La Gazette du Sorcier - Edition Poudlard12

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 1 mai 2020

Éditorial

Vie au château

Du mouvement dans le personnel
Rédigé et illustré par le Conseil d'administration

Un oeil sur l'Architecture
Rédigé et illustré par les Architectes

Une animation d'un autre monde : Tchoucraland
Rédigé par Kyle Gallerion et illustré par Alaska Gump

La Bibliothèque face au virus moldu
Rédigé par les Bibliothécaires et illustré par Alaska Gump

Les dessous du CA
Rédigé et illustré par le Conseil d'administration

Publicité - Les Nimbus d'or 2020
Illustré par Elea Loohest

Communauté sorcière

Portraits Pédouziens
Rédigé par l'équipe et illustré par Romane Slater

Les déserts du MoMa
Rédigé par Kyle Gallerion et illustré par Alaska Gump

La Chouette bleue
Rédigé par Clarissa Nebulosa et illustré par Elea Loohest

24H dans la vie de Bianca Gordon
Rédigé par Clarissa Nebulosa et illustré par Sukyana Singh

Versus profs
Rédigé par Kyle Gallerion et illustré par Elea Loohest

Reportage : En cuisine avec Tara
Rédigé par Kyle Gallerion et illustré par Sukyana Singh

Publicité - P12 Got Talent
Illustré par Alaska Gump

Récréation magique

Pause !
Rédigé par Kyle Gallerion et illustré par Romane Slater

L'horoscope de Trelawney
Rédigé par l'équipe et illustré par Alaska Gump

L'art de la procrastination
Rédigé par l'équipe et illustré par Elea Loohest

Rédacteurs d'un jour
Rédigé par le Club de Slug et illustré par Elea Loohest

Publicité - L'Apothicaire
Illustré par Sukyana Singh

Partager : Partage

jeudi 30 avril 2020

Du mouvement dans le personnel

Il était 18h05 lorsque la ministre Tal Moundine partit de son bureau. Elle avait une réunion de la plus haute importance avec le premier ministre moldu avant d'enchaîner avec un dîner obscur en compagnie de sorciers tout aussi obscurs. L'adjoint Myrtle était, quant à lui, à Poudlard pour donner ses cours d'Astronomie. L'Asselhoven était donc seule dans le bureau. Elle attendait cette occasion pour faire quelques recherches sur des membres haut placés du ministère, en toute discrétion. Elle avait entendu, au détour d'un couloir que certains étaient en train de manigancer des choses pas tout à fait honnêtes. Elle souhaitait donc réaliser une enquête pour avoir des indices à montrer à sa supérieure. Tout cela avait commencé deux mois auparavant, elle allait donc commencer par regarder les dossiers de tous les membres du personnel de Poudlard et du Ministère qui étaient soit arrivés, soit partis. Une longue nuit l'attendait.



Dossier 1 Arrivée d'un nouvel Elfe aux Trois-Balais côté Réserve. Inwe Fox semble s'être intégrée très rapidement dans l'équipe. A surveiller.

Dossier 2 Après de longues semaines de recrutement, une nouvelle professeure de Botanique a été trouvée. Étrange après autant de temps, Orla Lagh aurait-elle quelque chose à cacher ?

Dossier 3 Hum...élève de Serdaigle, joueuse de Quidditch reconnue et devenant arbitre assistante. Un profil intéressant Mlle Victoire Williams, entre élégance et intelligence, sûrement une future grande joueuse. Pourrait-elle être à la tête d'un groupe d'élève problématique ?

Dossier 4 Déjà veilleur et le voilà maintenant adjoint en Vol. M. Marc Nissa serait-il un élément perturbateur ? Sans nulle doute, il a déjà pu donner du fil à retordre au ministère. Après, il se sait surveiller, il ne tentera rien de front.

Dossier 5 Amoureux des créatures magiques, ancien préfet... Voici le parcours intéressant de ce monsieur Michael Bristow qui a rejoint les magizoologistes. Mais pour l'instant beaucoup trop pris dans l'élevage de dragons pour avoir le temps de faire autre chose.

Dossier 6 A la tête de la communication du château et nouvelle préfète, une Serpentard. Sa maison ne joue pas pour elle, Mlle Aileen Verran aurait-elle monté un groupe secret pour prendre le contrôle de l'école ?

Dossier 7 Du gros changement à la Gazette. Le départ mystérieux de Ray Paro, la première fois qu'une Photographe en Chef devient Rédactrice en Chef, Mlle Celty Roze...une esprit libre à surveiller. Il y a également la promotion d'Elea Loohest et encore une disparition mystérieuse avec Aaliya Whitewood... Il se passe quelque chose à la Gazette, c'est certain.

Dossier 8 Encore une nouvelle assistance, une place de choix en ce moment. La très noble matière de la DCFM, un poste convoité et c'est Altehir Nagini qui est l'heureuse élue. Elle semble avoir des liens avec la famille Verran, serait-ce un complot ?

Dossier 9 Métamorphose, métamorphose... deux assistantes ? Bianca a accepté cela ? Mlle Jean-ne et Camille Dubois... elles ne resteront pas assez longtemps en poste pour pouvoir comploter.

Dossier 10 Départ de Mlle Tchouchra Tortuga de l'équipe des Trois-Balais après des années. Elle n'a pas refait d'apparition depuis sa dernière tournée, serait-elle en train de monter un mauvais coup ? Ou prend-t-elle des vacances bien méritées ?

Dossier 11 Et beh, c'est la saison des assistants. Sortilèges et Enchantements, Maximilian Hardway et Liam Goldstein. Ils ne semblent pas suspects.

Dossier 12 SCM. Une matière que Galahad Scamander a laissé, étrange lorsqu'on connaît le bougre et son amour pour les bêtes. Il est parti en laissant toutes ses affaires, encore une disparition inquiétante... Et Clémentine Smith en remplacement, sorcière pas très connue. Un moyen de de s'infiltrer sans aucun soupçon parmi les professeurs ?

Dossier 13 Ah oui c'était le 1er Avril. Nous passerons donc sous silence toutes ces nominations arbitraires.

Dossier 14 Architecture, un monde bien étrange. Ils passent des heures à flâner par ici et par là avant d'avoir une idée qui modifiera un endroit de Poudlard ou du Ministère. Le départ de Jason Stalen et l'arrivée non pas d'une mais de trois personnes. Elea Loohest, Camille Dubois et Armand Fallgrey. Est-ce dans cette équipe que le complot est en train de se développer ? Mlle Loohest et Mlle Dubois ont des contacts dans Poudlard et le ministère...

Dossier 15 OOh ! ENCORE MLLE DUBOIS ! Légilimancie cette fois-ci ? Elle semble vouloir former des étudiants à des formes très précis de magie après les Premiers Soins Sorciers... est-ce que ses anciens étudiants sont ses nouveaux ? Un groupe de magie noire ? Elle est particulièrement connue pour son amour pour le feu. Envoyer un auror pour... Elle est aussi auror. Hum, impossible. Envoyer un MP à X pour la surveiller de très très près.

Dossier 16 Et donc la place vacante en formateur de PSS est reprise par Achyl Rosenthal... Egalement en lien avec Poudlard en étant adjoint. Encore un profil suspect à surveiller.

Dossier 17 Encore un adjoint ? Mais c'est pas possible, les élèves les bouffent où quoi ? Ou serait-ce Bianca qui les fait fuir ? Nevan Baldwin... Le retour. Elle était professeure avant ? Qu'a-t-elle pu faire durant les derniers mois, avait-elle tout manigancer avec Mlle Lind pour revenir ?

Dossier 18 Le départ de Carlisle Van Helsing de son poste d'examinateur BUSE. Dommage, il était parfait pour ce poste. Il semble avoir totalement disparu des radars, faut-il lancer des aurors à sa recherche ?

Dossier 19 Quidditch, Serdaigle, Préfète... Un beau parcours avant de revenir en préfète-en-chef. Matoutou connaît le château comme sa poche et pourrait en plus recruter des élèves faisant du Quidditch, qui sont particulièrement déterminés. Un lien avec Mlle Williams ?

Dossier 20 La bibliothèque de Poudlard... Lieu vaste de culture. Départ de Julie Lang, elle reste tout de même à Poudlard. Ce départ n'est pas vraiment stratégique. Par contre, on retrouve une nouvelle fois Matoutou comme nouvelle bibliothécaire, également Blondie, un retour après quelques temps et Bryshere Wellington, un sorcier prometteur. Rien ne semble pour l'instant indiquer quelque chose dans cette équipe.



C'est après une longue nuit de travail que l'Asselhoven repartit dans son appartement de Berlin via le réseau de cheminette. Elle avait pu identifier certains éléments suspects... Affaire à suivre.

Partager : Partage

Un oeil sur l'Architecture

Partager : Partage

Une animation d'un autre monde : Tchoucraland

 

On dit souvent que le site baisse en activité et on en veut pour preuve le Tournoi du Dragon qui serait répétitif et finalement, plus du tout « hypant ». Et pourtant, c’est dans son cadre que s’est déroulée une merveilleuse animation. Pas moins de 31 personnes ont participé à Tchoucraland. Et alors, c’est tout ? Elle est merveilleuse parce qu’elle a pu attirer du monde ? Cool, article suivant.

Mais non, lecteur trop pressé ! N’as-tu pas envie d’en savoir plus ? De connaître ses secrets de coulisse ? De savoir pourquoi cette animation a attiré autant de monde ?

Commençons par son organisatrice. Une seule ? Eh bien, il est vrai qu’elle a reçu les conseils d’Opale et Alysone par rapport au contexte général et quelques idées d’animations de Julie, mais oui, une seule. Il est vrai qu’il faut être très prudent quand on prévoit une grosse animation et qu’on veut être seul à la barre. Manque de temps, manque d’organisation… Mieux vaut toujours avoir une équipe pour assurer ses arrières ! Mais certes, Tchoucra s’est débrouillée comme une cheffe. Tchoucra, c’est cette serveuse à la Terrasse qui a démissionné il y a peu après 2 ans de bons et loyaux services. Avec sa longue expérience, elle sait donc proposer des animations sur le tchat qui pètent. Et si vous vous posez la question « pourquoi n’a-t-elle pas demandé l’aide du reste de l’équipe ? » la réponse est : afin que pour une fois, ils puissent participer.

Kyle : Comment t’est venue l’idée ? Pourquoi le mois sur la Russie et non un autre ?
Tchoucra : Tchoucraland à la base c'est un délire issu du nouvel an P12sien. J'ai proposé un loup-garou, mais, n'étant pas très inspirée, j'ai choisi Tchoucraland comme contexte. On a renommé tous les rôles avec des noms en Tchou et on a bien rigolé ! (Ndr : Tchoubidon avait été le plus apprécié.) Donc je me suis dis que ça pourrait être cool de prolonger le délire à travers une grosse animation. Après avoir évoqué l'idée avec quelques P12siens emballés, j'ai décidé de me lancer ! Comme les Tb's essayaient chaque mois de proposer une anim pour le tournois du dragon, je me suis dis que ça pourrait être bien d'intégrer Tchoucraland dans le contexte comme ça, ça ne ferait pas concurrence à l'anim des Tb's. Je me suis renseignée sur les écoles à venir afin de trouver un lien cohérent et avoir suffisamment de temps pour tout préparer. Quand on m'a parlé de la Russie pour le mois de mars ça m'a paru évident, Tchoucra étant d'origine Russe le lien était tout trouvé !
Kyle : Quel était le contexte et le principe de Tchoucraland ?
Tchoucra : Pour cette animation vous étiez envoyé à Tchoucraland, un village construit par les parents de Tchoucra lors de son départ pour l'Angleterre. Ces derniers ont été fait prisonniers et il fallait donc récupérer un certain nombre de clés pour les libérer. Il y avait donc 6 mini-animations pour récupérer les clés et bien d'autres récompenses. Chaque animation correspondait à un lieu de Tchoucraland.

Venons-en donc aux animations, en réalité toutes inspirées par une épreuve de Fort Boyard. Et quoiqu’on prévoit, mieux vaut s’organiser. Et l’organisation de Tchoucra ? Un google doc de onze pages avec schémas, rédaction du topic de présentation, tableau des dates de lancement de chaque mini-animations, ainsi que de leurs récompenses. Tout est très clair (titres, sous-titres, numérotation des épreuves etc) ce qui fait que n’importe qui, avec ce document en main, aurait pu mener l’animation sans problème ! Retenez bien ça les enfants : si vos notes d’organisation ne sont pas suffisamment claires pour être suivies par d’autres, c’est que ce n’est pas suffisamment clair dans votre tête non plus ! Analysons à présent ces mini-animations. En voici le rappel :

 


N°1 : La Pharmatchou ou le bingo infernal (Trois-Balais)
Principe : chacun choisit un mot de 8 lettres. Tchoucra pioche des lettres au hasard et on se signale lorsqu’une des lettres se trouvent dans notre mot. On a alors soit un gage soit une récompense (et si on a de la chance, une clé.) Exemples de récompense : 1 mornille ; 5 macarons. Exemples de gage : déclamer un poème à la Russie sur les #Trois-Balais ; se renommer en Tchou-.
Remarque : À vrai dire, ce sont les gages qui ont fait toute l’animation ! Se retrouver à devoir parler de soi à la 3ème personne et sans avoir le droit d’utiliser la lettre e, ça rend tout de suite les conversations plus intéressantes !

N°2 : Les énigmes du Père Tchoucras ou la Tchoucabane abandonnée (forum)
Principe : sur 1 semaine, une énigme par jour. Exemple : Plus j'ai de Tchougardes, Moins je suis gardé. Moins j'ai de Tchougardes, Plus je suis gardé. Tchoucra est dans le camp de ses opposants. Qui est-il ? (Note, la réponse est : le secret.)
Remarque : Pas assez d’énigme tournant autour de la brasserie du père de Tchou. Plus sérieusement : pas de course de vitesse. Chacun peut y répondre quand il trouve le temps dans sa journée.

N°3 : L’école de Tchoumusique (forum)
Principe : tous les jours, 1 nouveau code musical. Ce sont les sept notes de la gamme, répétée une seule fois. Le but est de retrouver l’ordre des sept notes.
Remarque : Un exercice très difficile (le rédacteur de cet article en a pleuré des larmes de musicien sans oreille absolue) et pourtant certains s’en sont sortis à la perfection ! Bien évidemment, cette mini-animation n’aurait pu exister toute seule car elle demande un domaine de compétence très précis (ou beaucoup d’imagination pour trouver un moyen de connaître l’ordre des notes sans avoir à les reconnaître à l’oreille).

N°4 : Magico-chasse à la Tchou ou le Tchoutribunal (Trois-Balais)
Remarque : une animation efficace rendue intéressante par les noms des rôles (Tchoucr’Irma pour la Voyante, Tchoupanpan pour le Chasseur ou encore Tchoupipot pour le Joueur de flûte).

N°5 : Pendu et cheminons sur le chat ou la Tchoucragence de voyage (Trois-Balais)
Principe : le résultat du pendu donnait le premier salon du cheminons. Bien sûr, il fallait s’éclipser du pendu dès qu’on avait trouvé et sans le dire aux autres participants…
Remarque : Le cheminons était constitué de 6 étapes et le mot du pendu était « Koldovstoretz » ce qui rendait le tout assez court et rapide (pour un peu qu’on savait écrire Koldovstoretz du premier coup). Trop court pour certains, peut-être, mais donc une animation aux T-B qui ne nécessitait pas de réserver sa soirée entière. Un plus pour ceux qui ne peuvent passer qu’en coup de vent. (Et l’auteur de cet article a peut-être, peut-être pas, fait cette magico en vocal avec Alice pour être sûr d’y arriver…)

N°6 : Tchoumusée (Trois-Balais)
Principe : un « choisis ta propre aventure » en somme. Vous décidez à chaque fois entre deux salles du musée (exemple : la salle des peintures, des parchemins, des tablettes, de la boutique souvenir...). Certaines salles font perdre 1 point de vie, d’autres en font gagner 1 et d’autres sont neutres. En plus de ça, vous aviez 1 chance sur 2 de vous prendre un accident qui vous ferait perdre 1 point de vie. Vous partez avec 10 PV, il y a 8 étapes (mais 20 salles) : il faut rester en vie.
Remarque : C’était peut-être l’animation la plus intéressante et celle qui m’a poussée à entreprendre cet article. Une serveuse des TB qui fait une animation complètement en RPG ? Et ça marche du tonnerre ?! Pas de lignes minimum, pas d’interactions entre les différents participants et surtout : pas de stress. On avait le droit à 2 jours pour répondre (ou on perdait automatiquement 1 point de vie) et si on racontait n’importe quoi et que c’était même pas raccord avec notre personnage ? Tant qu’on y prenait du plaisir ! Et le côté course contre la montre – ou plutôt les PV – a mis beaucoup de piment dans l’histoire : comment savoir, à cause de l’énorme part de hasard, si on allait survivre ou non ?


 

Kyle : Quel est ton meilleur souvenir de cette animation ? Ton pire ?
Tchoucra : Hum, dur dur. J'ai beaucoup aimé l'animation PharmaTchou basée sur le Bingo infernal très connu des Poufsouffles. On a bien rigolé avec les différents gages. Le pire pour moi c'est quand je devais répondre au RP du musée. Il faut savoir que je RP littéralement JAMAIS et là je devais improviser (car je n'avais rien préparé en avance à part le parcours car je savais pas combien de participants j'allais avoir) tous les deux/trois jours des descriptions de lieu, des accidents un peu différents à chaque fois mais qui restaient au maximum cohérent, bref un enfer (rire). Mais je suis contente d'avoir réussi à relever ce défi.
Kyle : S’il te fallait recommencer, que changerais-tu ? Ne changerais-tu pas ?
Tchoucra : Je pense que je demanderai de l'aide car à gérer, c'était vraiment lourd au quotidien. Après je trouve que la répartition soirée/anim sur le site était bien proportionnée et cela a permis de toucher plus de monde.

Merci d’avoir lu cet article ! Son auteur s’excuse de la longueur, mais espère que cette analyse détaillée de l’animation « Tchoucraland » vous aura inspiré, tant au niveau des idées que du côté organisationnel !


Partager : Partage

La Bibliothèque face au virus Moldu


Le mois d’avril se résume au mot « confinement » pour les moldus, mais il en est de même pour nous aussi, finalement. Alors on pense qu’on aura le temps de profiter davantage, de lire plus de livres, de flâner tranquillement derrière le bureau de la bibliothèque… Sauf que c’est déjà ce qu’on passe nos journées à faire, en fait. Pas de chance pour nous ! Ou plutôt, bien au contraire, on vit cette chance tous les jours.

Non, bien évidemment, être bibliothécaire ne rime pas seulement avec « passion au quotidien » et nos journées sont loin d’être dépourvues d’animation. Alors qu’est-ce que ça change pour nous, cette période troublée ?

L’équipe a lancé un recrutement au milieu du mois de mars, pour récupérer quelques bras supplémentaires et pour éviter à Bastien, Angele et Julie de se taper dessus avant d’avoir pu mettre le nez en dehors des rayons. Coïncidence, vous pensez ? Non, effectivement, ce n’en est pas une. Même si une première tentative avait été effectuée quelques temps avant, ils devaient probablement déjà sentir qu’ils ne parviendraient pas à braver cette épreuve seuls.



Que fait-on donc pendant ce confinement ?

On aurait pu penser que le nombre de critiques aurait explosé ce mois-ci et que tout le monde se serait rué sur les livres reposant sagement sur les rayons de la bibliothèque. En réalité, faire des critiques n’a pas l’air de vous motiver tant que ça (à l’exception des fins de coupe, mais on se doute que certaines personnes usent de moyens peu légaux pour vous encourager à le faire à cette période). Enfin, il apparaît que le nombre de critiques serait en nette augmentation malgré tout, ce qui signifie que les livres de la bibliothèque attirent davantage vos yeux que les cours moldus n’attirent les leurs. Attendons la fin de la coupe et il est fort probable que les records soient battus.

Le manque de contact avec l’extérieur doit beaucoup jouer sur les esprits, par ailleurs, car le nombre de hiboux étant arrivés dans notre volière a bien failli la faire exploser. Les hiboux, c’est bien, mais trop de hiboux, ça fait beaucoup de bruit ! Et vous savez à quel point on adore le calme à la bibliothèque. Mais continuez de nous écrire, ça nous fait de la compagnie et il faut avouer que vous avez, pour la plupart, de très jolies plumes.

En revanche, force est de constater que Bastien s’est mis à éternuer un peu trop souvent au goût de l’équipe ces derniers temps, à tel point que tout le monde pensait attraper le virus à son tour. Mais c’était simplement une petite réaction au printemps. Bastien est bien trop solide pour attraper une quelconque maladie…. (Bon, sa fragilité aux allergies n’en reste pas moins bien présente et nous ne pouvons que constater qu’il est tout de même un peu faible).

Ce qui ne l’empêche pas, tout comme nous, de devoir charbonner pour valider vos écrits à la bibliothèque. Si la lecture n’est pas votre fort, l’écriture l’est, c’est certain ! On ne sait plus où donner de la tête, ça devient compliqué pour nous. Mais heureusement, les petits bras que l’on a recrutés pour nous aider font plutôt bien leur travail, et on peut quand même aller souffler un coup en douce pendant qu’ils astiquent les rayons de la bibliothèque et font le rangement que les anciens repoussaient sans cesse à plus tard.

Enfin, on peut être fier de voir que vous avez bien activement participé à l’encre auto-correctrice et notre souhait le plus cher est de vous voir continuer sur cette lancée. Le reste de l’année doit aussi vous permettre de participer et de faire des choses que vous aimez, ne l’oubliez pas ! On vous attend également toujours au concours « Accio couvertures », où l’on voit de moins en moins vos participations, mais également dans les animations présentes et futures qui sortiront.



Les choses sont donc à peu près les mêmes que le reste de l’année, mais une chose est sûre : on vous attend derrière nos rayons remplis de livres pour vous faire vivre de nouvelles aventures littéraires et prendre encore beaucoup de plaisir avec vous !


 

Partager : Partage

Les dessous du CA

Comme chaque mois, nous vous invitons à découvrir d'une autre manière le travail et les membres composant le CA de Poudlard12. Entre petits tracas, petits moments de joie et surprises, bonne lecture !

01 du mois : Ok. Tout est calé pour les blagues ! On peut lancer les hostilités !
02 du mois : Maintenant qu'on a bien mis le bazar faut tout réparer avant qu'Opale se réveille et nous fasse les gros yeux. Heureusement qu'Ellana et son équipe sont là pour gérer le Grand Escalier.
05 du mois : Entre deux cours, 60 corrections et le club de slug à animer... Il faut penser à l'étude du sondage ! Biiiiianca ? Graaaace ? Opaaaale ? (A)
07 du mois : Ya des jours comme ça... Où on a juste envie de lire la Gazette du Sorcier, un bon thé et... Farniente dans la Tour d'Astronomie. Opale, Grace & Bianca comprendront... (A)
10 du mois : Une démission, Deux démissions... trois... Ah non. Juste une petite déprime ! Il y a des jours sans !
12 du mois : Opaaaaaale... J'ai besoin que tu fasses trois sous-sections ! Tu m'aimes quand même hein ? (A)
14 du mois : Mis à jour de certains topics de la salle du personnel ? Du gâteau ! Graaaaace, Biiiaaaanca venez me relire (A)
15 du mois : Architecte / Ministre Adjoint c'est quand même une configuration gagnante. Je suis le décorateur attitré du CA si c'est pas la classe... Au boulot...
18 du mois : Un souci de communication entre deux équipes... OUF ! On a échappé à une pluie de bombarda maxima dans le château. #SuperHéro
21 du mois : Bianca ! C'est NOTRE journée ! On va être super productif hop hop hop au boulot sur nos 2000 projets hahaha
23 du mois : Dites les filles... Si on préparait une méga teuf pour le 25 mai ?
28 du mois : A ce stade, je suis bien avancé dans mes missions et mes objectifs du mois ! Aller Grace, t'as besoin de 15 illustrations... EAAAAASY. De toute façon je dors plus avec ce confinement ^^'
30 du mois : Opaaaaale, hein que je suis ton adjoint préféré ?
31 du mois : Comment ça le mois prochain c'est l'anniversaire de P12 ? CA va encore partir dans tous les sens ???

01 du mois : Est-ce que je tente une blagounette surprise auprès de Kyle ? Allez je tente et je mets les autres dans le coup.
03 du mois : Je tente un coup d'état pour prendre le poste de Tara en Gastronomie sorcière, après tout, vu toutes les heures que je passe à cuisiner je le mérite bien.
05 du mois : Zut le Sondage, c'est parti pour faire des pavés, les autres vont me tuer.
07 du mois : Artuuuuus, j'ai une idée ! Stop la farniente, on va révolutionner le site.
10 du mois : Petite discussion autour des équipes. Les Gardiens ? Franchement ils gèrent et puis ils sont stables, ça fait plaisir une équipe qui bouge pas trop.
11 du mois : Les gars, devinez qui démissionne ? Patsy. Je vous jure j'aurais du me taire.
13 du mois : J'aurais encore du me taire, une nouvelle démission. Filez moi le paquet de mouchoirs please.
14 du mois : Comment ça les assistants peuvent plus corriger ? Casmiiiiiir au secours !
15 du mois : Encore un problème avec Camille ? On peut pas supprimer son compte sans faire exprès ? J'ai glissé chef.
16 du mois : Opale ? Tu te souviens de l'anim' dont je t'ai parlé ? Bah faudrait une petite sous-section des familles pour l'occasion.
19 du mois : Quidditch ou CA ? Envoyer des cognards sur des gens ou calmer les nerfs ? Quel dur choix. Ah non, en fait on part sur des cognards direct.
21 du mois : Artus ! C'est NOTRE journée ! On va être super productif hop hop hop au boulot sur nos 2000 projets hahaha
23 du mois : Est-ce qu'on se lance dans un nouveau projet ? Niveau masochisme on en est où ? Allez c'est parti.
28 du mois : Je suis virée, j'ai pas parlé de P12 dans ma présentation pour les élections étudiantes de ma fac, Opale me menace.
29 du mois : Finalement je suis pas virée, pire, on m'a refilé les calculs des points annuels. Prions pour ne pas tout casser.
31 du mois : Ah les vacances, enfin ! Quoi, comment ça on prend les mêmes et on est reparti pour un mois de travail dans le CA ? Cette arnaque pfff.

01 du mois : Bon tranquille, j'ai fait ce que je voulais durant le mois dernier et je suis large pour le mois qui vient.
03 du mois : Je me fais une petite to-do list sur les trucs que je dois faire ce mois-ci. Mais pourquoi cette to-do list s'arrête jamais ?
06 du mois : Ah je devais sortir les récompenses de Merlin le 01 ? OUPSI ! Artuuuus ?
07 du mois : Lancement d'un recrutement pour un poste de prof
07 du mois bis : MP de démission d'un autre prof
08 du mois : Réunion avec Ellana et Aimyli pour parler des ASPIC & des BUSES. A chaque fois que j'essaye de partir, j'entends un : au fait, j'ai une dernière question !
10 du mois : Les gars, on fait quand la réunion du perso ?
12 du mois : Comment ça il y a un soucis aux TB ? Jess ? Artuuuus ?
15 du mois : Un bilan du perso ? Super ! Comment ça faut que je fasse 20 bilans en réalité ?
16 du mois : Se rendre compte qu'il y a 10 demandes en attente chez Honeyduckes et que j'étais en charge du PNJ. Biancaaa ? Tu es dispo en ce moment ?
18 du mois : Et du coup pour la réunion ?
21 du mois : Opaaale ? J'ai un soucis ! J'ai essayé de changer un grade de quelqu'un mais j'ai en même temps changé - sans faire exprès - une image et je l'ai pas enregistré et du coup c'est perdu et je sais pas comment faire ! Et en plus, j'ai appuyé sur le bouton jaune et les assistants arrivent plus à corriger, JE DOIS FAIRE COMMENT POUR ARRANGER CA ? OPAAALE ?
25 du mois : Bon, on fait la réunion du perso dans 3 jours, c'est bon pour tout le monde ?
26 du mois : L'article pour la Gazette ! Viite une idée !
27 du mois : Opale, Opale ! J'ai besoin que tu fasses ça, ça et ça s'il te plait, naturellement c'est pas trop urgent, prend ton temps mais avant la semaine pro ce serait grave cool quand même.
28 du mois : J'ai une idée d'animation ! On lance ça demain ? Artus tu peux me créer 15 illustrations en moins de 5h stp ?
29 du mois : Opaaale ? Si je finis pas cette mission de mois-ci, c'est pas grave non ? Ah si ? Bah euuuh...Artuuus ?
31 du mois : Franchement j'ai grave assuré durant le dernier mois, j'espère que tu es fière de moi Opale.

01 du mois : Allez un nouveau mois qui commence, ils peuvent pas me mettre autant de bazar que le mois dernier, je suis sereine.
02 du mois : J'ai cru voir du bazar partout mais pas le temps de m'en occuper, Bianca a encore recouvert nos bureaux de cookies fait maison. Bon sang, on ne va jamais finir tout ça ! Peut-être qu'on pourrait organiser une distribution générale ?
05 du mois : Vous avez fini de lire les réponses du sondage ? Je sais qu'il y en a aux alentours de 170 mais je vous avais demandé un compte rendu détaillé à tous.
07 du mois : J'ai l'impression que mes adjoints m'esquivent c'est étrange...
10 du mois : Oui oui on fera la réunion du perso à 20H et je serais là pas de soucis.
12 du mois : Artus m'a demandé une sous-section, je vais glisser des scorpions dans son lit ce soir.
15 du mois : Ne paniquez pas ! Réglons les problèmes un à un et concentrons-nous sur le positif. Et non Bianca, accuser Camille de casser le château ça peut pas marcher à chaque fois, faut qu'on trouve une autre excuse.
18 du mois : Bravo Artus tu nous as évité le pire. Tu es désormais mon adjoint favori félicitations. Peux-tu m'aider à pousser Bianca du haut de la tour d'astronomie ? J'ai cru l'entendre parler de sous-sections elle aussi.
21 du mois : NepastuerGraceNepastuerGraceNepastuerGrace. Grace ? Ne t'inquiètes pas je vais réparer tes bêtises c'est normal ça arrive à tout le monde ahahahahaha.
25 du mois : Pour l'instant tout se passe bien c'est trop beau pour être vrai.
28 du mois : ARG Y'A REUNION DU PERSO.
29 du mois : Ils m'ont bien saoulés ce mois-ci. Allez je vais coller Bianca sur le calcul des points annuels, enchaîner Artus au club de slug et demander à Grace de finir ses projets immédiatement. Ils vont moins faire les malins.
30 du mois : Mais oui tu es mon chouchou Artus. D'ailleurs en tant que chouchou tu peux faire ça à ma place ? Merci t'es un amour.
31 du mois : Je suis tellement fière de toi Grace que je vais tripler tes responsabilités le mois prochain. Alors ? Heureuse ?

Partager : Partage

Publicité - Les Nimbus d'or 2020


Partager : Partage

[Plumes à papote] Portraits Pédouziens, partie 2
















Partager : Partage

Les déserts du MoMa


[Cet article est très long et par conséquent, en voici le plan au cas où vous ne seriez intéressé que par un seul aspect : 1) chiffres des RPGs de Lieux, 2) interview avec les aurors, 3) sondage auprès des RPGistes du Tournoi du Dragon et 4) conclusion générale.]

La dernière fois, je cherchais une idée d’article. Je me suis souvenu qu’il n’y avait pas longtemps, j’avais cherché un RPG de lieu et j’avais été très étonné de constater qu’après environ deux mois, il n’y avait toujours pas de réponses. Après un petit temps de réflexion, j’ai décidé que j'allais enquêter là-dessus et que j’allais faire une narration de cette enquête. Comme au bon vieux temps. J’aimais beaucoup ces articles où lae rédacteur.rice disait qu’iel cherchait le bureau de la personne à interviewer, ne la trouvait pas, chercher dans le marais derrière le château etc. Du coup, c’est parti.



Il est 9h lorsque je me réveille. Une heure plus tard, je sors du lit pour entamer ma journée très chargée. J’ai tout noté sur un papier. Je le cherche ; je ne le trouve plus. C’est pas grave, je suis sûr que je me rappellerai de tout ce que je devais analyser. Car oui, une enquête c’est très sérieux ! La question de mon enquête est : les RPGs de lieux sont-ils désertés ? Mais avant de chercher le pourquoi de cette réponse, il faut chercher la réponse elle-même. Je prends donc un parchemin quadrillé, une plume auto-rechargeable et je me lance dans un véritable road-trip dans tout le MoMa. Et je note :
Poudlard : Volière – Date de création : 17/12/2019 – Nombre de message : 32.
Tournoi du dragon : New York – Date de création : 02/04/2020 – Nombre de messages : 39.
Londres : Chemin de Traverse – Date de création : 06/12/2019 – Nombre de messages : 4.

Je fais un très joli tableau. Les Lieux du Tournoi du Dragon sont notés à part et je rajoute aussi l’habitat aquatique de la Valise, ainsi que d’autres rpgs de Lieux dispersés dans le Grand Escalier (comme le Hall d’entrée – Date de création : 27/05/2018 – Nombre de messages : 74.)
Je me rends compte que j’ai la flemme de calculer un nombre de messages/mois (ou jour). En plus, je me suis endormi avant d’avoir recensé tous les Lieux du MoMa. Mes résultats sont donc condamnés à être faussés. Je rajoute sur le haut de mon parchemin : « 22/04 ». Peut-être qu’ils seront faussés, mais au moins, ils seront datés !

Bien, que puis-je en conclure pour le moment ? Je m’installe dans la Grande Salle avec une choppe de jus de citrouille. Il ferait bien meilleur dehors, dans le Parc, mais ce dernier est surpeuplé. Le terrain de Quidditch est peut-être un peu plus tranquille, mais en même temps, Aaliya vient de l’ouvrir. Je m’égare (de King’s Cross).

À première vue, il semble que ça aille mal en effet. L’Infirmerie (date de création : 20/12/2019) n’a que 12 messages, alors que dans mes souvenirs (d’avant 2015), il faisait partie des Lieux les plus occupés (on n’imagine pas à quel point c’est dangereux une scolarité à Poudlard). Quant à la Salle sur Demande et l’Allée des Embrumes à Londres, il n’y a même pas un seul message depuis décembre ! Durant ce mois, la brigade des aurors avait remis tous les Lieux à jour et en avait ajouté des complètement inédits (comme des lieux à Londres ou à Pré-au-Lard). En pure perte, donc ? Mais n’allons pas trop vite car le Parc a plus de 143 messages en 4 mois, tandis que les différents lieux de l’habitat aquatique de la valise de Newt (créés le 07/07/2019) comprennent chacun entre 5 et 34 messages. Pourtant la Valise est active ! J’ai besoin d’un nouvel éclairage. Il n’y a pas beaucoup de vitres dans la Grande Salle en fait – et les bougies magiques restent éteintes durant la journée.



Je toque à la porte en tremblant de tous mes membres. Leur mot d’ordre est peut-être « il ne faut pas avoir peur de nous » j’aurais quand même moins peur à assembler tous les professeurs pour leur annoncer une baisse de salaire que de leur poser mes questions. C’est Lume qui m’ouvre en premier. Je crois que j’ai besoin de changer de culotte.

Kyle : Bonjour monsieur le Chef des Aurors. Dites-moi : dans quel but créez-vous des RPGs de Lieux ?
Lume : On les créé parce qu'entre les RPG entre personnes qui se connaissent déjà et les RPG d'intrigue, il faut bien quelque chose. Un endroit pour s'entraîner à écrire, à RP, pour faire des rencontres, pour découvrir des lieux emblématiques du Monde Magique.
Kyle : Que pourriez-vous encore me dire dessus ?
Lume : La quantité m'intéresse généralement assez peu. Tant que des gens y écrivent, je suis ravi ! nous avons d'ailleurs caché des petites pépites pour les personnes qui auraient envie de passer plus de temps dans les RPG de lieu...
Kyle : Pourriez-vous préciser ?
Lume : Non. Plus sérieusement, c'est sorti pour Pâques, et c'est quelque chose de permanent. Je vous souhaite une belle chasse aux œufs !

Alors que je câline ma très chère plume à papote sans qui je ne m’en sortirais pas (je tremble trop pour écrire lisiblement), Lume s’en va et Archie vient s’asseoir sur la chaise désormais libre.

Kyle : Bonj-
Archie : Tu enquêtes sur les RPGs de Lieux, non ? Je pense qu'il s'agit là du lieu (oulala quel sens de l'humour, quelle boutade) de passage de nombreux RPGistes ! Souvent les nouveaux, ou ceux débutant dans le RPG et faisant leurs premiers pas dans le MoMa y postent ! Les plus timides comme les RPGistes que certains qualifient de "confirmés" s'y retrouvent, et ça permet donc de belles rencontres !
Kyle : Merc-
Archie : Au revoir, à la prochaine ! O/

J’essaye de ne pas trop penser à l’attitude de mon ancien mentor (entre l’alcool et la vieillesse, je ne sais pas lequel a le plus d’emprise) et je range mes feuillets. Je déduis de ces interview ce que tous en déduisent en arrivant dans le MoMa : avoir des RPGs de Lieux est une manière de se trouver des compagnons de rp’, soit que l’on vienne de débarquer, soit que l’on cherche de nouveaux compagnons et qu’on a la flemme d’envoyer des mps. Personnellement, je ne peux me départir de cette idée que la tradition d’aller poster dans n’importe quel lieu en indiquant « Libre » pour signifier que n’importe qui peut s’incruster se perd un peu. Quoique je l’ai justement retrouvé dans les RPGs de Lieux du Tournoi du Dragon. Il est temps de sonder. (Les gens, non pas l’eau du lac, la dernière fois que quelqu’un a essayé, le Calamar Géant s’est fâché. On n’a plus jamais revu ce monsieur. Dommage, il était gentil.)



Poursuivant mon enquête, j’ai mené un sondage auprès des RPGistes qui avaient posté dans les lieux liés aux Tournoi du dragon. Il y a eu 3 questions et 15 participants. Ces 15 participants étaient : Nelson Wolf, Aaliya Whitewood, Saina Wyrda, Carolyne Evans, Jack Overland, Clairet, Marc Nissa, Clémentine Smith, Valiatof, Joplin Romney, Hope Moore, Avis Shelley, Eva Lullaby, Grace Rivera, HermioneTris.
Et voici les résultats :

Avez-vous posté dans ces RPGs juste pour le Tournoi du Dragon ? (ie, avez-vous l'habitude de faire du RPG)
Sans trop de surprise, sur les 15 participants, 11 n’ont posté que pour le Tournoi du Dragon et seulement 4 parce qu’ils ont l’habitude des RPGs de Lieux.
Le détail est néanmoins plus intéressant.
4 participants (Avis, Hope, Marc, Nelson) ont posté en partie pour rejoindre un compagnon de rp. 5 personnes (Carolyne, Joplin, Nelson, Clémentine, Marc) ont pu poster dans certains Lieux parce qu’ils trouvaient ceux-là en particulier intéressants (Salem, surtout).
Autres raisons : 1 personne (Clémentine) à cause du Projet Memoria, 1 personne (Valiatof) à cause de leur caractère éphémère. Enfin, Eva Lullaby précise que « Ce n’est pas le Tournoi qui me pousse à écrire » et Saina Wyrda n’a posté que dans un Lieu parce que « ces RPG sont relativement plats à mon sens. Il n'y a jamais un truc de fou qui s'y passe. Et de ce fait, est-il nécessaire de réellement s'y investir ou d'y passer du temps ? ».
Si le Tournoi reste le motivateur essentiel, il est en fait plus vu comme un « moyen » que comme une « fin » : on profite de nouveaux lieux temporaires, on se motive pour un rp prévu de longue date qui ne se voulait de toute façon pas long…

Si non, est-ce que vous postez souvent dans des RPGs de Lieux ou c'était juste pour le Tournoi du Dragon ?
3 personnes ont l’habitude des RPGs de Lieux.
5 personnes ont l’habitude de rp, mais pas dans des Lieux ; ce n’était que pour le Tournoi.
4 personnes postent parfois dans des Lieux, en fonction de certaines conditions.
La conclusion qui s’impose est que ça donne 13 réponses au total et que je ne sais donc pas compter.
Au niveau du détail, les réponses sont beaucoup plus diversifiées. Dans les raisons qui poussent à ne pas fréquenter les Lieux, il y a : le manque de temps (Aaliya), une préférence pour les rpgs privés (Hope, Clémentine) ou la Valise (Carolyne). Dans les raisons qui au contraire poussent à fréquenter les lieux, c’est en majorité (3 personnes : Avis, Joplin, Clémentine) lorsqu’il y a une animation ou des défis à y faire (ou lorsque le contexte intéresse, cf question précédente). Enfin, 1 personne (Jack) ne poste presque exclusivement que dans des Lieux.
On notera aussi 2 personnes (Avis, Clémentine) qui relèvent l’aspect peu pratique des Lieux : le fait que tous les posts ne sont pas reliés à l’histoire à laquelle on participe : c’est le risque de perdre le fil et donc de se décourager. Les Lieux seraient donc pratiques lorsqu’on rp seul, mais les rpgs privés seraient préférables lorsqu’on est à plusieurs.

Que pensez-vous des RPGs de Lieux en général ? Cette question était la question fourre-tout obligatoire de tout sondage. Sera donc regroupé un certain florilège de réponses ou de grandes conclusions.
Les côtés positifs des Lieux : ceux du Tournoi permettent de sortir de Poudlard et du Royaume-Uni ; aide l’imagination des rpgistes grâce à la description du Lieu (Eva : « moyen simple et inspirant de commencer un RPG ») ; permettent d’accumuler des souvenirs personnels ; très diversifiés grâce à leur nombre (=encore plus de possibilités pour nos personnages) ; pas prise de tête (car pas besoin de trouver un contexte/lieu).
Les côtés négatifs : les rpgs simples permettent mieux de s’y retrouver dans un rpg avec plusieurs participants ; les gens jouent chacun dans leur coin ; hors défi/animation, il n’y a pas de « réel enjeu » (Saina) à poster dedans.
Marc : Pour conclure je dirais que c'est cool pour faire des RP vite fait sans but (genre en mode défi/mission) mais pas pour faire un RPG aboutit.
Avis : Ils sont essentiels pour le fonctionnement du MoMa par rapport aux interactions entre joueurs.
En général, dans les topics privés, il est mentionné qu'il faut envoyer un hibou ou plus durement de ne pas répondre si on n'est pas invité, ce qui enlève de la spontanéité aux rpgs (qui n'en ont d'ailleurs pas tellement en général).
Clémentine : Il y en a plein de différents et ça j'aime beaucoup, comme ça pas besoin de créer un topic si on veut juste poster une lettre à la Volière. Je dirais même qu'ils sont indispensables pour faire évoluer mon personnage.
La réponse de Grace Riviera, une petite nouvelle, est très longue, mais je tiens à la rapporter quand même car je la trouve très pertinente :
Grace Riviera : Une critique, peut-être, par rapport à d'autres types de RPG, type intrigue, ou RPG "privé", c'est qu'on n’interagit pas beaucoup avec le lieu finalement. C'est entièrement au RPGiste de décrire s'il le souhaite l'endroit, de s'approprier les objets qui se trouvent autour de lui... et même si ça semble normal, je pense que c'est dommage, parce que :
- D'une part, le RPG se retrouve souvent pauvre : il ne devient qu'une discussion, meublée par des descriptions, de temps en temps
- Il n'y a parfois pas vraiment de cohérence avec le lieu, qui peut être décrit très précisément dans le premier message du topic
- On voit mal l'intérêt d'être dans un lieu plein de monde si la seule chose qui importe dans l'histoire se rapporte à deux, voire trois personnages. Ceci dit, je me trompe peut-être, et je sais qu'il y a des PNJ qui circulent sur demande ou non, qui parfois interagissent avec les RPGistes, donnent une espèce de "réaction" du lieu.



Tandis que je m’installe sur l’herbe du Parc encore trop fréquenté malgré le soleil descendant et l’inévitable rafraîchissement de l’air s’en suivant, je m’apprête à tirer les conclusions de mon enquête (car cet article a déjà bien trop duré). À la question « les Lieux sont-ils désertés ? » la réponse est : non. Les RPGs de Lieux ne sont pas censés être actifs et surpeuplés. Je dirais même plus : c’est l’habitude de rp des gens qui a changé et a donc modifié la finalité des Lieux. Ils sont avantageux pour des rencontres succinctes, pour faire découvrir un nouvel environnement à son personnage ou encore pour des brèves incursions dans le MoMa, lors de défis – et c’est bien là tout ce qu’on leur demande. Mais du coup, si les Lieux se portent bien, pourquoi ce si long article ? Eh bien comme le rappelle la princesse Shuri : « Juste parce que quelque chose fonctionne ne veut pas dire que ça ne peut pas être amélioré ». Je pense que la réflexion de Grace est un bon point de départ : comment améliorer les interactions entre le RPGiste et le lieu lui-même ? Si vous avez des idées, n’hésitez pas à contacter la brigade des aurors : ils seront heureux d’en discuter avec vous ! Quant à moi, je range ma plume à papote jusqu'au mois prochain...


Partager : Partage

La Chouette Bleue

Partager : Partage

24H dans la vie de Bianca Gordon


9H. Timing parfait. Je suis devant la porte des appartements de Bianca Gordon, la Directrice du château, prête à suivre son quotidien pendant 24H. Un rapide coup d’œil à miroir de poche m'indique que ma coiffure est absolument sublime. Parfait. Je frappe à la porte. Je crois percevoir un fracas derrière la porte, le bruit d'objets qui se ramassent au sol et un petit gémissement. Puis soudain... Bianca Gordon. Elle ouvre la porte de chez elle en baillant, les yeux encore à moitié fermés, dans un pyjama avec pleins de petits canards, une allure que j'admets ne pas spécialement coller à l'idée que l'on se fait de la tenue de la Directrice de Poudlard. Mais ça c'est parce que je ne connaissais pas encore l'ancienne Poufsouffle, car avec elle nous allons de surprise en surprise.
Elle m'invite à entrer. C'est le foutoir là dedans. Son appart est remplit de bouquins, de breloques, d'antiquités en tous genre. Elle se sert une énorme tasse de thé, cela semble lui redonner vie. Tant mieux, la journée pourra enfin s’annoncer prolifique. Parce que c'est pas qu'on se fait chier, mais j'ai débuté mon reportage à 9H, il est 10H30 et on a toujours pas décampé de l'appart ! C'est pas avec ça que je vais faire du croustillant pour mes lecteurs moi !
Après une petite douche et un léger ravalement de façade (la Bianca sauvage est belle au naturel), la Gordon m'indique que je peux la suivre dans ses activités. Elle porte un jean tout simple et un pull jaune qui rappelle les couleurs de sa maison. Avant de partie elle me demande conseil sur la paire d'escarpins qu'elle devrait porter aujourd'hui. Bien entendu, les chaussures ça me connaît, mais il n'est pas question de faire les choses à la légère. Non ! On est parties pour une séance d'essayage. Après 45 minutes de recherche tenace dans le dressing bordélique de la Directrice, nous trouvons enfin la paire de talons I-DE-ALE !


11H30. On libère enfin l'appart et on s'aventure dans le château.
Entre deux réprimandes d'élèves faussement thug life, Bianca me confie qu'elle est ravie qu'une journaliste de la Gazette s'intéresse enfin à l'école. « C'est chiant, c'est tout le temps le Ministère qui intéresse » me confie t'elle.
Au moment de prendre les escaliers, j'aperçois dans les couloirs Hope Moore la Préfète de Poufsouffle en train d'abuser de son autorité et de ses charmes pour racketter des dragées surprise à une petite binoclarde de Serdaigle. Je me permets d'intervenir auprès de la Directrice : « Euh, Bianca. Il y a une élève qui commet un délit... », ce à quoi j'écope pour seule réponse « Et alors ? T'es de la brigade de police magique ? » Je comprendrais plus tard que Hope Moore faisait partie de ses favorites, et pas touche aux élèves préférées de Miss Gordon car elles sont parfaites ! 12H pétantes ! A peine le temps de m'offusquer que nous arrivons déjà en Salle d'Etude des Moldus, dont Bianca est la Professeure. Je rencontre alors Jessica Wonders, sa pétillante Adjointe qui croule sous les copies des élèves. Car oui, en Etude des Moldus, c'est Jessicaneton (comme aime à l'appeler sa supérieure) qui s'occupe des corrections des devoirs ! L'ancienne élève de Serdaigle me semble amicale mais un peu timbrée quand même, elle discute discrètement dans un coin avec sa boss. Je parviens à saisir des bribes de conversation : « Pamplemousse... Trop sexy... Oui mais il parle espagnol ! » Je n'en apprendrai pas plus, Jessica a encore beaucoup de travail et doit se remettre à son tas de copies. Mais surtout, elle a la bouche remplie de délicieux cookies préparés par sa cheffe la veille et ne peut donc pas aligner un seul mot. J'ai tout de même le loisir d'observer la salle de cours, bordélique à souhait. Cela m'aurait étonné. Bianca disparaît quelques minutes. Après un bruit de fracas dans la pièce annexe et un « Merde, la porcelaine de Mamie !  Reparo ! » qui fuite de derrière une porte entrouverte, Bianca réapparaît en salopette. Oui, oui. Vous avez bien compris : en salopette. Bon, elle a gardé les talons quand même. Pour le style.


13H30. On quitte la salle d'Etude des Moldus et on laisse Jessicaneton à la correction des devoirs. Je m’apprêtais à demander si ce dur labeur que devait affronter son Adjointe au quotidien n'était pas trop chiant, quand Bianca se rétama la gueule lamentablement. J'avais déjà remarqué que sa démarche n'était pas des plus gracieuses en talons, sans doutes avait-elle un centre de gravité étrange... Mais là, c'était quand même bien la honte. La Directrice avait les fesses en l'air, le visage écrasé contre le sol et la salopette venait de craquer au niveau des fesses, laissant apparaître une culotte avec des petits lapins. Quand je vous disais qu'elle était surprenante ! Les élèves, par pudeur, tentaient tant bien que mal de faire comme si de rien n'était. J'allais m'approcher de Bianca pour lui proposer mon aide mais avant que je ne puisse me remettre de mon fou rire (en vrai, cette chute était beaucoup trop drôle), je vis Artus Myrtle accourir pour venir à son secours. Pour les incultes, Artus était l'ancien Ministre Adjoint, désormais Directeur de Département aux côtés de Grace Asselhoven. Et il était surtout le sauveur de Bianca dans cette situation malaisante. Une fois remise sur pieds, les cheveux débraillés, elle fit les présentations à la manière Gordon « Wesh Artus, je te présente Clarissa. Elle me suit comme mon ombre pendant 24H pour un reportage pour la Gazette. C'est swag non ? Pour une fois que quelqu'un s'intéresse à l'école ! »


14H. On s'apprêtait à faire un truc cool, comme aller dans la nouvelle salle du Personnel qui était en cours de rénovation par Bianca et Artus en personne. Mais non, ce sera pour plus tard. On a faim. Après une virée pour piquer de la bouffe dans les cuisines du château, nous atteignons enfin notre destination. Il est 15H et je comprends enfin l'utilité de la salopette de Bianca. Avec Artus ils se lancent en plein atelier de peinture, à la moldu ! Munis de gros pinceaux, il retapent les murs jaunis en ajoutant leur petite touche personnelle avec des couleurs joyeuses. Bianca était décidément tellement à fond dans son rôle de Prof d'Etude des Moldus qu'elle s'imposait ce genre de pratiques étranges pour des sorciers. « C'est pour mieux m'imprégner de l'esprit moldu ! » m’annonce t'elle. Je reste dubitative. Pour moi c'est juste un peu du masochisme que de vouloir se coltiner de la peinture à l'aide d'un pinceau. Mais bon, pourquoi pas ? Après tout ça peut être un concept. Bianca se casse à nouveau la gueule, je remarque que le Directeur de Département n'y fait même plus attention. Visiblement il a l'habitude.
17H30 Je finis par mettre la main à la patte et aider Artus et Bianca vite fait dans leurs travaux de peinture de la Salle du Personnel. En fait je me fais chier et j'ai vite envie qu'on en finisse.
19H On quitte cette salle où j'ai perdu l'équivalent de 2 litres de sueur et gagné une crampe au poignet. Mais au moins la peinture est nickel.


20H. Après avoir mangé un bout en piquant dans le buffet des profs avant qu'il ne soit servit dans la Grande Salle, on rejoint à nouveau les appartements de la Directrice de Poudlard. Il est temps pour nous de prendre une petite douche et de nous débarbouiller. Apparemment on a un programme bien rempli pour la soirée.
21H30. On est en bombes. Jessica Wonders nous rejoint, canon elle aussi. On fait péter le champagne. Clairement, Bianca sait recevoir les journalistes qui font des reportage sur elle !
23H45. On commence à être pompettes, Bianca me fait une révélation. « Ouais, c'est moi qui me suis débarrassée de Carrie Ligan. Tu devineras jamais comment ! Avec une tonne de paillettes et des canards ! » Ah ça non, j'aurais jamais pu deviner ! D'ailleurs j'ai toujours pas compris comment c'était possible mais je n'ai pas cherché à creuser, trop terrifiée à l'idée de découvrir la sombre vérité.
2H du mat, la soirée prend un autre tournant. Avec Bianca et Jessicaneton on retrouve Artus qui nous attend dans un sombre couloir du château, puis on se dirige en titubant vers un endroit qu'on me décrit comme « Incroyable, tu vas voir ». Pour voir, ça j'ai vu. Mais je reste encore à ce jour bien trop traumatisée pour pouvoir vous raconter cette partie de la nuit. Puis ma mémoire a commencé à défaillir et c'est le trou noir (à moins que ce ne soit les restes d'un choc post traumatique).
9H, le lendemain. Cela fait désormais 24H que je suis Bianca Gordon dans son quotidien, et on se réveille toutes les deux encore embrumées de la veille. Je sursaute. Un élève toussote devant moi. Heureusement, ce n'est pas à moi qu'il s'adresse car j'aurais bien été incapable de lui répondre un seul mot. « Miss Gordon, vous allez bien ? C'est l'heure de notre cours d'Etude des Moldus. Enfin, je crois... Où est Miss Wonders ? », c'est alors qu'une voix cadavérique semble sortir des ténèbres et s'élève de derrière le bureau des Professeures. « Je suis là. Maintenant, tous à vos places (gloups) ! Et que le cours commence (gloups) ! » Jessica avait un terrible hoquet et son maquillage s'était dangereusement fait la malle. Toutes les trois avions le teint de Voldemort,, mais genre un an après sa mort au moins, tellement on semblait en décomposition. Les élèves les moins naïfs semblaient d'ailleurs l'avoir remarqué, ce qui mettait une ambiance très gênante dans la Salle de cours. Je tenais mon ultime opportunité de m'échapper. « Merci Bianca pour ces 24H, c'était fantastique ». Pas de réponse, la Directrice s'était déjà rendormie sur un tas de copies. Il me fallait filer, mon rôle en tant que reporter s'arrêtait ici. Jamais je n'aurais cru vivre autant d'aventures en une seule journée. Et jamais je n'aurais cru m'enjailler autant en compagnie d'une Directrice de Poudlard et de ses alcoolytes euh... acolytes. Il me fallait quitter les lieux et retourner à ma très chère Salle de rédaction. Pour revenir un jour je l'espérait, lorsque mon cerveau se serait totalement remit. A ce jour, je suis toujours une thérapie, mais ça valait le coup.


 

Partager : Partage

Versus Profs

Partager : Partage

Reportage : En cuisine avec Tara

 

 

Kyle (serrant les dents) : Bienvenue chers magico-spectateurs dans notre nouvelle émission culinaire, celle qui vous occupe et vous nourrit pendant le confinement. Et j’accueille avec moi Tara Wilson, professeure de Gastronomie Magique à Poudlard.
Tara : Bonjour !
Kyle (idem) : Alors Tara, que va-t-on préparer aujourd’hui ?
Tara : Eh bien, je pensais à une pizza, notamment parce que c’est sans prise de tête et… Kyle ? Tu es sûr que tu vas bien ? Je te sens un poil nerveux…
Kyle (idem) : Moi ? Mais alors là pas-du-tout ! Bah oui pourquoi je serais nerveux ? Parce que j’ai jamais appris à cuisiner ? Parce que tu as essayé de m’apprendre à faire une crème glacée et que j’ai raté deux fois ? Deux fois ! Partie dans les toilettes la crème glacée ! Dégueulasse elle était la crème glacée et complètement ratée la…
Elea : COUPEZ.
(pause)
Elea : C’est bon t’es calmé ? On peut recommencer ?
Kyle : Oui madame.
Elea : Parfait ! « En cuisine avec Tara » : 2ème prise !
Kyle (très timidement) : Donc aujourd’hui une pizza, n’est-ce pas ?
Tara : Exactement ! Vous allez voir, c’est très simple ! D’abord, préchauffez votre four à 220°C et étalez une pâte brisée dans un plat un tarte… (Bruit de vaisselle cassée)
Tara : Kyle très cher, c’était la pâte qui devait être brisée, pas le plat…
Kyle : Reparo ! Tu disais ?
Tara : Hum, oui, où en étais-je ? Maintenant, on va faire un tapis sur cette pâte.
Kyle : Accio…
Tara : AVEC DE LA SAUCE TOMATE ET DU GRUYÈRE RÂPÉ.
Kyle : ...tomates.
Tara : Notez que vous pouvez très bien utiliser du ketchup pour faire cette sauce. Il faut maintenant ajouter de la viande à votre convenance : jambon, bœuf, hippogriffe. Ou alors du thon en boîte pour pas s’embêter ! Le principe c’est d’utiliser les restes du frigo.
(Boum)
Tara : Euh… C’est quoi ça ?
Kyle : Ben, un poulet, pourquoi ?
Tara : Ah oui pourquoi pas. Mais il faudrait enlever les os d’abord. C’est un peu gros là…
Kyle : Bon, bon. Sectumsempra ! Accio os du poulet ! C’est bon, comme ça ? C’est assez fin ?
Tara : Je n’aurais jamais cru voir ça un jour… Oui, oui c’est très bien ! Après le fond et la garniture, on va maintenant s’occuper de l’assaisonnement ! Alors là, c’est complètement libre et selon vos goûts : des herbes : origans, romarins ; des oignons d’abord cuits dans une poêle, de l’ail, du piment, des olives…
(à chaque nouvel ingrédient Kyle fait « hum-hum »)
Tara : … et je parie que t’as tout mis, n’est-ce pas ?
Kyle : Ben je suis tes directives, moi !
Tara : (soupir) Pour finir, il suffit d’enfourner 20 minutes.
Kyle : 20 minutes ? Mais c’est bien trop long ! J’ai faim maintenant, moi ! C’est pas grave : je connais un sortilège pour faire cuire qui…
Tara : NOOOON !
(pause)
Elea : Eh bah finalement, c’est pas trop mauvais votre pizza ! Enfin, c’est mangeable, quoi.
Tara : Merci…
Elea : Et sinon Kyle, tu prévois de continuer l’émission avec quelle recette ?
Kyle : Aucune. J’ai fini.
Elea : Quoi ? Fini-fini ?
Kyle : Fini-fini.
Elea : Mais ça fait un reportage de 2 minutes du coup !
Kyle : Et alors ? J’ai bouffé. C’était le plus important.
Elea : Mais… Non, mais Kyle reviens ! Tara, dis quelque chose ?
Tara (très lasse) : J’aurais dû faire comme ma collègue Ellena. C’est sympa les langues étrangères, ça fait voir du pays…
Elea : Eh bien euh, j’imagine c’est la fin de notre émission, merci de nous avoir suivi chers magico-spectateurs ! Et euh… au mois prochain ?
(continue de manger puis crache)
Elea : Non en fait, c’est bien trop cramé.


Partager : Partage

Publicité - P12 Got Talent


Partager : Partage

Pause !


Il y a quelques jours, je parlais avec Galahad. Au détour de la conversation, elle m’avoue que prendre le large avait été sa meilleure décisionet qu’elle ne la regrettait pas une seule seconde. Pendant ce temps, dans ma bien-aimée salle des profs, certains de ces derniers se plaignaient du nombre de devoirs. Artus a dû un jour corriger pas moins de trente devoirs. Le lendemain matin, il en avait déjà une douzaine qui l’attendaient au réveil. Même moi, humble professeur d’Étude des Runes, je reçois un devoir plusieurs fois par semaine. C’est le confinement bien entendu ; les gens s’ennuient et n’ont plus que leurs journées entières à passer sur P12. Mais c’est pourquoi, je viens vous le dire : il est temps de prendre une pause.

Alors même qu’Opale lançait le sondage sur « le future de Poudlard12 », tous les membres du site, chacun de leur côté, entraient en confinement. Alors même qu’on pensait à quoi point ça allait mal, à quel point le site perdait de son attrait et de son activité, soudainement, il s’est mis à en déborder : des nouveaux arrivants en masse et un flot de messages par jour. Même moi, humble doyen avec un personnage trop jeune, j’ai repris le rp. Et je tiens pas trop mal le rythme. Mais ce n’est pas pour ça que tout va bien. En fait, c’est même la cause de pourquoi ça va mal.

On l’a découvert petit à petit. L’effet pervers du confinement. Que notre hyperactivité soit de faire des gâteaux toute la journée, d’apprendre une nouvelle langue ou de mener vingt rpgs de front sur un forum Harry Potter, on a peur de « ne rien faire ». On a peur de lâcher prise. Peur de passer la journée sous sa couette à dessiner des bonhommes bâtons. Peur de n’être pas en train de lire un livre très édifiant, d’étendre sa culture, de se découvrir une passion. À force de répéter que le confinement est une chance pour « se retrouver avec soi-même », on stresse de ne pas être en train de la saisir. À force de répéter que le confinement est le moment idéal pour « s’accorder du temps pour ses passions », on stresse de ne pas être en train de l’utiliser. Le mois dernier, on vous trouvait des idées pour s’occuper et pour se motiver à bosser. Un mois plus tard, nous venons vous proposer un moyen de faire une pause.

Mais quel rapport avec P12me diriez-vous ? Exactement le même rapport qu’avec le reste de notre vie confinée. On était pas loin du 15 quand moi, humble rédacteur, je me suis rendu compte (avec horreur) que mes articles pour la Gazette étaient inexistants. Non pas que je ne les avais pas commencés (j’ai tendance à procrastiner un peu, beaucoup, pour être honnête) : je n’avais pas même commencé à chercher des idées. Mon reportage, le premier article sur lequel je me penche d’habitude, celui qui m’amuse le plus, n’avait pas même de thème. Et la vérité, c’était que je ne voulais pas le faire. Je me disais : « Je veux prendre une pause moi-aussi. Est-ce si mal si je n’écris rien pour ce mois-ci ? »
Je vous le dis, la réponse est non. Non, ce n’est pas mal. J’ai regardé ma vie : depuis le confinement, je n’ai pas écris une ligne de mon roman. Et vous savez ce que je faisais durant le mois avant ce confinement ? J’écrivais mon roman et un chapitre de fanfic par semaine et je faisais mes devoirs et j’allais à l’orchestre et j’organisais des animations dans le professorat. Et aujourd’hui ? Rien. Et j’ai peur et je stresse et je m’en sens mal et je culpabilise.

Prendre une pause, c’est prendre du recul. C’est se fixer des limites. En terme d’horaires par exemple : je ne me connecte plus après 21h ou pas avant d’avoir d’abord mangé et pris ma douche. En terme de quantité, aussi : je ne me connecte qu’un jour sur deux, que pour faire cette chose en particulier – et demain je ferai celle-là. Ces limites ce sont des petites pauses. On peut aussi en prendre des franches, des grosses : je ne me connecte plus pendant deux semaines. Aucune n’est meilleure que l’autre, mais aucune n’est honteuse. Toutes deux posent des limites et c’est là le plus important. Les limites redonnent du sens. Si vous ne vous connectez plus que pour répondre à un rp ou que pendant 3h, vous aurez envie d’y prendre le maximum de plaisir. Un drama ? Est-ce vraiment la peine de s’y jeter alors que vous n’avez plus que 20min sur P12 aujourd’hui et qu’on vous a proposé une magico sur le tchat ? Un mp médisant ? Est-ce vraiment la peine d’y répondre alors que vous vous apprêtez à vous déconnecter pour un jour entier ? Quand vous vous reconnecterez et que n’y aurez pas répondu, vous l’aurez déjà oublié et il ne pourra plus vous faire de mal. Un rappel parce que vous n’avez pas encore lancé une anim que vous aviez annoncée ? Si vous n’en avez plus envie, vous n’en avez plus envie et rien ne vous oblige à la faire quand même.

Mettez des limites. Prenez des pauses. Donnez du sens à votre venue sur P12. Le reste de votre journée n’en sera que meilleur.


Partager : Partage

L'horoscope de Trelawney

Partager : Partage

L'art de la procrastination


Pour la plupart, confinement est synonyme de temps libre. Beaucoup de temps libre. Si certains savent l'utiliser à bon escient, pour d'autres plus ils en ont, moins ils sont productifs. Tout est bon pour retarder le moment de bosser, étudier ou encore faire ses corvées. C'est pourquoi on vous propose une compilation de toutes ces petites choses, souvent inutiles et très chronophages, parfois inavouables, que les chroniqueurs font pour procrastiner. N'hésitez pas à nous partager vos propres activités de procrastination dans les commentaires !



Sortir se poser sur un transat sous prétexte de réfléchir à des idées avant de se remettre à être productif.ve, mais en réalité, c'est juste pour somnoler en écoutant de la musique.

Ouvrir pinterest (application du démon) et scroller en oubliant ce qu'on était censé.e faire à la base (fonctionne avec toute autre activité chronophage comme youtube ou les réseaux sociaux).

Se mettre à sa fenêtre en pleine nuit et regarder les étoiles quand on a la flemme de dormir.

Ouvrir Tik Tok dès qu'on fait une petite pause ou avant de dormir, mais finir par y rester très longtemps, surtout quand on tombe sur des vidéos de chats.

Se dire qu'on va jouer une ou deux heures pour se motiver, et au final passer le double, voir le triple de temps sur Assassin's creed, les Sims ou bien Animal Crossing.

Bricoler un arbre à chat, un distributeur de croquettes ou des jouets pour sa bestiole avec des matériaux de récupération.

Construire une forteresse avec des meubles, des coussins et des couvertures.

Faire une sieste... toute l'après-midi.

Suivre des tutoriaux DIY et être frustré.e par le résultat qui est à des années lumière de ce qui est montré dans la vidéo.

Jouer à Cookie Clicker et passer de longues minutes à cliquer sur un bouton pour la satisfaction de voir ses stats grimper, même si ça ne sert strictement à rien.

Réactualiser en boucle une page dans l'attente de nouveaux messages ou commentaires.

Stalker les membres connectés sur la Carte du maraudeur.

Se torturer psychologiquement en regardant des vidéos culinaires sur Youtube.

Réfléchir au sens de la vie.

Se dire qu'on va regarder un épisode de série et finir par dévorer toute la saison d'un coup.

Chipoter à un travail sur son ordinateur et se retrouver à passer sa journée à faire des bannières d’Astronomie.

Prendre son téléphone dans son lit pour regarder ses messages sur P12 et se retrouver à explorer des recoins dont on ne connaissait même pas l’existence.

Se servir de ses devoirs comme prétexte pour ne pas faire les autres trucs qui encombrent sa to-do list.

Regarder la liste de ses tâches et se dire « Mouais... Bof, c’est pas si urgent, je ferai ça plus tard. »

Commenter la Gazette et la partager avec tous ses amis pour ne pas travailler... Quoi ?


Partager : Partage

Rédacteurs d'un jour

Chers Moldus, depuis bientôt un mois vous voilà contraints à rester chez vous. Vous vous ennuyez et vous apprêtez (peut-être même l'êtes-vous déjà) à devenir fous en ne voyant plus que les quatre murs de votre chambre. D'autant plus lorsque la météo semble vous tirer la langue.

La Promotion Beedle le Barde vous comprend et a décidé de mettre un terme à votre enfermement en vous proposant de nouvelles activités pour le moins insolites.

Il ne vous suffit que de prendre la première et la dernière lettre de votre prénom pour obtenir une action à réaliser durant votre confinement.


Le logo d'en-tête est de Jessica Wonders. L'introduction est d'Erskine Blane. Les activités proposées sont de Jessica Wonders, Erskine Blane, Bastien Morholt, Yeji, Solenehab, Ellana Spleen, Clairet, Joplin Romney.

Partager : Partage

Publicité - L'Apothicaire


Partager : Partage

© 2009-2019 Poudlard12.com :: Propulsé par Dotclear