de masochisme élevé, il pourra plus longtemps se nourrir d'eux. De plus, il utilise des appâts pour attirer les probables postulants et par conséquent de la nourriture. Un prédateur rusé à la recherche de proies innocentes. Et ainsi, l'équipe bouge sans arrêt avec de nouveaux arrivants et des carcasses qui partent. 

Vous savez enfin pourquoi l'équipe de la Gazette bouge autant. D'autant plus que notre chère Rédactrice en Chef a de réelles tendances cannibales et ne se contente pas de manger l'équipe au sens figuré du terme. Il ne faut pas avoir peur non plus de la Gazette. Après tout, c'est un univers enrichissant et incroyable qui se trouve au sein des locaux. Et puis, qui vous dit que ce que je raconte est réel ?

Partison-Ginny.png
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager : Partage

[Reportages]Amours, baisers et niaiseries chez les Moldus

http://gazette.poudlard12.com/public/Ginny/Gazette_125/Amours__baisers_et_niaiseries_chez_les_Moldus.png

 

En ce palpitant mois de février, quoi de plus normal que d'aller à la rencontre de nos confrères Moldus ? En effet, c'est l'occasion idéale pour en apprendre plus sur la fête amoureux chez les non-sorciers. Croyez moi, ce voyage fut haut en couleurs mais surtout terriblement niais.

Rien de plus naturel que de visiter une grande ville lors de cet événement. Histoire de ne pas commencer trop fort et ne pas prendre la fuite, j'ai décidé de visiter en première lieu les boutiques. Elles regorgeaient de roses, cœurs et ours en peluche. Des salons de thé, du moins ce qui paraissaient l'être, en passant par les magasins de vêtements, sans oublier les immenses boutiques de nourriture, tout avait été passé au peigne fin. Il faut vraiment être aveugle pour ne pas savoir que les Moldus fêtent dignement la Saint Valentin. Apparemment, ils accordent beaucoup plus d'importance à cet événement que nous sorciers. Mais ne nous emballons pas, il ne s'agit que d'une seule ville. Pendant cette balade entre les magasins, j'ai pu goûter à quelque chose qui s'apparentait à du chocolat. Mais, il avait un goût étrange de rose et de framboise. Ni vu ni connu, j'ai réussi à ressortir de ma bouche cette horreur entre les les pavés du sol. Même la veille de la Saint Valentin les Moldus restent sales, vue l'état des rues justement. 

Après cette balade dans les magasins, où certains ont essayé de me vendre des fleurs absolument horribles, ce fut au bord d'un large fleuve que je continua mon petit voyage. Pour n'importe quel célibataire, regarde vers ce fleuve en cet saison donne envie de s'auto-lancer un Avada Kedavra. Le nombre de couples sur des bateaux est hallucinant. Apparemment le bateaux est un moyen de transport romantique chez les Moldus. Ça l'est certainement plus que la Poudre de Cheminette et le transplanage en tout cas. Et comme les non-sorciers ne font rien dans la demie mesure, voilà qu'ils ne cessent de roucouler, de s'embrasser. Un spectacle peu recommandable. Mais, en regardant au niveau du sol le même spectacle s'offre à mes yeux. Main dans la main, les couples se baladent tranquillement, s'offrant des tonnes de cadeaux. 

Les cadeaux justement. Ils n'ont presque rien d'original. Entre les gros bouquets de fleurs, les chocolats et les bagues, les Moldus ne rivalisent absolument pas d'ingéniosité. Heureusement que nous je prenons pas exemple sur eux. Quoi que, certains Moldus arrivent tout de même à se démarquer mais d'une façon peut recommandable. Un animal, quel chouette cadeau pour son amoureux. Surtout lors de cette fête. Même si nous sommes plus ingénieux à ce nouveau, j'ai pu entendre exactement les mêmes phrases clichés et horriblement niaises. Ce style de phrases qui nous font soupirer de désespoir, autant sorciers que Moldus. En plu, certains utilisent leurs baguettes magiques lumineuses pour le dire. Voilà qui casse totalement le romantisme de cette fête. Cela ne rattrape nullement les sorciers qui déballent ses phrases clichés dans des lettres. Enfin, au moins nous n'envoyons pas de Beuglantes. Parce que les Moldus semblent avoir les leurs, bien qu'elles soient de formes étranges comme des cœurs ou des étoiles. 

Vous l'avez bien vu, les Moldus sont bien niais mors de cette fête, et ne s'en cachent pas. Malgré quelques différences, sur le fond les sorciers et les Moldus célèbrent de la même façon la Saint Valentin. Il faudrait juste dire à ces dernier d'être moins excessifs et moins niais.

Partison-Ginny.png
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager : Partage

[Du côté des moldus] Whassup ?

http://gazette.poudlard12.com/public/Ellie/125/Whassup_.png

 

Comme chaque mois, il est temps de revenir sur l'actualité du monde Moldu et ses répercussions sur notre monde. Et croyez moi bien, vous ne verrez plus votre voisin Moldu de la même manière après avoir lu cet article. 

La grande affaire qui a secoué le monde des non-sorciers (ou non sorciers on ne sait plus) est bien évidemment celle de la réforme orthographique. Plus d'accent circonflexe sur certains mots, la suppression du tiret ou encore le changement de mots, beaucoup de choses y sont passées. Les Moldus ne cessent d'en parler, certains révoltés, d'autres comme si cela ne changerait rien. Et bien évidemment, les sorciers ne savent s'ils seront également touchés. Selon des rumeurs, des débats auraient déjà débuté au sein du Ministère. Autant se préparer aux mêmes réactions que chez nos confrères. Mais, sorciers et moldus s'accordent sur un point, la gouvernement français a d'autres chaudrons, sur le feu, à touiller. 

Si l'épidémie de grippe s'est rapidement arrêtée grâce à nos médecins compétents, un nouveau virus a fait son apparition. Le virus ZIKA se propage autant chez les moldus que chez nous. Ils se transmettrait pas le biais de moustique tigre, un insecte encore inconnu de nos chercheurs du Ministère. Il inquiètent nos confrères, qui ont peur que cela ne parte en épidémie. Ils cherchent donc activement un traitement mais rien de bien concret n'est encore sorti. Pourtant nos médecins de Saint Mangouste sont clairs, ce virus aura très peu d'impact dans notre monde. En effet, le traitement de la grippe et le la dragoncelle suffirait à traiter ce virus. Bien que ça n'ait jamais été testé sur un individu malade. 

Finissons sur une note un peu plus joyeuse et originale. Une entente entre un chercheur moldu et scientifique a vu le jour. Évidemment, le moldu ne sait nullement que son collègue fait parti de notre monde. Si le Ministère était confiant, croyant à l'introduction d'inventions moldues dans notre monde, le rêve a pris une toute autre tournure. En effet, les scientifiques inventent des objets totalement bizarres, incongrus et Wat Te Fouk comme dirait les moldus. Depuis, ces objets fleurissent sur le marché moldu japonais mais atteignent peu à peu les sorciers. Reste à voir si ces objets sont réellement utiles et si les recherches ne servent pas plutôt à rien.

Que ce soit négativement ou positivement, les Moldus arrivent à influencer notre vie, bien que nous vivions pas dans le même monde. Enfin, cela prouve bien que nous vivons sur la même planète, non ?

Partison-Ellie.png
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager : Partage

[Culture] Se rattraper après une Saint Valentin ratée

http://gazette.poudlard12.com/public/Faris/Gazette_125/SaintValentinRatee.png?1140819356076941627

 

Parce que nous sommes tous humains (en principe) et que nous faisons des erreurs, voici un petit article afin de réparer toutes les erreurs que vous auriez pu commettre le jour fatidique de la fête des amoureux. Retroussez vos manches et lisez attentivement ce petit tutoriel.

Même si cela parait évident, il faut à tout prix éviter les excuses alambiquées qui ne se résument que par quelques mots très simples "Je suis profondément désolé(e)". Autant dire cela, vous ne verrez pas votre moitié souffler sans arrêt pendant un long monologue pathétique. Optez pour la simplicité et ne cherchez pas à faire trop compliqué. Vous devez toucher la personne en face de vous du plus profond de son cœur. Ainsi, pour accompagner votre sincère mot d'excuse, ne prenez aucun gros cadeaux encombrants tel qu'une immense boîte de chocolat ou encore un énorme bouquet de fleurs. Oubliez même ces deux cadeaux complètement clichés qui n'émeuvent plus personne. Une lettre manuscrite, peut aisément les remplacer. D'autant plus que les mots sont d'une simplicité désarmante et votre âme sœur ne pourra rester longtemps sans réagir. Optez donc pour une excuse sincère et une lettre touchante pour vous faire pardonner.

Si cette technique ne fonctionne pas, ne vous précipitez pas encore sur la glace. Vous pouvez jouer encore quelques cartes qui seront décisives. Tout d'abord, envoyez une invitation le plus simplement possible, papier blanc, enveloppe banche, aucune décoration superflue. Mais non, ne l'invitez pas au restaurant. Au contraire conviez le/la chez vous. Prônez alors l'excuse "faut parler affaire, pas amour". Avant que votre bien-aimé(e) n'arrive, préparez vous-même le repas et décorez assez sobrement la pièce dans laquelle vous mangerez (évitez le lit pour le repas). Faites alors une mise en scène comme si vous étiez le jour de la Saint Valentin. Une fois votre moitié arrivée, proposez lui de revivre cette fête mais de façon idyllique. Si tout e passe bien, autant pour le repas que pour la suite, vous n'aurez point besoin d'être impatient pour enfin être pardonné.

Maintenant que vous savez comment rattraper une Saint Valentin, n'hésitez pas à l'adapter à votre sauce, mais n'oubliez pas de rester simple. Si ce tutoriel ne fonctionne pas, merci de ne pas tenir la Gazette comme responsable. Soyez matures et assumez vos erreurs plutôt.

 

Article rédigé par Partison Gardiensar et illustré par Faris Grogan.

Partager : Partage

[Actualité et faits divers] Les modes pédouziennes, c'est quoi ?

http://gazette.poudlard12.com/public/Ginny/Gazette_125/Les_modes_pedouziennes__c_est_quoi_.png

 

Les phénomènes de mode sont très courants un peu partout. Et bien évidemment, Poudlard12 n'échappe pas à cette règle. Décryptage de tendances pas si banales qu'elles ont en l'air.

Les modes touchent à peu près tout sur le site. Des avatars aux signatures en passant par les BBcodes sans non plus oublier la façon de s'exprimer. Depuis sa création, Poudlard12 a connu un nombre incroyable de ces phénomènes. À un tel point qu'il est impossible de les répertorier. Bien évidemment, celles qui se remarquent le plus sont celles qui concernent les avatars. Mais nous en parlerons un peu plus tard. Attardons nous sur le lancement d'une mode. Rien de plus simple, il suffit d'assumer ses goûts et de bien les mettre en évidence. Ainsi, certains pédouziens vous suivront puis de plus en plus jusqu'à que ce phénomène devienne indéniable. Le plus simple est de créer une boutique. Ainsi, vous pourrez toucher davantage de pédouziens. Étant donné que le nombre de membres n'égale pas celui de la population mondiale, il est encore plus facile d'influencer les pédouziens et de faire débuter une mode. D'ailleurs, tout le monde peut en lancer une. 

Comme dit précédemment, les modes concernent principalement les avatars. En effet, il s'agit de l'élément le plus visible qu'il soit. Bien souvent, tout Poudlard12, ou du moins la majorité des actifs, est concerné. Elle peut toucher à tout, les couleurs, la forme ou même l'image. Même si, depuis longtemps, la grande mode reste celle de se trouver une célébrité. Acteur, chanteur, ils doivent représenter notre personnage mais aussi nous-même à travers tout le site. D'autres modes percent également. Par exemple celle de mettre des "#" dans sa signature ou encore de posséder une pensine bien colorée avec de jolies bannières. Par ailleurs, une mode semble en ce moment même faire sa place, celle de l'avatar mi fix-gif. Une partie comporte une image fixe tandis que l'autre partie de l'avatar est une image animée. De plus en plus de pédouziens possèdent des avatars de la sorte, avec la boutique de Kessy et Chloé Yang. Reste à voir si cela deviendra réellement une mode ou si ce phénomène s'essoufflera. 

Vous l'avez bien vu, les modes font parties de Poudlard12. Mais alors, quelles seront les prochaines modes ? Avatars en noir et blanc, signatures vides, l'utilisage de la couleur rose dans les messages, à vous de les créer et de les répandre !

Partison-Ginny.png
 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager : Partage

[Rapeltout] Le mythe du grade

http://gazette.poudlard12.com/public/William/Gazette_125/Le_mythe_du_grade.png

 

Parmi les choses les plus convoitées sur Poudlard12, les grades font, sans aucun doute, partis intégrantes du site. Arbitre, Directeur de Maison, Veilleur ou encore Formateur, il en existe pour tous les goûts. Mais face à l'engouement de beaucoup à vouloir pénétrer dqns le Personnel, est-ce que le grade seul peut créer toute la magie du site ? 

Malgré ces allures de dissertation, vous comprenez bien qu'il est inutile de rédiger thèse, antithèse et prothèse (ou synthèse au choix). En effet, la réponse est assez simple. Il suffit tout simplement de remonter la source, nos débuts sur Poudlard12. Après tout, nous étions ici pour nous amuser, s'échapper de la petite vie quotidienne. RPG, devoirs, jeux, tant de moyens de distractions. Chacun trouve son amusement, parlant, jouant, rigolant avec les autres pédouziens. À ce moment, la question d'avoir un grade ne se pose pas. Le site est parfait, ou du moins presque, et nous permet de nous évader sans problème, dans un univers que nous aimons tous de plus. Pourtant, les grades existent bien. Il faut bien s'occuper de tout le site et le Directeur seul ne peut pas tout faire. C'est ainsi que fleurissent les nombreux postes. Mais, avons-nous besoin d'être professeur pour apprécier faire des devoirs ? Devons-nous être préfet pour jouer en sale commune ? Devons-nous être Rédacteur et Photographe pour lire la Gazette ? Et là où beaucoup se trompent au niveau de la réponse. Un "non" est pourtant parfaitement adapté. Avoir un grade pour enfin s'intéresser à ce qu'il concerne revient à avoir un grade pour faire joli. Ils ne sont pas là pour donner puissance, richesse, gloire et beauté, mais plutôt pour permettre à des volontaires de répandre la magie dans tout le site. À cet instant, quelques gradés vous diront qu'il n'est pas nécessaire d'avoir un grade pour apprécier grandement la magie de Poudlard12. Avoir un grade ne permet pas du tout à lui seul de s'amuser. 

Vous l'avez vu, postuler à un recrutement et avoir comme motivation "je veux avoir un grade pour avoir un grade" n'apporte rien. Mais, cela ne veut pas dire qu'il est inutile de postuler. Faites le si votre motivation est de répandre la magie dans tout le site, de passer du bon temps. Et alors, vous ne ferez que vous amuser davantage.

Partison-William.png
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager : Partage

mardi 1 mars 2016

[Jeux et concours] La Gazette du sort scié

http://gazette.poudlard12.com/public/Ginny/Gazette_125/La_gazette_du_sort_scie.png

 

Alors qu'elle sortait de son cours de Sortilèges & Enchantements, Luna Warden a été victime d'un vol, sans i. Les fiches sur lesquelles elle a noté de nombreux sorts ont disparu ! Plus tard dans la soirée, elle les retrouve en mille morceaux sur le sol de son dortoir. Il y a plein de bouts de papier partout, et la veilleuse n'arrive pas à les remettre dans l'ordre. Tu pourrais l'aider, non ?

http://img15.hostingpics.net/pics/929640LaGazettedusortsci.png

 

Il suffit d'associer chaque élément à celui qui correspond pour former un sortilège bien connu. Il y en a 20 en tout, mais il y a un bout de papier sans ami, alors fais attention. Reconstitue tous les sortilèges puis envoie la liste à Ray Paro avant le 27 mars. N'oublie pas de joindre le morceau en trop !

 

RÉCOMPENSES :

1er

30 points de maison et 3 gallions 

2ème   20 points de maison et 2 gallions
3ème   10 points de maison et 1 gallion
Participations justes   5 points de maison
Participations presque complètes   2 points de maison

 

Bonne chance, Luna sera fière de toi !

 

http://gazette.poudlard12.com/public/1Sceaux/Ray/Ray-Ginny.png

Partager : Partage

[Actualités et faits divers] Jurassic topic

http://gazette.poudlard12.com/public/Ellie/125/Jurassic_Topic.png

 

Poudlard12, c'est l'histoire d'un site qui se développe depuis plus de 10 ans maintenant. A l'heure actuelle, un internaute qui arrive dans le Grand Escalier a sous les yeux onze sections, des centaines de topics et une multitude de messages. Quelques années auparavant, il y avait à peine six sections disponibles à notre arrivée. Preuve que notre expérience de pédouzien prend une dimension tout à fait exceptionnelle et qu'il y a des sujets pour tous les goûts. Il est donc tout à fait naturel que certains topics disparaissent petit à petit dans la masse, sans toutefois être verrouillés ou même supprimés. Pourtant, il en existe qui mériterait un tout autre sort.

Coup d'oeil sur 5 topics que tout le monde a oublié...

 

• Have you been in the place ?

- Emplacement : → Section Harry Potter - page 4.
- Dates d'activité : Créé le 24/05/2012 et porté disparu depuis le 26/05/2013.
- Principe : « Voici un petit guide des endroits du monde moldu dédiés à Harry Potter ! » L'univers de JK Rowling est partout, et chacun peut partager ses voyages, visites et témoignages avec ses camarades.
- Pourquoi le topic mériterait une seconde jeunesse : Les événements (éphémères ou non) Harry Potter se démultiplient, il serait donc intéressant de recueillir les avis de chacun, et que tout le monde puisse partager sa propre expérience.
 

• Je cite donc je suis.

- Emplacement : → Bureaux du personnel → Bureau des bibliothécaires - page 2.
- Dates d'activité : Créé le 15/11/2013 et porté disparu depuis le 30/10/2014.
- Principe : « Le but de ce jeu étant de citer une ou plusieurs phrases d'un livre ou une citation d'un auteur. » A partir d'une citation, un joueur doit en proposer une autre, qui selon lui s'en rapproche, et expliquer pourquoi.
- Pourquoi le topic mériterait une seconde jeunesse : Les amoureux de citations sont nombreux, ce jeu ne demande donc qu'à bénéficier d'un petit coup de pouce. Ce sera l'occasion de découvrir des auteurs, des oeuvres, des mots bien pensés...
 

• Fourre-tout.

- Emplacement : → Couloirs du château → Histoire de Poudlard12 - page 1.
- Dates d'activité : Créé le 25/11/2012 et porté disparu depuis le 04/07/2014.
- Principe : « Vous aurez comme possibilité de poster ici tout ce que vous possédez dans vos propres archives. » Afin d'enrichir la section Histoire, Méliandre propose aux pédouziens d'apporter ici leurs petits souvenirs.
- Pourquoi le topic mériterait une seconde jeunesse : Pour les vieux nostalgiques ou pour les jeunes curieux de savoir comment s'est développé le site, c'est le lieu idéal pour découvrir des anecdotes et voir P12 sous un œil différent.
 

• Memories.

- Emplacement : → Couloirs du château → Rencontres sorciers/moldus - page 1.
- Dates d'activité : Créé le 14/12/2012 et porté disparu depuis le 30/12/2012.
- Principe : « Il s'agit en fait d'un journal de vos souvenirs de JHP ou de simples rencontres entre pédouziens. » Séquence nostalgie avec ce topic qui permet d'évoquer ses rencontres d'un point de vue personnel.
- Pourquoi le topic mériterait une seconde jeunesse : Pour certains, les rencontres IRL sont devenues l'intérêt principal du site. Il est vrai que l'on forge des liens très forts ici. Se remémorer ces moments importants peut témoigner d'une belle solidarité entre pédouziens.
 

• Propositions et plaintes.

- Emplacement : → Bureaux du personnel → Comptoir des Trois-Balais - page 2.
- Dates d'activité : Créé le 24/03/2010 et porté disparu depuis le 09/08/2014.
- Principe : « Ce topic à pour but : d'accueillir vos propositions [...] de porter plainte [...]. » Tout le monde peut avoir des idées ou des remarques pertinentes et ainsi les proposer, ou se plaindre si quelque chose lui déplaît.
- Pourquoi le topic mériterait une seconde jeunesse : Chacun peut avoir son mot à dire sur tel ou tel sujet ou avoir LA bonne idée pour améliorer le confort des users. Toute remarque - si tant est qu'elle soit intelligente - est bonne à prendre.

 

Alors, convaincus et prêts à vous rendre dans ces topics pour les relancer ?

 

http://gazette.poudlard12.com/public/1Sceaux/Ray/Ray-Ellie.png

Partager : Partage

Lundi 29 février 2016

[sports] Tournez ma neige

http://gazette.poudlard12.com/public/Ginny/Gazette_125/tournez_ma_neige.png

A cause de l'arrivée tardive de la neige, il a fallu cet hiver composer avec les moyens du bord. Privés de grandes descentes sur les pistes, les skieurs les plus malins ont trouvé des activités pour le moins... originales. Tour d'horizon de ces jeux inattendus, que l'on peut pratiquer même si le temps ne se prête pas aux joutes hivernales. A condition d'avoir le matériel nécessaire.


Le saut à ski : Vous enfilez des skis, vous fléchissez un peu les genoux, et vous poussez vers le haut. Voilà, vous avez fait du saut à ski.

Le ski-cross : A ne pas confondre avec le skicross, cette épreuve de course avec des obstacles. Non là, c'est sur le gravier, à trois kilomètres heure.

Le ski-crotte : Ça glisse tout aussi bien, par contre une chute est si vite arrivée et là... Réservé uniquement à ceux qui ont une vie de merde.

Le ski acrobatique : Quand la gymnastique rencontre un sport de glisse. Essayez donc de faire du trampoline, une bonne barre parallèle de rire assurée.

Le ski lapin : C'est comme le ski alpin, mais avec une faute de frappe. Par contre c'est épuisant, à la fin les lapins sont les civets.

Le ski de fond : Vous louez une très grande salle pour l'occasion. Vous allez tout au fond tandis que les autres joueurs restent à l'opposé. Vous criez « SKI ! » et si les gens vous entendent, vous avez gagné.

Le ski de bosse : Jeu très sympathique, vous mettez vos skis sur votre épaule perpendiculairement à vous, et vous tournez à droite ou à gauche pour donner des coups à vos camarades. Ils auront des bosses.

Le ski de vitesse : « Le dernier qui enfile ses skis doit embrasser Théo sur la bouche nananananèreuh ! » Un jeu pour les moins de 8 ans. Et pour Emile Louis.

Le t'es laid ski : Le principe est simple puisqu'il s'agit de customiser ses skis avec de la peinture, des dessins, des tags (si possible aux couleurs criardes), afin que ce ne soit plus votre tronche qui soit la plus horrible à voir.

Les skis mots : Ici, le langage des signes est remplacé par le langage des skis. Utilisez-les pour vous faire comprendre de vos camarades. Optez pour ce jeu en boîte de nuit, c'est encore plus drôle.

Le ski nautique : Un très bon sport de glisse qui ne se pratique cependant pas tout seul si l'eau est trop mouillée. Sauf si vous vous appelez Jésus.

Le ski peur : Tel un Jack Dawson, vous montez sur la proue d'un bateau, mais en équilibre sur des skis. Attention donc à ne pas tomber en avant. Séquence adrénaline assurée. 

Le ski Ned : Le but est de se raser le crâne, de se faire des piercings et des tatouages et d'annoncer « winter is coming ». Le moins stupide gagne le droit d'allumer le radiateur.

Le ski freestyle : Vous faites toutes les activités précédemment citées, mais en même temps. En freestyle. Vous pouvez par exemple sauter sur une crotte tatouée au fond d'une salle à trois kilomètres heure, ou faire des bosses à un lapin en criant « SKI ! » sur un trampoline.

 

Et vous, quel sport vous attire ? Vous en connaissez d'autres ?

 

http://gazette.poudlard12.com/public/1Sceaux/Ray/Ray-Ginny.png

Partager : Partage

[Du côté des moldus] Les soldes chez les sorciers VS les soldes chez les moldus


Nous savons tous que les choses deviennent très compliquées lorsque les soldes arrivent. Cependant, il y a des divergences entre les soldes chez les moldus et les soldes chez les sorciers. Alors, où est-ce que vous préférerez faire les soldes ?
 


Parce que parfois, les moldus sont obligés de faire des kilomètres à pied ou en voiture afin de se rendre dans des magasins qui sont intéressants. Chez les sorciers, il n'y a que le chemin de traverse et en plus, ils peuvent y aller en balais volant. Si ce n'est pas formidable même pour l'écologie !
 


Parfois, il y a des personnes plus pressées que d'autres. Mais ça, ce n'est pas le problème. Le souci, ce sont les personnes malpolies qui vous bousculent et qui ne disent même pas pardon. Eh bien dans le monde sorcier, si cela arrive, vous avez un moyen de vous défendre facilement et discrètement... La baguette magique !
 


Passer des heures et des heures pour choisir la marque, la couleur, les motifs. Quel casse-tête. Alors que les sorciers eux, ne se prennent pas la tête : une tenue pour tout le monde comme ça il n'y a pas de différences au niveau des habits. Une robe de toute manière est tellement bien portée par les hommes.
 


Et enfin, après avoir acheté tout ce qu'il fallait, il faut transporter ce beau monde. Mais regardez ce que l'on a chez les sorciers : ce fameux sac qu'Hermione utilisait pour ranger des tas d'objets. On dit qu'il est sans fond alors les filles : faites vous plaisir !


Tout porte à croire, en lisant cet article que chez les sorciers, il y a beaucoup plus d'avantages que chez les moldus.

 

http://gazette.poudlard12.com/public/1Sceaux/Andrew/Andrew-Ginny.png

Partager : Partage

[Actualités et faits divers] Le combat des titanesques aurors


La gazette du sorcier s'est intéressée à un recrutement peu commun ce mois-ci : celui d'auror. L'auror est la personne qui va défendre notre château de certaines menaces du monde magique. Il faut donc que ce soit des sorciers qui ont la tête sur les épaules, qu'ils soient lucides mais aussi courageux et intelligents. L'équipe actuelle des aurors n'a pas pu trancher entre deux sorcières : Fauve Hayworth de Serdaigle et Kyle Gallerion de Gryffondor. Faisons un portrait croisé de ces deux sorcières afin de voir qui pourrait être plus apte à défendre les enceintes de notre école. Je me suis permis d'ajouter quelques notes humoristiques sur l'interview à titre complètement personnel.

A : Andrew
F : Fauve
K : Kyle

A : Déjà, pour commencer, présentez-vous.

F : Je m'appelle Fauve Hayworth et je suis une sorcière de sang-mêlé (déjà, ça commence mal) de la maison Serdaigle (pour le courage, on repassera, heureusement qu'elle doit être intelligente).

K : Kyle Gallerion, 1ère année, enchantée (court, précis, un manque de vocabulaire ? A voir).

A : Qu'est-ce qui vous a poussé à suivre des études dans le but de devenir auror ?

F : Devenir auror est un but que je me suis fixé depuis la découverte de mes pouvoirs magiques (pourvu que ce ne soit pas hier). Mon père était auror, de ce fait j'ai été sensibilisée à cette profession très tôt (trop mignon). Mes professeurs ont rapidement remarqué mes aptitudes pratiques et m'ont encouragée dans cette voie.

K : Le fait que je les admire depuis mes débuts à Poudlard/leur arrivée (ne serait-ce juste qu'une fan ?). Le fait aussi, que je les fréquente (au moins pour deux d'entre eux) plus que n'importe qui d'autre ici (promotion canapé ?).

A : Comment avez-vous vécu l'annonce d'un test pour vous ?

F : L'annonce du test a été pour le moins surprenante. Je pense que Kyle et moi nous attendions à ne voir qu'un seul portrait sur le panneau d'affichage. Toutefois, je suis ravie qu'ils nous proposent de nous départager à l'aide d'une épreuve qui n'est pas uniquement théorique. J'ai toujours détesté ça (c'est plutôt un point positif).

K : Comme la meilleure chose qui puisse m'arriver. Soit je suis douée, soit je n'ai jamais rien eu à faire dans cette section, mais dans les deux cas, je serai enfin fixée sur le mien (de cas) (ambitieuse et déterminée, plutôt bien aussi ça).

A : Qu'est-ce qui vous est demandé de faire exactement ?

F : Nous ne savons strictement rien sur ce qui nous attend. L'annonce a été faite il y a plusieurs semaines mais pour le moment, le suspens reste entier.

K : Pour l'instant, encore rien.

A : La gazette a l’œil partout et a vu que vous aviez eu le grade d'Auror durant une journée. Comment l'avez-vous vécu ?

F : Le plus court mandat de l'histoire ! * rires * Je mentirais si je disais que je n'avais pas ressenti une pointe de déception mais je ne m'en formalise pas non plus (humble, encore une bonne chose).

K : Super bien ! Si vous saviez le nombre d'années (une décennie ?) que je voulais savoir à quoi ressemblait le QG des aurors...

A : Des choses à rajouter ?

F : May we meet again (jsihdsiegnioge ?).

K : Le MoMa c'est la vie même quand on est pas auror (dommage, je n'ai pas pris de violon...).


Il reste donc à souhaiter à ces deux sorcières du courage pour les échéances qui arrivent. Que la force de la magie soit avec vous.

 

Article rédigé par Andrew Smith et illustré par Faris Grogan.

Partager : Partage

[Oreilles à rallonge] La Saint-Valentin chez les membres du personnel

 


La Saint-Valentin est à la base une fête pour les amoureux dans le monde moldu. C'est le moment de se rapprocher, de passer un moment tendre avec la personne que l'on aime. Mais c'est aussi une période où beaucoup dépensent de l'argent pour faire plaisir. On voit souvent des bijoux offerts pour les demoiselles et pour les hommes, c'est plutôt du côté sport que ça se passe. Vous allez me dire que je généralise. Ou d'autres me diront qu'il n'y a pas de jour précis pour prouver l'amour qu'un être a pour vous. Mais, mesdames, lorsque vous n'avez rien pour la Saint-Valentin, vous ne pouvez qu'être déçue, non ? Surtout quand vous voyez que votre voisin a offert à sa compagne un voyage de rêve dans les îles. Folle de jalousie, vous vous en prendrez forcément à votre chéri.

Bon aller, j'arrête les niaiseries pour cet article, un peu de sérieux. Ce que vous attendez tous, chers lecteurs de la gazette du sorcier, ce sont des scoops, des rumeurs. Et pas n'importe lesquelles ! Qu'ont fait nos chers membres du personnel durant cette fête d'amour ? Ont-ils dépensé ? Ont-ils passé des moments tendres ? La gazette a mené son enquête et voici ce que l'on peut vous dire là-dessus.

Nous avons tout d'abord Emily Kindle qui a passé sa Saint-Valentin... Seule. Pourtant, en étude des moldus, elle connaît la fête sur le bout des doigts. Cependant, la connaissance de sa matière ne lui a pas appris à trouver un copain apparemment. Il faudrait peut-être qu'elle prenne exemple sur une autre personne du personnel.

En effet, il paraît que Wilde a passé sa Saint-Valentin à chercher de nouvelles proies. Le Jackpot a-t-il eu pleine satisfaction ? Une histoire avec Florence Shawn serait à l'ordre du jour. Cependant, notre directeur adjoint rêverait de jeunes filles à peine plus hautes que trois citrouilles. Mesdemoiselles, si vous voulez un poste dans le personnel, vous savez ce qu'il vous reste à faire...

Sinon, il y a des gens comme Joshua McCarthy qui passent leur Saint-Valentin à mettre des retenues aux élèves. Un professeur consciencieux ou simplement à la recherche du grand amour. D'après nos informations, il resterait un cœur à prendre !

Après, il y a le couple parfait entre Bdragon et ses dragons qui ont passé toute la journée à faire un concours en crachant du feu pour enflammer le cœur de l'autre. On aurait vu ce soir-là, notre directeur dans un lit d'infirmerie pour une épilation du torse un peu trop prononcée.

Sinon, beaucoup de pédouziens ont envoyé des cartes par le biais de Cupidon. Cette petite créature aussi niaise que ridicule avec ses petites ailes. Vous avez donc pris plus de temps à écrire des mots que de passer du temps avec la personne qui vous est chère. Vous m'étonnerez toujours. Sur ce, je vous dis à l'année prochaine pour encore plus d'amour.

 

http://gazette.poudlard12.com/public/1Sceaux/Andrew/Andrew-Ginny.png

Partager : Partage

[Rapeltout] Vivre ou périr sur les Trois-Balais


Le célèbre jeu télévisé Koh Lanta est quelque chose d'unique rassemblant les plus courageux pour survivre avec le minimum vital sur une île. Ils s'affrontent sur des jeux de confort mais aussi d'immunité. L'équipe qui perd l'épreuve d'immunité doit se diriger vers le conseil pour éliminer l'un des leurs. C'est donc une adaptation sur Poudlard12 que l'équipe des Trois Balais nous propose sur le tchat. Il y a donc 5 soirées proposées, la dernière qui est donc la finale devant se dérouler le 5 Mars à 20h30.

Au départ, il y a eu une sélection de faite dans chaque maison. Chacune devait avoir quatre courageux pour représenter les couleurs de leur maison. C'est une énigme qui a été posée afin de les choisir. Une fois cela fait, la première soirée a permis de séparer tout le monde en deux afin de former deux équipes. Il y avait d'un côté les M&Ms et de l'autre, les Rainbow 12. Les deux équipes se sont affrontées sur plusieurs soirées afin d'éliminer des candidats. C'est avec des séances de quizs, de pictionnarys que les organisateurs de cet événement ont dirigé cette animation. Une équipe s'est vue beaucoup plus amoindrie que l'autre. En même temps quand on commence à en manger, ça diminue très vite... Je parle bien sûr des M&Ms. Ce qui a amené, au bout de la troisième soirée, à une réunification. Cette dernière a été synonyme de course finale puisque seulement quatre candidats sont qualifiés pour la finale. C'est à force de courage, de stratégie mais aussi d'intelligence que ces derniers ont survécu. Sera t-il de même pour la finale ? Dans tous les cas, il n'en restera qu'un ! Faisons un point sur les candidats restants.
 

  • Tiliana de la maison Serdaigle : une personne très intelligente de par sa maison. Candidate qui pourrait gagner cette première édition si il y a des épreuves qui sont davantage portées sur la connaissance littéraire.
     
  • Matoutou de la maison Serdaigle : c'est un peu le même profil que la première. A deux, ils pourraient comploter dans le but de ne rester qu'à deux et donc d'effacer les espoirs des deux autres concurrents.
     
  • Léa Berry de la maison Poufsouffle : si l'épreuve finale se résume à la dégustation, il y a fort à parier que cette dernière remportera la finale. Reste à voir jusqu'où est-elle prête à aller pour repousser ses limites ?
     
  • Andrew Smith de la maison Serpentard : rusé comme la plupart des gens de sa maison, il essaiera de défendre au mieux ses couleurs. Arrivera t-il à surpasser les autres candidates ? La solidarité féminine ne sera t-elle pas trop forte pour lui ?



Toutes les réponses à vos questions trouveront une réponse Samedi, dans la soirée. Qui remportera cette première édition du Koh Lanta version Poudlard12 ? Qui aura la gloire éternelle réservée au candidat vainqueur ? Et qui remportera 500 gallions donnés par Lucia Kelington ? Ou pas.

Affaire à suivre.

 

http://gazette.poudlard12.com/public/1Sceaux/Andrew/Andrew-Ginny.png

Partager : Partage

[La plume à papote] Un regard sur... Joshua McCarthy


Il y a parfois des personnes qui nous intriguent. Je suis certain que la majorité d'entre vous, connaissent le professeur adjoint en Botanique que de par sa plastie de rêve. Mais vous allez voir que derrière un bout de plastique, il y a quand même quelque chose... D'intéressant !

A : Andrew.
J : Joshua.


A : Bonjour cher ami, peux-tu déjà te présenter en quelques lignes afin que les lecteurs de la gazette puissent savoir davantage de choses sur ta personne ? (ne nous parle pas de tes relations intimes avec les autres membres du personnel, s'il te plaît).

J : Hm, genre j'ai des relations intimes avec les membres du personnel.

A : D'après nos oreilles à rallonge, il paraitrait que oui ! Mais soit, passons.

J : Et bien, je dirais que je m'appelle Joshua McCarthy, c'est un bon début. Si je suis là, c'est bien parce qu'on m'y a forcé, il faudrait vraiment manquer d'ambition pour vouloir devenir Professeur (Adjoint qui est plus est), à Poudlard, surtout sous la coupe de Proventus. Enfin bref. Après avoir passé mes aspic, j'ai entrepris un tour du monde en tant qu'ethnopharmagicologue, en partenariat avec le ministère. Malheureusement, au bout de 3 années, ils m'ont forcé à revenir à Poudlard pour quelque temps, puisque personne ne voulait du poste. Pour précision, l'ethnopharmagicologie est la recherche de nouvelles plantes magiques pouvant avoir des utilisations dans le domaine de la médicomagie !

A : Eh bien que de belles aventures ! On a toujours eu des moments plus embarrassants que d'autres durant notre vie. Est-ce que tu as un moment précis à nous faire partager durant ta scolarité à Poudlard ?

J : Même si j'ai eu des coups de gueule, j'ai toujours été un plutôt bon élève. Par contre, j'étais (et je reste?) plutôt libéré, disons que les buissons du Parc n'ont plus aucun secret pour moi, et je ne parle pas de Botanique !

A : En parlant d'endroit à Poudlard. Le parc est ton endroit préféré ?

J : Non, ce sont les Serres. Il y a tout ce que j'aime : des plantes, et du calme. Et quand des élèves viennent perturber ce calme, en général, ils rencontrent justement ces mêmes plantes, et le calme revient assez rapidement. Les Snargaloufs, il n'y a que ça de vrai ! Du coup, ça me permet de travailler tranquillement mes poudres diverses et variées dans le laboratoire oublié au fond des serres !

A : J'aime bien mettre dans l'embarras les gens alors pour un passionné de Botanique, ce doit être difficile de répondre à cette question : quelle est ta plante préférée ?

J : C'est Tiliana. Une très belle plante grasse.

A : C'est avec elle que tu passes tes journées dans les buissons ?

J : Ah non. Hors de question, jamais avec des élèves! Et encore moins de type femelle. Mais pour en savoir plus, il faudra creuser un petit plus loin !

A : Nous avons compris que tu ne te livrais pas facilement. Peux-tu parler de ton arrivée sur Poudlard12 et surtout ta nomination très rapide en tant que professeur adjoint ? Qu'est-ce que cela fait de passer du jour au lendemain au-dessus de la carte du maraudeur et en bleu ciel qui plus est ?

J : ça ne me change rien du tout. Je continue mes RP et les animations qui passent sur le site mais j'ai simplement une petite pile de copies à corriger en plus. Disons que le plus gros changement, c'est cette ouverture que ça apporte au niveau des autres maisons ! ça m'a permis de rencontrer des gens, qu'ils soient du personnel ou non, avec qui je n'aurais peut-être pas eu l'occasion d'échanger si j'étais resté dans ma salle commune !

A : Quelle est ta plus belle rencontre sur P12 ?

J : Une seule ? J'ai eu plusieurs belles rencontres sur P12 et je ne sais pas trancher... Il y a 5 personnes qui m'ont fait murir sur P12. La première, c'est Erin Crowder, celle qui m'a pris sous son aile dès mon arrivée, et je la remercie énormément pour ça ! Ensuite, très vite, je me suis attaché à Ray Paro et Tiliana, qui sont toujours là avec les autres Serdaigle pour déconner jusqu'au beau milieu de la nuit, ou parfois discuter de choses bien plus profondes (au sens propre comme figuré). Et dans les autres maisons, j'ai eu deux gros coups de coeur, qui sont Hanna Merry Wilson pour nos RP et Wren Davies parce qu'il est dingue.

A : Eh bien que de belles rencontres !
As-tu quelque chose à dire par rapport à cette expression : Serdaigle, binoclard et sans savoir.

J : A tous les rageux, c'est un Serdaigle qui est interviewé aujourd'hui, et pas que pour sa plastique, du moins, il me semble. Je dirais plutôt que cette expression s'apparente à une certaine jalousie, si ce n'est de la frustration !

A : Maintenant que les lecteurs en savent davantage sur toi, peux-tu nous dire ta plus grande qualité et ton plus grand défaut ?

J : Je pense que ma plus grande qualité, c'est mon esprit de compétition. Quand je joue, c'est pour gagner, et je ne lâche pas tant que je ne tiens pas le morceau. Par contre, j'essaye toujours de me battre à armes égales et de rester fair-play, sinon, la victoire n'est pas si bonne ! Pour ce qui est du plus grand défaut... l'impulsivité ? Ceux qui lisent un peu les RP savent qu'il ne faut pas contrarier Joshua. Vraiment pas.

A : Très bien ! Je pense que tout le monde t'a découvert un peu plus au travers de cet interview. Un dernier mot pour nos lecteurs affamés de rumeurs ?

J : Nyctalope
Chacun comprendra ce qu'il voudra comprendre !

A : Eh bien je suis sûr que ton message a été compris par certaines/certains lecteurs. Je te remercie pour le temps passé à répondre à mes questions plus indiscrètes les unes que les autres et à très vite Joshua !

J : Owi, à très vite mon cher ! :DDD

 

http://gazette.poudlard12.com/public/1Sceaux/Andrew/Andrew-Ginny.png

Partager : Partage

Dimanche 28 février 2016

[Le scarabée] Mais où sont les fantômes ?

http://gazette.poudlard12.com/public/Ellie/125/Mais_ou_sont_les_fantomes.jpg

La dame Grise, le moine gras, le baron sanglant et Nick Quasi sans tête... Autant de nom qui vous disent forcément quelque chose ! Oui. Ce sont les fiers représentants fantômes des quatre maisons de Poudlard12. Toutefois, vous avez aussi dû vous en rendre compte, les fantômes se font de plus en plus rare dans notre école. La gazette du sorcier se pose alors des questions sur cette soudaine disparition !

Château hanté sans fantôme, c’est comme un fast food sans burger –excusez cette comparaison très Poufsouffle-. Il en va de même pour Poudlard12. Depuis la nuit des temps les fantômes hantent cette école. Malgré tout, depuis quelques mois, ceux-ci se font de plus en plus rares ; Il est donc naturel que la gazette des sorciers consacrer une de ses chroniques à ce phénomène !

Nous avons demandé l’avis de Bdragon quant à cette soudaine disparition : « N’est-ce pas tout l’art des fantômes de disparaître du regard des vivants ? ». Avons que la remarque du directeur de l’école est quelque peu… évidente. Pour plus de précisions nous avons fait un tour du côté des membres les plus affluant de l’école : « Je songe à devenir l’un d’entre eux » nous signale Xania.

Si la disparition des fantômes nous inquiète à la gazette, il semblerait que les membres de Poudlard12, eux, n’y prêtent pas beaucoup d’attention. Alors est-ce parce que les conditions de travail sont particulièrement difficiles à Poudlard12 ? Ou bien est-ce simplement parce que la nouvelle génération d’élève n’appréciait pas de voir des êtres translucides traverser les tables de la grande salle ? Quoi qu’il en soit, il est certain que les fantômes désertent peu à peu notre école de magie, emportant avec eux un peu de ce qui façonnent le fantastique de notre école.

Restons donc aimables et courtois avec ces êtres qui nous apportaient tant il fut un temps ! N’oublions jamais que Nick Quasi sans tête à sauver la vie d’un certain Justin Finch-Fletchley…

 

Faris-Ellie.png
 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager : Partage

mercredi 24 février 2016

[La plume à papote] Poudlardnet, 3 ans déjà !

http://gazette.poudlard12.com/public/William/Gazette_125/Poudlardnet_3_ans_deja.png

Vous n’étiez peut-être pas encore présent sur la toile, mais voilà maintenant 3 ans que Poudlardnet, grand rival de Poudlard12 a fermé ses portes. Comme le dit souvent le directeur du Wizard News (Journal New Yorkais) « un bon ennemi est un ennemi détruit ». Pour l’occasion, nous avons donc décidé de revenir sur l’aventure Poudlardnet. Pour ce faire, je voudrais remercier Zakmaf, fondateur de cette école de sorcellerie et ancien directeur de l’école qui accepté de répondre à quelques questions. 

Faris : Bonjour Zakmaf merci d’avoir répondu présent pour cette interview à la saveur particulière. Un beau mélange entre nostalgie et fierté. 

Zakmaf : Bonjour Faris. De rien. 

Faris : Je voudrais revenir avec toi sur cette belle aventure qu’a été Poudlardnet. Pourquoi avoir ouvert Poudlardnet à l’époque ? Une lubie ou une vraie volonté de créer une nouvelle communauté de sorcier ? 

Zakmaf : PoudlardNet, Poudlardduweb à l'époque, a été créé par Kerwan et moi-même dans le but d'en faire tout ce que P12 n'était pas. De mon point de vue, P12 avait énormément de potentiel inexploité (surtout en Juillet 2005, 1 mois après sa création). Il manquait encore beaucoup de choses, mais au lieu d'attendre que les choses se fassent, on s'est dit qu'on pouvait aussi les faire à notre manière.

Faris : Je comprends tout à fait oui. Et c’était plutôt réussi. Vous aviez réussi à faire de PoudlardNet un Poudlard très complet, avec ses membres et sa propre communauté. Du coup, beaucoup de sorcier se demandent aujourd’hui pourquoi ce choix final ? Pourquoi avoir décidé de fermer les portes si brutalement ?

Zakmaf : PoudlardNet avait 8 ans quand j'ai décidé de le fermer. 8 années de hauts et de bas, de gens formidables qui se sont rencontrés autour d'une passion commune et qui ont dédié des milliers d'heures à ce projet. Mais depuis 2011, PoudlardNet souffrait d'un tassement d'activité. Le dernier film était sorti et psychologiquement, une page était tournée. Je ne laisserai jamais la nostalgie me faire oublier à quel point les deux dernières années d'existence de PNet ont été périlleuses et mornes. Nous avons tenté plusieurs choses afin de pouvoir réinsuffler de la vie, mais la magie s’est estompée bien avant la fermeture finale. Pour que PNet survive à l’époque, il aurait fallu passer à la vitesse supérieure : professionnaliser sa gestion, trouver de nouveaux bénévoles pour la programmation et réinvestir en temps. Sachant que sur la fin, il ne restait plus que moi-même pour programmer et que j’étais profondément focalisé sur mes études, je ne pouvais plus prendre les mesures nécessaires pour le sauvetage de PNet. Donc les choses ont continué à flotter pendant 2 ans, jusqu’à ce que j’estime que le phénix méritait une retraite. Fermer l’école aussi brusquement était une manière de couper les ponts très rapidement, comme une mort fatale. Aujourd’hui, tout le monde a fait son deuil et est passé à autre chose, heureusement. La vie continue mais les bons souvenirs sont restés. "

Faris : Finalement c’était inévitable donc. Tu ne regrettes pas ce choix ? As-tu des doutes parfois sur la décision qui a été prise il y a maintenant 3 ans ? 

Zakmaf : Si par « regretter » la vraie question est de savoir si j’ai des doutes quant à ma décision, oui de temps en temps je me surprends à penser « et si… ? ». Le fait d’avoir pris cette décision tout seul fait que je suis unique responsable. Et heureusement. Cela rend ces moments de doute plus sains. Si quelqu’un m’avait convaincu de le faire ou pas et que la situation devait se détériorer encore plus, ces moments de doutes ou de regrets auraient été plus difficiles à gérer et beaucoup plus toxiques. La nostalgie est une vilaine harpie. J’essaye de ne pas y céder. PoudlardNet fait partie du passé. PoudlardNet a été le pilier de l’adolescence de beaucoup d’entre nous. Et aussi fermement que je puisse l’affirmer, PoudlardNet a permis à des gens de se rencontrer, de s’aimer, de partager, voyager, se découvrir, se haïr aussi. C’est tellement rare en ces temps troubles de renfermement identitaire et de crainte de l’autre. C’était une expérience géante à « ciel ouvert », qui m’a personnellement formé et rendu meilleur sur bien des aspects, je l’espère. Avoir indirectement organisé la rencontre entre autant de cœurs et d’esprits, de tous les coins de la francophonie restera l’une de nos plus belles réussites. 

Faris : Je suis assez d’accord avec toi. Et les anciens de poudlardnet qui sont présents et qui lisent cet article me suivront probablement ! En parlant de réussite, y a-t-il quelque chose dont tu es particulièrement fier à propos de Poudlardnet ?

Zakmaf : Récemment je me suis rendu compte de quelque chose de très important. Alors que nous avions une quinzaine d’années en moyenne, nous avons juste décidé de créer des écoles ! Aujourd’hui je conseille des PME qui ont du mal à informatiser leurs systèmes. Pour elles, ce n’est pas évident d’automatiser la gestion des salaires, communiquer des informations capitales efficacement et en toute sécurité, gérer les stocks, etc. Sans s’en rendre compte, nous fabriquions de l’or « organisationnel ». La gestion des systèmes d’information est un levier important pour la compétitivité d’une entreprise, on engage des profils très pointus pour s’en occuper, et ça coûte une fortune en conception, développement, audit et mise en place… Et nous, comme des lutins de Cornouailles, ça ne nous posait aucun problème ! Tout cela coulait de source pour nous, on faisait même la fine bouche quand on trouvait que quelque chose n’était pas correctement optimisée ou qu’une fonctionnalité était inutilement complexe. C’est vraiment fantastique d’avoir pris conscience de ces enjeux alors qu’on était au collège.

Faris : C’est vrai que quand on y pense c’est assez dingue. On jouait à être des adultes et on y arrivait plutôt bien. C’était fort pour des jeunes. Une dernière petite question pour clore un peu cette interview qui fut ma foi très instructive et intéressante. Aurais-tu un petit mot, un conseil, une remarque à faire à la direction actuelle de Poudlard12 ? Ainsi qu’aux membres du site ?

Zakmaf : La direction de Poudlard12 se passe de mes conseils depuis le 31 juillet 2005, et cela lui a bien réussi, haha. Je n’ai absolument aucune leçon à donner et le fait que j’ai réellement pris mes distances avec ce monde me décrédibiliserait encore plus. Mais pour ce que ça vaut, je tiens à féliciter Twelve Grimmauld Place pour son travail de pérennisation de Poudlard12. J’ai été P12ien avant d’être Pnetien, et de temps en temps je jette un coup d’œil pour voir où ils en sont. C’est excellent d’envisager une V6, parce qu’à mon avis, P12 doit penser à la relève et à une nouvelle génération de gens nés après la sortie du premier tome d’Harry Potter et qui ont aujourd’hui l’âge que nous avions au commencement. Cette génération a grandi avec des sites web plus développés et beaucoup moins statiques que ne l’est resté P12. Il faut s’ouvrir aux réseaux sociaux et embrasser les tendances actuelles pour rester dans le jeu. C’est en quelque sorte un virage que PNet n’a pas su/voulu négocier, mais P12 a je pense les moyens humains et la base de fidèles nécessaires pour traverser quelques époques à venir, tout en gardant ce côté artisanal qui crée en effet de la convivialité, très difficile à retrouver ailleurs dans l’Internet des selfies, de la vulgarité et du bruit incessant.

C'est sur ces mots que l'interview avec Zakmaf s'achève. Aujourd'hui Poudlard12 a su accueillir avec beaucoup de bienveillance et de plaisir, les anciens de Poudlardnet. Peu à peu ceux-ci sont devenus de véritables pédouziens, pour la plus grande joie de l'ensemble de l'école. Puissiez-vous chers amis, rester à nos côtés encore de très très nombreuses années.

 

Faris-William.png
 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager : Partage

- page 1 de 2

© 2009-2019 Poudlard12.com :: Propulsé par Dotclear