La Gazette du Sorcier - Edition Poudlard12

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Dimanche 1 juin 2014

Editorial

editorial.png

Chers lecteurs, chères lectrices,

 

Nous voici réunis pour une nouvelle édition ! Et celle-ci amenant avec elle, comme une tradition, des changements au niveau de l’équipe. En effet, les périodes de stage s’achèvent avec la 104 : Blondie et Avery ayant chacune fait des progrès remarquables, nous rejoignent définitivement ; Esmeralda, trop peu présente, perd son joli grade vert.

 

Ce qui ne nous empêche pas de vous pondre une nouvelle parution plein de surprises, de bons articles et de jolies illustrations ! Passez voir votre horoscope, les conseils de Mamie Minerva et sa lettre ouverte, le Tu sais que, de l’ascension des Gryffs au pouvoir (damn it) jusqu’aux services de renseignements de P12.

 

Nous vous souhaitons donc une bonne lecture, et que la roulette des commentaires vous soit favorable pour sa toute première lancée !

 

Alexeievna, ReC, et toute l’équipe de la Gazette





7798798.png


Rapeltout
Suivi des grands événements de l'école, coupes, changements du personnel, etc.

Fêter son anniversaire en toute simplicité 
Article écrit par Alexeievna et illustré par William Jones

Du Pep's à Poudlard12
Article écrit par Alexeievna et illustré par Ignatus Pratchett

Le port d'une crinière est à la mode dans le personnel
Article écrit par Blondie et illustré par Avery Pevensie

La plume à papote
Entrevues avec un ou plusieurs personnalité(s) P12ienne(s), souvent en relation avec un thème précis.

Les Services de Renseignements de P12
Article écrit par Nora Bailyn et illustré par Ignatus Pratchett

Qui est au top, qui fait un flop ? 
Article écrit par Blondie et illustré par Ignatus Pratchett

Les Oreilles à rallonge
Les petits histoires que nos oreilles affûtées ont pu entendre, les informations croustillantes sur les plus grands secrets vainement dissimulés...

Couper la poire en deux
Article écrit par Alexeievna et illustré par Ignatus Pratchett

Les dessous d'un article
Article écrit par Nora Bailyn et illustré par Ignatus Pratchett

Le château prend la parole 
Le personnel du château prend la parole et vous dit la vérité sur ce qu'il se passe ou va se passer dans notre chère école.

Le Rapport des Aurors
Article écrit par Aaron Ballah et illustré par William Jones

La Chronique des Biblio
Article écrit par Faustine Tompson et Giiny Van Lackshad et illustré par William Jones


898998798.png



Actualité et Faits Divers
Toutes les nouvelles du monde sorcier ! De la grande crise aux informations de la vie quotidienne des sorciers.

Le Serpent de Mer meurtrier enfin retrouvé
Article écrit par Sirius Blanc et illustré par Avery Pevensie

Les apports curatifs du pus de bubobulb
Article écrit par Sirius Blanc et illustré par Avery Pevensie

Le problème des créatures magiques asexuées
Article écrit par Lust Caféine et illustré par William Jones

Sports
Suivez les plus grands matchs, apprenez-en davantage sur vos idoles et découvrez de nouvelles pratiques !

Amour, Quidditch et Whisky
Article écrit par Nora Bailyn et illustré par William Jones

Culture 
Littérature, musique, cinéma magiques sont au menu !

A la rencontre avec une nouvelle créature magique
Article écrit par Florence Shawn et illustré par Samuel Depooley

Totoro explique : Comment faire une bonne candidature
Article par Wilhemina Compton

Sondage
Pour savoir tout ce que tout le monde pense tout bas 

Test : Combien de « B.U.S.E. » aurez-vous ?
Article écrit par Nora Bailyn et illustré par William Jones

Tu sais que c'est bientôt le début des examens moldus quand...
Article écrit par l'équipe de la Gazette et illustré par Avery Pevensie

Du côté des Moldus 
Car les animaux ont aussi le droit à leur rubrique !

Whassup ?!
Article écrit par Xania et illustré par William Jones

Qu'ils sont bêtes ces moldus !
Article écrit par Florence Shawn et illustré par Avery Pevensie

Reportages
Venez suivre l'un de nos rédacteurs dans un voyage merveilleux, où il vous fera découvrir des destinations de rêve !

 Lebenslangerschicksalschatz
Article écrit par Alexeievna et illustré par Ignatus Pratchett


899879.png



Le scarabée
Tous les petits potins de notre école et du monde magique ! Les paparazzis font leur apparition. La vérité éclate... ou pas !

Moins de travail pour les PNJ
Article écrit par Lia R et illustré par Ignatus Pratchett

Conseil de Mamie Minerva
Un problème dans votre vie de tous les jours ? Niveau magique ? Sentimental ? Pratique ? L'ancienne professeur de métamorphose vous donne un coup de pouce !

Lettre d’une rencontre avec un portrait
Article écrit par Mamie Minerva et illustré par William Jones

Les conseils de Mamie Minerva
Article écrit par Mamie Minerva et illustré par Ignatus Pratchett

Horoscope
Qui n'est jamais tenté de connaître son avenir ?

Horoscope du mois de juin
Article écrit par Blondie et illustré par Samuel Depooley

Feuilleton pour grands et petits
Histoire à suivre en plusieurs épisodes, écrits sans images ou sous la forme d'une BD

Participations gagnantes du concours du jeudi
d'Adrian Mander et Alexeievna

Jeux & Concours

Les bureaux de la Gazette
Article écrit par Florence Shawn et illustré par Ignatus Pratchett


Publicités
Laissez-vous tenter par le tout nouveau Nimbus 2009, par des places de concert pour la tournée d'adieu des Bizarr'Sisters, ou encore par une potion aux effets étranges...

Publicités de Juin
Par Ignatus Pratchett

Partager : Partage

[Rapeltout] Fêter son anniversaire en toute simplicité

Feter_son_anniversaire_en_toute_simplicite.gif


Le mois dernier, Poudlard12 dut souffler ses neufs bougies… ou plutôt, nous fûmes inviter à le faire pour lui au cours d’une grande animation organisée par Bdragon. Bien entendu, une carte de vœux fut ouverte à tout Pédouzien souhaitant laisser sa trace lors de ce goûter d’anniversaire, mais diverses animations furent également lancées, pour que la fête soit inoubliable. 

Tout d’abord, au cas où vous n’auriez pas pensé à acheter un fabuleux présent pour ce jour si particulier, la direction offrit un week-end entier de shopping à Londres, sous la forme d’un RPG. De quoi s’assurer en toute simplicité que personne n’oserait venir les mains vides.

Puis, la salle sur demande accueillit la rétrospective de la vie de notre cher forum : depuis sa création en 2005 jusqu’à de nos jours, la diffusion de ce diaporama photo était bien évidemment là pour rappeler à tout le monde le passé glorieux de notre cher site. De quoi s’assurer en toute simplicité que personne ne ferait d’erreur historique dans son discours de félicitations. 

La direction, visiblement encore un peu mal organisée quant à l’utilisation du passage secret vers le quai 9 ¾, dut avoir recours à divers procédé pour ramener tout le petit monde au château : l’absence à une telle fête d’anniversaire était bien évidemment inimaginable. Furent donc offerts aux élèves trois moyens de locomotions : sombrals, balais et poudre de cheminette. De quoi s’assurer en toute simplicité que tout le monde fasse bien vivre la magie de Poudlard12, même dans les yeux des moldus. 

Au cours du périple, qui ne faisait pas moins de 900 kilomètres, il a tout de même fallu garder les élèves en éveil : diverses activités, plus ou moins gentilles et plus ou moins compliquées, furent donc mises en place, avec des récompenses à la clé, bien évidemment. De quoi s’assurer en toute simplicité que tout le monde arrive bien éveillé au goûter d’anniversaire. 

Bien sûr, une liste des plus rapides fut dressée par le directeur adjoint, laissant également la possibilité aux plus lents et aux plus retardataires d’arriver en vie au château. De quoi ramasser le plus de monde pour un projet 12X !

… ou de toute évidence, une fois encore, un bel anniversaire est organisé dans et pour le château, avec une « simplicité » relative mais de quoi secouer un peu élèves et membres du personnel. Tout le monde donc, incluant l’équipe de la Gazette (qui elle, sait transplaner et qui donc, vous a tous eu) sera présent pour le grand final, la chanson de Joyeux Anniversaire et le souhait de longue vie à notre site favori. 

Article écrit par Alexeievna et illustré par William Jones

Partager : Partage

[Rapeltout] Du Peps à Poudlard12

dupeps_a_p12.png


Après une retraite particulière, il semblerait que tout le château se soit mis à tourner à l’eau plate. En effet, Pepsi disparu de la circulation, le piquant et les bulles ressemblent bien davantage à une potion de jeunesse raté par Coconut qu’à de délicieuses lampées dans les tonneaux des cuisines. 

J’ai de la peine à vous le dire, mais oui, le château a pris un sacré coup de vieux. Les personnes âgées se multiplient comme des lapins (ça sous-entend bien ce que vous imaginez, oui) mais ne laissent plus place qu’à la fade atmosphère d’une maison de retraite. Pepsi, ayant révélé ce mouvement avec sa démission, a d’ailleurs vieilli d’un coup, troquant les lunettes de soleil aux couleurs flashy et pleines de vie pour de bonnes vieilles rides grisâtres. 

Et ce n’est pas le seul. En effet, ceux que l’on appelait communément les petits nouveaux arrivent maintenant déjà adultes à l’école. « Oui, j’ai dix-sept ans et je suis en première année. Et alors ? » Et alors ça fout un sacré coup de cafard aux vieux professeurs, obligés de leur faire cours et de se prendre vingt ans de plus dans les dents. Ou dans leurs dentiers, c’est selon. 

Conséquence tragique de ce manque de vitalité typique du troisième âge, les AI envisagent de créer un club tricot et une formation pour apprendre à ensorceler ses aiguilles. Vous comprenez, pour qu’elle tricote toutes seules, et que nos petits croutons n’aient plus à les regarder en somnolant. Seulement, cela ne se fera probablement jamais : d’ici à ce qu’ils passent le mot à la concierge, qu’elle s’endorme dessus, que la direction en entende parler… les petits vieux seront probablement déjà parti les pieds devant.

Les plus jeunes d’entre nous, enragés par ce manque de pep’s flagrant au sein de l’école, ont bien tenté le tout pour le tout. Mettre des Fizwizbiz dans la culotte de Lust, pour lui donner des idées de mot de passe (après un essai infructueux, nous pouvons vous confirmer qu’elle n’a pas choisi ces sucreries), secouer Pepsi pour que quelques bulles en ressortent (mais la pulpe n’a pas décollé du fond, visiblement), et appeler la Gazette du Sorcier à la rescousse. 

Cette dernière tentative pour mettre du pep’s dans le château semble passer par cet article. Pensez donc que si vous le lisez et que vous ne réagissez pas en arborant un avatar coloré, en faisant des blagues, en lançant des piques, en mettant un peu de vie sur le site, des tasses mordeuses seront lancées à vos trousses. AGITEZ-VOUS, VOYONS !

Article écrit par Alexeievna et illustré par Ignatus Pratchett

Partager : Partage

[Rapeltout] Le port d'une crinière est à la mode dans le personnel


LePortD_uneCriniereEstALaModeDansLePersonnel.png



La récente nomination d'Emy Denver et Ashley Eastlayn au poste d'adjointes en Potions a suscité de nombreuses réactions et beaucoup d'attention de la part des membres du château. Non pas à cause du fait qu'elles soient deux adjointes – après tout Bdragon l'a déjà fait, ainsi qu'Illisana avant lui – mais plutôt parce que ce sont deux Gryffondor qui ont été choisies pour succéder à Snaïla à ce poste tant convoité. 

Deux Gryffondor de plus dans les rangs du personnel, il y a de quoi en affoler certains, et en réjouir d'autres. Mais que se passe-t-il donc à Gryffondor pour qu'ils veuillent tous obtenir un poste et qu'ils réussissent à l'avoir ? Molly Moseley userait-elle de moyens de persuasion hors du commun ? Userait-elle de la torture sur ses petits protégés ou sur les recruteurs afin de garantir une place à ceux en qui elle croit ? Garantirait-elle une belle prime à celui qui remporterait la victoire ? On sait que tous les moyens sont bons pour elle pour tenter de remporter la coupe, il peut donc en aller de même dans ce domaine. 

En tout cas il n'y a pas à dire : c'est une invasion. Les Serdaigle diront qu'il s'agit d'un élan soudain de motivation de leur part, mais que ça ne durera pas et que de toute manière, il faut bien deux Gryffondor pour faire un adjoint. A Serpentard, on entendra partout qu'il y a eu de la triche dans les résultats. Les Poufsouffle, trop occupés à manger, s'en ficheront tant que Coconut garde son poste afin de ne pas l'avoir dans les pattes quand ils font des bêtises. Au final, seuls les Gryffondor crient leur joie un peu partout dans le château, notamment dans leur Salle Commune ainsi qu'à la Terrasse. Mais à défaut de se réjouir pour eux, on peut au moins comprendre qu'ils aient envie de festoyer un peu. 

Alors par quel enchantement les Gryffondor ont-ils réussi à se faire une petite place dans presque tous les domaines en seulement quelques mois ? Que ce soit dans le professorat, à la Brigade Inquisitoriale, dans l'équipe de la Gazette, chez les Formateurs... Les couleurs rouge et or ont pris le dessus. Est-ce une bonne ou plutôt une mauvaise chose ? 

Dès lors, on ne recrute que du lion. Et ce depuis ma nomination (Blondie) en tant qu'adjointe en Divination en novembre dernier, suivie de très près par celle d'Eoline quelques jours après, au poste de Formatrice. A cette époque, on disait que c'était un coup de chance pour les deux Gryffondor, mais qu'ils ne rivaliseraient jamais avec les autres maisons. 

Juste avant elles, Ashley Davy était presque passée inaperçue, en étant nommée AI de la section Harry Potter. Mais il est évident que lorsqu'on est tout seul, ça fait beaucoup moins de bruit que lorsque les heureux gagnants sont au minimum deux. 

Le château a alors commencé à trembler quand ces petites rumeurs ont pris une plus grande ampleur. Peu avant Noël, les résultats sont tombés en Arithmancie ainsi qu'en Soin aux Créatures Magiques. Qui, jusqu'ici, imaginait que la petite nouvelle mais non moins ancienne, Jenna Levinsky, aurait fait un carton auprès d'Illisana ? Ce fut en effet une surprise totale pour un bon nombre de pédouziens, qui se demandèrent d'où elle était sortie, et pourquoi elle avait été choisie si peu de temps après son « retour ». Y avait-t-il si peu de candidatures ? Ou la raison est-elle toute autre ? Le château n'était visiblement pas satisfait qu'une Gryffondor de plus ait rejoint les rangs du personnel. 

Mais dans un même temps, Molly Moseley, la belle Directrice de la Maison Gryffondor, était nommé aux côtés de Morgane Scott. On se demandait si Molly n'était pas responsable de ces dernières nominations et si elle n'avait pas joué un rôle important dans la motivation des troupes. C'était peut-être le cas et c'est peut-être à cause de ça qu'elle s'est décidée à suivre le mouvement pour devenir la prochaine adjointe en Arithmancie. Contrairement à Jenna, Molly était en revanche soutenue par bon nombre de pédouziens, toutes maisons confondues. Ici, il ne pouvait donc pas s'agir de mauvaise foi ou de triche. De quoi laisser tomber les soupçons qui pesaient sur les Gryffondor, et faire passer un joyeux Noël aux rouge et or.

Pour autant, le nombre de Gryffondor gradés devenait de plus en plus important. Qui eut cru qu'ils en étaient capable ? Et qu'ils finiraient pas dépasser les Poufsouffle ? C'est une chose que l'on attendait pas si rapidement. 

Cela a d'ailleurs continué avec des recrutements légèrement moins importants, mais essentiels, dans le professorat. Ashley Eastlayn a réussi à devenir la nouvelle assistante en Métamorphose, avant de se convertir aux Potions et Avery Pevensie a finalement réussi à intégrer l'équipe de Botanique pour un mandat de deux mois cet été. L'assistanat n'offre peut-être qu'un poste éphémère avec une durée limitée, mais c'est un excellent tremplin pour celui qui voudrait grimper un peu plus haut. 

Bdragon, que l'on connaît pour son assiduité et sa forte présence dans le personnel, a étonné tout le monde lorsqu'il a quitté son poste de formateur en septembre dernier. (Mal)Heureusement pour certains, il ne s'agissait que d'une petite blague de la part de notre cher Directeur Adjoint, puisqu'il est revenu comme s'il n'était jamais parti au début du mois d'avril. Son retour n'éveilla en revanche aucun étonnement, et confirma seulement que Bdragon ne pouvait se passer de son poste qui lui manquait apparemment un peu trop. 

La Gazette, alors en manque de rédacteurs et de photographes à martyriser, lança à son tour un recrutement au mois de mars qui accueillit plus de Grffondor - en tant que titulaire ou en tant que stagiaire - que les autres maisons réunies. Avec ça, c'est Alexeievna qui devrait ruminer puisqu'elle est à présent entourée de couleurs si chaudes. Ignatus et Avery espéraient tant pouvoir travailler dans la même équipe, et voilà leur rêve réalisé. Blondie et Ashley Davy ont également réussi à convaincre l'équipe qu'elles pouvaient être à la hauteur, même si la première devait encore faire ses preuves. C'est donc une équipe colorée qui s'occupe dorénavant de la publication du journal préféré des pédouziens ; ce qui n'empêche personne de continuer à la lire et d'attirer de nouveaux lecteurs chaque mois. 

Les dernières recrues de la maison Gryffondor donnent ainsi encore plus d'espoir aux Gryffondor, qui, s'ils ne s'arrêtent pas, finiront bientôt par envahir tout le château. Et peut-être feront-ils tomber Lust, avec un Bdragon qui aura laissé son image de bisounours faire place à sa face cachée quelque peu diabolique. Qui sait ? Mais au final, peut-être méritent-ils tout simplement leur place au sein de cette équipe qui se donne pour faire vivre Poudlard12, jusqu'au jour où ils seront remplacés, pour des raisons diverses et nombreuses. Idée que, pour le moment, on se contente de laisser de côté.

Pour l'heure, gardez un œil sur les résultats des prochains recrutements et peu importe la maison dans laquelle vous êtes, n'hésitez pas à postuler si un poste vous tient à cœur ! Vous ne perdrez rien et vous aurez peut-être un poste à gagner à la clef.


Article écrit par Blondie et illustré par Avery Pevensie

Partager : Partage

[La plume à papote] Les Services de Renseignements de P12

servicesderenseignement.png


14 mai 2014 – Milieu d’après-midi, un couloir quelconque de Poudlard

Malgré mon parchemin reçu le matin même, contenant toutes les indications données pour retrouver ce bureau des Maraudeurs, un service secret de Poudlard préparant chaque mois les « Actualités Pédouziennes ». Service tellement secret que je me suis perdue de nombreuses fois en le cherchant. Après des dédales de couloirs, de nombreux passages secrets à travers portraits, tapisseries, murs secrets et même cheminée des cuisines de Poudlard, j’arrive enfin au QG secret de ce club mystérieux, et au bureau de son chef. Embarrassée par mon retard, je frappe nerveusement à la porte. Une voix basse, comme un simple souffle m’invite à entrer et je pénétre dans les lieux. Un rapide coup d’œil à la pièce m’informe que les Maraudeurs ont décidément de belles ressources. Le bureau était rempli de dossiers et de paperasses diverses, un panneau en liège suspendu au mur contenait des infos, des parchemins et des affiches épinglées, notamment les « Have you seen this wizard ? » utilisé par la Gazette. Décidément, les nouvelles vont vite dans ce château. Mais je n’ais pas le temps d’analyser la pièce plus longtemps, mon attention se porte sur mon interlocutrice, la chef des Maraudeurs. Pour des raisons de confidentialité, ne désirant pas trop que ses missions secrètes soient ébruitées, nous l’appellerons Goudron Sinceritas. Le visage à moitié dans l’ombre, elle me fixait de son regard, imperturbable. Rien ne laissait montrer si elle était ravie ou non de me voir.

Nora Bailyn : Euh…Bonjour, Nora Bailyn pour la Gazette du sorcier. Au nom de toute l’équipe de la rédaction, je tenais à vous remercier d’avoir accepté cette interview.

Un silence pesant suit mes paroles. Absolument pas engageant. Mais vu qu’il est fort possible que je me perde au retour, autant profiter de mon temps ici pour poursuivre et faire mon travail correctement.

N.B. : Bien, ravie de voir votre empressement à participer à la diffusion d’informations dans ce château, nous allons commencer tout de suite. Hem… Première question : Comment est né le club des Maraudeurs ?

Après une longue minute de silence, mon interlocutrice finit enfin par prendre la parole, semblant un peu ennuyée par le ton banal de mes questions.

Goudron Sinceritas : Au départ il s'agissait d'une simple entreprise sans grande prétention menée par la Concierge et l'Agent des Couloirs, visant à faire partager l'actualité du Château chaque mois. Mais nous nous sommes vite rendues compte que cette charge de responsabilités était beaucoup trop élevée pour seulement deux personnes, pourtant fabuleuses. Nous nous sommes alors mises en quête d'agents bénévoles prêts à faire le sale boulot à notre place. Un peu comme ce genre d'oiseaux moldus que Sirianna déteste.

Tout en disant ses mots, elle afficha une moue ironique. Vu ma candidature récente à rejoindre le club, elle me faisait bien comprendre qu’elle me considérait comme un pigeon. Le message était clair. Décidant de ne pas relever et de poursuivre ma tâche, tout volatile que j’étais, je préfère passer directement à la deuxième question.

N.B. : Mais que faites-vous concrètement comme travail ?

G.S. : Je supervise celui de mes agents, m'assurant ainsi qu'ils travaillent efficacement mais en toute discrétion. Les habitants du château doivent pouvoir circuler sans être gênés par leur omniprésence, mais par ailleurs, aucun ragot ne leur échappe. Je m'efforce ensuite de mettre en commun les informations qui me sont rapportées, de les trier et de les mettre en forme pour qu'elles soient prêtes à être assimilées par n'importe quel simplet ici à Poudlard12. Je me charge également moi-même d'une aile de l'école, vous savez, histoire de me sentir proche de mon personnel et de les rassurer en leur prouvant que je ne suis pas si différente qu'eux. C'est important de les mettre en confiance.

Elle ne travaille pas seule et des sorciers de Poudlard jouent donc un double jeu, épiant des informations au détour d'un couloir. Mais comparé à sa remarque précédente, le ton de la chef de ces nombreux sorciers secrets me paraît un peu trop mielleux. Ou alors elle cache un amour secret pour les pigeons…. Quelque chose m’intrigue cependant dans ses propos.

N.B. : Énormément d’informations transitent par votre service alors ? Combien évaluez-vous le nombre d’informations récoltées par mois ?

G.S. : C'est une très bonne question à laquelle il m'est difficile de répondre. Le taux d'actualités est assez semblable chaque mois, mais on sent parfois de vrais décalages entre les différentes parties du château où sont installés mes agents. Pour tout vous dire, c'est un excellent moyen de voir quels modérateurs sont actifs ou non.

L'Organisation du Travail Sorcier ne serait pas ravie de découvrir une telle surveillance sur des employés.

N.B. : Et combien d’agents disposez-vous exactement « officieusement » ? Il y a beaucoup de taupes à Poudlard ? Ou pour parler sorciers…. Des Veracrasses ?

G.S. : A ce jour le club compte 8 agents, répartis équitablement sur l'ensemble de l'établissement, eux mêmes surveillés par les Agents Inquisitoriaux. Si ils se montrent plutôt discrets dans le Quartier Général, ils sont néanmoins présents et savent réagir au quart de tour lorsque la discussion dévie sur leur section (ces messieurs-dames sont susceptibles). Vous pouvez consulter ces données dans le présent bureau, évidemment bien dissimulé pour qu'il ne soit pas accessible à n'importe qui. J'aurais pu garder ce genre d'informations secrètes, mais vous savez, la règlementation magique du travail ...

N.B. : Êtes-vous pour ou contre la torture quand il s’agit d’obtenir une info avant les autres ?

G.S. : Je vous parais aussi cruelle ? Généralement je n'ai pas besoin d'en arriver là, mes agents sont si soumis et dévoués au naturel qu'ils me donnent tout ce que je leur demande en temps voulu. Et lorsque que ce n'est pas le cas, je n'ai même pas le temps de faire la remarque qu'un autre s'en est déjà chargé. Merveilleux, n'est-ce pas ?

Mmmmh, je ne suis pas convaincue. Mais en toute honnêteté, j’ai peur de me voir suspendre par les pieds avant de subir un maléfice du chatouillis, je tente donc une diversion vers un sujet plus neutre, idiot certes, mais neutre quand même.

N.B. : Vous êtes plutôt thé ou café ?

G.S. : Aucun des deux, les urgences vessies ont tendance à me déconcentrer et je ne peux pas me le permettre.

N.B. : Quand on gère une association secrète, c’est pas compliqué de recruter des nouveaux membres ?

G.S. : Comme j'essaie de conserver un petit nombre de Maraudeurs, pas du tout. Le premier recrutement s'est passé dans le secret le plus absolu, puisque même la Directrice en personne en ignorait l'existence. Pour moi, c'est une mission accomplie. A ce jour, nous ne recherchons plus aucun membre, ce qui simplifie grandement la tâche.

N.B. : Définiriez-vous le club comme utile pour la vie de tous les jours à Poudlard ?

G.S. : Après avoir mené une enquête personnelle, il s'avère que beaucoup plus de personnes que je ne le pensais s'intéressent à notre travail. C'est très gratifiant et en même temps très inquiétant de se savoir indispensables, alors que quelques mois plus tôt nous n'existions même pas.

N.B. : Un mot pour la fin ?

G.S. : Je ne vous remercie pas pour la publicité.

Merci à Goudron Sinceritas pour sa participation et le dévoilement de certaines données de son service secret pédouzien !



Article écrit par Nora Bailyn et illustré par Ignatus Pratchett

Partager : Partage

[La plume à papote] Qui est au top, qui fait un flop ?



☝ Ignatus Pratchett – TOP

Depuis son arrivée, cet élève prometteur a su charmer tous les membres de sa maison ainsi que le reste du site. Il a réussi en quelques mois à obtenir trois postes et sa promotion le mois dernier au poste de professeur confirme qu'il est en bonne voie pour s'élever encore plus. Il suffit d'ailleurs d'aller jeter un coup d'oeil à son nouveau bureau pour voir à quel point il est impliqué et motivé. 

☟ Léina Alazerda – FLOP

Contestée pour ses choix du moldu du mois qui, parait-il, favorisent Poufsouffle ces deux derniers mois, l'AI de la section Monde Moldu va devoir y faire face plus souvent qu'elle ne l'imaginait. Avec plus de panache cependant, car plus d'un seraient déçus de voir le Moldu du mois disparaître. 

☝ Flora Delvos et Ellie Berry – TOP

Ces deux là répondent toujours présentes, et c'est au cours du mois de mai qu'elles ont proposé un concours en Astronomie, afin de remotiver un peu ceux qui étaient à la recherche d'une nouvelle activité. Elles ont également su faire face à l'incident causé par Serpentard au milieu du concours, ce qui a permis aux événements de se dérouler comme c'était initialement prévu. On attend le prochain avec impatience, en espérant que ceux qui étaient pris par leurs examens et leurs concours soient au rendez-vous cette fois-ci ! 

☟ Lia R – FLOP

Avec deux participations le mois dernier, elle ne se décourageait pas d'en recevoir plus prochainement. Mais malheureusement, les participations ne sont visiblement toujours pas au programme, laissant Lia R dans l'attente d'un élan de motivation de la part des lecteurs de la Gazette. Seulement deux participations ont été reçues ce mois-ci, ce qui ne fait pas redécoller cette idée pourtant bien lancée. 

☝ Wilde et Kaya Landers - TOP

Avec 22 badges sur 24, soit le plus grand nombre obtenu pour le moment, c'est Merlin qui devrait être content ! Mais qui sait, si tout le monde se met à faire comme Wilde, les défis seront bientôt tous remplis. Plus que deux pour Wilde et il lui faudra trouver autre chose à faire. D'ailleurs, Kaya semble suivre amoureusement la voie qu'il a tracée, puisqu'elle a obtenu 19 badges en un mois et se place juste derrière lui. 

☟ Ashley Davy – FLOP 

L'AI de la section Harry Potter avait lancé l'animation Potterveille en collaboration avec Ginny Workey. Mais la Gryffondor a, semble-t-il, laissé l'animatrice de la RITM12 terminer seule le premier jeu. C'est dommage pour elle qui avait pourtant l'air d'être motivée pour aller jusqu'au bout.


Article écrit par Blondie et illustré par Ignatus Pratchett

Partager : Partage

[Oreilles à rallonge] Couper la poire en deux

couperlapoireendeux.png


Alors que le nombre d’absence était de plus en plus élevé en ce mois de mai, les pédouziens qui jusque-là se contentaient de maugréer en sont venu à un pétage de câble dans les règles de l’art. D’un côté, nous retrouvons ceux qui sont fatigués des pseudo-absences de membres du site (surtout quand ceux-ci répondent aux sondages et aux divers jeux) et de l’autre, ceux qui reçoivent des hiboux par milliers tout en ayant bien signalé auparavant qu’ils ne pourraient pas s’en occuper. Et entre les deux, le conflit devient de plus en plus violent sans que personne ne sache prendre les choses en main au sein de l’équipe directionnelle. Raison pour laquelle, chers pédouziens, la Gazette a décidé de vous faire un guide de survie pour juin, qui s’annonce bel et bien semblable à mai… alors ne montez plus sur vos grands chevaux, coupez la poire en deux et restez sereins !

Voici la coupe de poire que nous conseillons aux éternels absents un peu trop présents quand même :

    • Coupez court à toute discussion, et ne répondez pas à vos MPs. Après tout, si vous êtes absents, vous n’allez pas jouer du coupe-papier pour un peu de correspondance forcément inutile.
    • Faites une jolie coupe au hibou qui annoncera votre absence : pas besoin de le mettre sur le tableau d’affichage, un MP à votre bosse suffira. Vos sous-fifres, on s’en fout.
    • Ne coupez pas l’herbe sous le pied des AI en relançant leurs propres jeux, s’ils n’apprennent pas à faire leur boulot tout seul, qui le leur apprendra ?
    • Taillez vos collègues qui ne vous laissent pas souffler un peu. Oui, oui, taillez-les comme de beaux buissons. C’est vrai quoi, à part faire la déco, ils ne servent pas non plus à grand-chose, si ?
    • Attendez que la grande faucheuse passe sur P12 avant votre retour : peut-être que quelques têtes tomberont. Bon, probablement la vôtre aussi, mais c’est un risque à prendre si vous voulez retrouver un forum épuré. 
    • Et si c’est le cas, coupez les ponts ? Qui sait, ça vous fera probablement de plus grandes vacances… et pour le reste du site aussi !



Et celle conseillée aux éternels présents qui ferait mieux d’être absent un peu de temps en temps quand même :

    • Ce n’est pas parce votre accent est à couper au couteau que vous devez arrêter de communiquer. Non, non. C’est parce que votre hibou a l’impression qu’on lui a coupé les ailes tant il travaille…
    • Arrêter de scruter la carte de maraudeur jusqu’à ce qu’un de vos collègues, qui a pourtant posté un congé, se connecte. Oui, il a le droit de passer sur son lieu de travail pendant ses congés. Pour faire un bisou à mémé. 
    • Vous n’avez même pas lu le point précédent. Déchirez cette carte, bon sang !
    • Ne tournez plus autour du pot et coupez à travers champ : si vous avez un vrai reproche à faire, qui ne dépasse pas les limites de l’entendement, faites-le. Sinon, retournez faire la mégère avec les autres de votre espèce. 
    • Un absent ne fait pas ce qu’il devrait faire ? Très bien. Tranchez le nœud gordien et faites tout son travail à sa place. Oui, oui, ça ira plus vite.
    • Et si ça ne marche pas, coupez les ponts vous aussi ? Qui sait, ça vous fera probablement le plus grand bien… et pour le reste du site aussi !



Et surtout, une fois tous ces tranchages, coupages, taillades, cisailles effectuées, rangez vos lames. La Gazette ne se tiendra en rien responsable pour les meurtres que vous pourrez commettre sous l’effet de l’agacement contre l’autre groupe. Enfin, évitez quand même. Ça fait mauvais genre. 

Article écrit par Alexeievna et illustré par Ignatus Pratchett

Partager : Partage

[oreilles à rallonge] Les dessous d'un article

dessousd_unarticle.png

La Gazette du Sorcier fourmille d’histoires, que ce soient des événements récents ou plus anciens, des animations ou encore des potins échangés aux coins des couloirs de notre château. Nous essayons de vous fournir un maximum de diversité dans ses sujets, variant entre information réelle, soupçons fondés (ou non d’ailleurs) et tout autre ragot que nous jugeons intéressant et divertissant pour nos lecteurs. Mais il ne faut pas seulement une bonne plume pour devenir rédacteur, de bonnes oreilles (à rallonge si possible) sont nécessaires si on veut entendre des histoires dignes d’un scoop et les révéler avant les autres. Mais voilà, un constat malheureux est à noter : nous parlons toujours des mêmes individus du château.

Certes. Mais tout le monde n’a pas de licorne sauvage galopant dans son bureau ni d’assiette de chaussettes sales et odorantes en guise de souper. Je n’ai même pas dû nommer ces personnes, je suis persuadée que vous savez déjà de qui je parle. Et je n’ai même pas du dire « bandimon » ou « papier-toilette » pour l’un d’eux afin que vous l’identifiiez correctement. Mais à qui la faute si on ne parle que d’eux aussi ? Il nous semble que ce genre d’originalité et d’évènements sortant de l’ordinaire ne peuvent être ignorés totalement, au risque sinon de ne relater que les résultats des derniers matchs de Bavboules des différentes salles communes ou encore de lister les élèves qui font leurs devoirs et ceux qui ne le font pas. Si c’est ce genre de Gazette que vous souhaitez obtenir, nous pouvons tout de suite ouvrir une rubrique nécrologique reprenant tous les disparus de P12 et les morts d’ennuis.

Il nous arrive de temps à autre, enfin, de dévoiler des noms de certains sorciers et sorcières venant du commun des mortels, mais tout le monde n’apprécie pas cette révélation publique de leur petite personne aux yeux de tous. Cet état a été remarqué suite à notre article relatant le recrutement du poste d’adjoint en potions. Et comme on fait bien notre boulot, la Gazette a trouvé les noms de certains postulants. Grâce à cette récolte d’informations, une rédactrice a réalisé un article sur l’engouement des élèves pour cette matière et cette fonction que beaucoup d’élèves semblent désirer. Alors pourquoi tant de haine envers cette révélation d’informations et transmissions de savoirs d’un événement qui a particulièrement touché notre quotidien au château ? Et après tout, est-ce si grave que votre nom soit mentionné ? Votre candidature était classée secret-défense peut-être ? Vous avez peur que tout le monde sache que vous avez échoué au recrutement ? Nous savons tous que derrière le choix de ses adjoints, Coconut a reçu une multitude de candidatures et que forcément il y a eu des refus. Nous ne sommes pas naïfs. Est-ce pourtant grave de savoir que vous faites partie de ceux qui ont eu l’honneur d’essayer et de témoigner un intérêt pour ce poste ?

De plus, pour toute personne se retrouvant involontairement entre nos lignes, notamment en n’ayant jamais postulé à ce fameux recrutement de potions malgré des sous-entendus qui disaient le contraire, un petit rappel semble de mise :

1. Nous ne vérifions jamais nos sources. Après tout pourquoi faire ? L’info est bel et bien là et circule déjà entre les élèves et/ou membres du personnel sans que personne ne la vérifie. Pourquoi devrions-nous le faire ? 

2. Aucun membre de la Gazette n’est animagus sous une forme de scarabée et nous ne pouvons pas tout savoir, même si nous essayons et nous prêtons l’oreille dès que nous pouvons.

3. Des charmes d’impassibilité nous bloquent dans nos tentatives d’espionnage de certaines parties du château. Nous bûchons encore sur le moyen d’entrer dans le bureau de Lust Caféine sans qu’elle ne le sache. Peut-être que nous devrions tenter de faire diversion et l’attirer en dehors de son antre en créant un chemin de tasses de café.

4. Alexeievna a un troisième œil, certes, mais la réception n’est pas toujours bonne et le réseau ne marche pas toujours très bien dans certains couloirs du château. Comme tout autre moyen de prédiction que nous retrouvons en runes ou en divination, aucune garantie d’un résultat optimal n’est fournie.

Tout ça pour vous dire que, nous faisons de notre mieux et que, même si nous parlons souvent des mêmes pédouziens, nous tentons de diversifier au mieux nos sujets et nos points de vue. Toutefois, pour une fois que nous changeons de personnes et dévoilons enfin d’autres noms, des critiques tombent : « on ne peut plus rien dire dans ce château ! ». A ce public, je dirais simplement : il faut se décider nom d’un Scroutt à pétard ! Et puis si certains d’entre vous désirent faire partie des gens qui apparaissent régulièrement dans la Gazette, lancez-vous et osez sortir de l’ordinaire ! Agissez ! Ce n’est pas en restant dans sa salle commune tout seul dans un coin qu’on arrive à se démarquer des autres. Il est peut-être temps d’essayer de nouvelles expériences. Dégustez d’autres vêtements peut-être ? Ou alors découvrez un amour pour une créature ignoble et dégoûtante. Voir même de terminer vos phrases avec un même mot, mais vous prenez le risque de vous faire interner à Ste Mangouste pour comportement névrotique.

En fin de compte, retenez ceci chers lecteurs. La Gazette du sorcier n’est que le reflet de ce que ses lecteurs font de leur quotidien. Nous n’inventons rien, nous ne sommes que des transcripteurs et conteurs des évènements magiques que vous réalisez chaque jour. Si vous trouvez un jour que la Gazette du Sorcier est ennuyeuse, c’est que votre propre vie est tombée dans l’ennui. Plutôt que de se plaindre auprès de la rédactrice qui a tenu la plume, bougez vous le popotin et changez de vie !



Article écrit par Nora Bailyn et illustré par Ignatus Pratchett

Partager : Partage

[Le château prend la parole] Rapport des Aurors


Rapport des Aurors


Monsieur le ministre,


C'est un mois de mai bien agité que celui qui vient de s'écouler. Je me dois pourtant de vous reporter les événements, positifs comme négatifs, qui se sont déroulés au sein de notre château, même si certains vous causeront, je le crains, une vive inquiétude.

Commençons par les nouvelles les plus rassurantes :

Le projet dont vous nous avez confié l'exécution avance de façon satisfaisante, les locaux seront finis dans les temps. L'Administration susdite sera très bientôt capable d'exercer les fonctions qui lui sont dévolues, et il va sans dire que la prise en charge des élèves devrait se dérouler de façon optimale.

Ces derniers ont d’ailleurs pu profiter d'un voyage au chemin de traverse, à l'occasion de l’anniversaire de l'école. Cette sortie, organisée par Bdragon, réjouit manifestement petits et grands. (Le Chemin de Traverse)

Les professeurs ne sont pas en reste, et un Labyrinthe d'un genre nouveau a fait son apparition dans le parc (le Laby-Méta). Le tandem féminin chargé de l’enseignement de la métamorphose organise ainsi une chasse au trésor entre les haies, un moyen distrayant de réviser pour les examens qui approchent.

A signaler également, l'initiative d'Adrian Mander, qui eu l'idée de s'intéresser de plus près à la culture moldue... En quelque sorte. (One)

En ce qui concerne la brigade, mes collègues et moi avons mis au point un Sondage afin de recueillir les impressions et les avis des élèves et professeurs du château. Hélas, mis à part la mise en place du projet précédemment évoqué, qui sera sans nul doute bienvenu, la brigade traverse une phase bien sombre. Après le départ du seul membre féminin il y a plusieurs semaines, mes collègues ont commencé à se comporter de façon fort étrange. Jesse Riders semble récolter une adhésion étrange auprès des élèves du château, ce qui, compte tenu son passé, est pour le moins préoccupant (Le Masque d'Azerith). Adrian Mander, dont les absences récurrentes s'avéraient en elles-mêmes inquiétantes, a semblé perdre l'esprit lorsqu'il décida de s'immoler sur un bucher runique. Si le corps de notre collègue est intact, son esprit en a été affecté : il a perdu la mémoire (la Mort d'Adrian). Mon supérieur, Mr Licorner, fait tout son possible pour gérer la présente situation, mais j'ai bien peur que cette dernière ne s'aggrave dans les semaines à venir.

Mes sentiments distingués,
Aaron Ballah
Illustré par William Jones

Partager : Partage

[Le château prend la parole] Chronique des Bibliothécaires

Chroniques des Biblios
Ah le mois de Juin... L'été approche, s'il n'est pas déjà là, la fin des cours a sonné, mais les Bibliothécaires savent aussi que c'est une période difficile pour pas mal d'entre vous, car qui dit Juin dit examens. C'est pourquoi elles vont ont concocté deux, trois petits jeux à faire pour vous détendre entre les révisions ou pas, pour ceux qui auraient la chance d'être déjà en vacances *.*.


JEU N°1 : LES MOTS CROISÉS DE LA BIBLIO'

Remplis la grille de mots croisés et trouve le dixième mot.


- Clique sur l'image pour l'avoir en plus grand -


JEU N°2 : TROUVE LES ERREURS

Sept fautes d'orthographe se sont cachées dans ce texte, sauras-tu les retrouver ?


Je tapote mes mains à trois reprise, observant des mes yeux bleus la poudre blanche retombant au fur et à mesure sur ma peau. Mes mains, recouverte de magnésie, tremblent légèrement. Puis, les paupières closes, j'inspire profondément. C'est à moi de joué maintenant. Mon pied gauche devance mon pied droit puis se fait devancer à son tour par son jumau. J'avance délicatement, les bras tendus, puis fait un tour sur moi-même avant d'enchaîner une combinaison de sot. Je suis en accord avec la mélodie qui résone dans toute la salle, tout est parfait. Pourtant, je sens mon pied fléchir, je ne me contrôle plus, j'entend un léger craquement et mon visage se crispe. Puis j'ouvre les yeux.


JEU N°3 : QUI A DIT QUOI ?

Replace le personnage avec sa phrase. Concerne les livres IRL comme ceux de la bibliothèque de Poudlard12.

  • "C’est trop bon pour que j’aie mal au cœur !" 
  • "Les traîtres se méfient toujours." 
  • "Entre dens l'eau, vite."
  • "Tiens ! On dirait des branches d'arbre !"

Gandalf, Lucy P., Christian, Annabeth C.


les récompenses seront dévoilées en même temps que les résultats dans le prochain numéro. En attendant, sirotez un bon jus de citrouille et envoyez ces jeux résolus à Faustine Tompson et Giinny Van Lackshad.
Article de Faustine Tompson et Giiny Van Lackshad, illustré par William Jones

Partager : Partage

[Actualités et faits divers] Le Serpent de Mer meurtrier enfin retrouvé

LeSerpentDeMerMeurtrierEnfinRetrouve2.png


Il y a quelques jours, le CSA (Conseil des Sorciers Asiatiques) a publié une dépêche annonçant qu'ils avaient retrouvé le serpent de mer responsable du naufrage d'un bateau moldu au large des côtes coréennes, provoquant la mort d'environ 300 personnes. 

D'après les rumeurs qui ont filtré, nous avons essayé de faire pour vous, chers lecteurs, une petite reconstitution des événements. Le mercredi 16 avril, en pleine journée, le monde apprend le naufrage d'un ferry (bateau moldu servant à transporter des personnes) au large de la Corée. Et quelques heures plus tard, la communauté sorcière découvre qu'un serpent de mer serait responsable de cette catastrophe. La bestiole d’une vingtaine de mètre de long aurait heurté par inadvertance la coque du bateau, y causant une fêlure qui entraîna le naufrage. Le ministère de la magie coréen envoie alors des sorciers pour vérifier cela et "procéder aux opérations nécessaires pour que l’existence de la communauté magique ne soit pas révélée". Comprenez des Oubliettes en pagaille. 

Le lendemain, le chef du bureau de surveillance des créatures magiques du CSA (la plus haute autorité magique de la région), M. Chan-Qi-Ju, donne sa démission. Le CSA ordonne qu'une enquête soit réalisée pour faire toute la lumière sur "ce regrettable incident". De nombreux pays occidentaux, comme la France et la Grande-Bretagne, proposent au CSA leur aide afin de retrouver le monstre. Pendant ce temps, de nombreuses associations de défenses des créatures magiques manifestent afin que cette créature soit sauvée, prétendant que les serpents de mer sont totalement inoffensifs.

Quelques jours plus tard, une cinquantaine de "régulateurs de créatures magiques", comprenez des bourreaux, sont envoyés sur place pour traquer la "bête" qu'ils finiront par "abattre dans les règles de l'art après une lutte acharnée". Ils l'ont donc massacrée sans lui laisser la moindre chance.

Rappelons tout de même que dans ce naufrage, 300 moldus ont été tués ou portés disparus, dont une immense majorité de personne ayant un âge proche des élèves de ce château. Ils sont morts bien trop tôt et nous vous demandons donc d'avoir une pensée émue pour eux et leurs familles qui souffrent maintenant, sans pouvoir connaître la vérité.

De nombreuses voix se sont élevées contre la mort de cette créature rare et généralement inoffensive. Le responsable de l'ADCA (Association de Défense des Créatures Aquatiques) a même évoqué une machination de la part du CSA pour cacher quelque chose de bien plus grave. Malheureusement, nous n'avons pas réussi à en savoir plus. 

Alors, manipulation ou dramatique accident ? La question est posée.


Article écrit par Sirius Blanc et illustré par Avery Pevensie

Partager : Partage

[Actualités et faits divers] Les apports curatifs du pus de bubobulb



Alors que les effets néfastes de la poudre de Mandragore ne sont plus à démontrer (il suffit de regarder les membres du personnel du château), une nouvelle substance va bientôt entrer à grands fracas dans la vie des sorciers. Le pus de bubobulb, mes amis. Bien sûr, toutes les jeunes (ou moins jeunes) filles souffrant d’acné s’en servaient déjà, mais un certain Hendriss Tugwood, descendant de la célèbre potionniste qui découvrit les vertus citées précédemment, vante les mérites de son nouveau produit : le Bubobulb 3000. Nom très sympathique, vous en conviendrez. Hendriss prétend avoir trouvé le dosage parfait afin de soigner les maladies les plus communes dans le monde magique. « Oreillongoules, dragoncelle ou éclabouille ne seront bientôt plus que de lointains souvenirs » clame Hendriss.

Mais la réalité semble être toute autre. Selon les premiers résultats des tests préliminaires publiés par les médicomages de l’hôpital londonien, Ste Mangouste, Hendriss serait purement et simplement un charlatan doublé d’un danger public. Le porte parole de Ste Mangouste à même demandé son emprisonnement immédiat à Azkaban. Non pas à cause du nom de la potion, mais à cause de son contenu. En effet, les tests aurait dû être arrêtés au bout de trente-cinq minutes car des symptômes encore inconnus se seraient déclenchés sur les patients volontaires, symptômes encore plus graves que ceux initiaux.

Mais ceci n’est guère surprenant si l’on s’intéresse de plus prêt au passé et notamment aux compétences de Mr Tugwood. Sorti de Poudlard sans même une BUSE en poche, il aurait, par la suite, été viré de l’entreprise de potion familiale pour avoir fait exploser 77 chaudrons en moins de trois mois. Un record jamais égalé, même par les 1ères années de Poufsouffle.

Deux éminents membres de notre château ont été dépêchés en renfort à Ste Mangouste, afin de faire toute la lumière, Miss Alexeievna Kouquelquechose* experte en médicomagie et MissCoconut Dynamite qui travaillera avec l’équipe du ministère chargé d’identifier les ingrédients de la mixture de Mr Tugwood. Espérons qu’elles puissent enfin trouver ce qu’il s’est passé.
Article écrit par Sirius Blanc et illustré par Avery Pevensie


*Note de la ReC : KOUKOUCHKINA. Ce jeune homme aurait su mon nom, je lui aurais peut-être donné les résultats de cette enquête. 

Partager : Partage

[Actualités et faits divers] Le problème des créatures magiques asexuées

A l'heure où le débat "Egalité des sexes, jusqu'où vont-ils aller ?" fait rage et où les moldus se passionnent pour la théorie du "gender", beaucoup prennent le parti de dire que chacun peut bien faire ce qu'il veut : après tout, pourquoi obliger les filles à jouer à la poupée et les garçons à jouer aux petites voitures s'ils n'en ont pas envie ?

Mais tandis que la société tremble sous les arguments de chacun, une autre voix s'élève.


Une récente étude effectuée outre atlantique a en effet soulevé un point intéressant : si les humains sont genrés alors qu'il existe des animaux magiques complètement asexués, il y a une raison biologique derrière tout ça.

Dans une série d'articles publiés chez nos confrères de Sorcière Hebdo on y explique que, dans le règne animal, les femelles et mâles d'une espèce asexuée peuvent tout à fait dévier du schéma comportemental habituel, et que ce n'est pas du tout spécifique à l'homme. En revanche ces déviances amèneraient souvent à de gros problèmes de société si elles se généralisent, à cause de l'instinct de survie de l'espèce.

Chez les animaux magiques asexués, les hydres par exemple, aucun trouble n'a jamais été répertorié, et ce serait d'après eux du au fait que leur instinct de survie n'est pas entamé.

Une théorie qui ne fait pas l'unanimité, et qui exaspère bon nombre de scientifiques. La célèbre zoologue Hevi Shawn a déclaré ce jeudi « Quand on publie une étude sérieuse, il faut d'abord la faire valider par un comité indépendant, puis la publier dans une revue scientifique et ce n'est qu'après tout ça qu'on peut la vulgariser dans un magasine tel que Sorcière Hebdo. Ils brûlent les étapes, ce ne sont pas des gens sérieux. »

Suite à ces déclarations le rédacteur en chef du Chicaneur a déclaré que ses journalistes iraient mener l'enquête sur le terrain.*


Article écrit par Lust Caféine et illustré par William Jones




* Note de la ReC : Oui, la Gazette se contente de regarder ce qu'il se passe et de compter les points entre les deux journaux. 

Partager : Partage

[Sports] Amour, Quidditch et Whisky

Amour_Quidditch_et_Amour.gif

Le stade de Quidditch, habituellement connu pour ses matchs, ses équipes, son Vif d’Or encore perdu dans la nature et son vieux souafle dégonflé qui traine dans l’herbe a honoré une rencontre d’un autre type, un soir étoilé du mois de mai. Tout avait commencé apparemment dans un des dortoirs de la maison de Serdaigle. Une personne, appelons la Rosmerta pour garder son anonymat, malgré ses nombreux postes et son penchant vers la boisson connu de tous, serait rentrée avec grand fracas à la recherche de le Rédactrice en Chef qui se serait peut-être cachée dans les recoins du château pour l’éviter. Néanmoins, nulle Alexeievna, mais une toute autre personne se trouvait dans les lieux, que nous appellerons Sel pour lui garantir un maximum d’anonymat également. Rosmerta l'avait déjà remarquée auparavant, mais quelque chose de particulier a dû se produire à ce moment précis. L'ambiance changea brusquement. La hauteur de la tour des Serdaigle et la diminution de l’oxygène y sont peut-être pour quelque chose. Ou alors les vapeurs d’Amortentia des salles de cours de Coconut sont remontées jusque là, allez savoir. Quoiqu’il en soit Rosmerta et Sel ont quitté les lieux main dans la main, traversant tous les couloirs du château sans détacher un seul petit doigt jusqu’au terrain de Quidditch.

C’est à ce moment-là que s’est déroulé un match, ou plutôt, un duel, d’un tout autre genre. Rosmerta prépara le terrain en étendant une couverture sur l’herbe humide et invita sa partenaire à s’installer quand elle sortit la balle principale du jeu qui allait se jouer : une bouteille de Whisky Pur Feu. Qui finira la bouteille en premier ? C’est Sel qui ouvre le match en faisant sauter le bouchon et en buvant la première gorgée. Rosmerta ne semble cependant pas le moins du monde une novice de ce genre de jeu et, rapidement, attrape la bouteille à son tour pour rééquilibrer le score. Une gorgée chacune. Ne s’arrêtant pas là, elle poursuit immédiatement avec sa deuxième gorgée tout en essayant de faire diversion et d’entrainer une conversation sur la météo et la beauté des lieux. Mais la feinte de Rosmerta ne déstabilise pas son adversaire, au contraire, Sel agrippa la bouteille et but à son tour avant de tenter une manœuvre absolument pas subtile, comparant cette beauté à son interlocutrice tout en lui touchant le dos.

Se rendant peut-être compte du caractère direct de son attitude, Sel amène la conversation sur un sujet plus familier tout en tendant la bouteille à son adversaire, probablement pour la distraire et lui faire oublier sa dernière remarque. Toutefois, Rosmerta n’était pas dupe et avait bien senti la différence de ton. L’appel de l’alcool étant encore trop grand, elle but à son tour. Jouant habilement, elle poursuivit sur le sujet de conversation lancé et mine de rien, but à nouveau à la bouteille, devançant son adversaire en nombre de gorgées. Score : Rosmerta 4 – 2 Sel.

Rosmerta continue de maintenir son avance avec une nouvelle gorgée de Whisky tout en papotant Quidditch, Sel semblait bien distraite au début ou alors peu habituée à devoir lutter contre les effets de l’alcool, mais le sujet arriva rapidement à sa fin et son attention fut reportée sur la bouteille, qu’elle saisit des mains de Rosmerta avant d’y boire. Elle poursuivit ensuite vers une autre tactique qui sembla bien fonctionner : le rire. Tout en s’installant pour regarder les étoiles, Sel joue bien son jeu, Rosmerta semblant suffisamment distraite pour oublier sa bouteille. Mais c’est mal la connaître. Sans être déconcertée par le corps allongé à côté d'elle, elle but une nouvelle gorgée avant de faire de même et s’étendre à ses côtés. Score : Rosmerta 6 – 3 Sel.

La conversation se poursuivit, la bouteille au sol et tout était encore possible. Les deux camps se battaient sur un point de vue mais soudainement, vive comme l’éclair, Rosmerta se releva, prit la bouteille et la vida. On ne la trompait pas en matière d’alcool, elle avait trop d’expérience à ce sujet. Mais elle n’eut pas le temps de savourer sa victoire de buveuse invétérée que Sel maintint une conversation destinée vraisemblablement à distraire son adversaire, lui faisant même oublier la bouteille vide gisant sur le sol du terrain de Quidditch. Jouant avec les mots, Sel tente la subtilité afin de lui faire passer un message. Mais tout ne marche pas comme prévu, Rosmerta, décontenancée par autant de paroles, ou alors passablement éméchée par l’alcool, s’enfuit du terrain, non sans emmener la bouteille vide, signe de sa dernière victoire de leur duel au Whisky.

La jalousie y étant peut-être pour quelque chose. Après tout, le nom d’Alexeievna planait au dessus-d'elles, puisqu'elle était la raison la venue de Rosmerta dans les dortoirs, il ne faut pas l'oublier. Manquant d’activités dans cette partie du château, il était tout à fait possible que les recoins cachés de la tour des Serdaigle servent de repère pour l'une ou l'autre de ces personnes. Quoiqu’il en soit, Rosmerta n’avait pas apprécié, que ce soit une phrase, un sous-entendu ou un ressenti, elle avait décidé de partir brusquement.

Prise au dépourvu, Sel semble d’abord décontenancée avant de la suivre et tenter de l’arrêter. Elle réussit, et profita des quelques instants de répits où Rosmerta semblait trop incapable du moindre mot pour réagir et se lancer dans un monologue sans fin avant de s’arrêter net. En effet, elle avait osé insinuer que son comportement n’était peut-être pas sans lien avec une trop grande dose de Whisky. N’aimant visiblement pas les remarques vers ses chères bouteilles, Rosmerta dément fortement. C’est alors qu’elle profita de cet instant de faiblesse de la part de Sel, pour opérer une manœuvre encore moins subtile que les précédentes, elle l’embrassa !

C’est ainsi que le grand vainqueur de ce duel est sans conteste Rosmerta, avec une bouteille vide et un baiser à son actif, marquant judicieusement dès qu’elle en avait la possibilité, sans laisser la moindre chance à son adversaire. Quelle récompense gagne-t-elle ? Un prochain rendez-vous amoureux dans une salle de classe vide et une gueule de bois. Sel, quant à elle, repart avec un esprit un peu pompette et la promesse de participer au prochain rendez-vous galant organisé par Rosmerta. Quant à nous, rendez-vous pour un prochain match d’Amour, Quidditch et Whisky sur Poudlard12, la chaîne qui mêle amourette, alcool et sport en même temps ! A vous les studios !



Article écrit par Nora Bailyn et illustré par William Jones

Partager : Partage

[Culture] Totoro explique : Comment faire une bonne candidature

88_copie.pngYIYYI.png89787.png9879889.png

Article rédigé et illustré par Wilhemina Compton.

Partager : Partage

[Culture] A la rencontre d'une nouvelle créature magique

a_la_rencontre.pngcreatures2.gif



Alors que je me promenais dans le centre magique de Londres, cherchant l’inspiration pour un nouvel article à paraître dans la Gazette du sorcier, mes yeux se posèrent sur une créature magique que je n’avais encore jamais pu observer jusqu’à ce jour. J’en étais tellement toute chamboulée que j’ai suivi cette créature pour en apprendre plus sur ses habitudes et coutumes. Mais revenons-en à l’arrivée de cet animal vivant si spécial.

C’est donc sur le chemin de Traverse que la rencontre se produisit, alors que je regardais à travers la vitrine de chez Fleury & Bott de nouveaux manuels de métamorphose. Je pu observer dans le reflet de la vitre un balai se poser derrière moi et une sorcière en descendre. Rien de plus banal me direz-vous, sauf que cette demoiselle n’avait pas une seule mèche folle rompant le style de sa coiffure. Je ne sais pas vous, mais lorsque je descends d’un balai, qu’il pleuve, vente, neige ou fasse un grand soleil, mais cheveux ressemblent toujours à un croisement entre le nid d’un dorico et la coiffure de Bill Kaulitz, comme si j’avais du affronter une tempête de sable juste avant d’atterrir. Le top du glamour et de la fraîcheur. Mais elle rien, elle aurait pu se faire percuter par le magicobus que ses cheveux seraient toujours aussi bien mis que ceux d’une poupée Barbie. 

Cette jeune femme devait donc faire partie de la catégorie des Sorcières Parfaites. Pour ceux qui n’en auraient encore jamais rencontrées, voici un petit guide de ce qu’est une SP et comment les repérer (et donc les éviter le plus possible sauf si vous n’avez pas peur de ressembler à la Belle et le Clochard à ses côtés, je vous laisse deviner qui est le clochard…).

La sorcière parfaite est donc celle qui arrive à tout faire parfaitement. Mais encore me direz-vous. C’est très simple, c’est par exemple celle qui arrive à coordonner son vernis à ongle avec son sac à main et qui met deux couches parfaites sans dépasser un seul instant sur la peau des doigts. Je ne sais pas vous, mais quand je mets du vernis, je dois toujours préparer mon pot de dissolvant ainsi que 5 cotons-tiges pour pouvoir enlever ce qui dépasse et il y a toujours plus de vernis sur le bout de mes doigts que sur mes ongles. 

C’est elle aussi qui arrive à prononcer les formules magiques les plus compliquées sans postillonner comme une forcenée. Avez-vous déjà seulement essayé de prononcer le sort « Lashlabask » sans noyer votre adversaire avant que sort ne le touche ? C’est une technique de défense comme une autre avouons-le, d’essayer de faire prendre un rhume à notre ennemi en plus de faire en sorte qu’il nous lâche, mais ce n’est pas un sort que l’on peut lancer devant d’autres personnes pour nous mettre en valeur. La sorcière parfaite elle, peut non seulement prononcer le sort sans cracher toute la salive qu’elle a dans sa bouche, mais elle peut aussi prononcer « Waddiwasi » sans donner l’impression qu’elle a un énorme cheveu sur la langue !

Au restaurant, la sorcière parfaite est celle qui arrive toujours à se contenter d’une salade. Alors oui, la salade ça ne fait pas rêver et ça ne donne pas envie d’être mangée, mais ça a trois avantages incroyables. Le premier est tout simplement d’être facile à manger, parce qu’entre le burrito coulant de fromage et qu’il faut obligatoirement manger avec les mains et les spaghettis qu’il faut soit couper (sacrilège) soit slurper pendant qu’ils pendent hors de la bouche, la salade gagne haut la main la première manche. Il ne faut pas non plus oublier qu’elle n’est pas salissante, tout le contraire d’une bonne sauce tomate qui arrive toujours à couleur sur vos genoux, les épinards qui donnent une magnifique couleur verte aux dents ou les rondelles de calmar frit qui laissent de belles tâches de graisse. Et puis, dernier point et non pas des moindres, le fait que la salade ne donne pas l’impression à votre partenaire de repas que vous êtes une grosse bouffe sans vergogne qui prendra dix kilos une fois qu’elle aura alpagué, entre les pizzas, les frites et les bouteilles de vin. Et donc pourquoi ne pas se contenter d’une salade me direz-vous ? Tout simplement parce que celle-ci n’est pas attrayante au menu et qu’elle comporte l’incroyable inconvénient de toujours coincer un morceau de verdure entre les dents qui ne pourra être enlevé que lorsque la sorcière banale s’en rend compte devant son miroir une fois rentrée chez soi. Mais la sorcière parfaite, elle, n’a jamais ce problème.

La sorcière parfaite est aussi celle qui sera toujours habillée pile poil comme il le faut. Je ne sais pas vous, mais même en regardant la météo, il y a toujours quelque chose qui cloche dans mes vêtements. Entre la cape qui n’est pas assez épaisse, le pull qui donne trop chaud et le parapluie qui n’est jamais à portée de main lorsqu’il pleut, la journée est toujours un enfer. Surtout lorsque mes nouvelles chaussures sont de sorties LE jour où Alexeievna me demande d’aller accoster des passants dans la rue pour un sondage quelconque. La sorcière parfaite n’a aucun de ces désagréments, ne suant pas comme un bœuf sous son pull et sa cape alors qu’il fait 20 degré et que les météorologues sorciers avaient prévus de la neige ou transformant sa robe de tous les jours en tenue de soirée en changeant de chaussures lorsqu’elle est invitée en dernière minute à un gala de charité au ministère de la magie.

Heureusement pour les sorcières banales, la SP est une créature magique assez rare. Dangereuse seule mais encore plus en bande, la SP vous éclipsera tant qu’elle sera dans les parages et vous rendra aussi inutile qu’un Poufsouffle de plus sur terre, à part peut-être si vous avez comme ambition de devenir un morceau de tapisserie. La Sorcière Parfaite est classée XXXXX par le ministère de la magie et nous vous conseillons vivement d’envisager une retraite stratégique si jamais vous en repérez une dans la rue.


Article écrit par Florence Shawn et illustré par Samuel Depooley

Partager : Partage

[Sondage] Test : Combien de « B.U.S.E. » aurez-vous ?

Test_Buses_1.pngTest_Buses_2.gifTest_Buses_3.png

1) Quand on vous dit « B.U.S.E. », vous pensez :

¤ à un rapace

♦ aux nouveaux Beignets Uniformes et Sorcièrement Exquis de la boutique Honeydukes

au Brevet Universel de Sorcellerie Elementaire bien entendu !

♠ à rien…


2) Combien de temps consacrez-vous à vos études ?

♦ Le temps qu’il faut, tant que ça ne prend pas trop de place sur mon emploi du temps avec les entrainements de Quidditch, le tournoi de Bavboules, etc

♠ Je ne consacre nullement mon temps à mes études. Je suis juste doué et je l’assume pleinement

Enormément. Tous les soirs, je relis mes notes et complète mes synthèses de cours.

¤ Quelles études ?

 

3) Vous faites les devoirs ?

♠ Je les rend vides, histoire de les rendre, mais sans me prendre trop de temps

J’envisage de tous les faire, par pur intérêt pour le savoir magique

¤ Quels devoirs ?

♦ Seulement ceux qui contiennent des jeux.

 

4) Vous êtes du genre à tricher aux examens ?

Jamais !

¤ Je ne vais pas aux examens

♦ Oui quand c’est nécessaire. Aux grands maux, aux grands remèdes !

♠ Généralement. Pourquoi créer des plumes auto-correctrices si ce n’est pas pour les utiliser ?

 

5) Quelle boisson vous fait tenir le coup ?

Le thé et autres infusions destinées à booster les esprits

♦ Le café

¤ La Bièreaubeurre, parce que je traine aux Trois-Balais tout le temps, pourquoi changer mes habitudes ?

♠ Le Whisly Pur Feu ; il y a que ça de vrai !

 

6) Combien de « B.U.S.E » imaginez-vous obtenir ?

♠ Le strict minimum….3 ou 4 c’est suffisant pour travailler comme barman non ?

12 ! Ainsi j’aurais un large éventail pour mes possibilités de carrières futures.

♦ Le nombre nécessaire pour poursuivre dans les matières qui m’intéressent le plus.

¤ Pourquoi je cherchai à obtenir une buse, j'ai déjà un pigeon pour mon courrier ?

 

7) Quelle est votre première réaction après vos examens ?

¤ J’avais un examen ?

♦ Je sors fêter la fin des épreuves aux Trois-Balais, après l’effort, le réconfort !

Je cours vérifier les réponses dans mes notes et je calcule des probabilités de réussite

♠ Je fais paniquer les autres en disant tout haut des fausses réponses à la sortie du local d’examen et ça me fait bien rire

 

***

 

Vous avez un maximum de  ¤ : 0 B.U.S.E. La tête dans les étoiles, ou profondément terre-à-terre, vous n’avez encore jamais entendu parler d’un examen portant un nom d’oiseau et rien que pour cette raison, vous ne voyez pas d’utilité à vous présenter à la date des épreuves. Vous récolterez donc probablement un magnifique T dans toutes les matières, mais il y a même de fortes chances que vous n’apparaissiez même pas sur la liste des candidats des B.U.S.E.

 

Vous avez un maximum de ♦: 7 B.U.S.E. Comme tout élève, vous connaissez cette formalité à accomplir pendant votre carrière académique mais elle n’est pas non plus votre préoccupation principale, il y a d’autres choses plus intéressantes à faire pendant l’année. Et même si vous arrivez à obtenir quelques belles notes, votre esprit pense plus à la détente et aux vacances qui suivent juste après plutôt que les possibilités de carrières qui vous seront offertes.

 

Vous avez un maximum de : 12 B.U.S.E. Non seulement vous connaissez les épreuves mais en plus vous vous y préparez depuis belle lurette et aspirez à une belle réussite. Vous pensez déjà à votre gloire mise en valeur dans la salle des trophées, mais en plus vous vous imaginez déjà de magnifiques opportunités de carrières après Poudlard.

 

Vous avez un maximum de ♠: 3 B.U.S.E. Et encore, c’est parce que vous avez dragué l’examinatrice pendant l’épreuve pratique ou vous avez triché sans scrupules aux épreuves théoriques. Mais après tout qu’importe ? Le challenge était de passer vos examens sans ouvrir un livre avant, démontrant que votre seul talent personnel arrive à ses fins. En plus, vous aspirez plus à l’obtention du badge « pilier de comptoir » dans les Défis de Merlin que vôtre diplôme. La vie était belle avant les B.U.S.E et continuera à l’être après, sans se pourrir la vie dans de multiples révisions.


Article écrit par Nora Bailyn et illustré par William Jones

Partager : Partage

[Sondage] Tu sais que c'est bientôt le début des examens moldus, quand...

TuSaisQue.png

En cette période bloquée entre la fin du printemps et le début de l'été se cache l'ennemi de tout mortel - ou presque - fréquentant Poudlard12 : les examens moldus. Ils nous tiraillent, nous obsèdent, nous agacent... et cela se ressent sur le site. Tu sais donc que c'est bientôt le début des examens moldus, quand :

♠ Tes cheveux sont plus gras que l'intérieur d'une friteuse : normal, tu ne les as plus lavé depuis une semaine.

♠ Tu connais par cœur des définitions de mots tels que Mégacaryocyte, délitescence ou retsina, que tu t'empresseras d'oublier une fois ton examen passé.

♠ Tes heures de sommeil sont réduites de moitié mais ce n'est plus parce que tu restes sur P12 jusqu'au bout de la nuit.

♠ Tu perds 5 kilos à cause du stress... Ou tu en prends 5 à force de manger tout ce qui passe sous ton nez.

♠ Il est temps pour toi de te refaire une Xième fois les premières saisons de Pokémon.

♠ Tu cherches avec frénésie ton appareil photo pour garder une trace de ton dernier chef d'oeuvre : ta tour faites de fluos.

♠ Tu comprends enfin le sens du mot "procrastination"...

♠ Le nombre d'absence du personnel est plus élevé que pendant les vacances estivales.

♠ Tu ne peux plus poser une question à quelqu'un sans qu'il te réponde deux semaines plus tard, agacé comme un pou : "Tu ne vois pas que je suis trop occupé IRL pour tes bêtises ?"

♠ Tout le monde est à cran et massacre les gens qui osent dire "je suis en vacances" aux #Trois-Balais.

♠ Les professeurs du site rêvent de faire une pause dans leurs révisions pour aller corriger les devoirs - chose qu'ils refilent aux adjoints en temps normal.

♠ Les hiboux et le topic à flood regorgent de liens vers des jeux pour no-life, histoire d'avoir une bonne raison de ne pas réviser.

♠ Tu découvres certains cours pour la première fois et que tu t'empresses de partager cette découverte sur Pédouze.

♠ Tu te rends soudainement compte que tu as plein de choses très urgentes à faire, et ranger ta chambre deviendrait presque agréable.

♠ Tu ne sais plus ce qu'est une vie sociale.

♠ Ton niveau d'humour chute considérablement, les blagues les plus pourries te semblent hilarantes.

♠ Tu finis par regarder Roland Garros et le foot durant le mois de juin au lieu d'étudier.

♠ Tu parles parfois tout seul. Quand tes camarades en bibliothèque font de même, ça te semble même normal.

♠ Tu calcules tes heures de sommeil et finalement 5h de suite, c'est pas si mal, la veille d'un examen.

♠ Tu as plus de café dans ton organisme que tout autre liquide vital.

♠ Tu ne vois plus le sol ni les tapis de ta chambre à cause des nombreuses fiches et des classeurs étalés par terre.

♠ Tu deviens multitâches, et tes fiches de révision te suivent partout, que ce soit aux toilettes, à la douche, ou pendant que tu fais cuire tes pâtes.

♠ Les pâtes sont devenues le plat par excellence, parce que c'est ce qui est le plus simple et le plus rapide à faire.

♠ Les topics les plus inutiles du monde moldu sont envahis par ceux qui y trouvent une bonne excuse pour faire une pause.

♠ Tu as envie de tuer celui qui ose te demander ce que tu as fait le week end dernier, parce qu'il sait très bien que tu révisais.

♠ Tu cherches à mettre tous les pédouziens de ton côté pour qu'ils révisent avec toi, même s'ils n'ont pas d'exams.

♠ Tu redoutes de tomber malade parce que t'auras moins de temps pour réviser si tu le passes à courir jusqu'aux toilettes.

♠ Tu vois apparaître dans certains posts un bout de cours d'éco, de droit, d'anatomie ou de lettres qui s'est échappé.

♠ Tu trouves cet article trop long parce que tu dois déjà replonger dans tes révisions.

♠ En fait t'es vraiment trop déprimé(e)pour travailler, et tu continues ta lecture.

♠ Tu fais partie de ceux qui n'ont rien à faire parce qu'ils ont pas d'exams, et que du coup, les autres t'agacent avec les leur .

♠ Tu te rends compte que, en fait, c'est bientôt ton tour.

♠ Tu flippes un petit peu en réalisant que tu finiras sans doute comme la majorité des Pédouziens pendant cette période : n'ayant que du temps pour poster pour dire que tu en as marre des exams.

♠ L'article "Tu sais que" est deux fois plus long qu'avant tellement les rédacteurs ont des choses à dire à ce sujet.

♠ Même les photographes viennent participer à l'article commun (quoique, l’appât du gain joue peut-être un rôle).

♠ Tu déculpabilises en allant dans les débats littéraires/"insérez ici votre domaine d'étude" en te disant que ça t'aide à réviser.

♠ Tu entends si bien les quelques courants d'airs dans ta chambre que tu ne peux t'empêcher de vérifier toutes les cinq minutes que quelqu'un n'a pas oublié de fermer une fenêtre.

♠ Tu reçois plus de demandes de duels que d'habitude.

♠ Finalement, tu découvres que tout ceci était bien plus agréable à faire que tes révisions et que tu as quand même eu tes exams !


Article rédigé par l'équipe de la Gazette et illustré par Avery Pevensie

Partager : Partage

[Du côté des moldus] Whassup ?!

Whassup ?



 Le 25 mai dernier était signe de révolution chez les moldus. Suite aux élections européennes, on était en droit de se demander si les Mangemorts n’étaient pas en train de refaire leur apparition parmi les gens sans pouvoir. De quoi oublier pendant quelques heures la fête des mères, et d’en tracasser certaines, qui ont, sans aucun doute, pensé comme de juste à leurs nés-moldus !


 Vous saviez que les lettres envoyées au Président de la République Française étaient reçues au Palais de l’Alma, là où elles étaient scannées avant de venir sur le bureau du Président ? Certaines lui demandent de devenir le Parrain de leur fiston, d’autres le préviennent que les extra-terrestres sont de retour… Mais est-ce que quelqu’un a pensé à lui parler des mangemorts ? On aurait pu éviter bien des cauchemars.


Le temps passe et les choses trépassent… En effet, qui l’aurait cru, dans moins de deux ans auront lieu les primaires des présidentielles américaines. Après deux mandats de loyaux services, Obama se verra contraint de céder sa place à quelqu’un d’autre. Ne sachant trop encore qui, parmi les Démocrates, tentera de faire la succession, il semble émerger du côté des Républicains un nom que nous ne connaissons que trop bien : Bush. Georges W. Bush ne compte pas se représenter, à croire qu’il ait peur de se retrouver, à nouveau, dans une guerre, mais par contre, il soutient comme pas deux son frère : Jeb Bush, actuellement gouverneur de Floride. Alors, « sex on the beach » pour 2016 ?


« Les sanglots longs des violons de l’automne blessent mon cœur d’une langueur monotone… » Et dire que l’été n’est pas encore là, mais qu’on nous parle déjà de l’automne ? En effet, Paul Verlaine s’installe sur les ondes de la BBC le 1er juin, ainsi que les 4 et 5 juin. En espérant que les « sanglots longs des violons » ne feront pas fuir Sainte Cécile le jour de la fête de la musique !


C’est décrété, nous ne dirons plus Rogue, mais Snape, tout comme nous ne dirons plus Poudlard mais Hogwarts. Selon une étude de l’OpinionWay, moins d’un français sur deux saurait parler « correctement » anglais pour son travail professionnel. De quoi, apparemment, mettre sur le carreau plusieurs moldus qui ne seraient pas à l’aise avec le langue de Shakespeare. 


Catherine Bonnet vient de faire un sacré bonnet au Vatican ! En effet, certains le savent peut-être mais le Vatican est doté d’une cellule qui vise à « soigner », « enfermer », « démembrer », les prêtres pédophiles. Psychiatre française à la retraite, Catherine Bonnet a eu l’insigne honneur de faire partie de cette cellule anti-pédophilie-catholique. Moi qui pensais que les bonnets étaient faits pour tenir chaud…


Monsieur Weasley aurait été heureux de faire partie de ce débat, visant à réglementer les chasses d’eau européennes. Plutôt que d’endiguer la montée des parties de l’extrême, l’Union Européenne s’était questionnée quant à une réglementation de la capacité des chasses d’eau. Elle aurait voulu les faire descendre à un contenant de 5L, permettant ainsi d’économiser 6600L d’eau par foyer. Euh… oui, mais en attendant, qui s’occupe de l’Ukraine pendant ce temps-là ? « Et moi pendant c’temps-là… j’tournais la manivelle… ». Ah ouais.


Parce qu’on ne serait rien sans les déboires des politiciens moldus, je ne peux m’empêcher de ressortir Bygmalion du tiroir de l’UMP. Si on remplaçait le « B » par un « P » ça nous donnerait le nom d’une très célèbre édition de livres moldus consacrés aux histoires fantasy. Au moins, avec un livre entre les mains, on ne penserait plus trop à tirer la chasse d’eau avant une heure de temps au moins, et Bruxelles serait heureuse des économies qu’on ferait. Merci l’UMP !


Article écrit par Xania et illustré par William Jones.

Partager : Partage

[Du côté des moldus] Qu'ils sont bêtes ces moldus

Qu_ilsSontBetesCesMoldus.png

Lors d'un récent départ en vacances en Egypte, alors que je m'en allais étudier certains ossements ayant subis diverses malformations à cause de sortilèges protecteurs jetés dans les pyramides, l'humble personne que je suis fut marquée à vie. J'allais devoir me coltiner des moldus pendant tout le long du voyages et leurs mœurs encore plus étranges que je ne le pensais allaient enraciner mes pensées quant à la suprématie de sorciers face à ces sans pouvoirs. 

Je vous passerai les affreux détails de mon long voyage, et surtout de mes malheurs, lorsque j'appris qu'il me fallait prendre un moyen de transport moldu (un avion, c'est à dire une boîte de conserve volante) pour rejoindre ma destination mais il me faut conter mon expérience. Non, pas celle d'avoir survécu à un voyage dans les airs dans un truc en métal géant où tout le monde applaudit quand le pilote ne tue pas tous les passagers, mais bien celle d'avoir observé mes voisins le long du trajet.

Tout commença lorsque je du m'asseoir à côté de deux enfants moldus et que je me mis à les écouter pour passer le temps. Ils essayaient eux aussi de sortir de leur ennui et se mirent à jouer ensemble. C'est alors que je me rendis compte à quel point les jeux moldus sont bêtes. Mais laissez-moi en présenter quelques uns...

  • La "brûlure indienne"

Pour ce faire, il suffit de saisir l'avant-bras de votre interlocuteur entre vos deux mains et de lui tordre la peau le plus possible jusqu'à ce que votre "ami" crie grâce (non pas Asselhoven). Je n'ai toujours pas compris l'intérêt de ce jeu (ni des autres d'ailleurs) à part celui de faire mal. Peut-être tous les enfants moldus ont-ils des tendances masochistes ?

  • La Neknomination

Plusieurs versions de ce jeu existent, toutes consistant à faire boire à des jeunes moldus des boissons alcoolisées. Pour certaines, il suffit simplement "d'affoner" (boire cul-sec) une bière de 33cl dans les 24h qui suivent la nomination tout en se filmant (une photo sorcière suffirait) pendant l'épreuve pour prouver sa réussite. Celui qui ne suit pas les règles du jeu doit offrir un casier (24 bières) à celui qui l'a nominé. Peu importe l'heure, les moldus aiment boire de la bière, même s'il est 8h du matin et qu'ils viennent de se lever. Un petit déjeuner pareil ne se refuse pas (selon eux) !
Même si je leur accorde tout de même le principe de boire un petit verre histoire de ne rien devoir à une personne au Q.I. plus que douteux, mon cerveau se refuse à comprendre la version du jeu dans laquelle il faut boire de l'alcool dans la position la plus étrange possible. Entre siffler son verre sur un skateboard (une planche sur laquelle sont fixées des roulettes) sur une autoroute ou boire tout en portant un costume complet de canari, mon cœur balance. Il me faut remettre la palme à celui qui s'est montré le plus débile créatif : boire tout en faisant le poirier au-dessus des toilettes.

  • Le "3-4"

Munissez-vous de dés, lancez un défi étrange et si les faces 3 et 4 sont affichées ensemble, réalisez votre défi. Le principe est simple et il y a très peu de chance que vous tombiez sur les bonnes faces (une variante permet cependant de corser les choses en ajoutant les chiffres 5 et 6) ce qui permet de se lancer des défis divers et créatifs comme le fait de lécher le hublot de l'avion ou renifler l'odeur de la raie des fesses de l'un de vos amis. Il est cependant malheureux de tomber sur les bons chiffres lorsque le défi que vous vous étiez lancé est d'embrasser Tiki, le lama d'Illisana River.

  • Les dilemmes

A savoir, devoir choisir entre "Si l'on devait te couper un bras, ce serait le droit ou le gauche ?". Le jeu consiste tout simplement à poser un dilemme à vos amis et d'attendre leurs réponses. On peut donc apprendre certaines choses, comme le fait qu'ils préféreraient avaler un suppositoire que de vider le contenu d'un biberon là où le dit suppositoire devrait aller. Ou bien que l’écartèlement est préférable à être ébouillanté. Les questions sont toujours des plus intéressantes et des plus réfléchies, tournant très souvent autour de galipettes avec des objets/animaux/personnes qu'on ne mettrait pas volontairement en contact avec notre corps. Je ne sais pas vous, mais pour moi, il y a parfois des choses qui doivent rester secrètes...

Il me semble donc désormais compréhensible l'air de chouette éberluée qui orna mon visage lorsque je sortis de l'appareil de métal alors que les gamins à mes côtés ricanaient comme des Gryffondor fiers de leur dernière vanne peu subtile. Les jeux auxquels les jeunes moldus s'adonnent me laissent à penser qu'il vaut mieux éloigner nos petits sorciers des amusements auxquels s'adonnent les sans-pouvoirs magiques. Et je me répéterai encore et encore qu'ils sont bêtes ces moldus ! 


Article écrit par Florence Shawn et illustré par Avery Pevensie

Partager : Partage

- page 1 de 2

© 2009-2016 Poudlard12.com :: Propulsé par Dotclear