La Gazette du Sorcier - Edition Poudlard12

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 1 septembre 2015

Editorial

Editorial_119.png
 

Chers lecteurs, chères lectrices !

Ce mois-ci, la Gazette voit partir sa photographe la plus baveuse... à savoir Sheila. Profitez donc de ses dernières illustrations ! Tout comme des nouvelles, des articles de nos dernières recrues et des plus vieilles. Retrouvez encore une fois vos articles favoris et des informations inédites, un lot de rumeurs sans pareille et des jeux pour gagner plein de points !

Rien de sert de trop parler, je vous laisse vous délecter de ce dernier numéro !

Alexeievna-Edito.png

 

 

 

 

 

 

 

 

A_l_interieur_du_chateau.png

Rapeltout
Suivi des grands événements de l'école, coupes, changements du personnel, etc.

La Brigade des Quiz débarque !
Article écrit par Faris Grogan et illustré par Maddy Freeman

Nouvelles recrues, nouveaux bizuts.
Article écrit par Melody Store et illustré par Maddy Freeman

Amusements à dos de balais
Article écrit par Partison Gardiensar et illustré par Chloé Yang

Les Oreilles à rallonge
Les petites histoires que nos oreilles affûtées ont pu entendre, les informations croustillantes sur les plus grands secrets vainement dissimulés...

J'accuse : la taupe du personnel
Article écrit par Faris Grogan et illustré par Yukirin Lin

A la frontière du réel.
Article écrit par Faris Grogan et illustré par Chloé Yang

Journal de bord d'un journal
Article écrit par l'équipe et illustré par Chloé Yang


La plume à papote
Entrevues avec un ou plusieurs personnalité(s) P12ienne(s), souvent en relation avec un thème précis.

Un Regard sur Salomé Davis
Article écrit par Faris Grogan et illustré par Maddy Freeman

Lucia ou la personnification d'une montée en flèche
Article écrit par Xania et illustré par Ginny Workey

Un peu d'intimité
Article écrit par Partison Gardiensar et illustré par Maddy Freeman

Le château prend la parole 
Le personnel du château prend la parole et vous dit la vérité sur ce qu'il se passe ou va se passer dans notre chère école.

Les Multiplettes de la Direction
Article écrit par Lust Caféine et illustré par Ginny Workey

Chronique de la bibliothèque
Article écrit par Xania et illustré par William Jones

 

A_l_exterieur_du_chateau.png
 

Actualité et Faits Divers
Toutes les nouvelles du monde sorcier ! De la grande crise aux informations de la vie quotidienne des sorciers.

La Guerre de l'intérieur.
Article écrit par Faris Grogan et illustré par William Jones

Un Anniversaire en commun
Article écrit par Melody Store et illustré par William Jones

Culture 
Littérature, musique, cinéma magiques sont au menu ! 

Les questions cons, entre films et livres
Article écrit par Alexeievna et illustré par William Jones

Les chiffres de la Gazette
Article écrit par l'équipe et illustré par Chloé Yang

Sondage
Pour savoir tout ce que tout le monde pense tout bas 

Tout est bon dans le Poufsouffle !
Article écrit par Lune O'Nightley et illustré par Chloé Yang

L'art de séduire une sorcière
Article écrit par Melody Store et illustré par Ginny Workey

La chance est un bisou
Article écrit et illustré par Lune O'Nightley avec la grande et baveuse contribution de Melody Store

Du côté des Moldus 
Car les animaux ont aussi le droit à leur rubrique !

Whassup ?!
Article écrit par Xania et illustré par Sheila Brooks

Reportages
Venez suivre l'un de nos rédacteurs dans un voyage merveilleux, où il vous fera découvrir des destinations de rêve !

Un tour du monde des croyances moldues
Article écrit par Calixte Lachésis et illustré par Maddy Freeman

Chapeau-sans-tete.png
 

Le scarabée
Tous les petits potins de notre école et du monde magique ! Les paparazzis font leur apparition. La vérité éclate... ou pas !

Un crapaud qui avait du chien
Article écrit par Lune O'Nightley et illustré par Lea Berry

Des clichés de la Gazette
Article écrit par Partison Gardiensar et illustré par William Jones

Conseil de Mamie Minerva
Un problème dans votre vie de tous les jours ? Niveau magique ? Sentimental ? Pratique ? L'ancienne professeur de métamorphose vous donne un coup de pouce !

Le mur des lamentations
Article écrit par Lia R et illustré par Ginny Workey

Chez Kreattur et Dobby
Les petits secrets de cuisine et de bricolage de vos elfes préférés ! 

En stage chez Molly Weasley
Article écrite par Melody Store et illustré par Ginny Workey

Horoscope
Qui n'est jamais tenté de connaître son avenir ?

La rentrée de l'horoscope
Article écrit par Partison Gardiensar et illustré par Sheila Brooks

Feuilleton pour grands et petits
Histoire à suivre en plusieurs épisodes, écrits sans images ou sous la forme d'une BD

L'été de Lia R - Episode final 
Article co-écrit par Melody Store et Calixte Lachésis, illustré par Chloé Yang

Jeux & Concours

La rentrée en chiffres
Article écrit par Lune O'Nightley et illustré par William Jones

Publicités
Laissez-vous tenter par le tout nouveau Nimbus 2009, par des places de concert pour la tournée d'adieu des Bizarr'Sisters, ou encore par une potion aux effets étranges...

Publicités de Septembre

Partager : Partage

[Le château prend la parole] La voix des Gardiens

Pendant ce temps, l'équipe des Gardiens...

 

 

 
Articlé rédigé par l'équipe des Gardiens.

Partager : Partage

[Rapeltout] Amusements à dos de balais

Amusementsadosdebalais.png

 

Depuis quelques temps, la section du Grand Escalier qui concerne le Quidditch semble particulièrement active. La cause ? Une animation dirigée par l’arbitre lui-même, Taylor Miller Anderson. Revenons plus en détails sur cette activité d’un nouveau genre dans cette section. 

Tout commença le 30 Juillet, lorsque que le seul arbitre du château fit l’annonce d'une animation. Mêlant défis, questions et mini-jeux, elle se déroula durant tout le mois d’août. Cela faisait bien longtemps qu’une activité de ce style n’avait pas été organisé dans cette section. Cela permettrait peut être à Taylor de mettre un peu plus en avant cette partie du Grand Escalier qui commençait à prendre la poussière par endroit. Les thèmes abordés se montrèrent assez variés, puisqu'ils traitaient du Quidditch dans la célèbre saga mais aussi de ce sport à Poudlard12. De plus, un partenariat fut mis en place entre le professeur de Vol, Faris Grogan, et Taylor, sans aucun doute dans le but d’essayer de gagner un maximum de participation. Voilà donc tout ce que promettait l’arbitre de Quidditch et son animation. 

Lentement, mais sûrement, celle-ci débuta. Un premier défi fut lancé, le 1er août. Il consistait à faire des devoirs de Vol en y ajoutant l'image de l’animation afin de gagner un points d’animation. Comme pour s’assurer du nombre de participants, une question fut posée, permettant de gagner un petit point elle aussi. Au vue des participations, Taylor lança donc une série de questions toutes simples. Le quiz dura jusqu’au 4 août, date à laquelle le deuxième défi fut lancé. Il suffisait simplement de se rendre sur le #stade-de-quidditch pour essayer d’attraper deux vifs d’or, qui remportaient plus ou moins de points selon la difficulté choisie. S’enchaînèrent alors les questions autour de la saga, ou encore des vrais/faux. Les défis s’accumulaient, et touchaient d’ailleurs pas mal de pédouziens, jonglant entre le dessin, les chasses aux images, et les questionnaires vidéos. Doucement, l’animation arrivait à son terme, et se termina le 19 août. Soit 3 jours avant la fin annoncée. Une fin prématurée, mais cela ne semble perturber personne. 

Quelques petits incidents pourraient bien être la cause de cet arrêt brutal. Taylor semblait avoir quelques petits soucis avec l’autorité, de nombreux messages relativement floodeux étant présent dans le topic de l’animation. L'arbitre a dû faire de nombreux rappels avant de se faire comprendre. Soit les pédouziens sont dur de l’oreille soit il a quelques problèmes pour se faire respecter. Le fait de faire semblant de dévoiler les récompenses semblent même avoir gêné quelques personnes selon des bruits de couloirs. En plus de cela, certaines questions se montraient trop ardues, bloquant un peu le jeu. Hormis ces trois problèmes, l’animation aurait plu. Après tout l’erreur est permise pour un débutant dans l’univers des animations. 

Cela fait à présent dix jours que l’animation est terminée et les résultats semblent tarder à venir. Certaines seraient bien mécontents de n’obtenir aucune récompense après tant d’efforts, même si ils paraissent avoir pris plaisir à participer.

 

Partison-Chloe.png
 
 
 
 

 

Partager : Partage

Lundi 31 août 2015

La rentrée de l'horoscope

 

 

Le perturbateur
Du 23 août au 22 septembre

Vous pourrez facilement gêner votre entourage puisque vous aimerez bien amuser la galerie. Tâchez de rester sage et évitez de trop irriter votre famille mais surtout vos professeurs. 

Le bavard
Du 23 septembre au 22 octobre

Votre tendance à trop parler pourrez bien vous causer de nombreux ennuis, notamment avec vos amis. Essayer de vous canaliser, sachant que votre langue bien pendue pourrait révéler des secrets pendant la récréation. Faites aussi attentions aux maux de gorges.

Le rêveur
Du 22 octobre au 21 novembre

Vous aurez tendance à garder la tête dans les nuages, et par conséquent serez beaucoup moins attentif. Vos projets prendront du retard, et, vous aurez tendance à rester dans votre bulle. Gardez un œil sur vos résultats scolaires.

Le délégué
Du 23 novembre au 21 décembre

Dès la rentrée vous vous montrerez très entreprenant, assumant diverses responsabilités sans faillir. N’ayez donc pas froid aux yeux et montrez vos nombreux talents à votre classe entière. 

Le timide
Du 22 décembre au 20 janvier

Vous serez sur la réserve durant tout le mois de Septembre, puisque vous préférez suivre attentivement les cours et faire les devoirs sans vous montrer. N’oubliez tout de même pas que s’ouvrir aux autres peut s’avérer bénéfique. 

L’intello
Du 21 janvier au 18 février

Votre rentrée se déroulera à merveille, puisque que vous travaillerez facilement et sans relâche. Continuez ainsi toute l’année et vos efforts payeront. Prenez tout de même garde au surmenage qui pourrait influencer votre santé. 

Le sportif
Du 19 février au 20 mars

Bien que vous trouverez les cours ennuyeux, vous vous imposerez immédiatement dans le domaine du sport. Vous impressionnerez certainement les élèves, mais ne négligez pas non plus les autres matières. 

Le crâneur
Du 21 mars au 20 avril

Que ce soit du côté financier ou cœur, la réussite se révélera grande. Mais attention à garder la tête froide et à ne pas vous enflammez sans quoi certaines de vos relations pourront se désagréger.

Le mythomane
Du 21 avril au 21 mai

Vous vous sentirez malheureusement bien seul en cet rentrée, par conséquent vous essayerez de vous inventer une vie pour vous rendre intéressant. Restez vous-même et vous pourrez rencontrer de nouvelles personnes qui vous correspondent. 

Le fayot
Du 22 mai au 21 juin

Vous éprouverez certaines difficultés au niveau du travail, et n’hésiterez guère longtemps avant de brosser dans le sens du poil vos professeurs. Vous serez alors mal vu par votre classe. Concentrez sur votre travail pour réussir à décrocher de bonnes notes.

Le flemmard
Du 22 juin au 22 juillet

Vous aurez tendance à vous reposez sur vos acquis en ce début d’année scolaire. Ne vous contentez pas de travailler un minimum ou alors les conséquences se feront sentir sans vos résultats scolaires. 

L’extraverti
Du 23 juillet au 22 août

Vous aurez tendance à beaucoup trop vous montrer et à révéler vos sentiments, ce qui nuira à votre relation amoureuse. Mais pas d’inquiétude, vous pourrez facilement vous réconcilier si vous vous montrer moins expansif.

 

 

 
 
 

Partager : Partage

[Le scarabée] Des clichés de la Gazette

 

 

Après de nombreuses années d’existence, la Gazette a toujours su se recycler. En effet, les idées d’améliorations s’enchaînent, l’équipe du journal ne cesse de se renouveler, des rubriques apparaissent et d’autres disparaissent. Pourtant, certaines choses poussent à croire que le journal officiel de Poudlard12 tombent dans de nombreux clichés. Rumeur fondée ou simple bruit de couloir ?

Toutes les éditions, les lecteurs retrouvent les articles récurrents. Les jeux, l’horoscope, ou encore le Whassup, point besoin d’être un génie pour savoir qu’ils seront tous présents. Les principes sont toujours les mêmes, et ne changent absolument pas. Face à cela, certains lecteurs pourront bien se dire que l’équipe ne cherche pas l’originalité, et se contente de reprendre les mêmes articles. Peu à peu naît alors le cliché de l’article récurrent qui ne change absolument pas. Mais il existe un argument pour le contrer. En effet, l’équipe de la Gazette est entièrement composée d’humains. Par conséquent tous sont, au bout d’un moment, frappés par l’horrible fléau qu’est la flemme. Bien souvent, un Rédacteur en charge d'un article récurrent se contente de reprendre un très ancien article et modifie quelques mots voir rien du tout. De cette manière il se retrouve plus productif pour écrire de tout nouveaux articles. C’est cela ou une Gazette à moitié vide sans articles récurrents. Le choix est rapidement fait.

Tout bon pédouzien connaît la date de publication de la Gazette. Sortie le premier du mois, Rédacteurs et Photographes se démènent afin de la publier dans le temps. Ils ont donc un mois pour écrire leurs articles et les illustrer. Néanmoins, un cliché s’ajoute soudain au précédent. Celui-ci dit que l’équipe ferait le travail à la dernière minute. En début de mois, il est vrai que toute l’équipe prend du bon temps, discutant, rigolant, s’amusant, mangeant. Les bureaux de la Gazette sont plongés dans la bonne humeur et une ambiance festive s’installe. Si certains tel que William, Maddy ou encore Faris commence dès le cinquième jour du mois à travailler, Xania, Calixte et Sheila ne sont pas se cet avis. En effet, elles traînent dans les bureaux en mangent des friandises, ou encore dorment sur leurs bureaux. Elles disent alors « chercher l’inspiration et des idées d’articles ». Une façon particulière de trouver de nouvelles idées. Il est vrai qu'elles se réveillent l’avant dernier jour du mois, et commencent immédiatement à travailler. Autant l’avouer, malheureusement ce cliché s’applique pour une partie de l’équipe. 

Tout ceci ne s’arrête pas ici, jamais deux sans trois. Selon certains échos, des articles seraient trop longs et par conséquent ennuyeux à lire. S’ajoute à la liste le cliché de l’article beaucoup trop long. Pourtant, Alexeievna efforce les Rédacteurs d’écrire des articles courts, afin d’attirer les lecteurs et les inciter à lire toute la Gazette. Certains semblent échapper aux nombreuses punitions de la Rédactrice en chef, puisqu’ils écrivent tout de même de long paragraphes. Lune a réussi, durant son premier mois, à tenir tête, et rendit donc de long articles. Elle semble bien avoir du caractère pour oser faire cela. Enfin, l’exemple le plus frappant et celui de Partison. Malgré les nombreuses reproches, la privation de nourriture et les coups de fouets, ce pauvre petit Rédacteur écrit toujours de beaucoup trop longs articles. En même temps il part souvent dans ses délires et après avoir été repris tant de fois il est impardonnable. Quoi qu'il en soit, lutter contre ce cliché est impossible, au grand malheur d’Aleixeievna. 

Votre image féerique de la Gazette et de son équipe est à présent totalement différente. Mais c’est bien comme cela que les lecteurs l’aiment le journal officiel de Poudlard12. Alors pourquoi changer et détruire ces clichés ? 

Partager : Partage

[La plume à papote] Un peu d'intimité

Un_peu_d_intimite.png
 

Le Monde Magique regorge d’endroits aussi fabuleux les uns que les autres. Entre Pré-au-lard, la ménagerie magique ou encore la Forêt Interdite, les RPGistes ont un large choix quant à l’endroit pour faire évoluer leur personnage. Pourtant, de plus en plus de pédouziens semblent préférer s’isoler du reste du Monde Magique, en créant des « RPGs simples ». Serait-ce une nouvelle mode dans cette partie du Grand Escalier ? 

Depuis quelques temps, les RPG simples existent au sein du Monde Magique. Le principe est facile à comprendre. Plusieurs personnes décident de faire une histoire un peu hors du commun à leurs personnages respectifs. Pour se faire, ils se créent leur propre RPG, avec un contexte unique. Ainsi l’action peut se dérouler dans n’importe quel lieu, à condition que cela reste cohérent vis-à-vis du contexte au Monde Magique. Les RPGistes sont donc pour une petite aventure totalement inédite. Cela laisse donc une grande place à l’inspiration. Cette mine d'or pour des aventures incroyables semble à peine être découverte par les RPGistes.

Qu'ils soient gradés ou non, avec à peine cinquante messages ou des milliers, cette "mode" de s'isoler du reste du monde touche presque tous les RPGistes. En effet, il suffit de regarder les nombreux topics de cette section pour constater que n’importe qui est capable de lancer une aventure unique. Parmi les nombreux pédouziens adaptes du RPG, plusieurs se détachent du lot par leur nombre assez incroyable de RPGs simples. Serenity Railgun, Orpheus Morowski pour ne citer qu'eux dans la grande foule des RPGistes, sont les exemples les plus frappants. Puisqu'ils ne semblent faitr qu'uniquement des RPGs simples. D'ailleurs, Serenity a accepté de répondre à trois questions afin d’en savoir un peu plus sur les raisons qui la pousse à réaliser ces RPGs. 

Partison : Bonjour ! Merci d’être venu. Bon ne t’inquiète pas ces 3 questions ne sont pas vicieuses.

Serenity : Salut. De toute façon ça me gêne pas juste 3 petites questions sur les RPGs. Tant que tu dis quelque chose de méchant sur moi…

Partison : Hum, comme si c’était mon style. Bien, passons à la première question tu veux. pourquoi préfères-tu faire des RPGs simples au lieu d'en faire dans les topics "Lieux" ?

Serenity : Je te donne la liste des raisons complètes ? Comment ça se passe, je les place par ordre alphabétique, je te fais ça en douze volumes ? hin hin.

Déjà, je n’aime pas être interrompue par des gens qui me rejoignent alors qu’ils n’ont même pas lus les posts précédents. Je commence mon RP en disant que je suis dans la Salle Commune au milieu de la nuit et qu’elle est VIDE, et je me retrouve avec trois élèves qui viennent m’accoster alors que dans leur RP on est en pleine journée et qu’il y a plein de gens autour. M’énerve.

Ensuite, c’est vraiment un fouillis sans nom de devoir retrouver les posts des autres parmi les RP « Lieux ». Je vois que des gens ont posté dans le topic, j’ai un faux espoir, je clique, je fouille tout, puis je réalise qu’en fait non, personne ne m’a répondu. Et parfois on me répond mais je perds la réponse parmi le flot de posts, du coup j’apprends deux semaines plus tard que j’ai deux semaines de retard, ça m’est arrivé plus d’une fois et c’était vraiment frustrant. Quand on fait beaucoup de RP en même temps, on s’y perd vite, et le système de RP « Lieux » est tout sauf pratique à ce niveau là.

Aussi, quand je fais un RP que je trouve vraiment cool avec des gens que j’aime vraiment bien, j’apprécie de pouvoir en garder une trace. Les RP simples ont une petite chance de se retrouver dans les Archives, puis surtout, je peux tout screener en une fois et j’ai mon souvenir. Tout est dans le même topic, tout est propre, tout est pratique pour mes archives à moi. Imagine screener une trentaine de posts éparpillés partout dans le Parc pour ensuite pouvoir recoller tous les morceaux ensemble sur Photoshop, c’est…non. Je suis fainéante, voilà. J’ai déjà parlé beaucoup, non ? Je vais arrêter de parler…

Partison : Bien je vois. Passons la deuxième question. Qu'aimes-tu précisément dans ce style de RPG ?

Serenity : Ça rejoint la question précédente en fait.

Partison : Oui bah hein... Répond plutôt aux lecteurs.

Serenity : C’est plus clair, plus propre, plus facile à gérer. En plus je peux partir au bout du monde si je le veux, au Mexique pour aller chercher Nora ou en Australie pour me dorer la pilule avec Cameron, le RP simple n’a pas de limites. Ce qui est bien, quand on a déjà fait des dizaines de RP dans les RP « Lieux ».

Partison : Bon nous voici à la dernière question. Certainement la plus compliquée. Vu le nombre croissant de RPGs simple dans le Monde Magique, est-ce que tu penses que l'on peut parler d'une "mode" ?

Serenity : Je pense que les gens comprennent avec le temps que c’est un mode de RPG beaucoup plus pratique et plus agréable, en fait. On a tous peur de poster notre premier RPG simple, mais on y prend très vite goût. 

Maintenant, j’ai bien conscience du fait que ça doit être un peu difficile à gérer pour les responsables de la section, c’est vrai qu’il n’y en avait pas autant, avant. Peut-être que tout sera revu différemment plus tard, peut-être que ce sera organisé en sous-sections. Ça pourrait apporter un peu de changement au site, ou simplement décourager le personnel qui décidera de tout supprimer et de nous forcer à rester sagement dans les RPG « Lieux ». Ce serait triste. Je serais triste. S’il-vous-plaît, ne faites pas ça messieurs les Aurors.

Partison : Et bien merci pour tes réponses ! En espérant te croiser au Monde Magique.

Serenity : De rien. A bientôt !

Maintenant, vous devez être incollables sur les RPGs simples. Vous devez donc certainement comprendre pourquoi les RPGistes en font de plus en plus, demandant une certaine intimité qu’ils ne trouvent pas dans les RPGs « Lieux ». Pourquoi hésitez vous encore à réaliser un de ces RPGs ?

Partison-Maddy.png
 

 

 

 

Partager : Partage

[Sondage] Les chiffres de la Gazette

faisonsduchiffre.png

 

Pour ce numéro de la gazette, l'équipe vous propose une floppée de chiffres qui ont marqué l'histoire de Lust Caféine au sein de notre école. Après 5 ans de loyaux services au sein de la direction, nous avons jugé qu'il fallait bien lui rendre un petit hommage. Si P12 a encore de beaux jours devant lui, il n'en reste pas moins que la Caféine demeurera le symbole de l'école pour encore de longs moments !

 

10 : Ce n'est pas seulement l'âge de Poudlard12, c'est également le nombre d'année qu'elle a passé à bichonner notre cher communauté. Inutile de dire que nous allons être les premières personnes encore en ligne à vivre sa véritable absence... et ça ne sera pas une partie de plaisir.

1 : Le nombre de jour qu'il lui a suffit pour quitter tous ses postes, sans faire d'annonce particulière, alors qu'elle avait seulement prévenu son départ du poste de directrice, quelques temps auparavant.

5 : C'est le peu de mois qu'il lui aura fallu pour avoir son premier « Directrice » après avoir été préfète de Serdaigle. On s'est empressé de lui donner du pouvoir et... elle ne l'a pas lâché, la coquine.

15 : Le nombre de postes cumulés durant sa carrière pédouzienne. On remarque un certains attrait pour le professorat, et, à la surprise générale, n'en doutons pas, pour la direction. 

4 : Le nombre de « Optimal » qu'elle a eu à ses BUSEs - notons qu'elle aurait quand même pu tricher un peu et s'en rajouter, pour se la péter, quand elle est devenue officiellement examinatrice de cet examen.

1 : C'est non seulement le nombre de matières qu'elle a souhaité voir apparaître au château bien avant que la possibilité en soit donné à tout le monde, mais également le nombre de matière qu'elle a créé et dirigé en premier. L'EdR, bande d'incultes.

8 : Alors qu'elle était directrice de P12, il lui aura fallu huit années pour avoir le poste de ses rêves : professeur de HdlM. Comment ça elle n'aurait pas dû utiliser son pouvoir absolu pour évincer les précédents prétendants à ce poste ?

18606 : Est le nombre de messages qu'elle a posté sur le forum. Si ce n'est pas la plus pipelette des membres, il n'en demeure pas moins qu'elle fait partie de ceux qui aiment bien fourrer leur nez un peu partout, et c'est normal avec tous les grades qu'elle a pu avoir !

11 : Le nombre de sous-fifres (directeurs adjoints) qu'elle a eus pour l'aider. Qui vous dit que ce n'était pas dans le but de se créer un harem au vu du nombre de directeurs adjoints masculins qui se sont succédés ?

 

La_Gazette.png
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager : Partage

[Oreilles à rallonge] Journal de bord d'un journal

journaldebordd_unjournal.png

 

William Jones, Photographe
Chloé Yang, Photographe en Chef
Calixte Lachésis, Rédactrice
Maddy Freeman, Photographe
Lune O'Nightley, Rédactrice
Melody Store, Rédactrice
Faris Grogan, Rédacteur
Ginny Workey, Photographe
Partison Gardiensar, Rédacteur
Sheila Brooks, Photographe
Xania, rédactrice
Alexeievna, Rédactrice en Chef

J-31 : Gazette prête, résultats et annonce qui lance la controverse... mouhahaha.

J-30 : La nouvelle Gazette est sortie, je fonce pour voir si... Nondijùù c'est quoi pour une annonce de résulat de recrutement ?!?

J-30 : Fuuu ! Dernier mois à la gazette ! J'vais morver de partout pour laisser une trace de moi o/

J-29 : C'est parti pour une petite préparation psychologique quant à l'arrivée des petits nouveaux dans les bureaux. J'espère juste qu'ils vont pas fouiller dans mes affaires sinon ils vont passer un sale quart d'heure.

J-29 : Je ne suis pas remise de la précédente Gazette. À quand les vacances sous le soleil ?

J-28 : Les nouvelles recrues sont enfin arrivées dans nos locaux. Ça fait plaisir de voir de nouveaux visages parmi nous, la collaboration s'annonce très prometteuse.

J-28 : Les nouvelles recrues ok mais le premier qui commence à salir les locaux je lui coupe la tête et... Par la barbe de Merlin ! Ils ont renversé du jus de citrouille sur les articles d'Alexeievna, on a pas embauché de Poufsouffle pourtant... ah si.

J-28 : Quatre nouveaux dans l'équipe... Les locaux vont être animés avec tout ce monde. Va falloir que je me sociabilise un peu. Ou augmenter sérieusement la dose d'alcool dans mon thé... J'espère que le blaireau n'aura pas l'idée de me voler ma bouteille.

J-28 : Découverte des nouveaux locaux et première catastrophe, j'ai renversé du jus de citrouille sur des articles d'Alexeievna. Je camoufle tant que je peux, en espérant qu'ils penseront que c'est le Poufsouffle de l'équipe qui en est la cause.

J-28 : À peine ai-je eu le temps de commencer à écrire... que quelqu'un a renversé du jus de citrouille sur ma liste de courses. Heureusement que je n'ai pas commencé mes articles.

J-28 : J'espère que les nouveaux rédacteurs et le nouveau photographe resteront encore longtemps avec nous. J'ai hâte de voir leur bizutage, ça promet d'être rigolo.

J-27 : Arrivée dans l'équipe du journal. Je suis perdue. Je ne sais pas où est quoi à commencer par le café qui devrait me donner plus de courage pour relever les défis de ma nouvelle fonction.

J-27 : Ça y est, les quatre nouveaux sont arrivés dans les bureaux et par Merlin ce qu'ils sont bruyants. Ils n'arrêtent pas de poser des questions à tout bout de champ. J'ai l'impression de me voir quelque mois en arrière...

J-26 : J'ai mes idées d'articles. Plus qu'à les concrétiser !

J-25 : Je suis arrivé il y'a trois jours. Tout est très étrange ici. À commencer par Chloé qui n'arrête pas de me mettre des coups chaque fois que je ne suis pas en train de travailler. Elle dit que c'est pour que je m'adapte à ma nouvelle fonction.

J-25 : Mes premières illustrations sont déjà prêtes, je veux être eux premières loges pour assister au bizutage des nouveaux, ça risque d'être drôle !

J-25 : Et paaam ! Fallait que ça arrive maintenant ! Mon string préféré s'est envolée dans le Groenland ! J'vais devoir m'absenter pour aller le chercher...

J-24 : Les premiers bizutages sont tombés, la pauvre Melody qui doit se refaire une nouvelle beauté je pense qu'elle ne s'en remettra jamais.

J-24 : Maddy se moque du monde. Je viens d'apprendre qu'il ne voulait pas faire ce bizutage et je dois donc le subir à sa place. Je n'ai vraiment pas envie de devenir épileptique au bout d'une semaine ou de tomber amoureux des licornes roses.

J-23 : La semaine de bizutage commence demain. L'équipe est au taquet et derrière nous pour nous faire vivre une semaine infernale. Ils sont plus parés à faire souffrir les nouveaux que préparer le prochain numéro 

J-23 : J'ai hâte que la semaine de bizutage se termine avant même qu'elle ne commence. Je ne sais pas si je vais réussir à porter le costume de sorcière répugnante et sans-dents que Faris m'a confectionné.

J-23 : Par Odin, ils braillent plus quant à leur bizutage que pour leurs articles... qu'est-ce que je vais faire de cette nouvelle équipe, hein ? Espérons que leur plume soit aussi loquace que leur langue.

J-23 : Je commence à ne plus trop sentir les coups de fouets. En revanche, je subis maintenant le regard inquisiteur d'Alexeievena qui a l'air de dire « Si tu t'arrêtes de travailler, j'appelle Chloé ». Je lutte pour ne pas sombrer dans l'effroi.

J-22 : Aujourd'hui, j'ai passé ma journée à bosser sur mes articles. À tel point que je mélange tous les mots. Au final, ce travail est sûrement plus prenant qu'on ne le pense.

J-22 : Je n'ai toujours pas été fouetté ce mois-ci. Il faut dire qu'avec l'arrivée des nouveaux, l'attention est ailleurs. D'ailleurs je me demande si ce pauvre Maddy va s'en sortir sans séquelles psychologiques apparentes.

J-21 : Les bizutages sont magnifiques. Il faut au moins ça pour décompresser un peu. Par contre Lune n'arrête pas de baver, c'est lassant. Mes chocogrenouilles rangées dans mon bureau ont aussi disparu, qui est le coupable ?!

J-21 : Tout le monde semble être au taquet, ça fait plaisir à voir. Il faudrait aussi que je m'y mette, je sens déjà les coups de fouets de Chloé.

J-21 : En fait j'ai hâte que cette semaine de bizutage se finisse. Partison me rend épileptique, Faris est quasiment bipolaire en faisant le macho puis le romantique, les dents de Melody me donnent envie de vomir et je redoute le moment où Lune va annoncer le jour de la pleine lune, justement.

J-21 : Ecrire des articles sous formes de crapaud tout en ayant envie de vérifier la météo toutes les 5 minutes, ce n'est vraiment pas évident. Je vais devoir me syndiquer si je veux survivre dans un tel environnnement de travail.


J-21 : Les Bizutages ont commencés et bien que j'ai décidé de ne pas y prendre part, je n'ai pas pu m'empêcher de voir un petit tas de paille et des menottes de cheville à mon bureau en arrivant à la salle de rédaction ce matin. La semaine promet d'être longue.

J-20 : Mes yeux me font tellement mal que j'arrive même pas à écrire mes articles... Enfin ça ne sera jamais pire que Lune qui se balade en crapaud partout. Mais qu'est-ce que j'ai fait au bon Merlin pour qu'une licorne me suive de partout en répétant le mot « Swag » à tout va ? 

J-19 : Oh un bon café ! Qui me l'a déposé sur le bureau ? C'est trop gentil ! Encore une journée de glandouille...

J-18 : Cela fait trois jours que je n'ai qu'un peu d'eau et du pain rassis gracieusement offert par Alexeievena comme repas. J'ai été voler des patacitrouilles que j'avais repérées dépassant du tiroir de Calixte en faisant en sorte que les traces laissent à penser que Faris est le coupable.

J-18 : Aujourd'hui j'ai aperçu Maddy se servir dans les réserves de nourriture de Calixte. Je pourrais sans doutes rétablir la vérité mais c'est tellement drôle de voir ce pauvre Faris se faire incendier à sa place, il s'y habituera à force.

J-17 : Articles en bonne voie, équipe qui n'arrête pas de se disputer, ambiance morbide... nous sommes bien à la Gazette.

J-16 : Aujourd'hui je me suis fait disputer par Calixte parce qu'on lui avait volé ses patacitrouilles. Elle m'accuse juste parce que je suis un Poufsouffle ! Et que je suis gourmand... Et puis le grand jour de la publication approche ! Il faut bosser dur pour faire de cette gazette, une gazette parfaite ! 

J-16: Si Faris découvre ma passion pour la bouffe je suis foutue, je l'ai disputé comme il le fallait pour brouiller les pistes. Par contre Maddy va crever à ce rythme. Faut que je prévienne Lexei et Chloé qu'il faut ralentir les punitions... Maddy est mon dernier photographe non mais ! Qui illustrera la VIPère après ? Je suis la seule à pouvoir le frapper pfu...

J-16 : L'ambiance est trop étrange à la Gazette... Faut que je pense à ne pas emmener de nourriture dans les locaux, j'ai l'impression que la troupe féminine s'emporte rapidement quand il s'agit de nourriture (d'autant plus que nous avons un Poufsouffle pour collègue).

J-15 : Rapeltout confié au hibou de l'école. Espérons qu'il se perde en route, il contient un article sur les Poufsouffle alors que bon sang, on s'en fout, quoi.

J-14 : Pauvre Faris, il se fait accuser tout le temps de vol de nourriture. Enfin, j'en ai un peu profité pour voler du Earl Grey présent sur le bureau de Calixte, et, sans que je fasse quoi que ce soit elle a disputé le seul Poufsouffle de l'équipe. D'ailleurs je soupçonne qu'elle soit plus gourmande que Faris vu la tonne d'aliments présents dans les tiroirs de son bureau.

J-13 : Je sais que je devrais être en train d'écrire mes articles, mais là ce n'est pas le moment...

J-12 : C'est The Last One dans les bureaux de la Gazette. Entre Lexei et Chloé qui n'ont pas peur d'utiliser le fouet avec Maddy, Faris qui se fait lyncher de partout, et Lune qui a sans doute subie une métamorphose ratée, il n'en restera qu'un ! Les pronostics sont ouverts.

J-11 : J'ai à peine commencer la rédaction de mes articles que de mauvaises nouvelles sont arrivées du Nord. Je me demande quel cataclysme va terrasser la Gazette si je m'absente...

J-10: Grosse baisse de morale aujourd'hui, mais heureusement, quelques coups de fouet bien placés de Chloé m'ont remis d'aplomb et je suis reparti pour un tour !

J-9 : Oh un scoop ! Mince ! Melody a déjà pris le titre en main. Elle va me le payer !

J-9 : ... J'en ai marre de cette parution. Je ne sais pas qui a décidé de faire traîner des codes bizarres tout partout mais c'est plus tenable maintenant ! Je crois que c'est William avec son HTmachintruc là. Quand je dis que les Moldus ça pue pff.

J-7 : J'ai réussi à chopper la wifi chez les ours ! J'ai retrouvé mon string ! J'reviens bientôt pour faire mes illustrations, les gars fu ! 

J-6 : Je disparais... tellement la cohue que personne ne semble s'en apercevoir. Parfait. Je garde Lia R sous le coude pour me faire un rapport à mon retour.

J-5 : Je viens de m'apercevoir qu'il restait quelques illustrations à faire. Si je ne fais pas mon travail, William aura encore le droit de prendre mon dessert aujourd'hui, et y'a du flan au dessert alors c'est mort, je bosse !

J-4 : Il reste encore des illustrations à faire, je vais mettre les bouchées double ! Ce sont les derniers jours avant la parution, il faut qu'elles soient parfaites. J'espère qu'elles vont plaire !

J-4 : Bon il est grand temps que je m'attaque à mes articles sinon j'en connais qui vont me râler dessus ou prendre un malin plaisir à lancer des fausses rumeurs. Lune semble experte dans ce domaine, ça fait d'ailleurs quelques jours que je tiens mes distances avec elle. Elle est vraiment capable de tout cette petite.

J-4 : Il serait peut-être temps de me remettre au boulot, ma petite pause a duré plus longtemps que prévu. Après tout, la publication est dans vraiment pas longtemps, il faut mettre les bouchées double.


J-4 : Je viens de rentrer du monde moldu, ça m'a donné des idées. Mais en seulement quelques jours d'absence j'ai l'impression qu'il y a eu des pertes parmi les membres... Il serait peut-être temps que je boucle mes articles d'ailleurs.

J-4: Tellement bon de voir ses collègues bosser dur pendant qu'on se la coule douce ! Je suis ravi de m'y être pris en avance. Je me concentre d'ores et déjà sur la prochaine gazette ! Faudrait d'ailleurs que je songe à offrir une boite de chocolats aux photographes, ils font un travail d'enfer ! 

J-4 : Je ne suis pas beaucoup dans les bureaux de la Gazette, mais je reviens bientôt. Je passe par-ci par-là juste pour voir la tête de mes collègues qui ont l'air de bien aimer fouiller dans les réserves de nourritures de certains et manger à la place des autres.

J-3 : J'suis enfin de retour fu ! J'me mets au boulot avant que Chloé me fouette (même si j'aime ça fu..) Les nouvelles recrues sont au taquet, ça fait zizir ! Il paraitrait même que Lune fricote avec les nouvelles recrues et que Faris laisse trainer sa nourriture partout fu.

J-3 : J'ai un peu la pression à quelques jours de la sortie de la Gazette. J'espère que mes articles vont plaire. Je vois que Lune et Faris ont l'air de publier des articles assez cool et les photographes de magnifiques illustrations. À mon retour, je vais devoir faire le plein de caféine afin de pouvoir garder les yeux ouverts pour être à la hauteur.

J-2 : Coul, un peu de rangement parmi tout ça. Je reviens, mais ce n'est pas à la pêche aux moules qui faut aller, mais à celle aux articles, aux illustrations, et aux retardataires !

J-1 : Il me reste juste 5 articles à écrire. Ca va le faire pour la sortie. Ca va le faire...


J-0,5 : Il me reste à peine quelques heures pour tout finir... je boucle la publication et je laisse Chloé se charger du reste, il faut déjà que je reparte dans le froid. J'espère que tout se passera bien !

J-2h : Les locaux sont parsemés de mouchoirs après avoir versé des litres de larmes mais tout est enfin bouclé ... Note à moi même : je vais militer pour que le salaire des nouveaux nous reviennent de droit à Xania et moi pour nos heures supplémentaires.

 

 

La_Gazette.png

 

 

 

Partager : Partage

[Conseils de Mamie Minerva] Le mur des lamentations

Le_mur_des_lamentations.png

 

 

Avis aux âmes sensibles : cet article n’est pas fait pour vous. Dans un souci de confidentialité, les propos cités ne sont pas reliés à leurs auteurs. Si Mamie McGo’ a su vous aider par votre passé, voyez comment, moi, Lia R, je répondrai à vos problèmes et lamentations en tout genre.


 

« Souvent le soir je regarde le ciel et cette étoile qui brille le plus dans le ciel, je m’imagine que c’est toi qui veille encore sur moi. »

Mamie McGo : Ma pauvre bichette ! C’est bien de s’imaginer ce genre de chose, je ne peux que t’encourager à continuer de la sorte. Fais bien attention à toi, et garde en pensée toujours le meilleur qui soit.

Lia R : Il n’y aurait pas confusion avec le Roi Lion par hasard ? Cesse donc de regarder dans le ciel, et vis ta vie sur terre, ça ira bien mieux !


« Bref, c'est assez court mais il est 2h23 du matin et je commence à fatiguer, et tu sais déjà très bien tout ce que je pense à ce niveau là. »

Mamie McGo : Exprimer ces choses fait toujours un bien fou. Ne te gêne surtout pas, surtout si tu n’oses pas le dire directement à la personne qui est en face de toi.

Lia R : 2h23 du matin ? Non mais tu n’avais pas mieux à faire que d’écrire ce genre de roman niais ? Va lui parler en face à face la prochaine fois, elle se retrouvera davantage dans ce bain romantique.


« Quel lâche ! Je te déteste ! Tu n'es qu'un menteur ! Et tu peux toujours rêver pour la prochaine fois, même si ça me coûte ! »

Mamie McGo : Ma petite chérie, ne t’en fais pas, il vaut mieux laisser ce genre de personne de côté plutôt que de continuer à te faire du mal piur rien. Vis ta vie, et tu verras que de bien plus belles rencontres tu pourras faire.

Lia R : Et ça te coûterait quoi de le lâcher ? S’il te pompait l’air, au moins ça te fera du gain d’oxygène ! C’est tout bénef’ !


« Pourquoi je me pose des questions tout le temps ? »

Mamie McGo : Parce que sans se poser de questions, nous ne serions pas des hommes doués d’une pensée. Mais si certaines reviennent trop souvent t’embêter, essaie de les mettre de côté et de penser à autre chose.

Lia R : Paarce que tu n’as rien d’autre en tête, peut-être ?


« Oh, oui, j'admets avoir toujours été d'un inintérêt absolu pour toutes les personnes m'ayant fréquenté... Les ayant presque davantage retardé plutôt qu'aidé en quelques projets qu'il soit.
Mais je m'aime bien, moi.
Je sais pas pourquoi. »


Mamie McGo : Il est toujours bon d’avoir une bonne estime de soi. Continue de la sorte, tu ne pourras que vivre mieux chaque jour qui passe.

Lia R : Stop le narcissicisme mon coco ! Il est temps de ravoir les pieds sur terre !



 

Ne vous inquiétez pas. Si je me suis permise de mettre en avant ces quelques paroles, c’est parce que je suis toujours à la recherche de potins. Par ailleurs, cela permet de combler le manque de scoops que cette gazette possède en ce moment. Si « Lettre à… » existe, c’est bien parce qu’il faut un mur des lamentations en tout lieu que nous fréquentons. À bon entendeur !

 

 

Article écrit par Lia R et illustré par Ginny Workey

Partager : Partage

[Du côté des moldus] Whassup ?!

WHASSUP.png

 

Ne cherchez plus : les vacances sont définitivement terminées ! Histoire que vous sachiez ce qui s’est passé durant le mois d’août, c’est-à-dire durant le mois où vous avez profité de la mer, de la plage, du bon air et du temps livres, voici un petit résumé des faits divers et variés qui pourraient vous intéresser.


 

Chez nous, il y a les champions de Quidditch et les esquives de cognard, mais chez les Moldus il y a les championnats du monde de natation. Digne descendant de Laure Manaudou, son frère, Florent, a été sacré champion du monde de 50m nage libre le 8 août dernier en Russie. Il s’est imposé en 21 secondes et 19 centièmes, après avoir déjà remporté l’or au 4x100m et au 50m papillon. Autant dire que nos attrapeurs les plus rapides pourraient avoir du souci à se faire si ce nageur se mettait à voler lui aussi dans les airs, et non plus dans l’eau.


Dans nos couloirs, ce sont généralement les bombabouses que nous entendons détonner. En chine, deux explosions ont été dues à des produits inflammables, dont du cyanure ce 12 août dernier. Tandis que les bombabouses provoquent essentiellement une forte odeur pestilentielle, les explosions chinoises ont fait, quant à elles, 129 morts, 44 portés disparus et une centaine de blessés. Une sacrée histoire qui devrait remettre à l’ordre du jour l’autorisation des farces et attrapes dans notre école par la gardienne des lieux du moment.


Passons les bonnes nouvelles du monde moldu, et retournons du côté de leur sport. Au quidditch les capitaines sont généralement assez stables à Poudlard12. Au football, et surtout à l’OM, cela se traduit souvent par une danse de va-et-vient. José Miquel Gonzalez Martin del Campo a pris la tête de l’OM le 19 août. Espérons que cela signera une nouvelle entrée de cette équipe de football dans le prochain championnat !


Poudlard12 perd une directrice renommée : Lust Caféine. Le partie politique, « grandement » aimé des moldus français, j’ai nommé le FN, a vu la disparition de son président d’honneur, J.M. Lepen. Loin de disparaître comme bon nombre de ministre de la magie, ce dernier a tout simplement été évincé de son siège d’honneur pour les oubliettes ! Ce partie rêverait-il d’une capacité de métamorphomage ?


Heureusement, Gringotts se porte comme un charme : nos comptes en banque n’ont jamais été autant en sûreté ! Par contre, ce n’est pas le cas de tout le monde. La bourse de Shangaï a fait un flop ce lundi 24 août. Elle a perdu 8,4% de sa valeur de clôture. Si vous avez l’impression que je vous parle chinois, ne vous inquiétez pas : moi-même j’en ai perdu mon latin pour lancer les bonnes formules ! Evanesco !


Ce 26 août, vous auriez rêvé de pouvoir enfermer Rita Skeeter dans une cellule d’Azkaban. Qu’à cela ne tienne, des personnes un peu plus radicales ont pris les devants, en tuant deux journalistes américains en plein direct télévisé. Alison Parker et Adam Ward à l’antenne de la chaîne WDBJ7 auraient été assassinés par un de leur ancien collègue, selon les dernières informations que nous avons. Utilisez plutôt un « stupéfix » la prochaine fois, cela fait moins de dégâts.

 

Xania-Sheila.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager : Partage

[Le château prend la parole] Chronique des Bibliothécaires

Chronique_des_biblios_119.png

 

Avez vous déjà vu ?

Trois bibliothécaires écroulées sous les livres :

Aurolya : Ça n'est plus possible ! Je vais devenir chèvre !

Xania : Tu l'es déjà un peu tu sais...

Angele : Je dirais même plus ! Nous le sommes toutes les trois...

Bêh bêh

Xania : Non, mais je peux comprendre Aurolya. Des tonnes de livres à valider, une animation qui me prend le chou, et en plus des fautes d'orthographe à n'en plus finir !

Angele : Achète un beshrelle aux élèves.

Xania : Ça me coûterait trop de noises ! Je ne suis pas Sainte Mangouste de l'orthographe non plus.

Aurolya : Je suis d'accord. Faisons la grève à la bibliothèque.

Un seule solution, la ma-ni-fes-ta-tion !

Xania, Aurolya, Angele : EN GRÈVE, EN GRÈVE, EN GRÈVE !!

Alexeievna : C'est quoi ce foutoire que vous me faites là ?

Aurolya : Marre des livres en retard à valider, parce que trop de chapitres d'un même livre reçus d'un coup !

Xania : Marre des fautes d'orthographe !

Angele : Marre des bouteilles d'alcool vides qui traînent dans le coin des bureaux...

Xania : Ah oups, ça c'est ma faute !

Alexeievna : Et si je vous disais que bientôt nous aurons plus de bras à la bibliothèque, cela vous conviendrait-il ?

Toutes en coeur : OH OUI !

Hé oh ! Hé oh ! On rentre du boulot ! Lala lala lalalalalalalala !

 

Xania-William.png

 

 

 

Partager : Partage

[La plume à papote] Lucia ou la personnification d'une montée en flèche

Lucia_ou_la_personnification_d_une_montee_en_fleche.png

 

 

Il existe sur Poudlard12 des membres qui se font rapidement leur place parmi les autres membres. Et même d’autres, qui se la font plus rapidement encore. Aujourd’hui, la gazette s’est attardée sur un cas hors norme : Lucia Kelington. Arrivée fin juin au sein de notre école, elle a su enchaîner rapidement la montée en grade des dignes héritiers de Salazar. D’abord Elfe des Trois Balais, elle a récemment été nommée Adjointe en vol, aux côtés de Faris Grogan. Passage en force ou simplement surdouée ? Je vous invite à voir son épopée sur la chanson suivante :

 

Connaissez-vous l'histoire
Chou bidou bidou ouah
De la petite Luky 
Chou bidou bidou ouah
Qui s'en allait un soir 
Chou bidou bidou ouah
Dans le topic des Postes Vacants
Chou bidou bidou ouah
En chemin elle rencontre 
Chou bidou bidou ouah
Le proprio’ des Tb’s
Chou bidou bidou ouah
Qui lui dit vient chez nous
Chou bidou bidou ouah
On va servir du bon whisky
Chou bidou bidou ouah
Et pendant qu’elle servait
Chou bidou bidou ouah
Pendant qu’elle raccolait
Chou bidou bidou ouah
Le professeur de vol
Chou bidou bidou ouah
A eu envie d’une p’tite adjointe
Chou bidou bidou ouah
Quatre semaine plus tard
Chou bidou bidou ouah
La petite Luky
Chou bidou bidou ouah
A dit aux Serpentard
Chou bidou bidou ouah
Serpentard je n’suis plus élève
Chou bidou bidou ouah
Et dans quelques mois
Chou bidou bidou ouah
La petite Luky
Chou bidou bidou ouah
Fera encore son chemin
Chou bidou bidou ouah
Aussi vive qu’une étoile filante
Chou bidou bidou ouah

 

 

Xania-Ginny.png

 

 

 

Partager : Partage

[Le château prend la parole] Les multiplettes de la direction

 

 

Comme tous les jeunes sorciers de Poudlard12, vous allez apprendre à maitriser vos pouvoirs et vous deviendrez peu à peu un sorcier accomplis. Mais une fois que vous aurez appris à ensorceler des objets et à créer toutes sortes d'antidotes... comment ferez-vous pour les vendre ? Même chez les sorciers on ne s'improvise pas commercial, diplomate ou politicien, et ce ne sont pas les quelques présentations qu'on vous a fait sur le sujet qui suffiront croyez-moi.

Que faire alors ? Payer une formation hors de prix ? Suivre une de ces formations gratuites dispensées par le Ministère ? A vous de voir. J'ai pour ma part développé des techniques quand j'étais directrice de Poudlard12, ce qui me permets aujourd'hui de répondre aux questions que les plus novices d'entre vous se posent surement :
 

Citation :

Ma boss ne fout rien, ou en tout cas je suis sûre que je ferais les choses beaucoup mieux, est-ce une bonne idée d'insinuer auprès de la direction qu'une inspection ne ferait pas de mal ?


Non. Si vous avez déjà parlé de la situation avec votre boss et que rien ne change vous pouvez parler de son comportement auprès de la direction mais n'essayez pas de faire les choses en douce : ils devineront vos intentions et vous serez catalogué comme quelqu'un de pas très malin voulant piquer le job des autres.
 

Citation :

Je participe à un débat, mais je n'assume pas trop mon avis. Est-ce que je peux dire à chacun ce qu'il souhaite entendre et les laisser se débrouiller seuls ?


Si vous n'avez pas prévu de monter en grade allez-y, mais ne venez pas vous plaindre si quelqu'un s'en rend compte et que tout se retourne contre vous.
 

Citation :

J'ai une idée que je trouve géniale mais les autres sont moyennement emballés. Est-ce que je peux la mettre en place quand même ?


Ça dépend. Est-ce que ça impacte d'autres gens ? 

Si oui, prenez leur avis en compte même si vous êtes persuadé de son bienfondé : si une majorité de gens sont contre une idée ce n'est pas forcément parce qu'elle est mauvaise : peut-être qu'elle arrive au mauvais moment ou qu'elle est trop difficile à mettre en place. 

Si non et bien lancez-vous ! Au pire des cas ça fera un flop et tant pis.
 

Citation :

Mais si elle est vraiment vraiment bien et que ce sont les autres qui sont bêtes ?


J'ai dis NON ! En plus, si vous le faites malgré tout les autres y mettront de la mauvaise volonté quand il faudra l'appliquer.
 

Citation :

Et mon collègue, lui, a proposé une idée pourrie que tout le monde applaudit... c'est ridicule. Je peux lui dire à quel point je trouve son idée nulle ou pas ?


Oui... mais avec les bons mots. Vous pouvez lui dire que vous n'êtes pas intéressé mais ne lui dites pas que ses idées sont mauvaises... la différence est subtile mais peut sauver l'ambiance.
 

Citation :

Ah mais de toute façon en ce moment l'ambiance est pourrie. Si on ne fait pas partie de l'élite on est tout le temps rabaissé.


Et vous pensez que ces membres là se sentent comment quand vous criez que leur nomination est due au favoritisme ou quand vous dites aux autres qu'ils sont hautains ? Commencez par être vous-même tolérant, ce sera un bon début.
 

Citation :

Bon ok. Mais c'est quand-même injuste, j'ai postulé pour un poste et je n'ai pas été pris alors que ma candidature était parfaite.


Parfaite hum ? Vous savez, une candidature ne se mesure pas seulement à ce que vous écrivez dedans : le recruteur doit avoir envie de faire équipe avec vous, et ce que vous proposez doit correspondre à ses besoins. Remettez-vous en question et si vraiment vous ne trouvez aucune raison contactez la direction ou à défaut le magenmagot.
 

Citation :

Je préfèrerais faire un scandale, je peux ?


Non...
 

Citation :

Soit. Je vais faire un sonorus alors.


Si vous voulez, mais je doute que mettre les autres mal à l'aise devant tout le monde puisse arranger les choses.
 

Citation :

Oké, et faire un article dans la Gazette ?


Pourquoi pas. S'il est bien tourné il peut être intéressant et permettre à d'autres de comprendre votre point de vue.

Pas facile d'évoluer en politique... pour ma part j'en ai fini avec tout ça et j'en suis bien heureuse !
Bon courage à tous, et amusez-vous bien dans ce Noble Jeu.

Lust.

 

Article rédigé par Lust Caféine, illustré par Ginny Workey

Partager : Partage

[Culture] Les questions cons, entre films et livres

Les_questions_cons__entre_films_et_livres.png

 

  • FILMS


→ Pourquoi Harry a-t-il cette coupe de cheveux vraiment pourrie dans le 4 et le 6 ? 
On sait que JK avait voulu un gamin aux cheveux ébouriffés, mais là, ils sont plutôt ravagés ses cheveux…

→ Pourquoi tous les sorciers s’habillent-ils à la moldue dans des lieux complètement magiques ?
Rappelons encore une fois qu’ils ne SAVENT normalement pas associer les fringues moldues !

→ Que fait Harry avec une paire de Converse dans HP 6 ? 
Un tel film avait-il besoin de publicité ciblée ? C’est une sacrée blague.

→ Vous aviez cru qu’on allait pas voir que Goyle avait été remplacé par un petit maigrichon, dans HP 3 ?
Ils sont déjà pas très utiles, mais si en plus vous vous foutez d’eux au point de prendre des acteurs qui ressemblent même pas…

→ Pourquoi est-ce que « Aucun dragon n'a été blessé lors de la réalisation » est une phrase qui apparaît dans le générique du 4 ?
Non parce que bon, on n'est pas des moldus, quoi...

→ Encore dans le générique d'un film adressé aux jeunes... que font ces pieds 
Drôle de punition si y en a un qui a été mis au coin.

  • LIVRES 


→ Pourquoi existe-t-il une potion pour faire pousser des os, mais rien pour que les gens n’aient plus besoin de lunettes ?
Le premier était plus utile au plus grand nombre, peut-être ?

→ La volière est toujours dégueulasse : pourquoi personne ne lance un Tergeo ?
Et même s’ils ont la flemme de remuer leur baguette, il y a des elfes de maison qui pourraient nettoyer, quoi.

→ À quoi est-ce que ça sert de verrouiller des portes (cf. Touffu) quand on apprend aux élèves, dès la première année, un sort pour déverrouiller ?
Pis même sérieux, ils auraient pu mettre un vrai truc pour fermer l’accès, plutôt qu’une pauvre porte en bois.

→ Il faut un mot de passe pour aller dans le bureau du directeur... comment font les profs qui veulent y envoyer un élève récalcitrant ?
On lui donne le mot de passe et celui-ci ne sert plus à rien ? Alors pourquoi en avoir donné un ?

→ Harry se retrouve TOUT le temps à l'infirmerie, mais pourquoi ne parle-t-on que d'une cicatrice, hein ?
Non parce se retrouver face à Voldy, des dragons et compagnie, on va pas nous faire croire que ça ne laisse pas plus de trace qu'un éclair sur le crâne.

→ Comment fait-on un demi-géant ?
Sans déconner quoi... la génétique, déjà, bon, mais dans les faits, ils ont des tendances sauvages, alors on se demande un peu comment le petit-homme qu'était le père de Hagrig est arrivé à se glisser jusqu'à sa mère.

 

 

Alexeievna-William.png

 

Partager : Partage

[Feuilleton] L'été de Lia R - Episode final

http://gazette.poudlard12.com/public/Chloe/Gazette_119/l_etedeliar.png

 

Lia se réveilla avec une douleur lancinante derrière la tête. Elle voulut se frotter l'arrière du crâne pour apaiser le mal mais elle se rendit compte qu'elle ne pouvait bouger aucune de ses deux mains. Elle ouvrit les yeux et vit qu'elle était allongée sur un lit, les mains attachées aux barreaux. Prise de panique, elle se débattit sans grand succès de libération. Pauvre Lia...Elle qui n'était venu ici que pour surveiller des enfants. Si seulement elle pouvait prendre sa baguette...Sa baguette ! Où était-elle ? Elle l'avait mis dans sa poche main elle n'y était plus.

La porte de la pièce où elle était s'ouvrit. Le voisinage qu'elle avait vu dans la rue entrait, accompagné des enfants à la fois apeurés et aussi contents que leur Babysitting aient pris cette tournure. Un homme vêtu de noir avec un col blanc et une croix entra dans la pièce et derrière lui un autre homme assez gras et grand entra sa baguette magique dans les mains. Ils s'étaient tous réunis autour du lit, l'observant telle une bête de foire. Le moment fut gênant. Lia était dans une position grotesque et humiliante devant des personnes qu'elle ne connaissait pas. Tout ceci à cause de mini-moldus sur pattes qui voulaient saccager la cuisine. 

"Détachez moi ! Vous n'avez pas le droit sinon...."

Malheur ! Que n'avait-elle pas dit là. Les plus pieux du groupe firent le signe de croix tandis que Lia entendit une autre dire :

"Donnez-nous la force miséricordieuse de lui pardonner."

Cela tournait au ridicule. Cependant, Lia se demandait pourquoi le prêtre se tenait là, avec un livre et une croix. Puis elle fit le lien : sortilège devant les enfants, "monstre", attachée au lit et prêtre...Il ne pouvait s'agir d' :

"Un exorcisme ?! Voyons, on est plus au dix-neuvième siècle. Vous n'allez pas faire ça ?

- Les enfants vous ont vu faire de la Sorcellerie. Nous devons purger votre âme et votre corps de ces pratiques plus que douteuses, démoniaques et maléfiques, dit un homme sec avec un pull sur les épaules. Mon père, je vous en prie, procédez."

Lia ne savait que faire. Elle n'aurait jamais du aller faire ce babysitting chez les moldus. Voilà où elle en était maintenant, prisonnière, sans baguette magique, privée de ses pouvoirs et à la merci d'un homme de foi qui allait pratiquer un rite religieux dont elle ne savait même pas quelles conséquences allaient en résulter. Elle vit le prêtre s'avancer devant le lit où elle était attachée, ouvrir son livre et lever la croix au-dessus d'elle. Elle se débattait du mieux qu'elle put mais cela ne servait à rien. Elle vit sa baguette dans les mains d'un des moldus qui la faisait tournoyer entre ses doigts.

Forçant une nouvelle fois sur ses liens tandis que le prêtre récitait sur un ton lugubre des passages des saintes écritures ; Lia pensa un court instant que rien de relativement grave pouvait lui arriver. Tout ceci n'était qu'une mascarade, une plaisanterie moldue sans la moindre conséquence n'est-ce pas ? Cependant son crâne s'enfonça dans le matelas sous le coup de la surprise, elle crachota de l'eau qui venait de lui être envoyé en plein visage. 

Le prêtre se saisit alors de la sorcière, sa large paume recouvrant avec force le front humide de Lia, qui, révulsée par ce contact, s'agita nerveusement. Ecœurée par la tournure de la situation, elle tenta de mordre le poignet gras se trouvant au niveau de ses lèvres et y parvint. L'homme émit un glapissement aigu et retira rapidement son bras tandis que les autres moldus enchaînaient follement les prières. L'homme qui s'était saisit de sa baguette alla murmurer quelque chose au religieux qui sembla approuver les suggestions qu'on lui faisait. Il empoigna un oreiller avant de murmurer de nouvelles paroles :

"Nous allons te libérer du mal ma fille."

A peine sa sentence fut-elle émise qu'il abattit l'oreiller sur la face incrédule de la rédactrice qui ne tarda pas à s'agiter avec frénésie. Les voies respiratoires obstruées, son cri fut étouffé. Elle ne prêta pas attention au cri émit par la moldue, faisant écho au sien, lorsqu'un vase sur la table de chevet éclata, victime d'un bref flux de magie instinctif. 

Puis il y eu un grand craquement suivit d'un silence mortel, la pression exercée sur l'oreiller disparu aussitôt, permettant à la sorcière d'aspirer bruyamment. Elle fit tomber au sol l'objet d'un brusque mouvement de la nuque et découvrit, incrédule, l'équipe d'auror dans la chambre qui devint subitement très étroite. Quelque peu déboussolée, elle entendit néanmoins plusieurs sortilèges se succéder. Quand le silence revint à nouveau, P.V.S s'avança pour la libérer alors que le nain Vesper vérifier les corps pétrifiés des moldus ; les deux autres rangeaient tout juste leur baguette.

"Vous vous êtes mise dans une situation délicate Lia.
- Quelle idée de faire du babysitting chez les moldus aussi ?
- Ils sont tous comme ça ?
- Encore une idée foireuse de Xania plutôt…"

Tous lançaient sa petite remarque sur la situation alors que Lia se relevait, vacillante. Le chef des aurors se tourna alors vers les deux plus fraiches recrues et ce qu'il allait suivre n'allait certainement pas leur plaire.

"Il reste les enfants, nous allons leur effacer la mémoire mais il faut quelqu'un pour les garder à la place de Lia. Vous allez vous en charger.
- Et en quel honneur ?
- Vous êtes nouveaux, cela vous fera de l'expérience.
- Tout le monde sait que Calixte a grandi chez les moldus, elle sera bien plus apte que moi.
- Soit, vous restez ici miss."

Liam s'écarta bien vite de sa collège, heureux d'échapper à cette mission peu transcendante, tandis que la concernée jetait un regard torve vers son supérieur, sans pour autant oser protester. 

In petto, Lia R riait, se disant que sa première collègue venait de recevoir un bon châtiment. Il ne restait plus qu'Alexeivna et Xania.

 

Article co-écrit par Melody Store et Calixte Lachésis, illustré par Chloé Yang.

Partager : Partage

[Reportages] Un tour du monde des croyances moldues

http://gazette.poudlard12.com/public/Maddy/Gazette_119/Un_tour_du_monde_des_croyances_moldues.png

 

Souhaitant m'échapper quelques jours des bureaux de la Gazette pour ne plus être confrontée au bazar ambiant, je décidais de m'enfuir chez les moldus pour m'octroyer un rapide tour du monde. Il fut certes rapide mais j'eus définitivement la preuve que les moldus inventaient des choses étonnantes, mais surtout qu'ils adoraient se compliquer la vie à travers des croyances pour le moins étranges. Je ne peux que vous en présenter quelques-unes pour vous démontrer le côté incongru de ce monde.

Les jours maudits : Il faudrait peut-être que les moldus se mettent d'accord car cela devient légèrement handicapant lorsqu'on apprend que le vendredi 13 est le jour de malchance en France, mais qu'il s'agit en réalité du vendredi 17 en Italie ou encore le mardi 13 en Espagne…

La nuit il faut mieux dormir si vous ne voulez pas mourir : L'homme doit, selon l'ordre logique des choses, dormir la nuit ; mais il lui arrive régulièrement de rester éveillé très tard. Mauvaise idée. Chaque occupation, aussi insignifiante soit-elle, pourrait provoquer la malchance sur x générations. De ce fait ne vous amusez pas à siffler l'hymne de votre maison vous risquerez bien d'attirer les serpents chez vous ; à moins de parler fouchelang les japonais vous le déconseilleront fortement. Tout comme se couper les ongles, vous pourriez bien attirer les esprits en le faisant. Rien que ça.

Alors il faut mieux dormir la nuit ? Non. Ou du moins n'oubliez pas d'éteindre votre ventilateur. Vous suerez comme un Poufsouffle mais au moins votre ventilateur ne vous assassinera pas durant votre sommeil. Remerciez les coréens qui pensent à votre survie avant votre confort. Peut-on faire plus fort ? Naturellement, je vous informe donc qu'en Turquie il est mal vu de s'endormir avec un chewing-gum dans la bouche. Non pas qu'il risquerait de vous étouffer par inadvertance. Ce que nous pourrions comprendre à la limite. En réalité votre corps risquerait de se décomposer à cause de cette friandise moldue. Rien que ça².

Risquons-nous de mourir d'une autre manière totalement absurde ou se retrouver maudit le restant de sa vie ? Hélas oui et la liste serait tragiquement longue si je venais à toutes les citer… De ce fait nous garderons que les meilleures, ou les pires selon le point de vue. En Lituanie vous ne devez ni siffler ni allumer de bougie sous peine de provoquer la mort d'un marin. Si seulement nous devions toutes les tragédies marines à cette superstition… Ne vous avisez pas non plus à pointer autrui à l'aide de vos baguettes, les Japonais sont sûrement les plus superstitieux, car cela signifierait que vous maudissez la personne visée ! Ensuite, même si vous ressemblez à un Ron faisant une crise de tachycardie mêlée à une crise d'hyperventilation, ne tuez surtout pas une araignée le matin ! Le meurtre de cette pauvre bestiole se répercuterait sur un de vos proches… Conclusion : attendez la nuit pour accomplir votre méfait, ce sera nettement plus éthique.

Félicitations, vous venez d'avoir l'aperçu de 0,001% des superstitions moldues. A moins de vous appeler Hermione Granger il est fortement déconseillé de toutes les apprendre, c'est peine perdue. Restez donc chez vous, ce sera la meilleure solution.

 

Calixte-Maddy.png

 

 

 

Partager : Partage

Dimanche 30 août 2015

[Chez Kreattur et Dobby] En stage chez Molly Weasley

La rentrée approche pour certains, la déprime de l'automne pour d'autres et comme rentrée dans Harry Potter signifie "Passage chez les Weasley", c'est avec délice que je vous donne un aperçu des recettes de Molly Weasley. 
Quoi de plus réconfortant qu'un bon petit plat maison. 

Aujourd'hui, je vais vous présenter trois de ses recettes : une salée, une sucrée et une sur le pouce. Elles sont très faciles à réaliser, alors prenez-en de la graine et faites les chez vous !

 

Feuilletés au Potiron (ou petit Pâté Maison)

 

 

Ingrédients pour 4 personnes :

* 1/4 de Potiron
* 1 oignon
* 10 ml de lait
* 10 ml de crème
* Noix de muscade râpée
* 1 pâte feuilletée
* Sel, poivre
* 1 jaune d'oeuf

Préparation :

* Découpez le Potiron en cube et le faire cuire à la vapeur pendant 20 minutes afin qu'il soit le plus fondant possible.

* Coupez les oignons en petits cubes. Petite astuce pour ne pas pleurer en les épluchant et en les coupant, il faut que vous teniez une allumette (éteinte bien sûr) entre vos dents.

* Faites revenir les oignons dans une poêle. Faite attention à ne pas les laisser brûler !

* Écrasez le potiron avec une fourchette. Ne cherchez pas à faire un mélange lisse et homogène, laissez des morceaux c'est bien car plus consistant. Mélangez ensuite les oignons à votre mélange. Salez et poivrez légèrement, ajoutez de la noix de muscade râpée.

* Disposez le mélange sur les morceaux de pâte feuilletée pré-découpés et recouvrez-les de pâte feuilletée ensuite et collez bien les bord.

* Mettez du jaune d’œuf sur les feuilletés avant cuisson pour les dorer.

* Cuisez-les 30 minutes à 180°.


Dégustation :

Les petits feuilletés sont à déguster en accompagnement ou à l’apéritif.

 

(Pop Up) Vifs d'Or

 

 

Ingrédients pour une douzaine de Vifs :

* 2 tasses de pastilles au chocolat au lait
* 1/4 L de crème fleurette
* 2 cuillère à café d'extrait de vanille
* 1/2 tasse de poudre de cacao noir
* 1 tasse de chocolat noir 60 pour cent ou plus
* Poudre alimentaire dorée

Préparation :

* Fouettez la crème avec l'extrait de vanille dans un saladier mis au réfrigérateur 20 minutes à l'avance. Plus le saladier est froid mieux la crème est fouettée. 

* Faite fondre le chocolat au lait et laissez le refroidir à température ambiante.

* Versez le chocolat au lait sur la crème fouettée et mélangez. Le rendu doit ressembler à une mousse au chocolat.

* Laissez reposer "la mousse" jusqu'à obtenir un mélange consistant et malléable. 

* Prendre du papier sulfurisé et faire des petites balles rondes de la taille d'un Vif d'Or. Pour éviter qu'elles collent, mettez la poudre de cacao sur le papier sulfurisé et enrobez les afin d'obtenir des belles truffes.

* Colorez les Vifs avec la poudre alimentaire dorée à l'aide d'un pinceau.

* Pour les ailes maintenant, faites fondre le chocolat noir et dessinez les ailes que vous voulez sur du papier sulfurisé. Vous pouvez les faire avec des couverts ou d'autres ustensiles.

* Dorez les ensuite et collez-les aux corps des Vifs avec un peu de chocolat fondu.


Dégustation : 

Idéal à mettre sur un buffet pour une soirée à thème ou une JHP !




Et puisqu'on était de passage chez Mme Weasley et qu'on est en pleine rentrée, voici une recette que vous pourrez emporter pour le trajet (si toutefois l'école, c'est très très loin) ou pour le déjeuner !

 

Sandwich au Corned-Beef de Ron

 

 

Ingrédients :

* 2 tranches de pain de mie complet aux céréales
* Oignon haché caramélisé.
* 1 poivron vert
* Quelques gouttes de tabasco
* 1 pot de yaourt nature
* 2 tranches de cheddar
* 2 tranches épaisses de Corned-Beef


Préparation :

* Dans un bol, mélangez le yaourt, le tabasco, le poivron vert découpé en dé et l'oignon caramélisé.

* Grillez le pain de mie.

* Disposez les tranches de cheddar sur le pain chaud, mettez ensuite le yaourts et enfin le Corned-Beef.

Le Corned-Beef est du boeuf séché et préparé dans une saumure (eau et sel). Contrairement à ce que l'on pourrait croire, c'est bon.
 

Et comme toujours, bonne dégustation !

 

Source Pinterest, Google Images et potterfrenchparty.fr .

 

Melody-Ginny.png

 

 

 

Partager : Partage

[Rapeltout] Nouvelles recrues, nouveaux bizuts

Les démissions se font de plus en plus nombreuses et les recrutements, dans la suite logique, aussi. Le topic des Postes Vacants se remplit de jobs à pourvoir et chacun des candidats en quête d'un poste rêvé, fait une candidature : outil de combats nécessaire dans la lutte acharnée de la course aux grades. 
Parmi les matières recherchées, il y avait les Sortilèges & Enchantements, le Vol et un nouveau candidat était demandé afin d'assurer les formations de Transplanage.

Les délais furent un peu long, les esprits échauffés et finalement, les résultats sont tombés. Laissez-moi donc vous présenter les trois nouvelles recrues qui auront la joie et l'honneur de découvrir ou redécouvrir la salle du perso :

Dans la catégorie "Wingardium Leviosaucisson", j'ai nommé Samuel Depooley -> Avec un intitulé pareil, ce ne pouvait être qu'un Poufsouffle. Samuel a su faire léviter le cœur de Lyra Spell et la convaincre de faire équipe avec lui. Rappelons que Samuel fut Assistant dans la matière et anciennement Photographe de notre chère Gazette. Espérons maintenant qu'en étant Poulet, il ne se mette pas à chanter comme un coq, sinon un "Silencio" ne sera pas de trop.

Dans la catégorie "Je travaille aux Trois-Balais donc j'arrive à bien voler", je nomme Lucia Kelington -> Ou aussi connue sous le nom de Luky, cette petite Serpentard au grand cœur a su touché la plupart des grands de Poudlard12. Arrivée en juin 2015, Luky nous a tous charmé et conquit. Nommée Elfe des Trois-Balais, il parut logique que cette jeunette voulut continuer sur cette lancée. Notons la spectaculaire ascension de Lucia...A ce rythme-là, elle est directrice adjointe avant Noël !

Dans la catégorie "Disparition, Réapparition sans désartibulation", je nomme Selena Seviev -> Discrète Gryffondor des temps pré-v5, Selena s'est vu confier des postes dans le personnel en tant que Photographe et Veilleur. Le dernier poste qu'elle obtint avant celui de Formatrice fut celui d'Assistante en Métamorphose il y a cinq ans. Nous lui souhaitons donc bon retour et espérons que les futurs formés en Transplanage ne finissent pas complètement défigurés.

Enfin, dans "Promotion Historienne en beauté" - hors bizutages, voici Chloé Yang -> La belle Vipère a prit les reines de la matière soi-disant la plus "thug" de Poudlard12, avant enseignée par Lust Caféine. L'Histoire de la Magie n'aura jamais autant été attractive avec la belle dame qui désormais l'enseigne.

Maintenant que nous avons les noms de nos deux nouveaux professeurs adjoints et de notre formatrice, chacun de nous sait qu'un rite d'intégration d'après-nomination ou plus communément appelé "bizutage" se fait. Quels auront été les gages des nouveaux membres du personnel ? Quels étaient les avatars répugnants portés et les signatures déformées ? 
Je ne doute pas cependant que chacun fera un excellent travail dans les fonctions qui leurs ont été confiées...sous réserve qu'ils aient survécu à leur bizutage.

 

Melody-Maddy.png
 
 
 
 
 

Partager : Partage

samedi 29 août 2015

[Sondage] L'art de séduire une sorcière

 
 

Messieurs les mages, sorciers et élèves de Poudlard12, aujourd'hui cet article est pour vous puisqu'il révèle les moyens et astuces pour séduire une sorcière. Vous en avez assez de vous prendre des coups de baguette magique (ou pour les plus téméraires des coups de chaudron), vous en avez marre que l'on vous dise que vous avez une capacité émotionnelle semblable à celle d'un Troll ou que le taux d'affection que vous portez à une fille est aussi invisible que le livre de l'invisibilité ? Alors lisez ceci avec attention.

L'art de séduire une sorcière ne se résume pas à se blanchir les dents à l'aide d'un sortilège ou de prendre du Polynectar pour ressembler au garçon le plus sexy de l'école. Les sorcières aiment les jeunes gens attentionnés, drôles, cultivés...Je ne dis pas non plus qu'elles aiment les garçons qui font prince charmant stéréotypé blond, sourire Colgate (dentifrice moldu), grand et se trémoussant sur un cheval blanc, que l'on peut retrouver dans les contes de fée moldus. Voici donc une liste de choses à faire et à ne pas faire si vous voulez mettre toutes les chances de votre côté pour séduire une sorcière :

Ce qu'il ne faut PAS faire 

* Lui envoyer des chocolats ou des fleurs : Soit elle dira que vous voulez la rendre grosse ou soit elle est allergique au pollen.

* Effectuer des sortilèges dangereux pour vous rendre intéressant : Aller vous voir à l'Infirmerie ne l'enchantera guère.

* Comparez la taille de votre baguette (magique) : C'est pathétique et qu'une baguette soit longue ou courte, elle effectue les mêmes sortilèges.

* L'invitez à boire une Bieraubeurre aux Trois Balais : Un peu d'originalité ne serait pas de refus, une invitation dans un endroit ne se résume pas à une Taverne campagnarde où toute l'école pourra vous observer tels des animaux en cages.

* Vous essayez au Quidditch devant elle : Si vous n'avez pas de prédisposition pour ce sport cela ne sert à rien.

* Essayer de lui faire prendre un filtre d'amour : Elle n'est pas bête vous savez...

* Lui parler en bégayant devant son groupe d'amies : Elle jettera la honte sur vous et toute votre famille pour les prochains siècles si vous le faites. 

* Ne faites preuve ni de trop de niaiserie ou de gentillesse : Elle n'est pas en sucre et ne risque pas de fondre sous la chaleur du soleil ou de la pluie. Aussi, éviter les phrases bateaux du genre "Ton père a mis les étoiles du ciel dans tes yeux". 

* A l'inverse, ne martyriser pas les autres élèves, surtout devant elle.


Ce qu'il FAUT faire 

* Rangez votre baguette ou laissez la au dortoir : sans magie, c'est mieux et plus sincère.

* Souriez : Sans avoir l'air de ressembler à une citrouille d'Halloween non plus.

* Organisez une sortie : Pique-nique dans le Parc du Château ou rendez-vous galant dans la Tour d'Astronomie au clair de lune peut-être de bon exemples.

* Soyez ponctuel : Si vous organisez quelque chose, soyez à l'heure. Cette dame n'attend pas et si vous avez peur de vous perdre dans le château, prévoyez un itinéraire.

* Demandez-lui ce qu'elle aime : Bon c'est sur que si c'est une adepte des Snargaloufs et des Scroutts à Pétard ventouses ça risque d'être long.

* Ayez confiance en vous (pas trop non plus).

* Soyez réactif, ne ressemblez pas à la progéniture du Calmar Géant.

* Si c'est une Gryffondor : Essayez d'être courageux et racontez quelques uns de vos exploits, aussi petits soient-ils.

* Si c'est une Poufsouffle : Orientez-la sur la Gastronomie et ses amies. C'est bien connu, les Poufsouffle sont loyaux et gourmands !

* Si c'est une Serdaigle : Soyez le plus ouvert d'esprit possible et essayez de parler littérature, sciences...Faites preuve de curiosité.

* Si c'est une Serpentard : Déjà, bon courage. Ensuite, parler de vos projets d'avenir, de vos ambitions et des petits coups rusés que vous avez fait à vos amis dernièrement.

Avec ces quelques conseils, vous devriez pouvoir vous en sortir pour un rendez-vous avec une sorcière pendant au moins dix minutes pour les plus courageux. Ensuite, il adviendra....ce qu'il adviendra. Sur ces paroles pleines de bons sens, je vous souhaite du courage et de l'audace pour votre prochain rencart.

Melody-Ginny.png

 

 

 

 

Partager : Partage

[Actualités et faits divers] Un anniversaire en commun

Le 31 juillet 2015 fut pour nous, Pédouziens et fans d’Harry Potter, une date très importante, a marquer d’une croix sur le calendrier. C’était en effet l’anniversaire de l’auteure de notre saga et de notre sorcier préféré. J.K Rowling et Harry Potter ont respectivement soufflé les bougies de leurs 50 et 35e année. C’est aussi un jour très spécial car c’est celui-là même qu’à choisit Hagrid pour emmener à la découverte d’un long périple de le monde de la Sorcellerie le jeune Harry. Oui, déjà et dire que l’on a connu ce petit garçon aux cheveux noir de jais ébouriffés alors qu’il n’avait que onze ans voire même avant lorsqu’il était bébé. 


Il n’est d’ailleurs pas curieux de s’intéresser au fait que J.K Rowling ait choisi sa propre date de naissance pour la donner à son héros. Hormis cette date, nous pouvons constater que Harry et elle ont beaucoup de points communs et de similitudes, plus qu’on ne le croit.
Ils ont tous les deux perdus des êtres chers, ils sont tous les deux allés dans une école dont ils ne connaissaient même pas le fonctionnement, ils étaient tous les deux plus bons dans certaines matières que dans d’autres, ils avaient un meilleur ami rouquin, le même professeur froid, cynique et les détestant représenté par Rogue pour Harry et son professeur de Chimie pour Jo. Ajoutant à cela qu’ils possèdent tous deux des caractères forts influencés par le signe du Lion. 
Maintenant chacun d’eux essaye de combattre les forces du Mal dans leurs vies respectives qui sont les mages noirs pour Harry puisqu’il est devenu Auror et la sclérose en plaque pour J.K Rowling. 

Pour continuer sur une note plus joyeuse, essayons de voir maintenant comment ils ont fêtés leurs anniversaires. A commencer par notre sorcier, on peut facilement imaginer qu’il a eu le droit à des célébrations exceptionnelles avec sa petite famille et ses amis de Poudlard. Le jardin de la maison décoré de rubans par Hermione et Ginny, une plante vénéneuse envoyée par Neville, une boîte de sablés durs comme du béton envoyés par Hagrid ainsi qu’un pull de Mrs Weasley (bien que la mode soit des années 90), ses deux jeunes fils ne se bagarrant pas pour l’occasion et des bougies soufflées avec l’aide de tout le service des Aurors. Dans le monde Moldu, Jo a, quant à elle, organisé quelque chose de plus simple et de beaucoup plus distingué. Depuis plusieurs années, à l’occasion de cette date spéciale, elle récolte des fonds afin d’illuminer le quotidien d’enfants défavorisés et d’aider à soigner de personnes malades. Un anniversaire simple et plein de bonnes intentions qui aide ceux qui sont dans le besoin. 

Il n’y a donc plus de doute quant à la date que le hasard à donner à nos deux héros. Ils se ressemblent sur bien des points, c’est indiscutable. Il sont remplis de bonté et de générosité à leur manière et quoi de mieux pour l’illustrer et leur faire savoir que le jour de leur anniversaire ?

 

Melody-William.png
 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager : Partage

- page 1 de 2

© 2009-2016 Poudlard12.com :: Propulsé par Dotclear