La Gazette du Sorcier - Edition Poudlard12

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 1 juillet 2014

Editorial

Editorial_105.png

Chers lecteurs, chères lectrices,

malgré l'envie de voyager et les palmiers sous notre nez, ce ne fut pas de tout repos de sortir cette Gazette ! D'autant plus qu'après seulement quelques mois, Ashley Davy nous quitte... ce qui fait toujours une Gryffondor en moins au sein de l'équipe, soit, mais ses articles vont nous manquer.

Ce qui ne vous empêchera pas de découvrir ce mois-ci nos articles et leurs illustrations toujours plus élaborées, les appellations BD de l'équipe et ses activités à la plage, un petit tour chez les moldus, notre nouvelle cire à cacheter qui s'est répandue un peu partout, des révélations fracassantes sur les DA... de quoi vous régaler pendant vos vacances et pendant que nous allons trimer à sortir une nouvelle Gazette encore plus rafraîchissante. Oui, pour accompagner votre limonade et vous laissez devenir le Vacancier de l'été ! Allez, tournez nos pages pour en savoir un peu plus...

                                                                Et bonne lecture !

Alexeievna-Edito.png











  A_l_interieur_du_chateau_105.png


Rapeltout
Suivi des grands événements de l'école, coupes, changements du personnel, etc.

Maison Farpaite ?
Article écrit par Alexeievna et illustré par William Jones

Un bon directeur adjoint, c'est quoi ?
Article écrit par Nora Bailyn et illustré par William Jones.

Rayon X sur les 5 postulants au poste de Directeur Adjoint
Article écrit par Xania et allustré par Avery Pevensie

La plume à papote
Entrevues avec un ou plusieurs personnalité(s) P12ienne(s), souvent en relation avec un thème précis.

Confessions d'une proprio alcoolique
Article écrit par Blondie et illustré par Samuel Depooley

Qui est au top, qui fait un flop ?
Article écrit par Blondie et illustré par Samuel Depooley

Les Oreilles à rallonge
Les petits histoires que nos oreilles affûtées ont pu entendre, les informations croustillantes sur les plus grands secrets vainement dissimulés...

Que se passe-t-il entre les orteils du personnel avant les grandes vacances ?
Article écrit par Nale Soulthief et illustré par Ignatus Pratchett

Loterie magique : Magouille avec les gobelins
Article écrit par Xania et illustré par Avery Pevensie

Le château prend la parole 
Le personnel du château prend la parole et vous dit la vérité sur ce qu'il se passe ou va se passer dans notre chère école.

Chronique des Bibliothécaires
Article écrit par Emy Denver et illustré par Ignatus Pratchett.

Les coups de pub du professorat
Affiches de William Jones et d'Ignatus Pratchett.

Babillages inquisitoriaux
Article écrit par deborah Chloé Parker et illustré par Avery Pevensie

Le Rapport des Aurors
Article écrit par Janus Mentor Licorner et illustré par Avery Pevensie


A_l_exterieur_du_chateau_105.png

Actualité et Faits Divers
Toutes les nouvelles du monde sorcier ! De la grande crise aux informations de la vie quotidienne des sorciers.

Avis Ministériel
Article écrit par Nora Bailyn et illustré par Ignatus Pratchett

Sports
Suivez les plus grands matchs, apprenez-en davantage sur vos idoles et découvrez de nouvelles pratiques !

Tournoi de duels : un nouveau sport sur P12 ?
Article écrit par Nora Bailyn et illustré par Ignatus Pratchett

Les sports de plage
Article écrit par Florence Shawn et illustré par Avery Pevensie

Culture
Littérature, musique, cinéma magiques sont au menu !

Tout est bon dans le cochon !
Article écrit par Nora Bailyn et illustré par Wilhemina Compton.

Sondage
Pour savoir tout ce que tout le monde pense tout bas 

Le top des avatars qui portent le plus à confusion
Article de l'équipe de la Gazette, illustré par Samuel Depooley

Du côté des Moldus 
Car les animaux ont aussi le droit à leur rubrique !

Whassup
Article écrit par Alexeievna et illustré par Samuel Depooley

Reportages
Venez suivre l'un de nos rédacteurs dans un voyage merveilleux, où il vous fera découvrir des destinations de rêve !

La Magie du Brésil
Article écrit par Alexeievna et illustré par Samuel Depooley


Chapeau_sans_tete_105.png

Le scarabée
Tous les petits potins de notre école et du monde magique ! Les paparazzis font leur apparition. La vérité éclate... ou pas !

Cet été la tendance, c'est les cahiers de vacance
Article écrit par Florence Shawn et illustré par William Jones

Amour, Boire et Beauté
Article écrit par Alexeievna et illustré par Wilhemina Compton 

Conseil de Mamie Minerva
Un problème dans votre vie de tous les jours ? Niveau magique ? Sentimental ? Pratique ? L'ancienne professeur de métamorphose vous donne un coup de pouce !

Conseils de Mamie McGo
Article de Mamie McGo illustré par Avery Pevensie.


Horoscope
Qui n'est jamais tenté de connaître son avenir ?

L'horoscope de vos vacances
Article de Blondie illustré par Ignatus Pratchett.

Feuilleton pour grands et petits
Histoire à suivre en plusieurs épisodes, écrits sans images ou sous la forme d'une BD

BD : Ellirbis & Catchett
Par Ignatus Pratchett.

Jeux & Concours

Jeu : Les animaux de la Gazette
Par Ignatus Pratchett.

Concours : Souvenirs de vacances
Article écrit et illustré par Ignatus Pratchett.

Publicités
Laissez-vous tenter par le tout nouveau Nimbus 2009, par des places de concert pour la tournée d'adieu des Bizarr'Sisters, ou encore par une potion aux effets étranges...

Publicités de juillet
Par Avery Pevensie et Sinus

Partager : Partage

[Rapeltout] Maison Farpaite ?

Maison_farpaite.png


Ça y est, c’est officiel, Serpentard a gagné la coupe des quatre maisons, et tout cela avec une facilité incroyable. Un peu trop incroyable, même, quand on réfléchit deux minutes – ce que savent faire toutes les autres maisons, que le rappel soit fait. En effet, comment et surtout pourquoi avoir laissé gagner cette maison sans opposer de réelle résistance ? La question, en suspend dans toutes les têtes, va devoir trouver une réponse dans cet article. 

Tout d’abord, il est bien connu que Wilde promet monts et merveilles à ses chers petits élèves pour qu’ils gagnent cette fameuse coupe. A savoir : un topic à flood, dans lequel les Serpentard vont se délecter après de longues… longues ? heures de travail acharné pour remplir doucement leur sablier. Bon, cela a beau être un objectif, relativement peu louable, tout va bien jusqu’ici. 

Mais ne serait-ce pas que la partie émergée de l’iceberg ? En effet, depuis leur invasion du premier avril, les Serpentard semblent vouloir s’imposer partout, coûte que coûte, à n’importe quel prix et n’importe comment. Car oui, cela implique bien souvent des hors sujets dans les topics avec des textes en verts ou des odes à Salazar un peu trop enthousiaste. Etait-ce leur moyen de se sentir plus puissant face aux autres maisons ? Probablement. Mais ce qui a énervé le jour du premier avril a fini par tout simplement amuser le reste du château : qu’ils fassent comme bon leur semble ! Et ce, pour tout le long de la coupe. « On leur laisse la prendre pour cette fois, qu’il regagne un peu d’estime après leur défaite écrasante lors de la précédente coupe » me confie une Serdaigle dont je tairai le nom. Et cette idée semble partagée par les autres maisons, qui ne se battent pas vraiment pour les points, mais pour donner un semblant de change face à Serpentard. Pour qu’ils ne croient pas que cela était trop facile, et qu’ils ont mérité quelque chose ? Probable.

On ne peut cependant nier une masse de participations records de la part de cette maison, qui s’est davantage impliquée non seulement en salle de classe, mais également à la bibliothèque (et pas que pour martyriser les Poufsouffle qui s’étaient perdus) et dans les divers couloirs du château, en concours et autre mise à l’épreuve rapportant bon nombre de points de maison. Wilde était alors acclamé par ses élèves… un peu trop d’ailleurs ? En effet, si le topic à flood était la carotte, quel était le bâton ? Nos sources n’en savent que peu, mais on parle de mise à la porte de Serpentard, de rejet éternel et de fermetures des jeux dans leur salle commune. 

Aussi, bien qu’ayant brillé ces trois derniers mois au sein de Poudlard au point de remporter la Coupe des 4 maisons, on se demande encore clairement où se trouve le « hic » dans cette histoire, Serpentard abordant un peu trop fréquemment cette image de « maison parfaite ». Wilde aurait-il bousculé tout le monde également dans l’idée de faire une sortie triomphale dans le cas où il passerait Directeur Adjoint ? L’affaire reste à suivre…

Alexeievna-William.png

Partager : Partage

[Rapeltout] Un bon directeur adjoint, c'est quoi ?

Un_bon_directeur_adjoint__c_est_quoi.png


Vous avez tous entendu parler ce recrutement, faisant vibrer tout le château à la fois d’excitation et d’impatience à l’idée de rejoindre les hautes sphères de la direction de P12. Et en plus, pas besoin de bannières complexes et pleines de gifs animés, ni de longues énumérations de motivations. Un simple message précisant l’envie de rejoindre l’équipe suffit. Oui. Mais pas seulement. Car ne soyons pas naïfs, un simple MP ne suffit pas pour devenir un directeur adjoint. Et le recrutement est peut-être parmi les plus ardus de tous les postes du personnel. Ben oui, car tout le monde ne peut pas devenir Directeur Adjoint, des qualités sont requises. Reprenons les éléments énoncés par Lust Caféine dans son annonce.

1. Vous êtes fan d’Harry Potter.

Attendez-vous à un examen complet sur le sujet. Car on ne peut diriger une école de sorcellerie sans connaître sur le bout des doigts toute la biographie du jeune homme. Entre le nombre de ses grains de beautés, la marque de ses lunettes en passant par le second prénom de sa belle-mère, un directeur adjoint doit être incollable à ce sujet. 

2. Vous n’avez pas besoin de beaucoup de sommeil.

En somme, vous avez intérêt à aimer le café sinon ça va aller mal. La caféine, c’est pas seulement une arôme, c’est un liquide vital pour la bonne gestion quotidienne de la direction. La théine marche aussi à la rigueur, mais prenez garde quand vous croiserez Lust, on ne travaille pas avec la directrice Caféine sans partager certaines mœurs essentielles. A vous après d’agrémenter le breuvage comme vous le souhaitez, que ce soit une goutte de whisky pur feu comme Hevi Shawn ou dilué dans un jus de chaussettes comme Bdragon, ce n’est pas le goût qui est finalement recherché, c’est juste un moyen de se tenir éveillé.

3. Vous aimez l’aventure.

Car dans la direction de Poudlard12, on ne subit pas le quotidien, mais on le crée ! Chaque animation, topic ou MP devient une aventure à part entière, devant vous enthousiasmer et vous réjouir.

4. Vous n’avez pas peur des tâches répétitives.

Même si l’aventure est présente, ça n’empêche que de nombreuses tâches administratives vous seront attribuées, demandant un certain train-train quotidien à assumer. Même si c’est le 471ème MP de réponses à des questions d’un petit nouveau, vous devez le faire bien, clair, de manière enthousiaste et ne surtout pas faire sentir que l’élève est le 471ème à demander la même chose. Vous serez un maître des synonymes et des formules toutes faites, et la répétition sera votre art personnel.

5. Vous savez travailler en équipe et être autonome.

Remarquez que le « et » est clairement bien souligné et mis en évidence. Le travail d’équipe, c’est cool, mais on ne peut pas vraiment reposer sur les épaules des autres, vous serez seul dans la galère surtout si ce que vous proposez fait un bide, vous ne pourrez qu’en prendre à vous-même. 

6. Vous savez vous contenir

De toute évidence, cette qualité fait référence à la quantité importante de café que vous allez ingurgiter, une bonne vessie résistant à toute épreuve est donc particulièrement conseillée, surtout si les réunions de la direction durent et s’éternisent. Un conseil, entrainez-vous, une épreuve pipi sera peut-être demandé aux candidats et ce serait bête de se faire avoir parce que vous êtes parti aux toilettes avant les autres.

Désormais, vous connaissez les différentes qualités d'un bon directeur adjoint. Maintenant que la première étape du recrutement est passée : lequel des 5 candidats retenus arriveront à démontrer qu'il possède bel et bien toutes ces qualités citées ?

Nora-William.png

Partager : Partage

[Rapeltout] Rayon X sur les 5 postulants au poste de Directeur Adjoint


L’été est enfin là, et ce n’est pas un ménage de printemps qui s’annonce au sein de l’équipe de Poudlard12, mais un ménage de Juillet ! Connaissant maintenant les finalistes pour le poste de directeur/directrice adjoint(e), la Gazette s’est chargée, pour vous, de faire l’analyse des postulants, afin que vous puissiez y voir plus clair.


Janus Mentor Licorner

Si mes sources sont exactes, c’est la troisième fois qu’il postule pour le poste. Voyons voir ce qu’il en est de ce Chef des Aurors.

Les +
    - Il est présent dans ses responsabilités, tant au niveau de son grade Bâtisseur que de celui de Chef des Aurors
    - Il a la patience d’un maître Jedi pour parler aux nouveaux qui ont du mal avec les règles du site. Willy Wonka peut lui dire merci !
    - Il se connecte tous les jours, alors je ne vois pas pourquoi cela changerait si jamais il obtenait le poste de DA : vos mp’s seraient toujours lus et répondus !

Les –
    - Son manque de participation dans quelques autres débats, en dehors du monde magique, pourrait lui porter préjudice. D’un naturel discret, on ne le voit paraître que lorsque c’est vraiment important.
    - Son pseudo. Janus est un dieu à deux faces, un peu comme le yin et le yang : alors on joue à pile ou face ?

Coconut Dynamite

Depuis le temps qu’elle est directrice de sa maison, il n’est pas étonnant de la voir postuler à un poste aussi élever. Présente et dynamique, on n’en attendait pas moins de Dame Poufsouffle.

Les +

    - Elle est passée par tous les grades : AI, Professeur, bibliothécaire, aniamtrice de la RITM, directrice de Poufsouffle, concierge, photographe de la Gazette, décoratrice, et j’en passe. Son expérience de la multiplicité des postes peut être d’un grand atout s’il s’agit de parler/débattre avec les différents membres du personnel.
    - Son nombre de messages montre clairement qu’elle est une piplette. Présente dans toutes les sections du Grand Escalier, les nouveaux en quête de réponse n’auront pas à l’attendre pour qu’elle sorte la dynamite !

Les –
    - Malgré une plus faible présence ces derniers temps, elle reste toujours aussi active. Elle connaît ses faiblesses et ses engagements, car sinon elle n’aurait pas pris deux adjointes en potions au lieu d’une seule. Cependant, il faut espérer que le grade de DA la fera revenir comme par le passé.
    - Sa maison. Qui voudrait d’un blaireau puant dans la direction ?


Jesse Riders

Toujours à la quête de nouvelles améliorations, on ne s’étonne pas trop de sa volonté à vouloir gravir les échelons. Prêt à donner son avis dans le moindre topic de la section « suggestion » du Grand Escalier, il semble vouloir en découdre une nouvelle fois !

Les +
    - Comme dit précédemment, sa force est sa soif d’améliorations. Ceci est démontré récemment par l’application de son idée, lors du concours Mister P12, qui concernait la mise en place de tableau, afin de guider les nouveaux arrivants dans le château.
    - Sa patience est encore l’un de ses atouts les plus forts. Prônant l’explication plutôt que la beuglante, on peut se douter de sa politique en tant que DA si jamais il était pris.

Les –
    - Ses idées sont un atout, mais peuvent aussi vite devenir une faiblesse, surtout si elles vont dans tous les sens. A voir s’il réussira à maîtriser son côté créatif, car sinon l’équipe de la direction risque de s’arracher le peu de cheveux qu’elle a encore sur la tête !
    - Ses envies. On le voit assez clairement dans le Monde Magique, grâce à son grade d’Auror. Il est toujours prêt pour mettre en place ses propres idées, mais a plus de mal à se rediriger vers les obligations plus moins fastidieuses – en démontre ses peu de messages dans les topics RPG plus commun. Espérons qu’il réussira à coïncider ses envies et ses obligations si jamais le poste de Da venait à lui être confié !


Isabelle Rosily

La grande surprise de ce recrutement si je puis dire. Inattendue, du fait de son abandon plus ou moins récent de son poste de photographe en chef en raison de ses études, on ne l’attendait pas vraiment. Cependant, elle est bien là, alors voyons voir ses atouts et ses faiblesses bien à elle :

Les +
    - Son poste de photographe en chef lui a déjà permis de voir comment se gère et s’organise une équipe. Très malléable, elle sait satisfaire les besoins de ses collègues, mais aussi avancer les tâches qui doivent être accomplies dans l’urgence.
    - Sa connaissance des membres de la direction actuelle. Cela lui permettrait de pouvoir mieux collaborer avec la direction en place, et de savoir ce que chacun compte faire. Ne nous leurrons pas, ce n’est pas un poste où on peut avancer à l’aveuglette, et connaître les goûts et les couleurs préférées de chacun peut s’avérer d’une facilité déconcertante quand il s’agit de donner son avis et de trancher !

Les –
    - Dit précédemment, son abandon du poste de photographe en chef pour cause d’études accaparantes pourrait lui être plus ou moins néfaste. Après une absence de plusieurs mois au sein du forum P12iens, il faut espérer que si elle empoche le grade, elle saura revenir comme par le passé.


Wilde

On l’attendait, mais sans trop l’attendre. Etant donné son implication au sein de la maison Serpentard, il était à se demander s’il voudrait réellement quitter la direction de ses petits Serpents adorés. Voyons voir ce que le directeur de Serpentard a à nous mettre sous la dent :
Les +
    - Sa présence est certainement un atout sans conteste. Dans tous les postes qu’il occupe, il sait gérer avec brio ses obligations, tout en gardant à l’esprit qu’il se trouve dans un jeu et que la primauté va aux élèves qui profitent du site. Toujours d’attaque pour le moindre labeur et alléger les tâche éreintantes de ses collègues, il saura sans aucun doute gérer le grade de DA de la même manière, au grand bonheur de la direction.
    - Sa bonne humeur. Même s’il paraît sérieux dans ce qu’il avance, il faut savoir déceler la goutte d’humour qui s’y cache. Un cocktail rafraîchissant pour la direction qui commence à se faire vieille !

Les –
    - Sa volonté à trop vouloir en faire pourrait lui porter préjudice. Il veut être partout, aider tout le monde, mais saura-t-il se greffer deux bras et un cerveau supplémentaire pour continuer à être autant multi-tache/tâche ?
    - Son sens de l’humour incompris par certains. Il est vrai qu’il est frais, qu’il est sympa, mais certains ne semblent pas prêts à vouloir faire partie des mêmes délires que lui. Alors faiblesse ou totale incompréhension de ceux qui n’ont pas le sens de l’humour ? Vous verrez bien !



Quoiqu’il en soit, voici la fin de cet article qui se voulait être un bref topo des finalistes au recrutement de Directeur/Directrice Adjoint(e). Les avis peuvent être partagés, et celui-ci n’en est qu’un parmi tant d’autres. Saurez-vous parier sur le bon choix de la direction quant à son futur collègue ?




Xania-Avery.png

Partager : Partage

[La plume à papote] Confessions d'une proprio alcoolique

proprio_alcoolique.png


Il y a quelques jours, la propriétaire des Trois-Balais, Hevi Shawn, m'a promis une belle interview pour la Gazette à propos d'elle-même et de son goût pour les boissons fortes. C'est en fin d'après-midi, après avoir terminé mon cours de troisième année, que je pénètre dans l'antre des Trois-Balais, où je suis certaine de pouvoir la trouver. Sans surprise, je la trouve derrière le comptoir, servant des Bièraubeurre aux quelques habitués présent, dont Ignatus Pratchett. Espérant qu'Hevi est en état de répondre à mes questions, je m'approche d'elle. 


Blondie : Bonjour Hevi ! Prête pour l'interview ? J'espère que tu n'as pas oublié que tu me devais un peu de ton temps, ainsi qu'un verre de whisky pur feu !

Hevi : Bonjour Blondie ! Ah merde... C'était ce soir la réunion ? J'avais un peu oublié... Bon, c'est pas grave ! 

Hevi sert deux verres de whisky pur feu et m'en donne un, avant de boire ensuite dans le second. Je remercie la jeune femme, puis sors mon petit bloc pour démarrer l'interview.

Blondie : Alors, nous savons tous qu'en plus de ton poste de Directrice Adjointe de P12, tu passes la plupart du temps aux Trois-Balais. Qu'est-ce qui fait que tu aimes autant ce travail de proprio ?

Hevi : Ce que j'aime dans ce poste de Proprio, c'est surtout le contact avec les élèves et les membres du personnel fréquentant les Trois-Balais. Je trouve que c'est un lieu où on peut faire de très belles rencontres. Et du coup, j'aime essayer de faire en sorte que ce soit un endroit très convivial, où les gens se sentent bien.

Blondie : En parlant de ça, quelle est selon toi la meilleure manière de passer une bonne soirée ici ?

Hevi : Venir avec sa bonne humeur, prendre un verre et bavarder, plaisanter.

Blondie : Et qu'est-ce qui pourrait pousser les gens à venir passer plus de temps ici, d'après toi ? Non pas que certains en passent déjà beaucoup, mais pour les autres ? Que leur conseillerais-tu pour venir plus fréquemment ? 

Hevi : Parfois, il se passe des choses intéressantes aux Trois-Balais, qu'on ne retrouve nulle part ailleurs dans le château. Comme par exemple, le début d'une histoire d'amour, ou bien une violente dispute. Du coup, s'ils veulent connaitre les rumeurs avant tout le monde, il vaut mieux venir aux Trois-Balais. On ne sait jamais ce qu'il peut se passer. Hevi boit une gorgée de Whisky pur feu. Sans compter que... Parfois, je peux offrir les boissons !

Blondie : C'est vrai ! Et je peux bien confirmer tout ça. 

Je désigne mon verre resté pratiquement intact jusqu'à maintenant. Pour faire plaisir à la proprio, je bois à nouveau. Hevi trinque avec moi et boit une nouvelle gorgée.

Blondie : D'ailleurs, la majorité des membres du château connaît ton amour pour la boisson, que tu ne tentes absolument pas de cacher. Peux-tu nous en dire plus sur la manière dont tu as commencé à boire ou tu gardes cette information secrète ? 

Hevi : J'ai toujours été très proche de Florence, mais nous nous sommes rapprochées davantage à la mort de nos parents. Et le jour où Florence a décidé d'entreprendre un voyage autour du monde pour une durée indéterminée, je ne l'ai pas supporté. D'autant plus que je pouvais rester longtemps sans signe de vie. J'avais peur de la perdre elle aussi, et la boisson m'aidait à oublier.

Blondie : Je comprends... Mais c'est aussi ce pourquoi on t'aime ! Une Bouh toujours joviale et prête à proposer les meilleures boissons ! (: 

Hevi : Aaah !

Hevi trinque une nouvelle fois avec moi et vide son verre. 

Blondie : Comment expliques-tu le fait que plusieurs personnes aient également un fort penchant pour la boisson ici ? Comme Ignatus Pratchett par exemple, ou d'autres dans certains salons ? 

Hevi : Hum... Je n'ai pas spécialement d'autres noms, peut être Flora qui en ce moment, a tendance à piquer dans ma réserve personnelle. Et sinon, je ne m'explique pas vraiment pourquoi d'autres personnes sont ainsi. Mais parfois, la boisson peut rapprocher. Par exemple, avec Ignatus, on s'est rencontré au bar la première fois. On a par la suite sympathisé. Je crois qu'on a essayé d'avoir une relation ensemble, mais.. C'est très flou dans mon esprit. Enfin... Ce n'est vraiment pas certain pour Ignatus hein ! Et tu es la seule femme de sa vie en ce moment.

Blondie : Mhh... En tout cas, heureusement que certains sont parfois là pour surveiller ça de près ! Et autrement, comment envisages-tu ton avenir sur P12 dans les prochaines semaines, ou les prochains mois ? 

Hevi : Mon avenir ? Et bien déjà, j'ai pris une décision très difficile ces derniers jours. Je ne pouvais plus assumer mon rôle au sein de la direction, ainsi que la gestion des Trois-Balais. Il m'a fallu faire un choix très difficile. J'ai donc décidé de démissionner de mon poste de Directrice Adjointe.

Blondie : C'est vrai que ça a du être un choix difficile mais si tu l'as fait, c'est que tu avais tes raisons et je suis sûre que ton choix sera le bon. Peux-tu nous dire pourquoi ce choix ? 

Hevi : Et bien, j'aime beaucoup le contact que je peux avoir avec les gens aux Trois-Balais, et même si c'est un poste à haute responsabilité que de gérer le pub, c'est beaucoup plus convivial, et les décisions sont plus simples à prendre, et quelque peu moins prise de tête. Le boulot de Propriétaire me prends beaucoup moins de temps, et est beaucoup moins stressant. Ce qui fait que ce nouveau temps libre, je peux l'investir d'une autre façon dans le château, comme par exemple en redevenant très active au sein de ma maison, Serdaigle, mais aussi auprès d'Eugénie. 

Blondie : On te regrettera à ce poste, mais nous somme de tout coeur avec toi! Et pour les Trois-Balais, as-tu de nouveaux projets en vue ? 

Hevi : Et bien déjà oui, nous avons quelques projets sur le feu qui traînent depuis plusieurs semaines. Je pense qu'il est grand temps de mettre tout ça sur pied cet été ! 

Blondie : Nous avons hâte de voir ça ! Et avec Eugénie, c'est du sérieux ? Je serais curieuse de savoir ! 

Hevi : Ahaha ! Je l'attendais cette question. Et bien.. Je suppose que c'est du sérieux. Mais je ne me projette pas encore aussi loin que ça. Je veux profiter de chaque instant avec elle, sans forcément toujours penser à l'avenir. Le temps nous dira donc comme cela se passe. Mais pour l'instant, ce n'est que du bonheur.

Blondie : Je suis ravie de l'entendre, et je vous souhaite beaucoup de bonheur à toutes les deux ! Une dernière petite questions à te poser, avant que l'interview ne touche à sa fin : Quelle est ta boisson préférée ? Et celle que tu détestes ? Sauf si toutefois tu les aimes toutes.. :°(Bon je te l'accorde, ça en fait plutôt deux en fin de compte...) 

Hevi : Je déteste l'eau. Par contre, le whisky pur feu, contrairement à ce qu'on pourrait penser, n'est pas ma boisson favorite. Je préfère largement le Rhum de Groseille. Mais je n'en bois que très rarement, parce qu'il vaut mieux garder les meilleures choses pour de rares occasions.

Blondie : Je confirme ! En tout cas, merci pour toutes tes réponses à ces questions, qui en raviront plus d'un, et pour le temps que tu m'as accordé ! C'était un plaisir, et tu peux compter sur moi pour revenir souvent, si j'ai droit à un autre petit verre gratuit ! Même si finalement c'est assez souvent que ça arrive...

Hevi : De rien, c'était avec plaisir ! 

Hevi me sert un nouveau verre et termine la bouteille. Quant à moi, je prends mon verre et trinque une dernière fois avec la proprio, avant de laisser mon article de côté et de continuer la soirée en charmante compagnie...


Blondie-Samuel.png

Partager : Partage

[La plume à papote] Qui est au top, qui fait un flop ?

topflop.png

☝ Snaïla et Julia McMillan - TOP

Nous savons tous que ces deux sorcières extraordinaires ont su faire vivre aux membres du château des jours tous plus beaux les uns que les autres. Elles ont su apporter une touche de magie supplémentaire à tout ce qu'elles ont pu toucher, et le résultat en a été grandiose ! Elle ne portent plus qu'un grade de retraitée aujourd'hui, mais ce grade sera toujours présent dans nos cœurs, et leur contribution restera dans nos mémoires. Elles ont chaque jour aidé à l'amélioration de ces murs, et nous ne pourrons jamais assez les remercier pour tout ça. 

☟ Ginny Workey - FLOP

La belle Gryffondor a su montrer sa frimousse de lion un peu partout dans les couloirs du château ces derniers temps. Mais pour s'impliquer davantage dans son rôle de capitaine, elle a du quitter quelques postes qui lui tenaient à cœur pour certains et un peu moins pour d'être. C'est ainsi qu'après son poste de rédactrice au journal de sa maison, elle a également décidé de quitter la boutique dans laquelle elle travaillait, The Legend of Gabinny, laissant la gestion à sa collaboratrice, Gaby Witch. Espérons que ça lui permette de s'investir à fond pour l'équipe de Gryffondor, et peut-être de lui faire gagner la prochaine coupe. 


☝ L'équipe des architectes - TOP 

Grâce aux membres de cette belle équipe, Poudlard12 voit apparaître des nouveautés qui sont loin de faire mal aux yeux. Les nouveaux blasons créés par Wilde ont eu un franc succès dans les débats du personnel, et ont fait briller quelques yeux. Les petits malins qui se sont précipités pour acheter les nouvelles cartes de Chocogrenouilles disponibles feront moins les fiers quand ils n'auront plus d'argent, mais encore une fois, c'est une très belle idée qui rappelle toujours un peu plus la magie d'Harry Potter. De même pour les améliorations du Rapeltout, l'apparition des tableaux, des fantômes pour la FAQ et de la nouvelle fonctionnalité qui permet d'insérer des vidéos. 

☟ Esmeralda Downey et Ashley Davy - FLOP

Le mois dernier, c'est une gentille stagiaire qui a quitté l'équipe de la Gazette. Recrutée pour un stage de formation au sein de l'équipe de la Gazette, c'est avec regret qu'elle n'a pas pu rester avec nous. Son inactivité au cours de son deuxième mois de formation n'a pu sauver sa place et son joli grade vert. Mais ce n'est qu'une défaite qui, je suis sûre, ne la rendra que plus forte pour les prochains postes qu'elle pourra pourvoir dans un futur proche ! Pour Ashley, c'est une autre histoire. Sa place dans l'équipe n'étais pas en jeu, mais ses absences n'ont pu l'empêcher de prendre la décision de se séparer du grade de rédactrice qu'elle avait pourtant bien mérité. On leur souhaite toutefois une bonne continuation à toutes les deux !

☝ Les postulants pour le poste de DA - TOP

Il n'y a pas si longtemps, quelques personnes rêvaient du poste tant convoité de Directeur Adjoint. Il aura fallu du cran, mais surtout beaucoup d'idées pour parvenir à passer la première étape du recrutement. L'affrontement qui va maintenant avoir lieu laisse présager de bonnes choses pour l'avenir, en hissant au sommet le meilleur. Qui de Coconut, Wilde, Isabelle, Janus ou de Jesse sera le meilleur ? Nous le verrons bientôt, je suppose. Mais s'ils sont arrivés jusque là, ce n'est certainement pas par hasard, et peu de gens en seraient capable. 

☟ La soirée Digimon aux Trois-Balais - FLOP

Alors que l'annonce en avait motivé plus d'un, la soirée Digimon aux Trois-Balais n'a pourtant pas eu autant de succès que des prédécesseurs. Avec 11 participants au total, c'est un peu moins que ce que l'on pouvait espérer. Mais ce n'est qu'un petit cou de mou ! Tout le monde est toujours motivé pour une bonne soirée à thème, ce n'était donc qu'un moment d'indisponibilité pour les habitués. Ou alors, personne n'a finalement osé dire à Wilde qu'il n'aimait pas les digimons... Ce qui ne nous empêche pas d'attendre les prochaines impatiemment. 

☝ Bdragon - TOP

Cette année encore, il a remis au goût du jour le livre d'or de Poudlard12, dans lequel chacun a pu déposer un petit avis souvenir sur ce qu'il pense, ce qu'il aime, ce dont il se souvient, ce qui l'a marqué, et ce qui fait qu'il est toujours là avec nous. Bdragon nous invite toujours à voir les choses en plus grand et à nous souvenir de ce qui est vraiment mémorable. Et quoi de plus mémorable qu'un souvenir collectif créé par les pédouziens et que l'on retrouvera encore dans plusieurs années ? Sans Bdragon, on n'en serait probablement pas là et avec autant de magie dans les yeux.


Blondie-Samuel.png

Partager : Partage

[Oreilles à rallonge] Que se passe-t-il entre les orteils du personnel avant les grandes vacances ?

    que_se_passe-t-il_orteils.png
    Ah, le doux parfum des vacances, le soleil qui nous réchauffe (enfin) de ses rayons, les arbres fruitiers qui s'épanouissent, les capes que l'on range au placard, les boissons fraîches aux Trois-Balais... Et puis, bien entendu, pour briser ce charmant tableau, idyllique et niaiseux à souhait, les examens.

    Mais si, les examens ! Tout le monde connaît bien cette période de stress intense, quand on a l'impression d'avoir hérité des capacités intellectuelles d'une limace et de la mémoire d'un poisson rouge, que les Gryffondor vont noyer leur bêtise dans l'action en allant se battre contre le calamar (pour être noyée, elle sera noyée, la bêtise) ; que les Poufsouffle tentent d'oublier leur chagrin sous des tonnes de nourriture grasse et sucrée (pas la meilleure idée juste avant les vacances, souvenez-vous, le soleil, le sable chaud, la plage...) ; que les Serdaigle continuent de s'assommer sous des tonnes de connaissances plus inutiles les unes que les autres, au cas hypothétique où le Ministère leur demanderait de décrire l'ongle de l'annulaire droit d'un centaure les jours de pleine lune où il neige ; et que les Serpentard se couvrent de gloire (mais si, ne niez pas l'évidence)...

    Cependant, les élèves ne sont pas les seuls à adopter un étrange comportement à la veille des vacances d'été. Tous le monde le sait, ce qui fait que je ne vais pas tenter de maintenir plus longtemps un suspens rendu complètement obsolète par la présence d'un titre en tête de cet article :les membres du Personnel changent aussi.

    Certains chercheurs se sont penchés sur l'existence d'un lien entre l'augmentation de la température, le nombre croissant de tartelettes aux fruits aux déjeuners, et les hormones de la paresse, mais il semblerait qu'il faille tout simplement s'en remettre à l'addition la plus vieille de tous les temps. Travail + Pause imminente = Pas de travail.

    En effet, si l'on jette un coup d’œil au Tableau des Absences du Personnel, on s'aperçoit que les défections sont nombreuses... et qu'elles touchent tous les domaines ! Les professeurs, les préfets, les bibliothécaires, les rédacteurs, les adjoints, les agents inquisitoriaux, les aurors, les bâtisseurs, les photographes, les formateurs, et même notre toute nouvelle Concierge, Deborah Chloé Parker ! Nul ne semble y échapper.

    D'après mes sources, leur excuse serait les examens. Mais ceux-ci se déroulant à Poudlard, je ne vois nulle raison pour eux de s'en aller si promptement ! Ce micmac, ce ballet des départs et arrivées, aurait cependant une explication... dans le monde moldu. En effet, l'un des responsables de la Diplomatie Magique nous a déclaré anonymement que « de plus en plus de sorciers suivent un cursus scolaire moldu parallèlement à leurs activités professionnelles, cela dans le but de mieux cacher notre existence en limitant les erreurs de compréhension, ce qui est essentiel dans notre société post-guerre. » En effet, d'après notre homme, les moldus ont été à deux doigts, à la fin du siècle dernier, de découvrir l'existence de la magie, et c'est donc à nous de nous faire encore plus discrets qu'auparavant.

    Cette explication, après vérification auprès de Mr Pratchett, professeur d’Étude des Moldus, nous semble logique. En effet, ce dernier nous a assuré que beaucoup d'examens moldus se déroulaient effectivement en fin d'année, exactement comme les nôtres, et que les membres du Personnel impliqués dans cette manœuvre de rapprochement se devaient d'y assister et, le Ministère de la Magie étant de plus en plus réticent à prêter des Retourneurs de Temps, étaient donc obligés de s'absenter momentanément du château.

    Cependant, cela n'est pas le seul changement que l'on peut observer parmi les membres du Personnel. Ainsi, tout le monde a remarqué que, comme avant chaque vacances scolaires, si les Formateurs se lançaient dans un grand recrutement de candidats, les Professeurs, eux, se mettaient en quête d'assistants. Astronomie, Etude des Moldus, Divination, Botanique, DCFM, Métamorphose... Peu de matières échappent à la tradition.

    Certes, il y en a moins que l'an dernier - voir Les assistants estivaux, Gazette n°95 - et certains élèves se sont plains de voir leurs chances d'intégrer le Professorat réduites à trois fois rien, mais les quelques chanceux qui ont vu leurs matières préférées lancer un recrutement, eux, sont ravis. Après tout, on a beau se plaindre, tout le monde sait ce qu'il se passe entre les orteils du Personnel avant les grandes vacances... et tout le monde aime ça.
    Article écrit par Nale Soulthief et illustré par Ignatus Pratchett

Partager : Partage

[Oreilles à rallonge] Loterie magique : Magouille avec les Gobelins

MagouilleAvecLesGobelins.png




Il y a quelques jours maintenant, la loterie magique s’est déroulée au sein des Trois Balais. Toutefois, elle a eu lieu le 25 juin, alors qu’au départ, elle était prévue pour le 14. Personne ne s’est demandé ce qui a poussé la propriétaire du lieu tant prisé par les P12iens à repousser la date de l’échéance ? Et bien, je pense pouvoir vous dire pourquoi.


Alors que je me rendais tranquillement dans la salle des Trois Balais pour aider les autres serveurs à décorer la salle pour la loterie magique, tant attendue, Hevi Shawn vînt nous voir en nous disant que la soirée était reportée à une date ultérieure. Intriguée, je lui demandais pourquoi, car c’était très soudain comme annonce. Elle m’annonça que c’était prévu déjà depuis longtemps, et que c’était de notre faute si nous ne savions pas lire. En effet, Madame la Propriétaire avait modifié en hâte les annonces de la soirée, et comme vous pouvez le constater par vous-mêmes, elle avait oublié de modifier une date :




En plus, comme c'est au début, cela nous laissait croire que la date était toujours maintenue au 14 juin...



Et après on voit le décalage de 11 jours, non mais...



Ne sachant trop à quoi était dû ce changement de date, je décidai de la suivre à pas discrets, tandis qu’elle claquait la porte des Trois Balais. Métamorphosée en Maine Coon, je pus la suivre sans trop de difficultés, essayant de faire le moins de bruit possible. Alors que je pensais qu’elle allait rentrer au château, je la vis prendre la direction de la Cabane Hurlante.

Elle semblait stressée, sur ses gardes, jetant sans arrêt des coups d’œil en arrière, sûrement dans le but de vérifier qu’elle n’était pas suivie. Par deux fois je faillis être découverte, mais heureusement elle ne fit pas la relation entre ma forme animale et mon moi véritable. Elle rentra dans la maison délabrée, laissant la porte entrouverte. J’attendis deux ou trois minutes, afin de lui laisser de l’avance et qu’elle n’entende pas la porte grincer lorsque, de ma patte, je la pousserai pour pouvoir entrer à mon tour. A l’intérieur, l’atmosphère était toujours aussi terrifiante. Et dire que, lorsque j’étais étudiante à Poudlard, j’y venais sans arrêt pour m’y cacher ou préparer des coups fourrés. Maintenant, j’en avais presque les chocottes.

Des bruits parvinrent de l’étage supérieur. Je montai l’escalier. Des voix s’élevèrent de la pièce sur ma gauche, des voix rauques et en colère. Je parvins tout juste à discerner les mots suivants :

    - … Attention… Risques gros… Nous… Pas contents. Tu sais ce qui t’attends si…

Si quoi ? Merdre ! Il me manquait la fin de la phrase. Au moment où je comptais me rapprocher de la porte, des bruits de pas se rapprochèrent et me forcèrent à me plaquer contre le mur, afin d’éviter de prendre la porte qui s’ouvrait à la volée. Stupéfaite, je vis sortir trois gobelins, à la mine renfrognée. Ils semblaient mécontents, et c’était un euphémisme. A l’intérieur de la pièce venait quelques sanglots, et des paroles à moitié étouffées :

    - Faut que… je trouve… com-… comment récupérer l’argent de la loterie…

L’argent de la loterie ? Un éclair d’illumination me vînt à l’esprit : mais oui ! Si la loterie était repoussée d’une dizaine de jour c’est que Hevi avait dû… Non, elle n’aurait pas osé ? Elle avait dû vouloir faire fructifier l’argent auprès des gobelins, mais ça n’avait pas fonctionné… Et maintenant, elle leur devait de l’argent en plus d’avoir perdu l’argent de la loterie ?!

Invraisemblable, mais vrai. Voilà la raison pour laquelle la loterie avait été repoussée de dix jours.


Xania-Avery.png

Partager : Partage

[Le château prend la parole] Chronique des Bibliothécaires

chronique_BIBLIO.png
Quand on demande aux P12iens ce qu’est l’été pour eux, les réponses ont certaines différences, mais aussi certains points communs. Prenons des exemples concrets : Ginny Workey considère les vacances comme une détente, de la même manière que Blondie, qui aime lire, faire la fête, découvrir quelques endroits du monde moldu, faire les boutiques. Ignatus Pratchett aime passer sa journée à lire – et à la Bibliothèque on dit OUI – et boire, faisant honneur à son titre d’alcoolique. Lui et Ellie Berry aiment tous les deux transplaner, beaucoup transplaner, sortir avec leurs amis. Enfin, pour Philippe von Schwarzbaum (merci Pratchett hihi), c’est l’occasion rêvée d’éteindre son réveil et de faire la meilleure chose au monde : dormir. Bref, pour tous, le mot « élève » disparaît du dictionnaire pendant les vacances. Vous comprenez, ce n’est pas compatible. Mais pendant l’été, la Bibliothèque ne disparaît pas, elle ! Pardi que nous sommes là pour vous rappeler qu’il faut bûcher.

En conséquence, nous rendons aujourd’hui hommage aux livres de cours, afin que vous soyez déjà prêts pour la rentrée de septembre qui arrive à grands pas. Mais ce n’est pas tout, car on sait que ça peut être déprimant de parler de cours quand c’est les vacances : vous aurez donc également accès à une interview exclusive d’Adrian Mander !

Cet été donc, pour réaliser vos révisions de gelée de cours :

Voilà qui est fait, vous savez quoi réviser cet été ! Passons maintenant à l’interview exclusive.

Adrian Mander est sur le site depuis bien longtemps, mais le connaissez-vous vraiment ? Ce rpgiste et grand auteur P12ien, qui s’est illustré plusieurs fois par le passé, notamment en devenant Mister Poudlard12 en 2012, est aujourd’hui Auror et Professeur d’Etude des Runes. Passées les premières minutes où mon « Bonjour Adrian ! » s’est soldé par un « Au revoir Erza ! », Adrian s’est enfin décidé à être sérieux et l’interview a réellement commencée.

Emy : Pour toi, que représente la Bibliothèque ?

Adrian : Un espace de créativité, de richesses. Avec de très bons écrits, d'autres moins bons bien entendu, et l'opportunité de partager le fruit de ma plume en toute quiétude.

E. : Tu as écrit dix-sept livres à la Bibliothèque, dont huit dans le rayon Poésies. Si tu devais choisir un rayon qui te définit particulièrement, ce serait la poésie ? Si oui, pourquoi ?

A. : Il m'a particulièrement défini à une certaine période de ma vie où j'écrivais beaucoup de poésie. C'est toujours une forme qui me touche, mais j'en écris très peu actuellement. Je préfère le RPG, mes projets de romans et tout ce qui touche aux runes et à l'alchimie (cours et livres de cours).

E. : Tes projets de romans ? Peut-on avoir une exclusivité sur ce sujet ?

A. : J'ai toujours quelques idées de romans sur lesquelles je travaille, mais c'est toujours extérieur à Poudlard12. Je n'ai jusqu'ici pas eu la patience d'en achever un (sans doute suis-je trop perfectionniste), et si je devais y parvenir, je tenterais de le faire publier. De ce que je peux dire de ces idées, c'est qu'elles tournent généralement autour de la fantasy, mais pas d'une fantasy "classique" : j'essaie d'aller au-delà des clichés du genre.

E. : C’est-à-dire ?

A. : Par exemple, l'un de mes projets mélange à la fois les codes de la fantasy et du "steampunk" (c'est-à-dire un univers à la fois médiéval et très industrialisé), tandis qu'un autre pose la fantasy dans notre monde actuel, avec ses conflits et ses enjeux.

E. : Tu veux sortir du roman "fantasy" classique, en résumé ?

A. : Oui. Les récits dans un Moyen-Âge stéréotypé avec un héros vertueux et sa belle compagne m'ennuient. Le succès de Game of Thrones a définitivement montré au grand public que l'héritage de Tolkien pouvait être plus intéressant que ces énièmes copies du Seigneur des Anneaux qui peuplent le genre (par exemple, Eragon).

E. : Nous savons, et par nous j’entends sans doute tout Poudlard12, que tu as une grande admiration pour J. R. R. Tolkien. Aimerais-tu suivre ses pas ou est-il seulement une grande inspiration ? Ou peut-être totalement autre chose ?

A. : C'est effectivement quelqu'un que j'admire beaucoup, et je pense qu'il doit être à la fois une source d'inspiration et ne doit pas l'être. Avoir l'ambition de créer une oeuvre-monde aussi profonde et pertinente que la sienne est un but louable. Pour autant, faire du sous-Tolkien, non merci. Je préfère encore mixer cette inspiration avec d'autres ands auteurs, fantasy ou non. (En plus, le style d'écriture de Tolkien n'est définitivement pas le mien).

E. : D’accord. Et qu’aimerais-tu dire aux gens qui n’osent pas se lancer dans l’écriture ?

A. : Je leur dirais que c'est en écrivant qu'on apprend à écrire. Mes premiers RPG étaient loin d'être géniaux, mais c'est en essayant que j'ai appris et me suis amélioré.

E. : Bien, passons à Poudlard12 parce qu'il faut pas déconner, c'est la Gazette de P12 quand même. Même si tes écrits à la Bibliothèque sont assez divers, il y a toujours un thème sombre. Tu ne sais donc pas écrire sur le bonheur ?

A. : J'ai écrit beaucoup de choses sombres car ce sont des sujets qui m'inspirent généralement, ou alors l'insatisfaction, la peine... sont des états qui m'inspirent davantage que la joie. Mais j'ai déjà écrit sur le bonheur, et surtout sur l'amour. Et également sur la possibilité de chacun d'accéder au royaume de l'imaginaire, à son intime liberté de créer.

E. : Mais est-ce que l'amour ne peut pas être sombre, lui aussi ?

A. : Lorsqu'il est déséquilibré, ou désillusionné, oui. Il est des amours où l'un est plus dévoré qu'il n'est aimé par l'autre.

E. : As-tu des projets d'écriture à la Bibliothèque, autre que des livres de cours au sujet des runes ?

A. : J'ai quelques idées, qui tournent autour de mes RPG. Soit la novellisation de certains d'entre eux, soit des livres sur chaque RPG avec son histoire, ses inspirations, quelques informations inédites... Et pourquoi pas un futur recueil.

E. : En parlant de tes RPG... on en dénombre plus de trente. C'est un beau nombre. Duquel es-tu le plus fier, si toutefois tu peux en choisir un ?

A. : La saga de la Tour Bleue a longtemps occupé une place particulière dans mon cœur. Mais l'histoire d'Another Time est sans doute celle qui me rend le plus fier. Et je suis également très satisfait de ONE, qui vient de s'achever, et dont la fin est certainement la meilleure de tous mes RPG, du moins selon moi.

E. : Peux-tu en faire un bref résumé, pour ceux qui ne connaîtraient ce RPG que de nom ?

A. : Il se déroulait dans un avenir dystopique, où le secret magique aurait été levé après la mort de Voldemort. Cependant, avec la crise et la montée des extrémismes en Europe, un parti d'extrême-droite est arrivé au pouvoir en Grande-Bretagne. Son leader, Rillof Death, va alors pointer du doigt les sorciers comme responsables des malheurs des moldus et lancer une véritable traque. C'est d'ailleurs sur une tentative de rafle à Poudlard que s'ouvrait Another Time.

E. : D'accord, et bien merci beaucoup Adrian ! Pour terminer, que souhaites-tu aux P12iens pour les vacances d'été ?

A. : De faire plus que jamais attention à Wilde.

E. : C’est noté ! Encore merci à toi, bonne soirée, et bonnes vacances par la même occasion.

A. : A toi aussi !

Merci à Ginny Workey, Blondie, Ellie Berry, Ignatus Pratchett, Philippe von Schwarzbaum et Adrian Mander !


Article écrit par Emy Denver, illustré par Ignatus Pratchett

Partager : Partage

[Le château prend la parole] Les coups de pub du professorat

Avare en paroles, le professorat prend tout de même petit à petit ses marques dans la Gazette. Pour commencer, nous vous proposons quelques pubs pour les matières animées de cet été. Mais qui sait, peut-être qu'un jour, nous aurons beaucoup plus que des affiches. 


Pub_Arithmancie.png

Publicité de William Jones.
publiciteDCFM.pngPublicité d'Ignatus Pratchett.
Publicite.png
Publicite.png
Publicité d'Ignatus Pratchett.
Publicite.png
Publicite.pngPublicite.png
Publicite.png

Partager : Partage

[Le château prend la parole] Les Babillages Inquisitoriaux

BabillagesInquisitoriaux.png
Un mois dans la BI
- les images inédites -


3 juin




Quand après deux heures avec mon grade, j'ai déjà une vingtaine de MP dans ma volière


4 juin




Quand j'arrive en salle de la BI et que j'ai quinze topics à lire


5 juin




Quand je réponds à tous ces topics en même temps, en lance des nouveaux, et que les AI sont censés répondre avant que je ne disparaisse vers des contrées lointaines, ceci en plein rush de fin d'année


9 juin




Quand au lieu de fêter leur anniversaire pendant une journée, les Aurors vous offrent une animation d'un mois


11 juin




Quand on me propose une animation cool et que je ne sais pas comment la faire rentrer dans le Calendrier


15 juin




Quand les organisateurs d'une animation changent la date à la dernière minute


25 juin




Quand Asphalte lance un sondage dans sa section avant de disparaître, pour que les Pédouziens aient quand même de quoi s'occuper


26 juin



Quand Léina propose aux Terminale de donner leur avis sur le bac





Quand Léina propose aux étudiants de donner leur avis sur le bac


1er juillet




Quand le Club de Slug revient enfin à Poudlard



Article écrit par la Brigade Inquisitoriale et illustré (en-tête) par Avery Pevensie

Partager : Partage

[Le château prend la parole] Rapport des Aurors

Rapport des Aurors


Monsieur le Ministre,

Suite à l’insubordination de Jesse Riders, j'ai été dans l'obligation de mettre mon temps à profit afin de remettre de l'ordre dans toute cette affaire, mais voici enfin les derniers évènements qui doivent être portés à votre connaissance.

Avec mes plus sincères salutations,
JML


Mon retour des Terres du Sorcier Détraqueur a été mouvementé, mais je n'ai ni le temps ni la force de vous narrer mon histoire. Le professeur Florence Shawn et son adjointe Xania Mordoh sont saines et sauves, bien que le retour à la réalité fut long et difficile. Je m'efforce d'endiguer la propagation de cette mésaventure, mais il reste néanmoins important d'étouffer l'affaire à l'extérieur des murs du château au cas où des fuites s'échapperaient. Mais je vous fais entièrement confiance pour cela.

Dans l'attente de la commission qui doit statuer sur son sort, Jesse Riders continue de semer la discorde au sein du château. Alors que la présence du Ministère est aujourd’hui renforcée, il semblerait qu'un mouvement de contestation naisse parmi les plus jeunes générations. A l'origine, une sorte d'idéologie anarchiste qui s'opposerait au simple fait que le Ministère souhaite appuyer la direction de l'école. Opale Tal Moundine et Yukirin Lin, en particulier, semblent être tombées sous l'influence de Jesse Riders. Je n'ai toutefois pas encore de preuve pour étayer mes soupçons, seulement les quelques frasques que j'ai pu constater au cours de notre voyage inconsidéré sur les TDSD. Quoi qu'il en soit, ces deux jeunes filles semblent avoir tiré des séquelles très profondes de ces tragiques évènements, et je crains que leur vulnérabilité en fasse des cibles de premier choix.

Adrian Mander n'a toujours pas recouvré la mémoire. J'ignore encore ce qui l'a poussé à se fustiger de la sorte, mais j'ai la conviction que Jesse Riders n'y ait pas étranger. La formatrice et ancienne auror Deborah Chloé Parker, en qui j'ai entièrement confiance, travaille actuellement sur ce cas et devrait m'informer de son avancement.

Dans un registre moins alarmant, la propriétaire de Trois-Balais Hevi Shawn a accepté de collaborer avec nos services afin de lutter contre l'alcoolisme et la débauche des jeunes élèves du château. Ainsi, un nouveau système de paiement, plus drastique, a été mis en place au sein de l'établissement de Pré-Au-Lard. Les serveurs ont eu pour consigne de ne plus laisser passer aucune transgression et il sera désormais plus difficile pour les mineurs de parvenir à ingérer de l'alcool. 

Et à propos de la propriétaire des Trois-Balais, également directrice adjointe, les rumeurs courent sur sa prétendue liaison avec la jeune Eugènie Poivre. Il semblerait qu'elle n'ait pas encore découvert la véritable nature de sa bien-aimée, je me dois donc d'être particulièrement attentif afin d'éviter un nouveau scandale.

Article écrit par Janus Mentor Licorner et illustré par Avery Pevensie

Partager : Partage

[Actualité et faits divers] Avis Ministériel

avis.png
Il était tard, trop tard pour certaines personnes, quand un hibou arriva à la salle de rédaction de la Gazette, la respiration sifflante, tombant les ailes en croix sur le parchemin que j’étais en train de rédiger, une enveloppe rouge foncée portant le logo du Ministère de la Magie accrochée à ses pattes. Une personne plein de bon sens aurait abandonné le volatile à son sort, s’enfuyant gentiment pour éviter la notice ministérielle. Moi, jeune et bête rédactrice décidemment trop curieuse, j’ai préféré saisir l’enveloppe et l’ouvrir afin de voir un peu pourquoi le Ministère de la Magie contactait la Gazette si tard le soir. Je sortis à peine le parchemin que celui-ci se déroula devant mes yeux, pendant que l’enveloppe bougea ses rebords, au gré des mouvements pendant le débit des paroles d’une voix de métronome qui en sortit.

Convocation d’urgence du Ministère de la Magie. Le Ministre de la Magie Joachim Rosenberg, souhaite la présence d’un rédacteur compétent et disponible immédiatement pour réaliser une interview de sa personne en vu d’annoncer le prochain grand événement se produisant dans le monde sorcier. L’article doit paraître dans le numéro de demain. Vous avez deux heures.

En espérant que vous soyez en bonne santé, je vous prie de recevoir mes salutations les plus sorcièrement distinguées.

Le parchemin s’enroula sur lui-même et retomba doucement sur le bureau, pendant que je clignais des yeux plusieurs fois, décryptant encore les informations que je venais d’entendre et de sursauter brusquement, me rendant compte que je devais me rendre le plus vite possible au Ministère de la magie. Ne prenant même pas la peine de ranger mes affaires, je fourrais encre, plume et parchemin dans mon sac avant de me précipiter vers la cheminée de la salle de rédaction et de disparaître par poudre de cheminette.

Evidemment, je me perdis en chemin. C’était la première fois que je me rendais en ces lieux, et avec l’heure tardive, plus personne ne pouvait me renseigner dans l‘atrium, seule une serpillière solitaire nettoyait le sol toute seule. Après des détours et des un ascenseur qui monta dans un grincement, j’arrivais enfin devant une imposante porte en chêne massif. Une voix rauque et basse m’invita à entrer alors que je venais à peine de frapper un coup sur le battant, épiant peut-être mon arrivée. Un homme au regard froid et sévère me toisa, m’analysant en un seul regard.

- Bonsoir monsieur Rosenberg. Nora Bailyn pour la Gazette du sorcier… vous aviez demandé un rédacteur pour une interview.


Un de ses sourcils se leva, mais il ne fit aucun commentaire. Probablement que sa définition de rédacteur compétent, qualité exigée dans la convocation ne devait pas être synonyme d’une sorcière de 12 ans. Ce qui n’était guère faux. Je me tortillais devant lui, gênée, puis après un instant de silence, il m’invita à m’asseoir sur le siège qui faisait face à son bureau.

- Je n’ai que peu de temps, commençons directement je vous prie.

Je me hâtais de sortir mon attirail de rédacteur, sortant un vieux parchemin froissé, pendant que mon interlocuteur pianotait de manière impatiente sur son bureau. N’ayant absolument pas préparé cette interview, je m’éclaircis la gorge et je décide d’improviser totalement.

→ Vous avez mentionné un prochain événement important dans le monde la magie, vous pourriez nous en dire plus ?

Nous allons cet été organiser la seconde compétition The Last One. Afin de montrer à la nation et au monde la valeur de nos sorciers, nous allons voir se confronter plusieurs candidats dans une grande arène composée de différentes alvéoles. Celui qui aura su survivre aux créatures et aux pièges des alvéoles ainsi qu'à ses concurrents remportera la compétition.

→ Concrètement, ça va se passer où et comment ?

Il s'agira cette année de rendre hommage à Harry James Potter, qui défendit jadis la communauté magique contre le chaos qui menaçait alors. En partenariat avec l'école de sorcellerie Poudlard, nous avons reconstitué différentes alvéoles sur cette thématique du Survivant et de ses faits héroïques. De sorte qu'un nouveau Survivant jaillisse à la fin de cette compétition, et devienne le héros qui incarne les espoirs de nos compatriotes.

→ Et que gagne-t-on à la fin ?

L'honneur, tout d'abord, de voir son nom gravée dans la pierre pour l'éternité, au panthéon des vainqueurs du concours The Last One. Pour le reste, j'en ferai l'annonce lors de l'ouverture officielle des jeux.

→ Qui peut y participer ? Des conditions particulières sont à respecter ?

Élèves et adultes pourront tous participer, à chances égales. N'oubliez pas que le Survivant n'avait que 12 ans lorsqu'il a pourfendu le Basilic de Poudlard ! Il leur faudra tout d'abord résoudre une énigme, qui leur ouvrira l'accès à un lieu secret. Là encore, je conserverai le mystère jusqu'à mon discours d'ouverture.

→ Et quel est le rôle du Ministère de la Magie pendant cet événement ?

Nous avons préparé cet événement pendant plusieurs mois. Cela s'est avéré très compliqué : la construction des alvéoles, l'importation de certaines créatures magiques dangereuses ou de certains végétaux. Tout au long de la compétition, le Ministère encadrera ce qui se passera dans et hors de l'arène, afin que tout se déroule normalement.

→ Vous ne craignez pas des débordements ? Qu’avez-vous mis en place en matière de sécurité ?

Les aurors ont reçu des consignes claires lors de la préparation de l'événement. Dès l'ouverture de la compétition, et jusqu'à la fin, ils feront montre d'une sévérité exemplaire. Aucun écart ne sera toléré ; j'y attache un point d'honneur.

→ Vous êtes plutôt thé ou café ?

Un jus de citrouille frais de bon matin, rien ne peut égaler ça !

→ Un dernier mot pour la fin ?

Puisse la magie vous être à tous favorable !


Nora-Pratchett.png

Partager : Partage

[Sports] Tournoi de duels : Un nouveau sport sur P12 ?

tournoiduelssport.gif


A moins que vous viviez caché au fin fond d’une caverne ou que vous vous êtes fait dévorer par le calmar géant (paix à votre âme), vous n’avez pas pu manquer le dernier événement sportif en date : le tournoi de duels.

L’équipe de Sortilèges et Enchantements a en tout cas vu les choses en grand. Plutôt qu’un tournoi général pour l’entièreté du château, ce n’est pas moins de 5 tournois qui ont été organisés, répartis par année scolaire. Ainsi, peu importe votre niveau, vous pouvez vous retrouvez face à de redoutables adversaires surentrainés ou de vrai touristes maitrisant à peine le coup de baguette, mais généralement, tout le monde devrait se trouver face à un niveau égal au sien.

Félicitons par ailleurs à Rawen, niveau 2, qui a démontré énormément de courage (ou de grande stupidité ?) dans sa tentative illusoire de battre Jersey McKinley de niveau 15. Elle a perdu son duel, mais nous admirons son challenge, aussi fou que celui de faire des chaudrons en fromage comme l’avait suggéré Humphrey Belcher, (idée reprise d’ailleurs par Deborah Chloé Parker de constituer tout le mobilier de son bureau en cheddar).

Quoiqu’il en soir, cet événement a attiré du monde, que vous soyez un guerrier aguerri ou un maladroit de la baguette, chacun pouvait trouver son compte et démontrer ses talents magiques. Au total, 80 élèves se sont battus, attirés par les récompenses laissées aux grands vainqueurs. On peut dire que ce tournoi est véritablement une nouvelle compétition sportive qui montre déjà son succès dans notre château et promet une longue vie parmi nous. Mais est-ce véritablement un sport ?

En effet, car pour gagner un duel, il ne faut pas tellement posséder de grandes performances athlétiques. Un peu de bon sens et le tour est joué. Et oui, il ne suffit pas seulement d’être un sorcier de grand niveau, maîtrisant les plus grands sortilèges connus, une langue bien pendue et vous pouvez mettre à terre votre adversaire. Beaucoup ne vous le diront pas, mais c’est ce qui c’est produit pour beaucoup de candidat. Ils étaient trop pris dans la discussion ou alors trop enthousiastes de répondre à une question de leur adversaire (qui ne l’a posé que pour les distraire évidemment) et allant trop vite, ils se trompent de sort, envoyant un simple colloshoo ou envoyant deux fois le même sort de suite, entrainant leur élimination directe du tournoi.

Une autre tactique est d’offrir un verre à son partenaire de duel. Peut-être parce qu’à force de parler, on commence à avoir la gorge sèche ou parce que l’alcool vous fait perdre votre concentration, à moins que vous soyez juste dépendant de la boisson comme beaucoup d’individus de ce château, en bref, l’attrait d’une bièraubeurre bien fraîche prend le pas et peut vous déconcentrer ou tout simplement vous faire oublier d’envoyer un sort, le délai étant dépassé, vous êtes d’office éliminé.

Car la dernière technique, des plus sournoises, est en fait d’espérer que votre partenaire de duel ne se présente même pas, assurant ainsi votre victoire sans vous mouiller. Elle n’est pas simple à mettre en place, demandant une attention constante et des solides activités derrière qui occupent tellement l’élève ou le membre du personnel que même son Rapeltout ne réagit pas à son oubli d’agenda. C’est néanmoins la plus redoutable.

Voici donc un sport nouveau qui s’installe dans nos couloirs, qui ne demandent pas grande force physique ou une souplesse incroyable mais une habilité hors pair et une concentration exceptionnelle. Que les rusés et les bavards s’estiment heureux, une nouvelle discipline est désormais ouverte, leur permettant de mettre en avant leurs prouesses. Mais prenez garde que votre ruse ou votre dialogue ne se retourne pas contre vous. Les duels sont sauvegardés, votre défaite pourrait rester dans les mémoires éternellement.

Nora-Pratchett.png

Partager : Partage

[Sports] Les sports de plage

LesSportsDePlage.png

Pour la parution de cette Gazette qui marque le début de la période estivale, les rédactrices ont décidé de donner de leur corps afin de vous présenter quelques activités à faire à la plage. Pour être sures de bien connaître tous les avantages et inconvénients des sports qu’elles ont décidé de présenter, elles ont accepté de les tester en partant en voyage de recherche quelque part sur la côte espagnole. 

C’est ainsi qu’elles ont enfilé leur plus beau maillot de bain ainsi qu’un ciré pour Nora Bailyn qui a décidé de s’essayer à la planche à voile. Pour ceux qui n’ont pas peur de l’eau, de la vitesse et qui, surtout, ont de l’équilibre, cette activité est faite pour vous. Non seulement vous surfez sur la mer, mais en plus vous n’avez pas besoin de tenir debout comme si vous étiez sur un fil de fer suspendu à 10 mètres du sol. Cependant, nous ne vous conseillons pas de tenter de tenir sur une planche à voile quand vous n’arrivez déjà pas à rester debout sur le sol et que vous êtes sobres ou que vous n’aimez pas être mouillé. En effet, la planche à voile c’est 90% du temps dans l’eau à essayer de la redresser si vous êtes débutant. 

Les autres rédactrices semblant avoir peur de l’eau, c’est sur la plage que l’on a pu observer Xania se donner à fond pour gagner un match de beach volley. La jeune femme porte bien son nom de famille puisqu’elle n’a pas voulu lâcher le morceau jusqu’au bout, ensorcelant même le ballon pour ne pas qu’il tombe par terre. Cette activité physique l’ayant éreintée (eh oui, vous avez déjà essayé de courir sur la plage ?), le reste de l’équipe a pu dormir tranquillement le soir même. Faites cependant attention de ne pas vous nourrir de sable à force de tomber dedans et de savoir tourner rapidement la tête si le ballon vient sur vous : Vous n’aimeriez pas vous retrouver avec la tête aplatie et en sang parce que vous n’aviez pas compris que les têtes n’étaient pas acceptées au volley !

Certaines préféraient cependant de loin le sport cérébral à la dépense physique. Blondie par exemple a passé la plupart du temps sous le parasol à trouver tous les qualificatifs désagréables possibles qui peuvent être appliqués à la plage et au soleil, assez en tout cas pour remplir deux fois l’alphabet. L’avantage de cette activité est bien évidemment le fait que vous n’attraperez jamais de coup de soleil et que votre peau restera diaphane. Le seul souci, c’est qu’à part d’autres grognons, vous ne risquez pas d’attirer grand monde et de vous faire beaucoup d’amis.

En parlant d’attirer, Alexeievna s’y connait puisqu’elle avait décidé d’entreprendre une toute autre sorte de record : celui de rencontrer le plus de garçons possible. Notre rédactrice en chef est d’ailleurs partie dans un recoin près des rochers pour s’exercer un petit peu avec l’une de ses conquêtes du jour. Elle était d’ailleurs la plus heureuse à la fin de la journée même si elle a pu retrouver du sable dans des endroits très particuliers ainsi que des morsures de crabes sur ses peaux délicates.

Et puis pour ceux qui sont plutôt farniente que sports, Florence a testé pour vous le bronzage intensif. Rien de mieux pour elle que de s’étendre sur le sable chaud et bouger seulement pour montrer au soleil de nouvelles parcelles de son corps. Attention seulement à ne pas oublier de vous lancer un sort pour ne pas brûler et virer rouge écrevisse. 

A la fin de ce voyage très instructif, nos rédactrices ont chacune pu découvrir le sport de plage qu’elles préféraient et ont donné de leur personne pour vous parler des différentes activités qui peuvent vous attendre en vacances. Choisissez celle que vous préférez et/ou n’hésitez pas à vous lancer dans des découvertes.  Qui sait, peut-être que la Gazette vous consacrera un espace dans ses pages pour le faire découvrir aux autres !

Florence-Avery.png

Partager : Partage

[Culture] Tout est bon dans le cochon !

98887789.pngPoudlard, école majestueuse de magie et de sorcellerie. Château imposant, rempli de couloirs, de salles et de passages secrets, depuis les plus profonds des cachots jusqu’aux plus hautes des tours. Les quatre fondateurs ont vraiment fait du beau boulot, la preuve, nous y vivons toujours.

Cependant j’aimerais parler d’un élément de la construction qui est souvent oublié, les visiteurs étant plutôt obnubilés par la majestuosité des lieux qu’ils en omettent de regarder d’une peu plus près le portail du château. Suis-je la seule à me questionner sur la présence de ces deux mystérieux sangliers ailés marquant l’entrée du domaine ? En quoi cet animal réputé pour se baigner dans la boue et manger à peu près tout ce qu’il trouve est un signe de splendeur et de richesse pour notre château bien-aimé ? Les fondateurs ont peut-être manqué de Gallions sur la fin. Ou alors l’un d’eux à fait une commande en Chine mais le message n’est pas bien passé, comme si le mot « cochon » était venu remplacer le terme « dragon » qui était espéré au début.

Par conséquent, nous avons hérité de deux magnifiques sangliers pourvus d’ailes, comme si une masse aussi imposante arriverait à décoller du sol pour voltiger dans les airs. La magie permet beaucoup de choses, mais j’ai néanmoins quelques doutes sur la capacité d’un cochon à voler. Mais là n’est pas la question. Après tout, ces deux sangliers sont là et ce n’est pas pour rien.

En effet, selon certaines cultures, et notamment chez les celtes, le sanglier est symbole de connaissances et de savoirs. Le rapport à une école n’est donc pas si anodin. Et puis contrairement au cochon, qui est un cousin du sanglier mais en une version domestiqué par l’homme, le sanglier a l’avantage d’être plus gros, plus sauvage et puis pourvus de défenses qui cacheraient peut-être des pouvoirs magiques, notamment de résurrection. D’ailleurs, les celtes enterraient leurs morts avec des morceaux de défenses de l’animal pour assurer la vie du défunt dans l’au delà.

Une légende raconte que Dagda (un gars au chaudron magique qui promet à quiconque de venir boire une soupe chez lui sera rassasié, le chaudron ne se vidant jamais) a fait l’acquisition d’un cochon magique, pouvant être mangé avant de ressusciter et d’être mangé à nouveau. Y a pas à dire, les Celtes avaient les moyens de faire la fête et de bien s’empiffrer, et le cochon avait désormais une place majeure dans les croyances locales avec un grand pouvoir de résurrection.

 Du coup, même pourvus d’ailes, c’est quand même balèze un sanglier. Et puis vu le nom de l’école – Poudlard, qui rappelle vraiment le lard, le sanglier sculpté semble finalement une bonne idée. Selon les endroits où nous vivons, notre école s’appelle par ailleurs Hogwarts, « hog » signifiant à juste titre « porc ». Si vous lisez ce mot en verlan, ça donne « warthhog » qui signifie phacochère. Et il n’y a pas que l’école, mais le village autour aussi, « Pré-au-Lard », fait penser à un enclos à cochons ainsi que le pub pas aussi fréquenté que les célèbres Trois-Balais, mais connu quand même appelé « la Tête du Sanglier ». Beaucoup de rappels de la présence de cochons vous ne trouvez pas ? Les sculptures du portail ne sont donc pas les seuls signes que le cochon est véritablement bien présent dans notre école. Finalement, avec autant de rappels l’importance de cet animal, nous pouvons nous demander si l’école n’était pas destinée à accueillir des apprentis bouchers plutôt que des sorciers…

Nora-Mina.png 

Partager : Partage

[Sondage] Le top des avatars qui portent à confusion

top.png

Pour ce mois de juillet, nous vous proposons un top 10 des avatars qui portent à confusion, devant lesquels vous avez vous aussi buggé, ou qui vous laissent bien perplexe maintenant que vous y prêtez une plus grande attention. Découvrez donc notre classement !



10ème place


Nous commençons par décerner la 10ème place à Camsh, qui nous prouve que prendre de la poudre de mandragore et danser en petite tenue, ça donne ce genre de prestation hypnotique... difficile de rester de glace.














9ème place


Et voilà ce que cela fait lorsque l'on a pris la même poudre que Camsh. Sauf que pour le coup, même sobre, on a des sensations bizarres - les épileptiques te disent merci et t'accordent la 9ème place, Wilde.











8ème place


Heureusement que Bdragon n'est pas un humain : afficher de tels attributs serait relativement obscène, sinon. Mais puisque l'on sait que c'est la représentation de son personnage, nous lui offrons la 8ème place.













7ème place


On n'arrive même pas à savoir si c'est une nouvelle gueule de bois ou une nuit de débauche qui nous ont fait retrouver la propriétaire des TBs dans une telle pause, mais elle mérite en tout cas la septième place.
















6ème place


Pour cet avatar qui donnerait presque envie de peloter une fille, même pour celles qui ne sont pas lesbiennes, Wilhemina remporte la 6ème place.
















5ème place


Et la 5ème place revient à Medium Dniepr, avec un rouge à lèvres "anti-traces sur les chemises blanches", ou sur tous les endroits où sa bouche a pu passer.















4ème place


Opale Tal Moundine nous prouve que OUI, 15 ans est l'âge de la majorité sexuelle en incarnant parfaitement une tigresse nue en blouson de cuir. Cela lui vaut la 4ème place.















3ème place



Si Sheila morve autant qu'elle est suggestive, les Serpentard ne doivent pas avoir une salle commune très propre. Mais cela lui vaut tout de même la dernière marche du podium.











2nde place



L'adjointe de potion Eastlyn ne laisse même plus de place pour la suggestion, pointant du doigt ce dont elle a envie. Mais nous ne pouvons lui attribuer que la seconde place...
















1ère place



Et enfin, Winona Compton, avec ce sublime avatar, remporte la première place sans que l'on ait besoin de dire la moindre petite chose pour vous laisser vous imaginer des choses. Toutes nos félicitations !
Article rédigé par l'équipe de la Gazette

Partager : Partage

[Du côté des moldus] Whassup ?!

whassup.gif


Si monsieur Weasley avait fait un tour chez les Moldus ce mois-ci, il aurait été fort étonné de voir les gens s’enorgueillir à un point impressionnant pour un sport alors qu’ils avaient tout de même réussi à construire une machine suffisamment puissante pour les amener à l’autre bout de la terre. Autre bout de la terre nommé Brésil – une terre dépourvue de roux, et ne comportant que cinq régions. 

Si monsieur Weasley avait noté ce fait après son voyage, il aurait vu qu’au Brésil, il n’y avait que peu de régions sur le territoire, en comparaison avec le territoire français d’où venait sa belle-fille. Ceci dit, il n’aurait pas très bien compris pourquoi changer toutes ces choses – au mieux, pourquoi ne pas faire comme les sorciers et n’avoir qu’une seule région, la France ?

Si monsieur Weasley avait voulu traversé cette région, de fait, il aurait été bien embêté et n’aurait pas pu essayer le moyen standard de locomotion : le train. Ceci dit, il aurait vécu le cliché à fond, avec cette nouvelle grève de la Seuneuceufeu. A ceci près que pour une fois, ça dure. Et ça empêche de passer le bac. 

Si monsieur Weasley avait été moldu lui aussi, il aurait peut-être voulu passer ce bac, qui a fait stresser tant de jeunes, bien que le bac n’ait plus la moindre utilité seul de nos jours. En tous cas, ce n’est pas avec ça qu’on apprend à quoi sert un canard en plastique. 

Si monsieur Weasley avait voulu une représentation jouée pour comprendre l’utilité de ce canard en plastique, peut-être aurait-il voulu faire appel à une bande d’intermittents du spectacle pour avoir un joli spectacle en 3D. Ceci dit, eux aussi étant en grève – et n’ayant pas pu prendre le train – Arthur aurait vite déchanté. 

Si monsieur Weasley avait voulu déchanté, il aurait également mis les pieds à Nantes pour voir l’éclosion d’une fleur rare et typiquement moldue : le Pénis de Titan, qui aurait pu provoquer en lui des effets bizarres – comme une envie de vomir. Et oui, notons que cette fleur au nom si charmant et aux formes généreuses sent la viande pourrie. 

Et enfin, si monsieur Weasley avait fait ce voyage, il aurait probablement dépensé beaucoup d’argent qu’il n’a pas, tout comme la BNP va devoir le faire pour une amende à reverser aux States. A ceci près que monsieur Weasley n’a pas les moyens de faire une telle chose, que la seule odeur de viande pourrie qu’il peut sentir, c’est celle des gobelins qui gardent son coffre vide à Gringotts, et que le seul train qu’il a jamais pris, c’est le Poudlard Express – gratuit. Mais nous lui souhaitons tous de pouvoir un jour s’acheter un canard en plastique !

Alexeievna-Samuel.png

Partager : Partage

[Reportages] La Magie du Brésil

brazil.png


Voyant partir maints moldus vers un autre continent en ce début d’été 2014, bon nombre de sorciers s’est tenté à l’expérience de les suivre pour découvrir ce qui était si attrayant dans une destination aussi lointaine, et avec des moyens de locomotions aussi dangereux que des zavions pour s’y rendre. C’est donc avec enthousiasme que le Ministère de la Magie a organisé un départ vers Rio de Janeiro pour tous ses employés avides de découvrir la culture moldu – mais en préférant le portoloin aux zavions, tout de même. 

Le spectacle en arrivant fut grandiose. Non seulement il n’avait pas besoin de robes pour se balader sur les plages (ou alors, sacrément réduites, au point de faire défaillir Madame Guipure), mais en plus, on pouvait s’habiller avec tous les bouts de tissu que l’on pouvait trouver sans prendre le risque de dévoiler son identité sorcière. Même les accessoires de plages pouvaient servir comme maillots de bain… bref, de quoi donner une bonne impression à notre groupe de touriste sorciers. 

bikini-for-men.jpg


Puis, suivant les masses pour les après-midi, ils se retrouvèrent vite dans une sorte de stade de Quidditch… avec des buts bien étrange. En effet, pas de poteaux, mais deux sortes de cages qu’on avait oublié de fermer du côté du terrain. Pas très pratique en cas d’attaque de bêtes sauvages. Et le pire fut probablement l’arrivée des balles. « Ils n’en ont qu’une seule et la moitié de l’équipe ne la touche jamais. A quoi ça sert ? » nous demanda Alfred Green, du département des sports magiques, légèrement contrariés. « En plus, les joueurs sont toujours loin… ça ne fait pas beaucoup de muscles à regarder » a chuchoté sa femme, pendant que l’autre expliquait à son voisin l’intérêt d’avoir plusieurs balles. Nous n’avons pas osé lui dire qu’en règle générale, les joueurs de ce jeu n’ont pas énormément de muscles. Rien dans les mains, rien dans les bras, rien dans la tête.

aie_aie_aie.jpg


C’est sans même voir la fin de ce match que notre groupe a quitté le terrain, à ce qu’on appelle la « mitan » pour aller profiter des charmes de la ville. Relativement restreints : entre les hommes en costumes verts et ce que nos sorciers ont supposé être de « grosses voitures solides », ils n’eurent accès à rien. 

Seul un écran géant, installé sur la plage, finit par attirer leur attention. Non pas que la musique qu’il dégageait soit particulièrement attrayante, mais ce qui semblait être un revenant chantait et dansait suivant une drôle de manière. Aurait-on trouvé à faire un inferi ? Ou n’était-ce qu’un sosie ? Trouvant que la reconstitution de très mauvais goût, faisant même pleurer une secrétaire un peu trop émotive, le groupe s’éloigna rapidement de la plage pour s’enfermer dans les terres, près des habitants expulsés de leur foyer. « Eux aussi ont dû avoir peur de Vous-Savez-Qui… » nous bafouilla la secrétaire entre deux sanglots. 

parecidos-razonables-pitbull-y-voldemort.jpg


Finalement, ils envoyèrent un hibou express au Ministère et leur retour se fit dans les délais les plus courts. La « Magie du Brésil », ils ne l’avaient pas beaucoup vu, et en cette période maudite, ils se demandaient bien où les moldus avaient pu la percevoir…


Alexeievna-Samuel.png

Partager : Partage

[Le scarabée] Cet été la tendance, c'est les cahiers de vacances

Cet_ete_la_tendance__c_est_les_cahiers_de_vacances.png

Alors que les examens sont finis et que les P12ziens ont déjà commencé à se délasser autour du lac noir lorsque le soleil pointe le bout de son nez, les professeurs du château ont décidé qu’ils ne voulaient plus retrouver des veracrasses assises en face d’eux à la rentrée de Septembre. En effet, il semblerait que les deux mois de vacances soient suffisants pour qu’un petit surdoué se retrouve avec l’intelligence de Gregory Goyle et que les cerveaux des élèves, gorgés de connaissances durant les examens, se transforment en vieille éponge sèche lors de la rentrée des classes. Pour trouver une solution à ce problème récurrent, plusieurs matières ont trouvé une solution, mais sans pour autant chercher bien loin.

Effectivement, toute personne s’intéressant de loin aux bureaux des professeurs aura pu remarquer que Kaya Landers et Camsh ont ressorti un concours de l’élève le plus prometteur. La clé de cette phrase est bien évidemment le fait que les deux demoiselles n’ont pas été chercher très loin pour leur concours puisque déjà l’année passée elles proposaient… le même concours ! Et oui, même le titre du concours n’a pas changé, on aurait même entendu Camsh dire que « … le nom est cool alors pourquoi changer ? De toute façon ils ne le remarqueront pas ! ». La question est de savoir si nos professeurs de DCFM sont allées jusqu’à reprendre exactement les mêmes jeux que l’année passée avec les mêmes solutions. Il faudra cependant les tester pour vérifier.

Et puis comme l’imagination n’est pas une plaine fertile dans les bureaux des professeurs, vous pourrez découvrir dans les publicités de ce mois-ci que Morgane Scott et Molly Moseley proposent un cahier de vacances remplis lui aussi… de minis-jeux ! Pour une première animation en arithmancie depuis que le couple est formé, on ne peut pas dire qu’elles aient cherché à se fouler les M&M puisque, lors d’un entretien très privé avec la directrice de Gryffondor, celle-ci aurait avoué « que bon, le but était d’embêter les élèves et pas elles, alors autant reprendre les jeux connus, les emballer dans un cahier et hop, le tour est joué ! » La Gazette vous invite donc tous à envoyer le plus de participations possible pour enfermer les deux professeurs dans leur bureau durant tout l’été à crouler sous la correction de vos jeux.

A ce stade de l’article, vous devriez déjà avoir compris que vos professeurs préféraient prendre un bain de soleil plutôt que de risquer de se fouler le cerveau lors d’une séance de réflexion sur les animations de vacances. Et si vous ne l’aviez pas encore réalisé, Florence Shawn et Xania sont là pour enfoncer le clou un peu plus. Et parce que ce sont des Serpentard, elles poussent le vice jusqu’à vous faire saliver un séjour à la mer dans leur cahier de vacances, mangeant de la pastèque ou bronzant sur le sable chaud pendant que vous devez remplir des grilles de mots-croisés sur elles à l’ombre du parasol. Là aussi on repassera pour le développement de nouveaux minis-jeux, surtout que Xania est plus intéressée par ce qui peut entrer dans son corps (une pastèque, des concombres,…) que par le renouvellement des questions de leurs concours. Elles méritent tout de même un petit coup d’œil juste pour l’utilisation du Rapeltout pour prévenir leur animation et pour les récompenses qu’elles font miroiter sous vos yeux.

Ne parlons même pas d’Ignatus Pratchett qui a tout simplement demandé à son assistante durant la période des vacances d’organiser pour lui l’animation qui se déroulera en Etude des Moldus ainsi que les prochaines anecdotes et minis-jeux autour ou encore Illisana River qui, demandant déjà aux élèves d’illustrer ses propres cours, a décidé qu’une liste suffirait désormais pour son concours d’illustrations plutôt que de choisir elle-même un cours. Pensez tout de même à apporter votre soutien à Emily Kindle ou tentez d’avoir la classe en ayant vos images utilisées pour illustrer les cours de Soins aux créatures magiques durant l’été, ça pourrait occuper ces moments de flemme intense lorsqu’il ne fait même pas assez beau pour jouer au quidditch.

Lorsque l’on connait enfin les dessous de ces cahiers de jeux qui pullulent dans le château à l’approche des mois d’étés, on a ainsi légitimement le droit de se demander si les professeurs ne méritent pas en réalité le fait que leurs élèves oublient tout ce qu’ils ont appris pendant deux petits mois de repos. Peut-être les professeurs devraient-ils éviter de pousser le vice plutôt que de risquer de voir la Gazette mettre au goût du jour leur manque d’imagination ? Quoi qu’il en soit, la tendance de cet été sera aux cahiers de vacances.

Florence-William.png

Partager : Partage

- page 1 de 2

© 2009-2016 Poudlard12.com :: Propulsé par Dotclear