La Gazette du Sorcier - Edition Poudlard12

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 1 mai 2015

Editorial

Editorial_115.png

 

Chers lecteurs, chères lectrices,

Nous voici avec une nouvelle Gazette pleine de rebondissements ! Et tout ne se trouve pas que dans les articles : en effet, de grands changements sont à prévoir au sein même de la composition de la Gazette. Dès le prochain numéro, William repassera photographe et c'est Chloé qui prendra sa place en tant que Photographe en Chef ! Mais ça n'est pas tout : Grace et Vanille démissionne de leur poste de Reporter après une dernière vidéo de Vanille. Quant au sujet de ce nouveau poste, un sondage apparaîtra sous peu pour vous en parler davantage. Malheureusement, ça n'est pas la seule démission puisque Morgan Vane laisse également sa place de rédacteur. Leur ai-je fait trop peur ? Telle est la question.

Mais cela ne vous empêche pas de retrouver toute une ribambelle d'articles les plus croustillants les uns que les autres, des magouilles liées à l'argent jusqu'aux problèmes de grades les plus intenpestifs les uns que les autres en passant par quelques portraits, pour le moins suprenants. Vous découvrirez également des expériences de vie dans des lieux fabuleux et... et je vais m'arrêter là, le but est que vous lisez les articles, pas seulement un bref résumé dans cet édito. Je vous souhaite donc à tous une merveilleuse lecture.

 

Alexeievna-Edito.png

 

 

 

 

 

 

.

a_l_interieur_du_chateau.png

Rapeltout
Suivi des grands événements de l'école, coupes, changements du personnel, etc.

Le retour de flamme du phénix
Article écrit par Alexeievna et illustré par Ginny Workey

Déconstruction d'un mythe
Article écrit par Alexeievna et illustré par William Jones

Le mentorat des PeC
Article écrit par Blondie et illustré par Chloé Yang

Les oeufs sont arrivés
Article écrit par Partison Gardiensar et illustré par Sheila Brooks

Les Oreilles à rallonge
Les petites histoires que nos oreilles affûtées ont pu entendre, les informations croustillantes sur les plus grands secrets vainement dissimulés... 

Devenir mature en séchant les cours
Article écrit par Calixte Lachésis et illustré par William Jones

La folie des grades, des gradés et des gradants
Article écrit par Lia R et illustré par Chloé Yang

Enquête entre deux Bièraubeurres
Article écrit par Cameron O'Brien et illustré par William Jones

La plume à papote
Entrevues avec un ou plusieurs personnalité(s) P12ienne(s), souvent en relation avec un thème précis.

Ho hé, du balai !
Article écrit par Cameron O'Brien et illustré par William Jones

Vodka et petits pains
Article écrit par Lia R et illustré par Chloé Yang

Les nouveaux rédacs
Article écrit par Blondie et illustré par Ginny Workey

Le château prend la parole 
Le personnel du château prend la parole et vous dit la vérité sur ce qu'il se passe ou va se passer dans notre chère école.

Chronique des Bibliothécaires
Article co-écrit par Alexeievna et Xania, et illustré par Chloé Yang

La Voix des Gardiens
Article écrit par Janus Mentor Licorner et illustré par Chloé Yang

 

a_l_exterieur_du_chateau.png

Actualité et Faits Divers
Toutes les nouvelles du monde sorcier ! De la grande crise aux informations de la vie quotidienne des sorciers.

Coup de vieux à Gringotts
Article écrit par Cameron O'Brien et illustré par Ginny Workey

Sports
Suivez les plus grands matchs, apprenez-en davantage sur vos idoles et découvrez de nouvelles pratiques !

La Coupe des Coupes
Article écrit par Partison Gardiensar et illustré par Ginny Workey

Culture 
Littérature, musique, cinéma magiques sont au menu ! 

Un petit tour à Ouest et Rose
Article écrit par Morgan Vane et illustré par Chloé Yang

Péché à la ligne
Article écrit par Cameron O'Brien et illustré par Chloé Yang

Sondage
Pour savoir tout ce que tout le monde pense tout bas 

Comment imagines-tu ta propre mort ?
Article écrit par Xania et illustré par Sheila Brooks

Les chiffres des 10 ans
Article écrit par l'équipe de la Gazette et illustré par Sheila Brooks

Du côté des Moldus 
Car les animaux ont aussi le droit à leur rubrique !

Whassup ?!
Reportage de Vanille-Rose

Au printemps, les rencontres fleurissent
Article écrit par Calixte Lachésis et illustré par Sheila Brooks

Reportages
Venez suivre l'un de nos rédacteurs dans un voyage merveilleux, où il vous fera découvrir des destinations de rêve !

Les lieux dans Harry Potter : un petit tour du côté de Londres
Article écrit par Xania et illustré par Chloé Yang

 

Chapeau_sans_tete.png

Le scarabée
Tous les petits potins de notre école et du monde magique ! Les paparazzis font leur apparition. La vérité éclate... ou pas !

Partir un jour... Avec retour 
Article écrit par Xania et illustré par William Jones

Give me my money back !
Article écrit par Alexeievna et illustré par Chloé Yang

Conseil de Mamie Minerva
Un problème dans votre vie de tous les jours ? Niveau magique ? Sentimental ? Pratique ? L'ancienne professeur de métamorphose vous donne un coup de pouce !

Les conseils de Mamie McGo
Article écrit par Mamie McGo et illustré par Chloé Yang

Chez Kreattur et Dobby
Les petits secrets de cuisine et de bricolage de vos elfes préférés !

Dobby réalise ta cravate
Article écrit par Calixte Lachésis et illustré par Sheila Brooks 

Bien manger en vue de l'été 
Article écrit par Blondie et illustré par Chloé Yang

Horoscope
Qui n'est jamais tenté de connaître son avenir ?

Freakoroscope
Article d'Alexeievna et de Chloé Yang

Jeux & Concours

Portraits déportés
Article écrit par Cameron O'Brien et illustré par William Jones

Publicités
Laissez-vous tenter par le tout nouveau Nimbus 2009, par des places de concert pour la tournée d'adieu des Bizarr'Sisters, ou encore par une potion aux effets étranges...

Par Sheila Brooks et Giny Workey

Partager : Partage

[Rapeltout] Le retour de flamme du phénix

 

Le_retour_de_flamme_du_phenix.png

 

 

Depuis maintenant quelques mois, il n’aura échappé à personne que les membres du personnel désertent peu à peu leur place, donnant l’impression au reste du site qu’il est de bon ton de redevenir un simple élève… ou de complètement s’éclipser de champ de mire pédouzien. Leur ancienne influence aidant, certains n’hésitent pas à claquer la porte, laissant doucement le feu de P12 retourner à un état de cendres.

En effet, jamais Poudlard12 n’aura vu un tel nombre de démissions : une vingtaine depuis janvier ! Avec un énorme pique lors du mois de mars, puisque dans presque toutes les branches du personnel, des départs se sont effectués, que ce soit à simplement un poste ou un départ définitif de notre cher château. La flamme serait-elle doucement en train de s’éteindre parmi nos chers collègues ou serait-ce en prévision d’une peur compulsive de voir arriver dans sa volière une lettre de licenciement de la part de notre cher Wilde ? Telle est la question.

Cependant, les membres du personnel ne sont pas les seuls concernés. Si nous avons pu observer l’arrivée brusque de dizaines de nouveaux pédouziens ou le retour de tout autant d’anciens, principalement de Poufsouffle et Serpentard, il s’agissait principalement d’un objectif lucratif : obtenir la coupe des maisons et les pots de vin promis par ceux toujours actifs. Certains sont aujourd’hui restés ou revenus, mais ils semblent se faire rares. En effet, après une rapide promenade dans les couloirs, en week-end comme en pleine semaine, je n’ai pas pu m’empêcher de remarquer un manque cruel d’activité dans les couloirs, les salles de classe ou même aux Trois-Balais ! Les gens restent-ils confinés dans leurs salles communes ou suivent-ils délibérément le modèle de leurs supérieurs en désertant le site ?

La question reste de mise. Mais il ne s’agit pas d’une période identique aux autres : en effet, le site prend de l’âge et ses membres également… mais est-ce une raison pour oublier de rêver, ne plus s’accorder la moindre pause magique ou ne plus accéder à nos plaisirs enfantins ? Rien n’est moins sûr. D’autant qu’avec le futur film sur les créatures magiques et l’ouverture de l’exposition HP, le monde magique pourrait bientôt observer un retour de flamme digne du plus bel oiseau magique.

 

Lexei-Ginny.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager : Partage

[Rapeltout] Déconstruction d'un mythe

 

Deconstruction_d_un_mythe.png

 

 

Si les démissions font rage depuis quelques temps, vous n’aurez pas manqué l’une des plus surprenantes depuis des lustres : Casmir, notre unique Grand Architecte, vient de rendre son grade après plus de sept ans de bons et loyaux services… bons et loyaux ?

Camsir Elystote a pu sembler pendant de longues années être LE membre du personnel indétrônable, dont le rôle était essentiel pour la survie du château, depuis ses fondations les plus primaires jusqu’aux moindres petits détails. Et pour cause : notre gentil monstre au pseudo erroné vérifiait minutieusement chaque tâche accomplie sous ses ordres et répondait toujours présent si le moindre petit souci technique osait s’infiltrer dans la charpente de notre profil. Toujours présent, oh oui.Un topic posté dans les couloirs relève d’ailleurs cette présence, ce besoin de tout contrôler et semble le remercier, à moitié entre les honneurs et un foutage de gueule complet.

Cela pourrait paraitre dingue de la part d’un Poufsouffle parlant d’un autre (ont-ils seulement idée de ce qu’est l’humour ?), pourtant, ce topic laisse paraître une ode aux accents amers, qui nous révèle un caractère on ne peut plus particulier. Citons « d'un côté le gars relou qui ne connait ni le tact ni les relations humaines, de l'autre c'est le codeur qui fait des blagues foireuses et surtout le père de notre chère V5 ». Outre le fait que l’humour soit une fois de plus souligné comme étant mauvais, ce Poufsouffle avait la double tare de ne pas savoir gérer des relations sociales. Et mon petit doigt me dit que c’est cela qui l’a mené au fond du trou.

En effet, il ne serait pas étonnant que de sa part de superviseur et deuxième grade le plus élevé du site, ce problème de sociabilité ait causé quelques petits soucis au sein des équipes qu’il côtoyait. Nous imaginons très bien :

Lust : Bien, il serait temps de sortir le projet hyper méga top secret n°3DZ6PO pour les 10 ans.
Casmir : J’allais le dire.
Janus : OK ! Qui fait quoi ? J’ai bien envie de…
Casmir : Voir des enfants heureux ?
Wilde : Pas de pédophilie entre nous, merci.
Casmir : Mais je comptais le mettre dans le projet suite à l’alinéa B36 du paragraphe dont je ne vous ai pas encore parlé mais qui va être trop coul.
Coconut : Ouais, je crois que l’équipe des décorateurs est opé.
Casmir : Je vous l’ai pas encore montré.
Wilde : Mais vous vous foutez de qui ?
Lust : … oui, c’est un paradis. ♫

Bon d’accord, ce n’est pas très ressemblant, mais posons-nous un instant une question : et s’il avait à la fois obtenu et perdu son grade à cause de son travail ? Bien qu’ayant fourni la V5, il s’est également illustré auprès de la direction par ses nombreux retards, ses décisions souvent en désaccord avec les progrès souhaités (et réalisables par les autres codeurs, au besoin) ou ses créations douteuses (monter en grade une autre Poufsouffle, quelle idée). Oui, cela peut arriver même aux meilleurs.

Sauf que les meilleurs, avec un peu de soutien, remontent la pente, se biturent avec leurs potes de la direction et pouf ! (c’est le cas de le dire), ils sont remis sur les rails. Mais là, je vous rappelle son caractère de « gars relou qui ne connait ni le tact ni les relations humaines »… qui a probablement dit non à une bonne bière et n’a pas accepté d’entendre qu’il n’avait plus la suprématie de l’extrême ou une quelconque remarque sur son style vestimentaire et alimentaire. Quoi qu’il en soit, la conversation s’est rapidement soldée par des morcellements dans la charpente et une jolie araignée au grenier. Dans le climat de démissions qui règne, ce coup de folie s’est traduit par un « je vais être in et partir aussi » en demandant des « vacances », je vous laisse imaginer sur quelle île.

Quant aux remerciements pour un tel travail… on se demande :

  • 1. S’ils sont nécessaire vu leur nombre réduit dans le topic des couloirs.
  • 2. S’ils sont sincères, du coup.
  • 3. S’ils ne le remercient pas de partir.


La Gazette refusant de trancher, elle abaisse bien bas son chapeau et se laisse aller à un merci qui voudra dire ce qu’il pourra. (Mais pitié, on sait que t'a gardé tes accès alors ne supprime pas notre beau journal, on t'aime lovelove.)

 

Alexeievna-William.png

 

 

 

 

 

 

Partager : Partage

[Rapeltout] Les œufs sont arrivés

LesOeufsSontArrives.png

 

Qui dit Pâques dit fête et sucreries. Dans cette ambiance festive, la Veilleur de l'Atelier, Sheila Brooks, propose aux pédouziens une animation gourmande. Cette fête est non seulement présente dans la section des artistes, mais également dans le Monde Moldu et aux Trois-Balais, pour une une immersion totale dans cet événement partagé entre chocolats, cloches, jeux et devinettes.

Le premier jeu, et sans aucun doute le plus classique, reste la décoration de son œuf. Il aurait suffi de sortir pinceaux, pots de peintures et de s'armer de son imagination débordante pour faire ce travail. Pourtant, une cloche accompagnée de sa morve habituelle a trouvé amusant de rajouter des contraintes. Les nombreux pédouziens prêts à participer, ne s'attendaient pas à devoir customiser leur œuf selon une thématique, ou le décorer à l'image de leur personnage. Si les artistes en herbe se sont sentis inspirés, il n'en est pas de même pour les simples graphistes et les peintres débutants. Customiser son joli œuf est loin d'être facile face à ces contraintes, qui ne sont absolument pas choisies par pur hasard. Sheila, Snaïla et Florence veulent des œufs parfaits et irréprochables, car ils doivent bien servir à quelque chose, et pas uniquement à l'organisation d'un troisième jeu de cette animation. Ce jeu reprend simplement les oeufs réalisés par les artistes en herbe. Après la customisation des œufs, les participants doivent deviner ce que représente leur propre œuf. Certains ont en commun une thématique, et d'autres représentent des personnages. Les points de maisons sont sans aucun doute servis sur un plateau d'argent accompagnés de petits chocolats. Néanmoins, jeter ces œufs après ceci serait un gâchis horrible, par conséquent, ces trois commères pourraient bien les conserver à leur compte, afin de fêter dignement Pâques entre elles. Elles invitent les pédouziens à retrouver les œufs qu'elles ont malencontreusement perdus. Elles engagent les volontaires à retrouver ces précieux œufs, contre quelques points de maison en récompense. Participants comme organisatrices gagnent ces trois jeux, les uns bénéficient de points de maisons, et les autres d'œufs en chocolat. 

Tranquillement, l'animation poursuit son petit chemin, et les cloches déposent les oeufs aux Trois-Balais. Rien qu'au titre du premier jeu au sein du célèbre bar : "Cheminette", beaucoup se sont demandés si ce deuxième concours avait un rapport ou non avec Pâques. Ce nom a dû en décourager plus d'un, ou alors Florence n'a pas assez usé de son charme, puisqu'on s'attendait à voir foule devant les cheminées, mais seuls les véritables et grands artistes se sont présentés. Pourtant, certains ne se sont pas montré curieux en voulant découvrir ce lien, préférant certainement participer à d'autres concours. Heureusement, un troisième concours eu lieu à son tour dans le célèbre bâtiment des Trois-Balais : une magico-chasse. Les participants semblaient bien nombreux et enthousiastes à l'idée de commencer à jouer. Bien que les magico-chasse soient relativement nombreuses, en organiser une sur le thème de Pâques est hors du commun. On comprend alors l'envie des artistes de participer à cette soirée. Néanmoins, face à un empêchement de dernière minute, la magico-chasse ne put être organisée. Deux soirées, certes décevantes, mais, avec de l'originalité et de l'investissement de la part des Trois-Balais pour la fête de Pâques.

Cette animation aux divers jeux, aura certainement plu à de nombreux artistes pédouziens. Les Veuilleurs de l'Atelier et du Monde Moldu, Sheila Brooks et Snaïla, se sont donc associées à la gérante des Trois-Balais, Florence Shawn. Une association plutôt profiteuse non seulement envers les pédouziens mais surtout envers elles-même.

 

Article écrit par Partison Gardiensar et illustré par Sheila Brooks

Partager : Partage

[Rapeltout] Le mentorat des PeC

Lementoratdespec.png

 

Il y a quelques mois, plus exactement au mois d'octobre, des changements ont été effectués quant au poste de Préfet en Chef, et ce poste est désormais occupé par deux Préfets en Chef de manière permanente. Il s'agissait auparavant d'un autre rôle pour deux préfets choisis parmi les quatre maisons sur la période d'une coupe seulement. Et le rôle principal de ces Préfets en Chef est de s'occuper de l'accueil des nouveaux dans le château. 

En octobre, Ginny Workey, l'une des deux premières Préfètes en Chef nommées, a commencé à mettre en place le mentorat, avec sa collègue qui l'accompagnait à ce moment, Opale Tal Moundine. Mais même après le départ de cette dernière, le mentorat est toujours en vigueur et Ginny Workey semble s'être attachée à cette tâche qui lui a été confiée. 

Il est vrai que c'est un rôle assez important puisque c'est grâce à ce mentorat que les nouveaux venus pourront facilement apprendre à se repérer, à évoluer, ainsi qu'à rencontrer de nouvelles personnes dans chacune des maisons grâce aux parrains et aux marraines qui sont là pour aider et guider ceux qui le souhaitent. 

Ce système est certainement ce qui est le plus bénéfique pour ceux qui découvrent les couloirs petit à petit. Mais plus encore que le parrainage, il sert surtout à l'intégration au sein de Poudlard12.

De ce fait, lorsque les couples de parrains/novices sont constitués, il est possible de réaliser des défis qui renforceront le lien entre le novice et son mentor, mais qui permettra surtout au novice d'évoluer dans les couloirs de manière plus ludique et plus guidée afin de devenir un parfait connaisseur du lieu. Avec un système de points à la clef, tout est à gagner ! 

On peut constater également que, depuis son lancement, le mentorat n'a cessé de prendre de l'ampleur, puisqu'il conserve toujours sa notoriété et rares sont les véritables nouveaux arrivants à ne pas passer par la case mentorat. C'est même très souvent eux que l'on voit arriver en premier aux Trois-Balais pour discuter quand l'envie leur prend, ou poster dans n'importe quel recoin du site.

En tout cas, Ginny Workey ne chôme pas et son travail porte ses fruits. Peut-être serait-il intéressant d'apporter de nouveaux défis pour que les mentors ne se lassent pas avec le temps, mais je suis certaine que ce système aura toujours autant de succès. D'ailleurs, ceux qui sont passés par la case novice finiront bien un jour par passer de l'autre côté, pour mener à leur tour les plus jeunes vers la lumière. 

Mais sachez, pour ceux qui seraient intéressés, que si vous êtes à la recherche d'un mentor, plusieurs sont disponibles pour chacune des maisons. D'ailleurs, une publicité a été publiée dans cette édition de la Gazette alors n'hésitez pas à aller y jeter un coup d’œil ! Et je peux vous assurer que Ginny Workey ne vous mangera ni le bras, ni la jambe si vous lui envoyez un MP pour obtenir le mentor de vos rêves ! 

Blondie-Chloe.png

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager : Partage

[Oreilles à rallonge] Devenir mature en séchant les cours

Devenir_mature_en_sechant_les_cours.png

Le mois dernier Poudlard12 fut secoué par un incroyable poisson d’avril. Lors de ce premier jour du mois, les blagues de mauvais goût et autres plaisanteries tombèrent à la pelle, mais dans la cohue générale se trouvèrent tout de même quelques annonces véridiques. La plus importante ne fût pas la nouvelle collection de chocogrenouilles qui ruina bon nombre d’élèves et de membres du personnel, mais la mise en place du Projet Memoria. Il s’agit là d’un projet inédit que notre équipe d’aurors a mis en place afin de satisfaire les membres de l’école.

Il est facile de constater que la population du château est plutôt jeune, et ce malgré les sept années d’études proposées pour le développement et l’épanouissement de chaque personnage RPGique. Nous constatons que la grande majorité des élèves est en première année (ou en deuxième, pour les plus curieux). Dans le cas des élèves atteignant la seconde année, nous pouvons supposer qu’il s’agit d'une simple curiosité qui les a poussés à passer leur premier examen de fin d’année. Mais qu’arrive-t-il après ? Les plus studieux continuent sur leur lancée pour gravir les années tandis que le reste se livre à la procrastination. Pourquoi aller en cours ? Pourquoi faire ses devoirs ? Pourquoi la vie tout simplement ? N’avons-nous pas déjà assez d’examens IRL pour en rajouter une couche sur Poudlard12 ? La flemmardise devient alors un fléau chez les élèves… Ces derniers préfèrent passer leurs journées à Pré-Au-Lard, à boire un verre entre amis, outrepasser le règlement en s’aventurant dans la Forêt Interdite, etc. La liste est longue ! Les jours s’écoulent, tous riches en événements ou en rencontres. Et c’est à ce moment-là qu’un problème se pose.

À force de cumuler autant d’aventures, ne risquons-nous pas de nous heurter à une incohérence temporelle ? Il n’est pas vraisemblable qu’une année soit infiniment étirable. Nous pouvons alors accueillir chaleureusement le Projet Memoria qui va régler ces petites incohérences temporelles. Il suffit de livrer ses souvenirs au Ministère de la Magie pour prouver que vous avez vécu assez de choses pour vous permettre de passer à l’année supérieure. Nous espérons que ce système fonctionnera à merveille et éradiquera quelques situations gênantes comme les relations amoureuses chez les (trop) jeunes sorciers. Il faut bien avouer que les élèves se font de plus en plus précoces, ils veulent jouer dans la cour des grands tout en dénigrant leur devoir d’élève. Il faut croire qu’ils veulent la poudre de mandragore, l’argent de la poudre de la mandragore et la belle botaniste en prime !

Remercions donc le Projet Memoria qui n’inspirera sans doute pas chez les élèves une plus grande passion pour la salle de cours. Somme toute, le projet permettra de contourner définitivement la corvée des devoirs. Certains vont être heureux d’enfin vieillir sans être condamné à écouter à longueur de journée les cours des enseignants.

Calixte-William.png

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager : Partage

[Oreilles à rallonge] La folie des grades, des gradés et des gradants

lafoliedesgrades.png

 

Si vous regardez bien le topic des Postes Vacants, ce dernier n’a jamais été aussi actif depuis le début de l’année 2015. A croire que le fait de prendre de bonnes résolutions en début d’année aient encouragé certains et certaines à abandonner leur poste. Toutefois, s’il est vrai que le nombre de démissions, de promotions et de recrutements n’a jamais été aussi grand, il est un fait remarquable à observer : la capacité de la direction à retirer et enlever des grades. Pourrait-on dire qu’un favoritisme a lieu au sein du personnel ?


Si vous vous posez encore la question, sachez que je suis là pour y répondre. Au vu des recherches que j’ai accomplies à ce propos, j’ai pu remarquer que certaines personnes étaient plus ou moins aptes à passer sous le bureau des Directeurs et Directrices Adjoint(e)s.

Regardons d’abord au sein de l’équipe des Préfets, enfin surtout des Préfètes. Si Gwendoline Forbes a été nommée par sa Directrice de Maison le 27 janvier, elle n’a obtenu son grade que le 4 Février. De même, Cameron O’Brien, nommée par Kaya Landers le 26 Février, n’a obtenu son grade que le 1er mars. Par contre, fait étonnant : Sirianna McGregor, nommée Préfète-en-Chef, le 19 mars a obtenu son grade le jour même. Coïncidence ? Eh bien non, figurez-vous. En effet, tout le monde le sait, mais Sirianna McGregor est une ancienne Préfète de Serpentard, qui a passé quelques temps avec l’ancien Directeur de Serpentard : Wilde. Cette dernière, nommée à son nouveau poste, a été recrutée par son ex-Directeur de Maison. A croire que celui-ci n’ait pas fait mine de cacher sa préférence pour une élève de Serpentard en lui agrafant son badge de Préfète-en-Chef le plus rapidement possible. Les pauvres Préfètes de Gryffondor et de Serdaigle ont, quant à elles, dû attendre plusieurs jours avant d’obtenir leur badge respectif.

Mais la palme de la préférence revient à ce qui se passe au sein de l’équipe des Professeurs. Analysons les faits. Après les démissions d’Ignatus Pratchett le 23 mars et d’Arianne Ilan le 25 mars, leurs adjoints ont été promus respectivement les 4 et 2 avril. Faris Grogan et Vanille-Rose ont attendu presque dix jours avant de recevoir le grade de leur prédécesseur respectif. Cependant ! Lust Caféine, Directrice de Poudlard12 il faut le souligner, s’est vue remettre le grade de Professeur le jour même de la démission de Wilde. On veut bien croire que cette dernière est la Directrice, mais tout de même. Jeter aussi rapidement aux orties l’homme qui l’avait recrutée est assez excitant. Par ailleurs, un autre mystère plane au sein des Professeurs. Cirucci Thunderwitch, qui a démissionné de son poste de Professeur en Gastronomie Sorcière le 10 mars dernier, a perdu son grade que récemment : le 23 avril pour être précise. Serait-elle dans les petits papiers de Bdragon, au point que celui-ci ne veuille même pas terminer le recrutement pour le nouveau professeur de cette matière et garder en mémoire Cirucci à jamais ? Aurait-elle réussi à l’envoûter avec ses petits plats au point de lui faire perdre complètement la tête  ? 

D’autre part, au sein de l’équipe des Trois Balais, la situation n’est guère mieux. Suite aux démissions de Milk Mélon, Mawine Evans, Wilde et Xania, des différences dans le retrait des grades sont frappantes. Ces deux premières ayant démissionné le 30 mars ont perdu leur grade le 4 avril. Wilde a perdu son grade le jour même de sa démission, le 1er avril. Tandis que Xania s’est vue retirer son grade deux jours après sa démission du 5 avril. A croire que la Tavernière des Trois Balais, Florence Shawn, ayant perdu sa patience a décidé de retirer les grades de Wilde et Xania plus rapidement qu’aux deux précédentes Serveuses. L’hypothèse aussi très probable, concernant Wilde, est que Florence, outrée de se voir abandonnée par son fidèle compagnon, ait décidé, dans sa rage, de retirer le grade de Barman le plus vite possible !

Ces observations ne sont que des bribes de tout ce qui se passe au sein du personnel. Le conflit des préférences continue et continuera toujours d’avoir lieu. Je suis certaine que d’autres exemples de ce genre me sont passés au travers des doigts. Mais à n’en pas douter, ceux-ci doivent être très nombreux. Si vous voulez un bon conseil, si vous comptez postuler prochainement pour un poste au sein du personnel de Poudlard12 sans attendre des lustres qu'on vous l'attribue : faites en sorte de tomber sur le bon bureau, et de bien faire la poussière en dessous !

Lia-Chloe.png

 

 

 

 

 

 

 

Partager : Partage

[Oreilles à rallonge] Enquête entre deux Bièraubeurres

Enquete_entre_deux_Bieraubeurres.png
 
La dernière vague de démissions a causé de nombreux dégâts et un grand remue-ménage, surtout lors des festivités du premier avril. Les premiers touchés sont les Trois-Balais, où Florence Shawn a dû faire face à pas moins de cinq démissions. Deux Serdaigle, deux Serpentard et une Poufsouffle ont rendu leur tablier. Mais quelles raisons avaient Milk Mélon, Mawine Evans, Wilde, Xania et Eanna O’Malley pour quitter le pub ? En tout cas ces départs simultanés sont pour le moins inquiétants, en particulier pour les nouveaux elfes, qui se demandent s’ils n’ont pas pris des risques inconsidérés en postulant.

Examinons les faits de plus près pour comprendre le pourquoi du comment. Le 30 mars dernier, Mawine et Milk annonçaient leur démission. Cette décision avait de toute évidence été concertée par les deux concernés, qui déclaraient leur flamme à Florence avant de partir. Tant d’amour envers une Serpentard, n’est-ce pas suspect ? Ne s’agissait-il pas plutôt d’une déclamation sarcastique destinée à sous-entendre toutes les tortures que la tavernière leur a fait subir ? En tant qu’elfe, Mawine devait-il passer ses nuits à nettoyer le bar, répondre aux moindres désirs de Florence, voire même servir de quatre-heures au succube qui lui servait de patronne ? Inspirée par la S.A.L.E, Milk, touchée par les malheurs de son ami/petit-ami/ex/ami et plus si affinités (rayer la ou les mentions inutiles), l’aurait-elle convaincu de se révolter et prouvé sa bonne foi en l’accompagnant dans sa rébellion ?

Deux jours plus tard, c’était au tour de Xania et Wilde de prendre leurs cliques et leurs claques. Nous avons eu droit à un peu plus de surprise cette fois-ci puisque Wilde a fait passer cela pour un poisson d’avril qui n’en était pas un, alors que Xania n’a tout simplement pas pris la peine d’annoncer sa décision. Également elfe, la Directrice de Serpentard aurait-elle subi le même sort que Mawine ? Il n’est pas impossible que Florence torture également les vert et argent, son aversion pour le favoritisme n’étant pas un secret. En revanche, pas de mystère concernant la démission d’Eanna le 19 avril ; il suffit de regarder à quelle maison elle appartient. 

Non, c’est clairement celle de Wilde qui est la plus surprenante et suscite de nombreuses hypothèses. Le Directeur Adjoint aura encore une fois réussi à faire parler de lui. Voulait-il soutenir sa collègue, comme Milk avec Mawine ? Simple dispute d’amoureux qui s’est soldée par une réconciliation poussiéreuse dans ledit bureau ? L'article Partir un jour... avec retour ! saura répondre à toutes vos questions, et bien plus encore. Espérons pour Méliandre Van Lackshad, Proventus Tal Moundine et Elizabeth Andrews que ce n’est pas un ras-le-bol des Trois-Balais et de ses clients qui l’a fait fuir le lieu de ses innombrables cuites. Ce serait de mauvais augure pour les nouveaux arrivants, n’est-ce pas ?
 
Cameron-William.png

Partager : Partage

[La plume à papote] Ho hé, du balai !

Ho_he__du_balai.png
 

Quand on est Rédactrice à la Gazette et qu’on vient de Serdaigle, on ne peut s’empêcher de faire des articles à la gloire de notre maison. C’est pourquoi il était impensable de ne pas interviewer une pédouzienne emblématique des bleu et bronze, qui a atteint des sommets en portant son équipe à bout de bras. Il s’agit bien entendu de Méliandre Van Lackshad, Capitaine de Quidditch à Serdaigle. Laissons de côté son parcours exemplaire dans notre école – un rapide coup d’œil à la galerie des portraits suffit. Évoquons plutôt son exploit le plus récent : celui d’avoir remporté la Coupe de Quidditch des maisons sans jamais concéder le moindre but. Rencontre avec une Capitaine qui aura marqué l’histoire du château… dans tous les sens du terme.
 
Bonjour Méliandre, comment se porte le trophée ?

Le trophée se porte plutôt bien, je crois ! Je l'ai rangé dans nos vestiaires, derrière une vitrine qui permet de le regarder sans l'abîmer.
 
Pourquoi t’a-t-on entendu hurler jusqu’à Pré-au-Lard quand tu as reçu la coupe ?

Tout d'abord, parce que je suis fière de mon équipe et qu'on a réalisé l'exploit de ne laisser personne approcher de nos cages. Ensuite, parce que c'était ma troisième finale en tant que Capitaine de l'équipe de Serdaigle et la première fois que je parvenais enfin à en gagner une. Et puis, tout de même... c'était un beau match et on a eu peur jusqu'au bout, donc je crois qu'il y avait beaucoup de soulagement dans mon hurlement.
 
Comment as-tu vécu cet énième retour au Capitanat ?

Je savais que le poste me manquait, mais je ne me souvenais pas pourquoi. C'est... être à la tête de l'équipe de Serdaigle, c'est un cadeau de Merlin. Je pense, sincèrement, n'avoir jamais été aussi épanouie et heureuse à un poste. J'aime mes joueurs, j'aime les entraîner, leur apprendre les ficelles du Quidditch, et, par chance, ils me le rendent bien.
 
Qu’est-ce qui te rend le plus fière au regard de la dernière Coupe ?

Je suis fière d'avoir pu montrer que l'équipe de Serdaigle n'a rien d'une équipe à un joueur et qu'en tant qu'équipe, on peut gagner. Je veux dire... on a beaucoup été critiqués à propos de Hell, par le passé. Et même si jamais aujourd'hui elle rejouait avec nous, je sais que ça n'aurait rien à voir parce que nous avons une poursuite du tonnerre, une super batte, un bon gardien et une attrapeuse de génie. Ainsi que de nouveaux remplaçants talentueux. D'ailleurs, je pense qu'au-delà d'avoir pu montrer qu'on est une équipe soudée et puissante, ma plus grande fierté, c'est d'avoir pu assister aux premiers matchs de certaines nouvelles remplaçantes. Je suis certaine qu'elles ont un bel avenir dans le Quidditch parce qu'elles sont enthousiastes et motivées.
 
Tu as constitué une équipe prometteuse pour la Coupe des Clubs, as-tu l’intention de réitérer ton exploit ?

J'aime gagner, c'est une évidence (je suppose que tout le monde l'a remarqué huhu). La victoire a un goût spécial, pour moi. Pourtant, même s'il m'a été reproché d'avoir constitué une équipe digne des anciens Highnesses, ce n'est pas le cas. J'ai d'abord cherché à jouer avec mes amis. Ensuite, j'ai souhaité entraîner de nouvelles têtes. Avant de gagner, je veux qu'on s'amuse et que tout le monde joue, quel que soit son niveau. Je ne sais pas si on gagnera, mais je croise les doigts pour faire un doublé !
 
Quelle équipe crains-tu le plus ?

Hmmm... je ne sais pas trop, il y a beaucoup de bonnes équipes. Peut-être Mana Wesh, qui a en son sein Cristal et Isuki. Et je suis bien placée pour savoir qu'Isuki est redoutable.
 
Vas-tu faire construire une statue à ta gloire sur le terrain de Quidditch ?

Haha, sûrement pas ! Je crois que certains de mes joueurs le feraient si je leur proposais, mais ce n'est pas mon intention parce qu'un Capitaine ne gagne pas sans de bons joueurs. Je me suis vraiment amusée grâce à eux et il y avait longtemps que je n'avais pas ressenti une telle euphorie en jouant. Bien sûr, je suis fière de moi, mais je suis également fière de mon équipe. D'ailleurs, j'ai demandé aux Arbitres que les noms de tous les Serdaigle qui ont joué des matchs pendant cette Coupe soient inscrits sur ladite Coupe ! Si je devais construire une statue, ce serait plutôt à la gloire de mon équipe.
 
Je vais me faire manger si je ne te pose pas la traditionnelle dernière question : le mot de la fin ?


Phénix, vivets dorés ou poussins, je suis folle amoureuse des membres de mon équipe. Merci, merci, merci d'exister et de jouer avec moi !



Futurs adversaires et spectateurs, vous voilà prévenus. La Gazette, quant à elle, se doit de vous rappeler que trop d'amour tue l'amour. Les nains sont bien plus émotifs que les sorciers normaux, c'est bien connu... Mais espérons que cette naine-là le sera moins sur son balai, tout le temps que durera la Coupe des Clubs.

 

Cameron-William.png

Partager : Partage

[La plume à papote] Vodka et petits pains

vodkaetpetitspains.png

 

 

Au détour d'un couloir au sein du château, près de la fontaine de l'Atrium ou même sur le Chemin de Traverse non loin des bureaux officiels de la Gazette du Sorcier, vous l'avez forcément croisé une fois. Peut-être n'y avez-vous pas prêté attention. Peut-être même que son air sombre vous a fait changer de direction. 
La Femme aux Runes, la Dévoreuse, l'Infirmière Sanglante, la Grande Inquisitrice de la Gazette, la Russe Bourrée… Elle a possédé tant de surnoms à travers son histoire, mais faisons simple -ou pas-, et appelons la Alexeievna.
Cette femme fait face sur tous les fronts, et voici que celle-ci célèbre une nouvelle fois une année de plus. Comme si elle n'avait pas déjà assez d'attention, il fallait que celle-ci fête ses CENSURE ans ! 

Comme vous le savez chers admirateurs, je possède une relation particulière avec la Rédaction de la Gazette et une influence sur celle-ci grandissante un peu plus tous les mois. Je n'hésite pas à fourrer mon nez dans les petits papiers de mes collègues. Mais cette fois, j'ai finalement décidé de leur laisser la parole pour que vous, moi, le monde magique tout entier en apprenne un peu plus sur cette jeune femme étrange qui s'occupe à nous enseigner des cailloux, à gérer le journal le plus influent de notre pays, à nous écorcher vifs si un livre est abîmé, ou encore à nous accueillir sur sa table des tortures. 
C'est donc après que j'ai imité une convocation au Ministère que la Rédactrice en Chef a disparu dans les flammes vertes de la cheminée. J'ai donc pu commencer mon interview avec tous les membres de votre cher journal.

Vous autres ! Ramenez vos fesses, j'ai à vous parler... 

Tout le monde sait qu'Alexeievna n'a aucune qualité, mais quel est son pire défaut ? 

William : Grosse flemmarde, on fait tout le travail nous-même.

Cameron : Ses canines.

Chloé : Son goût un peu trop prononcé pour l'alcool. On sait tous qu'elle aime boire avec Xania, autre rédactrice. Mais en tant que Rédactrice en Chef, elle ne devrait pas venir ivre dans nos locaux, après elle commence à écrire des articles un peu n'importe comment. Y'en a marre !

Ginny : Bien entendu celui de vouloir absolument sortir une Gazette par mois, quelle idée !

Calixte : Je viens à peine d'arriver alors je ne vais pas vous donner la possibilité de me virer si tôt…

Sheila : Elle morve pas.

Morgan : Elle baisse le chauffage en Salle de Rédac' pour retrouver l'ambiance de sa Sibérie natale. Pas cool pour nous autres, occidentaux. 

Blondie : Je suis pas très douée pour parler des qualités et des défauts des gens, moi, mais le reste de l’équipe pourra certainement vous le dire !

Partison : Sa discrétion. Parce que on ne l'a voit jamais arriver et elle surprend toujours tout de le monde quand on fait quelque chose en secret et qu'elle arrive d'un coup.

Comment définiriez vous l'Alexeievna sauvage ? 

William : Effrayante. Aidez-nous. S'il vous plait. 

Cameron : L'Alexeievna sauvage est connue et crainte pour son cannibalisme. Résidant actuellement à l'école de sorcellerie Pourdlard12, son régime alimentaire est la cause de nombreuses disparitions. Née un 14 avril, elle apprécie en guise de gâteau d'anniversaire les Rédacteurs et Bibliothécaires incompétents, et les élèves pas doués de manière générale.

Chloé : C'est une espèce un voie de disparition. L'Alexeievna sauvage est une personne polyvalente qui va au bout de tout ce qu'elle entreprend. Mais attention comme toute espèce protéger, elle est capable de mordre. Luttons pour préserver les dernières tribus Alexeievnienne.

Ginny : C'est un être unique, que l'on ne peut pas trouver partout (heureusement), mais on ne peut pas le mettre en cage, elle peut mordre.

Calixte : Rusée et discrète. Après il ne faut pas l'énerver sinon elle sort les griffes, elle doit être redoutable l'Alexeievna sauvage.

Sheila : Sauvage ? 

Morgan : A approcher avec une extrême précaution. Elle se tapis dans l'ombre et attaque dès que le 25 du mois est passé. 

Blondie : Sekseey, surtout avec son regard de tueuse ! Ou de prédatrice, plutôt.

Partison : Grande mais alors très grande adoratrice de la nature qu'est l'Alexeivna !

Quelle est la pire torture qu'elle vous ait fait subir ? 

William : Elle m'a obligé à endosser les charges pour esclavage et torture au risque de devenir moi-même un esclave. Au final, j'ai eu droit aux deux châtiments.

Cameron : Me forcer à nettoyer l'ancien bureau de Wilde si je voulais revoir la couleur de mes Patacitrouilles.

Chloé : Elle m'aime trop pour me torturer :°

Ginny : M'obliger à faire mes illustrations, juste en montrant les dents.

Calixte : Je n'ai pas encore eu la chance de découvrir ses séances de torture donc bon… Ca ne doit pas être triste.

Sheila : M'attacher à une chaise lorsqu'elle était enrhumée et se moucher devant moi, jeter les mouchoirs, les brûler sans que j'ai pu collecter la morve dessus. Je suis encore sous le choque.. 

Morgan : Elle m'a accroché au mat du Dreknor. J'ai été enrhumé pendant un mois entier, pour le plus grand plaisir de Sheila…

Blondie : On a déjà assez d’une Lexei, donc si on dévoile ses méthodes, on en aura d’autres. Faut pas abuser non plus, hein. 

Partison : Me priver de nourriture :(.

Quels sont les objets les plus incongrus que l'on peut trouver en fouillant dans ses tiroirs ? (Inutile de tirer ces tronches là, tout le monde fouille dans son bureau quand elle est absente…) 

William : Mon esprit n'en est toujours pas remis, ne vous aventurez pas là-dedans, c'est un conseil …

Chloé : Vous plaisantez ? Un stock de bouteilles vides tout simplement. 

Ginny : Une pipette revigorante, elle appuie, elle est de nouveau d'attaque !

Calixte : Des Xanax pour ne pas craquer…

Sheila : Des bois de cerf. Je vous laisse deviner à quoi ils servent fuu.

Morgan : Des os. A votre avis, pourquoi tant de démission dernièrement ? 

Blondie : Elle me tuerait si je vous le disais et je crois que je tiens encore assez à ma vie pour ne pas tout vous dévoiler.. Mais disons que j’ai eu l’occasion de tomber sur des objets que j’hésitais à placer dans la catégorie plaisir ou torture. Je vous laisse imaginer !

Partison : Une plume, un parchemin et de l'encre. Heu non pas ça. Bah je ne sais pas, je fouille pas dans les tiroirs moi !

Pensez-vous qu'Alexeievna puisse faire des coquineries avec Bjarni son fantôme vikking ? 

William : Je m'abstiendrai de répondre à cette question, des élèves mineurs lisent ce journal et je tiens à leur innocence.

Cameron : Evidemment, comment serait-elle devenue Professeur en Étude des Runes sinon ?

Chloé : Si elle a trop bu, oui. Et comme elle boit toujours trop …

Ginny : Vous n'êtes jamais passé devant son bureau à 3 heures du matin ? On y entends des bruits très bizarre je vous dit !

Calixte : Je vis dans une grotte donc je ne suis pas au courant de cette histoire de fantôme. Alexeievna n'aurait pas des tendances nécrophiles, hein ? 

Sheila : Si ce n'était qu'avec Bjarni.. D'ailleurs, on en a un peu marre de retrouver ses conquêtes et ses objets partout dans la salle de rédaction. On songe sérieusement à la mutinerie fu. 

Morgan : D'après la Dame Grise, Bjarni n'est pas le seul fantôme ayant admiré ses courbes, hein. L'entente entre maison, elle sait s'y prendre paraît-il !

Blondie : Honnêtement, je préférerais qu'elle en fasse avec moi, en mode Lexei sauvage *-* 

Partison : Tout dépend du sens du mot coquineries en fait.

A votre avis, quelle méthode utilise t-elle pour être gradée de la sorte ? 

William : Elle travaille dur H24, c'est une sacrée bosseuse. C'est la version qu'elle nous a fait apprendre sous les menaces de son fouet.

Cameron : A mon avis, il n'y a pas qu'avec Bjarni qu'elle passe sous le bureau...

Chloé : Elle fait boire ses recruteurs. Le reste ne nous regarde pas.

Ginny : En montrant ses dents, des fois ça marche !

Calixte : C'est une Serdaigle donc elle doit avoir des gênes spéciaux pour être autant gradée. Mais il doit aussi y avoir de la Poudre de Mandragore dans l'histoire, sinon comment fait-elle pour tenir le coup ? 

Sheila : Elle donne la version chauve et complète de son avatar. 

Morgan : Les os je vous dit, les os…

Blondie : Quoi, vous n’avez jamais entendu parler des méthodes de torture de Lexei ? La question ne se pose même pas, tss. 

Partison : Déjà du dopage afin de tenir le choc de ces grades. Après comment elle a obtenu ces grades.. C'est une longue et douteuse histoire que je ne risquerai pas de dévoiler

Et pour conclure, le traditionnel mot de la fin ? 

William : Joyeux anniversaire Lexei, t'es la meilleure et tu mérites ce qu'il y a de mieux !  * Jette un coup d’œil au revolver pointé sur lui *  Non sérieusement, t'es vraiment la meilleure, on t'aime trop !

Cameron : Bisous bisous ! (Et joyeux anniversaire lalala)

Chloé : JOYEUX ANNIVERSAIIIIIIIRE <3

Ginny : En vérité, Alexeievna est une personne très gentille, très douce et que j'ai eu l'honneur de rencontrer dans mon parcours pédouzien. Elle est très très couette. Joyeux anniversaire ! 

Calixte : Joooyeux anniiiversaire ReC ! * chante terriblement faux * 

Sheila : MORVEUX ANNIVERSAIIIIIRE ! 

Morgan : Un très joyeux anniversaire à la boss la plus coule !

Blondie : Bon, malgré tout, on t’aime quand même bien, alors joyeux anniversaire Lexei ! 

Partison : Joyeux Anniversaire ! 

Quelle bande de lèche-cul, ceux là… Quoi qu'il en soit, vous voilà un peu mieux informé sur la mystérieuse Alexeievna. Froide, dictatrice, cannibale, aguicheuse, mais visiblement adorée par son équipe. Je suis bien obligée de joindre mes vœux afin de lui souhaiter également un bon anniversaire. En espérant que ce soit son dernier en tant que Rédactrice en Chef, après que je me sois emparée du poste évidemment.

 

Article rédigé par Lia R, avec la collaboration de la Rédaction, et illustré par Chloé Yang

 

Partager : Partage

[La plume à papote] Les nouveaux Rédacs

 

nos_nouveaux_redacs.png

 

Voilà maintenant un an très exactement que je fais partie de l'équipe de la Gazette, et je dois avouer que c'est une équipe au sein de laquelle on se sent vraiment bien et dans laquelle j'espère pouvoir rester. Un an, c'est peut-être seulement douze Gazettes, mais c'est finalement un laps de temps assez long, surtout si l'on prend en compte les nombreux changements occasionnés dans l'équipe avec les démissions et les recrutements des derniers mois. 

Ce mois-ci, trois nouveaux rédacteurs recrutés le mois dernier font leur apparition en tant que rédacteurs officiels. Et qui dit nouveaux rédacteurs, dit également nouvelle ambiance au sein de l'équipe ! Et je ne vous cacherai pas que même si on avait un peu peur au début en voyant le retour de notre bonne vieille Xania, on s'enjaille plutôt bien dans nos bureaux, pour notre plus grand plaisir.

Laissez-moi donc vous parler de nos nouvelles têtes, même si l'une d'entre elle n'est finalement pas si nouvelle que ça. Et pourtant, je peux vous assurer qu'on a pas encore tout vu et qu'elle nous cache bien des choses que je meurs d'envie de découvrir prochainement. Et heureusement pour moi, après un an passé ici, je m'améliore dans la découverte des potins et j'ai déjà réussi à en apprendre pas mal sur les bizus de la team. 

Pour commencer, disons qu'avec un duo féminin doté d'un rédacteur mâle, il y a surtout de quoi enchanter Morgan qui se trouvait le seul mâle des rédacteurs jusqu'à présent, si on oublie William chez nos amis les photographes, car son goût prononcé pour les femmes s'affirme de jour en jour dans les bureaux. Disons que deux présences féminines en plus, c'est deux fois plus de ragots, deux fois plus de pauses pipi pendant la publication et deux fois plus d'autres choses que nous gardons précieusement entre nos murs. 

Ce recrutement marque avant tout le retour d'une ancienne rédactrice qui nous avait quitté il y a quelques mois et qui nous avait ainsi permis de festoyer tranquillement sans que nos bouteilles d'alcool ne disparaissent. Mais cette taquinerie mise à part, nous sommes tous heureux de retrouver une plume qui nous avait manqué ainsi qu'une personne importante au sein de l'équipe. D'ailleurs, je suis plutôt contente qu'elle soit revenue, parce que j'ai enfin retrouvé la personne qui rendait ses articles à la bourre presque aussi souvent que moi et que je déteste me sentir toute seule à faire quelque chose. Enfin, sauf quand c'est des trucs chouettes et que je n'aime pas partager.

Sauf qu'il n'y a pas que des anciens, puis que nous avons décidé de laisser leur chance à deux nouvelles têtes. Leur physique a peut-être joué un petit peu, mais je crois que Lexei a surtout qu'elle pourrait les rendre docile assez facilement et qu'ils étaient assez motivés pour ne pas s'enfuir en courant. Ils sont peut-être un peu sado-maso en fin de compte.. Mais du coup, pas autant que Xania puisque celle-ci revient une seconde fois parmi nous. Ou alors elle s'est simplement aperçue qu'il lui manquait quelques bouteilles et que d'écrire quelques articles par mois compenserait bien ce petit vol dans la réserve, non?

Mais il y a bien une personne qu'on ne peut oublier, puisqu'elle a parfaitement su nous prouver qu'elle avait sa place parmi nous. Une plume des plus chouettes, je nomme Calixte Lachésis, qui pourrait presque faire concurrence à Alexeievna dans la complexité de l'orthographe de son nom. Et pour ce qui est de la prononciation, je crois qu'on peut laisser tomber, à moins de vouloir s'armer de patience pour les mois à venir. Et grâce à elle, on ne pourra plus m'accuser de vider les théières puisque Calixte se trouve être comme moi. En revanche, c'est la direction qui risque de ne pas être contente si les factures augmentent tous les mois à cause de nous. Mais bon, même si elle avait pas l'air super sympa à première vue, c'est une fille assez chouette qui va passer ses nuits en Salle de Rédac en raison de ses insomnies. Autrement dit, plus de boulot pour elle et moins pour nous, qui dormirons dans nos lit bien douillets pendant ce temps. Ou alors elle pourra toujours essayer de draguer William, Morgan ou Partison, mais je doute qu'elle y parvienne. Mais je crois qu'elle est tellement studieuse qu'elle n'aura pas le temps d'y songer une seule seconde. En tout cas, on est ravi de l'avoir avec nous car un peu de sang neuf ne fait jamais de mal. 

Pour ce qui est de Partison, j'ai réussi à en apprendre un peu sur lui, et il faut dire que c'est un peu l'inverse de notre Lachésis. On ne conteste pas sa plume sans laquelle il n'aurait pu nous rejoindre, mais si à première vue il a paru sympathique à l'ensemble de l'équipe, son côté Serpentard a repris le dessus. Comme quoi, il faut toujours laisser aux Gryffondor et aux Serdaigle le soin de recruter leurs pairs, puisque les Poufsouffle sont visiblement trop attirés par les Cours de Gastronomie magique pour s'intéresser à la Gazette. 

Derrière Partison se cache en vérité une personne assez exigeante et capricieuse. J'ai essayé de rivaliser avec lui, mais j'ai du abandonner bien vite. Et Lexei aurait fini par nous taper dessus pour que l'un de nous cesse. D'ailleurs, je peux vous assurer qu'il est de loin le plus têtu et le plus borné de nous deux. Néanmoins, c'est ce qui fait son charme. Et il en devient même assez drôle quand il se met à taper du pied sur le sol quand il n'a pas ce qu'il veut ou que ce qu'il a fait lui déplaît. Ce qui arrive souvent quand on commence à rédiger des articles pour la Gazette et qu'on se relit pour découvrir les monstruosités orthographiques qui parcourent notre parchemin ou bien pour se rendre compte que l'on s'est planté sur la personne à interviewer pour le prochain article. 

Quoi qu'il en soit, trois têtes de plus dans l'équipe est une chose qui ne se refuse pas et qui mérite d'être fêté dignement. Et j'espère que cette équipe aura la chance de perdurer aussi longtemps que possible, parce que je dois dire que guetter les candidatures qui arrivent dans le bureau pour se jeter dessus en premier n'est pas quelque chose que j'aime faire tous les dimanches matins. Mais ce coup-ci, ça valait plutôt bien le coup, il faut le dire. Et sur ce, maintenant que vous en savez un peu plus sur nos nouveaux collègues, n'hésitez pas à leur balancer des bombabouses de temps en temps quand vous les croiserez, qu'on puisse un peu rigoler quand ils arriveront en Salle de Rédac, en attendant de vous donner de nouveaux potins à vous mettre sous la dent !

Blondie-Ginny.png

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager : Partage

[Le château prend la parole] Chronique des Bibliothécaires

Chronique_des_Biblios.png

 

 

* Avec l'arrivée des nouvelles bibliothécaires, l'effusion menaçait, dans l'une des parties du château censée être la plus calme. Tout virevoltait de droite à gauche, de haut en bas, dans tous les sens, et bien agile celui qui arrivait à traverser leur salle sans se prendre quelque chose sur le bout du nez. Et ça n'était pas au goût de tout le monde. Ni à celui d'Alexeievna, qui inlassablement, ajoutait des requêtes sur son tableau de petites annonces pour mettre fin à ce remue-ménage et pour que tout rentre dans l'ordre. * 

 

Cherche paires de lunettes en bon état, de préférence offertes par ceux qui nous abîment généralement les yeux.

 

Avons trouvé livre moldu au contenu explicite dans les rayonnages : vous souhaitiez le cacher à la bibliothèque pour que votre elfe ne tombe pas dessus ? Dommage, nous l'avons trouvé et nous le conservons pour notre propre usage.

 

Vend grosse dose de niaiserie, provenance directe des fan-fictions mielleuses de la section HP. Pas cher.

 

Excellent livre : jolie couverture et bonne intrigue. Pas à vendre.

 

- 20 % sur le sortilège de Mutisme, pour éviter d'assourdir vos petits camarades venus travailler et pas flirter entre les étagères.

 

Disparition de l'activité dans nos jeux, signalement inquiétant fait à la direction. Création prochaine d'améliorations pour retrouver madame l'activité.

 

Avons trouvé inspiration : vente à l'auteur le plus offrant.

 

Cherche mode d'emploi pour manier correctement les nouvelles bibliothécaires.

 

Vend plumes autocorrectrices pour les amateurs de fautes d'orthographe en tout genre.

 

Partage Joie pour toutes les nouvelles couvertures proposées à la Bibliothèque ces derniers temps.

 

Recherche catalogue de boissons alcoolisées pour motiver les Bibliothécaires à la soif inétanchable.

 

Cherche potionniste doué pour permettre aux Rats de Bibliothèque d'avoir l'air bien coiffés quoiqu'il arrive.

 

Souhaite faire l'acquisition de lunettes qui permettront la validation plus rapide des livres en attente d'être admis au sein de la Bibliothèque.

 

Promotion spéciale sur les livres abandonnés : ne tardez plus, car bientôt il n'y en aura plus dans nos rayons !



* Soupirant, Alexeievna accrocha la dernière, espérant que tout cela trouverait une réponse et qu'un calme serein reviendrait bien vite sur la bibliothèque, et que celle-ci fourmillerait dès à présent d'élèves curieux plus que de bibliothécaires atteintes de folie. *

 

Article co-écrit par Alexeievna et Xania, et illustré par Chloé Yang

Partager : Partage

[Le château prend la parole] La voix des gardiens

Lavoixdesgardiens.png

 

* C'était une nuit sans lune. Les étoiles du soir, qui d'ordinaire scintillaient avec ardeur, avaient littéralement disparu au profit d'un noir d'encre qui ne laissait rien traverser sinon l'hostilité.

Au beau milieu de l'obscurité, la baguette pointée en direction du ciel afin d'éclairer les alentours, Janus observait attentivement la surface si calme du lac noir, comme s'il s'attendait à voir surgir un kelpy déchaîné d'un instant à l'autre. Les quelques minutes qui s'écoulaient avaient pour lui un goût amer : il s'agissait de ses derniers instants en tant que chef des aurors. La passation de pouvoir se ferait ici, sur les rives du lac noir, là où personne ou presque ne pourrait les voir.

Un bruit étouffé lui fit faire volte-face, et il dut plisser les yeux à outrance pour distinguer la silhouette qui venait de faire son apparition derrière lui. Si celle-ci avait quelque chose de remarquable, le chef des aurors ne montra pas sa surprise - ou son dégoût -, car il savait à qui il avait affaire. 

Avec prudence, le futur chef des aurors s’avança un peu plus pour entrer dans le halo de lumière diffusé par la baguette de Janus. Un rouleau de parchemin décacheté était fébrilement tenu entre ses minuscules mains. Ces mains qui, dans une autre vie tout aussi magique, s'était pourtant refermées si fermement autour du cou d'une fille de joie. 

Janus songea alors à sa réaction lorsqu'il avait reçu les instructions concernant sa passation. Il n'aimait pas particulièrement les êtres difformes, et encore moins ceux qui se révélaient perfides. Mais cet être là semblait constituer un atout non négligeable pour le Ministère, qui avait jugé bon de le nommer à sa place. Il s'était alors renseigné sur sa réputation.

Ne jamais se fier aux apparences. Voilà un adage que Janus avait désormais bien mémorisé. Et les informations qu'il avait collectées ne lui avait pas menti, puisque le futur chef des aurors venait de dérouler le parchemin, visiblement pour s'assurer une énième fois de son contenu. * 


- L'importance des contrats, hein ? * railla l'actuel chef des aurors. * Vous avez bien le poste, inutile de relire le parchemin.

* Son ton était sec, mais il voulait en finir au plus vite. Il lui restait une simple chose à lui communiquer. * 

- Vous vous attendez peut-être à ce que je vous transmette quelque chose, mais sachez que je n'ai rien pour vous. Pour entrer, il suffit de donner un coup de pied.

* Sans rien ajouter de plus, Janus éteignit sa baguette magique et s’enfonça dans la nuit noire en direction du château. Ce moment difficile était maintenant derrière lui, tout comme la personne aux allures de greffier avec qui il n'aurait pour rien au monde accepté de signer un contrat aux clauses fallacieuses. *

 

Article écrit par Janus Mentor Licorner et illustré par Chloé Yang

Partager : Partage

[Actualités et faits divers] Coup de vieux à Gringotts

coup_de_vieux_a_gringotts.png
 
La communauté des Gobelins est drôlement secouée ces derniers temps. Eux qui sont pourtant si imperturbables d’habitude sont de plus en plus secoués. On les voit compter et recompter leurs sous avec plus d’ardeur que jamais, échanger des grimaces outrées lorsque de jeunes clients ouvrent un coffre à Gringotts, et même se livrer à des activités nocturnes assez douteuses. Quelle est la cause de ce comportement pour le moins inquiétant ? L’approche d’une date cruciale qui les terrifie. Eh oui, les Gobelins ont une terreur inavouée : celle de vieillir.

Vous vous demandez sûrement en quoi c’est censé vous importer. Vous songez probablement que ces vieux grippe-sous pourraient bien danser la macarena en tutu sans que cela intéresse qui que ce soit. Sauf la Gazette, qui vous prie de lui transmettre quelques photos si cela venait à se produire. Mais en l’occurrence le comportement des Gobelins devrait vous préoccuper, car des conséquences d’une gravité inattendue sont susceptibles d’en découler.

Ce sont d’abord les clients qui pâtissent de la vengeance des Gobelins revêches – enfin, des Gobelins encore plus revêche qu’à l’accoutumée. Autrement dit, ce n’est pas le moment de leur demander un crédit, surtout pour les plus jeunes d’entre vous. Oubliez également les paris, aussi peu risqués soient-ils, sous peine de vous retrouver avec des dettes dignes de Ludo Verpey. Et surtout, surveillez le contenu de vos coffres ; si des sommes d’argent conséquentes disparaissent mystérieusement, vous saurez qui blâmer. Il en faut des Gallions pour se lancer dans l’expérimentation de Potions, dans l’espoir d’en trouver une qui puisse rendre immortel. C’est là le nouveau passe-temps nocturne des Gobelins. Et pour cela, arnaquer leurs clients ne leur suffit pas. 

Plus rusés, impitoyables et vicieux que jamais, ils menacent de s’attaquer aux jeunes sorciers en-dehors de leurs activités officielles à Gringotts. Alors chers élèves, ne soyez pas aussi stupides que vous en avez l’habitude. Abandonnez vos réflexes de Trolls et évitez de foncer tête baissée dans les pièges qui vous sont tendus, du moins pendant quelques semaines. Ignorez ce trafic d’antisèches si tentant à l’approche de vos examens. Même chose pour celui de poudre de géranium dentu (la mandragore c’est démodé), il y a bien d’autres manières de planer. Ne vous lancez pas non plus dans des combats clandestins de créatures magiques, avec votre Gnome tout juste adopté à la Ménagerie Magique. 

Tout ceci est l’œuvre de Gobelins sadiques, qui se feront une joie de vous ruiner et de vous dénoncer à la direction. Pourquoi ? Parce que vous possédez cette jeunesse qu’ils ne peuvent que vous envier. Les sorciers les plus âgés sont donc relativement à l’abri de ces manigances. Casmir par exemple n’a aucun souci à se faire. Mais cela ne vous empêche pas de fêter cet anniversaire avec les Gobelins, en leur offrant un petit quelque chose. Même les débris rabougris apprécient des cadeaux. Et qui sait, peut-être ce geste les incitera-t-il à vous épargner.
 
Cameron-Ginny.png

Partager : Partage

[Sports] La Coupe des Coupes

la_Coupe_des_Coupes.png

 

La Coupe des Quatre maisons vient bel et bien de se terminer, suite à une remarquable performance de Serdaigle. Néanmoins, l'ambiance sportive qui régnait sur Poudlard12 autour de Quidditch ne s'estompe pas. Une nouvelle coupe entre à son tour dans le stade, faisant vibrer d'excitation les foules : La célèbre Coupe des Clubs.

Cela fait maitenant un an que les adorateurs de Quidditch attendent cette fameuse compétition. Cet événement regroupe différents clubs aux noms alambiqués, tous constitués de joueurs diverses, les compositions sont alors bien souvent surprenantes. Tous son impatients d'assister mais surtout de participer à cette Coupe aux mille surprises. Beaucoup n'ont pas hésité bien longtemps avant de s'inscrire, cherchant leur place dans un club, ou encore créent leur propre club. De ces créations résultent à chaque Coupe de clubs uniques, autant au niveau du nom que de la composition de l'équipe. Cinquante-sept courageux pédouziens se sont inscrits sur la liste de différents clubs, certainement prêts et enthousiastes à l'idée de jouer. Ces joueurs maintenant inscrits, sont mélangés entre eux. Les professionnels côtoient des débutants au sein d'un même club, ce qui change radicalement vis-à-vis de la Coupe des Quatre maisons. Cinq clubs seront potentiellement présents : F.U.M.S.E.C.K. (Fume Un Mégot Sous l'Ecorce C'est Kawaii), Stjörnumerkin, IceTeam, Les Couilles de Mammouth et Mana Wesh, tous prêts à en découdre.

Au sein de ces cinq clubs, il n'est pas étonnant de remarquer certains pédouziens qui pratiquent régulièrement le Quidditch, et montrent leur grande envie de participer à cette Coupe. Ainsi, on retrouve la capitaine de Serdaigle, Méliandre Van Lackshad, fidèle à son poste pour le club Stjörnumerkin, mais aussi une autre capitaine, Amy Pont, à la tête du club IceTeam. Il n'est pas non plus surprenant de voir Arkandias prendre les rennes de Mana Wesh, puisqu'il était déjà capitaine lors de la dernière édition de cette compétition sportive. Xania Mordoh à la tête de F.U.M.S.E.C.K et Enerus l'érudit sont eux aussi prêts à sa battre afin d'obtenir la Coupe, nous montrant leurs diverses aptitudes. Parmi certains clubs, des joueurs se détachent déjà. Notamment pour la IceTeam, qui compte dans ses rangs six joueurs relativement expérimentés, dont Dolan Black, Physio, Lewis scarecrow ou encore Joy Blackson. Stjörnumerkin a un peu moins de joueurs professionnels, avec tout de même Eldarion Evans, et même Mawine Evans, sans oublier l'ancienne capitaine Ginny Workey. Les Couilles de Mammouth regroupent lui aussi des joueurs bien connaisseurs en la matière, tel que Akhenaton, Aidan Dynamite, et la fameux Roxas, capitaine de l'équipe de Poufsouffle. Ce n'est pas parce que ces équipes ont dans leurs bancs des joueurs expérimentés que la victoire est à portée de main. La victoire ne se fera certainement pas grâce à un joueur mais grâce aux efforts combinés de toute l'équipe. Dans cette coupe, nul n'est l'abri des nombreuses surprises qui peuvent se produire. Tout est possible et réalisable. 

Dynamisme, énergie, rebondissements, surprises, suspens, euphorie, enthousiasme, voilà ce qu'attendent les pédouziens de cette Coupe des Clubs. Quel club sortira du lot nous en mettant plein la vue ? Vous le saurez en assistant à cette coupe tant attendue !
 

Article écrit par Partison et illustré par Ginny Workey

Partager : Partage

[Culture] Un petit tour à Ouest et Rose

unpetittouraOuestetRose.png

Notre émissaire chez les moldus nous a rapporté ce mois-ci une chose ayant fait ébullition chez nos compatriotes. En effet, le monde moldu vouerait une sorte de culte à une saga bien particulière : Le Trône de Fer. Autant par les manuscrits que les images défilant dans leurs petites boîtes rectangulaires, cette histoire fait fureur. 
Après avoir feuilleté quelques pages, il fallait que j'en sache bien plus sur cette histoire. J'ai donc visité le Service des portoloins du Ministère pour avoir accès à celui qui pourrait me mener à Westeros, continent rendu incartable par les autorités adéquates. Pourquoi ? La même question m'a taraudé l'esprit, voilà la raison de mon excursion là-bas. 

Une fois la sensation désagréable du portoloin passée, je me relève le plus dignement possible. Armée de ma fidèle plume à papote, et de ma baguette, je constate dans un premier lieux le paysage qui m'entoure. D'immenses remparts me font face derrière lesquels je peux entendre la cacophonie digne d'une grande cité. D'après la secrétaire du service des portoloins, je suis à Port-Réal, la capitale des lieux. 

Nombres d'habitants fourmillent dans la cité. Je ne me sens pas dépaysé pour autant, les ruelles peuvent faire penser à notre Chemin de Traverse local, agrémentées parfois de quelques bizarreries que je ne citerai point ici. Une chose est certaine, nous autres sorciers, sommes bien plus distingués, je peux vous l'assurer. 
Au loin, je peux voir la citadelle surplombant l'ensemble de la ville. C'est certainement là-bas que dois crécher la population la plus importante de la ville. Voilà donc ma destination. 

Équipé de mon autorisation signée par le Ministre lui-même, je passe sans encombre les gardes des portes du château. De toute manière, je ne souhaiterais pas m'attarder à une Bièraubeurre avec eux. 
C'est donc une fois les remparts délimitant la ville et la citadelle passés que je peux enfin admirer le lieu de vie des aristos du coin. De grands jardins s'éparpillent un peu partout. Néanmoins, je m'incruste directement à l'intérieur, cherchant quelqu'un avec qui papoter un peu. Et c'est à ce moment là que je tombe sur ce qui doit être la salle du trône. En effet, la pièce est complètement vide ayant pour seul meuble cet imposant trône particulier. Celui-ci n'est seulement composé que de centaine d'épées usées par le temps. Plutôt inconfortable.
C'est au moment où je m'avance un peu plus pour admirer le siège imposant qu'une personne vient enfin m'accueillir. Une grande femme aux cheveux blonds et tressés arborant une longue robe écarlate se présente à moi. 

« Cersei Lannister, de la maison Lannister. Reine Régente des Sept Royaumes. Et vous êtes ? » 

Je peux suspecter un ton plus que dédaigneux dans sa voix. Néanmoins, celle-ci semble esquisser un sourire. Certes, malsain mais tout de même les convenances sont là.

« Bonjour, je suis Morgan Vane, rédacteur à la Gazette du Sorcier. Euh, de la maison Serdaigle… »

L'expression de Miss Lannister ne semble pas changer pour autant. Celle-ci doit surement être à un stade avancé d'Occlumancie pour ne laisser paraître aucune émotion sur ce visage. 

Notre entrevue fût particulièrement originale. En effet, entre un fils singulièrement sociopathe, une belle-fille qualifiée de « Pouff des jardins », des frères pour le moins incongrus - dont je vous éviterai les propos relatés sur son frère jumeau -, un certain Monsieur Petit-Doigt, des noms qui ont usé ma réserve de parchemin, des têtes utilisée comme décoration festive, en somme, un royaume plus que mouvementé, je me dis que notre vie dans le monde magique reste éminemment paisible. 
La soi-disant Reine Régente me quitte dans une ignorance théâtrale. J'en fais de même, ayant cette étrange sensation de risquer ma vie à chacun de mes pas.

De retour au portoloin, je suis cette fois bien heureux de ressentir cette sensation, me ramenant au bercail. Croyez moi, je préfère largement les menaces de cannibalisme d'Alexeievna à ce royaume de fou furieux.

 

Morgan-Chloe.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager : Partage

[Culture] Péché à la ligne

pechealaligne.png

 

Il existe une croyance selon laquelle l'humanité aurait été souillée par des péchés capitaux. Au nombre de sept, ils seraient présents chez chaque humain - donc chaque sorcier - dans des proportions variées. C'est ce qui a fait de nous des imbéciles égoïstes dignes des Scroutts à Pétard. Pour limiter ces vices - voire s'en débarrasser, soyons fous - la Gazette vous en offre un petit panorama, ainsi que quelques conseils dans un élan rarissime de bonté.
 
  • La paresse. C'est ce qui vous fait flemmarder dans votre salle commune tel un Parecool, jour après jour. Au lieu de vous avancer dans ces trente-douze devoirs qui n'attendent que vous, bien évidemment. Ou, pire encore, au lieu de commenter les articles de la Gazette. Ce n'est pas pour rien qu'on étudie la potion Aiguise-méninges dès la première année ; elle vous sera très utile pour faire vos devoirs. Et si vous n'avez pas de travail à faire (mais on en doute), le remontant de Pomfresh vous mettra d'aplomb et vous donnera le courage nécessaire pour vous lever. 
     
  • L'orgueil. Vous voulez toujours avoir le dernier mot ? Vous ne supportez pas les critiques ? Vous ne supportez pas non plus qu'on puisse ne pas vous apprécier ? Vous vous pavanez et séduisez tout ce qui bouge juste pour avoir la satisfaction de plaire ? Félicitations, vous êtes gravement atteint. Mais cela cache simplement un profond mal-être et manque de confiance en vous. Alors trouvez ce qui vous fait complexer, il ne vous restera plus qu'à mettre la main sur la potion ou le sortilège qui pourra vous guérir.
     
  • La gourmandise. Surtout connue des Poufsouffle, elle n'épargne pas les autres maisons pour autant. Il compréhensible de ne pas pouvoir s'arrêter en dégustant un plat particulièrement savoureux (surtout à Poudlard, où vous n'avez pas besoin de vous ruiner pour cela), mais gare aux kilos en trop ! Heureusement que l'école est pleine d'escaliers interminables qui vous obligeront à brûler vos calories. Et si vous avez une telle corpulence que cela ne suffit pas, il ne vous reste plus qu'à vous lancer dans la création d'une potion de Minceur.
     
  • La luxure. Passons sur ce péché qui ne devrait pas trop vous concerner et qui est, en gros, ce à quoi s'adonne Wilde avec son Bandimon dès qu'il a le temps. Si, pour les rares adultes qui liront ceci, vous vous sentez tout de même concernés, faites ce que vous avez à faire avec Wilde et vous serez instantanément guéris.
     
  • L'avarice. Les Poufsouffle qui refusent de partager leurs friandises, les Serdaigle qui refusent de partager leurs devoirs, les Serpentard qui refusent de partager leurs farces, les Gryffondor qui refusent de partager leurs conquêtes... tout ceci est de l'avarice. Elle consiste à s'accrocher à ses richesses et ne jamais, au grand jamais, accepter d'en faire profiter les autres. Malheureusement il n'existe pas encore de remède contre ce péché, mais peut-être que Coconut Dynamite ou Bdragon nous inventeront un jour une potion ou un charme de Générosité.
     
  • La colère. Ravageuse, elle pousse les élèves à se rebeller contre leurs professeurs à la moindre mauvaise note, et lesdits professeurs à leur faire subir des retenues à outrance. Elle incite les amoureux à se disputer dix fois par jour, les mauvais perdants à lancer des cognards fous sur leurs adversaires, et bien plus encore. Pour y remédier, n'hésitez pas à abuser d'élixirs d'Euphorie ou de charmes de réjouissance ! Et n'allez surtout pas aggraver les choses en ingurgitant des solutions de Force.
     
  • L'envie. Fonctionnant sur le principe selon lequel l'herbe est toujours plus verte à côté et qu'on ne se contente jamais de ce que l'on a, l'envie est très répandue chez la gente féminine. Elle n'épargne pas non plus les autres sexes, d'où les crises de jalousie, caprices et autres désagréments qui tuent la vie de couple... et la vie tout court en fait. Pas de solution miracle cette fois-ci ; reportez-vous au paragraphe sur la colère ou rivalisez d'imagination pour nuire à ceux que vous enviez. La Gazette se dégage de toute responsabilité en cas d'accidents graves dans les semaines à venir.

A présent, vous avez toutes les clefs en main. Non pas pour cambrioler les bureaux de la Gazette et découvrir tous nos article en exclusivité (on sait que vous en avez envie, ne le niez pas), mais pour devenir de parfaits petits adulescents irréprochables. Comment ça c'est complètement utopique ?

Cameron-Chloe.png

 

 

 

 

 

 

 

Partager : Partage

[Sondage] Comment imagines-tu ta propre mort ?

CommentImaginesTuTaPropreMort.png

Au vu du titre, je doute que vous ayez besoin d'une introduction d'article. Passons au vif du sujet, arrêtons de perdre notre temps à blablater dans le vent !



 

Lorsque tu vas faire tes courses, tu es plutôt du genre :
 Faire tomber les paquets sur ta tête, parce que tu n'as pas osé demander de l'aide à plus grand que toi.
 Te dépêcher de finir cette corvée, pour te rendre compte à la fin que tu as oublié plusieurs choses de la liste de départ.
 Choisir l'ordre dans lequel tu vas acheter tes produits, afin d'être le plus efficace possible entre les rayons.
 Prendre les produits selon l'ordre de ta liste, tant pis si tu fais trois fois le tour du magasin pour cela.
 Prévoir un second caddie au cas où, car à chaque fois tu achètes le double de ce qui était prévu au départ.


C'est le moment de décorer ton "chez toi", afin d'accueillir la fête d'anniversaire de ton/ta meilleur(e) ami(e), pour cela :
 Tu fais les choses en grand, en grimpant sur toutes les chaises, tables et rambardes, afin de décorer au maximum, quitte à trop surcharger l'ensemble.
 Tu places de-ci, de-là des petits objets surprises, afin de surprendre certains de tes invités.
 Tu demandes de l'aide à tes autres amis, afin de n'être pas tout(e) seul(e) à galérer à tout accrocher.
 Des décorations ? Par pour quoi faire ? Suffit de mettre une bonne ambiance et le tour est joué !
 Tu fais semblant de te cacher dans le gâteau d'anniversaire, parce que la meilleure des décorations, c'est toi-même !


Tu as oublié tes couverts pour manger, comment t'y prends-tu pour manger quand même ?
 Tant pis pour toi ! Tu mangeras avec les doigts, même si cela signifie que tu as une chance sur trente de te mordre un doigt au passage.
 Tu fais comme les chiens : la tête dans la gamelle, et peu importe que tu aies de jolies traces de sauce aux commissures de tes lèvres.
 Tu demandes à ton voisin de te prêter de temps en temps ses couverts, au risque de chopper la syphilis.
 Tu te résignes à te lever pour aller te chercher des couverts. Au moins, tu feras un peu plus de sport avant de manger.
 Tu demandes à un(e) gentil(le) copain(e) d'aller te chercher des couverts. Tu serais capable en te relevant de faire tomber ton assiette par terre.


Lorsque tu vas au bar avec des amis, tu es plutôt du genre à commander :
 Un Coca Zéro
 Un cocktail
 Une bière
 Un café/thé/chocolat chaud
 Une grenadine


Votre plus grande phobie, c'est :
 Arachnophobie 
 Fibulanophobie (Peur des boutons de vêtement)
 Paraskevidekatriaphobie (Peur des vendredis 13)
 Aquaphobie
 Brontophobie (Peur des coups de tonnerre)


Lorsque tu te réveilles mal le matin, tu es plutôt du genre :
 A te réveiller tout de suite, dans la fraîcheur et la bonne humeur.
 Si tu n'as pas pris encore ton café, ce n'est pas la peine que quelqu'un t'adresse la parole.
 Tu mets une demi heure à retrouver le sens de l'orientation.
 Tu te trouves une nouvelle ride en te regardant dans le miroir.
 Tu hurles si l'eau reste froide tout le temps de ta douche.


 

Résultats


Tu as une majorité de  : Tu es du genre à mourir en glissant sur une peau de banane. Il faut te l’avoue, tu as tellement la tête en l’air, et te laisses souvent porter par les événements que ta mort n’est pas vraiment du genre à pouvoir être planifiée. Par ailleurs, si le hasard est ce qui dirige ta vie, le peu de crédibilité que tu accordes à tes choix renforcent l’idée que ta mort sera assez bête. Quoi de plus stupide que de se fracasser l’arrière du crâne en glissant sur une peau de banane que tu aurais pu esquiver si tu avais gardé les yeux ouverts ?

Tu as une majorité de  : Tu es le genre à mourir en planifiant tout de A à Z. S’il y en a qui prépare leurs prochaines vacances, tu es plutôt de ceux qui ne laissent rien au hasard. Tu aimes que les choses soient planifiées, et ta mort en fait partie : de la manière dont tu vas mourir à ton enterrement, personne ne pourra dire que tu avais la tête dans les étoiles quand tu as fermé les yeux pour la dernière fois. Si tu le pouvais, tu réorganiserais le paradis s’il existait !

Tu as une majorité de  : Tu vas mourir dans d’atroces souffrances. Désolée de te le dire de cette manière, mais étant donné ton côté un peu maso’, on ne peut pas dire que ta mort pourra être autrement. Adapte pour tout ce qui concerne les instruments de torture ancestraux, tu aimerais très certainement mourir un peu à la manière de Jeanne d’Arc ou encore de tous ces héros qui se firent éviscérer, dépecer, puis accrocher par les parties… En fait non, je m’arrête là, c’est bien trop gore pour moi !

Tu as une majorité de  : Tu mourras par strangulation. D’une manière ou d’une autre, tu es toujours en présence d’un fil ou d’un quelque chose qui pourrait te faire suffoquer d’une minute à une autre. D’autre part, ta manière de concevoir la vie en planant sans arrêt révèle sans aucun doute une préférence pour la mort par manque respiratoire. En effet, même si certains ne sont plus là pour le confirmer, il paraît que mourir d’étouffement fait suffisamment tourner la tête pour pouvoir avoir une ou deux dernières hallucinations !

Tu as une majorité de  : Tu mourras mordu par un raton laveur. A force de traîner en compagnie d’animaux plus ou moins dangereux, avec des crocs plus ou moins acérés, il est évident que c’est l’un d’entre eux qui te mènera à ta perte. Cependant, le doute reste permis. En effet, s’il est évident que tu mourras mordu par une bête, il n’en reste pas moins incertain de savoir si c’est l’infection, la rage ou la morsure même qui te mènera six pieds sous terre. Allez, n’aie pas peur et va faire un gros câlin à la grosse bête qui se cache derrière toi.

 

 

Xania-Sheila.png

Partager : Partage

[Sondage] Les chiffres des 10 ans

LesChiffres.png

 

P12 aura à la fin du mois 10 ans. Cela fait donc maintenant dix longues années que le site vit avec et grâce à ses membres. Afin de fêter dignement cet anniversaire des plus emblématiques, l'équipe de la Gazette a mis un point d'honneur à mettre en avant le nombre 10 dans cet article.


 

 10 : Nombre de premier avril presque foireux avec annonces folles, allant des classiques démissions jusqu'à la suppression des maisons en passant par des changements complets au niveau de tous les modules, de la salle de cours à la Gazette

 10 : Nombre de fois où la Direction a fait des cadeaux de Noël à ses membres et fait part de ses objectifs pour la nouvelle année, dans le but de pouvoir fêter Noël et Nouvel An sur le site.

 10 : Nombre d'inscrits que P12 a dû avoir à ses débuts, tandis qu'il y a maintenant 34808 membres. De quoi lui donner de nombreux bourgeons !

 10 : Nombre de fois où les bombabouses, savons sauteurs et autres farces du même genre ont volé à travers tout le château lors de la soirée de Halloween. De quoi avoir donné du travail à tous les Concierges qui se sont succédés pour nettoyer les souillures qui ont envahi les murs et sols de l'école.

 10 : Nombre d'anniversaires que le site a ou va bientôt fêter. Si chaque année est un moyen de se réjouir que le site perdure toujours, les dix ans sont un événement à ne pas oublier, car c'est le dixième du centenaire. 

 10 : Nombre d'années que Lust Caféine est sur P12, puisqu'elle est apparue quasiment le jour de son ouverture, sachant que Mathieu White voulait lui proposer un poste de Professeur de métamorphose pour cette occasion. Poste qu'elle a refusé, mais qui ne l'a pas empêché de continuer à rester fidèle à son école préférée.

 10-1 : Nombre de bâtisseurs qui se sont succédés dans l'histoire de Poudlard12. On ne compte pas les codeurs qui n'ont pas porté ce grade, mais cela montre à quel point bon nombre de gens se sont impliqués dans le développement de l'école interactive !

 10/2 : C'est le nombre de version que le site a connu depuis les débuts de sa création. Une bonne moyenne d'une version tous les deux ans. Aller encore un peu, on arrivera peut-être un jour à la version 5.10 du site pour les 20 ans.

 10+2 : Nombre de thème dont dispose P12 depuis l'ouverture de la V5. 

 10X10 : Nombre approchant de professeurs qui ont enseigné sur P12 depuis sa création. Si chaque membre a son importance, il faut avouer que c'est grâce aux professeurs que le site a pu garder son statut d'école tout ce temps.
 
Enfin...


 10 : Nombre de bougies qu'il faudra mettre sur le gâteau d'anniversaire de P12 le 25 mai prochain. Faites-lui un beau gâteau pour l'occasion, et s'il ne peut pas souffler les bougies, vous pourrez le faire pour lui, vous qui aimez passer du temps avec lui et avec nous !

 

 

La_Gazette.png

Partager : Partage

[Du côté des moldus] Whassup ?!

Whassup_115.png

Clique sur le portoloin

Et voici le Whassup de l'actu du mois d'avril pour la gazette de mai 

Vanille-William.png

 

 

 

 

 

 

Partager : Partage

- page 1 de 2

© 2009-2016 Poudlard12.com :: Propulsé par Dotclear