La Gazette du Sorcier - Edition Poudlard12

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 1 août 2014

Editorial

Chers lecteurs, chères lectrices, 
la Gazette fait face à l'été avec autant de crainte qu'une mamie face à une canicule surprise. Et nous avons raison de nous méfier. En effet, nous regrettons la perte de Wilhemina Compton, décédée par déshydratation surprise. Prendra sa place William Jones, ainsi qu'un pack de bouteilles d'eau... et pour faire face à ce triste retournement de situation chez les photographes, je vous invite à en apprendre un peu plus sur nos deux PheC en lisant l'article Selfies Comparés. 
D'ailleurs, je vous invite à aller lire tous les articles, du début jusqu'à la fin, de Xania en lorgnospectre jusqu'à Florence en vacances, de Nora aux poils de loup jusqu'à Blondie et les sucreries. Faites aussi notre petit jeu, découvrez les meilleures vacances de juillet et surtout, surtout, prenez du bon temps en nous lisant. 
A vous les studios !
Alexeievna-Edito.png












  

Rapeltout
Suivi des grands événements de l'école, coupes, changements du personnel, etc.

Le club de Slug : la nouvelle élite de P12 ?
Article écrit par Nora Bailyn et illustré par William Jones.

Chambranle dans les maisons
Article écrit par Alexeievna et illustré par William Jones.

La plume à papote
Entrevues avec un ou plusieurs personnalité(s) P12ienne(s), souvent en relation avec un thème précis.

Qui est au top, qui fait un flop ? 
Article écrit par Blondie et illustré par Ignatus Pratchett

Selfies comparés
Article écrit par Alexeievna et illustré par Ignatus Pratchett.

Rencontre avec un loup-garou
Article écrit par Nora Bailyn et illustré par William Jones.

Les Oreilles à rallonge
Les petits histoires que nos oreilles affûtées ont pu entendre, les informations croustillantes sur les plus grands secrets vainement dissimulés... 

P12 Whispers
Article écrit par Alexeievna et illustré par personne

Le château prend la parole 
Le personnel du château prend la parole et vous dit la vérité sur ce qu'il se passe ou va se passer dans notre chère école.

Des Directeurs Adjoints sous Zizi Coin Coin
Article écrit par Wilde & Coconut Dynamite et illustré par Wilhemina Compton.

Les Babillages Inquisitoriaux 
Par l'équipe de la BI, illustré par Chloé Yang.

La chronique des bibliothécaires
Par l'équipe de la Bibliothèque, illustré par Avery Pevensie




Actualité et Faits Divers
Toutes les nouvelles du monde sorcier ! De la grande crise aux informations de la vie quotidienne des sorciers.

Les Trois Balais au bord de la faillite !
Article écrit par Nora Bailyn et illustré par Avery Pevensie.

Our wizard's postcards
Article écrit par Blondie et illustré par Williamn Jones

Culture 
Littérature, musique, cinéma magiques sont au menu !

Harry Potter n'est pas le seul héros de l'histoire !
Article écrit par Nora Bailyn et illustré par Ignatus Pratchett.

Brico-bidouilles Harry Potter : les Lorgnospectres
Article écrit par Xania et illustré par William Jones.

Sondage
Pour savoir tout ce que tout le monde pense tout bas 

Quel préfet es-tu cet été ?
Article écrit par Xania et illustré par Ignatus Pratchett

Les chiffres du mois
Article écrit par l'équipe de la Gazette et illustré par Avery Pevensie

Du côté des Moldus 
Car les animaux ont aussi le droit à leur rubrique !

Les meilleures sucreries moldues de l'été
Article écrit par Blondie et illustré par Ignatus Pratchett

Whassup ?!
Article écrit par Florence Shawn et illustré par Ignatus Pratchett

Reportages
Venez suivre l'un de nos rédacteurs dans un voyage merveilleux, où il vous fera découvrir des destinations de rêve !

Fouille magique à Cracovie
Article écrit par Xania et illustré par Samuel Depooley.

Destinations de vacances
Article écrit pas Florence Shawn et illustré par William Jones.

Souvenirs de vacances
Une nouvelle catégorie pour relater vos expériences bizarres en vacances !

Participation d'Adrian Mander et de Bdragon

Participation d'Aria De L'Isle et Cristiano Albus Ronaldo



Le scarabée
Tous les petits potins de notre école et du monde magique ! Les paparazzis font leur apparition. La vérité éclate... ou pas !

Lettre à...
Lettre retrouvée sous le bureau de Lia R, scoop original illustré par William Jones.

Conseil de Mamie Minerva
Un problème dans votre vie de tous les jours ? Niveau magique ? Sentimental ? Pratique ? L'ancienne professeur de métamorphose vous donne un coup de pouce !

Les conseils de Mamie McGo
Article écrit par Mamie McGo et illustré par William Jones.

Horoscope
Qui n'est jamais tenté de connaître son avenir ?

Horoscope des 4 saisons
Article rédigé par Alexeievna, sponsorisé par le restau italien de Pré-Au-Lard et illustré par Samuel Depooley.

Feuilleton pour grands et petits
Histoire à suivre en plusieurs épisodes, écrits sans images ou sous la forme d'une BD

BD : Le départ de Goupilmina
Par Ignatus Pratchett.

Jeux & Concours

Grille de grillé
Par Alexeievna

Publicités
Laissez-vous tenter par le tout nouveau Nimbus 2009, par des places de concert pour la tournée d'adieu des Bizarr'Sisters, ou encore par une potion aux effets étranges...

Publicités d'Août
Par Calixte Lachésis, Ignatus Pratchett et Samuel Depooley

Partager : Partage

[Souvenirs de vacances] Participation d'Aria De L'Isle et Cristiano Albus Ronaldo.



* Romuald Bonnefoi était rédacteur en chef du célèbre magazine Sorcière Hebdo et il devait s'occuper de la rubrique bien-être depuis qu'il avait renvoyée la journaliste censée s'en occuper. Elle avait critiqué un de ces nouveaux concepts, une de ces cliniques désaffectée. Et de plus, la plus célèbre d'entre elle : Letchworth Hales Mackey's Clinic. Le magazine avait ainsi perdu plusieurs lecteurs, outrés par la critique réalisée par cette idiote de journaliste.

Résultat, Romuald devait faire un reportage complet sur la clinique afin de démentir l'article et d'éviter de perdre encore des lecteurs et que le magazine soit poursuivi, sous les ordres du directeur du magazine, Monsieur Potimarron.

Voilà qui expliquait la présence de ce grand homme dans une vieille gare délabrée, admirant une affiche faisant la promotion de la dite "clinique" et attendant le train à destination de Letchworth Hales Mackey's Clinic. *


* Le train arriva enfin, après plus d'une demie-heure d'attente, dans un nuage de fumée noire. Il s'agissait d'un vieux bleu et noir. La peinture de l'extérieur s'écaillait sous les effets de la fumée ardente.

Dès lors que celui-ci s'était arrêté dans la gare, le ciel changea de couleur et prit une teinte gris foncé, comme si le soleil avait disparu. Nous étions pourtant en plein été. Les nuages entouraient le train et le paysage avait désormais une apparence apocalyptique.

C'est dans cette ambiance de vieux film d'horreur moldu qu'un homme dans la fleur de l'âge avec un costume vert ouvrit la porte du premier wagon. Il montrait une petite table sur laquelle était posée des brochure de la main gauche et se caressait la moustache de la main gauche. Romuald s'avança d'un pas hésitant et, après quelques secondes d'observation, monta dans le wagon : * 


- Bonjour cher Monsieur, * dit l'homme au costume vert *, je suis Monsieur Norton et je serais votre conducteur pour ce voyage. Servez-vous, je vous en prie ! * dit-il montrant toujours la table aux brochures. * 

* Romuald Bonnefoi retira son chapeau en signe de respect avant de prendre une brochure. Il se laissa ensuite guider vers les sièges. Tous étaient vieux et déchiré. Il s'installa où il le put et se mit à lire le papier. Cela pouvait aider pour son article. *


Brochure : Page 1Page 2


* Le voyage fut difficile, c'était comme si le conducteur ne savait conduire un train. Il s'arrêtait tous les dix mètres et redémarrer tantôt lentement, tantôt en trombe. Romuald manqua plusieurs fois de glisser de son siège. Il comprenait maintenant pourquoi le train était dans cet état.

Après deux heures d'angoisse pour sa propre vie, le rédacteur en chef put enfin sortir de ce train infernal. La porte s'était ouverte toute seule, mais Romuald n'avait pas cherché à comprendre, il était juste descendu.

Il était désormais devant un immense château de style victorien, on aurait dit une ancienne demeure de riches moldus. La gigantesque allée qui s'étendait devant lui menait à l'entrée principale, dans la tour la plus haute et la plus imposante du château.

Le parc semblait être figé dans le temps, dans un automne glacé, le sol était recouvert de feuilles mortes, il n'y avait ni fleurs ni plantes, la pelouse arborait une couleur jaunâtre et les arbre était dénudés. Encore une fois, le décor de vieux film d'horreur moldu idéal !

Romuald traversa l'allée sans détacher les yeux de la porte d'entrée. Une fois arrivé, il frappa la vielle porte en bois, qui n'en était pourtant pas moins majestueuse, à l'aide d'un heurtoir en forme de main. Au bout de quelques minutes, la porte s'ouvrit et laissa apparaître une femme blonde d'une cinquantaine d'année. Celle-ci se redirigea vers son comptoir, sans même saluer le rédacteur : * 


- Votre chambre est la 113, * dit-elle en tendant une clé au client qui était entré timidement * , c'est l'une de nos meilleure chambre !

Romuald s'avança et attrapa ce qu'on lui tendait pendant que la vielle femme tapait comme une folle sur une petite cloche. Celle-ci ne se décidant pas à fonctionner, elle hurla : * 


- Emmett !

Un jeune garçon avec une chemise grise à poids verts et des cheveux hérissés sur le crâne apparut. Ce devait-être le bagagiste ! Mais, il ne fit pas léviter les bagages de Romuald, qui du le faire lui même. Le personnel de cette clinique était vraiment incompétent !

Lorsque Romuald arriva enfin dans sa chambre, il comprit que le personnel en question était constitué de fantômes uniquement. C'est pour ça que le garçon n'avait pas prit ses bagages, c'est pour ça que la sonnette n'avait pas fonctionné et c'est pour ça que Monsieur Norton conduisait aussi mal, il n'avait plus peur pour sa vie puisqu'il était mort ! Pour un journaliste, Romuald n'était pas vraiment très observateur !

Le dénommé Emmett indiqua à notre rédacteur la porte de sa chambre. Celui-ci entra et découvrit une saleté impossible, de la poussière dans tous les recoins, des araignées, de la rouille. Le pauvre lit était envahi par les termites et la baignoire de la salle de bain était remplie d'un liquide rouge et visqueux, comme... du sang !

A cette pensée, Romuald recula, rempli d'effroi. Et c'est ainsi qu'il découvrit dans le miroir, qui se trouvait désormais juste à coté de lui, un reflet qui n'était pas le sien. Il s'agissait d'une jeune femme en robe blanche tâché de sang : Mary. Le sang dans la baignoire était le sien, mais elle prenait la mort avec philosophie puisqu'elle s'était mise à l'opéra de le jour où elle s'était vidée de son sang dans la baignoire.

Romuald par contre, ne prenait pas sa présence aussi bien ! Elle l'avait empêché de dormir la première nuit avec sa voix de castor écrasé par un sombral !

La lendemain, après une nuit épuisante, une femme à l'air bon enfant avec des couettes et un chemisier orange traversa la porte pour lui apporter son déjeuner, ou plutôt pour le prévenir que son déjeuner était à la porte. Elle n'avait même pas frappé afin de savoir si le journaliste était en tenue descente ou non, ce qui lui déplut beaucoup, puisqu'il était encore en pyjama. * 


-Je suis la cuisinière, Mme Branwhaite, votre repas est prêt !

* Il enfila ses chausson canard et ouvrit la porte afin de prendre son plateau. Il s'assit ensuite sur le lit et découvrit ce que la cuisinière lui avait préparé: (menu)

Tout cela était dégoutant ! Écœuré, il se dirigea vers la salle de bain pour faire sa toilette avant de se rappeler que la salle de bain était inutilisable ! Il devait donc se contenter de s'habiller.

Il avait réservé un soin en spa pour l'après-midi. Et c'est un jeune garçon qui vint le chercher, un certain Rupert. Il le conduisit jusqu'à une petite salle en bois toute salle, où Romuald ne pouvait même pas s’assoir et lui ordonna de patienter. Non mais quelle manières !?

Après près d'une heure d'attente le jeune homme revint accompagné ... d'inferis !? Ceux-ci entrèrent dans le soi disant spa où était Romuald. * 


* Après une demie heure, il rentra dans sa chambre outré et se mit à écrire une lettre adressée à son chef, Monsieur Potimarron. *



*

Après quelques heures passées enfermé dans la chambre avec le fantôme de la moldue, qui ne se priva pas de dévoiler sa voix horripilante, Monsieur Potimarron envoya un hibou à Romuald, lui permettant de rentrer. Il garderait son travail, si arrivait à faire un article décent ne critiquant pas la totalité de la clinique. Le message était accompagné de poudre de cheminette. Romuald se précipita vers la cheminée et partit sans même prendre ses affaires.

Quelques jours plus tard, un nouvel article apparaissait dans Sorcière Hebdo.



* Bien sûr, Romuald ne pensait pas la moitié de ce qu'il avait écrit, mais il le fallait bien si il voulait garder son travail et son salaire ! *

Partager : Partage

[Souvenirs de vacances] Participation d'Adrian Mander et de Bdragon

Portoloin ?

Partager : Partage

Les conseils de Mamie Minerva

Les_conseils_de_Mamie_McGo_2.png

Citation : Adrian Mander
Tendre Mamie McGo,

C'est les yeux embués de larmes salées et un goût amer dans la bouche que je viens quérir vos délicieux conseils. On m'a diagnostiqué une aigre maladie : la Poufsoufflite aiguë. Je ne peux plus, hélas mélasse, m'empêcher de parler de saveurs et de nourriture dans mes savoureux posts. Aucun remède exquis n'existe pour le moment.

Je me sens abattu comme un soufflé qui retombe dans le four. Aidez-moi (tronche de kumquat) !

Un Poufsouffle gras du bide et du coeur.


Mon cher petit Adrian grassouillet,

Je peux comprendre ton désarroi, mais il y a des maladies qui sont incurables, et la tienne l'est très certainement du fait que tu as fait tes études à Poufsouffle. Depuis le temps que je dis que cette maison devrait revoir son régime alimentaire ! Ce n'est pas faut d'avoir essayé de persuader Madame Chourave, de mon temps, de changer les choses... Hélas... Orage, oh désespoir ! Nous en voyons les drames maintenant...

Si je puis te donner un conseil, ce serait déjà de commencer par manger des choses ragoûtantes (insectes, araignées, larves). Peut-être que ces choses t'enlèveront de la bouche le goût des bonnes choses. Si jamais les effets persistes, n'hésite pas à boire tous les soirs, une bonne tisane de branchiflore.

En attendant de tes nouvelles, je t'offre tous mes encouragements dans ta lutte contre la nourriture estomacale et verbale.

Mamie McGo'.

Citation : Louise Lavendière
Chère Mimi,

t'as t'on déjà prise pour une autre personne? T'es tu sentis triste, quand on t'accusais d'être une autre personne mais que ce n'était pas le cas? Qu'est ce que tu as fais pour prouver que tu étais bien toi?

Je te fais de tendres baisers ma Mimi!


Ma très chère Louise, 

Si tout est bien clair dès le début, et que tu es certaine de qui tu es, il ne peut y avoir aucune confusion possible avec quelqu'un d'autres. Et si vraiment tu as une ressemblance avec une quelconque autre personne, change donc de style ou de coupe de cheveux et ça passera tout seul ! Evite cependant les vêtements à motifs écossais, je me réserve le droit d'être la seule Ecossaise de Poudlard à s'afficher comme telle.

Et si tu as toujours des problèmes d'identité après tous ces essais, je suggère une visite à Sainte Mangouste, le problème doit être plus grave et on ne rigole pas avec la shizophrénie sorcière !

Prend bien soin de toi. 

Mamie McGo

(à ne pas confondre avec Mimi de Mimi Geignarde, je ne suis pas morte moi au moins !)


Citation : Asphalte
Mamie McGo,

T'en a pas marre de toutes ces lettres ? A ton âge, tu dois vite fatiguer à force de répondre à tous ces problèmes existentiels ... Heureusement, il y a encore des personnes jeunes et en pleine forme comme moi dans ce château. Je pourrais t'aider avec cette masse d'admirateurs, les faisant bénéficier ainsi de conseils pro Serpentard en exclusivité (je trierai évidemment au passage le courrier pour ne sélectionner que les moins ennuyeux). 

Tu m'aides à arrondir mes fins de mois et je te garantis les grasses matinées, deal ?


Chère Miss Fidelitas,

C'est très gentil à vous de penser à m'aider, malheureusement je ne reçois même pas la moindre noise pour tout le travail que je fournis pour le bien être des élèves de Poudlard. Je ne peux donc pas accepter de vous aider à arrondir vos fins de mois.

Je peux cependant vous proposer de venir m'aider à faire mes bains de pied pendant une semaine en retenue pendant que je profite de votre grade d'Agent Inquisitorial, deal ?


Citation : Nale Soulthief
Hello mamie !

Tout d'abord, je choisis l'ego démesuré. Je ne suis pas à Serpentard pour rien, et certainement pas pour une prétendue stupidité flagrante !

Quant à la précision à propos du nous, je m'excuse de n'avoir pas été assez claire à ce sujet. J'aurais du me douter que la retraite n'améliorait pas les capacités mentales des personnes âgées ! Excusez-moi pour cette erreur, mais rassurez-vous, vous avez encore quelques capacités : vous aviez deviné juste.

Et puis, critiquer la couleur de mes messages montre bien que vous n'avez pas songé à tout ! Après tout, même en oubliant que votre vue baisse, la couleur se justifie par le fait que c'est l'une de celles qui se lit le mieux partout à Poudlard12, certaines personnes ayant en effet tendance à avoir des fonds noirs plutôt que blancs ou beiges. Imaginez leur détresse avec une couleur plus foncée ! Il faut penser au plus grand nombre - et penser à changer de lunettes. Sans compter que je me demande bien comment vous pouvez connaître la couleur des sous-vêtements de Wilde. Vous êtes un peu vieille pour ce genre de préoccupations, non ? A votre place, je préférerais sûrement vérifier que mes propres sous-vêtements sont propres, il paraît que les vessies lâchent de plus en plus vite avec l'âge.

Cette lettre était-elle suffisamment bien écrite à votre goût, ou bien était-elle encore loin de la perfection, idée abstraite qui, je vous le rappelle, représente un idéal absolu impossible à atteindre car trop personnel ? En tous les cas, ne vous fâchez pas trop contre moi, ce n'est pas bon pour vos vieux nerfs, mamie. Surtout quand c'est parce que Serpentard vous nargue - vous n'avez pas encore l'habitude ?

Toujours la même Serpentard.




Encore toi ? C'est triste qu'à ton âge, tu crois déjà pouvoir me "narguer". D'autant que tu sembles avoir un profond intérêt à envoyer des lettres pour me prouver des choses alors que tu n'as encore rien fait de concret comme sorcière. Mais allez, choupinette, ça arrivera un jour, tu verras ! Personne n'est encore très très mature à ton âge, et je ne t'en veux pas le moins du monde, je suis bien plus amusée que fâchée. 

Bien à toi, 

Mamie Minerva


Citation : Shu-lien
Cher Mamie McGo,

Je trouve cela si drôle de t'écrire, une tonne de lettres doivent de parvenir chaque jour ? Mais si je t'écries, c'est surtout pour te poser une question, qui j'espère te fera sourire, qu'elle est ton meilleur moyen pour te débarrasser d'un frère agaçant ?


Bonjour jeune fille,

C'est très effectivement très agréable de recevoir des lettres de ces jeunes étudiants de Poudlard. De mon temps, personne ne prenait le temps de nous répondre lorsque l'on se posait une question ou l'autre. Ainsi n'avais-je jamais réalisé jusqu'à un âge avancé que le tissus écossais rouge ne mettait pas du tout en valeur mes yeux ! J'espère donc effectivement que c'est agréable de m'écrire toutes ces lettres. 
Pour le nombre, je ne sais pas en réalité si j'en reçois beaucoup ou pas... J'ai un tas de parchemins avec les lettres répondues et celles en attente mais je ne sais jamais lequel est lequel, alors le nombre de réponses que je dois écrire varie selon les mois !
Pour répondre à ta question principale, je te dirai bien de te mettre au tricot. Non seulement tu pourras te confectionner des pulls et des bonnets en laine très chauds et pratiques pour l'hiver, mais en plus les aiguilles à tricoter sont des armes très utiles et on ne douterait jamais du mal qu'elles peuvent faire lorsque l'on chatouille des côtes avec. Mais c'est un petit secret qu'il faut bien garder pour toi.

En espérant recevoir bientôt des gants pour l'hiver de ta part,
Mamie McGo


Citation : Cho Li Chang
Chère Mamie McGO,

Dumbledore était-il gay ?
Si oui, l'avez vous déjà surpris dans une positon embarrassante dans son bureau tandis que tous les portraits alentours se cachaient les yeux d'effroi ?
Nan, en fait le conseil que je voudrais vous demander, c'est comment faire mon coming-out ? Genre Dumby il a fait comment ? Aidez moi !!

Merci de votre sincérité Mago mcMie.
Kisscake,

Cho.


Chère Cho Li Chang,

Je me demande bien d'où vous sortez vos questions. Je ne sais pas si le professeur Dumbledore aimait les garçons ou pas et je ne l'ai jamais surpris dans une position étrange dans son bureau (sauf peut-être une fois avec le professeur Flitiwick, mais peut-être était-ce juste parce que le professeur Flitwick est assez petit pour que cette position semble étrange...). 
Pour votre deuxième question, n'ayant jamais été dans une telle situation je ne peux pas vous dire le meilleur moyen qui existe pour faire votre coming out. Je peux cependant vous donner un petit conseil : préférez en parler à votre entourage proche avant que celui-ci ne vous retrouve par surprise vous ou votre partenaire les jambes en l'air et écartées.

J'espère que vous pourrez partager votre petit secret de la meilleure façon qui soit,
M. McGonagall


Citation : Amy Pont
Chère Mamie McGO,

Désoler de ne t'avoir encore jamais écrit, mais je me demandais certaine chose. Par exemple, tu pense qu'un devoir doit être comment ? Tu le préfères comment ?

Et aussi, tu me verrais bien dans le monde des moldus ?

Merci d'avance,
Amy.



Chère Amy, 

un devoir doit être accompli par tout citoyen conscient de ses faits et gestes, sans pour autant que ce devoir nuise à autrui ou aux droits d'un citoyen. Je préfère donc les devoirs justes, et surtout, bien faits. 

D'ailleurs, c'est exactement ce que l'on apprend dans le monde des moldus. Du coup, je ne comprends pas pourquoi tu veux y aller si tu ne connais pas cette définition. La loi, tout ça, c'est important, tu sais. 

Avec toute ma loyauté, 
Mamie McGo


Citation : Lily-Mary
Chère Mamie McGo, 

J'ai récemment découvert qu'on pouvait t'écrire en cas de questions, du coup j'ai pensé m'adresser à toi. Je me demandais : y a-t-il un moyen (plus ou moins légal) pour empêcher tous les pédouziens de partir en vacances? 
Parce que là, y a plein de gens supers qui partent, y a du retard dans les jeux, les devoirs et tout et tout, alors je me disais que vu ton infinie sagesse (a) tu aurais une solution. Mais pas trop violent hein, je leur en veut pas personnellement et je pars d'ailleurs moi-même alors...

Merci beaucoup d'avance, 
Lily-Mary.


Les chaînes ! Ça n'a rien de violent quand on ne tire pas dessus et c'est très efficace, surtout à votre âge. Viens dans les bureaux de la Gazette et si Alexeievna le permet, je te montrerai les miennes. Tu vas voir, c'est rigolo aussi de ne pas partir en vacances et de devoir travailler pour toujours parce que quelqu'un d'autre l'a décidé. 

Dans un bruit de cliquetis, 
Mamie Minerva.


Citation : Marvin Harmonia
Chère Mamie McGo,

Je me suis demandé, quel sortilège aviez-vous utilisez pour rendre à la vie des statues de pierre ? Car bon... J'ai voulu me servir de la dynamite comme vous m'aviez dit dans votre lettre mais... j'ai peur en fait. Je suis timide, voilà, c'est dit. J'ai peur qu'elle explose avant même que je la pose à côté des Serpentard. Donc je me suis dis que je pourrais peut-être vous demandez le sortilège que vous aviez utiliser, durant la bataille de Poudlard...

Votre admirateur,
Marvin Harmonia.

"Piertotum locomotor". Mais peut-être devriez-vous vous lancer un "locomotor" à vous tout seul, pour vous remuer un peu. Ça ne peut pas faire de mal ! 

Amicalement, 
Mamie McGo

Partager : Partage

[Sondage] Les chiffres du mois

Gazette.LesChiffresDuMois.png5 : Le nombre de tableaux créés par l'équipe d'architecture pour expliquer le site
6 : Le nombre de matières scolaires à proposer une activité spéciale pour les vacances
15 : Le nombre de membre du personnel ayant décidé de faire bronzette chez les moldus pendant le mois de juillet
11 : Le nombre d'assistants recrutés pour l'été et...
7 : Provenants de Serpentard.
3 : Le nombre de poils de barbe que William a pris avec son nouveau grade
1 : Le nombre de matière qui a annulé son animation faisant ainsi mentir le chiffre 6.
66 : Le nombre de manières différentes de tuer Ben87 imaginées par Deborah Chloé Parker depuis qu'il s'est réincarner en Daniel Hutchinson, la reléguant ainsi à la deuxième place dans la page des D de la Galerie des Portraits.
90 : Le pourcentage de couleurs différentes dans tous les grades portés par Coconut Dynamite, et oui, elle n'a que le vert en double, sur 10 grades !
5 : Nombre de pédouziens ayant un pseudo incluant le mot "bleu"
1 : Nombre de pédouziens ayant un pseudo incluant le mot "jaune"
5 : Nombre de pédouziens ayant un pseudo incluant le mot "vert"
4 : Nombre de pédouziens ayant un pseudo incluant le mot "rouge"
10 : Nombre de minutes passées à réfléchir pour trouver un stratagème débile prouvant que les Serdaigle et les Serpentard dominaient les autres maisons jusque dans leur pseudo.
4 : Le nombre de membres de la Gazette que notre ReC croque-mitaine a fait disparaître depuis mai
1 : Le nombre de membres de la Gazette qui finit dans le ventre de Alexeievna par mois depuis mai
20 : Le nombre de jours avant de voir un article arriver dans la salle de rédaction de la Gazette
30 : Le nombre de jours en moyenne par mois où Alexeievna stresse en se demandant si la prochaine Gazette va arriver dans les temps
17 : Le nombre d'heures qu'il aura fallu à l'équipe de Décoration pour décider de prendre leur nouvel élément.
10 : Le nombre de messages postés dans la section Quidditch ce mois-ci.
3 : Le nombre de fois où Wilde s'est incrusté à une réunion secrète de la Gazette du Sorcier en se faisant passer pour un membre de l'équipe. L'équipe n'y a vu que du feu à chaque fois.
28 : Le nombre de jours qu'il aura fallu à Florence, Pratchett & Blondie pour se rendre compte qu'on essayait de les arnaquer en ne payant pas leur travail du mois précédent.
22 : Le nombre d'images utilisées pour l'illustration du topic. 
7 : Le nombre de fois qu'il m'aura fallu pour compter correctement le chiffre précédent. 
5 : Le nombre de personnes à remplacer dans les équipes de maison. 
12 : Le nombre de choses à faire qu'a trouvé Ignatus pour ne pas faire sa BD. 
3 : Le nombre de Poufsouffle ayant été dans la direction depuis la création de P12. 
1 : Le nombre de Serdaigle actuellement dans la direction.
1 : Le nombre de Gryffondor actuellement dans la direction.
1 : Le nombre de Serpentard actuellement dans la direction.
2 : Le nombre Poufsouffle actuellement dans la direction.
0,75 : Le nombre de seconde qu'il vous faut pour comprendre que c'est désormais Poufsouffle qui domine le site. 
75 : Le nombre de jours qu'il vous faut pour comprendre que c'est désormais Poufsouffle qui domine le site si vous êtes à Poufsouffle.
4 : Le nombre de fois où les DA sont venus poster dans notre trépidante salle de rédaction en un mois.


Article par l'équipe de la Gazette, illustré par Avery

Partager : Partage

[La plume à papotes] Qui est au top, qui fait un flop ?

Top_flop.png


En guise d'introduction, je tiens à vous infirmer qu'avoir son pseudo placé à côté d'un "FLOP" n'est pas forcément négatif. Cela peut-être lorsque quelqu'un quitte son poste, que quelque chose n'a pas marché, mais ça ne veut en aucun cas dire que l'on cherche à vous rabaisser ou à dire que vous n'êtes pas à la hauteur, ou d'autres choses encore. Prenez ça comme de l'info et des petites mises au point de ce qui se passe dans le château !

☝ TOP - Milk, Ignatus et Wilhemina

Coconut ayant décidé de recruter quelques décorateurs, on peut dire qu'elle n'a pas fait les choses à moitié ! Ce sont trois personnes de qualité que l'on retrouve à ce poste et qui vont nous faire rêver encore plus qu'avant lorsque nous pourrons enfin voir le fruit de leur travail. C'est une belle surprise pour nous de voir Milk ici après ses postes dans la BI, chez les aurors et dans le professorat. Mais nous n'en espérons pas moins d'elle ! Notre Photographe en Chef ne nous surprend absolument pas lorsque l'on connaît l'étendue de ses talents, mais il est certain que nous la regretterons dans l'équipe de la Gazette aussi longtemps qu'elle ne sera plus parmi nous. Pour ce qui est d'Ignatus, j'avais un jour prédit qu'il ferait de grandes choses à P12, et ce bien avant qu'il n'obtienne son premier poste. N'avais-je pas raison ? En tout cas, il n'est pas prêt de s'arrêter là, je pense.

☟ FLOP - Hevi Shawn

La belle propriétaire des Trois-Balais nous a annoncé sa démission au poste de Directrice Adjoint dans le numéro du mois dernier, suivant de près son ancienne collègue Julia MacMillan. Mais ce n'est pas pour autant qu'elle a disparu, puisqu'elle conserve son joli grade bleu de proprio et sa place en haut de la carte du maraudeur. Un départ qui lui permettra, comme elle l'a dit, de plus s'impliquer à Serdaigle et de s'investir plus au sein de l'équipe des Trois-Balais ! Et cela laisse également l'occasion à d'autres de faire tourner le château. 

☝ TOP - Wilde et Coconut

Un recrutement de Directeurs adjoints, ça ne s'improvise pas et seuls les meilleurs parviennent à s'échapper de cette dure bataille. Parmi les postulants, deux ont réussi à montrer qu'ils étaient faits pour ce poste et même si on les regrettera en tant que DDM de leurs maisons respectives, on ne doute pas qu'une partie du bel avenir de P12 est entre leurs mains. On peut donc s'attendre à avoir de belles surprises et un petit renouveau avec une équipe plutôt explosive ! 

☟ FLOP - Poufsouffle 

Les Poufsouffles n'ont pas réussi à se hisser au sommet lors de la dernière coupe de maison et n'ont récolté que la dernière place, comme aux trois précédentes coupes. Arriveront-ils à se surpasser lors de celle qui est en court et peut-être la remporter ? Espérons le, mais le combat risque d'être dur face à Gryffondor qui rêve de la victoire pour cette coupe, et Serdaigle qui suit cela de près. Mais le ou la prochain(e) DDM de Poufsouffle aura peut-être de quoi motiver les troupes à nouveau et récolter plus de points. C'est en tout cas ce que nous verrons très bientôt et que nous pourrons suivre d'un peu plus près pendant les prochaines coupes ! 

☝ TOP - Ashley Davy

Histoire de relancer un peu la section Harry Potter, la jeune Gryffondor s'est lancée dans une animation pour l'été, qui peut rapporter à la fois quelques gallions et des points pour vos maisons. Je pense qu'avec ça, l'AI de la section cachée du château nous fera passer une belle fin d'été pour ceux qui s'ennuieraient un peu chez eux. Et puis ça ne fait de mal à un fan d'Harry Potter de passer un peu plus de temps dans la section qui fait l'origine de Poudlard12.


Blondie-Pratchett.png

Partager : Partage

[Actualité et faits divers] Our wizard's postcards

Our_wizard_s_postcards.png

L’été, c’est chaque année la même chose. Chez les moldus, la tendance est à ce qu’on appelle les cartes postales. Mais à quoi servent-elles vraiment ? A rien, je vous le dis. A par peut-être à donner des nouvelles de vous en vacances à vos proches, à narguer vos amis qui sont restés bloqués au travail et qui ne rêveraient que de vous rejoindre, ou simplement à passer le temps parce que finalement, vous vous ennuyez un peu en vacances. 

Mais je vous le dis : il n’y a pas que chez les moldus que la tendance à été lancée et ce depuis des générations avant nous. Il a toujours été coutume de faire partager d’une certaine manière le bon souvenir que l’on a de nos vacances. Autant pour les moldus que pour nous, chers sorciers. Nous aussi avons droit à des vacances, à la découverte du monde et à l’envie de faire partager chaque moment. Le but reste le même ; c’est uniquement le moyen de transport de la dite « carte postale » qui changera tout. 

Au lieu de nous contenter d’employer des gens comme le font les moldus et de les payer afin qu’ils puissent s’offrir aussi les vacances dont ils rêvent ou peut-être, si on regarde plus loin, de nourrir leur famille, nous utilisons comme tout bon sorcier qui se respecte, des hiboux. Tous les employés du Ministère s’évertuent à dire qu’il s’agit là d’un gain de temps pour nous autres sorciers, et que cela permet aux hiboux d’avoir une certaine utilité, autre que celle d’être simplement admirés ou craints. D’ailleurs, il faut bien avouer que nos cartes postales à nous ont autrement la classe. On ne voit pas le paysage de nos rêves dans une image figée, puisque nos photographies sont mouvantes. Le plaisir de recevoir du courrier l’été est donc bien plus attrayant qu’en temps normal ou que pour un moldu. L’usage de la lettre manuscrite reste pourtant chez nous très courante. Pas de « e-mails », de « sms » ou de « coups de félétone ». Rien que la délicatesse des mots sur un parchemin vierge. Et cela nous convient très bien. A part bien sûr pour ceux qui seraient atteints de cette maladie que l’on nomme la flemme ou le fait de n’avoir ni famille ni amis. 

Pourtant, nous avons toujours une préférence à recevoir du courrier l’été. Ces cartes postales changent des factures ou autres courriers administratifs que l’ont reçoit quotidiennement dans sa boîte aux lettres, que l’on soit moldu ou sorcier ! Ce qui a le don d’énerver les responsables de la surveillance du courrier magique dans notre monde. J’ai même entendu dire la semaine dernière par l’un des employés du syndicat des hiboux postaux qu’une grève serait peut-être mise en place dans les mois à venir ou l’été prochain, afin de protester contre la surexploitation de ces animaux nocturnes, et le fait que leurs droits ne sont jamais pris en compte. D’après le syndicat, les hiboux devraient avoir un temps de travail réduit l’été, même si la charge de travail est plus importante, en raison de leur meilleure adaptation à la nuit qu’au jour. Comme les nuits sont bien plus courtes à cette époque de l’année, il devrait être juste que leur temps de travail se voit réduit. Ce sont des animaux qui ont des droits comme nous ». Pour cette dernière affirmation, on repassera. Pour ma part, je pense qu’il serait plus judicieux pour eux de prendre quelques jours ou quelques semaines de vacances et de profiter aussi un peu d’un moment de détente. Mais ce n’est que mon humble avis. 

Seulement, il n’est pas question que des hiboux, puisque dans d’autres régions du monde, ce sont différents types de volatiles qui sont utilisés pour transporter notre précieux courrier. Outre les pigeons et les différents hiboux ou chouettes dont pratiquement tout le monde dispose ici, il existe des volatiles dont on entend peu et qui prennent plus d’importance aujourd’hui dans le service de transport du courrier. On peut par exemple parler du cacatoès ou du perroquet que l’on ne voit plus seulement comme l’oiseau qui répète ce que l’homme dit. Il est aussi fort recommandé pour les sorciers qui souhaitent être certains de l’arrivée de leur colis ou de leur parchemin car c’est un oiseau fiable et qui peut confier n’importe quel message de vive voix. Cependant son utilisation reste encore raisonnée et il n’est visiblement pas trop exploité, en raison de son coût un peu plus onéreux. Les oiseaux exotiques commencent à faire parler d’eux, mais on ne sait pas encore quel sera leur avenir dans cette branche de communication. C’est surtout pour leur apparence et leur finesse qu’ils sont appréciés des personnes qui aiment se distinguer, d’une manière ou d’une autre. 

Le phénix est en revanche le volatile le plus convoité pour l’envoi et la réception du courrier. Parfaitement fiable, rapide et efficace, il attire la convoitise de fortes personnalités du Ministère ou bien même le personnel des grandes institutions magiques, comme c’est le cas à Poudlard12. C’est l’oiseau qui symbolise l’importance, la prestance et parfois l’urgence. Mais sa longévité permet un service de qualité pour quiconque souhaite en posséder un ! Je doute cependant que lui donner des cartes postales de vacances à transporter fasse son bonheur. 

Arrêtons ici de nous plaindre ou de critiquer l’usage des volatiles pour le transport de notre courrier. Nous sommes en fin de compte tous bien content de ne pas avoir des milliers de démarches à faire comme les moldus pour une simple photo ou un morceau de papier. Et dites-moi, qui n’aime pas envoyer ou recevoir un petit morceau de vacances ? Qui donc ? Certainement pas moi, je vous le garantis. Donc si vous ne savez pas quoi faire à part lire votre Gazette à la plage ou pendant une des vos activités, envoyez-moi une jolie photo de vous en maillot de bain si vous êtes un homme et en fashionista pour mesdames !

Blondie-William.png

Partager : Partage

[Le château prend la parole] Les multiplettes de la direction

897798.png

Multiplettes

Directeurs adjoints sous Zizi Coin Coin ®



Le 4 juillet dernier, ce n'est pas une, mais deux nouvelles tête que Poudlard12 a vu arriver au sein de sa direction. Parce qu'à un, c'est bien, mais à deux, c'est mieux, la Gazette du sorcier a eu l’opportunité de réaliser un entretien exclusif avec les deux nouveaux directeurs adjoints. Retour sur une entrevue un peu particulière…



Alexeievna : Bonjour à vous, miss Dynamite, monsieur D. C'est un plaisir de vous recevoir.


Coconut : Coin-coin Lexei !


Wilde : Ouais, salut. Abrège s’il te plaît, j’ai des trucs à faire. Vomir à cause des salutations de Coconut par exemple (ndlr : il a vraiment vomi).


Alexeievna : Soit. Vous venez tous les deux d’être promus directeurs adjoints, après avoir été respectivement directrice de Poufsouffle et directeur de Serpentard pendant plus de trois ans. Comment vous sentez-vous suite à cette évolution ?


Wilde : Personnellement je ne me sens plus faire pipi, et comme je ne porte pas de sous-vêtement, je pense que ce fauteuil va avoir besoin d’être nettoyé…


Coconut : Et après c’est toi qui vomis à mes paroles… ? Hé bien moi je me sens… débordée (aucun lien à faire avec le pipi) mais c’est (gavé) cool.


Wilde : Non mais par contre c’est quoi ces questions de merde ? La Gazette du Sorcier n’est décidément plus ce qu’elle était. DEHORS !



Suite à cela, Wilde a mis Alexeievna à la porte, et l’entretien s’est poursuivi uniquement entre les deux directeurs adjoints. Leurs propos vous ont été retransmis grâce aux oreilles à rallonge de votre chère rédactrice en chef.



Wilde : Bon, maintenant qu’on est tranquilles, on va pouvoir passer aux choses sérieuses. Du coup, tu vas pouvoir me dire : concrètement, à qui as-tu dû accorder tes faveurs pour ta promotion ?


Coconut : Hevi bien sûr, bien qu’elle m’ait fait jurer de ne rien dire pour ne pas compromettre ses petites histoires avec Eugénie…


Wilde : Seulement Hevi ? Pfff abusé, moi tous les autres. Et je peux te dire que Casmir est TRÈS exigeant. Ah, et je sais désormais d’où vient la réputation de Bdragon avec les chaussettes…


Coconut : J’imagine qu’il s’en servait de bâillon pour te faire taire, petit être bavard et médisant que tu es… mais les lecteurs de la Gazette du Sorcier n’ont sans doute pas besoin de connaître tous ces détails sordides. Dis-moi plutôt… j’imagine que ce n’est pas la splendide couleur du grade ou son salaire qui t’as attiré, quelle était ton ambition secrète en postulant ?


Wilde : Coconut, arrête d’essayer de nous faire croire que les Poufsouffle ont de la répartie, personne n’est dupe. Contente-toi d’aller manger, et on fera comme si on avait rien vu. Cependant, ta question est intéressante, je vais au moins te reconnaître ça. Mon ambition secrète était tout simplement de m’assurer que Serpentard ait de nouveau un pied dans la direction. La situation n’était juste plus possible après le départ de Julia, il fallait revenir à de bonnes habitudes. Du coup ça a un petit peu brisé mon petit coeur tout poilu quand on m’a dit que je devais être impartial et non regardant sur les maisons des gens, mais Lust m’a dit que je pouvais faire semblant… Et toi du coup ? Je sais que les Poufsouffle ne sont pas très ambitieux, mais tu devais bien avoir des motivations...


Coconut : Je suis une personne trop droite et adorable pour avoir eu des intentions malhonnêtes en visant ce poste. Maintenant si ce poste pouvait m’aider à prendre le pouvoir sur le château et le transformer en marshmallow géant avec fizwizbiz à volonté pour tout le monde (sauf toi) ça me ferait grand plaisir.


Wilde : Moi qui pensais que tu ne pouvais pas me dégoûter plus que ça. Je m’étais trompé. Mais passons pour cette fois, nous avons une entrevue à terminer. On a pas encore trop eu l’occasion de se croiser dans la salle de direction pour le moment, mais du coup, tu vas t’occuper de quoi ? Parce que je suppose qu’il n’est pas nécessaire d’être DA pour gérer les cuisines, tu le faisais déjà très bien en tant que directrice de Poufsouffle…


Coconut : Waouh c’est un compliment ça ? Ça va, tu te sens bien ? (ndlr, à ce moment, Coconut a pris la température de son collègue) Bref après cet intermède plein de sensualité je répondrai à la question en disant que je m’occuperai des partenariats et également de quelques travaux dans la section Harry Potter… et toi, entre deux visites aux toilettes ?


Wilde : Je ne sais pas où tu as vu un compliment, mais si ça peut te faire plaisir… Moi je vais m’occuper des ressources humaines, c’est à dire tout ce qui concerne la gestion du personnel, et les relations internes des Pédouziens. Ça va chier !


À ces mots, Bdragon a fait irruption dans le petit salon des bureaux de la Gazette du Sorcier, tel une créature magique en rut, non sans marcher sur Alexeievna au passage. Sur son visage se dessinait un sourire qui ne présageait rien de bon. Il a sorti sa baguette magique et l’a agitée sous le nez de ses deux nouveaux collègues.


Bdragon : Ça y est ! L’heure du bizutage a sonné, mettez vous en conditions et commencez dès maintenant à jouer vos nouveaux rôles. Je vous retrouve en salle (de bain) de la direction plus tard !


Les deux nouveaux directeurs adjoints se sont regardés, apparemment dépités, avant de se déshabiller intégralement, et d’échanger leurs vêtements. Imaginez la surprise de notre reporter à ce moment là, alors qu’elle n’avait aucune idée du bizutage imposé à Coconut et Wilde. À noter que ce dernier ne mentait pas quand il affirmait ne pas porter de sous-vêtements.


Wilde : Bon, je suppose que c’est le moment de dire adieu à ma fierté. Je maudis la personne qui a eu l’idée de ce bizutage, et j’en profite pour insulter tout le monde, puisque je vais pas pouvoir le faire pendant un certain temps…


Afin de ne pas choquer les âmes sensibles, les propos de Wilde ont été retirés de cet article.


Coconut : Finies les conneries petit merdeux, tu vas enfin comprendre ce que c’est de devoir être gentil en permanence avec tout le monde. D’ailleurs, je suppose que tu as vu qu’on t’en mettait plein la gueule dans notre salle commune. Tu as bien kiffé de pouvoir accéder à des endroits inexplorés de Poudlard12 ?


Wilde : Pff, que des jaloux ! J’ai effectivement parcouru les moindres recoins de chaque section et y ait découvert tout un tas de potins hihi. Et toi, es-tu tombée sur une information particulièrement palpitante lors de ton exploration du château ?


Coconut : Alors non, la kawaiitude ne te va pas du tout, mais oui, j’ai découvert que les Gryffondor étaient encore plus niais que ce qu’on raconte, que l’orgie qu’on me décrivait dans la salle commune de Serdaigle se limitait à des baisers chastes, et ne parlons pas de Serpentard, où les traîtres à leur sang pullulent. J’aurais préféré ne jamais voir tout ça, mais bon, ce sont les dures obligations du poste de directrice adjointe, que veux-tu...


Wilde : En fait je n’ai pas exploré les salles communes de Serdaigle et Gryffondor et j’ai déserté la mienne pour rejoindre Poufsouffle. Y A DU TOFUMÉ PARTOUT NOMDIDIOU ! ♥ J’ai déjà pris trois kilos et ai un début de double-menton, j’espère que Casmir voudra toujours de moi...


Coconut : Et l’arrivée de ton énorme postérieur m’a fait quitter Poufsouffle. Je erre désormais sans maison, telle une Merely Sweeney Stubbs sauvage. Mais je le vis bien, c’est ça d’être au dessus du lot. Je ne suis pas directrice adjointe pour rien après tout. D’ailleurs, pour continuer sur le sujet, est-ce que tu peux dévoiler en exclusivité à la Gazette sur quel projet tu travailles actuellement ?


Wilde : Je vais m’occuper d’accueillir les nouveaux du mieux possible, en leur offrant du chocolat et des canards en plastique. ET DU TOFU. Mais je ne vous en dis pas trop, un peu parce que j’ai la flemme et que j’ai faim donc pas envie de réfléchir, et un peu parce que sinon c’est pas drôle. Et toi ma collègue bien-aimée, peux-tu révéler sur quel projet tu planches ?


Coconut : Je vais faire comme si je n’avais pas entendu toute la partie cucul et vomitive. Comme je le disais un peu plus tôt, avant de devenir plus géniale que jamais, je travaille en ce moment sur la section Harry Potter, et le meilleur moyen de continuer à faire vivre la magie, comme le dirait ce nais de Bdragon. BREF, on ne va pas y passer des jours, est-ce que tu as envie d’ajouter quelque chose avant qu’on en finisse avec cet entretien plus que CHIANT.


Wilde : ÊTRE ADORABLE C’EST TROP COOL ET VIVE LES JACKPOTIRONS, LES JAKCPOTATOES ET LES JACKPOTITPOIS !


Coconut : Pff contente que ça se finisse enfin.


Nous n’avons à ce jour plus de nouvelles d’Alexeievna, rédactrice en chef de la Gazette du Sorcier. Bdragon s’est fait assassiner quelques semaines après. Coconut et Wilde ont été mis en examen du fait de leur possible implication dans cette affaire.


Article écrit par Coconut & Wilde et illustré par Wilhemina Compton


Partager : Partage

[Sondage] Quel préfet es-tu cet été ?

Quel_prefet_es-tu_cet_ete.png

Pendant l'été, même nos plus fidèles membres du personnel s'en vont en vacances. Vous aussi, d'ailleurs. De ce fait, quel préfet se rapprochera le plus de vos critères de vacancier ?





Pendant l’été, tu préfères :
4. Rester à Poudlard
1. T’en aller dans des contrées lointaines pour y découvrir de nouvelles choses
3. Rendre visite à ta famille pour y récolter des gallions que tu n’as pas eu à ton anniversaire
2. Te rendre dans les derniers endroits branchés à la mode, pour y faire de nouvelles rencontres
5. Rester chez toi, au calme


Pendant l’été, lorsque tu n’es pas en train de faire tes devoirs de vacances, tu es plutôt :
1. En train de préparer les festivités de l’an prochain
2. En train de te faire dorer au soleil
3. En train de boire une bièraubeurre sur le Chemin de Traverse
4. En train d’essayer un maillot de bain pour la plage
5. En train de répondre à toutes les chouettes que tu as reçu de tes amis


Sur le bord d’une terrasse, tu es plutôt :
2. Smoothie aux fruits rouges
4. Une grenadine
1. Une glace au citron
5. Un thé glacé
3. Un whisky pur feu


Quand tu regardes l’océan, tu penses à :
3. Aux nombreuses bestioles qui doivent l’infester
5. Au nombre de brasses que tu pourrais atteindre avant de te sentir essouffler
2. A la manière dont tu pourrais chevaucher un dauphin
1. Aux trésors que tu pourrais trouver dans le fond
4. Trouver un bateau pour mettre les voiles plus rapidement possible


Quel est ton parfum de glace préféré ?
3. Menthe
2. Vanille
5. Fraise
4. Pastèque
1. Chocolat


Lors d’un séjour, tu croises un professeur de Poudlard sur ton chemin. Que fais-tu ?
2. Tu lui sautes dessus : « Oh ! Comme vous m’avez manqué ! »
3. Tu le fuis : « Pitié, pas ce bourru de médeux… »
4. Tu fayottes : « Bonjour Monsieur ! Quelle belle cravate vous portez ! »
1. Tu l’ignores : « Je suis en vacances… Qu’il ne m’embête pas avec ses cours de rattrapage. »
5. Tu lui fais un signe de tête poli : « N’exagérons rien. »




Tu as une majorité de 1 : Tu es Sirianna McGregor. Vert & Argent de sang pur, tu aimes les folies furieuses pendant les vacances. Tu n’aimes pas t’ennuyer assis dans ton canapé. Il te faut de l’action, et penser à autre chose qu’aux cours de tes professeurs. Cependant, pour ce qui est de préparer les coups fourrés de la rentrée, tu y penses toujours avec entrain. Une petite visite chez les frères Weasley s’impose !

Tu as une majorité de 2 : Tu es Samuel Depooley. Toujours tenu au goût du jour de la mode en cours, tu cherches à te défaire de la tenue rébarbative imposée par l’école. Enjoué(e), tu recherches avant le contact des autres et faire de nouvelles rencontres. Pour toi, les vacances sont synonyme de repos : tu fais le minimum vital requis. Le reste, ça attendra plus tard.

Tu as une majorité de 3 : Tu es Sheila Brooks.
Au moins, si tu dois choisir une destination de vacances, tu évites les petites bêtes. En effet, tu en as tellement peur que le moindre petit ver de terre pourrait te faire sauter au plafond. Tu adores les terrasses de café ou de bar, afin de pouvoir t’y rafraîchir le gosier. Attention toutefois, il paraît que les boissons fortes et le soleil ne font pas bon ménage.

Tu as une majorité de 4 : Tu es Ileana Neela.
Si tu en avais la possibilité, tu resterais à l’école tout l’été. En effet, les vacances t’horripilent au plus haut point. Cependant, s’il s’agit de faire du shopping tu ne dis pas non. Après tout, tant qu’à subir les affres de l’ennui, autant en profité pour faire bronzette sur la plage dans de bonnes conditions. Tu aimerais aussi prendre les voiles, histoire que ces vacances aient quelques choses de ludiques.

Tu as une majorité de 5 : Tu es Elissa Seviev.
D’un naturel plutôt calme, tu conçois les vacances comme le repos du guerrier. Pour toi, l’important est de récupérer le sommeil en retard de l’année. Pour cela, tu choisis des vacances à la maison, où tu t’occupes des choses du quotidien. Pragmatique, tu t’organises pour bien faire tes devoirs de vacances et garder contact avec tes amis, histoire de ne pas avoir à tout faire le dernier jour.




Xania-Pratchett.png




Partager : Partage

Horoscope des 4 saisons

horoscope.png

Printemps 
(de « il commence à pleuvoir comme pas deux » jusqu’à « le soleil arrive, les allergies au pollen aussi »)


Alors que votre visage commence à fleurir gaiement avec une acné non-répressible, les planètes X et Y de votre signe vous annonce la floraison pour toute la saison, avec en prime, quelques problèmes de santé cutanée situés ailleurs. Malgré votre tête, ne calculez pas trop sur votre physique et concentrez-vous sur votre vie professionnelle : les occasions d’empocher des sous pousseront comme des pâquerettes – ou à défaut, comme vos boutons. Ne vous laissez donc pas aller au repos pour cet été et sautez sur toutes les offres de travail que vous trouverez. Avec l’argent que vous gagnerez à coups sûrs de cette manière, vous pourrez peut-être trouver un remède pour votre peau. 

Eté
(de « le soleil nous tape déjà sur le crâne alors qu’on est toujours à l’école » jusqu’à « période où l’on mue après les derniers coups de soleil »)


Vous avez loupé la saison des amours, mais vous pourrez vous rattraper sur la santé ! En effet, une cure de pastèque, glace et différentes boissons rafraichissantes vous donnera non-seulement la pèche, mais soignera également vos dents de sagesse. Aurais-je oublié de préciser que vous allez vous les faire retirer dans peu de temps ? Peu importe. Votre tête de hamster sera le signe d’un rétablissement heureux et la preuve que votre tête peut parfois être gonflée que vos chevilles. Quand le tout aura repris une taille à peu près normale, on pourra probablement reparler de votre situation amoureuse. 

Automne
(de « le soleil laisse place à la brumasse » jusqu’à « période où le parc se transforme en marre de boue géante »)


Vous parez vos cheveux des plus belles couleurs orangées, de quoi accorder vos effets capillaires à votre odeur et au fait que vous n’ayez pas d’âmes. Rien que pour cela, le reste de cet horoscope sera clément avec vous : vous pourrez vous jeter sur toute la nourriture qu’il vous plaira. Bien sûr vous grossirez, mais au moins aurez-vous une chance d’entrer dans la famille des « Poufsouffle de base », race en voie de disparition tellement la médio… — cet horoscope profite d’un instant de censure pour vous proposer de goûter la nouvelle 4 Saisons dans le seul restaurant italien de Pré-au-Lard, saveurs garanties ! — … vous faire croire que tout était bien. 

Hiver 
(de « j’ai la goutte au nez » jusqu’à « j’ai l’impression que le soleil ne réapparaitra jamais »)


L’hiver étant la saison de la mort et plus généralement, celle où l’on doit se taper des gâteaux durs comme de la roche chez le garde-chasse, vous risquez d’arriver quelque peu faibles aux grandes vacances. Nous ne garantissons pas vos chances de survie, donc, mais nous vous conseillons de débrider votre libido et de profiter de votre teint terreux pour attraper quiconque croirait que Cédric Diggory et Edward Cullen sont des hommes charmants et que les morsures dans le coup ne signifient que plaisir sexuel et jeunesse éternelle. D’ailleurs, essayez de ne pas choper le tétanos en imitant cette morsure et profitez tant que vous pouvez de ces coups faciles. Votre vie professionnelle pourrait basculer du jour au lendemain, avec votre santé fragile, personne ne veut de vous. 


Alexeievna-Samuel.png

Partager : Partage

[Le scarabée] Lettre à

Lettre_a.png

Blbl, je commence à en avoir ma claque. Carrément. Raison pourquoi je prends la plume. Bon, je prends toujours la plume, tous les jours, mais là, c’est différent. J’ai envie de quitter la Gazette. 

Alors que naguère, je traquais avec fougue et envie les popotins les plus croustillants du château et du monde magique, les dévoilant au public avec classe et raffinement tout en ne mâchant pas mes mots acides, on m’a aujourd’hui reléguée à une place que je ne supporte plus. « Coach ». Sans rire, quoi. Obligée de faire des ronds de jambes à des rédacteurs en herbe qui un jour, me piqueront probablement ma place de rédactrice en chef. Déjà qu’Alexeievna m’est passée devant ce jour-ci, sans la moindre hésitation de la part de Clara… vexée, ça n’est même pas le bon mot. Alors qu’en plus, qu’aujourd’hui, elle me force à aider des gens, je dis non. Surtout que quoi, ils pourraient se bousculer un peu plus au portillon, non ? Mon coaching, personne y vient. Personne ne poste des articles ou presque. Alors je me mets en grève. 

Et j’espère que cette grève va bien tous les embêter, parce que y’en a marre d’avoir… eh bien rien. Je veux bien former la marmaille, mais quand en plus elle devient membre officiel de l’équipe, je dis non. Alors oui, certains s’investissent. Il paraîtrait même que Deborah Chloé Parker a instauré un concours pour faire plus participer dans toutes les sections du château. Enfin ça, c’est ce qu’ils disent. On voit bien que nos bureaux sont délaissés et que c’est pour ça qu’elle veut du monde. Au moins, c’est que mon déguisement était bon : moi, j’y suis toujours dans les bureaux. Ce qui me permet de voir les fricotages entre Ellie Berry et Illisana River, par exemple, la dernière épilation de Xania et comment Florence Shawn cache à tout le monde ses problèmes de vue en mettant des « lentilles » (qui n’ont ni la forme, ni la couleur des lentilles que nous connaissons, soyons clair, encore un truc à la noix par les moldus et ramené par le molduphile Ignatus Prtachett). Alors oui, j’aurais de quoi faire de beaux articles avec ça, et du monde pour les lire et devenir une sorte de Gazettophile. Mais personne, hu ! Les propositions de noms de ce machin sont rares, et aussi originale que mes cure-dents. Espérons que dans les deux mois qui viennent, les lecteurs soient plus actifs !

Cela redonnerait peut-être un coup de fouet à l’équipe, d’ailleurs. Entre Blondie qui boit trop de tisane et Samuel qui se goinfre à côté, c’est mou mou mou. D’ailleurs, je me demande comment les Gazettes sortent encore, surtout après mon manque flagrant de participation. C’est étrange. Je me demande si Alexeievna n’a pas des esclaves dans sa cave. Elle manigance de plus en plus… tout le monde sait que le départ de Wilhemina a été entièrement orchestré par elle. Peut-être veut-elle se mettre William dans la poche ? Ou dans son lit. En tous cas, le nombre de départ devient accablant… on dit qu’un recrutement est proche, mais qu’il contiendrait uniquement des Serdaigle. Nora ne dit rien, on a vraiment l’impression qu’elle cache un truc, et que c’est ce truc. Du grand n’importe quoi. 

Du coup, j’hésite encore à donner ma démission. Il y a trop de choses mystérieuses à éclaircir, et j’aimerais a moins faire ça avant de partir, laisser ma place à des noobs. Alors pour le moment, je fais grève. Espérons qu’ils montrent un peu plus d’entrain, et je leur apprendrai les ficelles du métier pour le prochain recrutement, ou pour devenir un Gazettophile hors-pair. En attendant, je reste sur mes positions. Grève. 

Partager : Partage

[Rapeltout] Du chambranle dans les maisons


Du_chambranle_dans_les_maisons.png

Commençons d’abord par une petite introduction explicative sur le titre, pour bien montrer à un certain DA, qui se balade dans les couloirs de la Gazette comme si de rien n’était (notez qu’ici, ce n’est pas le Ministère qui met son nez dans les affaires de l’école, mais bel et bien l’inverse), que le titre de cet article a bel et bien un sens. « Chambranle », c’est en gros, l’encadrement d’une porte – ou d’une fenêtre. « Du », ça veut dire qu’on va se placer là pour avoir un point de vue sympa. Et « dans les maisons », si vous n’avez pas compris cela en étant sur Poudlard12, vous êtes un cas perdu et vous avez sérieusement besoin de vous faire parrainer. Maintenant que tout est clair, nous pouvons commencer avec le sujet de l’article !

Alors que tout le monde s’attendait à voir directement Coconut Dynamite et Wilde prendre la porte de leur maison respective le plus vite possible pour se retrouver dans les locaux de la direction (bien moins salis par le gras de la bouffe ou l’humidité des cachots), Poufsouffle et Serpentard ne semblent pas arriver à accueillir facilement un nouveau directeur de maison. Ou moins. En effet, Poufsouffle, qui regorge pourtant de nouvelles têtes, doit déjà faire face au départ de Nevrosa… sans pour autant sembler sur le point d’ouvrir ses portes à un nouveau préfet ! Quant à Serpentard, on susurre que les préfètes veillent au grain… sans pour autant monter en grade. A peine Wilde était nommé directeur adjoint que trois noms semblaient être partout : Yukirin Lin, Florence Shawn et Xania. Pour finalement laisser place à notre chère rédactrice. Envoyez vos dons, que la Gazette lui offre un verre. 
Voilà donc qui est fait pour Serpentard, sous les grincements de leurs portes rouillées. Presqu’aussi loyaux à leur ancien DdM que les Poufsouffle, qui parait-il, devraient avoir leurs nouvelles têtes dans peu de temps. A moins qu'ils prennent un vieux de la vieille. Naru Honeywell par exemple.

Et si vous croyez que cet article prend fin ici, vous avez tort. En effet, la Gazette n’a pas besoin de voir les portes de chaque maison ouvertes pour s’y immiscer et récolter quelques informations. Car sachez que oui, Gryffondor et Serdaigle ont aussi de quoi faire couler de l’encre ! La maison de la fierté perdrait peu à peu cette qualité. On dit qu’à défaut de porte, il se pourrait que quelques-unes soient défenestrées sous peu pour manque de productivité, bien qu’elles s’agrippent encore à leur fauteuil. Du changement en perspective, donc, bien que tout le monde se voile encore la face. Pour Serdaigle, la fenêtre aussi : Mawine Evans et Hell Zaran prennent en effet leur envol vers d’autres horizons pour laisser place à la nouvelle génération. A ce jour, quatre noms sont sur toutes les lèvres dans la salle des érudits, et une rédactrice de la Gazette est aussi en cause ! Rédactrice qui, par la même occasion, a lancé un mouvement de pseudo-rébellion dans la salle commune, accompagnée de camarades, donnant un véritable coup de neuf à l’ensemble de la pièce… et aux vieux croûtons qui stagnaient là. 

Portes et fenêtres auront donc vu passer bien du monde et laisseront encore passer de nouvelles têtes (si possible, avec le reste du corps) pour la restructuration des équipes de maison. De quoi donner une nouvelle vie à chaque maison, et relancer le débat sur « la meilleure maison », ou celle qui saura le plus motiver ses troupes pour la prochaine coupe. En attendant, j’admets que la Gazette, rattachée au ministère, a peut-être bel et bien fourré son nez dans les affaires de l’école pour cette fois. Mais avouez, vous ne nous en voulez pas trop, si ?


Alexeievna-William.png

Partager : Partage

[Le château prend la parole] Babillages inquisitoriaux



La Gazette du Sorcier a réussi à se procurer un exemplaire du test que Deborah a fait passer aux Agents inquisitoriaux et au Chef des Aurors ce mois-ci. D'apparence innocente, personne ne doute cependant que la Legilimens en a tiré des conclusions très précises sur la personnalité de ses collègues.
Mais l'intérêt de ce questionnaire n'est pas seulement là. La Gazette vous propose de faire usage de votre brillant esprit, à peine embrumé par le soleil et les odeurs de crème solaire, pour retrouver qui correspond à quel symbole. Une fois la correspondance établie, envoyez un MP àAsphalte Fidelitas pour lui en faire part : le premier remportera 1 Gallion, le deuxième 9 Mornilles, le troisième2 Mornilles. Toute participation complète sera récompensée par 1 Mornille.

Mais ce n'est pas tout ! Afin d'éviter que votre esprit retourne dans un état second (celui des vacances) sitôt les symboles trouvés, vous pouvez également vous amuser àdénicher toutes les références aux projets existants de la Brigade qui se cachent dans le questionnaire (7 au total). Un projet existant est un projet déjà mis en place par la BI et accessible via les sections ouvertes à tous. Comme pour le premier exercice, envoyez un MP à Asphalte Fidelitas. Le plus rapide à avoir trouvé l'intégralité des références (c'est-à-dire à quoi elles correspondent) aura le privilège deconnaître en exclusivité les 7 autres référencescorrespondants à des projets futurs, le deuxième en connaîtra 5 et le troisième 3. En plus de cela, les nominés sur le podium recevront respectivement 15, 10 et 7 points de maison. Toute participation complète sera récompensée par 5 points de maison.

Vous pouvez envoyer vos deux participations dans deux MP différents ou bien dans un seul, voire même envoyer seulement l'une ou l'autre. Date limite : 25 août 2014. Enjoy ! 


Qui dit vacances dit, paradoxalement, plus de monde que jamais dans le Château. Face à ce phénomène, vous réagissez...

 Très bien. Maintenant que les P12iens sont en vacances, ils font le travail pour vous, et vous pouvez vous absenter.

 Très bien. Les P12iens sont désormais disponibles pour vous donner toutes les astuces imaginables (sur votre bac, pour être fin prêt l'an prochain, ou sur les séjours linguistiques, que vous expérimentez cet été, par exemple).

 Vous ne réagissez pas, vous croulez actuellement sous les MP parce que les vacanciers n'ont que ça à faire, vous en envoyer.

 Mal. Les vacances, vous trouvez ça beaucoup trop Moldu, et vous essayez tant bien que mal d'y remédier.

 Mal. Visiblement, certaines personnes croient que les vacances sont une autorisation pour laisser tomber leurs obligations, et ça ne vous arrange pas.


Mais les vacances, ce ne sont pas seulement les vacances des autres. Vos vacances à vous, en un mot, elles ressemblent à quoi ?

 Travail. Vous avez une réputation à tenir, ce n'est pas pour rien que vous avez tenté le poste suprême !

 Routine. Vous continuez sur votre lancée, proposant aux gens de donner leur avis ou de parler duels, entre deux séjours à la plage.

   Copines. Que seraient les vacances sans des moments passés ensemble et sans quelques photos pour graver ces souvenirs dans les mémoires ?

Moi, les vacances, ça m'évoque surtout les voyages. Alors dites-moi, dans votre valise, il y a... ?

 Un cahier de vacances. Le double de celui que vous avez laissé aux P12iens pour qu'ils s'occupent pendant votre absence tout en se rendant utiles.

 Des farces, des cadeaux et des lettres. Les créations des P12iens qui veulent rendre l'été un peu plus fun, comme vous.

 Des avis d'expulsion pour mauvais commerçants... de quoi laisser la place à des artistes qui ont du temps libre et de la motivation !

 Un vieux projet à rafraîchir sous un parasol. Tout à fait approprié puisque vous passez justement vos vacances à Cannes !

 Des autorisations d'inscription à Poudlard12 pour des sorciers atypiques, du genre qu'on n'a encore jamais vu dans le Château. Pas sûr que vous les compléterez, mais ça vaut le coup de les étudier.

Malheureusement, penser aux vacances, ça ne marche qu'un temps. Il est bien difficile d'oublier la rentrée. Cette année, que vous réserve début septembre ?

 Une séparation d'avec votre petite sœur.

 Un nouvel espace de travail, plus grand, mieux organisé, et un nouveau collègue.

 Une inspection, pour commencer l'année sur de bonnes bases.

 Une séparation d'avec votre grande sœur.

 Un retour en enfance.


Article de la BI, illustré par Chloé Yang

Partager : Partage

Publicités




Par Calixte Lachésis


TLO_Publicite.png

Par Ignatus Pratchett

Par Samuel Depooley

Partager : Partage

[Le château prend la parole] Chronique des Bibliothécaires





ChroniqueDesBibliothecaires2.2.png




Quand on est en train de valider des chapitres et qu'on tombe sur un impeccable, avec aucune faute.



Quand on avait presque terminé de corriger un texte super long et qu'on remarque qu'en fait, une de nos collègues nous a devancé...



Le regard qu'on lance virtuellement à cette collègue avant d'entamer la correction du chapitre suivant.



Quand, enfin, on arrive à éliminer toute la pile des chapitres à corriger !



Quand on essaie de charmer les gens pour qu'ils participent à nos concours.



Quand tu lis un texte, y trouves des fautes et rale en maugréant que ça a été mal corrigé puis que tu remarques qu'en fait... c'est toi qui l'a validé.



Quand tu reçois plein de hiboux de gens différents d'un coup pour ajouter leurs critiques pour la brigade des comm's.



Quand un dramione arrive...



Quand le Slash/lemon va un peu loin...



Quand quelqu'un confond encore -é et -er...



Quand quelqu'un dit que la lecture ne l'intéresse pas.



Quand Emy arrive dans la place <3



Quand quelqu'un vous envoie une critique écrite presque en SMS... et qu'il s'amuse à faire une remarque sur l'orthographe de l'auteur.



Et quand Alexei comprend enfin qu'elle doit poster sur les topics de la biblio, pas seulement les lire.


 
Quand on ne comprend pas le lien entre la citation postée par un gens et l'explication qu'il a tenté de donner.


Quand un long chapitre bourré de fautes arrive.

  

Quand on fait le bilan de notre travail (a)


Quand Illisana se rend compte que la validation n'a pas été faite depuis longtemps.


Article gloussé et pondu par l'équipe de la bibliothèque et illustré par Avery. 

Partager : Partage

[Oreilles à rallonge] P12 Whispers

p12whispers.png


Alors que les rumeurs sont toujours allées de bon train au sein de château, autant du côté forum que sur le tchat, il semblerait que quelqu’un (Emy Denver pour ne citer personne) ait eu la formidable idée de rassembler tout ce petit barda sur un truc au nom bizarre vachement à la mode, où s’exprimer en court, c’est plus rigolo qu’en long. Pas de bol, vous lisez cet article, qui lui, est long. 

En effet, la presse, la bonne, la véritable, se retrouve aujourd’hui mise en péril par ce genre de feuille de chou, qui cherche à dénoncer (ou à annoncer) un grand nombre de choses sur notre école et sur nos membres. Bien entendu, il s’agit majoritairement de rumeurs, qui ne se révèlent vrai qu’une fois sur deux, les jours où il fait beau. C’est donc comme ça, que pour beaucoup, vous avez appris la démission de Wilhemina avant même qu’elle ne soit franchement décidée, ou encore que… non, que rien. Pour le reste, vous le saviez déjà. Ou vous vous en moquez. En effet, les histoires de fesses sur la #terrasse, ça n’intéresse justement que la terrasse. 

Seulement, des petites informations, disséminées à droite à gauche, finissent pas circuler. D’où ? Pourquoi ? Comment ? (La dernière question est rhétorique, vous connaissez la réponse.) (Celle d’avant aussi. Quoique. Au cas où : parce que les gens veulent du gossip gnangnan et de quoi baver sur les autres à la récré.) En ce qui concerne les sources, nous ne formulerons à notre tour que des hypothèses. Le nombre de rumeur circulant à ce sujet fausse depuis longtemps la réalité de la chose… 

Tout d’abord, donc, nous pouvons imaginer un multi-compte de la part d’Emy Denver. Mais celle-ci ayant tellement lutté pour devenir adjointe, il serait un peu débile de sa part de s’y risquer. Elle vient de Gryffondor, certes, mais quand même. La probabilité serait donc davantage portée sur le fait qu’elle a des relations, beaucoup de relations. Mais encore une fois… elle est à Gryffondor. A moins que… Poufsouffle aussi ait son lot de stupidité flagrante, de consanguinité et autre joyeuseté prêtes à leur faire atteindre le haut du panier. Coconut Dynamite, on ne sait comment, l’a pourtant fait. DA ayant accès à tous les recoins du château, elle a très bien pu donner quelque chose à se mettre sous la dent à Emy. Comprenez vraiment de la bouffe, mais emballée dans un torchon, un bout de journal intime ou quoi que ce soit prêt à divulguer des rumeurs. 

De fait, tout le château risquerait de passer un jour ou l’autre dans cette feuille de chou à ragots, rumeurs et autres balivernes, avec la plume acérée et les hashtags (eh oui, elle va jusque là) de P12 whispers. Vous avez des trucs à cacher ? Braillez-le haut et fort, ce sera le meilleur moyen pour que personne ne pense qu’il s’agit d’une triste vérité.


Par Alexeievna

Partager : Partage

[Jeux et concours] Grille de Grillés

Grille.png

De plus en plus, nous vous voyons guetter le moindre ragot au sujet de la Gazette. Vous aimez quand on vous dévoile nos secrets dans les articles chiffrés ou sur comment s'est passé notre mois. Mais savez-vous vraiment tout ce que vous devriez savoir ? Testez-vous ! 

Grille de grillés


A l'habitude, voici la liste des récompenses :

1er à avoir une grille pleine : 30 points + 5 gallions
2ème : 20 points + 3 gallions
3ème : 10 points + 2 gallions

5 points pour toute grille complète et 2 points pour une grille au moins à moitié remplie. A m'envoyer à moi, Alexeievna, par hibou. Les autres, ce n'est pas parce que vous vous torchez avec la Gazette que vous allez être récompensés. Non mais.









Partager : Partage

[La plume à papotes] Selfies comparés

Selfies_compares.png


Alors que la Gazette se retrouve de nouveau avec du changement dans les membres du personnel (et devient officiellement dirigée exclusivement par des Serdaigle), nous avons décidé qu’il était grand temps pour vous d’en connaître un peu plus sur la personnalité des PheC. Oui, oui, des Photographes en Chef. A savoir, Wilhemina, celle qui part, et William, celui qui arrive. Pour se faire, nous leur avons demandé de faire chacun un portrait d’eux. Voici ce qui en ressort. 

Prise de vue 1 : Comment réagissez-vous face à un photographe qui a renversé du café sur l’article que vous deviez illustrer ?

Wilhemina : Je lui souris en lui assurant que ce n'est pas grave et puis je lui donne rendez-vous le premier soir de pleine lune dans un endroit isolé du reste du monde. Le lendemain, s'il n'est miraculeusement pas mort, une lettre de licenciement l'attend sur son bureau.

William : Après des années d'étude à Poudlard, la seule chose que j'ai retenue des cours de sortilèges, ce sont des maléfices. Et je peux vous dire que c'est tellement pratique...

Conclusion 1 : Notons qu’entre l’adjointe en sort et l’autre qui aime aussi ça, personne n’a pensé à un simple Tergeo.


Prise de vue 2 : A quelle heure commencez-vous à travailler pour la Gazette, le matin ?

Wilhemina : Environ vers 14h30 du mat'.

William :
 Je ne me rappelle pas avoir commencé. Il fallait faire quelque chose ?

Conclusion 2 : Nous passons donc « je travaille pas beaucoup » à « je travaille encore mois »… La Gazette a de beaux jours devant elle. Heureusement que cette révolte des photographes pour avoir une Gazette uniquement en images n’a pas tenu !


Prise de vue 3 : Quel aspect de votre travail vous semble le mieux ?

Wilhemina : L'esprit d'équipe. On a beau dire, même s'il est vrai qu'un photographe fait son illustration tout seul, le reste de l'équipe peut le conseiller et donner son avis pour l'améliorer. On choisi nos articles en fonction de notre inspiration et on ne doit pas se forcer à faire quelque chose qui ne nous inspire pas. Sauf si c'est la fin de l'édition et qu'il faut se bouger le cul.

William : Donner l'impression de travailler plus que les autres alors que je ne fais rien. Le plus gros du travail est fait à l'avance par mes elfes de maison, mais chut, faut pas le dire ça.

Conclusion 3 : Parfait. Il ne reste plus qu’à virer tout le monde et a embauché les elfes de maison des photographes. Au moins, ils ne viendront pas se plaindre sur leur salaire, eux.


Prise de vue 4 : A qui avez-vous envie de donner des ordres en premier, et pourquoi ?


Wilhemina : À Alexeievna. Non je rigole. À William parce que bientôt ce sera lui qui les donnera et que je veux marquer à vie son esprit de Serdaigle. OMG ! La Gazette sera dirigée par des Serdaigle. Bon... Pour finir je reste.

William : A quoi bon, déjà que les autres font tout le travail, pourquoi leur en donner davantage ? Au fait, pourquoi j'ai été promu ?

Conclusion 4 : Oui… reste, Mina.



Prise de vue 5 : Votre outil de travail indispensable, c'est...

Wilhemina : La photo des toilettes de Wilde. Les photographes savent ce qu'ils risquent s'ils ne font pas du bon travail.

William : J'ai un fouet que je n'ai encore jamais utilisé, et j'attends ça avec impatience...

Conclusion 5 : PheC est destiné à une élite de sadomasochistes.



Après ces découvertes aussi effrayantes que de voir de véritables selfies de la part de nos deux photographes, il me parait urgent de vous annoncer que la Gazette semble destinée à un futur des plus horribles, tiraillée entre le manque de travail et le trop plein de jeux SM au sein des photographes. Sur quoi, il me semble urgent de faire des valises et de vous laisser avec cet article pas




Alexeievna-Pratchett.png

Partager : Partage

[Reportages] Fouilles magiques à Cracovie

fouilles_magiques.png



Il y a des voyages que l’on oublie peu ou pas beaucoup. Peu, parce qu’il nous a marqué. Beaucoup, parce qu’on a un peu trop abusé des boissons locales lors de quelques soirées arrosées. On est souvent habitué avec la façon dont les sorciers usent de la magie en Angleterre, en France et même dans quelques pays froids. Cependant, qui a déjà foulé la terre du dragon de Cracovie ? Qui sait d’où vient le sel de Pologne, alors que, de prime abord, il n’y en avait pas ? Ou encore, si le trésor de Christophe, l’alchimiste, est toujours gardé dans son palais par un coq corné ?


Lorsque l’on descend de son balai au-dessus d’un toit de Cracovie, on perçoit de vieilles maisons de pierres à perte de vue. Je parle bien entendu du vieux centre, parce que ces satanés moldus ont réussi à faire une banlieue immonde tout autour… Mais là n’est pas le sujet de cet article. Je vois, au loin, la colline de Wawel. Curieuse comme un botruc, je m’en vais voir cette colline mythique qui a abrité un gigantesque dragon. A cette époque-là, les réserves de Roumanie n’existaient pas encore, et les dragons voyageaient encore en toute liberté : pour leur plus grand bonheur, et le plus grand malheur des hommes (enfin, surtout des moldus).

colline-wawel-00130.jpgMangeant vaches, moutons, femmes et même enfants, le dragon terrorisait toute la région du Sud de la Pologne. Même les sorciers les plus courageux n’osaient pas s’en approcher. Ils durent faire appel à un simple moldu : Krak. Fougueux et cherchant la gloire, ce chevalier se mit en quête de trouver des hommes suffisamment fous pour le suivre. La bataille du matin ne dura pas toutefois. En rage d’avoir été réveillé, le dragon les lamina presque, brûlant et griffant tous les soldats qui tentaient de s’approcher de lui. Mais c’était sans compter à l’intelligence d’un simple moldu. Krak remplit une peau du plus beau bélier de la région de gros sel, salpêtre et souffre, et le recousit pour lui redonner la forme de l’animal. On sait tous à quel point les dragons peuvent être stupides quand il s’agit de se mettre quelque chose sous la dent. Ni une, ni deux, le dragon mordit à l’hameçon (pire qu’un strangulot si je puis dire). Le bélier rempli de salpêtre se mit à exploser dans sa bouche, y mettant le feu. Ne tenant plus, le dragon se dirigea vers la Vistule et but une quantité incroyable d’eau. Il en but tellement qu’il se noya de l’intérieur. La ville n’eut plus à s’en faire de ce dragon, et prit le nom du chevalier qui l’en avait sauvée : Krakow (ou Cracovie en français). Depuis lors, on peut se poser la question de savoir si les réserves de dragons en Roumanie n’ont pas vu le jour à cause de cette histoire…


Un peu plus loin, je vois le très haut édifice de la cathédrale Notre Dame. A quelques pas de là, se trouve un immense palais, celui de Christophe. Christophe était connu pour être un magicien et un alchimiste réputé et craint de son époque. En effet, les moldus qui habitaient les alentours ne pouvaient ignorer les nombreux cris de détresse et de torture qui provenaient des cachots du château. Cependant, la crainte n’empêchait pas la convoitise et nombreux furent les gens à entendre parler du trésor de Christophe : une immense quantité d’or se trouvait, soit disant, les souterrains du bâtiment. Cependant, une seule chose les retenait : le trésor serait surveillé par le diable en personne…

Un jour de pluie, une cuisinière devait tuait un coq pour finir de préparer son bouillon. Malheureusement, ou heureusement pour l’animal, ce dernier lui échappa des mains et s’enfuit dans les souterrains du palais. La cuisinière lui courut, naturellement après et se perdit dans les ténèbres, jusqu’au moment où une lumière jaillit et le coq réapparut devant elle. Toutefois, celui-ci n’était plus le même tout à fait : il portait deux cornes sur le front, à la manière d’un diable. En voyant la cuisinière, il ouvrit son bec et lui dit :

« Ne me tue pas, et tu verras, je te donnerai une partie du trésor de l’alchimiste Christophe. »

Hésitante, la cuisinière n’en crut d’abord pas ses oreilles. Il faut avouer que c’est toujours très difficile pour une moldue de se retrouver face à un coq qui vous parle la langue de vos ancêtres. Après un hochement de tête d’approbation de la part de la cuisinière, le coq poursuivit ainsi :

« Cependant, pour recevoir l’or de tes rêves, il faudra que tu retournes à la surface, sans jamais regarder en arrière. Sans quoi, l’or disparaitra. »

Doucement, mais sûrement la cuisinière commença à remonter à la surface, les poches de son tablier remplis d’or, suivant la lumière qui se trouvait devant elle pour lui montrer le chemin à suivre. Alors qu’elle allait monter la dernière marche, la curiosité reprit ses droits et elle se retourna. La porte se referma devant son nez avec fracas, lui faisant perdre l’équilibre dans les escaliers, tandis que l’or qui se trouvait dans ses poches se métamorphosa en poussière.

Depuis lors, les souterrains du palais se sont quelque peu effondrés, mais personne ne sait encore si le coq-diable et le trésor du magicien sont encore là. Serez-vous celui ou celle qui aura l’audace de s’y rendre pour quelques piécettes d’or ?


pologne-wieliczka-mine-de-sel-princesse-kinga.jpgPlus loin, je vois aux abords d’un restaurant des gens en train de déjeuner. Les assiettes sont remplies comme il se doit, tandis que trônent sur un petit support le sel et le poivre. Une anecdote me vînt en tête, car au début, il n’y avait pas de sel en Pologne. Au moment des noces du Prince Boleslas le Honteux, qui voulait se marier avec la princesse Cunégonde de Hongrie, cette dernière ne voulait pas que son père offre en cadeau de mariage de l’or ou des bijoux. Elle voulait plutôt quelque chose d’utile à la Pologne : du sel.

Son père, aimant sa fille comme la prunelle de ses yeux, accepta sa requête et la conduisit jusqu’à la mine de sel en Hongrie. Un souci préoccupa toutefois la jeune princesse : comment transporter le sel en quantité suffisante jusqu’en Pologne ? Maligne, la demoiselle jeta sa bague dans la mine de sel et fit cette prière :

« Que ce sel puisse m’accompagner jusqu’en Pologne ! »

Nous ne sommes pas dupes à notre époque et savons pertinemment qu’il s’agissait là d’un simple sortilège de déplacement du sel. Cependant, cela marcha à merveille, puisqu’une fois en Pologne, elle demanda à deux hommes de creuser la terre à Wieliczka. Au bout de quelques minutes de travail, ils sortirent un énorme bloc de sel, où se trouvait à l’intérieur la bague de la princesse. Depuis lors, ni la Pologne, ni la Hongrie ne manquent de sel.


Et pour ma part, il est grand temps de découvrir l’une des plus belle magie de la Pologne : sa vodka !

Xania-Samuel.png

Partager : Partage

jeudi 31 juillet 2014

[Culture] Brico-Bidouilles Harry Potter : Les Lorgnospectres

Brico-bidouilles_Lorgnospectres.png


La mode de l'été, bien souvent, est de s'affubler des dernières lunettes de soleil tendances. Pour ce numéro de la Gazette, à l'instar du Chicaneur de 1996, nous vous offrons la possibilité de créer vos propres lorgnospectres. Qui sera le plus tendance des P12iens ?




Avant de commencer, il vous faudra le matériel suivant :

  • Un marqueur indélébile de votre couleur préférée
  • Une feuille plastique transparent (pochette, ou feuille pour rétroprojecteur ou imprimante)
  • Imprimer ce modèle sur une feuille cartonnée
  • De la colle (super glue) ou du scotch
  • Des ciseaux (ou vos dents, si vous êtes doués)


Les choses se font assez simplement, et je ne pense pas que vous ayez besoin tant que ça d'un mode d'emploi. Mais comme on est sympa à la gazette, je vais quand même vous donner les étapes à suivre, et quelques images pour ceux qui auraient la cervelle aussi moelle qu'un cracmol.

    1. Découpez soigneusement les lunettes dûment imprimées sur la feuilles cartonnées.

    Capture_d_e_cran_2014-07-31_a__23.26.10.png2. Découpez des ronds un peu plus grands que vos ouvertures de lunettes sur la feuille plastique transparente. Coloriez votre plastique avec votre marqueur indélébile préféré.









    3.
    Collez à l'aide de la super glue les "verres" en lieu et place (c'est-à-dire au niveau des trous de vos lunettes).

    4. Scotchez vos branches de lunettes à chacune de leurs extrémités.




Alors, vous les voyez les joncheruines dans mes cheveux ? Ceux et celles qui oseront se prendre en photo avec leurs lunettes et à me les envoyer par pigeon ou chouette se verront accorder un article exclusif au prochain numéro, ainsi qu'une somme de 2 gallions venant de ma propre tirelire. Soyez Lovegood un peu !


Source et images : Potter Frenchy Party





Xania-William.png

Partager : Partage

- page 1 de 2

© 2009-2016 Poudlard12.com :: Propulsé par Dotclear