La Gazette du Sorcier - Edition Poudlard12

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Dimanche 1 février 2015

Editorial

Editorial.png

Chers lecteurs, chères lectrices,

Pour ce mois de l'amour, la Gazette vous réserve une ribambelle de petites surprises, de notre horoscope international jusqu'à une visite rocambolesque chez Madame Pieddodu, tout en passant par une myriade de petits plats romantiques prêts à séduire les plus frigides d’entre vous. Nous ne laissons cependant pas de côté rumeurs, informations capitales sur ce qu’il se passe dans notre cher château et encore une fois, un jeu pour vous faire gagner points et plein de pépettes.

Venez donc découvrir sans tarder notre chère Gazette et ses articles exclusifs ! En vous souhaitant une agréable lecture.

 

 

Alexeievna-Edito.png

 

 

 

 

 

 

 

 

InterieurDuChateau.png

Rapeltout
Suivi des grands événements de l'école, coupes, changements du personnel, etc.

RITM12 : Retour-radio
Article écrit par Alexeievna et illustré par Sheila Brooks

L'invasion des Sablaireaux
Article écrit par Cameron O'Brien et illustré par Avery Pevensie

Quoi de neuf pour 2015 ? 
Article écrit par Blondie et illustré par Chloé Yang

Les Oreilles à rallonge
Les petits histoires que nos oreilles affûtées ont pu entendre, les informations croustillantes sur les plus grands secrets vainement dissimulés... 

Poudlard12 est-elle une gérontocratie ?
Article écrit par Proventus Tal Moundine et illustré par William Jones

Qui garde les lieux ? 
Article écrit par Alexeievna et illustré par William Jones

Examinatrice examinée
Article écrit par Nora Bailyn et illustré par Chloé Yang

Le château prend la parole 
Le personnel du château prend la parole et vous dit la vérité sur ce qu'il se passe ou va se passer dans notre chère école.

La chronique des bibliothécaires
Article écrit par Alexeievna et illustré par Sheila Brooks

Les multiplettes de la direction
Article écrit par Wilde et illustré par Ginny Workey


Battle de maison 
Aux élèves de souligner les qualités de leur maison et de pointer les défauts des autres ! Attention, un vote s'en suivra pour déterminer les meilleurs orateurs

Portraits pour Serpentard
Article écrit par Serdaigle

Poufsouffle
Article écrit par Gryffondor

 

ExterieurDuChateau.png

Actualité et Faits Divers
Toutes les nouvelles du monde sorcier ! De la grande crise aux informations de la vie quotidienne des sorciers.

Plume Libre
Article écrit par Nora Bailyn et illustré par William Jones

Culture 
Littérature, musique, cinéma magiques sont au menu !

Une locomotive nommée désir
Article écrit par Alexeievna et illustré par Sheila Brooks

Sondage
Pour savoir tout ce que tout le monde pense tout bas 

Quel cadeau de Saint-Valentin êtes-vous ?
Article écrit par Cameron O'Brien et illustré par Ginny Workey

Les chiffres de la Gazette
Article écrit par l'équipe et illustré par Sheila Brooks

Du côté des Moldus 
Car les animaux ont aussi le droit à leur rubrique !

Whassup ?
Article écrit par Alexeievna et illustré par Chloé Yang

Reportages
Venez suivre l'un de nos rédacteurs dans un voyage merveilleux, où il vous fera découvrir des destinations de rêve !

On se dandine chez Pieddodu
Article écrit par Morgan Vane et illustré par Sheila Brooks

 

ChapeauSansTete.png

Le scarabée
Tous les petits potins de notre école et du monde magique ! Les paparazzis font leur apparition. La vérité éclate... ou pas !

Paroles de Scroutt
Article écrit par Lia R et illustré par Ginny Workey

L'indigestion de Romilda
Article écrit par Cameron O'Brien et illustré par Chloé Yang

Conseil de Mamie Minerva
Un problème dans votre vie de tous les jours ? Niveau magique ? Sentimental ? Pratique ? L'ancienne professeur de métamorphose vous donne un coup de pouce !

Les conseils de Mamie McGo
Article écrit par Mamie McGo et illustré par Avery Pevensie

Chez Kreattur
Les rédacteurs vous livrent leur secrets de cuisine

Spéciale St-Valentin : 10 menus pour vous et pour votre moitié !
Article écrit par Alexeievna et illustré par Ginny Workey

Kreattur in love
Article écrit par Proventus Tal Moundine et illustré par Sheila Brooks

Horoscope
Qui n'est jamais tenté de connaître son avenir ?

Horoscope de la Saint-Valentin
Article écrit par Blondie et illustré par Chloé Yang

Jeux & Concours

Su-love-Ku
Article écrit par Nora Bailyn et illustré par Sheila Brooks

Publicités
Laissez-vous tenter par le tout nouveau Nimbus 2009, par des places de concert pour la tournée d'adieu des Bizarr'Sisters, ou encore par une potion aux effets étranges...

Publicités de février
Par William Jones, Ginny Workey et Chloé Yang

 

100px-Black_Ribbon.svg.png

Partager : Partage

[Rapeltout] RITM12 : Retour-radio

 
RITM12.png
 


Vous l’aurez peut-être remarqué, la radio pédouzienne n’offre plus aucun retour sonore depuis quelques temps déjà. En effet, si des problèmes techniques empêchaient une diffusion magique dans notre monde moldu, il semblerait que le monde moldu ne laisse passer plus aucune onde, abandonnant les auditeurs dans le monde du silence. Et nous sommes au regret de vous annoncer que malgré toute la bonne volonté émise par l’équipe pour un retour de la RITM12, celle-ci a été vaine : votre radio préférée ne passe plus à l’antenne. À défaut de pouvoir sécher vos larmes, la Gazette en profite donc pour vous faire un retour-nostalgie en 5 étapes :
 

  • Création de la radio : Suivant le modèle de la radio magique de notre cher univers Potterien, P12 a connu plusieurs radios, d’abord sous le contrôle de Morzan en 2008-2009, puis sous celui d’Hikari de Chantraine vers 2011. À cette époque, elle n’était gérée que par une seule personne… et disparaissait donc à leur gré. Ce n’est donc que pour les 8 ans de P12, en 2013, que Bdragon décide de reprendre la radio en main. 

    Apparition des grades : Ce n’est seulement que lors de cette troisième version qu’apparaissent les grades ! Malgré des rôles diversifiés au sein de la radio, comme des chroniqueurs ou des playlisteurs, il n’y aura au tout début qu’un seul grade, celui d’animateur RITM12. Puis, Bdragon s’est légèrement éloigné de la radio… qu’il n’a pas fermée, contrairement à ses prédécesseurs. C’est en effet Elegentis qui reprend le flambeau en devenant la première et l’unique manager RITM12.

    Un lien étroit avec le tchat : Dès la première soirée de lancement pour l’anniversaire du site, la radio permet une interactivité directe avec le reste de la communauté pédouzienne en lançant des mini-jeux sur le tchat au même moment. Cette interactivité et ce lien avec le tchat ne cesseront jamais ! En effet, nous pouvons par exemple citer les Sonorus qui passaient à la fois sur le tchat et sur la radio, ainsi que les actualités pédouziennes ou les points culturels (par Ginny), commentés généralement en direct.

    De nombreux mini-jeux : Bien qu’étant sur un module particulier, le forum a également eu droit à sa part de mini-jeux. Ceux-ci mélangeaient à la fois les animations et les musiques. Nous retrouvions donc par exemple les divers défis RITMique, les playlistes de chaque pédouziens pour faire découvrir sa propre musique, l’explication du thème de son personnage… que de bonnes choses !

    Des musiques à foison : Il ne faut pas l’oublier, la RITM12, c’était avant tout une radio qui diffusait H24 de la super bonne musique. Et parmi ces musiques, vous pouviez même voir votre propre musique diffusée sur les ondes, si vous avez eu la chance de gagner le concours des Pédouziens aux Platines ! De quoi avoir toujours un bon fond sonore pour tout jeu sur le site.


Cinq étapes pour nous laisser un bon souvenir de notre radio adorée... sans pour autant qu'elle ne parte une nouvelle fois dans l'oubli ! Cette fois-ci, la RITM12 ferme certes ses portes en tant que radio indépendante, mais nous fait un retour au sein même de votre Gazette chérie. Une collaboration qui on l'espère fera des merveilles et saura rassembler lecteurs et auditeurs. 

 

Lexei-Sheila.png

 

 

100px-Black_Ribbon.svg.png

 

 

 

 

Partager : Partage

[Rapeltout] L'invasion des Sablaireaux

L_InvasionDesSablaireaux.png

Êtes-vous un élève assidu en salle de cours, qui s’implique à fond dans la course aux points et vérifie chaque jour l’avancement des sabliers ? Ou êtes-vous plutôt un cancre qui préfère déambuler dans le Château et surveiller tout ce qu’il s’y passe ? Peu importe à vrai dire ; les premiers auront constaté l’avance considérable prise par Poufsouffle pour cette Coupe des Quatre Maisons, tandis que les seconds auront remarqué cette lubie étrange qu’ont eu les blaireaux d’adopter des Pokémon de compagnie. Que se passe-t-il ? La fin du monde est-elle proche ?

Le moins qu’on puisse dire, c’est que ces cadeaux de Naru Honeywell à ses élèves auront su les motiver. Lui-même est détenteur d’un Givrali qui a certainement attaqué les sabliers des autres maisons à coups de Crocs Givre pour les ralentir. Faris Grogan aurait demandé à son Carapuce de lancer des Pistolets A O sur les devoirs de Vol des non-Poufsouffle, lui procurant ainsi une excuse pour ne pas leur donner de points. Même Coconut Dynamite s’est vue offrir un charmant (enfin, ça dépend pour qui) Psykokwak, qu’elle encouragerait à saboter les potions de ses étudiants. Quant au Rondoudou de Roxas, nul doute que ses Berceuses ont fait de nombreuses victimes. Heureusement, certains jaune et noir ont préféré exhiber leurs Pokémon pour draguer des Gryffondor ; c’est le cas notamment de Marvin Harmonia et Rosenoire.

Mais cette tactique qui a porté ses fruits jusqu’à présent, va-t-elle apporter le premier trophée de l’année 2015 aux blaireaux ? Rien n’est moins sûr. L’engouement suscité par les Sablaireaux et compagnie semble s’être essoufflé, et les membres les plus actifs de Poufsouffle sont bien trop occupés à faire revivre les Crocs du Blaireau, leur journal de maison. D’autant plus que l’arrivée d’un événement très attendu pourrait bien changer la donne. Il s’agit des soldes du Professorat, qui pointeront le bout de leur nez dès le 7 février et qui dureront un mois entier. Ce sera le moment ou jamais de tenter un retournement de situation.

Alors, Naru trouvera-t-il une nouvelle astuce pour redorer le blason de sa maison ? Les Poufsouffle vont-ils asseoir leur suprématie ? Les autres maisons vont-elles enfin se réveiller ? S’agit-il d’un poisson d’avril avec deux mois d’avance, la Direction peinant à redoubler d’originalité et d’inventivité chaque année ? Seul l’avenir nous le dira, mais rien ne vous empêche d'harceler Alexeievna pour qu’elle mette son Troisième Œil au service de votre curiosité. Si vous n’avez pas peur qu’elle vous mange.

Cameron-Avery.png

 

 

100px-Black_Ribbon.svg.png

 

 

 

 

Partager : Partage

[Rapeltout] Quoi de neuf pour 2015 ?

quoideneufpour2015.png

 

Chaque année, on attend impatiemment de savoir ce que la direction nous réserve, et cette année, nous ne devrions pas être déçus. Notamment car 2015 ne rime pas seulement avec singe, mais parce que c'est cette année que Poudlard12 fête ses dix ans. Un événement que nous ne pouvions en aucun cas rater, et ne vous inquiétez pas, l'équipe de la Gazette sera là pour que vous ne loupiez rien de tout ça ! 

Avant toute chose, Poudlard12 va fêter ses 10 ans cette année et c'est probablement ce qui va le plus nous accaparer avant qu'autre chose ne vienne occuper notre esprit. Au programme, il est prévu un changement du logo actuel au profit d'un autre qui sera plus moderne, plus magique et qui conserve la dynamique du site, par le biais d'un concours qui permet à tous de participer et d'être récompensé « en nature ». Moi qui avais cru qu'on aurait plus avoir quelques avantages avec l'un des membres de la direction qui aurait pu nous satisfaire, j'ai été déçue quand j'ai découvert qu'il s'agissait en fait de produits dérivés, de points de maison, de bonus rares et inédits, ou encore d'argent sorcier. Mais de quoi en motiver beaucoup d'autres. Qui sera l'heureux gagnant et offrira un nouveau logo à Poudlard12 ? Nous le saurons bientôt, je l'espère. 

Et outre le logo, la plus grande nouveauté à Poudlard12 pour 2015 est sans aucun doute l'ouverture des BUSES en cinquième année. Pour ceux qui sont bloqués en cinquième année depuis bien longtemps, c'est une réjouissance totale. Et pour ceux qui ne sont qu'en première année, c'est une source de motivation supplémentaire pour faire des devoirs et passer les années rapidement. Découvrir de nouvelles matières enseignées en sixième année promet de belles surprises, c'est certain. 

Vous savez aussi qu'à la suite des BUSES, de la sixième année et de la septième année, des plans sont prévus pour qu'on puisse accéder à un avenir professionnel. On nous en dévoile un peu plus sur ce qui se passera à l'issue de la septième année, et trois possibilités s'offriront à nous, dans ce qui est pour l'instant prévu : le redoublement dans le cas ou l'on échoue notre septième année, l'entrée dans la vie active dans le cas où la septième année est un succès, ou le début d'une nouvelle aventure pour celui qui aurait envie de recommencer depuis le début. Un programme qui est en tout cas bien alléchant. 

Mais la direction nous réserve encore pas mal de surprises que nous découvrirons en temps voulu, et j'espère bien faire partie des premiers à voir ce qu'ils nous réservent. Une fête ouverte à tous dans les bureaux de la direction ? Un accès à des salles secrètes du château ? Je n'ai pas encore réussi à convaincre qui que ce soit de me donner des informations à ce sujet, malheureusement. Ce sera donc pour plus tard ! 

En attendant, si vous avez eu des informations sur quoi que ce soit, Lia R sera ravie de vous surprendre en train d'en discuter avec vous et de nous en faire part aussitôt, pour notre plus grand plaisir. 

 

Blondie-Chloe.png

 

 

100px-Black_Ribbon.svg.png

 

 

 

 

Partager : Partage

[Oreilles à rallonge] Poudlard12 est-il une gérontocratie ?

 

Poudlard12_est-il_une_gerontocratie.png

Il y a peu florissait dans les couloirs du château un topic sur le système directionnel de Poudlard12. Adrian Mander se demandait si notre école était une démocratie. La réponse était non. Par contre, après moultes (une cassoltette s'il vous plait) recherches, je peux vous affirmer que le régime dicatorial auquel nous sommes soumis est une gérontocratie. A savoir, le pouvoir revient aux plus vieux. Et quand je dis vieux, le fait est avéré.

Tout d'abord, notre directrice est là depuis un bon bout de temps. Elle connait parfaitement les rouages et les fondements de notre site. Normal, me direz-vous, pour une directrice. Mais elle s'accroche au pouvoir comme un petit chien à un os déjà rongé, elle monopolise avec sa clique de vioques une emprise sur le site tel que personne ne se l'imagine. Les réunions de l'équipe directoriale ressemble à un thé dansant. Je vous imagine bien, vous êtes en train de vous dire que toute son équipe n'est pas comme ça, que les plus jeunes insufflent un vent nouveau. Le plus jeune de l'équipe, c'est Bdragon. Déjà gâteux et niais, probablement atteint de sénilité tant la gentillesse qu'il déploie autour de lui est écœurante et nous donne envie de vomir des petits cœurs. Encore une fois, je vous entend me dire que ce n'est pas vrai, que Wilde est tout sauf vieux. Camoufler ses cheveux blancs derrière un albinisme, se donner un côté excentrique afin de faire croire qu'il possède encore des ressources. Mais son odeur le prouve, il est aux portes de la mort. Nous ne parlerons même pas de Coconut, quatrième plus âgée dans l'établissement, qui ressemble de plus en plus à une maison de retraite qu'à une école.

Mais une fois à l'extérieur de l'équipe directoriale, un grand nombre de vieux restent à des postes de pouvoir. On retrouve ainsi Janus Mentor Licorner, qui doit confondre sa baguette avec sa canne, Hevi Shawn et Deborah Chloé Parker, qui furent d'importantes personnes au sein du site jusque récemment et qui peuvent maintenant profiter de leurs retraites pour compter leurs rides, Magaly Kiss, qui utilise son nanisme pour se faire passer pour un enfant et ainsi posséder le poste de préfet de Poufsouffle, ainsi que William Jones, qui doit, à l'instar de Gilderoy Lockhart, lancer un sortilège d'oubliette sur ses photographes afin de leur voler leurs illustrations: les tremblements qui l'agitent ne lui permettent effectivement plus de faire montre de son talent comme de par auparavant. Notons également Florence Shawn, qui est la troisième personne la plus ancienne sur ce site, et qui est toujours en train de diriger tyranniquement et d'une main de fer un établissement de boisson bien connu.

Mais on ne pourrait terminer cette diffamation sans rendre hommage aux plus gentils des vieux, Roxas et Akhenaton, qui traînent toujours de temps à autre sur le site, et particulièrement sur les Trois-Balais, et qui nous enchantent par leurs délicates histoires des temps passés, nous transportant, mieux que les historiens et leurs recueils poussiéreux, dans une époque révolue, dans une époque où le café de Lust ne l'avait pas encore transformée en la mégère qu'elle est aujourd'hui.

Proventus-William.png

 

100px-Black_Ribbon.svg.png

 

 

Partager : Partage

[Oreilles à rallonge] Qui garde les lieux ?

 
Qui_garde_les_lieux.png



Vous l’aurez probablement remarqué, notre chère Gardienne des Lieux, Deborah Chloé Parker, n’a toujours pas été remplacée depuis sa démission, au tout début du mois de novembre. Une question se pose sur toutes les lèvres (ou du moins, sur celles qui n’ont pas oublié que nous n’avions toujours pas de Gardien des Lieux) : pourquoi ? 

La Gazette a minutieusement enquêté pour répondre à cette question, et la réponse est on ne peut plus terrible : parce que personne ne peut pas remplacer ! Nous ne sommes bien évidemment pas là pour lui gonfler les chevilles, mais le fait est : personne ne peut, techniquement parlant, prendre sa place. 

En effet, pour être Gardien des Lieux, il existe plusieurs critères que vous devez connaître :

  • • Il n’y a pas de recrutement à proprement parler, c’est davantage un poste qui s’obtient au mérite.
    • Ce n’est pas n’importe quel mérite qu’il faut. En effet, ce poste vous est proposé seulement si vous avez le temps, la carrure (pour mener une équipe) et un sens accru de l’animation.
    • Ce poste est également une sorte de « promotion ». Pour l’obtenir, il faut impérativement avoir déjà fait partie de la brigade inquisitoriale ou des veilleurs. 
    • Vous devez avoir la confiance absolue de la direction : eh oui, vous serez sans cesse amené à collaborer avec eux et vous aurez un grand nombre d’accès. Ce poste ne s’adresse donc pas à n’importe qui.


Bien sûr, plusieurs personnes répondaient à tous ces critères, au premier coup d’œil. Pourtant, cela fait plus de trois mois que personne n’a été nommé. Vous avez dit étrange ? C’est probablement parce que des personnes ont dû refuser ce poste (eh oui, il implique de grandes responsabilités et du temps, ne l’oubliez pas) ou ne correspondaient pas à tous les critères. 

En attendant, nous nous retrouvons sans Gardien des Lieux. Pourtant, tout le travail semble « plus ou moins » être effectué. Mais par qui ? Par la direction, pardi ! En effet, il semblerait que les Veilleurs doivent désormais travailler en suivant une plus grande autonomie, tout en restant sous la tutelle de la direction. Et par direction, je n’entends pas Lust ou l’un des DA, mais bel et bien toute la direction. 

Une équipe menée par une autre équipe ? Exactement. Et ce qui semble relativement fonctionner pour le moment pourrait très vite déraper. Que se passe-t-il si les directives ou si les avis au sein de la direction changent quant aux Veilleurs ? Qui gère le calendrier d’animation ? (Notons que certaines se chevauchent, ou que l’organisation laisse certains… « trous », comme pour Halloween, par exemple, lorsque Deborah avait déjà mis les voiles.) Et enfin : à qui s’adresser pour le club de Slug, pour certaines animations, pour demander un avis avant de passer à la direction ? 

Ces questions restent malheureusement sans réponse pour le moment et la Gazette, ainsi que tout le reste du château attend impatiemment des informations un peu plus officielles à ce sujet.

 

Alexeievna-William.png

 

100px-Black_Ribbon.svg.png

 

 

 

 

 

Partager : Partage

[Oreilles à rallonge] Examinatrice Examinée

examinatriceexaminee.png

 

La Gazette vous a déjà parlé en long et en large l'arrivée des BUSE, les modalités des examens et enfin, la suite du programme académique de Poudlard avec l'arrivée de nouvelles matières. Bref. Les BUSE sont bien apparues à Poudlard. On sait. Pouvons-nous passer à autre chose ?

En fait, je n'ai rien de nouveau à vous annoncer concernant ce sujet. Les épreuves ont commencé, les premiers élèves démontrant de la bravoure pour se lancer dans l'expérience (ou de la folie, tout dépend du point de vue), sont donc passés devant les examinateurs agréés par le Ministère afin d'obtenir le plus de titres possibles en vue de la suite de leur parcours d'élève. Je ne vais pas reprendre ici les noms potentiels d'élève prêts à passer cet examen de sorcellerie élémentaire. Mon regard s'est tourné dans le camp des examinateurs... ou plutôt de la seule et unique examinatrice nommée pour le poste : Lust Caféine.

Et oui, car pour quelqu'un qui juge les connaissances des autres, nous devrions un peu examiner ses connaissances à elle avant tout. Après tout, les BUSE ont commencé seulement maintenant mais sa pensine nous révèle malgré tout son carnet de notes. Qui a donc fait passer les épreuves à Mrs Caféine ? Et comment savoir si elle a toutes les compétences requises pour évaluer les capacités magiques des élèves de Poudlard ? Cela ne vous semble pas intriguant ? Et ce n'est pas tout. Car à la Gazette nous voyons tout. Et j'ai pu remarquer que notre chère directrice adorée a été traîné dans le bureau ou les matières de certains de ses collègues professeurs en vue de mettre à jour ses savoirs. Les pertes de mémoire commencerait-elle pour Lust malgré son apparence de jeune directrice ? Preuve en images.

En potions d'abord.

523870Potions.png

 

Visiblement, elle n'a pas du aimer les potions pendant qu'elle était élève. Le brassage d'élixirs et la mise en fiole de breuvages magiques lui ont fait défaut pendant son parcours mais malheureusement, à cause de sa fonction, la voilà obligée de reprendre sa matière détestée. C'est à l'insu de tout le monde qu'elle s'est glissée dans les cachots du professeur Dynamite afin de vérifier quelques informations dans ses grimoires au risque sinon d'être ridicule aux yeux des élèves en sachant plus qu'elle. Mais les potions ne sont pas la seule bête noire de notre directrice. Apparemment, elle a aussi quelques soucis pour voler sur un balai.

 

779003Vol.png


Et oui, l'âge n'aide peut-être pas, ou alors on devient fainéant une fois que l'on passe son permis de Transplanage. En tout cas, la directrice a repris des cours de rattrapage avant de faire passer les épreuves de vol aux élèves de cinquième année. A ce niveau, cela peut juste faire sourire. Cela est juste un détail, comme si c'était simplement quelques révisions d'une pratique peu utilisée afin de se dérouiller un peu. Mais ce n'est pas tout. La directrice a encore un autre point faible: l'étude des Moldus.

 

289112EdM.png

 

Ne sautons pas directement aux conclusions que la directrice se fiche royalement des Moldus de notre monde. Il est plus vraisemblable qu'elle ait délaissé cette option durant son parcours scolaire. Étant la seule examinatrice déléguée par le Ministère, elle n'avait d'autres choix que d'étudier en quatrième vitesse toutes les matières optionnelles du programme de Poudlard.

Notre directrice n'est donc pas si douée en magie ou alors de nombreux trous de mémoire touchent directement ses souvenirs d'école. Cela me permet de vous offrir un solide tuyau pour ces terribles examens particulièrement contraignant que sont les BUSE. L'examinatrice a donc également ses points faibles. Utilisez-les. Et après n'allez pas pleurer car la Gazette du Sorcier ne vous aide pas pendant vos révision avant vos examens !

Nora-Chloe.png

 

 

100px-Black_Ribbon.svg.png

 

 

 

 

 

Partager : Partage

[Le château prend la parole] Chronique des bibliothécaires

ChroniqueBiblios.png

 

Cher journal,

Aujourd’hui, Illisana a décidé qu’elle quittait la bibliothèque. Après le départ de Coconut, ça ne va pas être facile à gérer ! Dire que c’étaient les deux dinosaures qui étaient déjà là et déjà anciennes à mon arrivée… hum. Cela annonce un grand changement en perspective.

Pour le moment, nous ne sommes donc plus que 4. Bien entendu, cela ralentit un peu notre activité, mais j’ai aussi l’impression que les adeptes de la bibliothèque prennent leur retraite, eux aussi. Où sont les participations aux jeux récemment sortis dans mon bureau ? Nos derniers concours d’écriture ont rameuté les foules, mais cela semble un peu moins aisé quand il y a moins de points en jeu.

Espérons que la fin du ménage leur a au moins fait plaisir ! Nous travaillons dur pour avoir une bibliothèque toute propre, mais maintenant que nous avons fait le plus gros, je crois que nous allons être obligées de leur demander un peu d’aide. Pour les fautes et les problèmes d’image, par exemple ! Ça leur rapportera des points pour les défis de Merlin, alors pourquoi ne pas le faire, hein ?

Roooh, un BL vient encore de m’enquiquiner pour travailler. Ils sont trop en manque ou ont tous du sang d’elfe de maison dans les veines ? Je me pose bien la question ! Il faudrait peut-être que les auteurs passent un peu de temps avec eux, ça devrait les calmer, haha. En attendant, je ferme le recrutement permanent avant qu’ils ne se mangent les uns les autres. Déjà qu’une s’est permis de sortir du lot en allant poster un débat sur un livre moldu… quelle idée, hein ?

Bien. Il commence à se faire tard, cher journal, et nous avons encore beaucoup de travail à la bibliothèque, et tout un tas de choses à organiser. Alors je vais doucement aller me coucher en priant avoir de belles surprises pour nos rayonnages en me levant demain matin !

 

Alexeievna.

 

Lexei-Sheila.png

 

 

100px-Black_Ribbon.svg.png

Partager : Partage

[Le château prend la parole] Multiplettes de la Direction


Beaucoup de gens croient que les membres de la direction sont des êtres à part, à l'histoire hors du commun, et qui ont un passé exemplaire, ou du du moins différent des autres. Pour cette raison, nous intimidons, nous impressionnons, nous faisons fantasmer. Quelle erreur de jugement. Les membres de la direction sont des êtres humains comme les autres (ou presque), qui font des erreurs. Nous vous proposons donc de (re)découvrir...
 


... en espérant que cela changera un tant soit peu votre façon de nous voir. Sans tomber dans la familiarité cependant, de nous 5, seule une personne vous aime vraiment. À vous de découvrir laquelle.

 

....................................................................................................

Bdragon

Le goût en matière d'avatar n'a pas toujours été celui que nous lui connaissons aujourd'hui. Il fut une époque où le directeur adjoint ne se souciait que peu de son image, comme le montre l'avatar qu'il affichait avant le passage à la V5 :
 


Notez que son avatar déformait le forum à l'époque. Quel emmerdeur ce Bdragon.

Si vous êtes un minimum fan du mangeur de chaussettes, vous n'êtes pas sans savoir que l'ancien directeur de Gryffondor était chapeauflou à son arrivée à Poudlard. Vous savez, ceux qui font galérer le Choixpeau lors de la cérémonie de partition. Ce dernier hésita alors entre Gryffondor et Serdaigle. Quelle ironie quand on voit de telles images de Bdragon, maîtrisé par une préfète :
 




 

....................................................................................................

Casmir Elystote

Saviez-vous que votre Grand architecte a été brièvement membre des Bizarr's Sister avant la V5 ?
 


Vous aviez oublié sa passion pour les instruments à vent ? Espérons au moins que vous n'aviez pas oublié queCasmir indiquait dans sa "localisation" avant la V5 (une des catégories du profil) : "quelque part dans la voie lactée"Ellie Berry et Flora Delvos auraient-elles du souci à se faire ?

Notez également que Casmir a "failli" ne pas faire partie de l'équipe d'Architecture En effet, à l'époque Kestrelétait directrice et avait instauré un nombre minimum de 100 messages pour la contacter, que Casmir n'évait alors pas atteint, rendant son intégration à l'équipe d'Architecture de l'époque difficile...

 

....................................................................................................

Coconut Dynamite

Coconut est connue pour sa grande gentillesse, parfois même dégoulinante de mièvrerie. Et bien sachez qu'il en a toujours été ainsi, comme le montre l'avatar qu'elle portait avant le passage à la V5 :
 


Déjà niaise au possible, votre directrice adjointe était également ce qu'on appelait dans le jargon de l'époque une "kikoolol", comme le montre sa signature : "Sonata Arctica et Totoro Powaaaa x3".

Par ailleurs, saviez-vous que Coconut était à moitié cracmolle ? Et oui, l'une de vos dirigeants est moins puissante d'un point de vue magique que certains élèves talentueux de première année. Décidément, on confie nos enfants à n'importe qui de nos jours.

 

....................................................................................................

Lust Caféine

Difficile de trouver des éléments compromettants sur notre chère directrice. Et pourtant, ceci était la signature de Lust avant le passage à la V5 :
 


Nous ne sommes pas là pour juger les goûts musicaux des autres, mais oui, notre chère directrice était une fan de la chanteuse moldue Britney Spears, fait qu'elle nie en bloc depuis.

Notez également que lorsqu'elle appris l'architecture magique, Lust a ouvert avec Lordasriell une école de rasta nommée Bédouze, qui faisait étrangement penser à Poudlard12. Reine_noire la gothique nous faisait découvrir une nouvelle facette de sa personnalité décidément très riches en stéréotypes adolescents.

 

....................................................................................................

Wilde

Bien qu'il ne soit apparu qu'à la fin de l'année 2010, bien après ses collègues, vous n'êtes pas sans connaître les sulfureuses rumeurs qui circulent autour du controversé directeur adjoint. Mais saviez-vous que si vous lanciez un sortilège de Googlisation avec les mots-clefs "WildePoudlard12", vous pouviez obtenir le résultat ci-après ?
 


Et oui, récemment sujet à une crise financière, le Serpentard vendrait des photos et vidéos de son corps pour arrondir ses fins de mois.

Pour la petite anecdote, le jour de son arrivée à Poudlard12, le facétieux Crok Mitaine, ancien directeur adjoint, a fait croire à Wilde qu'il était possible d'obtenir la baguette de sureau chez Ollivander, à raison d'une chance sur mille. Le jeune Serpentard a alors passer pas moins d'une demie heure pour tenter d'obtenir l'objet convoité. Quel naïf ce Wilde !

 

....................................................................................................


Et tant que nous en sommes à faire des confidences, sachez que cet article et son sujet viennent tout bêtement d'un défi de Lust Caféine :
 


Étant aux faits tout cela, ne vous sentez-vous pas tout de suite un peu plus proches de votre direction ? Personne n'est parfait. Et tant qu'on y est, personne n'est vieux, merci donc d'arrêter de nous vouvoyer en dehors des RPG. Cordialement.

 

Article écrit par Wilde et illustré par Ginny Workey

Partager : Partage

[Battle des maions] Portraits pour Serpentard

portraits.png

 

Aujourd'hui, Serdaigle a décidé de produire un article que la maison adverse pourrait comprendre, de manière à leur laisser une chance de rivaliser. L'article a donc été découpé et rempli d'images pour que même les plus crétins d'entre eux comprennent un tant soit peu notre opinion (et l'opinion générale que le château se fait d'eux). Nous nous excusons d'avance d'avoir sélectionné une ribambelle de personnaités célèbres pour représenter votre monde quand votre maison en compte si peu, mais que voulez-vous, il faut bien relever le niveau de temps en temps. 

 


Quand la direction voit encore les Serpentard faire n'importe quoi dans le château et doit encore leur rappeler qu'ils sont ridicules.


Quand un Serpentard vient de comprendre que son sang n'est pas si pur que cela... car être "sang-pur" indique un lien de parenté forcé avec des roux.


Quand Serpentard n'a pas compris que le Quidditch, ce n'était pas une danse avec des balais mais un sport qui se joue sur un balai


Quand Xania donne des leçons de Serpentarisme à ses élèves de 1ère année... sans se rendre compte qu'elle a toujours un peu de Poufsouffle en elle. Ici, la cravate jaune et noire.


Quand Florence Shawn regarde une nouvelle proie à mettre dans son lit, en ne bougeant que les yeux pour ne pas se créer de nouvelles rides.

Quand un Serpentard essaye d'impressionner les membres d'une autre maison avant de lamentablement s'effondrer.



Quand, tout seul, un Serpentard regarde avec admiration la suprémacie des Serdaigle.



Quand on entend pour la énième fois un discours sur la suprématie de Serpentard et que même la majorité des élèves n'y croit plus.


Quand un Serpentard se rend compte qu'il a été gentil et désintéressé avec un élève d'une autre maison, et qu'il a aimé ça.

 

Quand un Serdaigle renvoie gentiment les Serpentard à la niche après les avoir vaincu dans une animation.


Quand un Serpentard avoue avoir copié sur son voisin Serdaigle et a une meilleure note que le reste de sa maison, ce qui est suspect.
 

Quand un Serdaigle vient réconforter un Serpentard ayant vu la vérité en face.


Quand un Serpentard n'hésite pas à se comporter en Poufsouffle pour une raison quelconque, et sans même s'en rendre compte.


Quand Lust demande à Wilde de faire un effort pour être responsable de son grade et, donc, gentil avec le reste du château.


Quand un Serpentard est pris la main dans le sac à chercher la bouffe des Poufsouffle dans leurs tiroirs.

Quand un Serpentard prétend être meilleur qu'un Serdaigle


Quand on dit aux Serpentard que tout le monde les déteste - ce qui ne veut pas du tout dire qu'on les envie.


Quand Serpentard se voit obligé d'admettre que des élèves et adultes venant d'autres maisons sont meilleurs qu'eux.


Quand un Serpentard se croit fin et discret en préparant un mauvais coup.


Quand un Serpentard essaye de jouer au plus malin avec un Serdaigle.
 
 
En espérant que cette révélation ne fut pas trop dure pour vous - si seulement vous avez été fichu d'associer images et textes - et que votre cerveau à sang froid se réchauffera assez d'ici le mois prochain pour être capable de nous répondre autre chose qu'un "TSSS" pathétique dont vous êtes pourtant friands. Sur ce, kiss kiss love love !
 
Participation des Serdaigle
 
 
100px-Black_Ribbon.svg.png

Partager : Partage

[Battle des maions] Poufsouffle

800336article.png

Article écrit par Gryffondor

 

100px-Black_Ribbon.svg.png

Partager : Partage

[Actualité et faits divers] Plume Libre

Plume_Libre.png

Quand vous lirez ces mots, l'évènement du 7 janvier dernier sera peut-être déjà délaissé. D'autres émeutes et provocations auront peut-être déjà eu lieu, attirant l'attention des foules, les médias s'en seront accaparés et tout ne deviendra plus que souvenir. Certains diront, pourquoi encore parler de la tuerie au siège de Charlie Hebdo maintenant ? Tout le monde en a parlé, à quoi bon revenir sur les mêmes évènements, passons à autre chose !

Mais voilà, même dans le monde sorcier nous ne pouvons pas faire abstraction des évènements produits dans le monde Moldu. Oui ces êtres étranges nous font rire ou soupirer d'exaspération devant tant d'objets inutiles, de fausses croyances ou de comportements loufoques. Mais ils peuvent également nous faire peur. Quand nous prenons la plume pour vous rédiger des articles chaque mois, c'est dans un pays libre. Le droit de s''exprimer, sans aucune censure ne devrait jamais être oublié. Personne ne pointe sa baguette sur notre tempe pendant que nous écrivons.

Certes notre Rédactrice en Chef adorée nous menace, nous houspille, nous laisse des commentaires plus ou moins positifs sur notre travail. Mais ceci est un problème entre elle et notre syndicat de rédacteurs et de photographes. En dehors de notre boulot en salle de rédaction, nous vous avons vous lecteurs. Par vos commentaires, nous faisons vivre notre travail, partageons des rires, provoquons des émotions et c'est parce que nous sommes dans un pays libre que nous pouvons nous permettre tant de diversité dans notre écriture. Nous osons écrire, dépasser nos limites et faire vivre ce journal grâce à l'infinie possibilité que nous offre l'écriture justement.

Néanmoins, nous n'établissons pas une vérité. Nous avons nos propres opinions, notre manière de vivre, de penser, autant que vous avez également la vôtre. Jamais nous ne pourrions imaginer que votre avis est moindre que le nôtre. Partageons ensemble nos informations et faisons vivre notre journal comme jamais. Et s'il vous plaît, ne venez pas en salle de rédaction de la Gazette du Sorcier avec armes ou baguettes. Nous sommes à votre écoute, envoyez un hibou, écrivez des commentaires, envoyez une bombabouse sur Alexeievna si vous n'êtes pas contents. Mais pitié, ne nous tuez pas parce que nous nous faisons entendre via la Gazette du Sorcier.

Merci.

Nora-William.png

 

 

100px-Black_Ribbon.svg.png

 

 

 

 

Partager : Partage

[Culture] Une locomotive nommée désir

 
UneLocomotiveNommeeDesir.png




La Gazette, ayant entendu parler d’une reproduction de notre monde magique dans la ville de Londres (qu’ils sont mignons, ces moldus) a récemment mis son nez dans ce monde moldu étrange pour voir à quel point ces derniers sont capables de faire preuve d’originalité. Très peu, à vrai dire. En effet, notre monde magique a été reproduit dans les moindres détails sans la moindre parcelle de créativité. Bien sûr, il manque encore beaucoup de chose (ils ne seront jamais capables de recréer tout un monde, après tout), mais surtout, une chose essentielle : la magie. Ainsi, si vous vous rendez sur leur pseudo quai 9 ¾, vous remarquerez… que le mur ne se traverse pas. Mais qu’un chariot y a été accolé de manière saugrenue.

Mais ce n’était pas ce qui attirait le plus les foules lors de notre visite, mais bel et bien l’arrivée d’une réplique sans pareille du Poudlard Express. À ceci près qu’il n’y avait qu’un wagon. Plume à papotes en main, la rédactrice que je suis à quand même décidé de mener un peu plus l’enquête. Après, tout, il paraît que les moldus peuvent se révéler surprenant d’après Ignatus Pratchett. Je montais donc dans le wagon avant de me faire bousculer par une femme qui n’était plus toute jeune et dont le sourire dévoilait un régime un peu trop sucré. 

« Roh, mais laissez-moi entr… OH ! Vous êtes journalistes ? J’imagine que vous devez venir pour mon interview ! »

Sous la surprise, j’acquiesçai, en me disant que je ne pouvais pas tomber sur une calamité, après tout. Peut-être des paroles saugrenues, mais de quoi vous prouvez, cher lectorat, que rien ne vaut le monde magique. Quoi qu’Ignatus en dise. J’attrapai donc ma plume à papote dans une main pour ne pas qu’elle comprenne qui j’étais vraiment et je la posai sur un parchemin, prête à suivre chacun de ses mouvements. Il allait déjà falloir que j’écoute cette édentée, je n’allais pas en plus écrire moi-même ce qu’elle disait.

« Alors, alors ! J’ai déjà préparé à l’avance mes réponses à vos questions, donc vous n’aurez plus qu’à reclasser tout ça pour la publication de votre article. C’est pour quoi déjà ? Le Guardian ? Oui, oui, c’est ça. Bon alors sachez que je suis très contente de travailler dans cette partie du parc. Vous savez, c’est vraiment l’endroit du lien entre la magie, le monde magique, plus précisément, et notre monde moldu, fade, dépourvu d’enchantement. On le voit particulièrement avec ce chariot dans le mur, n’est-ce pas ? »

J’haussai un sourcil. Un charriot dans le mur, symbole du lien entre la magie et le fade ? Elle n’avait visiblement pas abusé que des bonbons. 

« Et je vais donc travailler dans la boutique attenante à cette nouvelle partie de King’s Cross, tout près des valises de nos héros, là-bas. Oui, oui, vous pourrez deviner à qui elles sont ! Et vous pourrez même entrer dans ce wagon, ici-même. N’importe qui peut y entrer, bien sûr, mais je ne vous cache pas espérer voir surtout des petits gourmands… c’est un secret pour le moment, mais je compte bien devenir la vendeuse officielles de sucreries du Poudlard Express. »

Je ne comprends toujours pas quel est l’intérêt de faire des confidences à un rédacteur de journal. Surtout lorsque la personne en question sait parfaitement qu’elle s’adresse à un rédacteur. Et que donc, son secret ne le restera pas longtemps. 

« En tous cas, la vue sur ce bel objet de collection – dans lequel il s’est passé tant de choses pour Harry Potter, entre ses rencontres avec Hermione, Ron, Lupin, Neville… et ses affrontements avec Drago, les détraqueurs… et c’est une vraie locomotive, le saviez-vous ? Du nom de Olton Hall et construite dans les années 1930. Une véritable pièce de collection sur laquelle j’aurais un œil tous les jours, et je pourrais y vendre des sucreries comme s’il s’agissait d’une… »

Voyant ma chère interlocutrice commencer à baver devant son futur métier, je sortais ce que ces moldus appellent le Warner Bros Studio pour la laisser vagabonder à ses envies qui devenaient presque salaces. Tout ce que j’espérais, maintenant, c’était que ces moldus ne voient pas en elle une « magie » qui n’avait rien avoir avec notre monde. Car oui, leur locomotive était très ressemblante. Oui, il y avait plein de trucs couettes à voir. Mais la magie, c’est encore nous qui l’avons !

 

Lexei-Sheila.png

 

 

100px-Black_Ribbon.svg.png

 

 

 

Partager : Partage

[Sondage] Quel cadeau de Saint-Valentin êtes-vous ?

quel_cadeau_de_saint-valentin_etes_vous.png

Ah la Saint-Valentin et les joies de l’amour ! Les flèches de Cupidon, les billets doux, les déclarations enflammées, les baisers passionnés, les séances de pelotage dans le placard à balai… mais surtout ce fichu cadeau qu’il vous faudra offrir à votre amoureux/se. C’est lorsque l’on passe des jours et des jours à se triturer l’esprit pour trouver un présent original, créatif, personnel et tout le tralala, que l’on envie les célibataires. La Gazette vous vient en aide et vous propose de faire ce test afin de découvrir quel cadeau vous devriez offrir.

1/ Si vous étiez un sortilège, vous seriez…

♥ Le sortilège d’Allégresse ou le sortilège de Fidelitas
$ Le sortilège d’Attraction ou le sortilège de Séduction
Θ Le charme du Cridurut ou le sortilège de Langue de Plomb

2/ Si vous étiez un plat, vous seriez…

♥ Des cœurs de canard confit, accompagnés de tomates cœur de bœuf
Θ Un écrasé de testicules chinois
$ Une pizza tarte italienne saupoudrée de parmesan

3/ Si vous étiez une couleur, vous seriez…

$ Le jaune
♥ Le rose
Θ Le rouge

4/ Si vous étiez une créature magique, vous seriez…

$ Un Vivet doré
Θ Un Veaudelune
♥ Un Fléreur

5/ Si vous étiez une potion, vous seriez…

Θ L’élixir d’Euphorie
♥ L’Amortentia
$ La potion d’Amnésie

6/ Si vous étiez un poste au Quidditch, vous seriez…

Θ Batteur
$ Poursuiveur
♥ Gardien

7/ Si vous étiez des friandises, vous seriez…

♥ Des Bulles Baveuses
$ Des Sugared Butterfly Wings
Θ Des Pralines Longue Langue

8/ Si vous étiez un moyen de transport, vous seriez…

$ Une moto volante
♥ Un carrosse volant
Θ Un balai volant

9/ Si vous étiez un vêtement, vous seriez…

Θ Un string
♥ Une chaussure
$ Une chaussette

10/ Si vous étiez un livre, vous seriez…

$ Harry Potter et le Prince des cent fêlées
Θ Harry Potter et la Croupe de Feu
♥ Harry Potter et les Reliques de l’amour


Si vous avez un maximum de ♥ vous êtes le bouquet de douze Roses Redette. C’est le cadeau mièvre et romantique par excellence, le deux-en-un qui en met plein la vue à coup sûr. Si vous n’avez pas dormi durant vos cours de Botanique en Première année, vous connaissez la particularité des Roses Redette : elles peuvent être transformées en objets ayant un rapport avec l’amour. Par exemple en boîte à musique jouant l’air d’Un Chaudron plein de passion. Oui, l’amour c’est beau, ça rime avec toujours, bla bla bla. Mais n’oubliez pas que le romantisme est complètement démodé et que cela risque de lasser votre bien-aimé(e).

Si vous avez un maximum de $ vous êtes la carte commerciale à deux Noises. C’est le cadeau d’une personne aussi avare en dépenses qu’en amour. Voilà qui en dit long sur vos véritables sentiments. C’est pour vous une manière de faire passer un message pas très agréable à entendre : “Je t’apprécie beaucoup mais je ne t’aime pas. Tu es juste une de mes nombreuses conquêtes, rien qu’un nom de plus à inscrire sur mon tableau de chasse. Je ne vais pas me ruiner pour toi, surtout que j’ai dépensé toutes mes économies pour les personnes qui t’ont précédée.” Il ne vous reste plus qu’à espérer que votre victime soit trop niaise pour comprendre le message. Ou pas trop rancunière.

Si vous avez un maximum de Θ vous êtes la boîte de chocolats au gingembre. Qui, bien sûr, accompagne le caviar et le plateau d’huîtres. Vous êtes prêt(e) à ne pas lésiner sur les dépenses pour que votre partenaire comprenne le sous-entendu : ce soir, la flamme passionnelle, vous la voulez dans votre lit. Lingerie fine, menottes, fouet, talons aiguille, canard en plastique… vous avez fait une razzia dans le placard pas si secret de Wilde. Mais prenez garde, avec votre inconscience et votre insistance, vous risquez de finir la soirée en tête à tête avec Wilde, pour une partie de déplaisir qui pourrait bien vous traumatiser à vie.

Cameron-Ginny.png

 

 

100px-Black_Ribbon.svg.png

 

 

 

 

Partager : Partage

[Sondage] Les chiffres de la Gazette

LesChiffresDeLaGazette.png

 

39 : Le nombre de topics où les participations au Noël de Feu ont fusé. Cette année, l'animation du directeur adjoint a déchaîné les foules ! Avec un record de participations, nous avons également observé une nette augmentation du nombre de tâches, en accord avec le nombre de chapitres du tome. Faut-il donc plus de travail pour avoir plus de participations aux concours ? La question se pose !

12 : Le nombre de surprises que vous obtiendrez cette année si vous êtes abonnés à la Newsletter de la Gazette du sorcier. On ne vous en dit pas plus, mais sachez que si vous lisez cet article, c'est probablement que vous avez déjà loupé ou reçu la première et que la deuxième attend bien sagement dans votre volière.

0 : Le nombre de membres du personnel de la Gazette ayant démissionné. Nous nous applaudissons tous avec joie en criant "bim, dans les dents" à notre ancienne malédiction, qui avait fait des ravages au sein de notre équipe. Espérons maintenant que notre malédiction ait mis les voiles pour toujours ! 

3 : Le nombre de mois sans Gardien des Lieux - bien que nous n'ayons jamais eu à proprement parler de Gardien des Lieux. Devons-nous bien le vivre ? Très bonne question. Tant qu'une armée de bandimons sauvages n'attaque pas l'école, j'imagine que la réponse est oui.

1 : Le nombre de nains dans le personnel. Il vient sans doute réveiller le Bdragon sous la montagne.

10 : Le nombre d'anniversaires que le site aura fêté cette année. Donc le nombre d'années qu'aura le site. Donc le taux de vieillesse de Poudlard12. Et le nombre d'années passées ici pour les vieux. Ce qui fait quand même 10 ans.

36729 : Le nombre de points gagnés par Serpentard pour la 39° coupe des quatre maisons. En plus de remporter le dernier trophée de l'année 2014, les vert et argent ont mis la barre haute en instaurant un nouveau record de points, du moins sur la V5. Comme si leurs chevilles avaient besoin de ça...

25 : Le nombre de défis RPGiques proposés par les Professeures de Métamorphose. Si vous voulez prouver que vous n'êtes pas des poules mouillées et accessoirement gagner quelques points pour votre maison, rendez-vous dans le bureau de miss Shawn et miss Mordoh... en espérant qu'elles ne soient pas d'humeur à vous manger tout crus.

3 : Le nombre de formations qui vont appliquer les soldes cette année. En plus de la salle de cours, n'oubliez donc pas de venir dans les bureaux des formateurs afin d'obtenir une réduction sur le prix de votre prochaine formation !

16 : Le nombre de créatures au choix pour l'adoption, suivant votre niveau en tant qu'éleveur. Pour cela, il vous suffit de contacter les professeurs qui sentent le plus et leur demander une créature de votre niveau pour bientôt avoir accès au club spécial VIP des éleveurs.

 

Article écrit par l'équipe de la Gazette et illustré par Sheila Brooks

 

100px-Black_Ribbon.svg.png

Partager : Partage

[Du côté des moldus] Whassup ?

 

whassup.png

 

 

Ce mois-ci, nous retrouvons dans l’actualité un nombre sans pareil de calamités. Mais outre le terrible fait que Mons soit devenue pour 2015 la capitale mondiale de la culture, nous ne pouvons nier la catastrophe arrivée à Paris au début du mois, ayant décimé nombre de nos collègues moldus et attaqué de plein fouet le monde de la presse. Acte purement antidémocratique selon le point de vue d’un grand nombre de personnes, il a rassemblé les foules et nous a fait ouvrir les yeux : toutes les horreurs du monde ne peuvent pas être résolues en les infligeant au monde magique. Raison pour laquelle la Gazette ne cherchera pas les causes pseudo-sorcières de la mort de Demis Roussos (bien qu’on pense fortement à la cause d’un sortilège de cheveux/poils drus) ou la parution du nouveau CD de Zaz qui fait saigner les oreilles de quiconque ose l’écouter. Vous devrez attendre un « retour à la normale » et le mois prochain pour votre Whassup habituel, donc !

 

Lexei-Chloe.png

 

 

100px-Black_Ribbon.svg.png

 

 

 

Partager : Partage

[Reportage] On se dandine chez Pieddodu

 

OnSeDandineChezPieddodu2.png

Bravo, vous avez réussi a charmer votre conquête dont vous rêviez depuis votre arrivée dans ce château. Philtre d'amour ? Impero ? Menace de servir de dîner aux acromentules du coin ? Peu importe la manière dont vous y êtes arrivés, l'essentiel est que vous ne passerez pas - une fois encore - votre Saint-Valentin, seul(e) dans votre dortoir, les bras chargés de boîtes de chocolats renvoyées à l'expéditeur. 

Bien, la prochaine étape serait donc de sortir votre partenaire afin d'obtenir une intimité digne de ce nom. En effet, ce n'est pas dans cette école surpeuplée que vous allez pouvoir vous adonner à vos familiarités en toute confidence. Et pour cela, la Gazette va vous donner LA bonne adresse. Car nous aussi, nous sommes amour et autres niaiseries, de temps à autre. 

Situé sur les bas côtés de la Grande Ruelle de Pré-Au-Lard, non loin du célèbre pub des Trois-Balais, le Salon de Thé de Madame Pieddodu est prêt à vous accueillir le plus délicatement possible. Ici, l'établissement vous promet des pâtisseries haut de gammes, allant d'une Guimauve-qui-n'en-fait-qu'a-sa-tête, au Mille-Feuilles à la crème de citrouille, vos babines seront elles aussi comblées. Mais un bécotage en compagnie de votre doux(ce) pourrait surement vous assécher les lèvres. Pas d'inquiétudes, car comme sont nom l'indique, le Salon de Thé de Madame Pieddodu saura vous désaltérer avec succès. Une tasse de thé à la rose, signature de l'enseigne, pourrait vous convenir. A moins que vous ne souhaitiez maltraiter quelque peu votre foie en commandant une des nombreuses boissons alcoolisées proposées ? Cette chère et redondante Mme Pieddodu pourrait vous apporter un Cosmocitrouille, ou encore un Seksy On The Rock. A consommer avec modération cependant, vous ne voulez pas atténuer vos performances par la suite, quel quelles soient. 

Venue la Saint-Valentin, vous aurez également le plaisir de consommer dans un décor rose atypique, qui ravira les plus candide d'entre vous. En effet, au dessus des tables agrémentées de mille et un ornement symbolisant l'amuuuur, de petits cupidons dorés volettent gaiement jetant de temps à autre des confettis roses sur les clients. Youpiii. 

N'attendez plus, et partez célébrer ce fameux Valentin, en bonne compagnie. Vous le valez bien, finalement. 
Destination testée par Proventus Tal Moundine et Chloé Yang, dont nous ne souhaitons pas savoir l'issue de leur soirée. Ou peut-être que si.

 

 

 

Morgan-Sheila.png

 

 

100px-Black_Ribbon.svg.png

 

 

 

 

 

Partager : Partage

[Le scarabée] Paroles de Scroutt

paroles_de_scroutt.png

 
Wilde pue du cu… bitus, mais ça n’a pas l’air de déranger Florence Shawn. D’ailleurs, à force d’enchaîner les cuites aux Trois-Balais avec elle, son adjointe Xania devrait faire attention à l’endroit où elle met son bambou. Certains que je ne citerai pas devraient se sortir ledit bambou du cu… bitus, toujours. Petit indice : ils portent le bleu, le bronze, et devraient lever le nez de leurs bouquins de temps en temps. Même que leur nom commence par la dix-neuvième lettre de l’alphabet. Pour revenir à Xania, remercions-la pour ce magnifique bizutage d’Adrian Mander en Cristina Cordula, une reine Moldue de la mode. Grâce à elle, le nouveau Professeur en Alchimie a enfin découvert sa vraie personnalité. Avec un peu de chance, le rose l’adoucira et le rendra un peu plus aimable (et légal) à l’avenir.

Coconut, par pitié, que quelqu’un se dévoue et vole ton tofumé. En décapitant tes canards au passage, histoire qu’on n’en entende plus parler jusqu’à la fin de nos jours et même après. Et si Alexeievna se met à faire “coin-coin”, c’est clair, je démissionne. Non, les canards ne dirigeront pas l’école et encore moins le monde, désolée de vous décevoir. La caféine non plus, tant qu’on y est. Au lieu d’en ingérer les litres et des litres pour mieux supporter son collègue Jackpotteur, Lust devrait tenter de l’amadouer avec du chocolat chaud. C’est bon le chocolat chaud. Surtout le chocolat blanc, avec quelques gouttes d’élixir d’Euphorie. Elle pourrait même en offrir à tous les Serpentard au passage, ça nous ferait un peu de vacances.

Bdragon pue de la Goule ; son haleine suffirait à rameuter une troupe de Bandimons en moins de deux secondes, vu qu’il n’arrête pas de manger des chèvres pas fraîches (Jennifer Baloïd a tout intérêt à surveiller ses arrières). C’est surtout un pervers sadique qui se complaît à nous proposer des animations d’une difficulté toujours croissante. Sûrement sa manière de se venger et défouler sa frustration de ne plus pouvoir participer à aucune animation du Château. A-t-il pensé à une autre option qui commence par un cube aux faces numérotées et qui finit par cette chose impossible avec Tom Cruise ? En parlant de dragons, Hanna Tomasz s’est laissée corrompre par ses nouveaux collègues. Il n’est pas trop tard pour que la pauvre et innocente ne devienne pas aussi tordue que les membres du personnel les plus anciens, à condition de limiter les dégâts dès maintenant.

Vanille-Rose et Proventus Tal Moundine sont magnifiques en Karadoc et Perceval. Je ne comprends pas comment Illisana peut aimer cette espèce de mocheté poilue et puante qu’est Tiky le lama cracheur. Ça fait beaucoup de pré-requis pour étudier les Théories de la Magie Noire ; pour un nain, Vesper semble avoir un égo surdimensionné. La nouvelle Capitaine de Gryffondor est comme un Troll : tellement doué qu’il trouve le moyen de s'assommer avec sa propre batte en dormant. Tout ceci est complètement décousu et n’a aucun rapport, vous m’en voyez désolée. Mais que voulez-vous, j’exerce mon droit à la liberté d’expression tant qu’il est encore temps.
 
Article de Lia R, illustré par Ginny Workey
 
100px-Black_Ribbon.svg.png
 

Partager : Partage

[Le scarabée] L'indigestion de Romilda

indigestion_de_romilda.png

 
Si vous êtes allés aux Trois-Balais récemment, que ce soit pour draguer autour d’un verre ou pour noyer votre mal-être dans un tonneau de rhum, vous aurez remarqué l’annonce d’une prochaine animation : Les Chocolats de Romilda. Le concept reprend une célèbre émission Moldue, les Z’amours, où des couples sont testés sur la connaissance qu’ils ont de leur partenaire. A la clef : un voyage tous frais payés… ou un divorce. Rassurez-vous, le jeu proposé par Xania Mordoh n’est pas uniquement réservé aux couples ; vous pouvez y participer entre amis, ou même avec un parfait inconnu (mais soyons réalistes, ce n’est pas vraiment conseillé).

Une question se pose cependant : quel intérêt Xania a-t-elle d’organiser cette animation ? En effet, il est difficile d’imaginer la Directrice de Serpentard soucieuse de distraire les clients des Trois-Balais... et encore moins prise de romantisme à l’approche de la Saint-Valentin. Alors pourquoi ? De la part d’un Poufsouffle, on aurait pu y voir une excuse pour s’empiffrer de chocolats sans culpabiliser. D’un Serdaigle, cela aurait été une ouverture à d’autres connaissances que celles des livres. Pour un Gryffondor, cela aurait été un moyen de mettre en avant un énième personnage (plus ou moins) célèbre issu de sa maison. Qu’en est-il d’une Serpentard ?

S’il est vrai qu’il n’est pas nécessaire d’être en couple pour y participer, il faut reconnaître que les célibataires sont particulièrement désavantagés au regard du concept. Est-ce alors un moyen de les déprimer encore davantage à l’approche de la Saint-Valentin, voire de les pousser au suicide ? Une autre hypothèse serait de montrer que la fête des amoureux peut aussi se célébrer entre copains… ou collègues. S'agirait-il d'un message implicite de Xania pour déclarer sa flamme à sa supérieure, Florence Shawn ? Rappelons que d’après un récent Sonorus, celle-ci aurait été surprise dans un placard à balai avec Wilde… Inutile de préciser à quoi ils étaient occupés, mais cela expliquerait cette tentative désespérée de Xania pour attirer l’attention de la sulfureuse propriétaire des Trois-Balais.

Un autre point est intrigant : pourquoi une vipère, censée abhorrer tout ce qui touche de près ou de loin aux Moldus, s’inspirerait-elle d’une émission télévé… visiotélé… tévilés… bref, d’une émission Moldue ? Sans oublier que Romilda Vane était une élève de Gryffondor, rivaux des serpents. La maison des vert et argent serait-elle en train de s’adoucir, de s’ouvrir à des choses qui leur étaient auparavant inconnues, à savoir la tolérance et la curiosité envers le monde non magique ? S’agit-il de la nouvelle politique de direction que Xania compte adopter ? Si tel est le cas, il est à craindre pour elle (ou espérer, tout dépend du point de vue) qu’elle subisse les foudres de Wilde.

Quoi qu’il en soit, des récompenses alléchantes sont destinées au duo vainqueur de ce concours : des points de maison, un peu d’argent, et même l’immense privilège d’être voicé sur le tchat jusqu’à la fin du mois de l’amour s’il remporte la finale. Si vous êtes intéressés, vous avez jusqu’au 14 février pour vous inscrire, seuls ou à deux, car l’animation se déroulera au grenier des Trois-Balais le lendemain de la Saint-Valentin. Peut-être pourrez-vous en profiter pour jouer les Cupidon entre Xania et Florence…

Cameron-Chloe.png

 

 

100px-Black_Ribbon.svg.png

 

 

 

 

Partager : Partage

Les conseils de Mamie McGo

MamieMcGo.png

Quel désespoir d’avoir reçu aussi peu de courrier le mois dernier ! A vrai dire, à part le professeur Slughorn qui me refuse l’accès au Club de Slug sous prétexte que je suis trop vieille – aberrant, n’est-ce pas ? –, aucune lettre ne m’a été adressée. J’aurais pourtant cru qu’avec l’approche de la Saint-Valentin, vous vous empresseriez de demander conseil à une femme expérimentée et sage. Bon, d’accord, juste expérimentée. Bien que je sois terriblement vexée, j’ai eu tout le temps du monde pour vous préparer quelques exemples à ne surtout pas suivre, si vous comptez draguer en vue de la fête des amoureux.


« T’es bien une sorcière toi, tu m’as ensorcelé. » C’est le comble de la banalité ; évidemment qu’une élève de Poudlard est une sorcière ! D’ailleurs, ce manque flagrant d’originalité vous vaudra effectivement d’être ensorcelé… d’un maléfice du Saucisson.

« Ta grand-mère était une Vélane ou tu as juste pris une potion de beauté super puissante ? » Inutile de déranger vos Professeures de Potions pour vous assurer que ce genre de déclaration est totalement ringard. On vous a déjà dit qu’il n’y a pas que la beauté qui compte ?

« Tu t’es fait mal en tombant du Ciel, mon ange ? » Même chez les Moldus cette phrase est un cliché vu et revu, c’est dire. Au mieux vous aurez droit à un sourire poli, un rire forcé ou un regard blasé vous signifiant poliment de passer votre chemin.

« Tu bois du rhum groseille ? Parce que t’es rhum-versante. » Si le jeu de mot pas très réussi fera sourire son destinataire, cela donnera de vous une image d’alcoolique fini. Ce n’est pas vraiment la meilleure manière de passer une soirée avec une conquête plutôt qu’avec vos verres de Whisky Pur Feu.

« T’as un sourire en sucre, j’ai envie de te dévorer ! » Cette phrase est à double tranchant. Soit le mot “dévorer” effraie son destinataire et lui fait prendre ses jambes à son cou. Soit il/elle saisit l’allusion aux Souris en sucre, les friandises qui font couiner, comprend de quelle manière vous comptez le/la faire couiner et vous assène une baffe magistrale en vous traitant d’obsédé(e). 

« On t’a jeté un Lancétincelles dans les yeux à la naissance ? » Sérieusement ? Rien ne vaut la bonne vieille réplique culte Moldue : « T’as de beaux yeux, tu sais. »

« J’ai besoin de Lorgnospectres, ta beauté m’éblouit. » Si vous faites allusion à ces étranges lunettes multicolores autrefois offertes par le Chicaneur, il y a de grandes chances pour que vous passiez pour un frappadingue et que plus personne ne vous approche à moins de sept lieues.

« T’es stupéfixante, ça te dit des berlingots à la menthe ? » A part la rime, quel est le rapport entre le Stupéfix et des berlingots à la menthe ? A moins de s’adresser à une Poufsouffle, cette réplique ne vend pas vraiment du rêve. Un petit tour à la Bibliothèque ne ferait pas de mal à votre expression verbale.

« Je voudrais être un Détraqueur et t’enfermer à Azkaban, comme ça je te garderais pour l’éternité. » A éviter, à oublier, à proscrire. C’est glauque à souhait et il faut vraiment être masochiste et/ou fou à lier pour apprécier la perspective d’une romance avec une personne qui se prend pour un Détraqueur.

« Je n’aurais pas besoin de la Salle sur Demande si je t’avais toi. » Que de poésie en vous ! L’effort de recherche est appréciable, mais cela fait un poil… désespéré. Ne donnez pas l’impression que vous passez vos journées à pleurer en admirant des photos de cette magnifique personne sur qui vous avez flashé. Même si c’est le cas.
 

Maintenant que vous connaissez les pièges à éviter pour approcher l’élu(e) de votre cœur, vous devriez passer une Saint-Valentin de rêve. A peu près. Normalement. Mais surtout, n’oubliez pas de me remercier en venant me tenir un peu compagnie. Vous ne voudriez pas briser le cœur de cette vieille mamie solitaire en cette période d’effervescence amoureuse, n’est-ce pas ? Je vous assure que séduire les fantômes du château en attendant de les rejoindre n’est pas une partie de plaisir.
 
Article écrit par Mamie McGo et illustré par Avery Pevensie
 
100px-Black_Ribbon.svg.png
 

Partager : Partage

- page 1 de 2

© 2009-2016 Poudlard12.com :: Propulsé par Dotclear