La Gazette du Sorcier - Edition Poudlard12

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Dimanche 1 septembre 2019

Top 10 des raisons de rejoindre le Personnel

Partager : Partage

Une population vieillissante

http://gazette.poudlard12.com/public/AmyPont/GdS_166/Une_population_vieillissante.png

Durant l'été 2018, un sondage a été lancé par la direction pour connaître l'avis des membres sur Poudlard12. Je voudrais revenir sur un élément particulier : la moyenne d'âge, qui est actuellement à dix-neuf ans.

Ne nous leurrons pas. Le directeur l'a dit, la sphère Harry Potter est moins étendue qu'autrefois. Ouvrez les yeux sur les recrutements déserts. Souvenez-vous des recherches d'historien, d'arbitre assistant, de directeur adjoint, de formateur et de professeur adjoint en métamorphose qui ont été sans candidature pendant un moment. De plus, les "petites pensée pour mon ami ayant postulé" se raréfient dans les sujets de promotion et nomination. Cette baisse de postulants bénévoles pourrait entraîner une baisse de leur niveau moyen. Il suffit de noter ma présence à la gazette. Prenez-garde à vous, personnel nouvellement engagé. Chers professeurs, si vous rénovez un cours, assurez-vous d'en réécrire un d'une qualité au moins égale. 

Regardez aussi le nombre de parrains et mentors disponibles. Nous sommes loin des trois filleuls par personne d'autrefois à Gryffondor. De même, la fréquence des nouvelles présentations diminue. Malgré les nouveaux comptes pour se donner l'air jeune -Coucou Eoline, Tauriel et Alisson- nous restons vieux. Les changements de maisons intempestifs ne changent rien, Camden, Camille, Amy, vous restez les mêmes personnes physiques naviguant sur le site. Les modifications de pseudonymes ne rajeunissent pas plus le site. 

Ouvrez le yeux et voyez la baisse de points de maison gagnés en moyenne par coupe, malgré l'augmentation des récompenses aux animations. Le nombre de devoirs reçus par jour aussi a diminué, j'ai mes sources. Ceux qui pensent que notre beau site existera encore dans quinze ans, ne soyez pas si sûrs de vous.

- Alors c'est sans espoir ?
- Oui mon enfant.
- Arrête. Tu vas la faire déprimer ! Elle a bien le droit de rêver.
- Et l'honnêteté dans tout cela ? J'ai promis aux lecteurs d'être sincère.
- Ouinnn ! Ouainn ! C'est comme le père Noël...
- Parlons-en du père Noël. Doit-on mentir aux enfants ?
- Ce n'est pas le sujet de l'article. Reprends s'il te plaît.
- Bon, bon, d'accord.
- Sur une note plus joyeuse, avec le sourire, tu peux le faire.

Les animaux fantastiques continuent à faire vivre l'univers, même s'ils le dénaturent parfois. Cette série de films donne une nouvelle vague dynamique. La réforme de Poudlard12 promet aussi de belles choses, même si elle ne change pas radicalement le fonctionnement du site. La gestion du château est désormais divisée en trois pôles : l'école, l'extérieur et l'architecture. Mais, cela ne modifie que les référents pour les membres. Prenez maintenant l'exemple des candidatures rétrécies. C'est un succès ; je me suis enfin décidée à postuler à la gazette. La version six paraît aussi très attirante, mais nous ne sommes pas prêts à en voir le jour.

En conclusion, il est temps d'agir, ou notre monde fantastique disparaîtra. Parlons d'Harry Potter aux plus jeunes. Répandons la magie en France, en commençant par nos quartiers. Vous pouvez par exemple participer à l'action #MéfaitAccompli de la section Harry Potter. Encouragez vos petits frères et sœur à regarder les films et à lire la série. Peut-être qu'ils en parleront à leurs amis. Vous pouvez aussi partager la page Facebook de Poudlard12 à votre entourage. Répandons la magie dans le monde entier !

 

Partager : Partage

48H de souffrance jouissive

https://nsa40.casimages.com/img/2019/08/23/190823032312326878.png

 

A Vingt-trois heures trois et trente-trois secondes, le vingt-quatre juillet deux mille dix-neuf, Camille Taylor annonce la destruction du campement rouge et bleu par Camille Dubois, préfète de Serpentard. Un pari est lancé : Hakuna Flapata, l'équipe constituée des Serdaigle et Poufsouffle doit reconstruire le campement en quarante-huit heures. 

Le premier jour, les messages ne sont pas très nombreux. Le salon ouvert pour discuter du campement est désert m'a confié Julie Lang. Après vingt-quatre heures, les Winners ont écrit soixante seize messages, soit dix-neuf de plus que l'autre équipe -Non, je ne vous entraîne pas au calcul-. Les Serpentard sont connus pour être très fort en rpg. À titre d'exemple, ils peuplent entièrement l'équipe des aurors. Sur les quatre derniers magimens de la coupe, deux ont été à Serpentard ; le troisième était un de leur partenaire Poufsouffle et le quatrième n'a pas été nommé faute d'activité. Les jaunes et verts avaient donc une grande avance. Leur forte activité ne m'a donc pas étonné. Je croyais qu'ils resteraient devant. Ils avaient été quatre tiers plus actifs que l'autre équipe.

Mais les Gryffondor et Serdaigle ne lâchèrent pas. Ensemble, ils parvinrent à créer une histoire cohérente. Le lendemain plus de cent messages furent publiés dans ce second campement. Hakuna Flapata remonta et démultiplia ses tentes, fit le ménage, construisit manuellement des objets et mangea deux fois. Sans être des Poufsouffle cette équipe se nourrit. Alors que de l'autre côté, les Winners jeûnèrent, trop concentrés à résoudre le mystère de l'ensorcellement de Camille Dubois. Ils accusèrent finalement le professeur de soins aux créatures magiques et le directeur de Gryffondor.

Cet article n'est pas une leçon sur l'écriture en lettres des nombres. C'est une mise en valeur d'une participation historique au jeu de rôle sur Poudlard12. Plus de cinq cents messages ont été rédigés dans les règles dans le temps imparti. À titre comparatif, on était autour des mille messages dans chacune des légendes de Poudlard, qui s'étalait sur plus d'un mois. De nombreux sorciers s'y sont mis : professeurs, élèves et retraités écrivaient ensemble pour seulement quatre cents points de campement. La somme paraissait d'abord énorme. Mais finalement la forte participation la rendit dérisoire. Faire un dessin avait rapporté trente point à cinq sorciers. Voici qu'un long message de jeu de rôle n'en rapportait environ que deux. Pourtant, les participations ne cessèrent pas. Les messages successifs se firent plus rapide. Le rythme s'accéléra jusqu'à minuit. Aucune équipe n'abandonna. 

Quelle est l'origine de la multitude et l'intensité de ces participations ? La réponse est simple. La fin était proche. Conscients de cela, chacun se donna à fond. Le même phénomène s'observe lors des fins de coupe, où une pluie de points de maison submerge le hall d'entrée. De même, les élèves ont tendance à s'activer juste avant leurs contrôles, ou leurs devoirs à rendre. Certaines personnes prétendent que notre époque prône les actes immédiats, et veut avoir tout, tout de suite. Pourtant quand votre directeur de maison et vos préfets vous ordonnent de gagner des points de maison, vous sorciers n'agissez pas instantanément, comme démontré plus haut. Méfiez-vous donc des rumeurs, et réfléchissez pour les mettre en défaut.

 

Partager : Partage

8 avantages à la fin des vacances

 

Attention : Les plus sensibles sont priés de prendre une boîte de mouchoirs !

Cela fait bientôt deux mois que votre train-train quotidien et celui de beaucoup d'autres personnes a changé de son rythme habituel. La raison de tout cela ? Les vacances. Eh oui, vous ne rêvez pas : elles touchent à leur fin. Si cette précédente phrase ne vous a pas totalement démoralisé.e, félicitations ! Pour les autres qui voudront être consolés, voici mes huit avantages à la fin des vacances.


1 ~ Les trajets
Quand cela fait deux heures que vous observez les nuages - en étant passager bien sûr -, que vous avez fait le tour de toutes les stations radio, et que l’autoroute n’est toujours pas superbe à regarder, vous vous ennuyez. Que ce soit en voiture ou en avion, les trajets sont généralement ennuyeux. Quoique, un beau paysage peut aider...
Avec la fin des vacances, finis les grands trajets.

2 ~ Les embouteillages
Voyager et se retrouver piégé.e dans des embouteillages sans fin qui font perdre de précieuses minutes de vacances... On dirait un épouvantard. Qui ne craint pas ça ? À la rentrée, si vous êtes dans des bouchons, vous arriverez juste en retard au boulot !(Bof, c'est pas si top en fait...)

3 ~ Le tourisme
Visiter, visiter, encore visiter... Lorsque nous sommes mineures et que l'on doit suivre nos parents dans tous les musées des alentours pour s'"instruire" alors que de toutes façons on ne retiendra rien, ça saoule. Avec la rentrée, vous n'aurez qu'à visiter une énième fois les couloirs de votre école !

4 ~ La chaleur
Qui dit rentrée dit fin de l'été, et donc, avec le temps, diminution de la température. Alors oui, je vous entends déjà dire "Je veux du soleeeiiil !", mais on va pas se le cacher : on se plaint tous de la chaleur. Alors profitez des jours pluvieux ou de ces moments durant lesquels le temps est maussade et demandez-vous si vous préfèreriez être en pleine canicule.

5 ~ La fatigue
Que ce soit ailleurs à faire la fête ou chez soi dans le canapé, on va généralement se coucher plus tard parce que c'est les vacances... Et on finit avec des cernes d'un mètre - j’exagère mais vous m’avez compris. Alors oui, la reprise du travail nous fait nous lever tôt, mais au moins on est beau et reposé !

6 ~ Les moustiques
Ces viles créatures qui nous donnent des cauchemars tout l'été... sauf si vous faites partie de ces gens qui les repoussent. Les piqûres c'est embêtant, ça gratte, et on ne pense qu'à ça. Alors, si vous n'avez vraiment pas le moral, dites-vous : fin de l'été = plus de moustiques !

7 ~ Le retour des gens
Avec les vacances, beaucoup de personnes quittent P12 pour se relaxer. Rangez vos mouchoirs, ils reviendront à la rentrée !

8 ~ Les articles
Avec la rentrée, les rédacteurs de la Gazette devraient avoir de bonnes idées et fournir des meilleurs articles que celui-ci, non ?


Voilà, c’est la fin de cet article, j’espère qu’il vous aura plu. Bien sûr, certaines situations peuvent, hélas, ne pas se terminer avec la rentrée. J’ai fait de mon mieux pour vous proposer les meilleurs avantages, de quoi vous remettre en forme. J’ai réussi ? Commentez cet article pour me le faire savoir !

 

Illustré par Alaska Gump.

Partager : Partage

5 raisons d'aimer Harry Potter

 

http://gazette.poudlard12.com/public/AmyPont/GdS_166/5_raisons_d_aimer_Harry_Potter.png


J'ai bien conscience que c'est un thème risqué mais, j'étais obligée de parler de ça... A la base je voulais écrire : 5 RAISONS DE PRÉFÉRER DRACO A HARRY. Parce que je sais que la MAJORITÉ du monde préfère Draco (Ou sinon, j'ai le regret de vous dire que vous n'êtes clairement pas normal) mais je m'en vais aujourd'hui me faire l'avocat du diable et défendre cette fois, notre cher Harry Potter. (une cause perdue...) 
 

-----

 

1-Parce que c'est lui et non pas Jean Claude, boucher depuis 1985.


Avez-vous déjà entendu votre très chère et douce maman vous dire: " Parce que c'est comme ça et pas autrement" ? 
Bien que cette très jolie phrase ne soit pas un argument valable selon la CEC (Constitution des Enfants Chiants), ici elle est valable. Oui très cher, critique si tu veux je m'en fiche. 
Imaginez trois secondes, si c'était quelqu'un d'autre que Harry, peut-être que vous ne seriez même pas ici, à me lire, peut-être que cette saga n'aurait pas eu un succès planétaire, peut-être même que votre poisson rouge Kiki ne serait pas mort!!!
Ce qui a séduit les lecteurs c'est bien évidemment le regard effronté verdâtre et les cheveux en bataille de notre cher Harry. C'est l'intérêt démesuré que le monde lui accorde et cette chance incroyable qui fait qu'on aime Harry, et que personne ne peut le remplacer. 
 

2- Parce que les clichés, on aime ça !


On a beau dire, on a beau critiquer, les clichés c'est ce qui nous rassure et nous berce depuis notre enfance. 
Vous voyez ce film romantique cliché ? La fille pauvre et le garçon riche ? À la fin ils se marient, vivent à Hawaï font des enfants et vivent heureux. On est heureux pour eux, Même si c'est la énième fois que vous voyez un film comme ça, avec une fin heureuse et bien niaise. 
parce que si jamais le personnage principal vient à mourir, vous seriez les premiers à critiquer que "tralala c'est de la merde, Twilight c'est mieux !" 
Eh bien, on AIME les clichés ! On aime le fait qu'Harry Potter n'est qu'un gros chanceux, prétentieux et chouchou de tout le monde. On aime le voir morfler à chaque épisode de la saga, on ADORE le voir rager devant Cédric et Cho. Car OUI, les clichés nous rassurent, parce qu'ils sont prévisibles !
Aviez-vous aviez prévu que Cédric allait mourir ? Non, on le voyait vivre une douce vie avec Cho entouré de bébés bridés avec les joues rouges. (les joues de Cédric *w*) Ou à la rigueur, que Cho finisse avec Harry. 
Si Harry était mort au dernier livre, qu'est-ce que ça aurait été nul vain. Imaginez qu'à la fin du harry Potter un, JK Rowling aurait écrit : "et Harry se réveilla dans son placard, tout cela n'avait été qu'un rêve..." combien de personne, je vous le demande, aurait maudit notre Reine ? C'est parce que c'est prévisible qu'on aime ça !
 

3- à cause de son histoire


Par respect on devrait tous fermer notre bouche. Il a survécu 11 ans avec la famille de peggy la cochonne sans jamais se plaindre. (de toute façon, il n'avait pas intérêt sinon il se prenait un coup de bide, et PAF il s'envole dans l'espace...) En plus ce petit bout d'chou est orphelin, et, à déjà depuis sa naissance plus d'ennemi que Zemour en a aujourd'hui. Les forces du mal sont contre lui, imaginez juste si vous étiez à sa place.
Des centaines de (voir plus) personne veulent votre mort dès votre naissance. 
Solution 1, vous vous la jouez à la 13 Reason Why et patatra c'est fini ! 
Solution 2, vous vous la jouez Martin Luher King et vous stay alife, ( ‎♫ stayin alive ah ah ah ah ‎♫)
On ne peut pas en vouloir à Harry s'il se la joue Martin et qu'après, il ne se sente plus. 
Après tout ce n'est pas n'importe qui, qui a le droit à un oracle sur lui ! je suis désolée mais si je sais que des centaines de personnes sont prêtes à déclarer une guerre pour ma merveilleuse personne, je serai vraiment prétentieuse. (du moins, plus que maintenant) 
 

4-Parce qu'il est chiant


Oui oui oui, même MOA son avocate je suis contrainte de l'admette, cet enfant me les brise sévère, mais c'est pour ça que je l'aime. 
Parce que, parfois, il me sert de punching ball et de moyen d'extérioriser ma haine. Exemple : 
"Oh Harry espèce d'abruti ! derrière toi !! 
Je vais t'en mettre une monumentale tu vas comprendre ! 
Pf, tu me fais penser au PSG, tu sers à rien..."

voilà comment on peut lâcher des insultes en toute impunité. Ce genre de personnes sont vraiment nécessaire à votre transit intestinal, avec eux vous vomissez et crachez toute votre haine. Et si vous avez le malheur de trop retenir, vous finissez constipé. et au pire des cas les laxatifs ça marche plutôt bien... (ça sent le vécu et aussi autre chose...) 

 

5-Parce que c'est le seul homme à faire ami-ami avec la petite soeur de son meilleur ami sans se faire défoncer.


J'étais obligée de parler de ça, suis-je vraiment la seule à m'être demandé si la famille Weasley est normale ? 
Harry se met en couple avec la seule fille d'une fratrie de sept garçons, donc logiquement sept mâles la protègent donc personne ne peut l'approcher. Eeeet non, PERSONNE ne réagit, aucun frère ne menace Harry de le tuer s'il fait du mal à la petite Ginny. 
Sont-ils vraiment normaux ces gens-là ? je me suis mise à la place d'un garçon ayant une petite sœur et, je ne voulais que personne n'approche ma petite protégée ! 
J'en ai donc conclu, que je suis plus "homme" que tous les frères Weasley réunit.
de plus, dans la religion sacrée des potes, le commandement numéro un stipule qu'il ne faut jamais sortir avec la sœur de son meilleur ami. 
Et selon moi, juste pour avoir survécu après avoir enfreint le commandement n°1, il mérite sa place de personnage principal. 


IL A PROUVE AU MONDE QU'IL ÉTAIT SAGE ET... ah bah non pour le coup...
Il a prouvé qu'on pouvait être extrêmement chiant, colérique, stupide, immature, abruti, nouille MAIS être aimé...

Et puis, ça change du personnage principal typique; blond, bronzé avec un corps du top, Là on à un Gollum anorexique entouré de roux ! C'est original ! 
Même si notre Draco reste incroyable, ce n'est pas comparable. On ne compare pas un Moine Xiaolin à un Padawan ! (Même si tout le monde sait que le Moine Xiaolin est plus puissant..) 

À la vôtre !

 

Partager : Partage

Un été chez les moldus


UN ÉTÉ CHEZ LES MOLDUS.
BY KENNA.


La rentrée approche, l'été touche à sa fin... Et tandis que bon nombre d'entre vous se prélassait sur une plage de sable fin, j'ai décidé de prendre des risques, de vivre des aventures... j'ai donc passé l'été chez les moldus ! Et j’en ai relevé plusieurs points pour les moins... étranges.

1. LA DESTINATION.

Au niveau du lieu, les moldus nous ressemblent. La plupart favorisent les plages africaines, ou le petit bol d'air à la montagne. Surprise, il y en a même qui font du camping ! Cependant, ils passent la plupart du temps à faire les cent pas dans leur tente en se plaignant du manque de « Weefii ».

2. LES ACTIVITÉS.

Moi qui pensait que les moldus passaient leur temps à jouer dehors... bon nombre de ce que j'ai croisé restaient enfermés chez eux à regarder « Nettflyxe ». J'ai jeté un œil, et tout ce que j'ai vu, c'était une petite fille qui saignait du nez ou des espagnols en combinaison rouge. Mouais... je trouve nos tableaux à Poudlard bien plus intéressants.
 


Oh, et sinon, ils traînent sur les « réseaux sociaux ». En gros, le but est de s’afficher constamment sous son meilleur jour, mais en même temps de se retoucher jusqu’à être méconnaissable... du coup je suis un peu confuse.

3. LA MUSIQUE.

D'après mes observations, la musique est très importante chez les moldus, surtout l'été. On diffuse partout ce qu'on appelle des « tubes de l'été ». Ils parlent très souvent de jolies filles et de belles voitures avec quelques phrases espagnoles. En France, j'ai même entendu une chanson qui parlait de miradors... je n'ai jamais vraiment compris.

4. LES TENUES.

C'est probablement les vêtements les plus étranges que je n'ai jamais vu. Les filles portent des tenues qui ont la taille de sous-vêtements avec des couleurs si criardes que j'en ai eu mal aux yeux. Quant aux garçons, quand ils ne sont pas simplement torses nus, ils portent des chemises à imprimés ridicules et des bermudas à l'odeur dérangeante. Apparement chez les moldus, l'été rime avec indécence. (ou négligence...)
 


5. BRIC-À-BRAC.

Voilà quelques observations que j’ai noté et qui ne rentraient pas dans les catégories précédentes :
• Les moldus semblent avoir une obsession étrange pour les bouées flamant rose.
• Ils adorent se plaindre à la moindre hausse de température. Ça se voit qu’ils n’ont jamais rencontré un Magyar à pointes !
• Mais paradoxalement, ils apprécient particulièrement les soirées « feu de camp » : ils bataillent pendant quarante minutes pour allumer un feu, chantent deux chansons ridicules et vont se baigner. Pas dingue, donc.

En résumé, cet été chez les moldus était des plus... étranges. Enfin, au moins je peux rayer ça de ma to-do list ! C’est tout pour moi les sorciers, passez une agréable rentrée, et surtout n’oubliez pas votre bouée flamant rose !
 

:X

 

Partager : Partage

Un regard sur l'alchimie

https://www.zupimages.net/up/19/33/z9es.png

Partager : Partage

© 2009-2019 Poudlard12.com :: Propulsé par Dotclear