La Gazette du Sorcier - Edition Poudlard12

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Dimanche 5 avril 2020

Éditorial

 

Nougat Neansang
Actus • Vie de château • Billets d'humeur • Mots du personnel
 

 

Le tournoi du Dragon continue
Rédigé par Marc Potter et illustré par Celty Roze  

Tel est pris qui croyait prendre
Rédigé par Kyle Gallerion et illustré par Sukyana Singh  

Les nouveautés du Hall d'entrée
Rédigé par Clarissa Nebulosa et illustré par Alaska Gump  

Confinement : mode d'emploi
Rédigé par Alaska Gump et illustré par Romane Slater  

C'est qu'un jeu
Rédigé par Kyle Gallerion et illustré par Alaska Gump  

Nouvelles de nos confinés
Rédigé et illustré par Alaska Gump  

La minute du CA
Rédigé et illustré par Le conseil d'administration  

Publicité - Ilvermorny
Illustré par Elea Loohest  

 

Praline Longue langue
Enquêtes • Rumeurs • Portraits • Reportages
 

 

Bienvenue au club !
Rédigé par Kyle Gallerion et illustré par Sukyana Singh

Regard sur la dragonologie
Rédigé par Marc Potter et illustré par Elea Loohest

Reportage : La Valise qui rend fou
Rédigé par Kyle Gallerion et illustré par Elea Loohest

Affiche - Erskine Blane
Illustré par Sukyana Singh

J'ai écrit le nouvel rpg d'Adrian Mander
Rédigé par Kyle Gallerion et illustré par Aaliya Whitewood

Portraits Pédouziens
Rédigé par l'équipe et illustré par Alaska Gump

Chouette bleue
Rédigé et illustré par Elea Loohest

Publicité - Permis de marcher
Illustré par Alaska Gump

 

Boîte à flemme
Jeux • Psychologie • Conseils • Détente
 

 

Psychologie sorcière
Rédigé par Dr Pauline Et Mr Hectar et illustré par Elea Loohest

Le Cabinet improvisé de Tonton Papyrus
Rédigé par Marc Potter et illustré par Romane Slater

Psychotest
Rédigé par Kyle Gallerion et illustré par Elea Loohest

Jeu
Rédigé et illustré par Elea Loohest

Publicité - Monopoli version sorciers
Illustré par Katalina Rosebury

 

http://gazette.poudlard12.com/public/0Sceaux_2019/Equipe.png http://gazette.poudlard12.com/public/0Sceaux_2019/Elea_Loohest.png

Partager : Partage

samedi 4 avril 2020

Le Tournoi du Dragon continue

gazette.poudlard12.com/public/Celty/173/Le-Tournoi-du-Dragon-continue.gif


Le 13 mars, la ministre de la magie annonçait ses décisions face au virus moldu, le coronavirus. Les employé(e)s du ministère à l’étranger ont été rapatriés, les frontières de Grande-Bretagne fermées, et même l’école de magie Poudlard a dû fermer ses portes. Malheureusement pour les étudiants anglais, le Tournoi du Dragon a été suspendu pour une durée indéterminée. Seulement, quelques « vidéoconférences » – comme le disent les Moldus – par le biais de poudre de cheminette, des contacts ainsi qu’une coalition entre les ministères britannique et américain sont vite venus à bout de cette dernière mesure.
Il a fallu trouver un moyen pour transporter la délégation de Poudlard dans le nouveau monde. Le réseau de cheminées étant soumis aux charmes de protection d’Ilvermorny, les têtes blondes sont parties à l’aide de portoloins. C’est ainsi que les jeunes sorciers et sorcières se sont rendus dans ce lieu magique sur le mont Greylock en ce mois d’avril !

Les adolescents ont bien été accueillis selon nos sources. Diverses activités leur sont d’ailleurs proposées actuellement, comme un tournoi de duels, un débat sur l’école, des réflexions sur l’Amérique, une visite de lieux, des devinettes sur des personnages, une pièce à Broadway sur Salem...
Des mesures d’hygiène ont tout de même été instaurées :

  • Les fossiles professeurs âgés ont été renvoyés chez eux.
  • Le sort Tergeo a été enseigné à toutes les personnes présentes au château.
  • Les distances de sécurité sont constamment contrôlées. Toute personne ne les respectant pas sera immédiatement considérée comme dangereuse et expulsée d’Ilvermorny.

Et vous, fidèles lecteurs et lectrices, que pensez-vous de ce Tournoi en période de pandémie ? Est-ce là une passion pour l’enseignement et le divertissement de la jeunesse, ou bien une mutinerie intercontinentale ? Nous attendons vos hiboux (enfin vos commentaires mais ça fait moins magique...) !


gazette.poudlard12.com/public/0Sceaux_2019/Marc_Potter.png gazette.poudlard12.com/public/0Sceaux_2019/Celty_Roze.png

Partager : Partage

Tel est pris qui croyait prendre

 

Mi-mars, le confinement commence et avec lui, l’annulation de tous mes « rendez-vous » : rendez-vous chez le docteur le 31 mars, épreuve du CAPES le 1er avril… Attendez voir : rien à faire autour du 1er avril ? Mais quelle opportunité ! Je vais donc faire un poisson d’avril à mes chers collègues du professorat !

Le « week-end de démissions ». Au milieu de ma crise de nerf, je me rends compte que je tiens l’excuse la plus crédible pour ma prise de pouvoir : Bianca ne peut plus gérer le Pôle École seule, il faut qu’on me délègue tout pouvoir sur les professeurs.

La blague commence à se mettre en place, j’envoie un mp récapitulatif à Artus pour qu’il sache quoi faire le jour J. Au programme : une tyrannie (la mienne), des cours à écrire en une journée, des rétrogradations voire des changements de matière. Ils ne vont rien voir venir, ça va être très drôle !

26 mars : Remi revient, quelle agréable surprise ! Et aussitôt elle m’envoie un mp : c’est la 2ème année de suite qu’elle ne fera rien pour le 1er avril et cela la frustre beaucoup. Mais comment organiser un poisson d’avril du professorat s’il y a déjà un poisson d’avril pour le professorat ? N’est-ce pas un peu trop ? L’idée de Remi m’inspire : un changement de nom pour les matières c’est facile à faire et assez discret.

30 mars : Zack veut être Stéphane Bern de « Secrets d’Histoire ». En tant qu’historien, je refuse toute autre possibilité. Aussitôt, tout le monde s’y met et veut un titre d’émission pour sa matière. Mais cela ne s’arrête pas là ! Achyl (responsable de la moitié de nos bannières et probablement d’autres affaires de contrebande bien que je ne me sois pas encore penché sur le sujet) commence à nous faire des avatars. Et quant à Artus, il propose carrément de nous changer de pseudos ! Cette journée s’annonce décidément très mouvementée…

Le premier piège se referme. Je ne parle pas de celui où à la première tentative de connexion, l’on découvre que « Kyle Gallerion » n’existe pas, mais celui où on s’apprête à lancer ses premières farces de la journée. J’avais une réserve de bombabouses : mais déjà que les avatars d’Achyl ne sont que pour une journée, si en plus, on se bombabouse mutuellement… ! Tant pis, je me procure une réserve de savons sauteurs. Mais wait. « Artus Myrtle » n’existe pas. Zut ! Mais quel est son pseudo déjà ? Raphaël de Castablanca ? Casablanca ? Et la particule, elle prend une majuscule ? Par contre, je sais qu’il y a désormais Stéphane Bern dans le château. Mais, c’est bien Zack que je vise, hein ? Je ne voudrais pas taper la gentille Remi…

Le deuxième piège se referme. Depuis ce matin, Jamy, Nagui, Cordula et bien d’autres ont envahi le Grand Escalier. Et ma tyrannie ? Rien à faire. Avec tout le sérieux dont je suis capable, je les menace de tous les virer s’ils ne font pas le mini-cours que je leur ai demandé ! Et que font-ils ? Fleurissent sur le topic des cours plus délirants les uns que les autres. Mention spéciale au Da Vinci Code (qui a tout trouvé ?), le cours sur comment apprendre des paroles (avec Nagui) et le cours ma-rétine-est-pétée avec Cordula. Je repasserai donc, avec mon « inspection surprise ». Surtout que, le coup des profs déplacés entre les matières n’a pas eu lieu car je n’avais pas le cœur à briser tous ces beaux personnages.

Un nouveau piège ?! En milieu de journée, Bianca débarque sur le tchat, toute affolée ; elle veut me parler « en urgence ». Déjà, ça sent le soufre. Et quelle est cette urgence, me demandez-vous, dressés sur votre siège à cause de l’impatience ? Eh bien, semblerait-il, le changement de nom des matières a provoqué le bug du Grand Escalier. M’accuser d’une boulette un 1er avril, c’est très suspect. Mais ça marche à demi. Que croyez-vous ? Sous les airs durs de Ragnar se cache le petit cœur d’un lapinou qui a peur de commettre des bêtises.

Enfin, le dernier piège ! Vous vous rappelez les mini-cours ? Ceux qui, supposément, faisaient partie d’une inspection générale du professorat de ma part ? Faisant leur travail sérieusement (hum !) les profs ont donc accompagné leurs « cours » de devoirs. Et qu’avez-vous fait, vous, les élèves ? Vous les avez fait. Le devoir du Professeur Chen alias Estelle Denis alias Julie Lang ? Il a été fait. Le message en Morse demandé par Sophie Neveu alias Romane Slater ? Fait aussi. J’ignore lequel d’entre vous petits enquiquineurs a eu l’idée de faire ces devoirs, mais sachez bien ceci : vous nous avez donné une crise de fou rire et maintenant, il faut qu’on réfléchisse à comment vous récompenser !

La journée du 1er avril s’est achevée aussi follement qu’elle avait commencé. J’ai voulu me croire les jumeaux Weasley du professorat et je m’en suis retrouvé être sa Dolorès Ombrage. Et vous savez quoi ? Je n’ai pas une once de regret. Ça a été la journée la plus amusante journée de ces derniers mois et je pense qu’on peut en retenir une leçon, à propos de P12 et de ses P12iens : tel est pris (d’amusement) qui croyait prendre (d’amusement) !

 

Partager : Partage

Les nouveautés du Hall d'entrée

 

Partager : Partage

Confinement : Mode d'emploi


A l’heure où cet article est écrit, le confinement est prolongé jusqu’au 15 avril. Et ça fait déjà un petit moment qu’on est enfermés. Alors du coup, je te propose quelques petites activités pour t’occuper durant cette période un peu compliquée. Tu m’en diras des nouvelles.



► Faire du sport. Il n’y a pas forcément besoin d’un terrain de foot, d’un panier de basket ou d’une piscine pour faire du sport. En fait, tu peux même en faire assez facilement chez toi, sans bouger de ta cuisine. Enfin, pour plus de sécurité éloigne toi tout de même de ton four, on ne sait jamais. On voit un peu partout, enfin, personnellement je le vois un peu partout, des gens se mettre au sport, qu’ils soient habitués ou débutants, pour perdre du poids, pour garder la forme ou juste pour passer le temps. Mais un conseil : ne force pas trop et écoute ton corps.

► Répondre à ce RPG vieux de trois mois / Passer son examen. Ben oui, Poudlard12 est encore ouvert, lui. Pas comme ton école que tu regrettes et dont la fermeture t’a plongé dans un profond désespoir… Bof. Et si c’était le bon moment de te replonger dans l’écriture de ta pensine oubliée depuis 2014 ? Oh et puis ce RPG que t’avais commencé il y a plusieurs mois, tu auras enfin le temps de t’y remettre, au plus grand plaisir de ton compagnon de RPG. Pareil pour ton année scolaire sur le site. Ça fait trois ans que tu es inscrit et que tu as toujours ce « 1ère année » accroché à ton profil, te hantant comme un boulet. Tu sais ce qu’il te reste à faire pour arrêter d’avoir honte et enfin passer en deuxième année, parce que bon, on sait que les choses sérieuses commencent à partir de la deuxième année.

► Réfléchir sur ta vie et te rendre compte que t’as tout raté. Pire : t’es un raté. C’est le temps des remises en question. Tu es peut-être au chômage partiel ou en télétravail et c’est là que tu vas comprendre que ce boulot n’est pas fait pour toi. Que tu aurais dû t’écouter plus tôt. Ou ne jamais écouter tes parents ou cette conseillère d’orientation tiens. C'est l'heure de la reconversion !

► Aller se promen… T’as un balcon ?

► Appeler ta famille. Oui, même simplement pour leur dire que tu es toujours vivant, que non tu n’oublies pas de boire assez d’eau par jour, que oui tu manges à ta faim et pas que des pâtes parce que de toute façon il n’y en avait plus au magasin… Bref, appelle ta famille, ça leur fera plaisir. Et puis si t’habites loin, tu auras les nouvelles de tout le quartier et ça te donnera l’impression de voyager un peu, et ça c’est cool.

► Faire du ménage. Ça fait quelques temps que tu éternues beaucoup, que tu tousses à chaque déplacement de ta couette et pour cause ! Tu as vu cette tonne de poussières sous ton lit ? N’hésites pas à laver tes draps, serviettes, et tout ce que tu trouves sous la main. Profite en pour installer des habitudes de ménage, parce qu’un intérieur propre et rangé aide quand même son propriétaire à être bien et ce n’est pas négligeable. Passe le balai ou l’aspirateur, fais ta vaisselle avant qu’elle ne s’accumule… Deviens un véritable petit elfe de maison et récure tes toilettes !

► Faire des expérimentations capillaires. De toute façon, tu ne vas pas sortir de sitôt alors si tu veux te faire une frange, te raser complètement le crâne, tenter une nouvelle coloration ou juste te couper les cheveux toi même… Vas-y ! Par contre, on veut bien les photos, surtout si c’est raté.



Bien sûr, ce ne sont que des idées et rien ne t’oblige à les faire. Oui, même si la moitié de ton entourage s’est mis au sport, tu n’es pas obligé d’en faire si tu n’en as pas envie, ne commence pas à culpabiliser pour ça, parce qu’il y a des choses bien pires. Et puis si tu veux, tu peux toujours partager ce que tu fais pendant le confinement.

Bref, peut-être que ça ne sera pas si mal de rester chez toi.


http://gazette.poudlard12.com/public/0Sceaux_2019/alaskabadge.png http://gazette.poudlard12.com/public/0Sceaux_2019/Romane_Slater.png

Partager : Partage

C'est qu'un jeu

http://gazette.poudlard12.com/public/Alaska/Avril_2020/C_est_qu_un_jeu.png


Combien de fois l’a-t-on entendue, cette phrase ? Et combien plus pour nous renvoyer à notre prétendue immaturité ou incapacité à nous remettre en question ? Combien de fois va-t-on encore l’entendre en ces temps de crise sur P12 ?

Les dessins animés sont le pire danger, la peste et le choléra (voire le coronavirus en prime) pour nos enfants, nos générations futures – clament sans relâche psychologues snobs et parents stressés. La raison en est que les études menées sur le sujet ont parfaitement mis en évidence le fait que le cerveau des jeunes humaines ne fait pas la différence entre la réalité et ce qu’il se passe à la TV. Allons plus loin; pour ceux d’entre nous qui avons lu Harry Potter dans notre enfance, nous n’avons jamais voulu y croire. Nous y avions cru. Tant que nous lisions, c’était réel pour nous. Souvenons-nous de la mort de Sirius, de la mort de Dumbledore, de celle de Dobby ; est-ce que vraiment nous avions pu retenir nos larmes ou reposer le livre comme si de rien n’était avant d’aller joyeusement courir dans les champs ? Personnellement, je n’ai pas honte à l’avouer : plus d’une fois que j'étais plus jeune, je devais interrompre ma lecture pour me donner le temps de faire le deuil d’un personnage fictif.

Mais ces parents, ces adultes je-sais-tout, qui pensent que de cette non-distinction entre la réalité et la fiction est nécessairement source de perversité ou, du moins, d’erreurs et de mauvaise éducation pour les plus jeunes, oublient bien souvent qu’il avait suffit d’un Werther fictif pour pousser aux suicides des dizaines de romantiques réels. Bien plus : de récentes études ont montré que les adultes ont aussi un problème dans leur rapport avec la fiction. Bien sûr qu’eux, ils font la distinction entre des faits réels et des faits fictifs. Mais pas leurs émotions. Ces foutues émotions, n’est-ce pas ? Eh bien oui : elles réagissent pareillement devant la rupture d’un couple d’amis ou devant celle d’un couple de personnages de notre série préférée. Même ressenti, mêmes émotions. Même souvenir dans notre cerveau…

Nous nous échauffons vite sur P12. Ces derniers temps, encore plus rapidement, semble-t-il. Et dans ces débats échauffés, il en faut toujours un ou une pour s’écrier « Mais c’est qu’un jeu ! ». C’est l’argument ultime pour faire taire l’autre partie, ça. C’est qu’un jeu : arrête de t’énerver pour savoir si on te rend justice, c’est pas une vraie justice de toute façon. C’est qu’un jeu : pourquoi ça t’affecte autant que je dise que ton animation est pourrie ? Elle n’a aucun impact sur le monde réel alors on s’en fiche, non ? C’est qu’un jeu : ne fais pas autant ta chochotte avec ton personne RPGique, il n’existe pas, qu’est-ce que ça peut te faire que mon personnage vienne de l’humilier ? C’est qu’un jeu : évidemment que je rigole, quand je t’insulte, puisque c’est qu’un jeu !

Que disais-je ? Ah, oui : même émotion. Ce n’est pas une vraie justice, mais je n’aime pas qu’on me pense comme un bourreau. Mon animation n’a pas d’impact en dehors de P12, mais j’y ai passé des heures de ma vraie vie et je n’aime pas qu’on dévalorise ces heures de vrai travail juste par "goût" (ou pire : objectivité). Mon personnage RPGique n’est pas moi, mais il est le pantin, la chaussette dans laquelle je me glisse pour me faire ressentir des aventures et de nouvelles émotions – et je n’aime pas celle d’être humilié.e. Tu as beau rigoler parce que ce n’est pas réel, l’exclusion que je ressens, l’impression d’être jugé.e sur mon caractère par toute une société, cette boule au ventre dès que je vois ton pseudo, ces heures à pleurer parce que j’ai beau me remettre en question, il n’y a rien, strictement rien que je fasse qui me confirme que j'ai de nouveau mérité le respect, ça, c’est réel.

Mon ami.e, écoute-moi, maintenant. Ce n’est qu’un jeu : celle.ux qui te le disent pour te reprocher d’être toi ne mérite ni ton temps, ni la réalité de tes vraies émotions. Ce n’est qu’un jeu : n’aie pas peur d’être proche de ton personnage IG, de lui donner les traits que tu voudrais avoir – ou au contraire – ceux que tu ne voudrais pas avoir, parce que le seul risque que tu y trouveras, ce sera celui de te trouver toi-même. N’aies pas honte de ce que tu fais, des projets que tu lances, des animations que tu mets des heures à installer ; n’aies pas honte d’avoir donné de ton vrai temps s’il t’a procuré en retour un vrai amusement et si les participants à ton animation auront éprouvé une vraie joie à y prendre part. N’aies pas peur de faire les choses en vain. « Ce n’est qu’un jeu », en fait, ça veut dire "tu ne peux pas échouer". Tu peux te tromper, faire un flop au lieu d’un top, critiquer sans savoir, mais tu ne peux pas échouer. Nous ne pouvons pas échouer. Si tu as critiqué sans savoir, alors tu peux trouver une solution pour aider la personne que tu as critiquée. Si tu as fais un flop dans ton animation, alors tu peux trouver un autre thème et demander aux autres de t’aider à améliorer le concept.

Au premier mai, que me rapportera cet article ? Plus personne ne le lira puisqu’il ne fera plus partie de l’édition actuelle et quel non-P12ien viendra le lire et le trouver assez bon pour vouloir le publier dans une vraie revue ? Parce qu’au lieu de ce faux article, j’aurai pu écrire un vrai article scientifique (comme je suis bientôt censé le faire) pour une vraie revue. J’ai donc écrit en vain. J’ai donc écrit pour un jeu seulement. Donc j’ai écrit pour remonter le moral à des étrangers et pourtant des amis, pour calmer mes nerfs devant cette tornade qui s’abat sur P12, pour entraîner mon style parce que j’aime écrire, pour apporter ma pierre à l’édifice de ce château éthéré. Ce n’est qu’un jeu : le seul échec que je peux rencontrer, c’est celui d’échouer à obtenir ces émotions positives qu’il est censé m’apporter. Et ça n'a pas été le cas.


http://gazette.poudlard12.com/public/0Sceaux_2019/Kyle_Gallerion.png http://gazette.poudlard12.com/public/0Sceaux_2019/Alaska_Gump.png

Partager : Partage

Nouvelles de nos confinés

Partager : Partage

La minute du CA

Chères sorcières, chers sorciers,

Nous sommes au regret de vous annoncer la démission de membres imminents de la communauté sorcière. C’est avec une grande stupeur que les élèves du collège Poudlard ont découvert la disparition de Carrie Ligan, Galahad Scamander et Jawn durant une belle journée du mois de Mars. La gardienne des lieux, Ellana Spleen, aurait même été la dernière à apercevoir la directrice en faisant un footing matinal, tandis qu’une élève de Serdaigle, Mirabelle Boutondore avait aperçu M. Scamander lorsqu’elle avait voulu lui poser des questions sur les grenouilles. Tandis que la Grande Architecte Jawn aurait étrangement disparu devant un mur du septième étage, certains élèves disent qu’elle s’amusait à tourner en rond devant en tentant d’ouvrir une porte depuis des années (folie quand tu nous tiens).

L’ensemble du bureau ministériel souhaite rassurer les élèves et les parents : Tout est sous contrôle ! Dorénavant, le ministère sera chargé de la mise en place des programmes au collège Poudlard et prendra ses quartiers dans le château. Notre ministre, Opale Tal Moundine, tiendra les rennes durant les prochains mois. Tous les cours sont naturellement maintenus et les examens se dérouleront comme à l’accoutumée. Nous remercions tout le personnel de Poudlard pour leur sérieux ainsi que leur aide. Madame Bianca Gordon, seule rescapée du trio reste naturellement en fonction pour votre plus grand plaisir. Nous vous souhaitons à tous une excellente fin d’année au sein du collège Poudlard.

Ministre adjoint G secret : Le phénix prend son envol, je répète le phénix prend son envol.
Ministre O secrète : héhé
Ministre adjoint secret A : C’est-à-dire ?
Ministre adjoint G secret : Bah, le phénix est parti et ne va pas renaître !
Ministre adjoint secret A : C’est-à-dire ?
Ministre adjoint G secret : Faut tout t’expliquer à toi =°
Ministre O secrète : C’est-à-dire que notre plan pour prendre le contrôle de Poudlard a fonctionné.
Ministre adjoint secret A : Aaaah !
Ministre adjoint G secret : Il en reste encore une…mais il paraît que les escaliers sont très glissants au château en ce moment
Ministre O secrète : Parfait, c’est à ton tour de briller Art… A. Bonne chance !
Ministre adjoint secret A : C’est-à-dire ?
Ministre adjoint G secret : Laisse je m’en occupe, c’est l’heure du du du du du du du du duel !

Partager : Partage

Publicité - Ilvermorny

Partager : Partage

Bienvenue au club !

 

Ceux qui étaient déjà là se souviennent du tonitruant enthousiasme qui a suivi la création des clubs. Mais où est passé cet enthousiasme aujourd’hui ? Les clubs sont peu nombreux et il s’en ferme presque tous les jours. Pour vous lecteurs assidus, la Gazette a mené l’enquête et elle a interrogé Clémentine Smith, administratrice du club Z’animaux; Galahad Scamander; Bastien Morholt du club de la Bibliothèque; Aileen Verran du club de la Colonie ; Pömme du club CRAPAUD; Matoutou du club Disneyland et Draconimus du club des Mordus de Série

 

 

Pourquoi avez-vous voulu être administrateur.rice de club ?

Clémentine : Alyne m'a proposé ce rôle, et j'ai accepté avec enthousiasme. Je ne voulais pas que le club ferme ses portes, ç'aurait été dommage. Et puis, il y a beaucoup de choses à faire dedans, même si il n'y a plus beaucoup d'activité…
Aileen : Il fut un temps sombre et que j'aimerais oublier où j'ai assisté à la naissance de ce club, en tant que simple joueuse. Du coup, en revenant sur le site, j'ai vu qu'il était toujours là et j'ai voulu participer à sa reconstruction, c'est aussi simple que ça !
Pömme : Je n'ai pas voulu, on m'y a forcé. J'ai été élue par mes pairs.
Matoutou : J'aimais bien le fait de devoir gérer une sorte de mini-section sur un thème que j'adore, et puis cela allait être mes premières "responsabilités" sur le site, et j'avais beaucoup de temps libre et d'idées, alors j'ai foncé.
Galahad : Pour tenter de lui insuffler un peu de vie !

Pour vous, à quoi servent les clubs ? Quelle(s) activité(s) permettent-ils de faire contrairement aux autres parties du site ?

Clémentine : On est "entre passionnés", en tout cas c'était le cas pour le Club Z'animaux. Les membres aiment les animaux, alors on partage notre passion avec plusieurs jeux et RPG, pour s'amuser tout en restant dans un thème précis.
Galahad : Un club permet de se sentir en plus petit comité pour échanger librement. Dans le club de la bibliothèque, on publie parfois nos écrits, on parle de littérature et on se lance des défis. On a aussi la possibilité d'organiser des petits jeux moins formels que dans les bureaux de la bibliothèque ou le monde moldu, par exemple.
Aileen : Je ne sais pas s'ils peuvent permettre de faire des choses supplémentaires, mais ils permettent au moins de discuter et de s'amuser avec des personnes qui aiment la même chose que nous. Donc je dirais qu'ils servent à se divertir encore un peu plus, c'est une partie un peu à part du site !
Matoutou : Un club, ça permet de rencontrer des personnes qui ont une passion commune avec toi et de partager cette passion avec eux autrement que via un topic perdu au milieu des topics du MoMo. Ils permettent d'entrer plus en profondeur dans cet autre univers.

Quel(s) genre(s) d'animation avez-vous essayé/essayez-vous de mettre en place dans votre club ?

Galahad : On a eu pas mal d'activité avec le NaNoWriMo, on lance quelques discussions et des auteurs lancent des appels à l'aide. C'est encore un peu timide pour l'instant, mais je ne désespère pas.
Bastien : Plutôt des trucs faciles : des petits jeux ou des défis.
Aileen : J'ai déjà fait une animation en avril dernier consistant à réaliser des défis en tous genres dans le club et sur l'ensemble du site, qui n'a pas récolté nombreuses participations mais qui a été plutôt sympa quand même ! J'avais aussi essayé de mettre en place une animation via IRC quand on avait pas mal de gens actifs, mais c'est très vite retombé car trop peu de participants…
Matoutou : Beaucoup de jeux dedans sont des variantes des jeux existants déjà dans le reste du château.
Pömme : Il n'y a pas d'animation dans notre club, c'est un club de vieux. Mais un thé dansant devrait être organisé prochainement. À la fin du COVID (faudrait pas qu'on perde tous les membres en une seule soirée).

Selon votre expérience, qu'est-ce qui marche bien ? Marche pas ?

Galahad : L'entraide fonctionne bien. Galérer sur les mêmes trucs, ça rapproche.
Bastien : J'ai jamais eu trop de chance dans mes clubs haha. En vrai, tout peut marcher, ça dépend un peu du club, du moment, des membres,...
Aileen : Tout dépend du sujet du club je pense, je sais qu'à la Colonie, les jeux marchent peu car peu de membres actifs, ça peut un peu tourner en rond, mais on a quelques lieux de rp dans la peau d'un demi-dieu qui fonctionnent et qui attirent plus !
Matoutou : Les RPGs étaient généralement peu suivis, mais le club n'était pas focus sur ça. Je pense qu'un nouveau membre sera plus actif s'il trouve un club actif. Un club est très rapidement dans un cercle vertueux ou vicieux. Il est également intéressant d'avoir un noyau de personnes toujours motivées à participer à n'importe quelle animation et/ou jeu du club !

À votre avis, qu'est-ce qui fait que les clubs deviennent peu nombreux
et peu actifs ?

Clémentine : Je pense que beaucoup d'administrateurs (pas tous) ont laissé tomber, et les topics sont peu à peu oubliés. Peut-être qu'ils ne trouvent pas le temps, ou oublient de le prendre. Peut-être n'ont-ils pas d'idées pour faire revenir le club en activité. En tout cas, ce n'est pas les volontaires pour participer qui manquent !
Galahad :Les clubs sont de petits recoins dans lesquels il arrive d'oublier de mettre les pieds, malheureusement. J'imagine que les élèves et les adultes ont d'autres occupations qui accaparent leur temps et un choix doit s'effectuer.
Bastien : Ils ne sont pas assez mis en valeur, au fin fond du Grand escalier. Et en plus, on en parle presque nulle part donc c'est pas facile pour un nouveau de les remarquer notamment.
Pömme : La multiplication. Trop d'endroits, trop d'anim', trop de mouvement. Même si on aimerait vraiment passer nos journées au château, ça n'est pas toujours possible. Ceci dit c'est le moment de lancer les anim', on est tous confinés derrière nos claviers.
Matoutou : Il ne faut pas oublier que les personnes administratrices des clubs ne font pas partie du personnel (du moins pas en tant qu'admin du club), elles n'ont pas de salaire, ne sont pas suivies. Ce qui fait qu'elles doivent être deux fois plus motivées qu'un veilleur, et qu'en cas de démotivation, il n'y a personne pour la secouer ni forcément de personnes pour la remplacer.

Avez-vous une idée de ce qui pourrait rendre les clubs attrayants à nouveau ? Ou comment leur donner une meilleure place au sein du site ?

Clémentine : Je ne sais pas trop. Déjà, il y a beaucoup de clubs qui ne veulent plus exister et qui se suppriment régulièrement. Pourquoi ? Allez savoir. Ce qui manque, je ne pense pas que ce soit les pédouziens qui ne veulent plus participer aux animations du Club.
Galahad : Peut-être qu'organiser davantage d'événements qui mettent en avant les clubs pourrait les booster, comme ça a été le cas avec les Zicos et The Voice.
Aileen : Peut-être avec un projet issu de la réforme des Clubs... Que diriez-vous d'un forum des clubs ? #TeasingOuPas
Bastien : J'aimais bien les idées prévues par la réforme comme faire des semaines de présentations et d'animation inter-clubs. J'espère que ça pourra se faire dans les prochains mois. ^^
Pömme : Je pense que dégager du temps est une bonne idée. Créons un espace temps !
Matoutou : Je pense que les clubs sont moins attrayants parce que les administrateurs sont souvent moins motivés ou moins actifs. Peut-être qu'un suivi des admins pourrait palier ça. Je pense aussi que des animations inter-clubs pourraient être sympathiques. Enfin, un club sera plus attrayant si chaque membre sent qu'il apporte quelque chose au club.

 

 

Alors ? Comment rendre les clubs plus attrayants et plus actifs ? Voici quelques conseils que la Gazette se permet :

Lancez-vous. Même si vous ne voulez faire un club que pour échanger des memes ou faire du rpg dans un autre univers que celui d’HP, n’hésitez pas. Un club c’est comme une mini salle commune. Aucune obligation, aucune pression.
Ne cherchez pas à être aussi actifs qu’une section normale du Grand Escalier. Peut-être que vous voulez créer un club pour tous les jeux que vous aimez, mais qui ont disparu du GE. Ou peut-être que votre club n’aura que trois sujets de discussion. À cela, nous vous disons : tant mieux ! Un club est le soir, après les cours, c’est donc le lieu où on va après avoir fait ce qu’on voulait faire dans le château. Ne cherchez donc pas l’activité à tout prix. Encore une fois : pas de pression.
Sortez de votre club. Organisez par exemple une grosse animation dans le trimestre, en lien avec une autre partie du château : faites un crossover d’univers dans le MoMa, animez un débat dans le MoMo, lancez une chasse au trésor dans la section Couloirs, élaborez un quizz…
Trouvez des gens aussi motivés que vous. Pour pouvoir ouvrir un club, il faut un nombre minimum de participants, mais ce n'est pas suffisant : entourez-vous de gens qui seront autant "admin" du club que vous. N'essayez pas de faire tout, tout.e seul.e ! Comptez sur vos ami.e.s et faites les choses ensembles.

 

 

Une idée à creuser, ce serait de récompenser le club le plus actif lors de la coupe trimestrielle en lui accordant une cagnotte (par exemple de l’argent à redistribuer entre les membres ou un avantage sur la prochaine grosse animation ou la participation du club à la mise en place de cette grosse animation etc).

Mais dans tous les cas : amusez-vous dans vos clubs secrets !


Partager : Partage

Un regard sur la Dragonologie

Partager : Partage

Reportage : La Valise qui rend fou

 

 

SCRIPT :

Kylucrux poursuivait les douze travaux qui lui avaient été ordonnés par Jules Internetus afin de prouver la valeur de P12 – ce petit site d’irréductibles sorciers qui continuaient d’offrir un espace de détente gratuite.

Intendant : Votre prochaine épreuve sera de pénétrer dans la Valise qui rend fou.
Kylucrux : Et que devrai-je y faire, dans la Valise qui rend fou ?
Intendant : Oh, c’est simple, il vous faudra obtenir une fiche éleveur qui vous permettra de passer à l’épreuve suivante.
Kylucrux : Oh, eh bien, c’est très simple en effet ! J’y vais de ce pas, attendez-moi ici, je ne serai pas très long.

(bruit de pas cirés)

Michael Bristow : Qu’est-ce que c’est ?
Kylucrux : Bonjour Michael, j’aimerais obtenir une fiche éleveur s’il te plaît.
Michael : Rencontrer les aurors ? Non, on vt’a mal dirigé. Il faut te rendre dans le MoMa.
Kylucrux : Non, ne je ne veux pas rencontrer les aurors, je veux une fiche éleveur.
Michael : Le MoMa, tu le trouveras dans la section du dessus.
Kylucrux : Je ne veux pas le MoMa, je veux une fiche éleveur !
Michael : Ah, mais ne crie pas ! En voilà des manières ! Où te crois-tu ? Bon, adresse-toi au Refuge, habitat aquatique, dernier topic à droite !
Kylucrux : Y’a pas de topic à droite. Il a dû se tromper ; essayons ce topic en face.

(barbotement)

Erskine : Qui t’a permis d’entrer dans mon bureau ?
Kylucrux : Pardon Erskine, je cherche le Refuge.
Erskine : Consulte le plan, dans la sous-section. Et referme la porte ! Quelle insolence.

(escalier montant)

Kylucrux : Ah ! « Bureau des Magizoologistes ! » ! Oh, il y a même un lien vers le tutoriel de la valise ! Voyons voir : ah voilà, refuge : sous-section de la Valise, deuxième topic sous les importants !

(escalier descendant)

Julius : C’est à quel sujet ?
Kylucrux : Ah, Julius ! Je désire obtenir une fiche éleveur, s’il te plaît !
Julius : On t’a mal adressé ! Il faut t’adresser au topic « Chez Newt ».
Kylucrux : Ici, le topic d’en-dessous ?
Julius : Non, ça c’est « Le bistrot de Newt ». Le topic « Chez Newt » je ne sais pas où ils l’ont mis. Consulte l’huissier Michael.
Kylucrux : Le-topic-chez-Newt !
Michael : Je t’ai déjà dit que le MoMa est dans la section du dessus !
Kylucrux : Mais je ne veux pas le MoMa ! Je veux-
Dakota : Allons, allons, un peu de calme. Il y a des gens qui travaillent ici. Que désire ce monsieur, mon ami ?
Michael : Oh, euh, bah, je ne sais pas Mme la Magizoologiste en chef.
Kylucrux : Je cherche le topic « Chez Newt », Dakota.
Dakota : Le topic « chez Newt », voyons, où l’ont-ils mis celui-là…
Michael : Madame la Magizoologiste en chef, la dernière que je l’ai vu, il était dans la sous-section valise, topic Important, tout en haut.
Dakota : Eh bien te voilà renseigné Kylucrux. Tu vois qu’il n’y a pas de raison de s’énerver.

(escalier montant)

Éleveuse : Alors elle a acheté un doudou coup de foudre à 15 ticketts parce qu’elle veut entraîner son Boursouflet plus souvent.
Éleveuse 2 : Elle va l’entraîner à bondir de partout ? Quelle drôle d’idée !
Éleveuse : Oh, tu la connais. Son boursouflet répond déjà à son nom, alors elle lui apprend n’importe quel tour pour épater ses petits camarades ! Et note bien, il est affamé son boursouflet…
Kylucrux : Euh, mademoiselle ?
Éleveuse : ...sa jauge de nourriture est dans le négatif depuis que les magizoologistes sont passés, comme ils ont l’habitude de le faire toutes les deux semaines.
Kylucrux : Mademoiselle !
Éleveuse : Mais tu ne vois pas que je suis occupée ? Où en étais-je ?
Éleveuse 2 : Sa jauge de nourriture.
Éleveuse : Ah oui ! Tu sais que la jauge d’une créature contient la nourriture, la forme et le bonheur. Eh bien, à force d’aller dans les terrains d’entraînement des habitats…
Kylucrux : Mademoiselle !!!
Éleveuse : Oh, par la barbe de Merlin, que les gens sont désagréables ! Que veux-tu ?
Kylucrux : Une fiche éleveur.
Éleveuse : Tu as adopté une créature ?
Kylucrux : Adopté une créature ? Non ? Éleveuse : Alors comment veux-tu obtenir une fiche éleveur si tu n’élèves pas de créature ?
Kylucrux : Et où trouverai-je comment adopter une créature ?
Éleveuse :Le Refuge.
Kylucrux : Mais j’en viens !

(toc toc)

Madame/Erskine : Il est parti déjeuner. Mais tu peux aller voir le Catalogue des créatures, demande à l’huissier.
Michael : Tu commences à m’énerver avec le MoMa !

(escalier montant)

Magizoologiste : Ce formulaire rose atteste que vous êtes bien à Poudlard12 depuis un mois.
Kylucrux : Un formulaire rose ?
Magizoologiste : Il est nécessaire pour l’obtention d’une fiche éleveur. Il faut aussi le formulaire jaune qui atteste que vous ne possédez pas déjà 3 créatures communes et 1 créature rare et le formulaire vert qui atteste vous n'avez pas de créature au stade bébé et le formulaire marron qui atteste que vous n'avez pas abandonné de créature il y a moins d'un mois. Ensuite il faudra vous rendre dans le topic chez Newt pour adopter un bébé ou alors dans le refuge pour adopter une créature abandonnée par son précédent éleveur, mais attention, elles auront des particularités !

(musique s’intensifie)

…Et attention il faudra le nourrir souvent si vous ne voulez pas que les Magicozoologistes mettent -2 à sa jauge de nourriture toutes les deux semaines et si la jauge tombe dans le négatif, alors ils mettront -1 à sa jauge de bonheur. Quant à la jauge de forme, elle baisse à chaque fois que vous allez poster dans un des terrains d’entraînements des 5 habitats. Les 5 habitats sont : l’habitat aquatique, l’habitat désertique, l’habitat souterrain, l’habitat tropical, l’habitat tempéré...
Kylucrux : ASSEZ !

(bruitage d’Obélix qui perd la tête)

 

Partager : Partage

[Récompense Club de Slug] Affiche - Erskine Blane

 https://i.ibb.co/cLnBCWx/erskine.gif

 http://gazette.poudlard12.com/public/0Sceaux_2019/Sukyana_Singh.png

Partager : Partage

J'ai écrit le nouvel RPG d'Adrian Mander !


Le dernier RPG d’intrigue d’Adrian Mander, « Another Life », est terminé. Lancé le 19 janvier dernier, ça aura été plutôt court, mais 150 messages, c’est pas mal non plus. Un petit succès, comme Adrian sait en concocter. Je suis jaloux. Moi aussi je veux faire des intrigues qui passionnent tout le château et le tient en haleine tout le long durant ! Et moi aussi je veux que mes intrigues soient si puissantes qu’elles fassent immanquablement évoluer le contexte ! C’est décidé : je vais écrire le nouvel RPG d’Adrian Mander !

D’abord, il me faut le principe. Pourquoi pas un Jeu Mortel ? Les Jeux Mortels sont une série de RPGs déconnectés entre eux et hors contexte où il tue des joueurs à chaque fois qu’il poste et préférablement, de façon la plus gore possible. Oui, mais non, j’ai eu assez de Game of Throne-isme pour le moment. Alors un épisode d’une saga ? Généralement, les épisodes tournent autour du personnage d’Adrian Mander, mais les habitants de Poudlard y sont toujours mêlés et l’histoire se déroule ainsi à travers plusieurs RPGs qui ne sont (apparemment !) pas reliés entre eux : par exemple, à la fin d’Another Life, Shannon Hartley a eu une vision annonçant la suite : « Infinite Incantatem » (déjà lancé à l’heure où ces lignes sont publiées). Ça, c’est une bonne idée les sagas : ça fidélise la clientèle. Très bien ! Je vais donc écrire la saga du « Sorcier Éternel ».

Maintenant, il me faut l’histoire de ce premier épisode. N’y passons pas trop de temps, je ne trouve pas ça très intéressant (ou même important). Voyons voir; dans Another Life, il fallait survivre à la Bête d’Alighieri et comprendre ce qu’il se passait. Dans Mortedame, il fallait survivre aux cavaliers blancs de Lavandière et comprendre ce qu’il se passait. Dans Doomsday, il fallait survivre à une pluie de météorites dans Londres et comprendre ce qu’il se passait. Hum. Je crois voir un schéma se dessiner… J’ai trouvé ! Dans mon RPG, il faudra survivre aux sphinx pourpres d'Alexandrie et comprendre ce qu’il se passe.

Il est l’heure désormais de s’attaquer au premier post. Voilà ce qui est le plus important ! Une bonne ambiance, un bon mystère, un bon départ d’aventure : c’est ça qui attire les RPGistes et Adrian Mander, par le caleçon de Merlin, qu’est-ce qu’il est bon à ce jeu-là ! Je serais inspiré de prendre exemple sur lui. Un bon premier post – pour un RPG d’Adrian Mander – se compose de plusieurs éléments. D’abord, évidemment, une bannière. Elle doit être sombre et mystérieuse. Pour ça, tout va bien, j’ai les photographes de la Gazette pour m’aider. Juste après la bannière : une citation – ou une parole. Dans ASHTAR, c’est une citation de Nietzsche; dans ENDGAME c’est une parole du Méchant, sans contexte; dans l’Augurey de Noël, c’est carrément cinq vers – et puis dans La Levée des Cendres, on n’est pas trop sûr. Ensuite, il faut un résumé du contexte, surtout lorsque le contexte n’est pas celui de Poudlard (voire d’Harry Potter), comme dans ASHTAR ou Another World ou encore celui qui était la suite directe du crossover Disney/HP (mais ces deux-là, on n’en parle pas parce qu’ils ont souillé trop d’enfances). Après ça, on peut enfin amener le RPG ! Deux paragraphes tout au plus et mettre la phrase la plus importante en gras. Pour finir, il suffit de résumer encore ça et de bien préciser quel est le danger immédiat. Très important ce danger immédiat. C’est lui qui donnera l’envie irrépressible de poster. Dans ENDGAME, Poudlard se fait enfumer et il faut donc en sortir immédiatement; dans Mortedame, le RPG s’ouvre sur les joueurs découverts dans leur cachette par un des cavaliers blancs et dans Another Life, si on la chance de Lume De Dio, on a une Bête qui nous étrangle avant même notre premier post. Bien, je crois avoir assez potassé. Passons à la suite.

Pour en finir tout à fait, il me reste deux choses à préparer : les détails et le titre. Chez Adrian Mander, il y a deux sortes de détails : les détails de créature et les détails de littérature. La créature, c’est celle qu’on retrouve de rp en rp. C’est une créature tirée d’HP, mais Adrian approfondit ses origines, son comportement, etc. Typiquement, chez lui, cette créature c’est le croque-mitaine. Il est notamment à la base de l’histoire d’Another World et Another Time, de Mortedame et, dernièrement, d’Another Life. Moi, je prendrai les Pitiponks et en fait, on découvrira que ce n’est pas pour noyer les voyageurs qu’ils les attirent. D’ailleurs, les Pitiponks ne se retrouvent pas que dans les marais, mais dans plein d’autres circonstances. Passons au détail de littérature. J’en suis, personnellement, très fan. C’est ce moment où, dans Another Life, notre tableau s’appelle « le cœur de Béatrice » (ce qui fait immanquablement penser à la Comédie Humaine) puis la fantôme chante l’opéra de Verdi, la Traviata. Avec les tirades des Méchants qui sont quasi toujours des envolées lyriques, ça participe à ce style très poétique qui m’attire beaucoup chez Adrian – là où Vesper s’appuie davantage sur des descriptions foisonnantes de détails, son point fort. Trêve de plaisanterie, moi aussi je sais m’appuyer sur la littérature : on découvrira que le méchant s’appelle Hugo.

Ne me reste que le titre. Là, c’est plus compliqué : plusieurs tendances se dégagent, je crois donc qu’il va me falloir improviser ! En effet, Adrian utilise soit Another + un nom commun, soit un titre en majuscule, soit un titre en latin (comme Castellum Pandemonium), soit un une référence à HP (l’Augurey, Finite Incantatem). Par contre, dans tous les cas, le titre évoque la fin, l’apocalypse, la destruction : Endgame, Adieu Poudlard, Doomsday. Oh ! Je crois que j’ai trouvé le titre parfait ! Cette fois c’est bon : j’ai fini d’écrire le nouveau meilleur RPG d’intrigue !



Et vous ? Êtes-vous prêts pour
« ETERNIS : La fin des Pyramides » ?
Rendez-vous dans les bureaux de la Gazette du Sorcier pour participer !


Partager : Partage

[Plumes à papote] Portraits Pédouziens

Partager : Partage

Chouette Bleue

Partager : Partage

Publicité - Permis de marcher

Partager : Partage

Psychologie sorcière

Chers lecteurs,
suite à notre installation sur le Chemin de Traverse, vous avez été quelques uns à pousser les portes notre cabinet. Parfois timide, vous avez osé exprimer votre ressenti. Et c’est bien. Nous vous invitons d’ailleurs à continuer comme cela. Sans plus attendre, voici enfin les réponses aux questions que vous vous posez :

 

 

Comment vivre avec la fermeture de Poudlard ?

 

Pauline :C’est une question qu’on nous a beaucoup posée ces dernier temps.
Hectar : Probablement parce que le climat dans auquel se trouvent confrontés les moldus nous affecte tous.
Pauline :C’est totalement vrai, mon cher Hectar. Dans tous les cas, il ne faut pas céder à la panique. Le château ferme ses portes ? Ce n’est pas grave, ça vous laissera plus de temps pour peaufiner votre plan pour séduire la personne qui fait battre votre coeur et préparer une fiole d’amortentia réussie.
Hectar : Ou alors, vous pouvez en profiter aussi pour faire un peu de méditation. Il paraît que ça aide pour devenir un Occlumen. Mais je laisse le soin à Mister De Dio de me contredire si ce n’est pas le cas.
Pauline : Ce n’est pas parce que l’école ferme que vous ne pouvez pas vous occuper, ou vous entraîner à lancer des sorts, préparer des potions. C’est peut être le bon moment pour s’améliorer sans aucune pression.

 

J'ai déjà lu tous les manuels de cours qu'ont conseillé les profs alors que je suis confiné dans ma salle commune, qu'est ce que je peux faire pour m'occuper ?

 

Hectar : Ah… Une question qui revient souvent chez les Serdaigle.
Pauline :Aussi, je ne vous répondrai qu’avec une autre question : Vous avez lu, mais avez vous songé à vous entraîner aussi ?
Hectar : La théorie c’est bien, mais la pratique c’est mieux !

 

Qu'allons nous devenir après le départ de Carrie Ligan ?

 

Pauline :Je l’ignore, je n’ai malheureusement pas le troisième œil.
Hectar :Il en va de même. Je ne suis pas doué pour tout ce qui concerne la divination.
Pauline : Mais si tu veux des réponses, je te conseille vivement d’envoyer une lettre au professeur Lorder Janning. Elle pourra certainement t’éclairer.
Hectar : Après, on peut te donner aussi notre avis, basé sur des spéculations.
Pauline : Et avec Hectar, nous ne sommes pas très optimistes.
Hectar : Nous pensons que Camille va tout faire pour placer un membre de l’Organisation au pouvoir.
Pauline : Et Poudlard sera similaire au Poudlard ayant connu Severus Rogue à sa tête.

 

 

Sur ces paroles pas très réjouissantes, nous espérons recevoir très rapidement d’autres questions parvolatile postal. Nous nous ferons toujours un plaisir de répondre à vos moindres angoisses. Et comme dirait Dumbeldore « On peut trouver le bonheur même dans les moments les plus sombres. Il suffit de se souvenir, d'allumer la lumière. »


Partager : Partage

Le cabinet improvisé de tonton Papyrus


En cette période de confinement, où beaucoup ont affaire au télétravail, il y a une nouvelle épidémie qui risque bien de tous et toutes nous atteindre. Je parle bien sûr… de la flémingite aiguë.
Tonton Papyrus, jeune Aiglon, est venu de très très loin (de sa chambre en fait), pour bâtir son cabinet improvisé afin de vous avertir des méfaits de la flémingite, dont on ignore trop souvent les victimes.

KÉSAKO ?
Inertie du travail, léthargie passagère, fout-rien-tite… que de petits noms donnés à cette grave maladie qu’est la flémingite aiguë. Mais savez-vous seulement ce dont il s’agit ? Tonton Papyrus va vous sortir sa définition personnelle.

Flémingite aiguë [flemɛ̃ʒit egy] n.f. : Trouble de la motivation se caractérisant par une baisse soudaine voire régulière d’envie de faire des choses, rendant ainsi toute activité impossible.

MAIS ALORS, QUE FAIRE ??
Monsieur Papyrus vous propose les différents tips suivant pour y remédier de façon temporaire, ou peut-être même sur la durée.

Se lancer
Ça peut paraître simple dit (enfin écrit) comme ça, mais le plus dur est toujours de se lancer. Une fois que vous aurez osé franchir le pas, vous verrez que ce n’est peut-être pas si horrible que ça. Et puis, dites-vous que si vous ne vous bougez pas, ce sera une chose à faire en plus plus tard.

Faire une to-do list
Listez les différentes tâches que vous devez effectuer. Cela permettra d’avoir une vue d’ensemble, de savoir ce que vous avez à faire mais également de vous réjouir quand vous voyez les corvées diminuer au fur et à mesure.

Éloigner les distractions
Afin de bien travailler, on évite de prendre son téléphone, même si c’est « juste pour faire une petite pause ». Mieux vaut se débarrasser dès le début des différentes sources de distraction, et pour cela il va falloir les identifier. Vous passez votre temps à regarder les oiseaux par la fenêtre en face de vous ? Bougez le bureau. Cette lampe qui clignote vous agace et accapare toute votre attention ? Changez-la. Votre frérot méga relou vient toutes les cinq minutes vous ennuyer ? Balancez-lui votre bureaux dans la tête...

Se récompenser
Vous venez de bosser trois heures sur une rédaction portant sur l’utilisation du canard en plastique dans les rituels moldus ? Manger ce dernier carré de chocolat qui vous faisait tant envie. Vous avez rangé tout votre intérieur ? Regardez votre série préférée au soir. Vous avez fini tous vos devoirs ? Lisez la Gazette !

Faire des pauses
Personne n’est capable de travailler pendant douze heures d’affilée sans cligner des yeux. Prenez des petites pauses régulièrement afin de souffler un peu. Attention cependant, pas de téléphone et on n’arrête pas de travailler définitivement, il faut revenir après !

Parler de soi à la troisième personne
Grâce à cet habile procédé, vous ne vous direz plus « je dois faire mon travail sur P12 » mais « Tonton Papyrus va taffer pour la Gazette ». Une petite minute...


http://gazette.poudlard12.com/public/0Sceaux_2019/Marc_Potter.png http://gazette.poudlard12.com/public/0Sceaux_2019/Romane_Slater.png

Partager : Partage

Psychotest

Partager : Partage

Jeu

Chers lecteurs,
pour ce jeu du mois, nous vous invitons à renouer avec le passé, et nous vous proposons un petit mots croisés. Sachez que toutes les participations seront récompensées. Une fois que vous avez terminé, il vous suffira d'envoyer la grille à Pauline et Hectar. Sachez que chaque mot de la grille a un rapport avec l'univers d'Harry Potter.
Alors, à vos plumes !

Vertical : Horizontal :
1. Je suis un moyen de transport 1. Je suis en Afrique
2. Je suis l’une des créatures les plus
dangereuses du monde
2. Je suis une balle de quidditch
3. Je protège contre les poisons 3. Je suis une célèbre école de magie
4. Je sers à laver 4. Je suis un magasin de pré-au-lard
5. Je suis un sortilège utile aux flemmards 5. Je fus l’un des premiers mangemorts

 

Récompenses :
1er : 15 points de maison + 15 mornilles
2ème : 10 points de maison + 10 mornilles
3ème : 5 points de maison + 5 mornilles
Autres participations : 2 mornilles

Partager : Partage

Publicité - Monopoly version sorciers

Partager : Partage

© 2009-2019 Poudlard12.com :: Propulsé par Dotclear