La Gazette du Sorcier - Edition Poudlard12

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi 1 novembre 2014

[Du côté des moldus] Whassup ?!

Vous avez bien profité de la fête Halloween ? Tant mieux ! Parce que le mois de novembre s’annonce froid et sombre et aucune réjouissance n’est prévue avant l’édition suivante, plus précisément, pour les fêtes de Noël. Pour ce morbide mois de novembre où seuls les morts sont célébrés: voici un tour d’horizon de ce qu’il se passe dans le monde moldu !

Ebola, tralalala !

Sous ce magnifique nom digne d’une agence de voyage exotique, se cache en réalité un virus terrorisant une grande partie du monde. Pas forcément les personnes directement concernées, mais plutôt tous les autres, craignant d’être touchés par la maladie. Attention donc si vous partez en voyage vers le continent africain, y aller ne pose pas de problème mais revenir chez vous risque de causer quelques soucis, car vous ne serez pas bien accueilli non plus.  Pour tout sorcier en déplacement, nous conseillons de prendre contact avec le Ministère pour connaitre les démarches adéquates et surtout éviter les contrôles médicaux Moldus.

 « Je vais bien »

Plutôt que de chercher des solutions face aux différentes catastrophes naturelles dans le monde, les Moldus ont développé le moyen de rassurer leurs proches pendant un désastre produit non loin de chez eux. En pratique, c’est une message envoyé via « Faissebouk » (une sorte de volière utilisant de l’élecdricité et non des hiboux), rassurant ainsi plein de gens sans se préoccuper d’envoyer du courrier ou de trouver un félétone. Problème : il faut de l’élecdricité pour y avoir accès. Ce qui manque fortement en cas de tusnamis, ouragans ou tremblement de terre. Les Moldus n’ont pas pensé à tout !

Kennedy, toujours d’actualité.

Car même les grands évènements du passé peuvent rester d’actualité. Des Moldus sont payés pour enquêter sur de vieux crimes plutôt que pour se concentrer sur la prévention des nouveaux. C’est le cas de meurtre du président américain John Kennedy, tué par balle (un petit objet qui n’a pas la forme d’une balle projetée pour tuer). Selon l’enquête, le président a bien été tué par arme à feu Moldue, mais on aurait pu éventuellement éviter le dommage si les gardes du corps n’avaient pas visiblement bu un peu trop la veille. Un garde du corps sobre aurait pris seulement 5 secondes pour faire barrage devant la balle, dans ce cas-ci, il était trop tard. Merci les Moldus. Kennedy doit être content d’apprendre la nouvelle depuis sa tombe.

C’est un arbre !

Certains voient un objet bien différent dans la nouvelle oeuvre réalisée par le Moldu Paul McCarthy installée Place Vendôme à Paris, amenant à la fois agression du créateur, grande polémique dans la population et débat sur l’art et la liberté d’expression, l’œuvre a finalement dû être retirée. Finalement, pour une sculpture appelée « tree », il aurait mieux fait de planter un arbre. C’est bien moins compliqué.

Amis compatriotes britanniques, la reine a accompli un acte très à la mode, ne servant à rien mais enthousiasmant visiblement la population moldue : le « twiiit ». Plutôt que d’envoyer un hibou ou parler à voix haute à l’aide d’un Sonorus, elle a utilisé un petit appareil fort coûteux, beaucoup moins utile qu’une baguette mais certes, moins crasseux qu’un volatile, pour envoyer un message à ses citoyens. Bravo pour elle. Ça ne va aider les personnes qui ont l’Ebola citées plus haut, mais nous ne pouvons visiblement pas trop demander à la royauté, celle-ci semble visiblement trop occupée. Le nouvel acte royal à la mode : le twiit

Rendez-vous au prochain numéro pour connaître la suite de l'actualité moldue. Car ces êtres bien étrange et fascinants à la fois, s'attardant sur des questions bien étranges, nous rappelant à chaque fois que la magie nous est quand même bien utile et que nous sommes très bien chez nous.


Nora-Avery.png






Partager : Partage

[Reportages] Promenons nous dans les bois...

Promenons_nous_dans_les_bois.png

En cette édition portée sur Halloween, j'ai cherché la destination de rêve qui pourrait s'y rapporter. Et je l'ai trouvée. Préparez-vous donc à courir très vite, à hurler très fort, et pour les plus pétochards, la Gazette met à votre disposition plusieurs sous-vêtements enchantés par l'Impervius afin de pallier à vos problèmes d'incontinence.

Direction le pays du Soleil-Levant, et c'est donc après plusieurs heures d'attente au Ministère que l'on m'a finalement donné l'attestation d'utilisation de portoloin. J'arrive donc non loin de la fameuse ville de Tokyo, afin de visiter la fameuse forêt d'Aokigahara. Au pied du fameux Mont Fuji, cette forêt légendaire renferme de sombres secrets. Son simple nom fait frémir les japonais, qui la surnomment parfois Jukai, comprenez "La mer d'arbres".

En effet, une très sombre histoire plane sur les cimes de cette forêt. Cet endroit est considéré comme le plus hanté du Japon. La forêt d'Aokigahara semblerait habitée par une énergie maléfique menant à la perte des pauvres âmes aventureuses qui osent y pénétrer. C'est donc avec tous les grigris que Blondie a pu me fournir que j'entre dans cette forêt. Le feuillage bien dense des nombreux arbres semble filtrer la lumière, c'est donc dans l'obscurité que je m'aventure. Le sentier est difficilement praticable et plusieurs crevasses sont présentes. Cela est dû notamment au fait que le sol de la forêt s'est sculpté à la suite d'une éruption volcanique. Je me ramasse donc gracieusement à plusieurs reprises. La baguette levée afin de m'éclairer un minimum, le silence est total, seul le bruit du vent vient l'interrompre, comme une complainte sinistre à en faire glacer le sang de Milk Mélon.


Aokigahara_forest_01__2_.jpg
Les rumeurs parlent d'esprits peuplant cet univers végétal. Les japonais les surnomment Yureï. Prêts à infliger toute la misère et la malchance aux vivants s'aventurant un peu trop loin. Me remémorant les cours de Kaya Landers et de Camsh, je me pare à toute mauvaise rencontre potentielle. En effet, la forêt est connue pour être le théâtre de nombreuses morts accidentelles, ou pas. Beaucoup d'ossements de pauvres randonneurs bien trop téméraires sont encore découverts aujourd'hui peuplant les nombreuses crevasses camouflées par la mousse drue. Mais le danger n'est pas seulement extérieur dans cet enfer vert, car l'esprit peut jouer de très mauvais tours. En effet, le paysage étant très similaire crée dans votre esprit une distorsion des sens qui favorisera votre perte. De ce fait, toutes les direction qui s'offriront à vous se ressembleront. On raconte également que les instruments de direction moldus comme les boussoles ou les G.P.S (Global Positioning Sorcerer ?), ne fonctionnent plus lorsque la lisière de la forêt est franchie. Les plus terre-à-terre pensent qu'il s'agit de la magnétite du sol volcanique qui crée ces dysfonctionnements. D'autres en revanche racontent qu'il s'agit là de la première manifestation des esprits prêts à vous piéger. 


IMG_59052.jpg


Je bénis cependant le fameux sortilège des Quatre-Points qui semble ne pas être affecté par cette étrange malédiction. Je sors donc de cette forêt indemne. Peut-être est-ce dû au flacon de Felix Felicis que j'ai piqué dans les cachots de Miss Dynamite, allez savoir. 
Mais de nombreuses questions sans réponses planent encore sur Aokigahara. Que se passe-t-il véritablement dans ce labyrinthe végétal ? Quel est le mystère qui repose en son cœur ? Beaucoup ont essayé de trouver la solution mais personne n'est revenu pour le dire… Oserez vous ?


Morgan-William.png






Partager : Partage

[Reportages] Un rédac' c'est quoi ?

Un_redac__c_est_quoi.png

Comme vous avez pu le remarquer, les rédacteurs de la Gazette ont grossi leurs rangs avec l’arrivée de ProventusMorgan et Cameron. Du sang neuf, un vent frais et surtout, des petits nouveaux qui empiètent sur les habitudes des plus anciens, ceux-ci bougonnant dans leur coin. Mais après tout, c’est quoi un rédac’ de la Gazette du Sorcier ? Portrait de différentes façons de travailler dans une salle de rédaction.

Votre contrat de travail vous dit d’écrire au moins trois articles par édition et de participer à la vie de la salle de rédaction. Si vous êtes comme Cameron, vous ferez au minimum cinq articles et vous installerez vos quartiers dans les bureaux de la Gazette. Dès le 2 du mois, vous avez déjà vos idées et avant que les plus anciens se rendent compte que la moitié du mois est bien arrivée, vos articles sont déjà rédigés, illustrés et postés. Vous prônez l’efficacité mais on sait bien qu’une fois le travail accompli, vous vous prélassez gentiment jusqu’au mois prochain, un cocktail dans une main et Sorcière Hebdo dans l’autre.

La Gazette, c’est aussi un esprit d’équipe et un travail commun. Si vous êtes comme Morgan, vous chercherez l’avis et l’approbation de vos collègues et de votre Rédactrice en Chef avant de poster vos idées et vos articles. Certes, cela prend plus de temps et demande plus de discussions, mais vous aurez la fierté du travail bien fait et plaisant à la majorité de l’équipe. Le plus gros défaut, c’est d’accepter les critiques, même si celles-ci son négatives. Mais après tout, personne ne sait ce qu’il se passe dans la salle de rédaction avant la publication, vous passerez vite cette barrière surtout quand la fin du mois approche.

Même si le journal fonctionne à travers une équipe, c’est surtout beaucoup d’écriture à faire chacun de son côté. Travaillant en bibliothèque, griffonnant dans votre dortoir ou méditant assis sur le siège de vos toilettes, il n’y a pas une méthode meilleure qu’une autre pour pondre un article. Par  contre, il faut savoir gérer les délais. Si vous êtes comme Proventus, vous attendrez le dernier moment pour faire connaître vos propositions d’articles, à la limite du retard, mais ainsi, plus personne ne peut plus rien vous dire,

par manque de temps avant la publication de la prochaine édition.

Au final, la Gazette regroupe une série de rédacteurs bien différents, mais possédant la même envie d’écrire. A travers la vie du château, que ce soit pour la transmission d’infos ou l’échange de ragots, c’est avec le même plaisir que vos rédacteurs prennent leur plume afin de produire les mots que vous lisez chaque mois dans votre journal préféré. Quelle importance de qui nous sommes ou comment nous fonctionnons ? Au final, c’est le résultat qui compte. Le journal que vous tenez entre vos mains est bien la preuve de ce qu’une flopée de rédac’ arrive à faire. Donc, pour répondre à la question, un rédac’ à la Gazette est porté par son envie d’écrire et c’est ce qui prime sur tout le reste.


Nora-William.png






Partager : Partage

[Le scarabée] Ça swingue pour Halloween

Ca_swingue_pour_Halloween.png

Ca_Swingue_pour_Halloween.jpg

Article de Lia R, illustré par William Jones.

Partager : Partage

[Le scarabée] Halloween, mais quel lendemain !

Halloween__mais_quel_lendemain.png


Halloween est, comme tout le monde le sait, la fête qui fait le plus frissonner. Chez nous, chez les sorciers, c'est peut-être encore plus vrai, car tout est réel. Et quand on veut se faire peur, on n'y va pas par quatre chemins, on utilise ce qu'il y a de plus efficace histoire que tout le monde puisse passer une bonne soirée. Tout le monde s'amuse, hurle de peur, s'effondre ou rigole, en bref tout le monde participe, à moins d'être cloué au lit avec 42 de fièvre. Mais généralement, on préfère éviter ça. Et une fois que la soirée, ou plutôt la nuit pour certains, est terminée, c'est l'hécatombe. Chacun dort ou il peut et on a qu'un seul moment de répit avant que le château ne se réveille et ne se demande ce qu'il s'est réellement passé. 

Cette année, les conséquences sont plus ou moins terribles selon notre considération du terme "lendemain de fête". Pour ceux qui sont habitués à faire la fête pour n'importe quelle raison à n'importe quel moment de l'année et qui n'ont pas peur d'affronter leur côté sombre de fêtard qui a abusé de la boisson, c'est un lendemain normal. Pour les autres, qui découvrent les joies de la fête et surtout celles de Halloween, les résultats sont multiples en varient en intensité, allant du cauchemar qu'on ne veut jamais refaire à la découverte d'un univers sensationnel dans lequel on a hâte de pénétrer à nouveau. Il en va de même à Poudlard12, mais je vous laisse découvrir tout ça par vous même. 

L'alcool étant interdit aux mineurs, c'est évidemment l'interdiction qui aura été la plus contournée de la soirée. Car qui dit fête, dit envie de s'amuser ; les adultes du château boivent (à part Eoline qui ne peut étrangler une goutte d'alcool mais qui a fait comme si elle s'était enfilé 3 bouteilles à elle seule en faisant passer l'eau pour de la vodka), donc les plus jeunes veulent boire également. Et puisque les adultes ont déjà trop bu dès le début de la soirée, il est facile pour les mineurs de chopper quelques bouteilles dans des endroits secrets et de se les enfiler, peut-être un peu trop rapidement d'ailleurs... C'est comme ça que nous retrouvons en plein milieu de la nuit à l'infirmerie des élèves qui souffrent d'ivresse et qui cherchent désespérément l'infirmière qui est partie festoyer avec ses collègues. D'autres sont retrouvés un peu partout dans le château, n'ayant pas réussi à atteindre les toilettes les plus proches et s'étant écroulés sur le sol tandis que d'autres encore se sont tout simplement endormis après avoir trop bu. Quels ravages fait l'alcool, parfois... Mais pour autant, les élèves ne sont pas les seuls dans ce cas. Qui a dit que seuls les mineurs finissent dans un état assez lamentable ? Eh bien c'est un vilain mensonge, car Coconut Dynamite a été retrouvée endormie près des Cachots, sans avoir réussi à y parvenir, visiblement. Elle était pourtant proche du but, la pauvre. La nuit n'aura pas du être si confortable que ça. Grace Asselhoven, quant à elle, a été retrouvée étendue dans le parc de Poudlard 12, la tête dans la terre. Elle a du tomber, vu l'état dans lequel elle a terminé, pensant qu'elle se trouvait dans son milieu naturel. Tout ça pour dire que nos chers collègues réagissent également un peu de la même manière que nos chers élèves. Pas seulement à cause de l'alcool, car nous avons déjà retrouvés quelques cadavres de substances illicites auprès de quelques uns, dans un recoin de couloir où la personne l'aura oublié parce qu'elle n'avait plus les idées claires ou qu'elle pensait peut-être qu'il s'agissait d'une bonne cachette. D'après ce que j'ai pu entendre, la direction aurait décidé deporter plus d'attention à ce petit incident, même si nous avons la preuve que ce genre de choses n'arrive que pendant ce type de soirées. 

Ce qui est assez drôle aussi, c'est de voir le nombre de personnes qui défilent à l'infirmerie le matin pour voir l'infirmière, elle aussi un peu bien sonnée et marquant le contrecoup de la veille, afin d'obtenir quelque chose contre les maux de ventre ou les maux de tête. Eh oui, dur dur de tenir après une soirée pareille. Même si plusieurs personnes, autant des membres du personnel que des élèves, ont semé un peu de leurs entrailles partout dans le château et notamment dans les Salles Communes et en Salle des Bibliothécaires. C'est Deborah qui va en avoir, du boulot, pour nettoyer tout ça. Sans compter que elle aussi va avoir un peu de mal si l'on considère la soirée de folie qu'elle a passé aux côté de Wilde, à raconter tout et n'importe quoi. 

Mais ce qui est vraiment drôle, c'est de voir les visages de ces personnes interloquées et incompréhensives de leur état de la veille. Elles ne croient pas un mot de ce que vous pouvez bien leur dire sur leur comportement au cours de la fête. C'était par exemple le cas d'Alexeievna, qui n'a pas été capable de croire qu'elle avait fait les yeux doux à William, son collègue de la Gazette, pendant une bonne partie de la soirée, avant de se prendre un joli râteau par ce dernier. "Non non, je n'ai jamais pu faire ça. William et moi.. Beh ça n'aurait jamais marché, alors pourquoi tenter le diable, hein ?". Il faut dire que quand on a un peu bu, on a tendance à tout oser, et travailler avec un collègue assez sexy, ça fait s'imaginer parfois des choses. Même Emy Denver, notre charmante bibliothécaire et adjointe, n'a pas cru un mot de ce que lui disait Asphalte lorsqu'elle lui a raconté qu'elle était montée sur une table de la Grande Salle en se mettant à chanter les Bizarr Sisters et en enchaînant une macarena ainsi qu'une danse du ventre afin d'aguicher les quelques prétendants qu'elle pourrait avoir. "Non, non, je n'aurais jamais pu faire ça, je sais pas danser, et puis il faudrait être fou pour monter comme ça sur une table pour faire ça". En effet, elle ne sait pas danser, c'est pourquoi le résultat avait été si désastreux. Et tous ces éléments sont vraiment arrivés, vous pouvez me croire. On retrouvera certainement bientôt quelques photos qui circulent de ces fameux moments. Mais je crois que personne n'est réellement pressé de voir ça.

D'autre part, Halloween était supposé être la soirée où Wilde effraie plus encore les élèves que d'habitude (ainsi que certains de ses collègues par la même occasion) et pourtant, il paraît qu'un pari aurait été lancé la veille de la soirée de Halloween avec comme récompense la chose suivante : la possibilité de jouer le rôle de Wilde pendant quelques heures tandis que lui doit jouer le rôle de la personne qui aura gagné le pari. Mais pour cela, il fallait réussir à surprendre Wilde et à lui faire peur, ce qui était presque un défi impossible, d'autant plus qu'il était prédestiné à être le plus terrifiant avec son costume de zombie. Autant vous dire que le défi a été largement relevé, qui plus est par une élève de Gayffondor, qui porte le nom d'Amy Pont. Malheureusement nous n'avons pour l'instnt aucune information sur la manière dont elle s'y est prise, seulement qu'elle y est parvenue. La voilà donc prête à se mettre dans la peau de notre nouveau DA, un peu de la même façon qu'ils avaient échangés leur personnalité avec Coconut. Reste à savoir si lui acceptera de jouer le jeu et ce n'est pas chose aisée, car il fulmine depuis qu'il s'est levé, enfin si l'on considère qu'il s'est couché à un moment donné, ce qui n'est pas sûr du tout. Il essaie de ne rien laisser paraître, et pourtant, dieu sait qu'il se maudit d'avoir été pris d'une petite frayeur et qui plus est par une élève de Gryffondor. "Serpentard, passe encore, ils en ont dans le ventre et ils ont de quoi faire peur pour certains. Prenez Sheila par exemple, rien que sa tête peut effrayer le prmier venu, ce qui n'est pas le cas d'un Gyffondor, encore moins d'un Poufsouffle". Vous l'aurez compris, Halloween l'aura placé dans une situation particulièrement inhabituelle pour lui. 

A ma grande surprise, cependant, quand je suis descendue avec une bonne gueule de bois prendre un semblant de petit déjeuner dans la Grande Salle en milieu de matinée, j'ai pu me rendre compte que tous ceux qui étaient présents, peu importe l'état dans lequel ils se trouvaient, semblaient avoir passée une bonne soirée, voire même une bonne nuit. La fête a donc été plutôt bien organisée puisqu'elle a su plaire autant, ou alors c'est son manque d'organisation qui lui a valu son succès. Pour savoir ça, il faudrait que je questionne toutes les personnes ayant participé, mais ça me prendrait trop de temps. Et puis, tant qu'on s'est amusé, je crois qu'on peut se permettre de laisser le reste de côté, en attendant la prochaine nuit de Halloween à Poudlard12. En espérant que comme cette année, il n'y ait aucun mort. Après tout, c'est ça que nous fêtons.


Blondie-William.png






Partager : Partage

[Le scarabée] Les rumeurs de Lia R

Les_rumeurs_de_Lia_R.png
Au cours du mois, j'ai pu déambuler dans le château, empruntant des passages secrets peu connus et écoutant aux portes même lorsqu'il ne fallait pas. 
Je peux en conclure que l'on vous cache encore beaucoup de choses dans ce château !


Après avoir rendu sa plume rouge et ses livres de Miranda Fauconette, Wilhemina Compton aurait hurlé à la pleine lune avant de s'enfoncer dans la forêt interdite et rejoindre la meute de loup-garous qui y a élu résidence. Retrouvera-t-elle Patthy Ghe'z et autres disparus ?


Après Wilhemina qui s'éloigne dans la forêt, ce fut au tour de Deborah Chloé Parker de quitter son poste de formatrice puis Cirucci Thunderwitch de laisser ses fonctions de professeurs à son adjointe. Trois démissions en moins d'un mois, la salle des professeurs serait-elle hantée d'un esprit dépressif ou Phillipe Von Schwarzbaum aurait-il décidé de s'en prendre à ses collègues maintenant qu'il ne peut plus passer ses envies de meurtres sur ses rivals de TLO ?


Vous n'êtes pas sans le savoir, mais plusieurs professeurs de la maison Serdaigle se sont transformés en zombie. Wilde aurait-il provoqué à nouveau une invasion de ces non-morts dans le château alors qu'il faisait des recherches pour ses cours ?


La malédiction de la Gazette a encore frappé. M'en étant moquée dans l'édition précédent en annonçant trois démissions, le mauvais sort a décidé de frapper et de nous enlever... Trois membres ! Non seulement Ignatus Pratchett a-t-il respecté mon annonce le mois précédent, mais en plus Florence Shawn et Xania ont décidé elles aussi de prendre la porte. Sans nos deux professeurs de métamorphose dans nos locaux, qui rendra à Alexeievna son apparence normale lorsqu'un rédacteur énervé par ses remarques décidera de la transformer en chameau ?


L'équipe des Trois-balais semble être dans une mauvaise passe. En effet, les membres du pub n'arrivent même plus à trouver des idées d'animations et doivent désormais recourir à l'aide d'outsiders pour faire bouger un peu leur bar. Après une animation proposée par Emy, une par Bdragon, une autre par Eoline et Ginny et l'annonce des soirées d'intégrations des PeC, on peut se demander si les #Trois-balais n'ont pas été le premier garde-manger de nos professeurs zombies.


La direction a annoncé plusieurs changements pour cette coupe. Après un départ en fanfare avec le déplacement de la section HP, le renouvellement du monde Magique et le recrutement de PeC, on attend encore désespérément que les trois derniers projets se mettent en place. Une question est en tout cas sur toutes les lèvres : Mais où sont passées les B.U.S.E.S. ?
Article écrit par Lia R et illustré par William Jones

Partager : Partage

[Conseil de Mamie Minerva] Lettre ouverte

Mes chers enfants,

 

Ce mois-ci, je n’ai reçu aucune lettre de votre part, et j’en viens à me poser un grand nombre de question. Ma première fut de savoir si mes réponses dégageaient une odeur de personnes âgées pestilentielles – mais je sais que ce n’est pas le cas, personne n’en est mort. Les suivantes furent un peu plus sombres, je le crains.

 

Mon inactivité de ce mois m’a fait remarquer à quel point le château semble s’endormir avec l’automne présent. Est-ce à cause du froid, jeunes gens, ou bien partez-vous réellement de notre château pour rejoindre la civilisation moldue ? Vous savez, dans ma jeunesse, j’ai été attirée par ce monde, croyant que mon amour pour un homme sans pouvoir suffirait pour faire vivre la magie. J’ai eu tort, je suis revenue à Poudlard, et à défaut de mari, je me délecte chaque jour de la magie de ce lieu.

 

Cependant, les nouvelles générations ne semblent pas être du même avis que moi. Est-ce parce qu’elles n’ont pas connu les périodes de troubles ? Et l’apparition d’une belle magie pour remédier à la noirceur du monde ? Peut-être. Pourtant, je vous l’assure, Harry Potter restait un petit être prétentieux – vous ne mourrez pas de ne pas l’avoir connu. Mais vous mourrez si vous ne vivez pas de magie.

 

Aussi, j’ai hâte de voir les couloirs de ce château s’animer comme autrefois, j’ai hâte de croiser les professeurs en grande discussion avec leurs élèves et j’ai hâte de continuer d’apprendre et de m’éblouir chaque jour pour la magie. J’ai hâte de voir un regain d’énergie, de suivre vos petites histoires qui font que vous finirez par être de grands sorciers et j’ai hâte, terriblement hâte, que vous fassiez en sorte que la magie ne s’arrête jamais.

 

Parce que personnellement, j’ai perdu ma baguette – et ce n’est pas pratique pour fermer la serrure de la porte des toilettes quand on y est et qu’on a perdu la clé. La magie s’était arrêtée.

 

Faites en sorte que ça ne recommence pas… ou achetez des clés pour toutes les toilettes du château.

 

Votre dévouée Mamie McGo.

Partager : Partage

Horoscope halloweenesque

Horoscope_Halloween_109.gif


Les déguisements sont tout à votre honneur en ce mois qui célèbre la fête des morts. Quel déguisement sera le meilleur pour vous, quel masque devrez-vous faire tomber ? Qu'avez-vous à cacher derrière votre belle grande cape ? C'est ce que nous voulons tous savoir... 

Citrouille
Du 22 avril au 21 mai


Ce mois-ci, on vous offre une grande bouche, profitez-en pour lâcher un peu ce que vous avez sur le cœur, même si ça doit vous en coûter, avec un peu de modération cependant. Au pire des cas, tout le monde aura fait la fête et oubliera bien vite vos bêtises si vous n'avez pas su vous y prendre correctement pour qu'il n'y ait aucune conséquence. 

Fantôme
Du 22 mai au 21 juin


Vous apparaissez, vous disparaissez... Vous avez du mal à être constant(e) dans vos relations avec les autres et vous tentez de vous cacher par moments pour éviter de faire face aux événements. Mais ce n'est pas en vous recouvrant d'un voile blanc que les choses se feront par magie, car on voit toujours vos yeux au travers des trous !

Sorcière
Du 22 juin au 21 juillet


Vous êtes rancunier, vous n'aimez pas les critiques et pourtant vous subissez assez ces derniers temps. Ressaisissez-vous un peu, ne laissez pas les autres se moquer de votre nez ou de vos verrues, ou même des poils qui vous poussent sur les endroits les plus bizarres de votre corps. Vous savez mélanger les choses qu'il faut pour rendre malade celui qui boira ça. Alors servez-vous en. 

Zombie
Du 22 juillet au 21 aout


Les nuits sont courtes, vous palissez. Vous avez même la flemme de coiffer vos cheveux le matin, mais ça ne vous pose aucun problème de sortir dans la rue et dans les lieux publics en marchant également comme si vous aviez quelques problèmes de motricité. Par contre, vous aurez toutefois du mal à courir au risque de tomber, et je peux vous assurer que ce n'est pas forcément attirant de voir quelqu'un dont la peau tombe à moitié en lambeaux et dont les paroles sont plus ou moins inintelligibles.

Squelette 
Du 22 aout au 21 septembre


Vous avez la peau sur les os, c'est le cas de le dire. On vous fait souvent remarquer que vous avez un petit nez, des joues maigrichonnes et que vous avez les os pointus ? Ce n'est peut-être pas pour rien. Essayez les gâteaux à la citrouille et tout ce que vous pourrez avaler de sucré pendant Halloween, vous prendrez peut-être quelques kilos qui en raviraient plus d'un.

Detraqueur 
Du 22 septembre au 21 octobre


Alors comme ça, vous avez perdu l'usage de la parole ? Comme c'est dommage. C'est certainement dû à un traumatisme récent, qui vous a par la suite poussé à arborer cet accoutrement qui en effraie plus d'un. Pourtant, vous portez plutôt bien la cape, c'est un fait, même si personne ne la porte mieux que Janus, avec sa grande stature et ce qu'il impose. Mais si l'usage de la parole continue à vous faire défaut d'ici peu, utilisez le système de pancartes, même si ça vous prend plus de temps. 

Prisonnier 
Du 22 octobre au 21 novembre


Enchaîné, vous traînez votre boulet à la jambe et cela vous rend plus malheureux encore. Essayez de comprendre ce qui vous arrive et vos erreurs passées, vous arriverez peut-être à quitter plus facilement votre tenue rayée qui, il faut l'avouer, ne doit plus sentir très bon après tout ce temps portée sur vous. Enfin, au moins vous n'avez pas encore hérité de la folie de certains qui se retrouvent bloqués seuls en haut d'une tour pour n'importe quelle raison. 

Chasseur sans tête
Du 22 novembre au 21 décembre


Depuis que vous avez perdu la tête, vous semblez tout de même être apprécié dans votre entourage et accepté au sein du groupe. Peut-être que vos proches vous préfèrent au final comme vous êtes maintenant, parce que vous utilisiez trop votre tête avant ? Toujours est-il que vous pouvez continuer à vous amuser, car votre tête est ma foi irrécupérable, comme vous vous en doutez. 

Mangemort 
Du 22 décembre au 21 janvier


Votre côté sombre ressort pour votre plus grand bonheur, mais attention aux idées que cela peut susciter dans votre entourage. C'est vrai que c'est sympa d'avoir un petit côté machiavélique, mais si j'étais vous, je me méfierais de tout ce qu'on raconte à ce propos. Êtes-vous bien sûr que vous vous engagez sur la bonne voie ? 

Vampire 
Du 22 janvier au 21 février


On vous a déjà dit de ne pas laisser traîner vos dents partout... Non pas que vous vieillissez et que votre dentier traîne comme ceux des vieux, mais ce n'est parce que les cous des jolies minettes de poudlard12 vous attirent que vous devez vouloir y planter les crocs à tout bout de champ. Inspirez-vous des séries moldues, elles comprennent bien comment il faut s'y prendre, parfois. 

Loup Garou
Du 22 février au 21 mars


Les changements d'humeur et d'apparence, ça, vous connaissez ! Les nuits de pleine lune ne vous réussissent pas franchement en ce moment, vous feriez peut-être mieux de prendre quelques jours de vacances lorsque la prochaine pleine lune sera prévue. Privilégiez un endroit assez paisible où rien ne pourra arriver. Emmenez un peu de compagnie, sauf s'il s'agit d'un chat, d'un hibou, d'un crapaud, d'un humain, en bref tout ce qui peut être susceptible d'être mangé. 

Clown 
Du 22 mars au 21 avril


On vous a déjà dit que vous faisiez peur aux petits enfants avec votre grande bouche, votre nez rouge et vos cheveux orange ? Ce n'est pas avec quelques sucettes sorties du sac de Bdragon que vous réussirez à les amadouer en leur faisant oublier la peur. Il faudrait songer à faire quelques efforts en terme d'apparence, car vous n'êtes pas des plus glamour. Et pour le côté social, mettez de côté le rire et les regards pervers, ça ira beaucoup mieux, on vous le promet.


Blondie-William.png








Partager : Partage

[Jeux et concours] Hou-hou. Hou-hou. Who... are you?

Who_are_you.png


Il est cinq heures, Poudlard s'éveille. Nous sommes le premier novembre et la Gazette doit être publiée. Lia R attend en vain que ses Rédacteurs et Photographes se manifestent. Elle décide de partir à leur recherche et les trouve dans la Grande Salle, endormis les uns sur les autres. Le problème, c'est qu'ils ont encore leurs déguisements d'Halloween. Aidez-la à deviner qui se cache sous quel déguisement ! Pour vous aiguiller, elle vous propose un compte-rendu de la soirée, ainsi que la liste des déguisements et des membres de l'équipe.

« Pour la nuit des monstres, tout le Château s'est réuni lors d'une fiesta inoubliable. La plupart ont revêtu leur plus beau déguisement, d'autres ne se sont pas cassé la tête et se sont contentés de venir sous leur forme Animagus.

Cela a donné lieu à des scènes surréalistes, comme un Mangemort en pleine conversation avec une jeune recrue ravie d'avoir rejoint un nouveau dortoir. Ou encore un Troll timide dégustant du poulet sauce citrouille en solitaire, n'osant parler à personne. Et surtout pas à sa Préfète, visiblement sous l'influence de la sanguinaire Milk Mélon.

La palme revient tout de même au Photographe en Chef qui n'était plus si certain de faire de vieux os, face à un Scroutt à Pétard lui contant son avenir. Le tout sous l'œil attentif de Bjarni.
 »
Jeu_Gazette_109.png
Le podium sera constitué de ceux qui auront le plus de réponses justes. Et en cas d'égalité, ce sera la rapidité qui vous départagera.
  • Médaille d'or : 30 points et 5 Gallions
  • Médaille d'argent : 20 points et 3 Gallions
  • Médaille de bronze : 10 points et 1 Gallion
Pour les autres, ce sera 5 points de maison si vous avez au moins six bonnes réponses.

Les participations seront à envoyer dans la volière de Cameron O'Brien avec un titre explicite, avant le 28 novembre.

Cameron-Avery.png

Partager : Partage

[Jeux et concours] Les Doxys vous mettent à l'épreuve

Les_Doxys_vous_mettent_a_l_epreuve.png

Le mois dernier, je vous proposais le jeu Un Doxy parmi les fées, où vous deviez trouver des intrus dans cinq séries de mots. Les réponses étaient : Azkaban - Bombarda - Nimbus - Licorne - Peeves. Ce mois-ci, je vous propose un concours où vous devrez rédiger un article incluant obligatoirement les cinq mots précédents.


Mais encore ?


    → Pour les plumes en herbe.
Il s'agit d'écrire un article, peu importe la forme : sur Poudlard12, sur le Monde Moldu, un horoscope, une interview, un test, un début de feuilleton... Bref, la seule contrainte est d'inclure les cinq mots imposés au moins une fois dans votre article, peu importe l'ordre. Vous pouvez participer en binôme si vous le souhaitez, mais dans ce cas les éventuelles récompenses seront divisées entre les deux membres du binôme.

    → Pour les graphistes en mousse.
Pour vous, deux possibilités. Vous pouvez proposer un article graphique (une BD, un horoscope illustré... lâchez la bride à votre imagination !) avec la même contrainte que les écrivains, à savoir d'intégrer les cinq mots imposés au moins une fois dans votre article, peu importe l'ordre. Ou alors, vous pouvez former un binôme avec une "plume en herbe" et illustrer son article.

On gagne quoi ?


Pour chaque catégorie : 
• Première place → 20 points de maison et les vainqueurs auront le plaisir de voir leurs productions publiées dans la Gazette de décembre. Ils seront donc rémunérés, à raison de 5 Gallions pour une illustration et 8 Gallions pour un article.
• Seconde place → 15 points de maison. (Cependant, en fonction des participations reçues, la Gazette se réserve le droit de ne pas attribuer cette récompense.)
• 5 points de maison seront également accordés à chaque participation construite et respectant les règles.

C'est fini ? Faut que j'aille en cours, moi...


Vos participations sont à m'envoyer (Cameron O'Brien) avec un titre explicite avant le 25 novembre 2014, minuit (heure française). Ma volière est également ouverte si vous avez des questions à me poser, mes serres ne sont pas dangereuses !
Cameron-William.png

Partager : Partage

Publicité de Novembre



Publicité de William Jones

Partager : Partage

page 2 de 2 -

© 2009-2019 Poudlard12.com :: Propulsé par Dotclear